Les questions qui fâchent vraiment

en cours de construction

34 commentaires pour Les questions qui fâchent vraiment

  1. Magali G. dit :

    Département 85
    contrat du 03/11/16 au 31/08/17

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation suite votre précision,  » mon contrat est de 771 h pour 32 semaines. Vous en dites quoi? »
      Contrat CDD AESH correct. La répartition de votre quotité temps de travail attribué (réference usuelle: 39 semaines) tient compte du début de votre prise de fonction. de fait, 7 semaines périodes scolaires se sont écoulées du 1/09/au 3/11/2016, il restait à accomplir 29 semaines en période scolaire + 3 semaines en période non scolaire entre le 03/11/16 au 31/08/17 (soit un total de 32 semaines à accomplir en temps de travail effectif).

  2. Magali G. dit :

    Département 85
    Bonjour, j’ai oublié de vous dire que mon contrat est de 771 h pour 32 semaines. Vous en dites quoi?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Vous en dites quoi? »
      Vous ne précisez pas la date de début et fin de votre contrat pour que nous puissions vous donner un avis.

  3. Magali G. dit :

    Merci de votre réponse mais pouvez-vous me dire si le temps de sieste est du temps travaillé ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » pouvez-vous me dire si le temps de sieste est du temps travaillé ? »
      Le temps de sieste d’un élève est considéré comme faisant partie d’une activité programmée en journée scolaire. En tant qu’AESH de l’élève, vous avez à vous assurer au titre temps de travail effectif qu’il puisse réaliser cette activité sieste dans de bonnes conditions (avant, pendant, après) qu’il dorme ou qu’il ne dorme pas.
      A titre de comparaison professionnelle, nous ne pensons pas que votre collègue enseignant se tourne les pouces en attendant son réveil.

  4. Magali G. dit :

    Département 85
    Bonjour, Après 2 ans en CUI comme AVS, je suis embauchée depuis novembre 2016 comme AESH en école privée pour 24 h hebdo en classe maternelle. je souhaite savoir si le temps de sieste relève du travail effectif car au début, je devais endormir l’enfant. Maintenant, qu’elle s’endort seule, ils veulent me mettre en pause déjeuner et se servir des heures de sieste (1h30) pour que je m’occupe de l’enfant durant son repas. Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « ils veulent me mettre en pause déjeuner et se servir des heures de sieste (1h30) pour que je m’occupe de l’enfant durant son repas. »
      Vous êtes AESH et nullement ATSEM et encore moins larbin. Par ailleurs, tout accompagnement par AESH sur temps périscolaire (temps méridien consacré au temps de repas) se doit être inscrit dans la notification MDPH de l’élève. En l’absence de cette inscription sur la notification MDPH de l’élève, vous n’êtes pas tenu d’assurer un accompagnement sur temps périscolaire. Un mise à disposition peut être envisagée avec votre accord. Dans ce cas, cela doit être considéré comme une activité complémentaire rémunérée par le gestionnaire de la restauration scolaire et objet d’un contrat de travail spécifique.

  5. satyne16 dit :

    bonjour, radia du 57, je viens d’etre appelée par la dsden pour un emploi aesh en ecole maternelle, la personne m’a parlé de 24 h par semaine, pourriez vous me dire comment doit etre mon contrat? sur combien de semaines par an? il m’a dit que je serai moins payée qu une cui! EST CE NORMAL? merci de me repondre!!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pourriez vous me dire comment doit etre mon contrat? » et suivante « sur combien de semaines par an? » et suivante « EST CE NORMAL? »
      pour être succinct
      Un contrat AESH de 24h/Hebdo correspond à un 58,5% d’un temps complet. La rémunération de base sera de 712 euros net.
      Vigilance à observer

      Vigilance à apporter: Certaines DSDEN détermine par contrat de travail les conditions de la rémunération par une quotité temps de travail répartie sur 36 semaines (24H sur 36 semaines donnent une rému ération de base ramené à 654 euros net). Cette disposition de contrat de travail est illégale. Si c’est le cas, nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour un soutien et une aide à la démarche de rectification conforme de la répartition de votre quotité temps de travail attribuée à minima sur 39 semaines.

      L’UNEAVS n’a jamais estimé normal depuis 2008 que les emplois AESH à temps incomplet soient la règle et non l’exception, et, encore moins, que la rémunération des agents AESH soient fixée systématiquement en dessous du seuil de pauvreté.

      • Satyne 16 dit :

        Merci poyr votre réponse la dsden m à répondu hier après midi par mail que je serai à 24h par semaines soit 56 %du smic et non 58,5 comme vous venez de me le dire !!ou est l erreur ?je n ai pas encore eu mon contrat !

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « ou est l erreur ? »
          Nous confirmons notre calcul. Si votre planning horaire hebdomadaire est de 24h, alors la quotité globale temps de travail attribuée (et répartie obligatoirement sur 39 semaines) est de 24 X 39 = 936 heures, soit (936 X 100)/1607= 58,24 % d’un temps complet et non 56% d’un temps complet. Cela n’a pas de sens d’évoquer 56% d’un smic !
          A réception de votre contrat, vous pourrez mieux les effets de la proposition.

          • Satyne 16 dit :

            La dsden vient de me répondre il M à dit mot poyr mot les 24h seront réparties sur 36 semaines !!que dois je faire ?et comment repartir aussi dans la semaine ces 24h ?j ai compte avec les heures d école normales 22h ou placer les 2 restantes?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « que dois je faire ?et comment repartir aussi dans la semaine ces 24h ?j ai compte avec les heures d école normales 22h ou placer les 2 restantes? »
            Seul, vous ne pouvez agir. Nous vous invitons simplement contacter une organisation syndicale et d’exposer votre situation. A notre sens, une organisation syndicale sera plus à même d’intervenir auprès des services académiques pour un rétablissement conforme de vos droits.

          • Satyne 16 dit :

            Merci mais avez vous le lien d un texte de loi qui le stipule que je leur mette sous leurs yeux ??merci

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « avez vous le lien d un texte de loi qui le stipule que je leur mette sous leurs yeux ? »
            Nous vous invitons à consulter la page consacrée à « condition d’emploi ( Temps de travail et planning horaire de travail) » en cliquant ICI. Vous y trouverez tous les références juridiques et liens associés.

  6. MALEUVRE dit :

    je suis actuellement en contrat CUI depuis la rentrée 2016. Il s’avère à ce jour subir des pressions psychologiques de la part du chef d’établissement qui me tient pour responsable de certains agissements des parents. De plus elle me refuse l’accès en salle de classe lorsque mon élève est absente je ne peux ainsi lui prendre ces cours. Je souhaiterais rompre mon contrat mais avant d’agir sur un coup de tête je souhaiterais savoir ce qu’il en resultera au niveau du pôle emploi sachant que je touchais le RSA avant d’obtenir ce poste.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir ce qu’il en resultera au niveau du pôle emploi sachant que je touchais le RSA avant d’obtenir ce poste. »
      il en résultera du fait de votre démission (rupture de contrat de votre fait) qu’après votre inscription au pôle emploi, vous ne pourrez prétendre durant une période de 121 jours à une indemnisation aux assedics, ni l’accès au RSA durant cette période.
      A noter: Un chef d’établissement scolaire est fondé légalement à vous interdire l’accès à un cours d’un enseignant en l’absence de l’élève dont vous assurez l’accompagnement. Vous ne pouvez ni contester ni vous opposer à cette décision. Par ailleurs, il n’est pas inutile de rappeler qu’en tant AESH, vous êtes astreint à un devoir de réserve et de discrétion vis à vis de la famille d’un élève dont vous assurez l’accompagnement et que toute relation avec cette famille se doit avoir l’aval de l’enseignant et/ou du chef d’établissement et en présence de ces derniers. expérience de l’équipe UNEAVS, mieux vaut pour le collègue AESH respecter strictement ce devoir de réserve et de discrétion avec la famille de l’élève, même si cette dernière apparaît tellement sympathique à tenter de rentrer en relation avec vous sans passer le chef d’établissement ou l’enseignant.

      • MALEUVRE dit :

        je vous remercie pour votre réponse même si le bulletin officiel n°29 du 22 juillet 2004 mentione en cas d’absence brève de l’élève il est préférable sauf cas particulier que l’avs continue à être présente dans la classe je ne vais pas vous recopier tout le texte….Du coup je ne sais plus sur quel pied dansé

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « sur quel pied dansé ? »
          La partie du texte du BO indiquant « il est préférable (…) que l’avs continue… » n’a pas à être compris comme une injonction « l’AVS doit continuer » mais comme une invitation « ce serait fun que l’AVS continue… ».
          Votre chef d’établissement estime au contraire que ce ne sera pas fun, prenez donc en retour position accroupie Zen et dans votre immense sagesse retrouvée, acceptez sa décision.

  7. lolo dit :

    Bonsoir,
    On m’a proposé un contrat aesh 24h/semaine, acutellement je suis en cui et pour 20 h semaine, je touche 670 € net on m’a dit que je vais toucher à peu près la même chose, mais combien exactement ? Je vais faire plus d’heure et je n’aurai donc pas plus, on m’a dit que c’est à cause de la prime de précarité pour les cui, alors pouvez-vous me dire combien je vais percevoir ?

    D’avance merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pouvez-vous me dire combien je vais percevoir ? »
      2 solutions possibles
      ou bien, votre contrat AESH précise que vous effectuerez 24H/hebdomadaire réparties sur 39 semaines et alors votre quotité globale temps de travail attribué est de 936h, soit 58% d’un temps complet. Votre rémunération mensuelle brut de base sera de 850 euros (700 euros net)

      ou bien, il vous a été affirmé que vous effectuerai 24H/ hebdomadaire réparties sur 36 semaines et alors votre contrat de travail indique une quotité globale temps de travail de 864h, soit 54% d’un temps complet et votre rémunération mensuelle brut sera de 790 euros (650 euros net).

  8. Celia dit :

    Bonjour celia 85. Je reviens vers vous inquiète car sur un group AVS aesh une avs cui nous informe qu’apparemment un directeur d’école aurait su hier qu’une circulaire de l’éducation nationale serait tombée donnant la directive de ne plus recruter en cui. Cette personne n’est pas sur mon département je précise . Pourtant d’autres se trouvent embaucher sur d’autres régions !!?? Etes vous au courant ? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « d’autres se trouvent embaucher sur d’autres régions !!?? » et suivante « Etes vous au courant ? »
      La CIRCULAIRE N°DGEFP/SDPAE-MIP/2015/377 du 22 décembre 2015 relative à la programmation des contrats uniques d’insertion et emplois d’avenir au premier semestre 2016 est à ce jour en vigueur. Sur la base de cette circulaire du ministère du travail, il se trouve que des arrêtés préfectoraux régionaux encadrant les CUI-CAE ont été publiés avec cette particularité de comporter ces restrictions ou non à des renouvellement de contrat cui-CAE d’agent AESH en poste. Rajoutez à cela, pour les services IA ASH, dès mi-juin, un retard d’instruction du rectorat d’académie du quota attribué en poste agent AESH en CUI-CAE, vous obtenez des difficultés pour les employeurs d’agent en CUI-CAE de savoir ‘de qui, de quoi, quand, comment procéder » au renouvellement ou non des contrats des agents AESH en CUI-CAE. rajoutez rumeurs par ci,mais par là, circulaire par ci mais pas par là….
      Nous partageons votre avis: Nom de Zeus, quelle pagaille pfffffff… »

  9. Celia dit :

    Bonsoir celia 85
    Seriez vous au courant d’une circulaire tombée semaine dernière suspendant tous recrutements ? J’avais ete recrutée fin mai pour etre AVS cui suite à ma candidature spontanée. Entretien rapide suivi d’un avis favorable. Convention signée chez pole emploi et contrat dossier complet signé par mes soins renvoyé à l’inspection. Deux jours après les signatures appel de l’inspection  » tous recrutements suspendus c général suite circulaire du ministere mais on garde votre candidature et ne manquerons pas de vous contacter si enfants à accompagner !! » What ??? Tout signe et affectations dans les ecoles l’avaient été données !!! Et hop on stoppe tout !?? Etes vous au courant ? Budget ? Critères éligibilité changées ? Je n’ai rien compris ! Imaginez le coup sur la tete ! Et pole emploi qui fait la carpe !!! Sont désolés pfff merci de votre retour

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Seriez vous au courant d’une circulaire tombée semaine dernière suspendant tous recrutements ? » et suivante  »
      Non, nous n’avons pas connaissance d’une circulaire (ministère du travail ou de l’éducation nationale) suspendant tous recrutements d’agents en CUI-CAE ou le renouvellement en de ces mêmes agents AESH en CUI-CAE. et nous pensons qu’elle n’existe pas.
      ce que nous savons en revanche, c’est que certaines direction académique de l’éducation nationale (DASEN) comme la vôtre,sans doute, n’ont pas connaissance du quota de postes d’agents en CUI-CAE qui leur sont attribués pour la rentrée scolaire et normalement transmis par le rectorat mi-mai-mi juin.
      En l’absence des instructions officielles du rectorat, des DASEN ont suspendu tout recrutement d’agent en CUI-CAE (voire jusqu’au renouvellement en poste d’agent AESH) et attendent le feu vert pour reprendre ce processus de recrutement (ou de renouvellement de contrat).

  10. Sandrine M dit :

    pour répondre à C Stéphanie
    je suis dans le département 24 et visiblement « condamnée »à y rester!
    en effet étant en CDI AESH (depuis septembre 2015 et j’ai débuté AVS en 2007) et rêvant de revenir « chez moi » à Toulouse ; dès mon CDI je me suis empressée de postuler :
    à Toulouse ils m’ont dit qu’ils ne faisaient que des mi temps (déjà qu’à 3/4 j’ai un salaire de 900 euros , bénéficiaire des restos du cœur , je me suis même retrouvée sdf car personne ne voulait me prendre comme locataire avec mon salaire ;et ma banque me dit que je ne peux pas espérer faire un emprunt car je suis déjà à la limite du surendettement ! Et ils parlent d’en faire un métier?
    quel jeune voudra de telles perspectives d’avenir?!sans compter parfois les conditions de travail difficiles : insultes,coups, menaces…Bref!…) Je me suis tournée vers le Tarn (à coté de Toulouse):la responsable m’a jetée comme un chien au téléphone:  » si j’ai un CDI à faire je préfère prendre ceux qui bossent bien , que je connais ! vous je ne vous connais pas! ».J’ai essayé l’Ariège aussi .rien ! avec plus ou moins de diplomatie ils m’ont tous fait comprendre que mon CDI je devais le garder en Dordogne ! pas question même de bouger dans mon Académie (Bordeaux) ,

  11. C stephanie michele dit :

    département 972 Je suis AESH ex AVSI AED depuis février 2011, J’aimerais savoir si le rectorat en février 2017 est obligé de me cédéiser car je le souhaite, ou on t’il le doit de reffuser?
    Après 6 ans passé dans une académie en qualité aesh peut on postuler dans une autre pour un CDI?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si le rectorat en février 2017 est obligé de me cédéiser car je le souhaite, ou on t’il le doit de reffuser? »
      la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH.précise « A l’issue de six années d’exercice effectif des fonctions, les AESH ne peuvent être reconduits que par contrat à durée indéterminée (CDI). (…)il est rappelé que, si l’administration peut décider de ne pas renouveler en CDI un AESH parvenu au terme de six années en CDD, en cas de contentieux tout non renouvellement qui reposerait sur un motif étranger à l’intérêt du service serait considéré par le juge administratif comme entaché d’une erreur de droit. « 
      A savoir, si le terme de votre contrat CDD en cours est dépassé alors que vous êtes toujours en poste AESH, et rémunéré en tant que tel, vous êtes de facto en CDI

      En réponse à votre interrogation, « Après 6 ans passé dans une académie en qualité aesh peut on postuler dans une autre pour un CDI? » Vous pouvez déposer votre candidature à un poste AESH dans un autre académie. Si votre candidature est retenue, une proposition de cdi se doit vous être formulé si vous en remplissez les conditions d’ancienneté acquises à ce type de poste.

      • Sandrine M département24 dit :

        peut être que le choses changent mais tant qu’ils auront la possibilité de prendre des contrats « pas chers » ,jetables ANPE ils ne vont pas s’embêter avec des CDI!c’est ce qui m’arrive en tous cas : impossible d’avoir un poste en CDI ailleurs que là où ils ont été « obligés » de me le faire!
        département 24

  12. Chavatte dit :

    Bonjour,
    J’ai été assistant d’éducation pendant 6 ans. Puis, je suis restée 1 an au chômage. J’ai pû effectuer un contrat CAE en tant que EVS dans une école primaire pendant 10 mois. Mon renouvellement a été refusé, motif : « vous avez travaillé trop dans l’éducation nationale ». Aujourd’hui, je peux effectuer un contrat aidé partout SAUF dans l’éducation nationale. Qui peut m’en donner la raison ? En parlant autour de moi, certaines de mes amies (qui ont le même parcours) n’ont pas eu ce problème. Est-ce qu’une période de chômage plus longue m’ouvrira-t-elle de nouveau les portes de l’éducation nationale ? Le comble, est que des places d’AVS sont vacantes et que je n’ai pas le droit de postuler. Existe-t-il des dérogations ?
    Dorothée du 62

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Qui peut m’en donner la raison ? »
      Nous sommes dubitatifs. Nous ne pouvons expliquer ce motif invoqué, sauf que si vous avez été EVS « assistant administratif direction d’école », votre non renouvellement participerait d’une décision possible du rectorat de ne plus affecter d’EVS « assistant administratif direction d’école » sur l’académie.

      En réponse à votre interrogation,  » Est-ce qu’une période de chômage plus longue m’ouvrira-t-elle de nouveau les portes de l’éducation nationale ? » et suivante « des places d’AVS sont vacantes et que je n’ai pas le droit de postuler. Existe-t-il des dérogations ? » A notre sens, il faudrait mettre à profit votre période de Chômage pour faire le point de votre situation professionnelle avec un conseiller en insertion et d’envisager la mise en route d’un projet professionnel correspondant à vos aspirations personnelles. Si une de vos aspirations personnelles est de revenir dans le monde de l’éducation nationale comme AVS par exemple, votre projet professionnel pourra refléter les moyens que vous aurez à mettre en oeuvre pour cela.

  13. Lola dit :

    En cui d’avs depuis janvier 2014, puis-je demander une formation, dans le cadre de la formation obligatoire, de secrétaire médico-social à mon eple ? Si oui quelles sont les formalités à accomplir à qui dois-je m’adresser ? je précise que j’ai déjà eu de décembre 2012 à décembre 2013 un autre cui d’evs sans recevoir de formation…après 1 an de contrat on m’a gentiment remercié…. Retour case chômage pendant 1 an….pour ce cui, je ne compte pas me laisser faire..cordialement…
    Dépt 33

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « puis-je demander une formation, dans le cadre de la formation obligatoire, de secrétaire médico-social à mon eple ? et suivante « Si oui quelles sont les formalités à accomplir? « et suivante  » à qui dois-je m’adresser ? »
      Si l’employeur est tenu obligatoirement de vous proposer des actions d’accompagnement et de formation en vue d’une insertion durable, il n’est pas tenu de donner son accord pour un suivi de formation qualifiante relevant de votre décision ou initiative personnelle.
      Toutefois, dans la mesure où votre employeur se doit faciliter toute action d’accompagnement vous permettant la réalisation de votre projet professionnel (devenir secrétaire médico-social), vous pouvez formuler par courrier (AR) auprès de votre employeur une demande de prise en considération de ce projet professionnel et une demande de prise de connaissance de ce qu’il compte mettre en oeuvre concrètement pour sa réalisation.

Pour tous commentaires, Le n° de département ou votre région académique doit être fourni pour sa prise en compte.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s