Par VAE (validation des acquis d’expérience)

Ce que dit la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions d’emploi des AESH.

« Les AESH suivent une formation d’adaptation à l’emploi. Dans l’objectif de professionnalisation des  accompagnants, ils doivent également être mis en situation d’obtenir le diplôme professionnel, éventuellement par une démarche de VAE. A cette fin, ils bénéficient d’autorisations d’absence sans récupération pour suivre la formation et se présenter aux épreuves. »

Observation UNEAVS

Nous nous sommes interrogées sur l’ organisme certificateur à choisir pour obtenir le DE AES spécialité« Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire » par la VAE.

Education nationale ? 

A ce jour, les service DAVA (organisme certificateur de l’éducation nationale), présents dans chaque académie nous ont confirmé qu’ils  ne sont  pas en mesure de recevoir les demandes des  agents AESH en poste (CDD/CDI ou CUI-CAE) désireux d’acquérir  le diplôme DE AES par la voie de la VAE.

Le ministère des affaires sociales et de la santé ?

Le DE AES est un diplôme relevant du sanitaire et social.  De fait, Le ministère des affaires sociales et de la santé a confié la gestion de la VAE sanitaire et sociale à un opérateur externe : ASP/ Unité nationale d’appui aux certifications sanitaires et sociales (UNACESS).

Conséquence:  l’ensemble des informations ci-après prenant  pour référence le site web  http://vae.asp-public.fr, nous invitons nos collègues AESH et EVS de faire de même.

VAEDEAES1JPG

Les principes  ?

La demande de VAE doit être adressée à l’autorité qui délivre le titre ou le diplôme dans les formes et délais que cette autorité a déterminés. La seule condition réglementaire pour accéder à la VAE est d’avoir exercé une activité, professionnelle ou non, en rapport avec le titre ou diplôme recherché pendant une durée d’au moins 3 ans, continue ou non.

Le candidat doit constituer un dossier comprenant des documents rendant compte des activités exercées.

Le jury ?

La demande est examinée par un jury constitué conformément au règlement du diplôme ou du titre.

La validation peut être totale (obtention du diplôme) ou partielle. Dans ce dernier cas, le candidat dispose de 5 ans pour compléter soit par une formation, soit par l’acquisition des expériences correspondantes, la certification qu’il vise. Le jury peut également rejeter la demande de validation.

Le congé pour la VAE ?

(sous réserve)

Les agents publics peuvent bénéficier, sur leur demande, d’un congé qui ne peut excéder annuellement et par validation 24 heures du temps de travail, consécutives ou non.

Les règles d’octroi et de refus du congé pour VAE suivent les règles en vigueur pour les autres congés. (pour en savoir plus, cliquer ICI)

DIF (droit individuel de formation) ?

(sous réserve)

Dans la fonction publique de l’État, le droit individuel à formation (DIF) peut être utilisé pour conduire votre projet VAE à terme : après avoir utilisé vos droits à congé VAE, vous pouvez, avec l’accord de votre employeur, utiliser votre droit individuel à formation.

Pour en savoir plus sur le DIF, cliquer ICI.

Le financement ?

La démarche de VAE est individuelle. A ce titre, en principe, l’administration ne prend pas en charge les frais inhérents à cette action, notamment le coût éventuel de l’accompagnement, les frais d’inscription, etc.

(voir page « Monter son dossier de financement formation » en cliquant ICI).

En quoi consiste l’accompagnement ?

  • L’accompagnement est un soutien méthodologique, le plus souvent payant, qui consiste à vous aider à exprimer votre expérience dans la réalisation du dossier de présentation.
  • Il n’est pas obligatoire, mais il optimise les chances d’obtention de la certification visée.
  • Il aide à préparer l’épreuve de mise en situation professionnelle et / ou l’entretien avec le jury, si ces modalités de validation sont prévues.

A quel moment intervient-il ?

L’accompagnement commence à la décision de recevabilité. Il prend fin :

  • au plus tôt, avec le dépôt complet du dossier de présentation de l’expérience ;
  • au plus tard, à la convocation du jury pour un entretien ou une mise en situation professionnelle.

Qui peut assurer une prestation d’accompagnement ?

Les organismes  de formation ou des prestataires publics ou privés assurent cette prestation. Nous attirons l’attention des collègues AESH en poste que les Greta assurent des prestations d’accompagnement à la VAE dont le coût s’avère nettement peu prohibitif par rapport aux organismes de formation relevant du privé et pour une qualité bien souvent supérieure.

La fiche d’information procédure de l’organisme certificateur ASP  en vue de l’obtention du DE AES selon la spécialité choisie 

VAEDEAES2

Exemple de rubrique à remplir pour le  livret de recevabilité n°1

VAEDEAES3

VAEDEAES4

Exemple d’attestation de bénévole pour activité exercée en rapport avec le diplôme AES

VAEDEAS5

VAEDEAES6

Exemple d’attestation de salarié pour activité exercé en rapport avec le diplôme AES

VAEDEAS7

VAEDEAS8

 

10 commentaires pour Par VAE (validation des acquis d’expérience)

  1. Joa dit :

    Re – bonjour,
    Une autre question (importante)
    « la loi du 8 août 2016 (dite loi Travail) a ramené l’ancienneté exigée pour bénéficier de la VAE de 3 à 1 an. »
    Cela est bien valable pour le DEAES ?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Cela est bien valable pour le DEAES ? »
      Sur ce sujet précis, le décret d’application relatif aux nouvelles règles d’accès à la VAE n’étant pas sorti, les règles actuelles en vigueur demeurent pour la VAE du DEAES.

  2. Joa dit :

    bonjour,

    Qui est censé remplir l’attestation d’activité, si l’établissement employeur est différent de celui d’exercice ?
    bien à vous

    Joa , Aesh dans le 91

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Qui est censé remplir l’attestation d’activité, si l’établissement employeur est différent de celui d’exercice ? »
      Vous l’établissez conjointement avec le chef d’établissement scolaire où vous êtes affecté. Cette attestation activité est ensuite transmise à l’établissement employeur.

  3. Tara dit :

    Bonjour,
    Je suis AESH dans le 10. J’ai fait une demande de VAE pour ce fameux diplôme d’accompagnant éducatif et social spécialité accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire. J’ai 8 années d’expérience, suis donc cdisée et je suis actuellement entrain de remplir le livret 2. Je n’ai pas pour l’instant demandé d’aide auprès d’un organisme dans la rédaction de ce livret. Mais je souhaiterais savoir si d’autres personnes ont déjà demandé cette validation car malgré mes 8 ans d’expérience, les questions posées sont très pointues et je n’ai jamais rencontré certains cas de figure demandés. Il me parait donc impossible de valider en totalité cette VAE et obligée de passer par la case formation.( A savoir qu’en 8 ans, j’ai bénéficié en tout et pour tout de 2 journées d’information en début de parcours.) Certaines personnes sont-elles dans mon cas ? Merci pour vos réponses.

    • briand0493 dit :

      APPEL à tous les collègues AESH dans la même situation que notre collègue Tara désireux d’y répondre et d’échanger à ce sujet. Nous nous chargeons de de la mise en relation réciproque sur demande formulée.

      • Traisnel Catherine dit :

        Loire Atlantique : Catherine, il est évident qu’en fonction des enfants ou jeunes dont nous avons la charge, on ne développe pas toutes les compétences. Je démarre juste le livret 1 et je sais déjà qu’en tant qu’AESH même si j’ai eu depuis 6 ans que des ados très dépendants, j’ai beaucoup à apprendre. La VAE est selon moi un bon moyen de valider quelques compétences mais aussi d’aller approfondir ou apprendre certaines notions, même si j’ai également de l’expérience comme agent de service en EPHAD (aide aux repas, à la toilette), j’espère ne pas tout valider en VAE parce que je ne m’estime pas pro en matière de gestion du handicap. En Loire atlantique les organismes qui forment ont bonne réputation et je pense que j’aurai plaisir à retourner en « vraie » formation, même si je suis inquiète sur le droit aux temps de formation. Bon courage à toi Tara

        • Tara dit :

          Merci à toi Catherine pour ta réponse et je suis d’accord avec toi. Nous ne pouvons pas rencontrer tous les cas de figure même au bout de nombreuses années d’expérience. Et je suis POUR retourner en formation si cela s’avère nécessaire. Car c’est toujours instructif. Mais comme tu le précises très bien en fin de message, tu es inquiète sur le droit aux temps de formation. Et c’est bien le problème ! Car c’est très bien d’être en formation mais il faut continuer à subvenir à nos besoins et personnellement je vis seule avec des enfants. Ce qui implique une déferlante de questions sans réponses : Sous quelles conditions pourrons-nous accéder à une formation ?. quelle âme charitable va prendre en charge cette formation ?… Et pendant qu’on est en formation, aura-t-on notre salaire ou faut-il retourner vivre chez papa maman ( avec nos propres enfants ! ) ?
          Je te souhaite également bien du courage. Tara

  4. Lilistardust dit :

    Bonjour,
    Lilistardust, Indre
    Je suis rentrée en école élémentaire comme EVS en septembre 2013, je suis devenue AVS/EVS en novembre 2014, c’est à dire que mon temps était de 10h d’AVS près de l’élève et 10 d’EVS, ce n’est que depuis septembre 2015 que mon contrat est passé en AVS à temps plein.
    Dans combien de temps pourrais-je faire une VAE ?
    Mon contrat se termine en septembre prochain (CUI), au bout de 3 ans, j’ai une RQTH mais dans ma région l’arrêt préfectoral a restreint la possibilité de pouvoir être renouvelé, il faut donc que mon employeur (lycée) remplisse un dossier de demande de dérogation pour prolongation de mon contrat, on me dit que ce qui est pris en compte c’est la pérennité de l’emploi, si j’explique que je veux faire la VAE pour le DEAES, est ce que cela peut justifier ma demande ?
    Merci d’avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Dans combien de temps pourrais-je faire une VAE ? »
      Un démarche VAE a toujours pour finalité d’obtenir un diplôme que vous pouvez revendiquer au titre de l’expérience professionnelle acquise dans le domaine de savoirs et compétences spécifiés par ce diplôme. Pour ce faire, justifier de 3 années d’expériences professionnelles à plein temps (ou 4800h) en lien avec ce diplôme sont nécessaires. Ces 3 années professionnelles peuvent être liées à votre activités professionnelles en cours (AVS/EVS) comme à des activités accomplies dans d’autres cadres (association, centre dee loisir,…) à titre professionnelle comme bénévole.
      En réponse à votre interrogation, « si j’explique que je veux faire la VAE pour le DEAES, est ce que cela peut justifier ma demande ? »
      Justifier votre demande, non mais l’appuyer en pertinence professionnelle, oui.

Pour tous commentaires, Le n° de département ou votre région académique doit être fourni pour sa prise en compte.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s