Foire aux questions CUI-CAE

 page en construction
 
 

 

Publicités

1 480 commentaires pour Foire aux questions CUI-CAE

  1. Dorianne dit :

    Bonjour j’ ai un contrat en cui qui ce terminé le 3decembre 2017 j ai 59 ans 60 ans en juillet j ai deux enfants de 17et 10 Ans mon Mari en invalidité est je être toujours éligible au cui

  2. elena dit :

    bonjour (departement 02)

    Je suis en cae depuis aout 2017 ds un institut medico social mais j ai effectué du benevolat et des remplacements dans cette meme entreprise depuis janvier 2016.
    Un poste en CDI a temps plein et me correspondant a 200% est disponible depuis quelques semaines, j ai envoyé lettre de motivation resté sans reponse, ma directrice ne m apprecie pas a cause d une histoire personnelle et ne souhaite pas que j ai ce poste.
    Est elle dans ses droits en ne m embauchant pas a cause d une histoire privee et sinon comment pourrais je « l obliger » a m embaucher.
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est elle dans ses droits en ne m embauchant pas a cause d une histoire privee » et suivante  » sinon comment pourrais je « l obliger » a m embaucher ? »
      Toute décision de recrutement sur un poste en CDD ou CDI relève de la stricte responsabilité de l’employeur et ce dernier n’est nullement légalement à justifier par écrit ou oralement les motifs d’un refus de recrutement pour tel ou tel candidat.
      Nous voyons mal comment vous pourriez contraindre un employeur à vous recruter sur un emploi correspondant à vos aspirations professionnelles. Il vous faut miser (et croiser le doigts) pour que l’employeur attache plus d’importance à la qualité de vos compétences et savoirs faire professionnelles et expériences développées au sein de la structure qu’à une difficulté relationnelle relevant du domaine privé.
      Dans un cadre professionnel, il n’est pas obligatoire d’aimer à tout prix ses collègues pour coopérer en intelligence.

  3. Cassandra dit :

    Département 57

    Bonjour, j’ai 20 ans et en mars 2018 je vais avoir 2 ans de CAE ( renouvelé une fois en mars de cette année, durée d’un an ). J’ai commencé en mars 2016.

    Apparemment je n’aurais pas le droit à plus de deux ans de CAE à cause de mon jeune âge. Est ce vrai ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce vrai ? »
      Votre âge n’est pas en cause. Pour toute personne recrutée sous contrat CUI-CAE, il ne peut être prolongée au delà d’une limite d’une durée totale de 24 mois (article L. 5134-23 du code du travail), sauf dérogation particulière pour un salarié âgé de cinquante ans et plus rencontrant des difficultés particulières qui font obstacle à son insertion durable dans l’emploi ou une personne reconnue travailleur handicapé, soit pour permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation . (pour en savoir plus, cliquer ICI)

  4. REEB dit :

    (numéro département : 57 )

    Bonjour, je suis en CAE depuis plus d’un an, j’ai eu un entretiens d’embauche pendant mes heures de travail, je devrais rattraper mes heures de travail ou non ?

    Merci, cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » j’ai eu un entretiens d’embauche pendant mes heures de travail, je devrais rattraper mes heures de travail ou non ? »
      Votre employeur peut rester en droit légal d’exiger un rattrapage de vos heures d’absence pris sur temps de travail.

  5. Alhmi dit :

    Bonjour j’ai signé un contrat de 20h pour un cuit et on m’a téléphoné pour aller dans une autre structure je peux refuser le premier contact que j’ai pas commencer ou pas🙁

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je peux refuser le premier contrat que j’ai pas commencer ou pas ? »
      Dans le cas présent, vous n’avez pas le choix. Vous êtes bien tenu d’accepter le lieu d’affectation désigné par votre employeur qui intervient dans le même secteur géographique de l’établissement scolaire initialement désigné.

    • Caroline dit :

      Caroline du Bas-Rhin
      Bonjour briando493,
      Je me permets de revenir vers vous dans le cadre de mon CAE-CUI qui s’est terminé début novembre et qui n’a pas été renouvelé.
      J’ai envoyé deux courriels à l’Académie, afin d’obtenir l’attestation de formation qui me fait défaut à ce jour.
      Dans mon rappel, j’ai précisé qu’il me devait ce document, selon le code du travail, sans rien ajouter d’autre.
      Pour la petite histoire, j’ai effectué ces 30 heures de formation en dehors des heures de travail et ce le mercredi après-midi, moment où l’école était fermée.
      Par contre, les AVS ( auxiliaires de vie scolaire ) de la session de formation 2017-2018 suivent les modules durant les heures de travail.
      J’ai rejoint une organisation syndicale qui me demande ce document, afin de prouver que j’ai bien fait ces 30 heures qui à leur sens, doivent être payées.
      De plus, cette formation devait s’effectuer sur 60 heures qui sont obligatoires dans le cadre d’un CAE-CUI mais arrêtée au bout de 30 heures.
      Merci d’avance.
      Cordialement !

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        Merci pour vos informations sur vos démarches.
        Pour précision
        S’agissant l’attestation formation, cela ne reste pas une obligation pour votre employeur de vous la transmettre. Mais de l’avoir serait bien utile effectivement pour démontrer auprès d’un tribunal des prudhommes que vous avez effectué des heures de travail supplémentaires (formation) non rémunérées sur la demande de votre employeur.

        • caroline dit :

          Caroline du Bas-Rhin
          Bonjour Briando493 et merci pour votre réponse.
          Je viens enfin de recevoir l’attestation de formation.
          Par contre, j’ai relevé sur le site  » http://www.droit-droit-de-la-formation.fr  » ( source juridique ) que l’employeur a une obligation de suivi administratif des formations réalisées par les salariés, même si le salarié a quitté l’entreprise ( Code du travail ).
          En clair, il est tenu de remettre cette attestation.
          Cordialement !caroline

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre commentaire sur « j’ai relevé sur le site » http://www.droit-droit-de-la-formation.fr » ( source juridique ) que l’employeur a une obligation de suivi administratif des formations réalisées par les salariés, même si le salarié a quitté l’entreprise ( Code du travail ). En clair, il est tenu de remettre cette attestation. »
          Attention, ce que vous avez relevé sur le site concerne les salariés du secteur privé, nullement ceux de secteur publique. Or, vous releviez du secteur publique.

        • caroline dit :

          Caroline du Bas-Rhin
          Bonjour Briando493,
          Merci pour votre réponse !
          Je me permettrai de vous tenir au courant de la suite des événements.
          Cordialement !

  6. Morgane dit :

    Bonjour, je voulais savoir mon dossier est parti en préfecture pour un contrat aidé il a été accepté mais je n’est rien signer encore. Seulement je me vois obligé de me rétracter pour des raisons personnels
    Quels risques je prends en me retractant? Est ce une démission alors que je n’est rien signé ?
    Merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quels risques je prends en me retractant? » et suivant « Est ce une démission alors que je n’est rien signé ?
      Rien, pas de risques en cas de rétraction de votre part et vous n’êtes nullement tenu de vous en, justifier.
      Par ailleurs,cela ne peut être considéré comme une démission compte tenu de l’inexistence d’un contrat de travail, signé et daté, entre l’employeur et vous même.

  7. Fatou dit :

    Bonsoir
    Avs en cui depuis 2 ans mon contrat se termine le 30 novembre prochain j’ai postulé en tant qu’aesh mais c’est négatif
    Je me suis réinscrite à pôle emploi en décembre 2016 est ce que je peux prétendre à un nouveau cui en tant qu ´ avs ?
    Merci pour votre retour

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que je peux prétendre à un nouveau cui en tant qu ´ avs ? »
      Hélas. Nous ne pouvons vous apporter une réponse fiable à ce sujet. Les décisions de suppression massive des contrats CUI-CAE imposée par la gouvernance politique actuelle ne nous incitent guère à l’optimisme. (Pour en savoir plus, cliquer ICI)

  8. elodie dit :

    Bonjour voilà je viens pour me renseigner voilà j’ai un contrat cae de 2015 a2017 qui a pris fin le 18 octobre j’ai été en accident de travail du 2fevrier au 18octobre j’ai donc 20jours de cp non posé mon contrat étant terminé mon employeur refuse de me payé le congé payé et ne la toujours pas donner mon attestation pôle emploi nous sommes le 13 novembre 1 mois que mon contrat et fini je ne sais plus quoi faire en attendant une réponse je vous prie d’agréer mes salutations distinguées

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation sur « congé payé, arrêt de travail, fin de contrat »
      lever une ambiguité
      -S’agissant vos congés légaux (congés payés): Il faut savoir qu’il est fixé à hauteur de 2,5 jours par mois travaillésur toute la durée de votre contrat . Ce qui implique que vos congés légaux sont comptabilisés à partir du début de votre contrat CUI-CAE jusqu’au début de l’arrêt de travail, suite à votre accident de de travail.
      -vos congés légaux acquis sont toujours accordés et rémunérés sur période non scolaire (petites vacances) s’inscrivant sur la durée de votre contrat.
      De fait, il est probable que le refus de votre employeur de vous accorder la rémunération de congé payé en fin de contrat de travail s’explique que le total de congé payé dû n’est pas de 20 jours et qu’ils ont fait déjà l’objet de rémunération entre le début de votre contrat et le 2 février (Noël par exemple).
      « agir au plus vite de vos intérêts »
      votre fin de contrat définitif étant intervenu sans possibilité de renouvellement de contrat, si vous n’êtes plus en arrêt de travail, vous avez à vous inscrire à pôle emploi comme demandeur d’emploi et y déposer un dossier de demande en ARE auprès des assedics.
      Pour l’attestation pôle emploi, c’est une obligation de l’employeur de la tenir à votre disposition et de vous la transmettre dès la fin de votre contrat. Nous vous invitons donc à lui envoyer un courrier (A/R) en exigeant la remise de cette attestation d’emploi. Pour accélérer cette remise, vous pouvez passer à son établissement scolaire où il aura obligation de vous la remettre.
      « ne pas hésiter à demander soutien et aide »
      En cas de difficultés à ce sujet, nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale pour une aide et soutien à une démarche de rétablissement de vos droits par votre employeur.

  9. Chotin dit :

    Bonjour j’ai deja effectuer 5 ans de contrat aidé je suis travailleuse handicapé j’ai 55 ans je suis au chômage depuis deux ans est ce que je peux refaire un contrat aidé merci

  10. amalie du 82 dit :

    bonsoir
    Agée de 52 ans je suis AVS depuis bientôt 2 ans mon contrat se finit le 30 novembre. A ce jour je ne sais toujours pas si je serai renouvelée et j’ai également postulé pour un poste d’AESH et je n’ai toujours pas de nouvelles.

    Pensez vous que cela signifie qu’un poste d’AESH ne me sera pas attribué ? Je connais une collègue qui as eu un poste en début de mois et qui a passé l ‘entretien le même jour .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pensez vous que cela signifie qu’un poste d’AESH ne me sera pas attribué ? »
      Nous ne pouvons pas préjuger des intentions d’un employeur pour l’attribution d’un emploi AESH à la suite d’une fin de contrat AESH sous CUI-CAE. Au mieux pouvons nous envisager qu’un service IA ASH ayant le souci de ne pas établir de rupture préjudiciable d’accompagnement par AESH dans le cursus scolaire de l’élève notifié MDPH à cet effet et qu’en conséquence, arrivé au terme d’un contrat AESH en CUI-CAE fin novembre, une proposition de reconduction en emploi AESH sous CDD vous sera formulée. Partager votre inquiétude à ce sujet auprès de votre chef d’établissement scolaire d’affectation qui en reste le premier intéressé peut permettre à ce dernier de prendre connaissance directement auprès de la DSDEN des intentions en la matière.

      • Sandrine ROxxxxxx dit :

        bonjour je suis désolée je n ai pas reussi à ouvrir un nouveau sujet; Voila j aurais voulu savoir si vous auriez des renseignements pour les contrats d aide administrative, pensez vous qu il y aurait des nouveaux contrats à partir de janvier 2018. Merci

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » pour les contrats d aide administrative, pensez vous qu il y aurait des nouveaux contrats à partir de janvier 2018. »
          Hélas, Non. les intentions du MEN sont clairs depuis la rentrée scolaire 2017, les emplois EVS « aide administrative à la direction d’école » font l’objet de suppression massive dans les académies. Pour en savoir plus, cliquer ICI.

  11. Sandra dit :

    Bonjour.

    J’ai été recrutée en tant qu’ASEH pour le 1er novembre et prise de fonction le 6/11 donc demain. À ce jour je n’ai toujours pas eu mon contrat et donc je ne peux prendre mes fonctions demain. Savez vous comment cela ce passe? Reçoit on le contrat par mail? Par courrier ? Peux on travailler dès signature ou attendre que l’employeur ait reçu le contrat signé ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Savez vous comment cela ce passe? » et suivante «  Reçoit on le contrat par mail? Par courrier ? » et suivante « Peux on travailler dès signature ou attendre que l’employeur ait reçu le contrat signé ? »
      Un contrat de travail CUi-cAE n’a de valeur d’engagement définitif que s’il est signé par les 2 parties (salarié et employeur). Autrement dit, tant qu’une copie du contrat de travail, signé par vous et par votre employeur ne vous est pas remis en main propre ou transmis par courrier à votre adresse, nous vous invitons à ne prendre vos fonctions en établissement scolaire d’affectation. Par mesure de précaution, prévenez le chef d’établissement scolaire d’affectation de la situation si vous ne pouvez pas prendre vos fonctions ne l’absence de contrat valide.

  12. Delvoye dit :

    Bonjour je suis en cae et mes collègue ont du leur salaire pas moi et comme c est les vacance pas moyen de savoir comment faire mes prelements vont être refuser donc frais de banque 😈

  13. Angel dit :

    Bonsoir.

    J’ai ete 8 ans conjointe collaboratrice sur une exploitation, après l’arrêt de mon activité j’ai rechercher du travail à l’extérieur et j’ai trouver un poste d’1 mois en CDD.
    Avant ce poste j’était éligible au CAE, après ce poste je ne le suis apparament plus alors que j’ai trouver un poste intéressant dans une exploit3nncole ne tant qu’AVS… C’EST les 2 ème poste en CAE que je ne peux pas avoir… Est ce normal?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce normal? »
      Dans votre situation présente, pour les emplois AVS proposés par l’intermédiaire de Pôle emploi, un employeur d’éducation nationale est tenu de respecter des règles d’éligibilité au contrat CUI-CAE, fixées obligatoirement par un arrêté préfectoral. Il est possible que ce dernier arrêté ne prend pas en compte votre situation. (pour en savoir plus, cliquer ICI)

    • Caroline dit :

      Caroline du Bas-Rhin
      Merci briando493 pour tous les éléments de réponse que vous m’avez apportés à ce jour.
      Cordialement !

  14. Somalie dit :

    Bonsoir,
    J’aimerais être AVS dans les écoles via un CUI mais ayant était desinscrite pour oubli d’actualisation pensais vous que ça pourrais bloqué ma candidature. Et dans c’est cas la attendre 1 ans pour pouvoir faire ce que je souhaite faire ? Merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » pensais vous que ça pourrais bloqué ma candidature? » et suivante « Et dans c’est cas la attendre 1 ans pour pouvoir faire ce que je souhaite faire ? »
      Dans la mesure où vous n’êtes plus inscrite comme demandeuse d’emploi, Pôle emploi peut effectivement considéré que vous ne rentrez plus dans les critères d’éligibilité à un contrat type CUI-CAE. Il vous appartient donc de vous réinscrire à pôle emploi et selon votre situation, et cette dernière appréciera si vous rentrez à nouveau dans les critères d’éligibilité à un contrat type CUI-CAE pour un emploi AVS.

    • franck dit :

      Si vous êtes bénéficiaire du RSA socle. Vous êtes éligible au CUI, indépendamment d’une inscription au Pôle Emploi. Bonne journée.

      • Marc62 dit :

        Bonjour,
        A ma connaissance ce n’est pas totalement exact: les personnes éligibles aux contrats aidés dépendent des arrêtés préfectoraux qui varient d’un endroit à l’autre et dont prend acte le Pôle Emploi.
        Peut-être que pour certains ils peuvent être éligibles en étant « seulement » au RSA socle dans un lieu X mais de mémoire il me semble que de manière générale cela demande un minimum de mois en tant que demandeur d’emploi (et/ou d’autres critères) pour être éligible.
        Sans compter que les arrêtés sont révisés de temps en temps et les critères aussi peuvent être modifiés (sans oublier du contexte politique actuel!)
        Dans tous les cas dans la situation présente, il est claire que même si Monsieur briand0493 a réponse à un grand nombre de questions, c’est bien avec le Pôle Emploi qu’il faut voir directement!

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Le commentaire de Mark62 est très pertinent. les personnes éligibles aux contrats aidés dépendent des arrêtés préfectoraux qui varient d’un endroit à l’autre et dont prend acte le Pôle Emploi. et il est nécessaire avant tout de s’y référer en consultant Pôle emploi sur ce sujet.
          Pour en savoir plus, cliquer ICI.

    • Caroline dit :

      Caroline du Bas-Rhin
      Bonjour briando493,
      AVS en CUI-CAE, mon contrat se termine le 02 novembre 2017.
      L’attestation d’expérience professionnelle doit être complétée et signée par le tuteur.
      À cet effet, j’aimerai savoir si ma présence était nécessaire dans la rédaction de ce document. ( Congés scolaires jusqu’au 05 novembre ).
      J’ai travaillé le dernier mois dans une autre école et la directrice a refusé de remplir cette attestation en invoquant le fait que ma pratique professionnelle était trop courte pour faire une évaluation.
      Le lycée employeur à fait savoir à cette directrice qu’ils s’arrangeraient dans ce sens.
      Je pense que cette évaluation aurait dû se faire à l’école où j’avais travaillé pendant 11 mois.
      Par contre, mon contrat ne sera pas renouvelé aux dires de la directrice.
      Merci d’avance.
      Cordialement

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « savoir si ma présence était nécessaire dans la rédaction de ce document. ( Congés scolaires jusqu’au 05 novembre ). »
        Nous estimons inopportun de la part de votre tutrice d’imposer votre présence en un lieu fixé par ses soins et lors de congé !!!! pour la signature d’une attestation d’expériences professionnelles vous concernant. Donc, vous n’avez pas à rester à sa disposition à ce jour fixé.
        Nous vous rappelons que, dans le cadre d’un contrat CUI-CAE, la remise d’une attestation d’expérience professionnelle est une obligation qui s’impose à l’employeur. Vous n’êtes nullement tenu de signer une attestation d’expériences professionnelles qui vous paraîtrait défavorable ou ne reflétant pas l’ensemble des compétences et savoirs faire que vous estimez avoir développé.
        Par ailleurs, nous attirons votre attention que cette attestation d’expériences professionnelles n’a strictement aucune valeur sur le marché du travail et reste inutilisable pour prétendre à un emploi autre, assimilé à vos fonctions actuelles.

  15. Lalie dit :

    Bonjour , mon contrat avs CUI se termine dans 2 mois , cependant je n’ai fait ni modules obligatoires ni de formations. Est ce qu’il y’a un recours à faire ?
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce qu’il y’a un recours à faire ? »
      Vous pouvez envisager d’engager une procédure juridique en assignant au tribunal des prud’hommes votre employeur pour les motifs suivants :
      -Non-conformité du contrat de travail avec la convention préalable au contrat
      -Absence ou insuffisance avérée de formation et d’accompagnement obligatoire dans une logique d’insertion professionnelle
      La jurisprudence en la matière est largement suffisante en la matière pour sa condamnation et obtenir des indemnités réparatrices pour droits lésés.
      Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour un soutien et une aide à la démarche en justice prud’hommale.

    • franck dit :

      Plutôt que d’engager des procédures judiciaires dont l’issue est incertaine, pourquoi ne pas postuler à un emploi d’AESH de Droit Public?

      • VALERIE dit :

        pour avoir fait ces modules, vous n’avez rien manqué. On vous envoie au CIBC faire des ateliers CV, Lettre de motivation et réflexion sur le projet professionnel.
        Le tout orchestré par des intervenants qui n’ont aucune conviction dans votre avenir !!! en gros, c’est l’accompagnement que Pôle Emploi doit vous faire lorsque vous vous inscrivez chez eux.
        Personnellement, j’ai fait à plusieurs reprises ce genre de mise au point …..rien de nouveau

  16. Léa59 dit :

    Bonjour,
    J’aurais une question quant à l’affectation en tant qu’ASEH en école/collège/lycée (désolée de donner des détails assez superflus).
    J’ai participé à un recrutement de Pôle Emploi sur un secteur assez large avec initialement l’annonce Pôle Emploi indiquant que c’était pour des postes en école primaire, mais en allant aux différents rendez-vous ils ont bien glissé la possibilité que ce soit également en collège et lycée.
    Ils ont aussi quand même glissé que l’on pourrait indiquer nos préférences mais dans l’entretien sur ce sujet, je ne sais pas si j’ai été habile ou non mais j’ai indiqué une large préférence pour l’école primaire et l’enseignant référent m’a rétorqué qu’il fallait s’y faire et se préparer à travailler en collège/lycée.
    De principe, cela ne me dérange pas car être utile dans tout le parcours scolaire d’un élève ne me pose pas de problèmes mais préparant le concours de professeur des écoles, ayant plus de connaissances des programmes etc dans ce domaine (mais sans expériences hormis des stages), pour le principe d’insertion après un CUI cela aurait tout de même une forte chance de m’être bénéfique dans ma préparation…!
    Si par exemple je suis plusieurs élèves dont au moins un en école primaire je serais déjà satisfaite (ça ne me dérange pas totalement de suivre un collégien ou lycéen car on est utile partout) mais je crains un peu la possibilité de n’être affectée QUE sur du collège/lycée, d’autant que je suis peut-être un peu plus diplômée que d’autres candidats avec mon master et que cela pourrait jouer en ma défaveur au final…

    Pour résumé, une fois que je reçois le résultat de l’entretien (est-ce qu’on sait tout de suite les établissements où on se trouve où il y a un temps de latence encore d’ailleurs?) et qu’il s’avère que je me retrouve en établissement secondaire, est-ce qu’il est possible de faire une demande d’affectation en école primaire (pas forcément 100%) ou il faudra que je fasse avec?

    D’avance merci pour vos réponses si vous avez des éléments possibles à me donner à ce sujet; et merci également pour ce site très utile.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est-ce qu’on sait tout de suite les établissements où on se trouve où il y a un temps de latence encore d’ailleurs? » et suivante  » est-ce qu’il est possible de faire une demande d’affectation en école primaire (pas forcément 100%) ou il faudra que je fasse avec? »
      Si votre candidature à un emploi AESH est retenue, une proposition de contrat avec indication de l’établissement d’affectation (établissement premier degré ou second degré) vous sera soumise. Quelque soit cet établissement scolaire d’affectation, il vous appartiendra toujours d’accepter ou de refuser cette proposition de contrat, sachant qu’aucune autre ne vous sera formulée. Autrement dit, ce sera à prendre ou à laisser.
      Par la suite, vous pourrez toujours exprimer le souhait d’un changement de lieu d’affectation plus à votre convenance auprès de l’employeur mais ce dernier n’aura nulle obligation de répondre à ce souhait professionnel.
      pour rappel: il faut avoir en tête que, généralement, dans un premier temps, les services IA ASH déterminent les affectations d’un AESH en établissement scolaire en fonction des besoins d’accompagnement de l’élève en situation de handicap bénéficiant d’une notification MDPH pour ce faire, du lieu d’exercice de cette mission au plus près de votre domicile.

  17. Ylang dit :

    Bonsoir, je suis AESH en contrat aidé dans le 85, je dispose de 24 heures réparties en 6h x 4 élèves.

    Je reviens une autre fois vers vous car un problème se pose à nouveau à moi. Toujours une question d’horaires et de partage d’emploi du temps!

    J’ai donc 3 élèves en maternelle et 1 au collège. La répartition des heures fut compliquée entre les deux établissements… Aujourd’hui, la responsable du collège m’a demandé si j’avais deux élèves en maternelle dans la même classe (j’ai senti la chose venir…) et donc BINGO, comme j’ai deux élèves dans la même classe, il paraitrait que je peux les accompagner tous les deux en même temps et donc avoir seulement 6h pour les deux élèves! Ce qui permettrait de fournir plus d’heures auprès du collégien que j’accompagne… Je dois avouer que ça me révolte de ne pas connaître assez mes droits!
    Est-ce normal de pouvoir ajouter et supprimer des heures comme ça d’un coup d’un seul?! Qui sommes-nous pour dire si tel ou tel gamin a besoin de plus ou moins d’heures?! Les heures sont bien stipulées sur les notification MDPH? Comment sont-elles stipulées? Je n’ai pas eu connaissance des notifs, tout ce que je sais c’est qu’il est apparemment inscrit « Entre 6 et 8 h ».

    Je pense qu’il est question ici d’un statut AESH i ou M … Bref, je suis complètement perdue… Et franchement, mes deux élèves de maternelle ont vraiment besoin d’un suivi individualisé… Ils ont des difficultés différentes… Ils ont des soucis de concentration, surtout l’un d’entre eux, et les accompagner toujours ensemble poserait vraiment un soucis…

    Je n’ai toujours pas eu le retour de mon contrat signé (depuis la rentrée)… Donc impossible d’y voir s’il y a une info qui pourrait m’aider.

    J’espère que on questionnement est moins flou que mes pensées actuelles.

    Merci de votre réponse.

    (Bordel de m****!)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce normal de pouvoir ajouter et supprimer des heures comme ça d’un coup d’un seul?! Qui sommes-nous pour dire si tel ou tel gamin a besoin de plus ou moins d’heures?! » et suivante  » Les heures sont bien stipulées sur les notification MDPH? » et suivante «  Comment sont-elles stipulées? »
      Nous dirons comme vous d’abord « Nom de Zeus ! »
      Bon, vous allez faire simple sans vous préoccuper des cogitations en cours de votre principal
      Vous exercez votre mission AESH en étant affecté auprès de 2 établissements scolaires (une école maternelle et un collège). Il n’appartient pas à un chef d’établissement scolaire (fusse-t-il principal de collège ou directeur-rice d’école) de décider de revoir les nombres d’heures d’accompagnement à assurer d’élèves en situation de handicap d’un autre établissement avec pour effet de vous imposer de modifier votre planning horaire hebdomadaire sans votre accord.
      Que des heures d’accompagnement d’élèves dans l’école maternelle décidées en individualisée en 2 fois 6 heures, en référence de la notification MDPH et validés (IA ASH) pour 2 élèves, sur le souhait du principal, passe à 1 fois 6h pour 2 élèves, n’est pas votre problème.
      Vous avez droit d’opposer poliment au principal un refus de modification de votre planning horaire actuel tel qu’il a été établi sans un avenant au contrat de travail de la part de votre employeur (celui qui est marque dans votre contrat de travail). Et même si votre employeur allait dans le sens du principal du collège, en vous proposant un avenant à votre contrat de travail, vous aurez encore la possibilité d’accepter ou refuser.

      En réponse à votre commentaire, « je n’ai toujours pas eu le retour de mon contrat signé (depuis la rentrée) »
      le fait de ne pas avoir reçu en retour votre contrat de travail signé de la part de votre employeur pose un sérieux problème à résoudre rapidement. Il s’agit de contacter au plus vite votre employeur pour avoir une idée précise de votre situation de salarié ou non. Selon la réponse apportée, recontactez nous pour des informations complémentaires sur vos droits.

    • Caroline dit :

      Caroline du Bas-Rhin
      Bonjour,
      Hier, j’ai reçu un mail de l’Académie de Strasbourg pour débuter la formation de 60 heures et qui commencera le mardi 03 octobre 2017.
      J’ai déjà effectué 30 heures de formation au cours de la rentrée 2016-2017, mais que l’Académie avait décidé d’arrêter au bout de ces 30 heures.
      Il s’agit de la même formation à laquelle, j’ai déjà assisté et je ne vois pas l’intérêt de refaire ces mêmes 30 heures.
      Il aurait été plus judicieux d’effectuer les 30 heures qui restaient à faire.
      J’appelle cela jeter l’argent par la fenêtre.
      De plus, mon contrat s’arrête le 02 novembre 2017 et je ne souhaite pas poursuivre pour diverses raisons.
      Par contre, cette nouvelle formation se fera durant les heures de travail et non plus, le mercredi après-midi comme cela m’est arrivé et pour bon nombre de personnes.
      Puis-je travailler à l’école au lieu d’aller à cette formation, vu qu’il ne me restera plus que 3 semaines de travail avant la fin de mon contrat d’un an qui tombera durant les congés scolaire.
      J’ai essayé d’appeler l’Académie qui ne décroche pas, alors que c’est uniquement le matin pour les appels téléphoniques.
      Je n’enverrai pas de mail pour éviter les traces et puis, ce n’est pas à moi de leur courir après par rapport à ce sujet.
      Merci d’avance !
      Cordialement.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « Puis-je travailler à l’école au lieu d’aller à cette formation, vu qu’il ne me restera plus que 3 semaines de travail avant la fin de mon contrat d’un an qui tombera durant les congés scolaire. »
        OUi. Dans la mesure où vous avez déjà suivi cette formation, votre refus de suivre cette formation restera légitime.

        • Caroline dit :

          Caroline du Bas-Rhin
          Bonjour briando493 et merci infiniment pour votre réponse !!!
          Je compte participer à la grève nationale des fonctionnaires le 10 octobre.
          À cet effet, je me suis rendue sur le site de l’Académie qui me donne ce droit.
          Je suppose que je devrai prévenir l’école la veille de mon absence où dois-je quand même me présenter à l’école le 10 octobre pour signifier que je souhaite faire grève.
          J’aimerai aussi savoir si les frais de déplacement sont remboursés d’une école à l’autre et dont la distance aller-retour fait 14 km et ce 2 fois par semaine.
          Je sais bien que c’est dérisoire au niveau des kilomètres, mais c’est juste sur le principe.
          Pendant 11 mois, j’ai été dans une école et ensuite, j’ai changé d’établissement et cela 1 mois avant la fin de mon contrat CUI-CAE de 1 an.
          J’ai informé le premier tuteur qu’il y avait un bilan à faire sur cette année, mais ce monsieur ne semblait pas être au courant, alors que je ne suis pas la première à avoir effectué ce type de contrat dans son établissement.
          De plus, je n’ai bénéficié d’aucun accompagnement de sa part durant ces 11 mois de travail.
          Tous ces éléments font que je ne souhaite pas poursuivre à l’issue de la fin de contrat.
          Admettons que l’Académie fasse un renouvellement de contrat, je ne vois pas comment le bilan des actions réalisées en matière d’accompagnement et de formation de 30 heures au lieu de 60 heures, ainsi que les actions envisagées et notées sur un document pour la future période puissent y être inscrits.
          Je déplore le laxisme total quant à l’accueil d’une AVS et des engagements non respectés par le tuteur.
          Merci d’avance !
          Cordialement

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « prévenir l’école la veille de mon absence où dois-je quand même me présenter à l’école le 10 octobre pour signifier que je souhaite faire grève ? ».
          Vous avez à déclarer auprès du chef d’établissement scolaire (école) votre intention de prendre part à la grève au moins quarante-huit heures comprenant au moins un jour ouvré avant de participer à la grève.

          En réponse à votre interrogation, « savoir si les frais de déplacement sont remboursés d’une école à l’autre et dont la distance aller-retour fait 14 km et ce 2 fois par semaine. »
          En principe, oui, dans la pratique, ce remboursement est pratiquement impossible à obtenir. cela reste un très forte revendication de l’UNEAVS cette prise en charge des frais de déplacement entre écoles imposés aux collègues AESH. En attendant, il faut « jouer » sur les modalités de prise en charge partielle par employeur des frais de transport domicile –lieu de travail (pour en savoir plus, cliquer ICI)
          et exiger de temps de déplacement entre écoles s’effectue en demi-journée (matin ou A.M) soit comptabiliser comme temps de travail effectif dans le planning horaire hebdomadaire.

          En réponse à votre interrogations sur les carences « sur les obligations d’accompagnement et d’action de formation de l’employeur »
          Cette situation de carence n’est pas nouvelle. Pour vous donnez une indication, sur requête de collègues AESH ou EVS, 278 Décisions juridictionnelles rendues en 2016 par des tribunaux prudhommaux, cour d’appel et cour de cassation ont entraîné la condamnation de l’employeur EPLE pour défaut dans ses obligations d’accompagnement et d’action de formation à l’égard du salarié en CUI-CAE et versement d’indemnités réparatrices pour droits lésés ( 1 950 300 euros pour 278 collègues AESH et EVS, soit en moyenne de 7000 euros/collègues). C’est équivalent en 2015 mais trois fois moins qu’en 2014.

        • Caroline dit :

          Caroline du Bas-Rhin
          Bonjour briando493,
          Au sujet de la grève nationale des fonctionnaires qui est prévue le 10 octobre, j’aimerai savoir si je dois notifier par écrit le fait d’y participer ou la manière verbale sera-t-elle suffisante.
          J’ai vu sur Internet, un document à imprimer et dont l’intitulé est le suivant :  » Déclaration individuelle d’intention « .
          Je rappelle que je suis auxiliaire de vie scolaire en CAE-CUI.
          Merci d’avance !

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « savoir si je dois notifier par écrit le fait d’y participer ou la manière verbale sera-t-elle suffisante. »
          avoir l’intention ne signifie pas faire ou s’engager à faire. Donc, Une déclaration verbale d’intention de faire gréve à votre employeur est suffisante, à charge de l’employeur d’en prendre note par écrit de l’intention. Au jours de grève, il appartiendra au seul employeur de faire constat de votre absence effective ou non en poste.

  18. Ydrafac dit :

    Bonjour ,

    Mon contrat se termine le 30 octobre 2017 , avs CUI 2 ans.
    Mon employeur ne souhaite pas me renouveller. Il n’a pas voulu faire une lettre de recommandation.
    Pourrais-je quand même postuler dans d’autres établissement ?
    Si oui comment faire pour postuler en AESH ?
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pourrais-je quand même postuler dans d’autres établissement ? »
      Ce ne sera pas possible. Votre non renouvellement de contrat tient surtout que vous ne disposiez plus de l’éligibilité à un contrat CUI-CAE sur décision de Pôle emploi. Sans accord pôle emploi pour une nouvelle éligibilité pour un nouveau CUi-CAE, aucun établissement scolaire ne peut accepter votre candidature à un emploi sous CUI-CAE.
      Par ailleurs,même s’il aurait voulu le faire, votre employeur lycée ou collège ne pouvait établir une lettre de recommandation, n’étant pas autorisé à le faire par son autorité hiérarchique : le rectorat

      En réponse à votre interrogation,  » comment faire pour postuler en AESH ? »
      Pour postuler à un emploi AESH sous CDD, il vous faut adresser votre candidature auprès de la DSDEN (via service iA AH) de votre département -(lettre de motivation + CV)
      Pour savoir plus, sur le conditions d’accès à un CDD AESH, cliquer ICI.

  19. Jiji dit :

    J ai trouve un cdi puis je rompre mon cae

  20. Charlene dit :

    Bonjour je vien de prendre le poste avs
    Mais malheureusement cela n est pas ce que je m imaginé je n est pas signé de contrat.
    Et ce que je peux me rétracter merci pour vos réponses

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Et ce que je peux me rétracter ? »
      Oui et sur le champ dans la mesure où aucun contrat de travail n’a été établi entre vous et votre employeur.

  21. Lili dit :

    Bonjour

    Je suis avs dans le département 16.

    J’ai eu un cui de 10 mois d’octobre 2014 à août 2015. J’ai refusé le renouvellement proposé en mai ou juin 2015 suite à des soucis de santé.

    J’ai signé un nouveau cui d’un an qui se termine le 13 novembre 2017.

    Le service des avs ne peut m’apporter comme réponse quand je demande si je serai renouvelée que ceci :
    À priori oui. Mais on ne peut le confirmer.

    Et quand je demande pour un cdd de droit public au final il me manquera 1 mois et demi pour arriver aux 24 mois nécessaires pour postuler.

    Les collègues m’ont dit que nous n’étions plus que 18 en cui employées par le Lisa ( lycée employeur) et que la volonté était que nous passions en cdd droit public.

    À moins de 2mois de la fin de mon cui est-il normal que je n’ai toujours pas été contactée si je devais être renouvelée ?

    Vers qui puis-je me tourner pour essayer d’avoir des infos et selon voir pour trouver des solutions de repli ?
    Je suis reconnue rqth. Et touche l’aah.
    Maman solo de 5 enfants les on ne sait pas du service avs sont un peu légers pour prévoir la suite…

    Merci d’avance pour vos pistes.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « À moins de 2mois de la fin de mon cui, est-il normal que je n’ai toujours pas été contactée si je devais être renouvelée ? »
      Oui.Il arrive qu’une proposition de CDD AESH parvienne à un ex-agent AESH après la fin de son CUI-CAE et qu’il n’est plus en poste

      En réponse à votre interrogation, « Vers qui puis-je me tourner pour essayer d’avoir des infos et selon voir pour trouver des solutions de repli ? »
      Vous pouvez envisager de contacter une organisation syndicale qui généralement suit avec attention l’évolution des recrutements des AESH en CDD/CDI ou CUi-CAE dans l’académie.

  22. Mezzetta dit :

    Bonjour,

    Je suis surveillante dans un collège du Bas-Rhin en contrat CUI depuis décembre 2016. Mon employeur était partant pour que mon contrat soit renouvelé. Je viens d’apprendre malheureusement que le poste est supprimé faute de budget. Entre-temps la MDPH m’a reconnu travailleur handicapé. Je n’en n’avais pas encore parlé attendant la rentrée. Pensez-vous que la décision de Pôle Emploi aurait été différente si j’en avais parlé avant et maintenant puis-je encore espérer un renouvellement de 5 ans ?
    Merci de votre réponse.

    Pauline

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pensez-vous que la décision de Pôle Emploi aurait été différente si j’en avais parlé avant » et suivante  » et maintenant puis-je encore espérer un renouvellement de 5 ans ? »
      Non, nous le pensons pas. S »agissant les emplois type surveillant ou aide administrative en contrat CUI-CAE, depuis septembre 2017, il s’est enclenché dans l’éducation nationale un plan massif de suppression (23 000 au total concernés) sur décision de la gouvernance politique actuelle.
      Malgré que vous soyez reconnu RQTH, il vous faut envisager (ainsi que votre employeur) que votre emploi actuel reste bien supprimé.

  23. Jiji dit :

    J ai signé mon contrat en cae de renouvellement le 01/09/2017 pour un an. Le 12/09 on me demande de rentrer chez moi car mon dossier doit passer en commission pôle emploi Et asp depuis j attends une réponse cela fait plus de 10 jours je suis complètement perdu qui va me payer dois je retourner travailler.je suis dans le 01

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « qui va me payer dois je retourner travailler ? »
      Si vous disposer d’un contrat de travail CUi-CAE, daté et signé conjointement par votre employeur et vous même, il s’impose obligatoirement aux 2 parties jusqu’à son terme.
      Autrement dit, tant que vous êtes sous contrat CUI-CAE, vous avez à être en poste et votre employeur se doit vous verser votre rémunération mensuelle comme fixé par contrat de travail. Le motif que votre dossier doit passer en commission pôle emploi et ASP constitue un faux prétexte pour ne pas vous rémunérer comme votre contrat de travail l’impose.
      Il serait pertinent de prendre contact avec une organisation syndicale pour un soutien et une aide à une démarche de rétablissement de vos droits actuels.

  24. Caroline dit :

    Bonjour,
    Avs en CUI depuis Mars 2017 dans le département du 62 il est spécifié mon lieu de travail dans un collège.
    Depuis la rentrée l un des 2 enfants que je devais suivre à changer de collège qui est à 12 kms de celui auquel je suis rattaché.
    J ai reçu ce jour (15 septembre 2017) un avenant de contrat envoyé le 12 septembre et qui prend effet le 13 septembre me Spécifiant une modification des lieux de travail et indiqué que je dois faire les 2 collèges.
    Suis je dans l’obligation d accepter cet avenant? sachant que ma vie personnelle sera chambouler et que les horaires des 2 établissements ne sont pas les mêmes ce qui fait que je n aurai pas de pause déjeuner si je vais dans un établissement le matin (8h30-12h30) et une reprise dans l autre à 13h?
    est ce que cela peut être un motif de licenciement si je refuse?
    Merci de votre aide

  25. Gabriel dit :

    Bonjour
    Je suis convoquée par le biais de Pôle Emploi à un entretien d’embauche à l’éducation nationale du Bas-Rhin le 19 septembre 2017 je suis assez soucieuse car beaucoup de personnes m’ont dit qu’il y avait des test et des mises en situation auprès d’un élève en situation de handicap( j’ai 51 ans et toujours occupée un poste d’aide soignante). j’aimerais tellement occupé cet emplo!….pouvez-vous s’il vous plaît me dire à quoi consiste ces tests ? . Et s’ils sont compliqué ou difficile?

    bien à vous et merci d’avance pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Appel-SOS aux collègues du BAS-RHIN pour demande d’éclairage de Gabriel sur les conditions d’embauche (test) à un emploi AESH.
      Qui veut bien lui répondre ?

    • Caroline dit :

      Caroline du département du Bas-Rhin à Gabriel.
      Au sujet de l’entretien d’embauche qui se déroule à l’Académie de Strasbourg et étant AVS, je vais vous parler de ma propre expérience à ce sujet.
      L’entretien s’est déroulé avec deux recruteurs de l’Académie et des questions diverses m’ont été posées face à des situations que je pourrai rencontrer auprès des enfants.
      En aucun cas, cela se fit en présence d’un enfant qui se doit d’être à l’école et non à l’Académie et aucun candidat va dans une école pour passer des test.
      Tout simplement parce que ce n’est pas gérable, vu le nombre important de candidats.
      Vous vous rendez compte du nombre d’enfants qu’il faudrait faire déplacer, donc l’info que vous aviez reçue n’est pas juste.
      J’ai passé des tests dans les locaux de Pôle Emploi et comme vous, vous aviez dû le faire.
      Vous avez donc réussi ces tests qui ont donné lieu à un entretien d’embauche comme pour tout employeur.
      Restez zen en y allant, même s’il peut y avoir une certaine appréhension de votre part.
      Après tout, ce sont des êtres humains comme vous et moi, certes des professionnels qui peuvent aussi avoir des failles.
      Je vous souhaite bonne chance lors de cet entretien.

      • Gabriel dit :

        Bonsoir Caroline
        Merci infiniment pour toutes ces informations malgré que je sois dans le flou car je n’ai passé aucun test jusqu’à présent j’ai juste reçu une convocation par le biais de Pôle emploi pour me présenter à un entretien d’embauche à Strasbourg Le Courrier stipule seulement vous êtes invité à une réunion de présentation de la prestation le 19 septembre avec un animateur pour une évaluation par simulation préalable au recrutement la difficulté que j’ai c’est que je n’ai jamais été auxiliaire de vie scolaire jusqu’à présent j’ai pratiqué le métier d’ aide-soignante en milieu hospitalier et en privé également c’est pour cela que je m’inquiète je n’ai jamais eu d’expérience un tank Avs donc je ne sais pas du tout en quoi consiste ces tests et si je vais être à la hauteur pourrais répondre pourriez-vous justement m’éclairer à savoir en quoi consiste ces tests et les questions qui pourraient m’être poser?
        J’ai vraiment envie et besoin de cette emploi encore merci Caroline si quelqu’un pouvez m’aider j’irai un peu plus zen

        • Caroline dit :

          Caroline du Bas-Rhin.
          Bonjour Gabriel,
          Sauf erreur de ma part et en rapport avec ma propre expérience, cette convocation se passe à l’Académie de Strasbourg.
          Il s’agit d’une réunion d’information et de présentation du poste d’AVS où peuvent assister jusqu’à près de 40 personnes, car tout le monde ne sera pas recruté au motif que le candidat ne souhaite pas le poste pour diverses raisons.
          Ensuite, un courrier est adressé aux candidats pour passer les tests et si réussite, alors l’entretien d’embauche aura lieu.
          Aucun diplôme et ni l’expérience ne sont requis pour exercer cette fonction.
          Néanmoins, vous aviez exercé dans le secteur de la santé et aviez eu des contacts humains, ce qui est un plus.
          Pour ce qui concerne les tests, ils relèvent du bon sens et ne sont pas compliqués.
          Si vous avez des enfants, il se peut que vous ayez déjà des réponses à ce sujet.
          Sinon, essayez de chercher sur Internet et surtout d’aller sur le site : ASH67 de l’Académie de Strasbourg.
          Je me permets de vous dire qu’au tarif où nous sommes payés, il ne peut pas nous être demandé d’avoir Bac+2 ou Bac+3, même si des personnes en sont titulaires dans le sens où nous pouvons tous, nous retrouver un jour dans une situation de précarité.
          Là, je parle dans le cadre d’un CUI-CAE.
          Cordialement !

        • Marc62 dit :

          Bonjour Gabriel,
          Je suis du 62 mais en lisant un peu votre message je pense que la situation est très similaire à la mienne et je vais donner un maximum de détails pour être utile.

          J’ai d’abord postulé suite à une annonce sur Pôle Emploi.
          Après j’ai eu un premier RDV à l’agence Pôle Emploi en question: en fait ils indiquent un peu le fonctionnement des MRS et aussi un peu de ce qu’on attend des AVS (on peut poser quelques questions, ça dure environ 2h).
          Après assez rapidement il y a les-dits MRS (environ 2-3h); pas trop de panique à ce niveau là! Sur ce point il doit y avoir des différences entre les « épreuves » mais pour tout vous dire il y avait plusieurs sessions de MRS et dans la mienne tout le monde a eu plus que la moyenne fixée par Pôle Emploi.
          Pour un peu de confort mental si vous avez la même chose: on avait 4 types d’épreuves: une où il faut… tracer correctement selon des consignes sur un nombre assez conséquent de figures (rapidement et assez proprement), un autre sur des questions de type sécurité à partir d’images, en faisant une synthèse d’une phrase de ce que l’on perçoit de la situation et ce que l’on ferait.
          Après il y avait 2 sortes de QCM on va dire sur des situations mais qui me semblent être vraiment du bon sens… en tant que simple salarié, pas vraiment forcément AVS (et encore je trouve que les bonnes réponses étaient discutables).

          Normalement, en tout cas pour mon cas, on avait les résultats 15 minutes après environ.
          Ensuite ils nous proposent de préparer l’entretien quelques jours après si on le souhaite; pour ma part je ne m’y suis pas rendu donc je ne pourrais pas dire.

          Si c’est positif au niveau des MRS on reçoit après un mail/courrier avec la date d’entretien (je viens de le faire à l’instant!) et là encore ça doit être assez variable sur l’entretien en question et sur qui on tombe: pour ma part une enseignante référente et un membre de l’ASH.
          C’est là où un minimum de connaissances sur le métier est le bienvenu, pour ma part ils m’ont d’abord dit un peu quel cursus j’avais fait et quelle expérience j’avais auprès d’enfants (à mon humble avis votre expérience est loin d’être insignifiante). Selon moi il faut se renseigner un minimum sur l’ensemble des handicaps que les enfants peuvent avoir et ce qu’on peut apporter de notre côté, mais aussi avoir un peu de bon sens car il y avait pour ma part des questions de mise en situation avec un élève imaginaire autiste et je suppose qu’il y a d’autres mises en situation possible et un tas d’autres questions selon le déroulement de l’entretien.
          Préparez vous aussi à ce qu’on vous demande si des handicaps vous dérangent, que vous êtes prêts à ne pas exercer forcément en école primaire…

          Espérant que ces informations vous seront utiles et bon courage à vous!

  26. Freville dit :

    Bonjour,

    Je suis en c.u.i.depuis le 14janvier 2013 mon contrat finit le 14 janvier 2018
    Cela fera 5 ans que je travaille en c.u.i
    dans le département 06
    Je ne souhaite pas signer le prochain renouvellement de 6 mois car je veux remonter dans ma région de naissance l Auvergne je suis soignée pour une dépression
    Puis je démissionner et percevoir des droits au chômage?
    J ai 63 ans et ne peux bénéficier de ma retraite qu en 2019.
    Merci de votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis je démissionner et percevoir des droits au chômage? »
      Un démission en cours de contrat CUI-CAE aurait pour conséquence que vos droits au Aessedics seraient compromis durant un, période de 121 jours après votre inscription au pôle emploi.
      Il faut procéder autrement. votre contrat CUI-cAE en cours a un terme fin. Jusqu’à cette date fin, vous aurez à être sourde, muette, aveugle, et manchot à toute proposition de renouvellement de contrat de la part de votre employeur. Ce dernier n’aura pas d’autre choix à cette date fin de constater la fin du CDD sans pouvoir préciser les raisons de votre refus ou non de renouvellement. Après votre inscription au pôle emploi, vos droits légitimes aux assedics seront ouverts suite à une fin de CDD, tout simplement.

  27. barré dit :

    Bonjour, mon contrat CAE a pris fin le 30 aout 2017, je travaillais depuis 2 ans dans le département du finistère, 29,.
    je voulais savoir si j ai le droit à un solde de tout compte. car la Mairie ne me fournit pas les réponses.
    j’aimerais aussi savoir si il existe un autre document à recevoir, hormis le dernier bulletin de paie et le certificat de travail et l attestation assedic
    Merci d’avance pour vos réponses

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si j ai le droit à un solde de tout compte. »
      La remise du document solde de tout compte est facultative pour votre employeur mais sur votre demande, il peut éventuellement vous en établir un.

      En réponse à votre interrogation, «  savoir si il existe un autre document à recevoir, hormis le dernier bulletin de paie et le certificat de travail et l attestation assedic »
      Non. Votre employeur vous a remis les documents obligatoires en fin de contrat.

  28. LYSIANE dit :

    Bonjour,
    J’ai une reconnaissance handicapée et on me donnait la chance de pouvoir reprendre une activité le 01 octobre 2017 en CUI

    Malheureusement celui ci se voit annulé par les nouvelles lois.

    Un recours est il possible dans mon cas svp ?

  29. Ouadah dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en contrat aidé CUI dans une mairie depuis 3 ans ( la fin du contrat se fera le 13 octobre 2017). Le maire me propose un cdd de 6mois. Si je le refuse est ce que j’ai droit au chômage ou pas ? Sachant que durant les 3 années j’ai été baladée dans tout les services de la mairie.
    Je m’attendais à un recrutement en tant que stagiaire et ensuite titulaire mais le maire me propose un cdd de 6 mois que je veux refuser car je trouve que c’est inadmissible de ne pas me stagiairiser alors que d’autre personne l’ont été après un cae d’un an.
    Merci de me répondre si je refuse est ce que j’ai droit au chômage ou pas ? Est qu’elles sont les démarches a suivre.
    Bonne journée

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Si je le refuse est ce que j’ai droit au chômage ou pas ? »
      Si vous refusez cette proposition, il est plus que probable que vous aurez des difficultés ultérieurement pour obtenir une indemnisation de chômage en ARE pendant une période 121 jours (motif: refus d’une proposition d’une offre d’emploi raisonnable ).
      Dans les circonstances où les emplois en contrat aidés sont en masse supprimées dans les collectivités territoriales (Commune), la proposition urgente de votre mairie de vous conserver en poste sous CDD de 6 mois n’est pas déraisonnable, à notre sens.

      .

  30. Gabriel dit :

    Bonjour j’ai rendez-vous dans quelques jours à Pôle emploi pour un recrutement d’auxiliaire de vie sociale je suis donc ravie même si je ne suis pas sûr d’être retenu ma question est comme j’ai 51 ans si par chance j’obtiens un poste Avs mon Emploi peut-il durer jusqu’à ma retraite j’ai appris qu’une personne de 50 ans et plus bénéficie de contrat non pas de 2 ans mais de 6 ans est-ce vrai ? Je vous remercie infiniment pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, » comme j’ai 51 ans si par chance j’obtiens un poste Avs mon Emploi peut-il durer jusqu’à ma retraite ? »
      Oui
      En réponse à votre interrogation,  » j’ai appris qu’une personne de 50 ans et plus bénéficie de contrat non pas de 2 ans mais de 6 ans est-ce vrai ? »
      Avant juin 2017, c’était une possibilité existante appliquée dans l’éducation nationale, après juin 2017, c’est toujours une possibilité existante dont nous ne savons pas si elle restera appliquée dans l’éducation nationale.

    • Ricou dit :

      Bonsoir,
      J’ai commencé mon contrat en aout 2016,auprès d’un enfant en ce2 j’ai eu 59 ans en juin 2017, après avoir répondu favorablement pour une continuité de contrat,en mai, j’ai reçu une lettre me remerciant et me disant que mon contrat était terminé ! Donc nous sommes jetables comme des kleenex,, sans faire de fautes professionnelles , sans qu’ils aient à se justifier de quoi que ce soit, à leur bon vouloir ! Pour retrouver du travail à 59 ans, je ne vous dit pas la galère.Alors même après 50 ans dans l’éducation nationale rien n’est garanti .

  31. Yede dit :

    Bonjour
    Je suis actuellement en cui , mon contrat se termine le 6 novembre . Malheureusement il ne sera pas renouveler . J’ai eu un contrat d’un an . Puis-je refaire un contrat cui ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Puis-je refaire un contrat cui ? »
      Il ne peut y avoir que l’agence pôle emploi qui pourrait répondre à votre question.

  32. rhooo dit :

    Bonjour
    merci pour votre brillant travail
    je suis en CUI CAE dans la métropole de Lyon.

    actuellement enceinte, ma grossesse n’est pas viable et je dois obligatoirement prendre rendez-vous aux urgences de l’hôpital une matinée cette semaine. selon les résultats ils peuvent éventuellement me garder l’après-midi. normalement pour les rendez-vous obligatoires de la grossesse (echo trimestrielles) je crois que nous avons droit à une autorisation d’absence rémunérée (et non pas un congé maladie) pouvez-vous me confirmer cela ?
    dans ma situation, puis-je demander à mon employeur une autorisation d’absence rémunérée ? si oui comment procéder et quels documents fournir ?
    merci par avance de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « nous avons droit à une autorisation d’absence rémunérée (et non pas un congé maladie) pouvez-vous me confirmer cela ? »
      Il n’existe pas d’autorisation d’absence à adresser à votre employeur pour une urgence à l’hôpital vous concernant. Allez fissa aux urgences et prenez tout le temps nécessaire pour vous refaire une santé. Comme Un arrêt de travail constaté par certificat médical est un congé maladie, à l’hôpital, vous demanderez un certificat médical justifiant votre arrêt de travail à adresser à votre employeur dans les 48h et l’autre volet à la CPAM. Passé ce délai, Votre employeur peut vous adresser un courrier de mise en demeure de reprendre le travail ou d’adresser un justificatif de votre absence ; LA CPAM vous versera des indemnités journalières pendant votre arrêt de travail avec un délai de 3 jours de carence
      Bon rétablissement et bon courage.

  33. Nini dit :

    Bonjour,

    J ai débuté mon contrat cuie cae en septembre 2016. On juillet 2017 on m’a confirmer avec l accord du pôle emploi, le renouvellement de mon contrat.Au retour de vacance, mon contrat est en attente de réponsede renouvellement. Je suis actuellement aed, j ai tenté de joindre pôle emploi qui m’ont expliqué dans un premier techniquement je ferais parti des contrats renouvelés et puis une autre personne m’a expliqué qu’il n avait aucune information. Mon employeur est dans l’incapacité de me répondre. Svp aide moi. Cordialement h

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « renouvellement ou pas « 
      Nous sommes hélas aussi incapable de vous indiquer la démarche pour dénouer votre situation. Cette dernière reste comme vous ont expliqué vos interlocuteurs de Pôle emploi : faute d’instructions officielles du ministère du travail (via préfet), ils ne peuvent pas agir pour confirmer ou non auprès de votre employeur le renouvellement de votre contrat CUI-CAE.

  34. redoriia dit :

    Bonjour,
    Je vais commencer comme AVS ce lundi dans le département du Gard, j’ai signé mon contrat cui cae en juin. Sur mon contrat il y a une première erreur sur l’établissement qui doit être le collège xxxxxxx et il est écrit yyyyyyyyy. Deuxième soucis c’est que j’avais 2 élèves dans ce collège , l’un d’eux passe au lycée et pour l’autre élève Handiscol m’a informé que ce ne serais plus cet élève mais un autre et qu’ils ne trouvent pas son établissement. Ils m’ont dis de me présenter au lycée pour connaître la date de pre-rentrée. Je m’y suis rendue, j’ai eu les horaires de mon élève et le directeur m’a dis qu’il n’y avait pas de pre-rentrée pour les AVS et que je dois venir lund (lycée privé). Entre temps, Handiscol n’a toujours pas trouvé mon deuxième élève et ils m’ont dis de travailler à partir de lundi mais uniquement au lycée et de m’organiser pour combler mes heures au lycée en attendant qu’ils retrouve mon deuxième élève. Or, le lycée n’est pas inscrit sur mon contrat et je n’aurai pas d’élève dans l’établissement inscrit sur mon contrat .. je suis perdue, où dois je me rendre lundi ?
    Dois je faire ce que me dis Handiscol ?
    Mon contrat étant un contrat aidé, risque t’il d’être annulé complètement suite à l’erreur d’établissement ?
    Merci de m’aider.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « où dois je me rendre lundi ? » et suivante « Dois je faire ce que me dis Handiscol ? »
      Vous allez faire simple sans vous préoccuper de ce que vous dit et fait handiscol. Ce dernier n’est pas votre employeur mais un service ministériel de l’éducation nationale à disposition des familles d’élèves en situation de hnadicap et non des accompagnants AESH.
      En tant qu’AESH, vous disposez d’un contrat de travail CUI-CAE, signé et daté par votre employeur (celui qui est marqué dans votre contrat de travail après erreur rectifié) et vous même. Votre contrat de travail indique nommément votre établissement scolaire d’affectation.
      Tout ce que vous avez à faire parce que c’est votre contrat de travail qui l’a fixé
      – être présent en poste AESH dans l’établissement scolaire d’affectation désigné par contrat
      – rester à disposition du chef d’établissement scolaire. A charge pour lui de vous confier les tâches en rapport avec votre mission. Il lui appartient seul de signaler à votre employeur l’erreur d’affectation s’il en existe et au service IA ASH (VIA DSDEN) itou. A charge de ces derniers, de régler votre situation.
      -Tant que votre employeur ne vous a pas fixé un nouveau lieu d’affectation par un document écrit (mail, avenant),vous ne bougez pas de l’affectation actuelle.

  35. antonio dit :

    Bonjour,
    Je suis en contrat CUI CAE depuis bientôt 1 an. Mon contrat ne sera pas renouvelé à l’initiative de l’employeur. Quels sont les motifs de non renouvellement valable ? Et je n’ai jamais eu de formation proposé, que puis-je faire ? Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quels sont les motifs de non renouvellement valable ?
      Votre contrat CUI-CAE étant un contrat à durée déterminé (CDD), votre employeur n’est pas tenu légalement de le renouveler une fois qu’il est arrivé à son terme.

      En réponse à votre interrogation,  » je n’ai jamais eu de formation proposé, que puis-je faire ? « 
      Si, durant la durée de votre contrat CUI-CAE, vous estimez que votre employeur n’a pas rempli ses obligations contractuelles d’accompagnement et de formation en vue de votre réinsertion vers un emploi durable en concordance de votre projet professionnel, vous êtes fondé à le poursuivre devant un tribunal des prudhommes dans un délai de 1 an maximum à partir de la fin de votre CUI-CAE et obtenir les indemnités réparatrices pour vos droits bafoués.
      Pour une démarche en justice prudhommale, nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale qui pourra vous guider et soutenir dans cette démarche.

  36. Nanou dit :

    Bonjour,
    Je ne suis pas EVS mais viens d’être recrutée en tant que surveillante dans un établissement privé en CUI. Visiblement, je fais partie du peu d’élus qui ont vu leur CUI accepté (département 25). Et aussi horrible que cela puisse paraître, je le regretterais presque aujourd’hui.
    En effet, malgré avoir signé un contrat de 20h (24h annualisées vous pensez bien), j’apprends ce matin qu’on veut me faire faire 31h semaine. J’avais bien spécifié au cours de l’entretien vouloir un temps partiel pour avoir un emploi du temps « léger » et éviter le plus possible de trop nombreux déplacements (j’habite à 30kms de l’établissement). Je découvre que je travaille du lundi au vendredi, avec des horaires qui ne me conviennent pas du tout. J’ai fait part de ma surprise (pour ne pas dire mécontentement) et je me suis, évidemment, faite rabrouer. De plus, les tâches proposées sont très loin de ce qu’on m’avait « promis » (aucun intérêt). Bref, je me sens piégée car rien ne me convient (tâches, emploi du temps, salaire etc) sachant que ce n’est pas ce qu’on m’avait « vendu » à l’entretien. Puis-je quitter ce poste pendant la période d’essai si rien n’est modifié? (je culpabilise un peu vis à vis de ceux qui espéraient un contrat et ne l’ont pas eu mais là, ce n’est pas possible pour moi)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis-je quitter ce poste pendant la période d’essai si rien n’est modifié? »
      OUi.
      Pendant l’essai, le contrat de travail peut être librement rompu par le salarié ou par l’employeur, sans qu’il soit besoin de motiver cette rupture, et sans indemnité.
      Les règles de procédure concernant le licenciement ne s’appliquent pas.
      Sauf avis contraire de votre employeur, vous devez respecter un délai de prévenance.
      – vingt-quatre heures en deçà de 8 jours de présence ;
      – quarante-huit heures entre 8 jours et 1 mois de présence ;

      Vous n’avez pas à vous culpabiliser à envisager de mettre fin à cet emploi EVS en contrat CUi-CAE dans l’enseignement privé. Le site a constaté à maintes reprises que des établissements scolaire relevant de l’enseignement privé étaient très coutumières d’imposer à des EVS ou AVS en CUI-CAE des conditions de travail plus que litigieuses, à la limite de l’intolérable, et ce, malgré des condamnations obtenues par des collègues EVS ou AVS devant des tribunaux prud’hommaux.

    • amalie du 82 dit :

      bonjour
      Se plaindre alors que nos contrats on été renouvelés pour une deuxième année n’est certainement pas à faire alors que d’autres n’ont pas eu « cette chance là » malheureusement et faute au gouvernement actuel qui malgré ses belles promesses s’est bien moqué de nous !! mais moi je peu vous dire que travailler en tant qu’avs pendant toute une année dans une école ( publique ) où l’on vous parle pire qu’à des animaux où l’on ne vous dit même pas bonjour le matin et où l’on vous regarde de la tête aux pieds quand vous arrivez et qu’en plus vous vous y retrouvé à nouveau pour finir le contrat peut t’on vraiment appeler cela une chance d’avoir était renouvelé !?? oui j’aurai pu tout arréter mais peut t’on vivre sans aucun salaire !!

      • Nanou dit :

        Merci pour votre réponse. Je pense que je ne vais pas donner suite et mettre fin à ma période d’essai. C’est triste, peut-être injuste pour certains mais c’est comme ça. je refuse de culpabiliser car ce sont les employeurs les fautifs dans ces cas-là. C’est justement parce qu’ils parviennent à nous diviser qu’ils arrivent à régner (et faire faire tout et n’importe quoi aux salariés)!

  37. Albo74 dit :

    J’ai signé mon contrat cui-cae il y a 3mois dans une école maternelle comme « assistante administrative au directeur de lecole » pour commencer le 1er septembre (demain) et l’on mapelle également pour me dire que a cause des restriction budgétaires que je ne pourrait pas prendre mon poste (apel eu 2jours avant la prise de poste) .
    J’ai appeler le directeur de lecole qui ne comprend.pas puisque le contrat avait été signer et accepter au 23aout alors que la loi sur la restriction était passé au alentours du 4aout ..
    Du coup en quelques sortent ils cassent mon contrat avant que j’ai pu commencer , qu’il avait bien ete signe par tous y compris lassembler national .. et au final mon fais perdre 3mois de recherche d’emplois puisque le poste était normalement sur puisque je l’avais déjà signer ..
    Je suis complètement pomé.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « suppression de contrat, que faire ?  »
      Dès la signature du contrat de travail CUI-CAE, il y a accord définitif de volontés concernant ce contrat de travail destiné à prendre effet à la date convenue entre parties.Le contrat de travail étant formé, les parties sont liées par les termes du contrat de travail.
      En l’absence de motif grave, le contrat de travail CUI-CAE signé en bonne et due forme ne peut pas être résilié avant le début de la période d’essai.En effet, en cas de signature d’un contrat de travail comportant une période d’essai, l’article L. 121-5 du Code du travail relatif à la période d’essai est applicable et prévoit qu’il ne peut être mis fin unilatéralement au contrat à l’essai pendant la période minimale de 2 semaines, sauf pour motif grave. L’article précise ensuite les délais de préavis à respecter en cas de résiliation du contrat pendant la période d’essai.
      La jurisprudence admet que la victime d’une résiliation du contrat de travail signé en bonne et due forme avant le début de la période d’essai, et donc avant tout commencement d’exécution, peut demander réparation. l’employeur peut se voir exposé à une condamnation au paiement de dommages et intérêts, lorsque la rupture a eu lieu dans des circonstances qui s’apparentent à une légèreté blâmable.
      Donc, vous avez à vous présenter en poste d’affectation comme indiqué dans votre contrat de travail et à effecteur votre période d’essai.
      Nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale pour un soutien à votre démarche de respect de vos droits par votre employeur.

  38. Alex dit :

    Bsr j’ai été embauché grâce à un contrat cui-cae depuis le 4 juillet. G vu ds mon contrat ke j’avais unepériode d’essai de 1 mois mais ojourd’hui mon boss me dit kil doit arrêté min contrat car la préfecture à refuser de valider mon contrat est-ce normal???

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est-ce normal??? »
      Non
      Si vous n’avez pas commencé votre période d’essai
      Dès la signature du contrat de travail CUI-CAE, il y a accord définitif de volontés concernant ce contrat de travail destiné à prendre effet à la date convenue entre parties.Le contrat de travail étant formé, les parties sont liées par les termes du contrat de travail.
      En l’absence de motif grave, le contrat de travail CUI-CAE signé en bonne et due forme ne peut pas être résilié avant le début de la période d’essai.En effet, en cas de signature d’un contrat de travail comportant une période d’essai, l’article L. 121-5 du Code du travail relatif à la période d’essai est applicable et prévoit qu’il ne peut être mis fin unilatéralement au contrat à l’essai pendant la période minimale de 2 semaines, sauf pour motif grave. L’article précise ensuite les délais de préavis à respecter en cas de résiliation du contrat pendant la période d’essai.
      La jurisprudence admet que la victime d’une résiliation du contrat de travail signé en bonne et due forme avant le début de la période d’essai, et donc avant tout commencement d’exécution, peut demander réparation. l’employeur peut se voir exposé à une condamnation au paiement de dommages et intérêts, lorsque la rupture a eu lieu dans des circonstances qui s’apparentent à une légèreté blâmable.
      Donc, vous avez à vous présenter en poste d’affectation comme indiqué dans votre contrat de travail et à effecteur votre période d’essai.
      Nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale pour un soutien à votre démarche de respect de vos droits par votre employeur.
      Si votre période d’essai de 1 mois est passée
      Votre employeur veut mettre fin à un CUI-CAE ) avant son terme pour cas de force majeure d’après lui (la préfecture à refuser de valider mon contrat)
      Il est tenu de vous verser une indemnité compensatrice au moins égale au montant des rémunérations dues jusqu’à la fin du contrat et vous gardez la possibilité pendant un période de 1 an de le poursuivre devant un tribunal des prudhommes pour motif de licenciement abusif et obtenir des indemnités réparatrices complémentaires.
      Nous vous invitons vivement à prendre contact avec une organisation syndicale pour un soutien à votre démarche de respect de vos droits par l’employeur.

  39. Mau150375 dit :

    Bonjour,
    Mi-juillet j ai signé un CUI encore tant qu’assistante administrative pour une prise de poste au 1 septembre 2017 (mon premier contrat)qu’ils devaient me faire parvenir signer par l autre parti… jusqu’à hier je n’ai rien reçu et aujourd’hui le couperet tombe….Il m ont téléphoné pour me faire savoir que le poste était supprimé et qu’ils etaient désolé…Je suis perdue car j’ai refusé d autre entretiens au moment où j’ai signé avec eux et me voilà de nouveau dans la file d’attente….

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous sommes vraiment désolé et désemparé de ne pouvoir vous donner une solution de recours.

      • Albo74 dit :

        C’est tout ce que vous pouvez répondre !? On se retrouve dans la merde a cause d’un gouvernement de merde qui ne sait pas bien faire leur restriction budgétaires ! Leur porte-monnaie est vide et du coup nous on peut aller se faire voir et se retrouver comme de la merde a ne pas pouvoir trouver un emploi car nous n’avons pas de diplômes ..RAS LE BOL de vivre dans cette société de merde

        • Gribouille dit :

          C’est terrible de lire cela. Comment t’aider ? Est-ce que tu as gardé des traces des entretiens que tu as refusés ? Peux-tu les recontacter ? Et est-ce que le tribunal administratif ne pourrait pas te donner des dommages et intérêt pour cette promesse non tenue. Est-ce qu’il existe un recours puisque tu as reçu un contrat donc une sorte d’engagement même si il n’est signé que d’une partie… J’ai saisi « CUI annulé » sur google et il y a plein de témoignages. J’ai éprouvé un jour ce que c’était que de se sentir comme une merde à cause de cette société qui nous utilise comme des kleenex. Cela fut une vraie souffrance. Tu n’es pas une merde parce que tu n’as pas de diplômes. De toute façon avec ou sans diplômes on est tous utilisés comme des outils jetables. Je refuse désormais d’en souffrir (facile à écrire). Je ne peux pas t’aider plus que cela sinon te faire part de ma compassion et de ma révolte. Mais faut pas lâcher, il y a plein de belles choses dans la vie dont ces crétins au pouvoir ne savent plus profiter : l’amitié, un coucher de soleil, des relations vraies. Je partage le désemparement de Briand. Mais concrètement que peux-tu faire : aller à Pôle emploi, exiger un contrat aidé là où c’est encore possible. Exiger une formation qualifiante ? Quels sont tes goûts ? Qu’aimerais-tu faire au fond de toi. Bon courage à toi Albo. N’hésite pas à écrire encore sur le site.

    • laurence dit :

      Bonjour
      idem pour moi dans le 59
      recrutée en mai pour un cui dans une école en tant que « aide au directeur » par la directrice,
      puis contactée par la personne qui gére ces contrats je n’ai toujours rien signé…hier la directrice m’a appelée pour me demander si j’avais de nouvelles de mon contrat car elle même n’est au courant de rien…
      Quelle aberration !
      Donc je suppose que le poste est supprimé comme partout
      retour à la case zéro
      et comme beaucoup je n’ai rien cherché d’autre….
      Que va t on devenir ?

  40. kira laidouni dit :

    Bonjour J ai un contrat cui cae en tant que AVSI dans la région 06, celui ce terminé le mois de janvier 2018.
    Va t il être renouveler ?

  41. amalie du 82 dit :

    bonjour
    je suis à ma seconde année de cui avs contrat qui doit finir novembre 2017 et hier je reçois mon affectation et on me dit que je reviens dans une école maternelle dans laquelle j’avais exercé l’année dernière et dont j’avais demandé de ne surtout pas y retourner !! comment cela se fait t’il que j’y retourne alors que j’avais demandé dans mes souhaits de partir sur une école élémentaire. toutes mes collègues ont eu leur souhait exaucé !! je suis dépitée et très en colère !!!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « comment cela se fait t’il que j’y retourne alors que j’avais demandé dans mes souhaits de partir sur une école élémentaire. toutes mes collègues ont eu leur souhait exaucé !! »
      Dans les circonstances présentes où employeur et service IA ASH sont « débordés » par les sollicitations aussi bien des AESH que des familles, chef d’établissement,etc….., leur priorité semble d’évidence d’assurer que les élèves disposent bien de l’accompagnement par AESH dès sa rentrée scolaire dans l’établissement scolaire. Votre souhait de ne pas être affecté dans l’établissement scolaire qui vous posait problème n’a pas été pris en compte et il faut simplement savoir que votre employeur (et le service IA ASH) n’étaient pas tenu d’en tenir compte. Ils ont sans doute retenu que vos compétences et savoirs faire professionnelles comme AESH sont indispensable pour le suivi de cet élève.

  42. Marjorie Guery dit :

    Bonsoir j ai signe un contrat cui cae y a 15 jours on ma dit que toute etait bon et aujourdhui on me dit que je n ai pas le poste contrat refuse est ce possible merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Vous ne précisez pas s’il s’agit de votre premier contrat CUI-cAE ou un renouvellement de contrat CUI-cAE par le même employeur.
      A noter qu’ en cas de premier contrat CUI-CAE, la période d’essai d’1 mois existante, permet à votre employeur de mettre fin à votre contrat sans avoir à se justifier.

  43. Ceyline dit :

    Bonjour, je suis actuellement en contrat CUI CAE mon contrat ce termine le 12septembre, mon patron ma remplacer alors que j’étais encore La du coup il voudrais me faire poser mes conger payer et mes repos compensateur, est ce que je peux lui dire non ? Étant donner que je n’est plus de poste ? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que je peux lui dire non ? »
      S’agissant vos congés payés, il peut vous obliger à les prendre moyennant un délai de prévenance de 1 mois au minimum. Si ce délai de prévenance de 1 mois n’a pas été respecté, vous pouvez refuser de prendre ces jours de congés légaux.
      Les repos compensateurs ne sont pas à confondre à des congés légaux et correspondent à des heures supplémentaires accomplies. Vous devez être régulièrement informés, par le biais des bulletins de paie ou d’une annexe, du nombre d’heures acquises au titre du repos légal.
      L’employeur doit alors leur notifier, dans ce document, l’ouverture du droit à repos et leur rappeler le délai dans lequel ce droit doit être exercé.
      Dans le cas présent, votre employeur peut exiger que vous preniez vos repos compensateur avant la date de fin de votre contrat actuel et vous ne pouvez pas opposer un refus.

  44. THUILLIEZ 62 dit :

    Bonjours, je suis actuellement agent d’entretien en contrat CUI dans EPSM Mon contrat se termine le 02 Octobre 2017.Avec les rumeurs ils disent qu’on ne serait pas renouveler pourtant on peut faire 24 mois . Je voudrais savoir si c’est vrai. Merci d’avance pour votre réponse.

  45. Boursier dit :

    Bonjour à tous,

    Je suis actuellement en CUI-CAE à Paris, dans une structure d’appui à la recherche, depuis avril 2017, 20 heures par semaine. Mon contrat doit prendre fin en avril 2018 et ma chef souhaitait me renouveler encore 12 mois à partir de cette date. Or, d’après ces derniers jours et les intentions de la ministre du travail, je pense avoir compris que les renouvellements pour CUI-CAE seront impossibles l’année prochaine. Avez-vous des informations là-dessus?

    Je vous remercie par avance

    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Avez-vous des informations là-dessus? »
      Non (hélas) Comme les employeurs et les prescripteurs de contrat CUI-CAE (pôle emploi),nous sommes en attente de décisions ministérielles depuis fin juin 2018, pour savoir comment l’application de la politique des contrats aidés s’effectuera en 2018.

  46. Christel dit :

    Bonjour je doit commence un poste avs pour 2 enfants dans la meme ecole dans le 13 a ce jour jai eu laffectation mais nous somme le 28 aout et lecole ma toujours pas contacté cest bizare de plus je voulais savoir cest pour un contrat 20h il et vrai que une avs a toute les vacance scolaire .si oui je vais travaillé 24h paye 20h comme je vois sur beaucoup de forum ? Je commence ce metier et je suis un peu perdu concernant les vacances des avs . Merci davance pour vos reponse bonne soirée

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre commentaire, « j’ai eu l’affectation mais nous sommes le 28 aout et l’école m’a toujours pas contacté c’est bizarre « 
      Rien de bizarre. Vous avez à vous présenter par vous même le jour de la pré-rentrée (1er septembre) auprès du chef d’établissement scolaire. Ce dernier doit s’attendre à votre arrivée mais n’a pas nécessairement connaissance de vos coordonnées personnelles pour vous contacter. Vous les lui fournirez le jour de la pré-rentrée.

      En réponse à votre interrogation,  » savoir cest pour un contrat 20h il et vrai que une avs a toute les vacance scolaire » et suivante « .si oui je vais travaillé 24h paye 20h ? »
      Nous vous invitons à consulter la page consacrée à « Planning/modulation temps de travail » en cliquant ICI.

      Bon courage pour la rentrée

  47. Emilie Duval dit :

    Bonjour,
    A.v.s depuis 1 ans en cui, j ai signé mon renouvellement d un an au mois de juin, mon affectation m a été transmise au mois de juillet; or un problème se pose… Le petit garçon dont qui m a été affecté à déménagé dans une autre région au cours de cet été. Mes questions sont les suivantes est ce que je risque de perdre mon contrat? Va t on me changer d école? Comment cela va t il se répercuter sur mon salaire si je n ai pas de nouvelle affectation à la rentrée?
    Merci d avance.
    Emilie Duval 34130

    • briand0493 dit :

      bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » est ce que je risque de perdre mon contrat? » et suivante «  Va t on me changer d école? » et suivante «  Comment cela va t il se répercuter sur mon salaire si je n ai pas de nouvelle affectation à la rentrée? »
      Votre contrat de travail ayant fait l’objet d’un renouvellement par avenant, il s’impose pour les 2 parties (employeur et salarié) jusqu’à son nouveau terme. Votre rémunération mensuelle reste maintenue jusqu’au terme de votre nouveau contrat.
      Vous pouvez être contraint d’accepter une nouvelle affectation auprès d’un élève (changement des conditions de travail) par votre employeur mais vous devrez donner votre accord écrit pour une affectation dans un autre établissement scolaire si cela induit des déplacements domicile-travail plus importants (modification du contrat de travail) (voir page consacrée à Modification du contrat de travail en cliquant ICI).
      En attendant que votre situation s’éclaircisse, vous avez à vous présenter en poste AVS dans l’établissement scolaire désigné par contrat de travail le 4 septembre, même si l’élève que vous devez accompagné est absent.
      Bon courage.

  48. Albert dit :

    Bonjour,
    J’ai signé un contrat aidé le 01 avril 2017 et jusqu’au 31 mai 2018. Je suis travailleur handicapé.
    Je suis avs administrative dans une école élémentaire 20h par semaine.
    À votre avis, est-ce qu’ils peuvent arrêter mon contrat aujourd’hui?

    Merci. Je suis de Lyon

  49. Jérôme62 dit :

    Bonjour,
    Je suis éligible à un contrat CUI et je suis fortement intéressé par un poste d’AVS/AESH (ou ASEH? je ne sais plus trop quel est le bon terme désormais!), plus particulièrement en école si l’occasion se présentait.

    Ma question est un peu … difficile à répondre je pense mais j’ai demandé des nouvelles de mon conseiller Pôle Emploi sur des postes à pourvoir et sur de potentiels MRS mais il m’indique qu’il n’a pas de nouvelles pour l’instant (cela date d’une semaine), sachant que la rentrée scolaire est très proche…
    Je voulais savoir si c’était normal au niveau national (je suppose que c’est lié à la diminution des contrats aidés le cas échéant) et si il était judicieux de régulièrement demander des nouvelles au Pôle Emploi de mon département… au risque de paraître redondant et embêtant auprès de mon conseiller?

    D’avance merci pour votre réponse (et merci aussi pour ce site très instructif!)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si c’était normal au niveau national (je suppose que c’est lié à la diminution des contrats aidés le cas échéant) et si il était judicieux de régulièrement demander des nouvelles au Pôle Emploi de mon département… au risque de paraître redondant et embêtant auprès de mon conseiller »
      Que votre conseiller pôle emploi peine à vous répondre sur les postes AESH en CUI-cAE dans l’éducation nationale est normal. C’est bien lié aux annonces gouvernementales sur le gel des contrats aidés pour le second semestre 2017.
      Que vous preniez régulièrement des nouvelles de postes disponibles au pôle emploi nous parait pas la posture d’un casse pied mais celle d’une personne sensée, saine d’esprit qui fait des recherches actives d’emploi. Et la meilleure façon pertinente d’obtenir un job est bien d’exercer une pression constante et régulière ( une fois par jour avec style suave ; alors, il avance mon dossier c’est très bien) auprès de vos interlocuteurs de pôle emploi qui, justement parce que vous trouvant passablement casse bonbon surtout à l’heure de la pause café, s’empresseront de vous trouver un job au plus vite pour ne plus vous revoir dans leurs locaux.

  50. freuze dit :

    Bonjour, je suis aesh en ULIS depuis deux ans en contrat cdd de droit public, mon contrat se termine le 31 août et je ne sais toujours pas si je suis renouvelée. J’ai appelé le 16 juillet la personne qui s’occupe de mon contrat qui m’a répondu avec agacement et elle m’a fait comprendre que je la dérangeait elle partait en congé et m’a dit de rappeler le 23 août . Ce matin je rappelle ce matin la standardiste me dit je vous la passe, après plusieurs sonneries elle me dit qu’elle est pas dans son bureau, ne quittez pas je vais aller la voir, me reprend au téléphone elle veut pas vous parler car ça servirait à rien ils ont une panne internet rappelez lundi. à 8 jours de la fin de mon contrat je suis toujours au même point. Franchement ils jouent avec nous, elle sait très bien où en est mon contrat qu’il soit terminé ou prolongé je pense qu’elle a des papiers à faire surtout qu’elle a que deux aesh à gerer. A t’elle le droit de faire cela et combien de temps avant la fin de contrat a t’elle pour me prévenir. J’adore mon travail mais là franchement c’est pas normal qu’on est à leur merci. Je ne sais pas qui contacter pour avoir une réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A t’elle le droit de faire cela et combien de temps avant la fin de contrat a t’elle pour me prévenir ? »
      Ne tenez pas rigueur à votre interlocutrice du service IA ASH. Elle reprend son activité et doit découvrir, faire face très certainement à une situation de travail tendue où tout devient priorité urgente à traiter (y compris la votre). Vous avez signalé votre situation comme il se doit et nul besoin pour l’interlocutrice de décrocher le téléphone pour vous confirmer de vives voix qu’elle s’en préoccupe, vous pouvez être certain qu’elle s’en préoccupe au mieux comme elle se préoccupe de la situation de vos autres collègues AESH en attente d’affectation, des parents affolés à l’idée de l’absence d’AESH pour leur enfant à la rentrée, des chefs d’établissement scolaire qui ne savent pas s’il faut garder en poste l’AESH ou non….etc….
      Bon courage dans l’attente de votre affectation.

  51. Jessica dit :

    Bonjour
    Apres accord de pole emploi je viens de signer un renouvellent d un an en contrat cae dans un hôpital a partir du 18 aout 2017 ( j ai une rqth )
    Une fois le contrat signé par mon employeur et moi meme ma drh me contacte en me disant que le renouvellement est refuse par la region
    Comment pole emploi a t il pu accepter le renouvellement et la region me le refuser sous pretexte de gel des contrat cae
    je pensais que c etait pole emploi qui acceptait ou refuser
    J ai donc un contrat signer mais aucun document officiel annullant celui ci et pas d accord de me rendre sur mon lieu de travail
    Quels sont mes droits?
    Mon contrat peut il etre annuler sur simple appel telephonique sans aucun document ecrit?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quels sont mes droits? » et suivant « Mon contrat peut il etre annuler sur simple appel telephonique sans aucun document ecrit? »
      un contrat de travail, renouvelé par avenant fixant un nouveau terme, signé par les 2 parties (salarié et employeur) s’applique obligatoirement. Autrement dit, à compter du 18 août 2017, vous avez à vous présenter en poste. Si votre employeur ne souhaite pas honorer le contrat, il se devrait appliquer une procédure de licenciement en y respectant des régles formelles strictes. Or, une procédure de licenciement ne peut s’appliquer à la rupture d’un CDD (ce qui est le cas pour un CUI-cAE). Votre employeur est donc tenu d’honorer le CDD CUI-CAE jusqu’à son terme.
      Si malgré tout, votre employeur procède au licenciement en justifiant la nullité d’un contrat de travail CUI-CAE établi régulièrement par le non respect ultérieur d’une convention tripartite (refus de la région de lui accorder une aide au titre du CUI-CAE), vous serez fondé à poursuivre votre employeur devant un tribunal des prudhommes pour licenciement abusif et obtenir ainsi des indemnités réparatrices supplémentaire pour droits lésés.
      Nous vous invitons donc
      1- à vous maintenir en poste (Soyez conscient: votre employeur usera de toutes les ficelles pour ne pas honorer le contrat, y compris tenter de vous pousser à la faute professionnelle)
      2- à vous mettre très rapidement en relation avec une organisation syndicale pour un soutien et une aide dans une démarche en rétablissement de vos droits et éventuellement pour saisir le tribunal des prudhommes.

  52. Pxxxxxxxxxxxx dit :

    bonjour, actuellement reconnue par la MDPH de L aude, âgée de 50 ans passé, mon époux artisan dans le bâtiment, peut il me faire un contrat CUI pour 20h00 par semaine pour lui établir des devis, factures, tâches administratives…étant ancienne adjoint administratif en Mairie?
    en l attente merci pour vos réponses cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « peut il me faire un contrat CUI pour 20h00 par semaine pour lui établir des devis, factures, tâches administratives…étant ancienne adjoint administratif en Mairie? »
      Nous ne pensons pas que cela soit possible.

  53. Beatrice du 71 je suis en contract cui et je fini mi octobre je voudrais savoir si c’est vrai que les contract ne sont pas renouveler car j’avais droit encore un an merci cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » savoir si c’est vrai que les contrat CUi-CAE ne sont pas renouveler ? »
      Tout ce que nous savons se retrouve dans :
      – la déclaration du ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans une interview accordée au Parisien mardi 11 juillet.
      -la déclaration de la ministre du travail aux question de députés le 9 août 2017 synthétisée ICI.

      A partir de ces informations, il faut comprendre que le ministre des comptes publiques s’en moque totalement de ce qui adviendra des salariés dont le contrat CUI-CAE ne sera pas reconduit et que la ministre du travail, Muriel Penicaud, réfléchit sur les décisions à prendre pour aller dans le sens de son collègue ministre des comptes publiques. Cela s’appelle appliquer la solidarité gouvernementale entre-soi à défaut d’appliquer la solidarité sociale envers 5 millions de précaires ennuyeux et coûteux.

  54. VALÉRIE dit :

    Bonjour, j’ai un contrat cae en tant qu’avs dans un collège privé, qui a débuté le 1 septembre 2016 et se termine le 31 août 2017, contrat non reconduit une seconde année. .Pendant la durée de mon contrat, je n’ai pas eu de formation proposée par l’employeur .Est ce normal?De plus, je n’ai pas eu lors de mon embauche la convention proprement dite que l’on doit avoir. Je n’ai eu qu’un contrat de travail..Est-ce normal encore une fois ? ?merci de m’éclairer. .Cordialement. ..

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » je n’ai pas eu de formation proposée par l’employeur .Est ce normal? » et suivante « De plus, je n’ai pas eu lors de mon embauche la convention proprement dite que l’on doit avoir. Je n’ai eu qu’un contrat de travail..Est-ce normal encore une fois ? »
      Un employeur n’est pas tenu de mettre à disposition du salarié une copie de la convention tripartite une fois signée par les 3 parties (salarié-employeur-pôle emploi).
      En revanche, le fait de ne pas avoir disposer pendant la durée de votre contrat d’un accompagnement et de formation conforme à votre projet projet professionnel en vue de votre réinsertion durable vers un emploi constitue un manquement à ses obligations contractuelles de la part de votre employeur. En conséquence, vous serez parfaitement fondé à ester en justice prudhommale en vue d’obtenir réparations financières pour droits bafoués. Pour cette démarche en action prudhommale, nous vous invitons à prendre contact avec un conseiller juridique d’une organisation syndicale qui saura vous guider, vous soutenir dans cette démarche en justice.

      • VALÉRIE dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse claire et précise ..Mais je n’ai jamais signé de convention ..Je suis d’accord sur le fait que l’employeur n’est pas tenu de me donner une photocopie de cette convention mais je ne l’ai jamais signé. !!!!que dois je faire svp?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « que dois je faire svp? »
          Si lors de votre action en justice prudhommale, votre employeur ne peut prouver que vous avez signé la convention tripartite préalable au contrat de travail CUI-CAE, ce dernier sera de facto requalifié en CDI. La requalification en CDI aura pour conséquence que votre employeur se devra régler des indemnités réparatrices en droits lésés bien plus considérables.

  55. Vimont dit :

    Bonjour , savez vous si j’aurais le droit à une ( fon de mission ) sachant que je suis en contrat d’avenir depuis 3ans et cela se termine mi septembre . Cordialement

  56. shabeer dit :

    Bonjour, je suis avs à creteil depuis octobre 2016, je n’est tjs pas recu ma paie de juillet, y t il des personnes ds le mm cas? d’habitude je suis versé le 28 ou 29

    • Fehima dit :

      Bonjour à tous (shabeer),
      Je suis avs à Créteil, depuis avril 2017, et à ce jour, je n’ai toujours pas reçu mon salaire de juillet ni la fiche de paie ( travaillée jusqu’au 08/07), habituellement je suis payé le 01 de chaque mois au plus tard!! J’ai essayé de contacter mon employeur, le lycée Eugène Delacroix, par téléphone et mail, mais aucune réponse! !
      Je ne sais plus à qui m’adresser et je ne peux pas attendre septembre!! Besoin de nourrir mes filles!! Déjà que c’est un emploi précaire mais si en plus on est pas payé, c’est grave!!
      Merci d’avance pour vos réponses
      Cordialement
      Fehima

  57. Aurore dit :

    Bonjour departement 29
    Je suis actuellement en contrat avenir depuis le 1 er avril 2016 en maison de retraite j’ai passé le concours aide soignante et je suis prise à la rentrée de septembre 2017 sauf que je viens d’apprendre que je suis enceinte de 2 mois et je souhaiterai reporté d’1ans ma formation comme c’est possible. Mais esque en septembre 2018 je pourrais rentrer en école d’aide soignante en contrat d’avenir vu qu’il sont en train de supprimer ce contrat ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » esque en septembre 2018 je pourrais rentrer en école d’aide soignante en contrat d’avenir vu qu’il sont en train de supprimer ce contrat ? »
      Désolé. Nous n’avons malheureusement pas la réponse.

  58. Vincent l dit :

    Bonjours sauriez vous me dire à quelle date signe ton notre contrat pour septembre car je n’est toujours pas de nouvelle de la part du rectorat / accademie

    Dép 59 Haut-de-France

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « sauriez vous me dire à quelle date signe ton notre contrat pour septembre ? »
      Nous ne sommes pas en mesure de vous le dire.

  59. Anyae dit :

    Bonjour, dép. 38 :

    Actuellement en contrat d’avenir, je souhaite arrêter mon contrat à la date anniversaire, pour des raisons de santé (gros problème de dos). La mairie qui m’embauche est d’accord pour une rupture d’un commun accord mais me demande un courrier écrit ainsi qu’un certificat médical faisant foi. Ont-ils le droit d’exiger ceci? Ne pourraient-ils pas utiliser ces documents pour faire passer cela comme une démission contre mon gré? Je précise que mes employeurs n’ont aucun scrupule et que mes problèmes de dos sont apparus à cause du surmenage au travail…

    D’avance merci!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Ont-ils le droit d’exiger ceci? » et suivante  » Ne pourraient-ils pas utiliser ces documents pour faire passer cela comme une démission contre mon gré? »
      Compte tenu que vous évoquez un lien entre votre mal de dos et condition de travail, il nous apparait plus que prudent avant d’envisager une rupture conventionnelle impliquant la relise d’un certificat médical faisant foi de ce mal de dos de prendre contact avec un conseiller d’une organisation syndicale pour exposer votre situation et obtenir une aide en soutien. en effet, lors d’un entretien avec un employeur pour envisager une rupture conventionnelle, vous avez le droit de vous faire assister par un conseiller syndical de salarié.

    • Angel dit :

      Bonjour,
      Il vaut mieux prendre Rdv avec le médecin du travail pour te protège de tt litiges.
      Lui sera te conseiller.

      Bonne journée
      Et courtage ne baisse pas les bras 🙂

  60. Marc62 dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre réponse quant à ma question précédente.
    Je m’interrogeais un peu sur la procédure de recrutement de Pôle Emploi pour les AVS/ASEH en CUI: si je participe aux « MRS » (si jamais il y en a…), ce sera Pôle Emploi qui après, si tout va bien, va m’affecter dans un établissement ou j’ai un minimum de choix?
    Par exemple si la procédure se déroulement correctement, est-ce que je peux demander à être affecté en école primaire ou je n’aurais pas le choix?
    Quid aussi du lieu d’affectation? Si je suis au Pôle Emploi de la ville X je n’aurais que des établissements du coin ou je peux « ratisser » plus large pour augmenter mes chances de trouver un établissement qui a besoin d’AVS?

    Une question aussi un peu particulière: je m’entends bien avec une école et son directeur qui comptent en principe avoir un AVS mais je ne sais pas si ce sera dans le cadre du CUI ou non. Je me demandais si je pouvais tenter de « court-cuiter » le recrutement en postulant directement chez eux et si ça peut se faire sans le biais de Pôle Emploi et des MRS ou autre?

    Merci encore pour tous ces compléments d’information!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « ce sera Pôle Emploi qui après, si tout va bien, va m’affecter dans un établissement ou j’ai un minimum de choix? » et suivante  » est-ce que je peux demander à être affecté en école primaire ou je n’aurais pas le choix? » et suivante « Quid aussi du lieu d’affectation? » et suivante « Si je suis au Pôle Emploi de la ville X je n’aurais que des établissements du coin ou je peux « ratisser » plus large pour augmenter mes chances de trouver un établissement qui a besoin d’AVS? »
      Pour un emploi AVS/ASEH en CUI dans l’éducation nationale, pôle emploi ne dispose que de la responsabilité de l’organisation du recrutement et de sélection de potentiels de candidats. La décision de recrutement appartient à la direction académique de l’éducation nationale, via un employeur lycée. Si votre candidature est retenue, L’employeur lycée dispose de l’autorité exclusive de vous proposer un contrat de travail avec désignation du lieu d’affectation. Ce sera à prendre ou à laisser.

      En réponse à votre interrogation, « Je me demandais si je pouvais tenter de « court-cuiter » le recrutement en postulant directement chez eux et si ça peut se faire sans le biais de Pôle Emploi et des MRS ou autre? »
      Nous vous invitons à ne pas vous « amuser » à court-circuiter le recrutement mis en place. Les compétences et savoirs faire dans l’art de « passer par dessus les têtes des autres »ne sont pas retenues et reconnues pour l’exercice du métier AESH.

      • Marc62 dit :

        Merci pour votre réponse!
        Le terme « court-circuiter » était peut-être un peu fort mais je pensais davantage en fait à une candidature spontanée: par exemple il y a des postes proposés en AESH ou AED sur Pôle Emploi sans passer par les MRS ou encore en envoyant directement une lettre de motivation + CV peut parfois aboutir à un recrutement par exemple en lycée en tant qu’AED alors qu’il peut y avoir différentes options pour postuler comme le SIATEN des académies ( parfois certains ne font que ça et ratent des occasions par manque d’informations).
        Dans ce sens c’est plutôt les modalités de recrutement qui m’interrogeaient, notamment pour avoir peut-être un poste plus rapidement (rester dans le flou jusque la rentrée scolaire est assez pesant…) et non pas simplement pour reléguer d’autres candidats ;-).

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « c’est plutôt les modalités de recrutement qui m’interrogeaient, notamment pour avoir peut-être un poste plus rapidement (rester dans le flou jusque la rentrée scolaire est assez pesant…) « 
          Notre propos précédent visait justement à vous éclairer sur les modalités de recrutement. Tout d’abord, nous vous invitons à bien cerner votre recherche d’emploi.
          Si votre choix se porte sur un emploi Assistant éducation (AED), Il faut savoir que cet emploi correspond la réponse à la nécessité d’une organisation de la vie scolaire concernant tous les élèves fréquentant l’établissement scolaire et l’employeur-recruteur demeure toujours un collège ou un lycée et les modalités de recrutement peuvent être les suivantes:
          1- par inscription sur SIATEN, déposer sa candidature à un emploi AED (ce qui permet à un chef d’établissement collège/lycée intéressé par votre candidature de vous contacter directement)
          2- par candidature spontanée auprès des chefs d’établissements scolaires (lycée:collège) de votre lieu de résidence

          Si votre choix se porte sur un emploi AESH (accompagnant d’élèves en situation de handicap), il faut savoir d’abord que l’emploi AESH correspond une réponse à un besoin cd’accompagnement d’un élève en situation de handicap et non d’un établissement scolaire, décidé par le biais d’un service académique : IA ASH. De fait,2 modalités de recrutement peuvent être envisagées
          1- candidature spontanée pour un emploi AESH (type de contrat droit public: CDD) auprès de la DSDEN (via service IA ASH). pour en savoir plus, cliquer ICI.
          2- candidature pour un emploi AESH (type de contrat droit privé: CUI-CAE) : se référer au modalité de recrutement fixé par pôle emploi

          Les fonctions AED n’étant pas les mêmes que les fonctions AESH, il vous appartient de définir dans le cadre de votre candidature en quoi vos compétences et savoirs-faire sont susceptible de retenir l’attention de l’employeur recruteur pour tel ou tel type d’emploi. A notre sens, si votre motivation professionnelle se résume à viser à obtenir au plus vite un emploi AESH ou AED, l’employeur recruteur risque fort de vous écarter au plus vite.

  61. Betty dit :

    Bonjour,
    mi-juin, je signais mon avenant pour mon dernier renouvellement CUI (EVS) et mon procès verbal d’installation. La semaine dernière on m’annonçait qu’il n’y avait pas d’enveloppe budgétaire et que mon contrat ne pouvait pas être renouvelé. Quelle est la valeur juridique des documents que j’ai signé ?
    Cordialement.

    Betty

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quelle est la valeur juridique des documents que j’ai signé ? »
      Si l’avenant correspond à un renouvellement de contrat de travail type CUI-CAE, signé par vous et par votre employeur, il engage les 2 parties. Concrétement, votre employeur ne peut dénoncer ce contrat et est tenu de vous rémunérer jusqu’au terme du nouveau contrat en cours.
      Nous vous invitons à prendre contact sans délai auprès d’une organisation syndicale pour un soutien à une démarche en rétablissement de vos droits. En effet, il faudra sans doute envisager de porter votre affaire auprès d’un tribunal des prud’hommes pour faire entendre raison à votre employeur.

  62. raphaele bonnaud dit :

    Bonjour, on me propose un poste d’avs je dois signer le contrat demain mais j’avais postulé pour un poste d’evs (qui m’intéresse plus) et on doit me donner la réponse jeudi!!Je voulais savoir si c’est possible de signer le contrat pour après refuser si je suis prise à l’autre poste qui m’intéresse plus et qui se trouve à côté de chez moi!!
    avs-evs dans le 16

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si c’est possible de signer le contrat pour après refuser »
      Contrat CUi-CAE signé, vous disposez d’une période de 1 mois d’essai pour interrompre votre Contrat. Mais à savoir: il est probable que Pôle emploi (et l’employeur qui demeurera le même pour les emplois EVS et AVS en CUI-CAE) refuseront que vous vous engagiez sur un autre emploi AVS ou EVS en CUI-CAE.

      • VALERIE dit :

        Bonjour
        Comment se fait -il que cette personne signe un contrat CUI-CAE alors que nous n’avons pas de directives du nouveau gouvernement ?
        Je ne comprends plus rien : moi même , j’ai passé un entretien de recrutement le 17/06 et début juillet, on m’annonce que l’offre est gelée auprès de pôle emploi.
        Alors il y a 2 poids, 2 mesures dans ce pays ?
        dépt 33

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Comment se fait -il que cette personne signe un contrat CUI-CAE alors que nous n’avons pas de directives du nouveau gouvernement ? » et suivante « il y a 2 poids, 2 mesures dans ce pays ? »
          En l’absence de ces fameuses instructions ministérielles, nous faisons désormais le constat d’une belle pagaille généralisée dans les préfectures, Dirrecte, services pôle emploi, DSDEN, service iA ASH qui ne savent plus de ce qui doit être fait ou penser en matière de recrutement/renouvellement ou non du personnel AVS en CUI-CAE dans les établissements scolaires pour la rentrée scolaire 2017.
          Dans une communication au conseil des ministres du 7 juin (voir ici article consacrée), la secrétaire d’état aux personnes handicapées, madame Sophie Cluzel exprimait: (…) D’ores et déjà, le gouvernement met tout en œuvre pour apporter des solutions garantissant une rentrée scolaire fluide pour les enfants concernés en septembre 2017. Parallèlement un chantier de rénovation de l’accompagnement sera lancé pour apporter des réponses aux ruptures de parcours (…)
          Nous supposons que la pagaille constatée actuellement sur le recrutement/renouvellement ou non du personnel AVS en CUI-CAE dans les établissements scolaires pour la rentrée scolaire 2017 fait partie du chantier de rénovation de l’accompagnement. Pour une rentrée fluide par contre, il faudra une sacrée dose d’optimisme.

      • bonnaud dit :

        Il n’y a pas de jours de rétractation ?

  63. icritictele dit :

    Département 33. Académie de Bordeaux. Bonjour, je prépare le CRPE cette année pour la seconde fois et comme j’aurai besoin de temps, je pense accepter un poste d’assistant d’éducation en école élémentaire du privé pour un contrat annualisé CDI de… 10 h et 12 h de travail effectif. Je pense accepter en plus des aides au devoir. Cependant très intéressée par AVS si le concours ne marche pas, pensez-vous que je serai encore éligible à un cae après ce type de contrat et croyez vous qu’il y aura des annonces d’avs en cae en septembre 2017 ou encore en 2018 ? Dernière chose, que risque-on si on interrompt un CDI annualisé (début 31 08) pour un poste d’avs en cae ? A-t-on le droit ? Merci à vous.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » pensez-vous que je serai encore éligible à un cae après ce type de contrat et croyez vous qu’il y aura des annonces d’avs en cae en septembre 2017 ou encore en 2018 ? »
      Vous envisagez d’accepter un emploi d’assistant éducation (AED). pour cet emploi, le type de contrat ne peut être qu’un CDD. Usuellement, le CDD AED est établi pour un an et reconduit chaque année à hauteur d’engagement maximale de 6 ans.
      s’agissant le CUI-CAE, pour y être éligible à ce type de contrat, cela nécessite d’abord que vous soyez reconnu comme demandeur d’emploi, donc inscrit à pôle emploi. Usuellement, si le CUI-CAE est réservé à des demandeurs d’emploi de longue durée, le ministère du travail se réserve le droit de fixer et de faire appliquer à pôle emploi tous les 6 mois des règles d’éligibilité prioritaire pour tels ou tels catégorie de demandeurs d’emploi.
      Il faut donc disposer d’une boule de cristal fiable pour prévoir en septembre 2017, en janvier 2018, en juillet 2018 les intentions d’un ministère du travail en matière de contrat aidé. Nous n’avons pas de boule de cristal fiable à ce jour.
      Nous constatons simplement qu’à date du 11 juillet, pour cause de restriction budgétaire fixée par le gouvernement, les emplois de type CUI-CAE subiront une coupe drastique.

      En réponse à votre interrogation, « que risque-on si on interrompt un CDD annualisé (début 31 08) pour un poste d’avs en cae ? » et suivante  » A-t-on le droit ? » sans doute, un moment de déprime après avoir réaliser qu’interrompre un CDD AED pour un poste AVS en CUI-CAE passera par la case inscription à pôle emploi, sans indemnisation en ARE, pendant un temps indéterminé, sans certitude d’obtenir un emploi AVS sous CUI-CAE dans les années à venir.

  64. tambiliya dit :

    Je suis actuellement en contrat CAE car je suis reconnue travailleur handicapée. Mon contrat se termine en novembre et je commence donc à chercher un autre emploi. Suis-je toujours éligible à un autre contrat en CAE ou dois-je attendre avant de repostuler à un CAE? Merci beaucoup!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Suis-je toujours éligible à un autre contrat en CAE ou dois-je attendre avant de repostuler à un CAE? »
      il est impossible de répondre à votre interrogation, compte tenu que le nouveau gouvernement (via ministère du budget, du travail) n’a fixé aucune directive en matière de maintien ou non des contrats aidés dans son action (?) en faveur de l’emploi.

  65. Sandrine dit :

    Bonsoir, je suis atsem en cae depuis presque deux ans dans l’Hérault, mon contrat se termine en août 2017. Est-il possible de resigner un autre contrat cae pour septembre avec un autre employeur ? Sinon combien de temps, dois-je attendre pour pouvoir être éligible au cae? Mon employeur actuel peut-il m’embaucher en CDD ou CDI à la fin de mon cae?
    Dans l’attente d’une réponse, je vous remercie d’avance.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-il possible de resigner un autre contrat cae pour septembre avec un autre employeur ? » et suivante  » Sinon combien de temps, dois-je attendre pour pouvoir être éligible au cae? » et suivante  » Mon employeur actuel peut-il m’embaucher en CDD ou CDI à la fin de mon cae? »
      Il est impossible de répondre à vos interrogations, compte tenu que le nouveau gouvernement (via ministère du budget, du travail) n’a fixé aucune directive en matière de maintien ou non des contrats aidés dans son action (?) en faveur de l’emploi.

      • Val dit :

        dept 33
        bonjour, j’ai postulé pour un cui-cae dans une école élémentaire privée le 19/06. Lors de l’entretien, la directrice nous informe qu’elle ne sait pas si elle pourra recruter du fait du changement de gouvernement;
        Nous avons reçu hier un mail de sa part (destiné à toutes les candidates soit 22 au total) : elle nous informe que désormais, plus aucun contrat cui-cae ne sera possible pour des postes d’AVS.
        qu’en est il exactement ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « qu’en est il exactement ? »
          Nous ne serons pas aussi affirmatif que cette directrice d’école privée. Nous constatons que le nouveau gouvernement (via ministère du budget, du travail) n’a fixé aucune directive en matière de maintien ou non des contrats aidés dans son action (?) en faveur de l’emploi. S’agissant l’éducation nationale, nous avons vent qu’il existe simplement une instruction ministérielle invitant à procéder au renouvellement des contrats CUI-CAE d’agents AESH en remplissant les conditions ou recruter un agent AESH en CUI-CAE et sous réserve que les besoins d’accompagnement d’un élève (ou d’élèves) soient effectifs par notification MDPH.
          Autrement dit, la directrice de l’école privée se doit de justifier au préalable d’un besoin d’accompagnement d’un élève en situation de handicap par une notification MDPH en bonne et due forme pour disposer de l’autorisation de la DSDEN de recruter un agents AESH en CUI-CAE. Elle ne peut décider de créer un poste pour un besoin qui n’existe pas ou pouvant l’être en cours d’année.

  66. Muriel AVS dit :

    Bonjour, je suis actuellement en cui/cae dans le 12 ( dans une maternelle-primaire) en tant qu’Avs- M pour 3 enfants en situation de handicap dont un petit de 4 ans avec des troubles autistiques, qui a mis prés de 3 mois, à m’accepter, une petite fille de 8 ans avec des problémes de compréhension et un petit gars de 10 ans avec de l’hyperactivité.Je suis sur un contrat de 20 h /semaine, j’ai signé mon contrat en sept 2015 et il se fini en sept 2017,j’ai donc demandé la transformation de mon contrat cui en cdd car j’aurai été ravie de continuer la scolarité de mes petits protégés.
    1 mois plus tard la cellule Avs m’appelle en me disant qu’ils avait bien eu ma lettre mais qu’il n’y aurait aucun passage en commission car il n’y à pas de besoin, alors que je sais de source sure que mes 3 loulous on eu un avis favorable pour l’obtention d’une AVS pour la prochaine année scolaire , et mon petit de 4 ans lui aura droit à une AVS- I pour 2 ans.
    Alors est ce normal qu’on me rétorque qu’il n’y à plus de besoin ? et donc de me laisser aller pointer au chomage , alors que j’adore mon travail et que rien que le fait de laisser tomber mes loulous m’arrache le coeur.
    Y a t’il un espoir pour que l’on me dise au final que je puisse continuer à aider mes petits protégés ?

    Au passage je tenais aussi à vous dire Merci pour toutes les infos interessantes dont regorge votre site.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » est ce normal qu’on me rétorque qu’il n’y à plus de besoin ? » et suivante « Y a t’il un espoir pour que l’on me dise au final que je puisse continuer à aider mes petits protégés ? »
      A notre sens, dans la réponse de votre interlocuteur (cellule AVS) à votre souhait de bénéficier de la transformation légitime de votre contrat CUi-CAE en contrat CDD AESH pour continuer à suivre vos protégés, il existe plutôt une invitation à reconsidérer votre posture professionnelle consistant notamment à adopter une plus grande distance professionnelle par rapport aux besoins de l’élève dont vous assurez un accompagnement scolaire. pour simplifier : ce qui est exigé d’un AESH exerçant sa mission auprès d’un élève dans une école, ce n’est pas être surtout parent ou tata bis. Peut être que la cellule AVS a -t-elle ressenti trop fortement cette image de parent ou tata bis. Il vous faudra dès lors tenter de la rectifier auprès de la cellule AVS.

      • Muriel AVS dit :

        Bonsoir et merci pour votre réponse rapide.
        Il est vrai que je me suis montré plutot protectrice mais je n’ai pas négligé ce pourquoi j’ai été embauchée, car les 3 élèves ont beaucoup progréssés et passe en classe supérieure avec plus d’assurance du moins pour les 2 plus grands , car le plus petit à plus de mal mais il se sent plus rassuré lorsque il se trouve en classe parmis ses camarades.
        En relisant ma question j’ai pu m’appercevoir d’une erreur de ma part au niveau du département, car j’exerce dans le 31 et le 12 étant mon département de naissance.
        Encore merci pour votre réponse et je vais suivre votre conseil.

  67. Carole dit :

    Bonjour un AESH en CDD (renouvelable tous les ans pour atteindre les 6 ans) peut-il revenir en AESH cui-cae?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « un AESH en CDD (renouvelable tous les ans pour atteindre les 6 ans) peut-il revenir en AESH cui-cae? »
      Oui, sous condition que n’étant plus en poste AESH sous CDD, il soit inscrit comme demandeur d’emploi et bénéficie à ce titre d’une éligibilité pour un contrat CUI-CAE.

    • Carole dit :

      Je me suis mal exprimée.
      J’ai déjà effectué les 2 ans de cui-cae.
      Je suis actuellement dans le dispositif cdd 6 ans, mon contrat se termine en août l’employé m’a confirmé lors de ma signature que j’étais dans le dispositif renouvelable tous les uns ans.
      Visiblement ce n’est pas sûr que mon contrat soit reconduit, s’il est renouvelé je se serai un cui-cae qu’on me proposerait. Est-ce qu’on a le droit de faire cela?

  68. Smiechowska dit :

    Bonjour
    J’ai fini ma première année en CAE en juin 2017. La structure veut prolonger mon contrat mais tous les contrats CAE sont gelés. On ne sait pas si les noueux crédits seront accordés.
    De plus on m’a dit que je serai éligible mais sans pouvoir retravailler dans la même structure.
    Avez vous plus d’info.
    Bien à vous

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Avez vous plus d’info.? »
      Non. C’est silence radio forcé du côté décideurs institutionnels et black out côté ministériel, gouvernementale et présidence. Nous ne sommes pas certains que ces derniers savent que des AESH en CUi-CAE existent et attendent de savoir si leur contrat sera renouvelé ou s’ils doivent rejoindre Pôle emploi. Bonne nouvelle quand même!: Le nouveau ministre de l’éducation nationale a décidé que la rentrée scolaire se fera en fanfare et chant choral.

  69. Marc62 dit :

    Bonjour,
    Je suis dans le 62 et j’ai raté de peu le concours de professeur des écoles.
    Le métier d’auxiliaire de vie scolaire m’intéresserait beaucoup (plus particulièrement en école primaire même si je sais que c’est précaire) et je suis techniquement éligible pour un contrat CAE-CUI selon mon conseiller Pôle Emploi.
    J’ai cependant 2 interrogations principales: je dispose d’un master (sciences de l’éducation … qui ne donne pas accès à grand chose) et j’ai le permis+voiture. J’ai une connaissance qui est un peu perplexe quant à l’aboutissement de ma démarche car ce type de contrat est surtout pour ceux les plus éloignés du marché du travail et même si je n’ai rien fait pendant un an (juste formation CNED) je crains que ma candidature soit totalement ignorée.
    Auriez-vous des retours/avis à ce niveau? Car si je n’ai que 5% de chances, autant aller malheureusement chercher ailleurs…

    Ma deuxième question concerne le recrutement en lui-même: j’ai rempli une feuille de la DSDEN de mon académie pour un poste d’AVS (ASEH maintenant?) et j’ai demandé à ma conseillère Pôle Emploi de me positionner ou je ne sais quoi à propos des MRS mais visiblement on dirait que j’ai loupé une période de recrutement. Est-ce que vous auriez également une idée si avant la rentrée scolaire il y a encore des recrutements importants dans ce type de poste?

    En espérant quelques réponses car un peu perdu dans ce fonctionnement et peu de réponses claires de Pôle Emploi ou du rectorat!
    D’avance merci et désolé pour le petit pavé(ainsi que pour le site, très utile).

    Marc

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Auriez-vous des retours/avis à ce niveau? »
      Votre conseillère Pôle emploi vous ayant indiqué que vous êtes à ce jour éligible au contrat aidé type CUI-CAE, postuler pour un emploi AVS sous ce type de contrat nous apparaîtrait une démarche pertinente
      d’une part, pârce que rester à se ronger les ongles chez soi en réfléchissant sur son avenir professionnel, c’est déprimant à la longue,d’autre part, vous présentez un profil (master sciences de l’éducation) susceptible l’attention du service IA ASH.
      En outre, en vertu de l’adage UNEAVS « qui n’ose rien, n’a rien »,nous vous invitons à envoyer votre candidature à un emploi AVS sous contrat CUI-CAE si elle se présente ou mieux de manière spontanée auprès de l’inspection académique (service IA ASH) (lettre de motivation + CV).
      Hop ! action.
      suite avis ci-après

      En réponse à l’interrogation,  » Est-ce que vous auriez également une idée si avant la rentrée scolaire il y a encore des recrutements importants dans ce type de post
      Il ne faut pas nier les difficultés que vous allez rencontrer. Vous avez probablement « raté » effectivement une première vague de recrutement d’AVS sous contrat CUI-CAE courant avril-mai. Une deuxième vague de recrutement se devait être lancée en juin-juillet, sauf que cela nécessitait que des instructions ministérielles (ministre du travail et ministère de l’éducation nationale) soient transmises et aux pôles emploi (via Directe) et aux services IA ASH départementaux (via rectorat). Comme c’est le silence complet du côté ministériel, il en résulte que les services académiques jouent la prudence en reculant des décisions de recrutement d’AVS sous CUI-CAE courant septembre-octobre, période cruciale pour couvrir des besoins défaillants dans des établissements scolaires.
      il ne faut donc pas s’étonner des actuelles réponses évasives de Pôle emploi ou de rectorat à vos interrogations, car eux-mêmes reçoivent des réponses évasives de leur autorité hiérarchique, quand ce n’est pas de réponses du tout.

  70. sylvain dit :

    Bonjours, je me permet de vous expliquer ma situation.
    En 2013 je signe un contrat d’emploi avenir de 30h/semaine sur 3 ans dans une structure periscolaire. Tous se passe bien pendant c’est 3 ans et la mairie pour laquelle je travaille me propose un contrat en CUI également à 30h/semaine. Arrivant bientôt a la fin de mon contrat d’un an, la personne de la mairie m’explique qu’ils recherchent que 2 personnes en Cdd d’un de soit 28h/semaine ou 26h/semaine. Si je voulais travailler pour eux pour le même poste qu’actuellement il faut que je postule pour un des cdd disponible. Mes question sont celle-ci:
    – Étant en CUI chez eux, ne suis-je pas prioritaire à l’embauche pour un de ces Cdd ?
    – Ai-je vraiment l’obligation de passer un entretien pour le poste que j’ai eu depuis 4 ans ?
    – L’année passer en CUI, aucune formation ne m’à était proposer par mon employeur. Est-ce correcte de leur part ?

    Merci sincèrement d’avance pour vos réponses.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Étant en CUI chez eux, ne suis-je pas prioritaire à l’embauche pour un de ces Cdd ? »
      Non. Comme il s’agit de création d’un poste de fonctionnaire dans la fonction territoriale, l’administration est tenue de publier un appel public national à candidature pour un poste vacant

      En réponse à votre interrogation, «  Ai-je vraiment l’obligation de passer un entretien pour le poste que j’ai eu depuis 4 ans ? »
      oui. comme vous avez occupé de poste, vous avez simplement plus d’atout de votre côté à faire valoir par rapport à d’autres candidats.

      En réponse à votre interrogation, « Est-ce correcte de leur part ? »
      Non. si durant la période du dernier contrat, aucune formation en accord avec votre projet de vie professionnelle ne vous a été proposée, il existe alors un manquement de l’employeur à ses obligations contractuelles. Seule, la saisine d’un conseil des prudhommes de votre part peut permettre la condamnation de l’employeur pour manquement à ses obligations contractuelles. Vous obtiendrez des indemnités réparatrices pour droit lésés mais pour autant vous n’obtiendrez pas la réintégration en CDI.

      • sylvain dit :

        je prend note de vos réponses et vous en remercie énormément.
        C’est agréable d’être entendu et d’avoir des réponses à des questions pas simple sur ces contrat aidé pas facile aidée comprendre.
        Cordialement.

  71. amalie du 82 dit :

    bonjour
    Je suis actuellement en contrat aidé cui dans une école depuis 2 ans en tant qu’avs et j’ai 53 ans . Mon contrat se finit fin octobre. J’ai passé un entretien pour être aesh car le renouvellement est pendant 6 ans alors que les contrats avs ne sont renouvelés que pendant 3 ans Je pense ne pas avoir réussi mon entretien d’où ma question si je n’obtiens pas un poste aesh vais je pouvoir continuer en tant qu’avs si les élligibilités sont toujours d’actualité ? La directrice nous a averti que si nous n’obtenions pas de poste aesh il serait alors difficile de rester en poste avs.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » vais je pouvoir continuer en tant qu’avs si les élligibilités sont toujours d’actualité ? »
      ne soyez pas pessimiste au sujet du résultat de votre entretien. Vos interlocuteurs du moment savent apprécier à sa juste valeur une candidate à un emploi AESh qui, tout en doutant d’elle même, a su reconnaître ses points forts comme ses points faibles.
      Votre contrat actuel type CUI-cAE se terminant en octobre 2017, il est probable tout d’abord qu’une proposition ou non de CDD AESH ne vous parviendra pas avant la rentrée scolaire. Ensuite, si la possibilité pour votre employeur de reconduire votre contrat CUI-CAE en octobre 2017 demeure, il exploitera cette possibilité.
      Toutefois, il est actuellement impossible de présager des décisions ministérielles (ministère du travail /éducation nationale) en matière de renouvellement des emplois AVS sous CUI-CAE pour l’année scolaire 2017-2018. Le gouvernement actuel est muet en la matière.

  72. Fabrice Pigot dit :

    Bonjour j’ai signé un Cui 20h mais mon employeur me fais faire 36h esque c’est légal ? Et les 16h en plus son t’il obligé de me les payer ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » esque c’est légal ? » et suivante « Et les 16h en plus son t’il obligé de me les payer ? »
      il y a de très grandes probabilités que cela soit illégal mais pour une confirmation certaine, il serait nécessaire que vous preniez contact au plus vite avec une organisation syndicale, qui suite de l’examen de visu de votre contrat de travail, saura vous conseiller et vous soutenir pour une démarche en pertinence de rétablissement conforme de vos droits auprès de votre employeur.

  73. sarrah dit :

    Bonjour Je suis en cui au pôle emploi dans le 92 depuis le 1 juin et j’ai reçu le 26 juin un montant de 852 euros sachant que je suis en 26h je voulais savoir si c étais la paye final du mois pas terminer ou il manque un complément pour la semaine restante et je voulais savoir si les Cui pouvais bénéficier de la prime du 13e mois au mois de juin sachant que je vien de commencer mon contrat merci…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » savoir si c étais la paye final du mois pas terminer ou il manque un complément pour la semaine restante «  et suivante  » « savoir si les Cui pouvais bénéficier de la prime du 13e mois au mois de juin « 
      Nous le savons pas. Nous vous invitons à vous renseigner vous auprès de votre gestionnaire de contrat

  74. krystel dit :

    Bonjour, je me permets de poser ici ma question , j ai lu beaucoup des autres réponses fournies et je ne trouve pas la solution .
    je suis dans le Finistère (29) et je suis en CAE depuis le 31 aout 2015. cela va bientôt donc faire deux ans et l’école où je suis n’ a pas l intention de me garder puisque mon poste va être supprimer.
    je suis annualisée 28 heures par mois et je travaille 35h par semaine pour un salaire d environ 952 euros
    ce que je ne comprends pas c’est que je vais être payé en juillet et en aout 952 euros alors que je ne vais pas travaillé du tout puisque pas besoin de moi en juillet et fermeture des locaux en aout.
    loin de moi de m’en plaindre mais je ne voudrais pas avoir a devoir des heures ou devoir rendre mon salaire le 31 aout sous prétexte que je ne retravaillerai plus le reste de l année.
    l’année dernière la question ne s’était pas posée puisque la mairie m’avait gardé et avait donc rattrape le retard d’heures en me faisant travaillé aux vacances d’octobre et de décembre mais c’est année cela ne sera pas le cas.
    Donc voici mes 2 questions :
    1- est ce que je vais devoir rendre des heures ou bien les salaires perçus en juillet et aout ( heures travaillées 0 et salaire 952 euros) ?
    2- est ce que je peux me réinscrire dés le 1 septembre 2017 aux assedics et est ce que je dois signer un quelconque papier auprès de la mairie pour dire que je ne suis pas reprise ou que je ne travaillerai plus pour eux.
    merci d ‘avance pour vos réponses
    votre site est vraiment d’une grande aide

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » est ce que je vais devoir rendre des heures ou bien les salaires perçus en juillet et aout ( heures travaillées 0 et salaire 952 euros) ? »
      Vous devez être rémunéré normalement pendant juillet et août, compte tenu que malgré que vous soyez à disposition durant ces mois, votre employeur a décidé de ne pas vous faire travailler(fermeture de fait). Il ne peut pas donc vous supprimer la rémunération d’heures de travail qu’il a décidé lui même que vous n’avez pas à accomplir et dont il ne peut exiger la récupération après une fin de contrat (le 31 août) en toute connaissance de cause. Si votre employeur procède à la non rémunération d’heures non travaillées durant ces mois de juillet et août, autant lui signaler tout de suite que vous n’hésiterez pas à saisir les tribunal des prudhommes avec le soutien d’une organisation syndicale

      En réponse à votre interrogation, « est ce que je peux me réinscrire dés le 1 septembre 2017 aux assedics et est ce que je dois signer un quelconque papier auprès de la mairie pour dire que je ne suis pas reprise ou que je ne travaillerai plus pour eux. »
      jusqu’à la fin de votre contrat actuel, vous n’avez pas à signer de quelconques documents envoyés par la mairie stipulant que votre départ est de votre fait ou engagement à ne plus postuler à un poste à la mairie. Si c’est la mairie est votre employeur, avant votre inscription au pôle emploi dès le fin de votre contrat, il doit vous envoyer les documents suivants;
      – Le certificat daté, obligatoirement signé par l’employeur ou son représentant mandaté
      – le reçu pour solde de compte avec le dernier bulletin de salaire (vous êtes libre de signer ou non le reçu)
      – Attestation pôle emploi ( indispensable pour faire valoir vos droits à l’allocation chômage.Cette remise est obligatoire et ne peut pas être différée dans le temps.L’absence de remise ou la remise tardive de l’attestation Pôle emploi peuvent causer un préjudice au salarié : il peut alors saisir le conseil de Prud’hommes pour l’appréciation du montant des dommages et intérêts pour réparer son préjudice, notamment en cas de problèmes de perception de son ARE)

  75. Madison dit :

    Bonjour , je vous explique ma situation la mission locale ma proposer un contrat CUi CAE dans une crèche ce contrat devais commencer à l’ouverture de la crèche , la directrice m’a contacter en m’informant que le contrat étais en suspens avec toutes la politique de ce moment ils ne savaient pas trop où sa en etais, j’aimerai savoir si de votre côté vous avez réponse à ma question , car bon cela fait 1ans que je galère à trouver c contrat en crèche qui me tien à coeur et là je me dis si je cherche un nouveau travail puis que la crèche m’appelle sa me met mal et si au final ce contrat n’existe plus j’attend pour rien et j’ai galéré niveau argent… Donc voilà merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « j’aimerai savoir si de votre côté vous avez réponse à ma question ? »
      Le nouveau ministère du travail se doit transmettre en juin-juillet au pôle emploi (via dirrecte) des instructions pour la création/le renouvellement des contrats CUI-CAE. Les instructions ministérielles ne sont pas parvenues. C’est ce qu’on appelle, parait-il, un nouveau ministère du travail (et en passant un nouveau gouvernement) en marche sauf, visiblement pour vous qui devait subir la galère.

  76. amalie du 82 dit :

    Bonjour

    Actuellement AVS je vais suivre une formation de 18 heures et on m’a certifié que cette semaine là que je devais quand même me rendre à sur l’établissement scolaire pour finir ma semaine ce qui me fera 26 heures au lieu de mes 20 heures habituelles et pour raison on m’a répondu que les vacances étaient payées.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « méli-mélo sur planning horaire hebdomadaire »
      Vous disposez d’un planning horaire hebdomadaire de 20h. Tout temps de formation accompli dans le cadre de votre planning horaire hebdomadaire est du temps de travail effectif réalisé et à comptabiliser en conséquence Tout temps de formation accompli hors cadre de votre planning horaire hebdomadaire, s’il n’a pas fait l’objet d’un accord écrit préalable par votre employeur, ne peut faire l’objet d’un rattrapage d’horaire au titre de temps de travail effectif accomplies.
      Quant à l’argument que vos vacances étaient payées pour justifier d’aller faire du bénévolat dans l’établissement scolaire d’affectation, c’est d’une stupidité rare.

  77. Alain dit :

    Bonjour je suis en contrat cae depuis juin 2017 et l établissement ferme pendant les vacances comment sa ce passe pour moi. es ce que je serai quand même paye ou. Je doit retrouve autre choses ailleurs pour les vacances
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que je serai quand même paye ou. Je doit retrouve autre choses ailleurs pour les vacances ? » durant toute la durée de votre contrat, vous êtes obligatoirement rémunéré mensuellement. Donc, en juillet et en août (date de fermeture de l’établissement), vous êtes rémunérée normalement. Rien ne vous interdit durant juillet et août, d’occuper un emploi complémentaire pour remplir un peu mieux le frigo.

  78. Laureen Lemoult dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en CUI a pole emploi dans l’aube (10 ) en tant qu’agent administratif depuis mars 2017 cependant lors de mon entretient le directeur m’avait dit que je serais le matin en bas à l’accueil pour aider les demandeurs d’emploi dans leurs démarches sur les PC et l’après midi faire du rapprochement téléphonique. Toutes les questions de mon entretient était porté sur mes réactions auprès des demandeurs, ma façon de procéder pour expliquer tel ou tel démarches ainsi que mes connaissances du site internet. Hors depuis le départ je me retrouve à téléphoner la majeur partie de mon temps, on m’autorise à allez a l’accueil quand il y’a besoin ce qui arrive relativement rarement trois services civiques étant à l’accueil en permanence. Mon travail finalement est d’appeler des listes de 300, 400, 1000 personnes 4 jours par semaines sans d’autres taches si ce n’est occasionnellement.
    J’ai déjà expliqué tout ça au directeur adjoint qui a reprit la direction de l’agence le directeur étant en arrêt maladie de longue (celui qui avait fait mon entretient) il me dit que c’est impossible de faire autre chose, que je suis la pour ça qu’importe ce qu’on m’a dit et qu’au vu des restrictions de mon contrat niveau prérogatives et interdiction de faire certaines taches il ne peut donc pas changer ça. Je viens travailler avec une boule au ventre mais comme tout le monde ayant un loyer à payer je ne peux pas démissionner. Ai-je un autre recours possible pour me faire entendre et diversifié mes taches ?

    merci pour votre aide

    Cordialement

    Laureen

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous sommes au regret de vous informer que nous ne sommes pas en mesure de répondre à votre interrogation. En effet, le site a pour vocation de s’adresser au personnel contractuel de l’éducation nationale. Nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale locale à même de répondre en pertinence à vos interrogations.

  79. Foulon dit :

    Bonjour j’ai passé des tests à pôle emploi pour un cui avs au mois d’avril et entretien le 18 mai , jai reçu un mail en me disant que cest favorable et que par rapport aux besoins ils reviendront vers moi. Les contrats doivent débuter au mois de septembre. Je n’ai pas encore reçu de contrat. Je voulais savoir par si c’était sur que j’aurai un contrat ? Merci. Ludivine

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir par si c’était sur que j’aurai un contrat ? »
      Nous sommes au regret de vous informer que, suite à un incident regrettable du fait d’un sacré nom de Zeus enfoiré galopin touche à tout d’un membre de l’équipe UNEAVS, la boule de cristal est hors service. Nous pouvons simplement assurer qu’il faut s’armer d’une inestimable patience dans l’attente de réception d’une proposition d’emploi d’ici la rentrée scolaire.

  80. Richard dit :

    merci beaucoup pour vos réponses

    en revanche ma conseillère pôle emploi m’affirme que la démission pour suivi du conjoint n’est pas légitime vu que nous ne sommes pas mariés ! moi je pense que cest 1 motif de démissions sachant que nous sommes un couple avec 1 enfant .

    je vais donc entamer les démarches concernant le manque d’investissement de mon employeur .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « démission légitime pour rapprochement de conjoint »
      Votre conseillère pôle emploi a tort et vous avez raison. On entend par « conjoint » l’époux en union maritale, le partenaire de pacte civil de solidarité (PACS) ou le concubin. Pour le concubinage, il suffit de démontrer que vous occupez le même logement et de l’autorité parentale conjointe sur votre enfant.

    • Foucart dit :

      Bonjour je suis désolée d’écrire à ce niveau mais je n’ai pas trouvé de lien « contact » pour vous envoyer mon message. Je suis en CUI dans un collège du 41 depuis fin avril (à la rentrée des vacances de Pâques),contrat jusque avril 2018 dans un premier temps, 20H/semaine. Mon tuteur (CPE) ne s’occupe absolument pas de moi, ni mes collègues, je dois me débrouiller plus ou moins seule. Je viens d’apprendre (par des bruits de couloir car le CPE ne m’adresse pas la parole) qu’il y aurait une semaine administrative la semaine du 14 juillet et la dernière semaine d’août avant reprise des élèves. On me demande à la rentrée de faire 25H par semaine donc 5 H de plus payé 20H pour rattraper les congés dues par les semaines de fermeture de l’établissement. On ne m’a jamais transmis de document faisant état de ce rattrapage …Est ce normal? Merci pour votre aide.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « On me demande à la rentrée de faire 25H par semaine donc 5 H de plus payé 20H pour rattraper les congés dues par les semaines de fermeture de l’établissement. On ne m’a jamais transmis de document faisant état de ce rattrapage …Est ce normal ? »
        totalement illégal. Il ne peut vous être imposer le rattrapage d’heures de travail effectif du fait justement que la fermeture de l’établissement scolaire vous est imposée. Vous êtes en droit légitime de refuser ce type de rattrapage en rapelant ant à votre interlocuteur que cette pratique de rattrapage fait l’objet de condamnation systématique de l’employeur par les juges de tribunal des prud’hommes, tribunal d’appel et de cassation.

  81. Caroline dit :

    Bonjour je suis en cui depuis juin 2016 mon contrat ce termine en juin 2017, la société parle de cdi.? Y a t-il et si oui combien de temps une période de carence?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » cdi.? Y a t-il et si oui combien de temps une période de carence? »
      Nous ne comprenons pas votre question.

  82. Richard dit :

    bonjour je suis actuellement en contrat CUI dans le 95 Val d’Oise depuis le 1 décembre 2015 ( renouvellement me 01 décembre 2016) en tant qu assistante d’éducation .

    actuellement en congés maladie pour des problèmes de dos et autre ( suite à des problèmes personnels ) je souhaite rompt mon contrat à l’amiable .

    en effet je cherche à changer de région avec mon conjoint et notre fille. nous avons besoin de partir .

    nous commençons à repérer des logements etu des offres d’emplois.

    admettons que je décroche un poste ( cdi) adapté à ma situation de santé et idem pour mon conjoint

    comment puis je arrêter mon contrat ? sachant que ma conseillère pôle emploi me.parle de demission.

    de plus depuisimple ma.signature de contrat je n’ai eu aucune formation de proposée ou autres qui puisse favoriser mon insertion professionnelle .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « comment puis je arrêter mon contrat ? »
      1ère hypothèse: Votre conjoint décroche un emploi dans un autre région
      Vous aurez à présenter votre démission auprès votre employeur actuel (justificatif: copie d’engagement sur emploi de votre conjoint ou copie document attestant votre nouveau domicile familial). Votre employeur ne pourra la refuser compte tenu que votre démission sera considérée comme légitime (suivi du conjoint). La durée de préavis (à accomplir sera de 1 mois. Après votre inscription à pôle emploi, vous conservez le bénéfice d’indemnisation en ARE (démission légitime pour suivi du conjoint).

      2ème hypothèse : vous décrochez vous même un emploi sous CDD (minimum 6 mois ou CDI) avec changement de lieu de résidence ou non
      L’Article L5134-28 du code du travail indique :
      « Par dérogation aux dispositions relatives à la rupture avant terme du contrat de travail à durée déterminée prévues à l’article L. 1243-2, le contrat d’accompagnement dans l’emploi peut être rompu avant son terme, à l’initiative du salarié, lorsque la rupture a pour objet de lui permettre :
      1° D’être embauché par un contrat de travail à durée indéterminée ;
      2° D’être embauché par un contrat de travail à durée déterminée d’au moins six mois ;
      3° De suivre une formation conduisant à une qualification prévue à l’article L. 6314-1. »
      A savoir :
      En cas de rupture dans le cadre de l’article L5134-28 du code du travail, le salarié n’est normalement pas tenu à respecter de préavis mais nous vous invitons au moins 8 jours avant la date envisagée de départ, à prévenir votre employeur. Ce dernier est en droit d’exiger de justifier la réalité de l’embauche (copie lettre de promesse d’embauche ou du contrat de travail futur)

      En réponse à votre interrogation, « depuis ma.signature de contrat je n’ai eu aucune formation de proposée ou autres qui puisse favoriser mon insertion professionnelle ? ».
      Dès terme définitif de votre contrat actuel, nous vous invitons à contacter un conseiller juridique d’une organisation syndicale pour un examen de votre situation et envisager au besoin, une action en justice prudhommale pour obtenir réparation financière pour préjudices subies s’il s’avère que votre employeur n’a pas rempli ses obligations contractuelles d’accompagnement et d’action de formation en vue de votre réinsertion professionnelle durable.

  83. patrick dit :

    PARIS

    je suis AESH en CDD. Quels sont les recours possibles, quand des propos dans un cadre strictement professionnel ont été diffusés à l’extérieur, mot pour mot (à des parents) qui s’en servent pour vous nuirent car une personne veut votre place AESH.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quels sont les recours possibles, quand des propos dans un cadre strictement professionnel ont été diffusés à l’extérieur, mot pour mot (à des parents) ? »
      Vous n’avez pas de recours. dans ce cas présent, Le seul moyen de couper « court » à toutes interprétations abusives de propos tenus à titre professionnel dans le cadre de votre mission aussi bien dans l’établissement qu’hors de l’établissement est de s’en tenir à un très strict devoir de réserve et de discrétion, « couper » toutes relations avec les parents en cause et n’accepter que de vous exprimer qu’en présence de votre collègue enseignant ou chef d’établissement et sur leur invitation.
      Un harceleur est totalement désarmé quand la victime ne lui parle plus, l’ignore et mène ses affaires sans s’intéresser à ces propos médisants.

  84. Soubirau dit :

    Bonjour,
    J’ai été embauché en CAE (26 h Hebdo) depuis un an en tant qu’auxiliare de soins dans un EHPAD dépendant d’une collectivité territoriale du département 34. Je suis depuis une formation AMP (1 semaine par mois) proposée par mon employeur et qui se termine fin janvier 2018.
    _ La directrice me demande d’être je cite « à disposition » TOUS les jours où je ne travaille pas. Ne veut pas entendre parler du mot « astreinte » et si nous refuso’s moi et les collègues, tous les congés seront annulés.
    _ jusqu’au mois de décembre 2016, je faisais un minimum de 26h et les heures supplémentaires étaient payées ou récupérées. Or, depuis le mois de janvier 2017, je ne fais que très rarement mes 26h Hebdo. Lui demandant pourquoi, elle m’a répondu que c’était en attendant qu’elle planifie les congés de mes collègues en vue de compléter mes heures par les remplacements.
    Hier j’ai reçu mes plannings jusqu’à décembre prochain et avec les congés de mes collègues validés. Je suis loin d’avoir les 26h hebdomadaires. Certaines semaines je travaille entre 4 et 10h en tout et le reste du temps à disposition!
    _ mes congés ne sont validés qu’en partie et on m’a demandé de les poser par tranche de 6 jours (30 jours en tout soit 5 semaines). Contrairement​ à mes collègues qui eux posent leur congés entre leurs jours de repos.

    Très contrarié par cette situation, j’ai l’impression d’être pris pour un pion.

    Mes questions​ sont les suivantes​ :
    _ La directrice est elle en droit de faire cela?
    _Si je ne fais pas les 26 heures hebdomadaires, puis -je refuser d’être « à disposition » tout le temps?
    _Si je ne fais pas mes 26h Hebdo, devrais-je des heures à la fin de l’année ?

    Que faire sachant que ma formation dépend de mon CAE. J’ai l’impression d’être piégé et suis dans une position délicate. Lundi, je compte en parler à ma directrice.

    Merci de votre réponse

    Olivier

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « _ La directrice est elle en droit de faire cela? » et suivante « Si je ne fais pas les 26 heures hebdomadaires, puis -je refuser d’être « à disposition » tout le temps? » et suivante « Si je ne fais pas mes 26h Hebdo, devrais-je des heures à la fin de l’année ?
      Votre directrice est sans contexte dans l’illégalité la plus totale et en situation d’abus d’autorité
      article 432-1 du Code pénal
      « Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique, agissant dans l’exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l’exécution de la loi est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. »
      Plus largement l’abus d’autorité, dans un sens proche de l’abus de pouvoir, est une contrainte morale exercée sur quelqu’un par une personne qui se sert de son autorité de fait ou de droit, pour l’obliger à accomplir un acte contraire à ses intérêts.

      Nous vous invitons à prendre contact en urgence avec une organisation syndicale pour une démarche en soutien de rétablissement de vos droits bafoués.

  85. mimi19 dit :

    Bonjour,
    J’ai eu un entretien pour un cui d’avs de 6 mois pour accompagner un enfant de 3ème dyslexique,
    L’emploi du temps fait état de 15 heures par semaine de prise en charge, réparties matin et après-midi et 5 heures à disposition.
    Puis-je demander une modification de l’emploi du temps pour ne travailler que le matin ?
    Après le contrat de 6 mois, l’enfant sera au lycée. Donc, je ne suis pas sûre d’être renouvelée.
    Vais-je devoir encore attendre un an pour être de nouveau éligible, ou ai-je le droit de postuler pour un autre cui dans la continuité des 24 mois ?
    Je vous remercie pour votre réponse. (département 19)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis-je demander une modification de l’emploi du temps pour ne travailler que le matin ? »
      oui. vous pouvez toujours dans un premier temps négocier avec le chef d’établissement scolaire d’affectation des horaires de travail réparties sur le matin sans rupture et ensuite, transmettre pour validation votre nouveau planning horaire hebdomadaire auprès de votre employeur (celui qui est marqué sur votre contrat de travail).

      En réponse à votre interrogation, « Vais-je devoir encore attendre un an pour être de nouveau éligible, ou ai-je le droit de postuler pour un autre cui dans la continuité des 24 mois ? »
      il demeure toujours possible que votre contrat CUI-CAE soit renouvelé mais qu’en revanche, une nouvelle affectation dans un autre établissement scolaire auprès d’un élève en situation de handicap vous soit proposé.

  86. couvelard dit :

    bonjour étant en contrat CUI dans le 59 haut de france, je travaille 20h par semaine pour un petit théatre et aujourd’hui un autre employeur me propose un autre contrat CUI à 35h pour une plus grosse structure, serai je toujours éligible au CUI CIE si je quitte mon poste pour un meilleur que ce soit au niveau financier qu’au niveau professionnel ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « serai je toujours éligible au CUI CIE si je quitte mon poste pour un meilleur ? »</strong
      Votre éligibilité à un cUi-CAE demeure pour votre emploi actuel dans le petit théatre. Pour pouvoir être embauché sur un autre emploi en CUI-CAE auprès d'un autre employeur, l'accord de votre employeur actuel est tout d'abord nécessaire et surtout validé par le pôle emploi ayant accordé votre éligibilité. Vous avez donc 2 démarches à effectuer: contactez votre interlocuteur pôle emploi pour exprimer votre situation (argumentation solide à l'appui) et votre employeur actuel pour lui faire part de votre souhait de transfert du contrat CUI-CAE vers v le nouvel employeur. Ce n'est pas une mission impossible.

  87. souhyla dit :

    bonjour, je travaille dans le 21 comme AVS en cui cae, je suis dans un collège où tout se passe très bien mais pour des raisons personnelles (je souhaite m’occuper de mes enfants en bas âge) j’ai choisi de ne pas renouveler mon contrat. mon employeur a décidé de me renouveler mais j’ai rempli ma partie en mettant que je ne souhaitais pas pour les raisons indiquées plus haut. Je voudrais savoir si j’aurai droit à des allocations chômage? merci pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si j’aurai droit à des allocations chômage? »
      1- si vous ne souhaitez pas pas rester sous emploi AVS en CUI-CAE, nous vous invitons à rester muet, aveugle, sourd, et atteint de’arthrite articulaire aigué aux mains à toute proposition de renouvellement de contrat par votre employeur jusqu’au terme de votre contrat actuel.
      En l’absence de réponse de votre part à sa proposition, l’mployeur ne pourra faire autrement qu’acter la fin de votre contrat actuel, ce qui facilitera, après votre inscription à pôle emploi, l’accès à l’indemnisation ARE auquel vous pouvez prétendre.

      • Caroline dit :

        Bonjour,
        Mon contrat CUI – CAE d’une durée de un an arrive à terme le 02 novembre 2017.
        Je ne souhaite pas signer l’avenant au contrat de travail même pour une autre école, car le Directeur n’a pas rempli sa mission de tuteur comme stipulé dans le contrat au moment de mon embauche et cela suite à certaines situations. Exemple : Dès mon arrivée, l’enseignante m’a informé que l’enfant n’avait pas besoin d’AVS et donc j’ai passé des journées entières au fond de la classe. On me faisait aussi travailler avec une ATSEM qui prenait ma place auprès de l’enfant, donc je ne servais à rien. Suite à ces événements, j’avais demandé une réunion, mais l’enseignante a refusé et a préféré se plaindre de moi au Directeur qui a laissé pourrir la situation. Une ambiance totalement malsaine qui ne me donne pas envie de continuer dans cette voie. De plus, j’ai effectué 30 heures de formation au lieu des 80 initialement prévues par l’Académie. J’aimerai savoir si je puis rester dans cette école jusqu’à la fin de mon contrat, malgré tous ces déboires, vu que je dois obligatoirement signer l’avenant au contrat de travail pour intégrer l’autre école. Aurai-je droit au chômage à la fin de mon contrat ? Merci d’avance. Cordialement. Caroline Département du Bas-Rhin

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « savoir si je puis rester dans cette école jusqu’à la fin de mon contrat, malgré tous ces déboires, vu que je dois obligatoirement signer l’avenant au contrat de travail pour intégrer l’autre école » et suivante « Aurai-je droit au chômage à la fin de mon contrat ? »
          Préalable
          Vous êtes en contrat CUI-CAE dont le terme s’arrête le 02/11/2017
          Vous avez à bien examiner l’avenant au contrat de travail proposé par votre employeur.
          Situation 1
          Il s’agit d’une avenant au contrat de travail en cours avec un simple proposition d’un changement d’affectation sur un autre tébalissement scolaire.
          Dans ce cas là, vous vous reportez sur la page « Modification du contrat de travail » en cliquant ICi qui précise dans quel cas il est possible de refuser un avenant introduisant une modification du contrat de travail.

          Situation 2
          Il s’agit d’un avenant proposant un renouvellement de contrat CUi-CAE avec une nouvelle date de fin de contrat.
          Dans cette situation, pour préserver vos droits au chômage en fin de contrat actuel (le 02/11), vous devez impérativement être sourde, muette, aveugle manchot (ne pas savoir signer) à toutes sollicitations, ordres, pressions visant à vous signer cet avenant de renouvellement au contrat de travail. En adoptant cette attitude, votre employeur ne pourra que constater le 02/11 la fin du contrat sans avoir connu vos intentions que vous n’êtes nullement tenu d’exprimer.
          Explication: Votre contrat de travail est un CDD avec un terme fin. A ce terme fin, toute relation contractuelle avec votre employeur s’arrêtant de facto, vous êtres libres de toutes obligations avec votre employeur. Lors de la remise obligatoire de l’attestation Assedic par votre employeur pour que vous puissiez déposer votre dossier en indemnisation assedic et les percevoir sans délai, il est indispensable que la mention « fin de CDD » apparaisse. Toutre uatre mention vous sera préjudiciable.

        • Caroline dit :

          Caroline du département du Bas-Rhin.
          Bonjour et merci de donner de votre temps pour nous donner des réponses claires et précises.
          Par contre, je n’arrive pas à cliquer sur la page  » Modification du contrat de travail  » pour savoir dans quel cas, il est possible de refuser un avenant introduisant une modification du contrat de travail.
          Étant en arrêt de maladie, je viens de recevoir un message de la Directrice sur mon répondeur qui me demande de passer pour signer cet avenant.
          Pour tout dire, j’ai fait la sourde oreille lorsque le numéro s’est affiché, car pas envie de rentrer dans des discussions stériles.
          Par contre, j’aimerai savoir si je puis demander de recevoir par mail, une copie de l’avenant pour le consulter et ainsi aviser si signature de ma part ou non.
          Merci d’avance !

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » je n’arrive pas à cliquer sur la page » Modification du contrat de travail « 
          Nous vous redonnons le lien ICI
          sinon en clair à copier coller dans votre navigateur : https://wordpress.com/page/briand0493.wordpress.com/4794

          En réponse à votre interrogation,  » savoir si je puis demander de recevoir par mail, une copie de l’avenant pour le consulter et ainsi aviser si signature de ma part ou non. »
          Il est déjà dans le bureau de la directrice. Vous êtes en arrête maladie et bien, ce n’est pas à vous de vous déplacer si c’est si urgent que cela.

        • Caroline dit :

          Bonjour J’ai été dans une situation analogue à la vôtre et je n’ai pas su (pu) réagir comme il aurait fallu le faire par manque d’nformation. Il ne faut pas laisser l’enseignant décider de l’utilité d’une AVS auprès d’un enfant. La MPDH a estimé que cet enfant avait besoin d’une AVS et vous a désigné pour intervenir X heures par semaine auprès de lui, c’est votre mission que cela plaise ou non à l’enseignant !! si vous souhaitez rester AESH encore un an Il faut réagir et faire un courrier en RAR au Correspondant Handicap de l’Inspection Académique dont vous dépendez en indiquant les faits (depuis telle date, sur décision de l’enseignant Y je suis dans l’incapacité d’exercer ma mission d’AESH auprès de l’enfant X . En effet l’enseignant Y estime que cet enfant n’a pas besoin de mon accompagnement et me relègue en fond de classe puis affecte l’ATSEM de notre classe auprès de cet enfant). En parallèle, demandez un rendez vous en urgence au principal du collège qui est votre employeur pour lui exposer à lui aussi la situation. Un conseil, ne mettez pas d’affectif, n’émettez pas de jugements quelconque dans votre lettre, restez très factuelle signalez juste la situation comme je vous l’ai indiqué plus haut. Ca devrait barder pour cette enseignante et vous devriez être réintégrée auprès de l’enfant sans qu’elle vous cherche des noises ou vous pourriez changer d’école (c’est ce que j’ai obtenu) pour trouver une meilleure enseignante. Au pire suite à tout cela peut-être qu’ils mettront fin à votre CUI de leur propre initiative et dans ce cas vous aurez droit aux allocations chômage. A vous de décider. Courage !

  88. KAISSE dit :

    Bonjour, je suis du 974 étant en contrat aide administrative mon contrat se termine le 30 septembre 2017 j’ai deja fait mes 2 années. Est ce qu’il y a pas moyen que mon contrat soit encore renouveller? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Est ce qu’il y a pas moyen que mon contrat soit encore renouveler? »
      Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre compte tenu que les décisions de la nouvelle gouvernance politique à compter de juin 2017 en matière de maintien ou non des règles d’emplois CUi-CAE dans l’éducation nationale ne sont pas connues.

  89. GRONDI dit :

    Bonjour, après avoir signé 3 contrats différents avec 3 avenants pour le remplacement d’un salarié en arrêt maladie du 01/08/2016 au 15/03/2017 à temps plein de 36h/semaine, cette entreprise me propose de faire un CUI de 30h/semaine. Mes droits à l’ARE pourront t-ils être cumuler avec un CUI de 30h/semaine??
    Cordialement. Ktya974

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Mes droits à l’ARE pourront t-ils être cumuler avec un CUI de 30h/semaine?? »
      nous vous invitons à consulter un conseiller pôle emploi en mesure de vous apporter une réponse pertinente en rapport à votre situation.

  90. Lo dit :

    Bonjour, je suis en contrat CUI dans un collège dans le 85. Je suis sur un contrat de 20h/semaine mais en effectue 26/27h. Je souhaiterai cumuler un emploi avec mon contrat dans un autre domaine. Je me suis renseigner pour le nombre d’heures que je pourrais cumuler mais je n’ai jamais la même réponse. Le collège n’a pas la réponse, pour Pôle emploi je peux travailler 44h en moyenne sur 12 semaines consécutives mais en appelant l’inspection du travail, ils me disent que ce n’est pas sûr car mon contrat est bien de droit privé mais mon employeur est un établissement public d’enseignement et donc le droit du travail serait différent. Est-ce que vous auriez cette info ? Merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce que vous auriez cette info ? »
      Vous êtes en contrat CUI-CAE donc assujetti au code privé du travail qui s’applique même si votre employeur type EPLE relève de la fonction publique.
      le cumul d’un emploi sous CUI-CAE avec une activité complémentaire est toujours possible dans l’éducation nationale et un employeur EPLE ne peut s’y opposer.Il s’agit de raisonner de la manière suivante
      Sur une année civile (dite fiscale), le temps de travail légal d’un salarié ne peut dépasser 1607h. Votre contrat CUI-CAE correspond à un 58% d’un temps complet (20h/35 hebdomadaire). L’activité complémentaire ne saurait légalement dépasser 42% d’un temps complet (15h/35 hebdomadaire).
      Difficulté (et non des moindres) : Dans la mesure où la modulation de temps de travail vous est applicable (26h hebdomadaire) sur votre contrat CUI-CAE, il vous faut pour l’activité complémentaire faire en sorte que le temps consacré ne puisse pas vous amener à effectuer 1607h sur une année civile pour les 2 emplois confondus.

  91. Fifi dit :

    Bonjour
    Mon contrat d avs de deux se terminant fin Août , je me demande si je pourrais prétendre à une indemnisation assedic apres?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » je me demande si je pourrais prétendre à une indemnisation assedic apres? »
      Oui, vous pourrez y prétendre.

  92. LECOIN Annabelle dit :

    Bonjour,
    J’ai bénéficié d’un contrat CUI de 20 mois (dans l’oise) qui a pris fin en novembre 2015. Je suis depuis demandeuse d’emploi. J’aimerai répondre à une offre d’avs (en seine maritime) en contrat CUI de 6 mois, puis-je y prétendre?
    Je vous remercie par avance de votre aide

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « J’aimerai répondre à une offre d’avs (en seine maritime) en contrat CUI de 6 mois, puis-je y prétendre? » Nous ne pouvons répondre en lieu et place de votre conseiller pôle emploi pour une éligibilité à un CUI-CAE mais il ne vous est pas interdit de répondre à une offre d’emploi qui vous intéresse. Adage UNEAVS: qui n’ose rien n’a rien.

      • Joséphine March dit :

        Bonjour,
        Je pose ma question ici car je ne sais pas comment faire pour poster une question. En CUI depuis bientôt deux ans, j’ai été admise pour une VAE (licence) qui me permettra d’accéder à une formation professionnelle niveau master. Cette formation n’est pas dans le domaine médico sociale. Pôle emploi refuse de me payer la VAE (2000 euros dans une université) et dit que c’est à l’établissement scolaire dans lequel j’exerce de payer. Qu’en est-il ? Le conseiller de Pôle emploi s’est-il trompé. L’établissement scolaire peut-il refuser de me payer ma formation ? C’est désespérant parce qu’un précaire n’a finalement aucune chance d’évoluer
        Merci de votre aide.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Qu’en est-il ? » et suivante «  l’établissement scolaire peut-il refuser de me payer ma formation ? »
          En principe, votre employeur est tenu obligatoirement de vous faciliter tout accompagnement et toute formation en vue de la réalisation de votre projet professionnel. Pour une prise en charge financière de votre projet (VAE suivi d’accès à une formation professionnelle type master) par votre employeur, il aurait fallu lui demander son accord écrit préalable pour la prise en charge. A défaut de cet accord prélable, l’employeur n’est pas tenu légalement de participer à cette prise en charge.
          Sur ce, maintenant, il ne faut pas vous faire d’illusion : Même si c’est son souhait, votre et aucun employeur EPLE d’agent en CUI-CAE n’a disposé (et ne disposent) depuis 2006 de crédits suffisants de la part du MEN pour couvrir ses obligations d’accompagnement et de mise en place d’action de formation en direction du personnel en CUI-CAE. Les contentieux en la matière par le biais de jugements prudhommaux (Appel + cassation) sont légions depuis 2008.

    • Santripa dit :

      Bonjour, désolée de passer par ce biais pour poser ma question. Je suis AVS en CUI dans le 13 depuis plus d’un an et je voulais savoir si on avait le droit de passer les concours internes, tels qu’agent administratif ou secrétaire administratif. Si oui comment procéder. Merci

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « savoir si on avait le droit de passer les concours internes, tels qu’agent administratif ou secrétaire administratif » et suivante  » Si oui comment procéder »
        La possibilité pour un agent en CUi-CAE de passer un concours en interne (type agent administratif ou secrétaire administratif) dans l’éducation nationale est nulle, compte tenu que la durée de son expérience professionnelle ne peut être pris en compte.

  93. Ce ha dit :

    Bonjour, je viens de terminer mon contrat de 2ans 20h/semaine en CUI dans une crèche (département 54), je me suis inscrite en temps que demandeuse d’emploi mais je trouve bizarre que j’ai le droit qu’à 6mois d’indemnisation alors que j’ai travaillé 2ans, saviez-vous pourquoi ? Merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » saviez-vous pourquoi ? »
      L’indemnisation par les Assédic se fait toujours par période de 6 mois renouvelables dans une période maximale d’indemnisation.

  94. Chelsea du Var dit :

    Bonjour,
    Assistante administrative dans une école maternelle. Je rencontre des gros problèmes avec mon tuteur A 2 mois de la fin de mon contrat, je veux plus continuer car elle refuse de me donner du travail a faire.
    quel demarche a suivre?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « quel démarche a suivre? »
      Il vous faut tenir. Jusqu’à la fin de votre contrat actuel, soyez muette, sourde, atteint de rhumatisme articulaire aigu aux doigts à toute proposition de renouvellement de contrat de la part de votre employeur. A date fin de contrat, en l’absence de réponse orale et écrite de votre part, votre employeur ne pourra qu’enregistrer la fin du contrat. Ceci vous laissera la possibilité de pouvoir prétendre à percevoir l’ARE des assedics à partir de votre date d’inscription comme demandeur d’emploi.

  95. Gagnon dit :

    Bonjour mon contrat s’arrête dans deux jours quand mon employeur va t’il me payer mes heures et mes heures supplémentaires merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » quand mon employeur va t’il me payer mes heures et mes heures supplémentaire ? »
      Lors de l’établissement de votre dernier fiche de salaire, votre employeur se doit faire apparaître les heures de travail effectif à rémunérer + heures supplémentaires réalisées également à rémunérer en conséquence.

  96. Elodie malherbe dit :

    Bonjour, je suis en contrat cui de 20h et je perçois en même temps 150€ de prime forfaitaire assujettie à l’ass. Je suis actuellement en arrêt maladie, en affection longue durée pour un cancer du sein. Vais-Je continuer à percevoir ma prime forfaitaire de l’ass ou va t’elle s’arrêter? Merci par avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Vais-Je continuer à percevoir ma prime forfaitaire de l’ass ou va t’elle s’arrêter? »
      Le versement de votre prime forfaitaire ASS est suspendu pendant votre arrêt maladie. Bon courage dans ce passage de vie douloureux.

  97. Elodie dit :

    Bonjour,
    J’ai été radiée de pôle emploi suite à mon congé maternité, avant cela j’étais en CAE que j’ai pu signé grâce à mon éligibilité, je veux reprendre le travail très bientôt et je me suis donc réinscrit chez pole emploi qui m’indemniser pour le moment. Ma question est la suivante, est ce que suite à mon congé et à ma réinscription je suis toujours éligible ?
    Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que suite à mon congé et à ma réinscription je suis toujours éligible ? »
      Dans la situation présente, seul votre conseiller pôle emploi serait en mesure de répondre à votre interrogation. Nous vous invitons à prendre RV avec votre conseiller pôle emploi et lui exposer votre situation.

  98. Jean dit :

    Bonjour actuellement en contrat CAE dans une association, mon contrat se termine dans 3 mois mais l’association aimerait pouvoir conserver mon poste qui leur est très utile. existe il des contrats aidés pour continuer car ils ne peuvent pas financièrement embaucher une personne sans un contrat aidé ? puis je bénéficier d’un autre contrat aidé de suite après un cae , si oui lequel ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « existe il des contrats aidés pour continuer car ils ne peuvent pas financièrement embaucher une personne sans un contrat aidé ? »
      A notre sens, il appartient plutôt au responsable de l’association d’effectuer les démarches nécessaires auprès des collectivités territoriales (mairie, communauté des communes, conseil départemental, régional) pour obtenir les aides financières pour votre maintien à l’emploi. Si utilité effective, il faut savoir la démontrer et pas se contenter de l’effet d’aubaine.

      En réponse à votre interrogation,  » puis je bénéficier d’un autre contrat aidé de suite après un cae , si oui lequel ? »
      Nous vous invitons à contacter votre conseiller au pôle emploi pour obtenir la réponse à cette question.

  99. Sissi45 dit :

    Département 91

    Bonjour,
    Pendant un an, j’ai travaillé 24 HEBDO PAYEES 20 au nom d’une modulation. Puis-je réclamer le paiement des heures supplémentaires alors que j’ai signé l’avenant au contrat de travail ?
    « ANNEXE AU CONTRAT DE TRAVAIL
    DE…
    Conformément à la demande d’aide en partenariat avec Pôle emploi
    Le temps de travail du contrat CUI est modulé.
    Les salariés effectueront 24 heures de travail par semaine en raison des périodes de fermetures des écoles en raison des congés scolaires. »

    L’annexe au contrat de travail est-il conforme à l’article L3141-29 ?

    Article L3141-29
    Lorsqu’un établissement ferme pendant un nombre de jours dépassant la durée des congés légaux annuels, l’employeur verse aux salariés, pour chacun des jours ouvrables de fermeture excédant cette durée, une indemnité qui ne peut être inférieure à l’indemnité journalière de congés.
    Cette indemnité journalière ne se confond pas avec l’indemnité de congés.

    J’ai travaillé en CUI (Contrats Uniques d’Insertion) SANS FORMATION QUALIFIANTE. Après 4 ans et 5 CUI sans formation, le Greta m’a proposé une RAN (Remise à niveau en français et mathématiques) alors que cela ne correspondait pas à ma demande et ne me conduira pas à un emploi durable. 40 heures de RAN se sont déroulées en dehors du temps de travail (en plus des 20 heures hebdo) sans un accord écrit de ma part.
    Je n’ai pas été suivie par le « tuteur » (3 tuteurs différents sur plusieurs contrats).
    Je n’ai pas été suivie par Pôle emploi.
    Je n’ai acquis aucune compétence malgré mon implication.
    Pensez-vous que je puisse monter un dossier aux Prud’hommes ?

    J’ai signé 4 CUI avec une INTERRUPTION D’ACTIVITE DE 2 HEURES 15 MINUTES (le planning hebdomadaire joint au contrat de travail le confirme), ce qui m’obligeait à 9 allers-retours hebdomadaires pour un salaire mensuel en-dessous du seuil de pauvreté. Est-ce légal ?

    L’un de mes contrats de travail en CUI a été « conclu pour une durée déterminée de : 5 MOIS. » alors qu’au bas de la page de ce même contrat de travail il est indiqué « Durée minimale de 6 mois, article L5134-25 du code du travail ». Est-ce légal ?

    Je vous remercie de votre réponse et vous souhaite une bonne journée.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pensez-vous que je puisse monter un dossier aux Prud’hommes ? »
      OUI. A lecture de l’ensemble de votre exposé de votre situation, nous pensons que vous disposez largement d’argumentation pour démontrer devant un conseil des prudhommes que votre employeur n’a pas respecté ses obligations en matière d’accompagnement et de formation en vue d’une insertion durable, de non respect de la législation du travail d’heures de travail et donc, obtenir sa condamnation à des iindemnités réparatrices pour droits lésés.
      Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour un soutien à une démarche juridique auprès de conseil des prudhommes.

  100. Cyrielle dit :

    Bonjour,
    Je suis en CDD de 3 ans en contrat d’avenir dans une mairie, je souhaiterais rompre mon contrat à la date anniversaire et j’ai demandé la rupture d’un commun accord, d’après la personne qui s’occupe de moi, la rupture d’un commun accord est impossible car l’employeur ne peut pas rembaucher en contrat aidé sur le même poste par la suite… est-ce vrai? Je n’arrive pas à trouver l’info… merci par avance!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » est-ce vrai? « 
      Le C.U.I.-C.A.E peut toujours être rompu avant l’échéance du terme en cas d’accord, expressément et librement formulé, des parties (Article L. 1243-1 du code du travail). Mais l’explication formulée par votre interlocuteur indique simplement et clairement qu’il n’envisage pas une rupture de contrat d’un commun accord.

  101. Nolwenn dit :

    Bonjour, je suis en contrat CUI CAE sur un poste d’AED pour six mois. Je devais effectuer 20h/semaine (ce qui est notifié dans mon contrat), ce qui me permettait d’avoir un travail salarié ponctuel de quelques heures à côté mais on m’a informé dernièrement que je vais effectuer 26h/semaine (payé 20h) car mon contrat se termine pendant les vacances scolaire de cet été et que je dois rattraper ces heures (fermeture de l’établissement). J’ai appris que d’autres établissements ne fonctionnement pas comme cela et qu’un AED en CUI CAE ayant un contrat de 20h pouvait travailler de 18h à 22h/semaine et non 26h/semaine. Du coup, est-il possible que je puisse effectuer 26h/semaine sur un contrat CUI de 20h ? Merci d’avance

  102. amalie du 82 dit :

    Bonjour

    Deuxième année en contrat CAE en tant qu’auxiliaire de vie scolaire dans un établissement où tout se passe bien et envie de continuer dans ce domaine mais beaucoup d’inquiétude pour la suite car pole emploi me dit que ce n’est pas sûr que les contrats aidés soient toujours d’actualité l’année prochaine ! grosse déception d’autant qu’au départ on m’avait dit que vu mon âge (52ans) je pouvais espérer continuer ; pensez vous que je puisse continuer si les dispositions actuelles ne venaient pas à changer ?

    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » pensez vous que je puisse continuer si les dispositions actuelles ne venaient pas à changer ? »
      Le contexte politiques lié aux élections présidentielles à venir qu’aucune certitude ne peut être établie s’agissant le maintien ou non des contrats aidés à compter de Juillet 2017.
      Nous vous invitons à prendre connaissance de l’article publié récemment sur ce site en cliquant ICI.

  103. Amélie Demeusy dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en CAE d’1an en maison de retraite depuis Septembre 2016 et je souhaiterais rompre ce contrat pour aller ailleurs. J’ai déjà passé les entretiens et j’aimerais savoir quelles sont les conditions pour pouvoir le rompre et s’il y a un préavis.
    Merci

  104. Serafini dit :

    Bonjour en cui depuis septembre 2016 parce que je suis repondu th..depuis plusieurs soucis à ce niveau. Mon medecin veut que je rencontre la medecine du travail seulement mon employeur est imcapable de me dire à laquelle japartient… Je les ai toute appelé.. Pouvez vous maider sil vs plais

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, » Pouvez vous maider sil vs plais »
      Cliquer sur page jaune
      rentrez médecine de travail – votre ville de résidence
      les coordonnées s’affichent.

  105. Cassandra dit :

    Bonjour

    Etant aesh en contrat de 2oh30 j’aimerais savoir si je peu accepter un contrat de 14h30 en cdi

    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si je peu accepter un contrat de 14h30 en cdi »
      Nous ne savons pas trop à quoi vous faites référence pour le CDI ? un autre emploi ? un CDI AESH en remplacement du CDD AESH ?
      Pouvez vous reformuler votre question ?

  106. vanda dit :

    Bonjour, AVS CO en ULIS depuis la rentrée 2016, je me retrouve à devoir gérer l’ULIS sule avec l’autre avs co, sans le coordonateur chaque jeudi ainsi que plusieurs jours par mois (il est en formation et personne ne vient le remplacer) ? Est ce normal que l’autre nous nous occupions plusieurs jours par mois de la classe ULIS ainsi que des impondérables à gérer (absences, sorties, exercices à proposer aux élèves, problèmes de comportements…) , sans réévaluation de notre salaire, sans prime? j’ai un peu le sentiment que nous sommes considérées comme corvéables à merci et que la situation n’est pas justifiée.. Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce normal que l’autre nous nous occupions plusieurs jours par mois de la classe ULIS ainsi que des impondérables à gérer (absences, sorties, exercices à proposer aux élèves, problèmes de comportements…) , sans réévaluation de notre salaire, sans prime? »
      Non, ce n’est pas normal mais de surcroit, vous n’avez absolument pas à exercer ses fonctions de remplacement d’un enseignant du fait de son absence pour formation. quelles sont les conséquences de votre situation ?
      1-vis à vis de votre employeur (celui qui est marqué dans votre contrat de travail), n’étant pas informé de cette fonction de remplacement d’enseignant et n’ayant pas donné autorisation préalable pour cette fonction, vous (et votre collègue) êtes en situation de faute professionnelle grave. En effet, vous contrevenez aux ordres de missions qu’il vous a confié : accompagnement d’élèves en situation de handicap sous responsabilité de l’enseignant et non en substitut de l’enseignant, absent, même à titre ponctuel. En cas d’incident avec un élève, avec la famille de l’élève survenant hors présence de l’enseignant, la faute professionnelle grave étant constituée, une procédure de licenciement à votre encontre peut être engagée. Vos possibilités de recours de surcroît seraient nulles.
      2-votre responsabilité pénale personnelle est engagée. L’article 121-1 du Code pénal, et le principe de la responsabilité pénale personnelle, rappelés en exergue, sont applicables aux agents publics. Il en résulte qu’un fonctionnaire ne peut être poursuivi pénalement que pour une faute qu’il a commise lui-même, et non pour une faute commise par un subordonné. De fait, en l’absence de l’enseignant de l’ULIS et son non remplaçement, en cas d’incident/accident avec un élève, pour que la faute pénale engage la responsabilité de son auteur,cinq comportements, dont un seul suffit à caractériser la faute: L’imprudence, la maladresse, La négligence, l’inattention et Le manquement à une obligation de prudence ou de sécurité.

      Auprès du coordonnateur ULIS et du chef d’établissement scolaire, vous avez un devoir d’exiger qu’une autorisation préalable écrite de votre employeur, validée par la DASEN (via IA ASH) pour effectuer des fonctions de suppléance d’enseignant-coordonnateur ULIS vous soit fournie. A défaut, en l’absence de l’enseignant et de son remplaçant désigné, il est de la responsabilité au chef d’établissement d’organiser l’accueil des élèves de l’ULIS 1- en informant les familles les conditions de cet accueil 2- de vous affecter à des tâches sous responsabilité directe d’un enseignant désigné.

    • Limodin dit :

      Suite à mon actualisation auprès de pôle emploi suis je toujours à la recherche d’emploi car je suis en cddi merci pour votre réponse

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « suis je toujours à la recherche d’emploi car je suis en cddi »
        Si vous êtes inscrit au pôle emploi, vous devez toujours actualisé votre situation chaque fin de mois.

    • SXXXX vanda dit :

      Bonjour, suite a votre réponse, j ai pris rdv avec le chef d établissement qui m a fait comprendre que j exagerais et que les informations relatives a l accompagnement d un.élevé seul en.ulis contenues dans votre réponse étaient des interprétations. AU final, l entrevue s est retournée contre moi et il.a été conclue que j.avais accepté les modalités d accompagnement ainsi que les autres avs et qu.il.n y avait rien d illégal a rester seule avec un ou.plusieurs élèves en.ulis. je suis ravie…et maintenant je suis le mouton noir de l.équipe et l.ambiance se dégrade vitesse grand v comme si j.étais procédurière sans raison

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        Suite lecture de votre message: nous ne nous étonnons pas de la réaction de votre chef d’établissement. Nous convenons parfaitement qu’il lui est désagréable qu’un AESH puisse rappeler que ce qu’il évoque comme interprétation de notre part et auquel vous avez fait part soit un rappel salutaire des instructions strictes formulées par votre employeur(celui qui est marqué dans votre contrat de travail ) et des instructions officielles de l’IA/rectorat.
        Ne soyez pas surprise de la réaction provoquée. Vous avez agi en pertinence professionnelle à titre AESH et si vous ressentez que l’ambiance se dégrade, c’est surtout qu’il y a une prise de conscience brutale de l’équipe enseignante, du chef d’établissement de l’inadéquation de leur propre posture professionnelle à votre égard et vis à vis de votre employeur/IA. ce n’est jamais agréable pour des personnes d’être mises en face de leurs responsabilités qu’elles n’assument pas. Il y a dans l’attitude de vos collègues enseignants la crainte simplement que vous prévenez l’IA/rectorat et votre employeur de votre situation. Signalez simplement que par devoir de loyauté à leur égard, vous ne le faites pas mais qu’à la demande de l’IA ASH et votre employeur, par même devoir de loyauté, vous serez tenu de décrire les tâches confiées dans leur intégralité dans votre rapport d’activité professionnelle en fin d’année scolaire.

  107. Mourmelon dit :

    Je suis en cui en qualité AVS dans une école, mon contrat se finit le 18 avril 2017. Egalement enceinte de 4 mois et vivant une grossesse difficile d’un point de vue santé, j envisage de démissionner.

    Mon employeur est au courant de ma grossesse par voie verbale. Est ce que je bénéficie de l’absence de préavis dû à ma grossesse ? Est ce que je pourrais prétendre au chômage après les 4 mois de carences?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, «  Est ce que je bénéficie de l’absence de préavis dû à ma grossesse ? » et suivante  » Est ce que je pourrais prétendre au chômage après les 4 mois de carences? »
      Oui, vous bénéficiez de l’absence de période de préavis à effectuer si vous envisagez de démissionner de votre emploi pour raison de grossesse. (justification à fournir).
      Dès votre démission effective, vous aurez à vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi. Suite à votre demande en indemnisation ARE, votre démission de votre dernier emploi ne rentrant pas dans le cadre légal retenu de démission légitime, l’indemnisation ARE sera repoussée sur une période de 121 jours.
      Notre suggestion: Votre contrat arrive à terme le 18 avril. A cette date, vous ne serez nullement tenu d’accepter une offre de renouvellement de contrat de la part de votre employeur. Comme Vous traversez une période santé très difficile, pourquoi ne pas en parler de ces difficultés liées à votre grossesse à votre médecin qui pourra envisager de vous mettre en arrêt maladie (partiellement ou en totalité) d’ici le 18 avril. Après cette date, suite à votre inscription auprès de pôle emploi, votre demande en indemnisation assedic pourra être pris en compte.
      Courage !

  108. ISABELLE JANJIKIAN dit :

    Bonjour, Actuellement en CUI de 20h pour un an (depuis +6 mois), puis-je accepter un CUI 39h pour une autre entreprise, sans attendre la fin de mon CUI de 20 h ? Mon département : 13. Merci pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « puis-je accepter un CUI 39h pour une autre entreprise, sans attendre la fin de mon CUI de 20 h ? «  Oui c’est une possibilité à envisager mais encore faut-il que l’agence Pôle emploi ne s’y oppose pas à ce recrutement sur cet emploi en CUI 39H.

      • serer sylvia dit :

        bonjour je suis du 17 charente maritime en contrat avs qui se termine fin septembre,
        voilà ma question, j,’aimerai continuer avec un contrat aesh apres ce contrat mais je voudrai etre sur si ya possibilité d;avoir ce contrat en cdd car parrait il sa depend des budgets . c a dire? et es qu;ils ne vont pas recruter d;autre avs que de proposer de passer aesh? merci d;avance pour votre réponse

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à vos interrogations,  » je voudrai etre sur si ya possibilité d;avoir ce contrat en cdd car parrait il sa depend des budgets . c a dire? et es qu;ils ne vont pas recruter d;autre avs que de proposer de passer aesh? »
          Une délégation UNEAVS a été reçue en audience au MEN récemment et à aborder cette question de transformation des emplois AESH en CUi-CAE en emploi AESH sous CDD. Il vous faudra patienter pour lire cette partie du CR d’audience en cours d’écriture.

  109. Louvet dit :

    Bonjour , actuellement en contrat cui jusque fin aout 2017 , 35 heures par semaine comme agent des écoles , agée de 51 ans et depuis deux ans maintenant
    Je ne souhaite pas renouveler ce contrat quand il arrivera à terme ..
    est ce considéré comme une démission ?
    Pourrais je pretendre au chomage indemnisé ?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce considéré comme une démission ? » et suivante « Pourrais je pretendre au chomage indemnisé ? »
      Votre refus de renouvellement de contrat ne peut être assimilé à une démission. Dans cette situation présente, pour préserver vos droits à indemnisation ARE, après votre inscription au Pôle emploi, nous vous invitons d’ici la fin de votre contrat actuel à être sourde, aveugle, muette, et atteint d’arthrose subite au mains pour toute proposition de renouvellement de votre contrat CUI-CAE de la part de votre employeur. Ne dites rien, ne faites rien, ne signez rien, n’annoncez rien obstinément d’ici fin août 2017.

  110. Hanon dit :

    Bonjour ayant plus de 50 ans et percevant la prime activités suije éligible à un contrat aidée ? Ou faut il absolument le rsa ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » suije éligible à un contrat aidée ? « 
      Nous vous invitons à vous adresser auprès de votre conseiller pôle emploi pour savoir si vous êtes éligible à un emploi sous CUI-CAE.

  111. Amandine dit :

    Bonsoir,

    Aide administrative en CUI dans le 57. Quelle est la démarche à suivre afin de se faire rembourser une partie des frais de transport??
    Merci et bonne soirée!!

  112. Chsdl dit :

    Bonjour,

    Actuellement en CUI CAE de 20h dans la fonction publique hospitalière, mon employeur souhaite que mon CUI CAE passe à 35h.
    Ma question est : Les 15heures rajoutées sont elles à la charge de l’employeur ou l’ASP prend tout en charge?

    Merci de votre réponse,
    Cordialement,

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Les 15heures rajoutées sont elles à la charge de l’employeur ou l’ASP prend tout en charge? »
      Elles demeurent à la charge intégrale de votre employeur.

  113. Marina dit :

    Bonsoir, je suis actuellement avec un contrat de 6h par semaine.
    Ce pendant une institution me propose un contrat aidé, comme je reçoit le RSA s’est favorable pour ce-la. Je peut avoir les deux contrat au même temps en sachant que le contrat aidé et de 20h par semaine.
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je peut avoir les deux contrat au même temps en sachant que le contrat aidé et de 20h par semaine.? » Oui, dans le cas présent, c’est autorisé.

  114. Karim SXXXXX dit :

    Bonjour,
    Je travail actuellement en tant que médiateur dans les transports en Ile de France en CUI-CAE et je voudrais savoir si je m’absente pour passer un entretient d’embauche est-ce-que ma journée est payé ou pas ? Car ce mois ci elle ne l’a pas été. De plus travaillant dans les transports en commun et habitant à environ 1h30 de mon lieu de travail ( en transport) mon pass navigo (qui est mon outil de travail principal) doit il etre payé par mon employeur ? Sachant que j’entamme mon troisieme mois et que pour l’instant il n’a pas ete pris en charge, et ceux meme pas à 50%, qui est obligatoire.

    • briand0493 dit :

      Le site étant essentiellement consacré aux personnels exerçant dans l’éducation nationale, nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale à même de vous renseigner sur vos droits à absence dans le cadre de vos fonctions de médiateur dans les transports d’ILE de France.

  115. HELENE LXXXX dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    J’ai pu consulté le bulletin de janvier 2017 de Sud Education 29 ; y est fait mention « à compter du 1er septembre 2016 et suite à de nouvelles instructions reçues du Ministère de l’Education Nationale, l’annualisation du temps de travail des personnels sous contrat CUI ne sera plus autorisée » cf : http://sudeduc5962.lautre.net/IMG/pdf/circulaire_2016_fin_annualisation_dasen_06.pdf
    En êtes-vous informés ? que penser de cette circulaire ? Existe-t-il un texte ministériel concernant ces nouvelles instructions ?
    Avec mes sincères remerciements. H. LOUE – AVS en CUI-CAE dans le 29

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « En êtes-vous informés ? » et suivante  » que penser de cette circulaire ? » et suivante  » Existe-t-il un texte ministériel concernant ces nouvelles instructions ? »
      Oui, cette note de la DSDEN 06 indique bien une circulaire ministérielle qui…n’existe pas. l’équipe UNEAVS ne partage le point de vue juridique partiel développé par l’organisation syndicale citée, maintient toujours la page existante du site consacrée à « Planning/modulation temps de travail » consultable en cliquant ICI.

  116. Eleni dit :

    Bonjour,

    Je suis AVS dans une école primaire en CUI et je fais 20h hebdo (mais mon affectation est pour 18h). Les 4H d’école qui reste est-ce que je suis oblige de être présenté à l’école ou du moment que j’ai fini mon travail je peux partir?

    Merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Les 4H d’école qui reste est-ce que je suis oblige de être présenté à l’école ou du moment que j’ai fini mon travail je peux partir? »
      Vous êtes tenus de rester à la disposition de la direction de l’établissement scolaire durant ces 4 heures.

    • Priscillia dit :

      Bonjour, combien de temps après votre entretien avez vous su que vous étiez pris pour le poste avs et aviez vous devez j’ai travaillé dans cette branche

  117. Jeanne dit :

    Bonjour actuellement en cdd aesh depuis 1 semaine je me pose beaucoup de question…quand on m’a fait propodécouvrir ce cdd à 20h ou jamais on m’a prévenu que jaurais 100e de moins qu’en cui je pensaï avoir 681e….après je pense avoir le droit à un complément chômage mais de combien…? De plus j’ai vu quau bout de 1 an si nou refusons le renouvellement du cdd il est possible que ce soit vu comme une démission ce qui nous pénalisé 4 mois de carrence chômage..es ce vrai ? Car je trouve sa inadmissible…moi si ceSt le cas j’hésite à mettre fin à mon cdd pendant mà période d’essai s’il n’est pa trop tard est dommage car j’aime ce métier…merci à vous

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je pense avoir le droit à un complément chômage mais de combien…? »
      Nous vous invitons à prendre contact avec Pôle emploi pour prendre connaissance de vos droits à complément chômage.

      En réponse à votre interrogation, « si nou refusons le renouvellement du cdd il est possible que ce soit vu comme une démission ce qui nous pénalisé 4 mois de carrence chômage..es ce vrai ? »
      oui.

  118. Béa dit :

    Bonjour, actuellement en cui cae, maman célibataire avec un enfant de moins de trois ans à charge, puis je cumuler le contrat cui cae 20h avec la prime d’activité ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « puis je cumuler le contrat cui cae 20h avec la prime d’activité ? »
      oui, bien sûr. faites votre demande auprès de la CAF.

  119. Françoise dit :

    Bonjour,

    je dois me présenter à un entretien cette semaine pour un contrat d’Aide à la Direction en CUI. J’habite dans les Bouches du Rhône (13). J’ai bientôt 52 ans. Pouvez-vous me renseigner sur les horaires de temps de travail dans ce département. En effet, je suis à la recherche d’un poste à mi-temps donc 20h/semaine pour raisons familiales. J’ai lu dans vos divers commentaires et entendu aussi qu’on pouvait me demander de travailler plus de 20h sur ce type de contrat. J’ai trouvé cet emploi seule en candidature spontanée.. Si tel est le cas je ne pourrai pas accepter ce poste. Pouvez-vous me donner plus de précisions s’il vous plaît quant aux horaires dans ce département ? Et si on me proposait plus de 20h/semaine est-il possible de les en dissuader ?! Merci pour votre réponse et votre aide.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, «  Pouvez-vous me donner plus de précisions s’il vous plaît quant aux horaires dans ce département ? » et suivante  » Et si on me proposait plus de 20h/semaine est-il possible de les en dissuader ? »
      Nous ne pouvons pas vous apporter les précisions souhaitées. A savoir tout de même: les contrats de travail CUI-CAE sont toujours rémunérés sur la base de 20h/semaines.Ensuite, selon l’établissement scolaire d’affectation, pour tenir compte des périodes scolaires (temps où les élèves sont présents dans l’établissement) et des périodes non scolaires (temps où les élèves ne sont pas présents dans l’établissement scolaires), il pourra vous être demandé d’effectuer au plus 25h20 sur période scolaires ’36 semaines au total sur une année scolaire) et 0h sur période non scolaire (vacances scolaires).
      Les horaires de travail avec un employeur sont toujours négociables mais c’est ce dernier qui a le dernier mot. Vous serez donc amené à accepter ou non les conditions offertes par contrat de travail.

  120. nkhaili dit :

    Bonjour,
    Concernant la prise en charge de la mutuelle des contrats CUI CAE, pouvons nous y bénéficier en tant que EVS/AVS?
    car récemment une loi est passée précisant que tous les contrats y compris contrats aidés peuvent y prétendre.
    Après avoir appelé mon employeur il m’a expliqué que ce n’était pas le cas pour les contrats aidés mais je suis persuadé du contraire…

    Merci de bien vouloir me répondre

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pouvons nous y bénéficier en tant que EVS/AVS? »
      Hélas, non. Nous confirmons la réponse de votre employeur EPLE. Ce dernier n’est nullement tenu de prendre en charge en partie une mutuelle pour des agents en CUI-CAE. La loi auquel vous faites référence s’applique uniquement pour le secteur privé et non le secteur public.

  121. Hanna dit :

    Bonjour, actuellement je suis avs dans une école primaire dans le 29 depuis mars 2016 en contrat cae – cui, j ai signé pour un an renouvelable 1 fois. Donc en mars 2017 je serai renouvelé mais seulement jusqu’à août 2017, du coup ça ne fera pas 2 années complètes pour pouvoir postuler en aesh. Étant toujours éligible aux cae pourrai-je repostuler en septembre pour un nouveau contrat cae avs?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Étant toujours éligible aux cae pourrai-je repostuler en septembre pour un nouveau contrat cae avs? »
      Oui sous réserve que le nouveau gouvernement en place à compter de fin avril 2017 ne décide pas de  » changer » les règles éligibilité au contrat CUI-CAE actuellement mises en place.

  122. lamotte dit :

    Bonjour, notre avs terminé son contrat avec notre fille ce vendredi nous venons de l apprendre seulement notre fille l à deja depuis 4 années et s’est beaucoup attachée à elle. Elle est son pilier au quotidien. D après la directrice de l école elle est en cui. La directrice me dit avoir tout essayer j aimerai pouvoir fzare encore plus. Comment peut on faire pour la garder? Nous sommes si tristes on ne veut pas d une personne étrangère. Merci d’avance pour votre réponse bien cordialement Stéphanie. Maman de louise 7ans atteinte d un syndrome de west.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Comment peut on faire pour la garder? « 
      C’est tout à votre honneur de parent que de vouloir permettre à votre enfant de continuer à bénéficier de l’accompagnement de l’AVS dont le contrat de travail (CUI-CAE) arrive à son terme. Il y a d’un côté la légitimité éducative et pédagogique d’un accompagnement en continuité qui s’imposerait à votre sens en pertinence et d’un autre côté la légalité d’un cadre d’accompagnement qui ne peut plus s’exercer (fin d’un contrat de travail CUI-CAE de l’AVS). Les solutions légales pour maintenir le contrat de travail (type CUI-CAE) de l’AVS étant épuisées, reste à explorer la solution de la transformation de ce contrat de travail en un autre type de contrat de travail: le CDD AESH.
      Sur le principe:
      c’est à la salariée AVS elle même de formuler auprès de la DSDEN (via service IA ASH) une lettre de candidature à un emploi AESH (lettre de motivation + CV). Dans l’envoi de cette candidature, des lettres de recommandations professionnelles jointes sont généralement fournies et appréciées.
      Vous avez donc à vous assurer avec délicatesse que cette candidature à bien été formulée. Ensuite, il ne vous est pas interdit d’exprimer auprès de la directrice de l’école de votre enfant l’opportunité d’établir une lettre de soutien à la candidature à un poste AESH (sous CDD) pour l’AVS de votre enfant.

  123. Marie dit :

    Bonjour,
    Je suis AVS dans un collège privé sous contrat depuis septembre 2016. Il a été ajouté deux heures d’accueil au CDI dans le contrat que je ne souhaite plus faire au retour des congés de fin d’année et effectuer uniquement les 20 heures d’AVS. Comment dois je procéder pour le leur signifier, avec ou sans perte de salaire cela m’est égal, s’il vous plaît ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Comment dois je procéder pour le leur signifier ? »
      Après demande de RV, vous pouvez formuler tout simplement auprès de votre employeur votre souhait d’être dégager de vos tâches d’accueil au CDI (expliquer pourquoi, vous ne vous sentez plus capable d’exercer cette tâche…). Seul, votre employeur peut décider de vous dégager ou non de ses fonction au CDI, vous confier ou non d’autres fonctions sur ses 2 heures, procéder ou non à une modification de votre contrat (par avenant) incluant une baisse de la quotité temps de travail mensuelle.

  124. Lili8231 dit :

    Bonjour , je suis inscrite comme demandeur d’emploi depuis mars 2014 dernièrement j’ai travailler dans une structure en remplacement de septembre à décembre 2016 . cette même structure souhaite me prendre en contrat cui cae c’est possible étant donné que j’ai dejas travailler avan ? j’ai 27 ans région Midi-Pyrénées

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « c’est possible étant donné que j’ai dejas travailler avant ? »
      Ce n’est pas impossible mais vous avez à prendre contact avec votre référent pôle emploi, seul habilité à prendre la décision selon les textes existants de votre éligibilité à un contrat CUI-CAE, de donner son accord pour un recrutement sur un emploi dans la structure souhaitée.

  125. Nanta dit :

    Bonjour,
    J ai travaillé en tant qu AVS en CUI de mi avril à fin août 2016 dans les Bouches du Rhône car j’ai démissionné suite à une entrée en formation qualifiante, malheureusement j arrête cette formation car elle ne me correspond pas du tout. Lors de ma démission, mon lycée employeur m avait dit que je ne m inquiète pas car je pourrais toujours si besoin repostuler et ainsi retrouver un poste d AVS. Je viens de repostuler auprès de l Inspection Académique avec lettre de recommandation à l appui faite par les enseignantes de l école ou j ‘ai travaillé et on m annonce qu ils ne peuvent me reprendre en CUI.
    Est ce normal, y a t il un délai pour prétendre à un nouveau CUI. Par ailleurs, je pensais que si un CUI n était pas possible, on me proposerait un contrat d AESH car je suis titulaire d un bac +2 Et d un CAP petite enfance. Merci d avance pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce normal, y a t il un délai pour prétendre à un nouveau CUI. »
      Oui. Par nature, le contrat CUI-CAE pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi. Il obéit à des contraintes spécifiques que tout employeur se doit conformer. Ainsi, Obligatoirement, un arrêté préfectoral fixe les conditions d’éligibilités d’un demandeur d’emploi à un emploi AESH ou EVS sous contrat CUI-CAE ou les conditions de renouvellement du contrat CUI-CAE d’un salarié en poste. Vous trouverez un exemple basique d’arrêté préfectoral à l’instar de celui de celui de Bouches du Rhône en cliquant ICI

      la réponse apportée par vos interlocuteurs « impossibilité de vous reprendre en CUI » ne signifie pas que votre candidature sous contrat AESH (droit public) n’est pas envisageable. Normalement, cette candidature étant conditionnée par la possession soit du diplôme AMP ou DEAVS mais la dispense de possession de diplôme est accordée pour les salariés en CUI-CAE pouvant justifier à de 24 mois d’expérience professionnelle au titre d’AVS.

  126. Mulard dit :

    Bonjour,
    Actuellement en renouvellement cui en tant qu’ aide administrative dans une école, contrat renouvelé en septembre 2016.
    Je voulais savoir, si je pouvais interrompre ce contrat pour postuler sur un autre cui?
    Car à ce jour, ma directrice qui est évidemment ma tutrice, n’est vraiment pas facile et je vais travailler parce qu’il le faut !!!!
    Je prends énormément sur moi déjà depuis plus d’un an. Mais là, Je frôle la depression!!!
    À ce jour, j’ai repéré une offre d’emploi en cui, qui consiste à s’occuper d’enfants à la cantine.
    Donc ma question est à savoir, si je pouvais y postuler ?
    Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir, si je pouvais interrompre ce contrat pour postuler sur un autre cui? »
      Cela va être très compliqué à faire mais pas impossible donc rien ne vous interdit de postuler sur l’emploi repéré. Candidature déposée, prenez contact immédiatement avec votre référent pôle emploi pour lui faire part de votre situation et souhait de changement d’emploi sous CUI-CAE. Sous contrôle de pôle emploi, un transfert de CUI-CAE d’un employeur vers un autre employeur peut être établi.
      Sinon, il va vous falloir vous « serrer les dents » dans un cadre de travail d’évidence insupportable jusqu’au terme de votre contrat actuel.

  127. Grandfils dit :

    Bonsoir
    Je suis avs sous contrat cui cae depuis septembre 2015 dans le 51 il m’ont renouveller mon contrat cette annee donc il fini en août 2017 le problème ç est que je m occupé d une collégienne en 3 eme ayant une leucémie , ET à besoin de mon aide pour lui faire monter les marches le soucis c’est qu il lui ont propose de redoubler sa 3 eme par rapport au brevet qu elle est souvent absente du à sa maladie sa maman veut absolument me garder pour sa 3 eme annee donc je voulais savoir comment faire et quel contrat car j entamé ma 2 eme annee cuicae ? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir comment faire et quel contrat car j entamé ma 2 eme annee cui-cae ? « 
      Contexte élection (présidentielle et législatives) oblige, se traduisant fin mai-juin 2017 par nouveau président, nouveau gouvernement, nouveau ministre du travail, l’équipe UNEAVS ne peut prévoir de ce qu’il en sera des renouvellement de contrat CUI-CAE pour la rentrée scolaire 2017-2018. Après une période de stabilité entre 2012-2017 en matière de traitement de reconduction des contrats AESH en CDD ou CUI-CAE dans l’éducation nationale, nous prévoyons simplement méga-pagaille monumentale pour la rentrée scolaire 2017-2018.

      • Xxxxx dit :

        J’ai une petite question j’ai commencé le 12 décembre 2016 je peux être payé à partir de quand maximal. Merci de la réponse

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » j’ai commencé le 12 décembre 2016 je peux être payé à partir de quand maximal. »
          A partir de la date début d’effet de vos fonctions inscrite dans votre contrat de travail.

  128. lazy dit :

    Bonjour, je suis au chômage depuis aout 2015. Aujourd’hui je vais signer un contrat pour un poste de nuit jusqu’à fin décembre. L’employeur m’a inform2 qu’il serait intéressé pour une suite avec moi pour un C.DI.I. Seul soucis, il donnera tout de même la priorité a une personne pour avoir droit a un C.A.E. Pensez-vous, après plus de 12 mois sans emploi, que je puisse prétendre a un C.A.E? J’habite dans le 12. Et si je signe un simple contrat aujourd’hui, le C.A.E pourra t’il toujours être signé par la suite. merci pour votre réponse.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Le site est consacré au personne en CUI-CAE de l’éducation nationale. Nous ne sommes pas en mesure de traiter des demandes d’éclaircissement relevant d’emploi en CUI-CAE de secteur privé, associatif, aiutre..;

  129. Feldinette dit :

    Bonjour, actuellement en CUI CAE en centre de loisir attaché a l’école à toulouse 31000, mon employeur m’impose l’immerssion sur le temps des vacances scolaires…. A t’il le droit de m’imposer ces dates?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Delphine.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A t’il le droit de m’imposer ces dates? »
      Le site est priotairement consacrée au personnel en CUI-CAE exerçant dans l’éducation nationale. Si des similitudes peuvent exister avec du personnel en cUI-CAE du secteur associatif ou relevant de la fonction territoriale, il n’en demeure pas moins que pour ce dernier, des différences dans la nature des contrats existent et, faute de temps, nous disposons pas de connaissances juridiques suffisamment pour les traiter.
      Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale locale à même de répondre en pertinence à votre interrogation après examen de votre contrat de travail.

  130. Morin dit :

    Bjr je suis du 95 Garges les Gonesse.
    J ai passer mes tests pour un poste d avs que j ai réussi entretien oral le 14 novembre favorable on m indique la date que je commence le 3 janvier on. Me dis d attendre la convention et que après je signerai mon contrat sauf que jusqu’à aujourd’hui j attend encore j ai toujours rien reçu sachant qu’il ya les vacances scolaires et que je commence après combien de temps vai je encore att

  131. Maman dit :

    Bonsoir je suis en contrat cui depuis novembre 2015 et touche la prime d’activité étant mere célibataire avec 2 enfants , aurai-je le droit à la prime de Noël cette année ? , merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « aurai-je le droit à la prime de Noël cette année ? »
      l’aide ne sera versée par la CAF qu’aux bénéficiaires percevant le RSA socle au titre des mois de novembre ou décembre 2016. Les personnes qui touchent la prime d’activité ne la recevront donc pas, tout comme les allocataires qui ne toucheront le RSA socle qu’à compter de 2017.

  132. Lola dit :

    Bonjour je suis en contrat aider depuis le mois de fevrier et je travaille de nuit
    ma 1er question est :je nest toujours pas pacer de visite medicale est ce normale?
    2eme question: mon employeur ne respecte pas son angagement de me former jai apeler la mission locale (vue que je depend eux) et on me dit que l’on peu rien faire pour moi est ce vrai? et sinon vers qui pui-je me tournée?
    et derniere question mes collègues qui son dans le meme genre de contrat que moi touche la prime de noel de l’entreprise, on til le droit de ne pas me la verser? merci de vos reponces

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est :je nest toujours pas pacer de visite medicale est ce normale? » et suivante « mon employeur ne respecte pas son angagement de me former jai apeler la mission locale (vue que je depend eux) et on me dit que l’on peu rien faire pour moi est ce vrai? et sinon vers qui pui-je me tournée? » et suivante  » on til le droit de ne pas me la verser? « 

      Le site est avant tout consacré au personnel en CUi-CAE de l’éducation nationale. s’agissant le personnel en CUI-CAE dans d’autres secteurs d’activité, nos compétences juridiques restent limitées. Nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale locale plus à même de répondre avec efficacité et pertinence à vos interrogations.

  133. Anthony dit :

    Bonjour,

    je suis bénéficiaire RSA (car refus ARE suite à réinscription Pole Emploi) dans le Vaucluse.

    Il y a 10 jours, je télécandidate à une offre CUI-CAE sur Pole Emploi en précisant que je suis bénéficiaire RSA.

    Le conseiller me répond le jour-même en confirmant que mon profil est jugé « recevable », et m’invite à candidater directement auprès de l’employeur.
    Ce que je m’empresse de faire aussitôt.

    L’employeur me répond immédiatement, et semble très intéressé par mon profil. il me propose un entretien le lundi suivant.

    Je passe l’entretien au milieu d’une quinzaine de candidatures. L’employeur m’appelle 3 jours après et m’indique qu’il retient ma candidature.

    Je fournis tous les documents nécessaires à mon embauche à l’employeur, et lorsque je demande à Pole Emploi confirmation de mon éligibilité CUI-CAE, ils me répondent à présent :

    « vous êtes éligible au CUI-CAE BRSA CONSEIL GENERAL, mais pour l’année 2016 nous ne pouvons plus valider de CUI-CAE dans le cadre de la CAOM (Convention Annuelle d’Objectifs et de Moyens) du Conseil Général de Vaucluse. »

    Il ne me semble pas que l’on puisse ne pas valider mon CUI-CAE en 2016 si précisément c’est POLE EMPLOi qui a publié l’offre en question, et qui a jugé que mon profil était recevable, et qu’il m’a incité à contacter directement l’etp !!!

    D’autant que j’ai effectué d’autres entretiens en parallèle et dès que j’ai appris que j’étais retenu sur cette offre, j’ai refusé les autres propositions d’emploi reçues après !

    A t-on le droit de me refuser ce contrat CUI-CAE compte tenu de cette situation et du rôle qu’a joué Pole Emploi??

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A t-on le droit de me refuser ce contrat CUI-CAE compte tenu de cette situation et du rôle qu’a joué Pole Emploi?? »
      le Pôle emploi semble ici avoir joué correctement le jeu de votre éligibilité au contrat CUI-CAE BRSA CONSEIL GENERAL de Vaucluse. Malgré cela, Le conseil général de Vaucluse en a décidé autrement en refusant de valider votre recrutement sous emploi CUI-CAE. Elle en avait la possibilité légalement et elle a exercé son droit à votre détriment. Nous conviendrons volontiers que vous n’êtes pas obligé d’être d’accord à des décisions politique d’un conseil général de droite peu soucieux du sort des précaires du département.

  134. Layla dit :

    Bonjour,

    j’ai postulé à une offre d’assistant administratif de directeur des écoles (1er degré).

    L’entretien s’est parfaitement déroulé puisque, j’ai été retenue.
    Cependant, le lendemain on m’annonce
    , qu’il ne sera pas possible que je sois retenue,
    car l’inspection académique aurait jugée que je ne peux prétendre au CUI car une nouvelle loi (qu’on ne m’a toujours pas citée jusqu’à présent) « ne me permettrait pas de bénéficier à nouveau d’un CUI car j’en ai déjà contracté un avec l’inspection ».
    J’ai été AVS durant 12 mois seulement. Je suis éligible au CAE CUI par QPV (vérifié auprès du pôle emploi avant même d’être recrutée.

    Quelle est cette mystérieuse loi ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quelle est cette mystérieuse loi ? »
      il n’y a pas de mystérieuse loi. L’inspection académique n’a simplement pas retenu votre candidature compte tenu que vous avez bénéficié antérieurement d’un emploi similaire. A votre égard, vos interlocuteurs IA ont été dans uns posture pitoyable de malhonnêteté de vous donner un faux espoir.

  135. Payet dit :

    Bonjour,
    Je viens de quitter un cui au bout de 3 mois d’activité car cela ne se passait pas bien, je suis inscrite depuis 2012 à pole emploi. Suis-je de nouveau éligible pour un contrat cae ou dois je attendre un an?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Suis-je de nouveau éligible pour un contrat cae ou dois je attendre un an? »
      il faut prendre contact avec votre référente pôle emploi pou savoir si vous êtes éligible pour un contrat CUI-CAE.

  136. Philippe dit :

    Bonjour
    Je suis actuellement en CAE dans la fonction publique ( service technique ) depuis 6 mois ,
    Ai je droit au meme primes de fin d’année que les titulaires ? Sachant que je taf plus que certain .. J’ai lu que les cae avaient droit au memes primes que les titulaires mais on me répond que les textes on changer en 2016 , hors je ne trouve aucun texte concernant ce sujet .. donc aucune justification
    merci de vos réponse …

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Ai je droit au meme primes de fin d’année que les titulaires ? »
      Il n’existe aucune prime en fin d’année pour le personnel en CUi-CAE dans l’éducation national, quelque soit la nature des fonctions qu’il effectue.

  137. Mimi28 dit :

    Bonsoir je suis mère isolée avec 1 enfant actuellement je perçois l ass ,mais en janvier je vais faire un contrat cui de 20h/ semaine . J aimerais savoir si je peux également avoir la prime d activité et est ce que l apl va baisser?
    Merci pour vos réponses

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je perçois l ass ,mais en janvier je vais faire un contrat cui de 20h/ semaine « 
      Si vous reprenez une activité salariée d’au moins 78h par mois, vous percevez l’ASS pendant vos 3 premiers mois d’activité.
      Du 4e au 12e mois, le montant de l’ASS est réduit du montant de votre revenu mensuel mais vous percevez une prime forfaitaire mensuelle d’un montant de 150 €. Si vous avez fait moins de 750h au terme des 12 mois, le versement de l’ASS se poursuit jusqu’à ce que ce plafond soit atteint.
      Attention : lors de l’actualisation mensuelle de votre situation, vous devez signaler votre reprise d’activité et votre durée de travail.

      En réponse à votre interrogation, « savoir si je peux également avoir la prime d activité et est ce que l apl va baisser? »
      Tout savoir sur la Prime d’activité, cliquer ICI.
      Estimation du montant de l’aide au logement suite à changement de situation, cliquer ICI.

      • MASSON Mélinda dit :

        bonjour
        j’ai signé un CUI CAE DANS UNE ECOLE POUR 12 MOIS, début contrat novembre 2016, est il possible pour l’employeur A MA DEMANDE de réduire ce contrat qui a débuté donc, à SIX MOIS au lieu d’UN AN ??? je rappelle que j’ai signé le contrat pour DOUZE MOIS et que j’ai commencé à travaillé en novembre 2016. MERCI, bénéficiaire ASS, contrat 20 h par semaine.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « est il possible pour l’employeur A MA DEMANDE de réduire ce contrat qui a débuté donc, à SIX MOIS au lieu d’UN AN ??? »
          Non. Il ne peut le faire légalement.

  138. profficehome dit :

    57
    Bonsoir,

    J’ai commencé un poste d’aide administrative le 3 novembre, j’ai été trois jours, soit 11,5h, en arrêt maladie. Je m’interroge concernant le salaire, comment sont comptabilisés les AM? Je sais qu’il n’y a pas de compensation financière si durée inférieur à 3 jours. Que représente ces 11,5h par rapport à mon salaire?
    Aussi, pourriez vous m’éclairer concernant le salaire acompte du 1er mois? J’ai lu que le premier mois n’est jamais ou rarement complet. La régularisation se faisant sur le salaire du second mois.
    A quoi dois-je m’attendre?
    Merci d’avance pour votre retour,
    Bonne soirée 🙂

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « comment sont comptabilisés les AM? » et suivante « Que représente ces 11,5h par rapport à mon salaire? »
      Pour votre première année de contrat, les arrêts maladie sont pris en charge par la CPAM sous forme d’indemnité journalière versé après 3 jours de carence. S’agissant votre rémunération mensuelle: elle est calculée sur la base de 86,6 heures mensuelles, indépendamment du nombre d’heures effectif travaillées (modulation temps de travail oblige). Les jours d’absence pour arrêt de maladie sont calculés au 1/25.Votre rémunération sera donc calculée sur la base de 86,6 X 22/25 =76h.

      En réponse à votre interrogation, « pourriez vous m’éclairer concernant le salaire acompte du 1er mois? » et suivante « A quoi dois-je m’attendre? »
      S’agissant les emplois en CUI-CAE, les retards de versement de salaire le premier mois ne sont pas systématiques selon les employeurs mutualisateurs EPLE. Si retard constaté, un acompte à hauteur de 80% intervient, la régularisation s’effectuant le mois suivant.
      En cas de problème à ce sujet, il ne faut pas hésiter à contacter une organisation syndicale qui saura intervenir avec pertinence auprès de votre employeur.

  139. stephanie el-jali dit :

    bonjour je suis actuellement congé parental (a la suite d’un long CDD)suis-je éligible au cui cae merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je suis actuellement congé parental (a la suite d’un long CDD)suis-je éligible au cui cae ? »
      Seul un conseiller d’insertion professionnelle (de pôle emploi par exemple) serait en mesure de répondre en pertinence à votre interrogation.

  140. Laggoune dit :

    J ai eu un contrat cui avs 20 h par semaine j aimerais savoir si je peut toujours continuez mes ca vacations que je fait deja sur ma ville et les cumuler ? Si ouu quelqu’un pourrais me dire combien d heures j ai le droit de faire par semaine en plus des 20 h ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si je peut toujours continuez mes vacations que je fait deja sur ma ville et les cumuler ? »
      Oui. Le nombre d’heures maximales pour l’emploi accessoire pour ne pas être embêtées par les services fiscaux est de 15h/semaine. En tout état de cause, sur une année civile, vous ne pouvez dépasser 1607H de temps de travail.

  141. Fickler michele dit :

    Bonjour
    J ai passé un test au mois de mai dernier pour pour une fonction AVS .
    J ai été admise et il était question d attendre notre contrat par courrier. J ai passé tout l été à attendre impossible de joindre l éducation nationale , le mois dernier j ai réussi à tomber sur une dame qui m à fait comprendre que ces contrats ont été suspendu.
    Je ne comprend rien du tout , je n ai reçu aucun courier, personne pour vous donner des réponses claires .je sais pas quoi faire
    J ai passé ce test à evry qui dépend de l accademie de Versailles
    Merci de m donner la conduite à tenir car ss vraiment en difficulté
    Bonne journée

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Merci de m donner la conduite à tenir « 
      La conduite à tenir est …de patienter sur la réponse espérée. Votre interlocuteur ne vous pas a fourni une indication erronée. Depuis début octobre, par instructions ministérielle, les opérations de recrutement de salarié en CUI-CAE sont suspendues, compte tenu que les quotas initiaux envisagés pour la rentrée scolaire 2016 ont été largement utilisés. Une réévaluation des besoins en personnel AVS en CUI-CAE a été souhaité par le ministère de l’éducation nationale.

  142. lxxxxxxXX dit :

    Bonjour,
    J’ai été evs/avs en cui deux fois ces dernières années en xxxxxxx.
    J’ai sollicité le Rectorat et la Desden depuis Juin 2016 pour un poste d’avs en cui. J’ai reçu il y a quelques jours un courrier du Recteur qui mentionnait que ma demande pour un poste d’avs en cui avait été prise en compte.
    Ce matin, j’ai été convoquée à l’ien en présence de deux personnes dont une conseillère pédagogique, sans autre détail.
    Je suis « dégoutée » car l’entretien (d’une heure) pour moi s’est mal passé. J’ai été « démolie » (excusez moi pour l’expression). Pourtant j’ai vraiment répondu à toutes les questions qui m’étaient posées, sur mes compétences, et sur le poste d’avs en détails. Cela a été très stressant pour moi et j’ai aussi entendu des aberrations. A la fin, on m’a dit qu’il y aussi d’autres personnes qui avaient été avs, et qui postulaient …. que s’il y avait un poste … peut-être.. etc…
    On signe un document mentionnant les sujets qui ont été expliqués (ex: pour le retard, formation etc…). Ma question concerne le temps de travail et la formation. Donc il y a une formation de 6O heures pour adaptation au poste le mercredi matin et contrat de 20 heures (payées) mais 24 heures (effectuées) pour rattraper les vacances scolaires.
    Que pensez-vous de la formation hors temps de travail, du nombre d’heures et éventuellement
    compte-tenu de l’entretien, ai-je une chance d’être recrutée ?
    Si l’on me recrute, je ne veux pas signer n’importe quoi.
    Je vous remercie pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que pensez-vous de la formation hors temps de travail, du nombre d’heures ? »
      S’agissant la formation hors temps de travail, nous développons un grand chapitre à ce sujet sur la page consacrée à « Formation sur ou hors temps de travail ? » consultable en cliquant ICI

      S’agissant les heures de travail applicables, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « Planning/modulation temps de travail » en cliquant ICI.

      En réponse à votre interrogation, « ai-je une chance d’être recrutée ? »
      Vous avez répondu aux interrogations posées selon ce qu’il vous apparaissait le plus juste et le plus opportun. Un entretien est toujours une situation stressante, surtout quand les questions posées déconcertent ou simplement, exposées comme un donnent le sentiment désagréable de faire face à un réquisitoire. Une heure d’entretien , c’est quand même beaucoup. Cela traduit généralement un véritable intérêt de vos interlocuteurs pour votre candidature même si vous avez eu le sentiment d’être « démolie ». Poussée dans vos retranchements, vous avez tenu ferme. Une capacité à faire face à une situation stressante qui est souvent justement recherchée par vos interlocuteurs.

  143. Christine dit :

    Bonjour.en contrat cui 26 h depuis 5 ans ( 3+2) il prend fin le 31 décembre 2016. Puis je faire un autre contrat dans la même commune mais pas dans le même travail. Commune du 78.salaire 880€. Quel serait le montant des assedics. Merci

  144. Drine dit :

    Bonjour,
    J’ai débuté un contrat CUI le 3/11/2016.
    Jusque là je percevais le rsa socle.
    Mes questions sont : « vais-je percevoir le rsa socle en décembre janvier et février sachant que je ne ferai la déclaration trimestrielle qu’en février afin de percevoir le rsa activité ? »
    « Ai-je droit à la prime de Noël? »
    Merci à tous pour vos réponses qui j’espère vont m’éclairer!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « vais-je percevoir le rsa socle en décembre janvier et février sachant que je ne ferai la déclaration trimestrielle qu’en février afin de percevoir le rsa activité ? » » et suivante « « Ai-je droit à la prime de Noël? » »
      Pendant les 3 premiers mois, le montant de votre Rsa ne change pas et se cumule avec les revenus de votre nouvelle activité. Après ces trois premiers mois, votre Rsa est recalculé en tenant compte de vos revenus.
      Selon votre situation, votre demande de Rsa peut vous permettre de bénéficier de la Prime d’activité . Dans ce cas, vous n’avez aucune démarche à faire : la Caf calculera automatiquement votre droit à la Prime d’activité.
      Que devez-vous faire ?
      Signalez sans tarder votre reprise d’activité à la Caf. Pour cela, rendez-vous sur votre Espace Mon compte, rubrique « Modifier mon profil ». Vos droits seront recalculés aussitôt.
      Continuez à faire votre déclaration trimestrielle en ligne .
      A noter : si vous tardez à informer votre Caf d’un changement de situation et que celui-ci entraîne la baisse ou la suppression d’une aide, vous devrez rembourser la somme perçue en trop.
      Votre prime de Noêl est conservée pour l’année 2016.

  145. elise thibaux dit :

    Bonsoir, j’habite dans le Vaucluse (84)
    Une amie à moi à voulu postulé a un poste en CUI dans un collège (elle a plus de 2 ans de chômage et à plus de 50 ans, son dernier emploi était un CAE en secrétariat dans un collège), le collège était très intéressé mais ils ont eu de nouvelle directive de l’IA (datant du 14 octobre) disant que les contrats CUI/CAE n’avaient pas vocations à être pérennisés et qu’il ne fallait donc pas re embaucher les personnes ayant déjà bénéficier d’un contrat CUI/CAE et d’être donc vigilant avec les CV parlant d’éduc nat., ils lui ont même fait une photocopie du courrier de l’IA le stipulant.
    J’aimerai savoir si vous avez des info concernant cela car c’est très ennuyeux pour elle (comme pour moi qui ai étè AAD il y a presque 2 ans).
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation sur les postes AAD en CUI-CAE « savoir si vous avez des info concernant cela ? »
      Nous savons simplement que depuis la rentrée scolaire 2016, les emplois « assistance administrative » sous CUI-CAE dans chaque académie subissent une forte baisse, voire un arrêt de recrutement. Le recrutement/renouvellement de personnel AESH en CUI-CAE reste privilégié pour tenir compte de l’accroissement imporrtant des besoins d’accompagnement d’élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires.
      Par ailleurs, depuis la même rentrée scolaire, une transformation partielle de postes AESH en Cui-CAE en poste CDD/CDI AESH (droit publique) s’est engagée, ce qui conduira à terme dans 5 ans la disparition des emplois AESH type CUI-CAE. (pour en savoir plus, cliquer ICI)

  146. profficehome dit :

    Non, Pour pouvoir prétendre à la prime d’activité il faut avoir travaillé les 3 précédents mois. Ayant repris début novembre, je pourrais seulement faire la demande à partir du 1er février. De ce fait, c’est bien le rsa socle que je percevrais de novembre à janvier.

    • briand0493 dit :

      Désolé pour notre réponse erronée. Nous n’étions pas informés que votre contrat AESH initial débutait début novembre.

      • DUPUIS MURIEL dit :

        Bonjour,
        Désolée, je me suis introduite dans une conversation pour poser ma question.

        Je suis depuis 1 an et demi, dans un Collège en tant qu’aide administrative.
        J’ai suivi une formation en secrétariat dans le cadre de mon contrat cui (je suis secrétaire depuis 30 ans…), Mon contrat se termine début mars 2017, et si je désire être renouvelée de mon contrat, je dois continuer les formations, au moins 55 heures, avant le 10 mars 2017, toujours en secrétariat ! Mon contrat devrait ensuite être prolongé de quelques mois, sans doute jusqu’au vacances de début juillet. Cependant, je suis à la retraite en septembre 2017.

        Je sais que ces formations sont obligatoires, mais dans mon cas cela ne rime à rien, et c’est très ennuyeux de devoir faire cette formations qui ne me sera pas du tout utile pour ma vie future, je n’ai pas l’intention de continuer à travailler à la retraite.
        En ce qui concerne la formation que j’ai déjà effectuée, cela a été du temps perdu car j’ai revu les choses que je savais déjà.
        Suis-je obligée de faire cette formation alors que dans quelques mois je prends ma retraite ?
        Merci beaucoup de votre réponse. Bien cordialement.
        Muriel

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Suis-je obligée de faire cette formation alors que dans quelques mois je prends ma retraite ? »
          Absolument pas. Le suivi des formations d’adaptation à l’emploi proposées par votre employeur ne sont absolument pas obligatoires. En revanche, il est obligatoire que l’employeur propose des actions de formation d’adaptation à l’emploi au salarié et conforme à son projet professionnel.

  147. Mimi dit :

    Bonjour je suis en cui a 20h dans une mairie dans le 10 et complété par pôle emploi . Je suis actuellement en arrêt maladie je voulais savoir qui allais me payer? Merci d’avance pour vos réponses.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, «  savoir qui allais me payer? « 
      Durant votre arrêt maladie, votre caisse d’assurances maladie vous verse des indemnités journalières (délai de carence : 3 jours).

  148. Amandine dit :

    57 Moselle
    Bonjour bonjour,

    Aide administrative dans une seule et unique école primaire en contrat CUI 20h depuis le 03 novembre 2016. Avant cette prise de poste, je percevais le RSA SOCLE d’un montant de 470 € et des poussières, étant seule et gracieusement hébergée par mes parents. J’ai lu sur le site de la CAF qu’en reprenant une activité salariée en étant au RSA SOCLE, ce dernier était maintenu sans modification sur une période de 3 mois et qu’ensuite, il serait recalculé (j’imagine, en raison de la mise en place de la prime d’activité au mois de janvier 2016, qu’au delà de ces 3 mois, je basculerais sur celle-ci).
    Ailleurs sur le web, j’ai pu lire que le RSA SOCLE est effectivement maintenu 3 mois mais est recalculé en fonction des nouveaux revenus.
    Ma question est, qu’est-il réellement appliqué dans mon cas?!
    Ensuite, si le RSA SOCLE est maintenu sur une période de 3 mois suite à une reprise d’activité, les fêtes de fin d’années approchant à grand pas, vais-je avoir droit à la prime de Noël 2016?

    Merci pour les réponse déjà apportées et les futures, ailleurs, il est difficile de s’informer correctement sur le sujet.

    Bon dimanche 🙂

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est, qu’est-il réellement appliqué dans mon cas?! »
      Oui, sous forme de prime d’activité.

      En réponse à votre interrogation,  » vais-je avoir droit à la prime de Noël 2016? »
      Non. la prime d’activité que vous percevrez intégrera indifféremment cette prime de noël.

  149. Sam dit :

    Bonsoir ,
    Jai signé le renouvellement de mon contrat de travail de avs et vu que j’ai déménagé et que j’abit loin de l’école ou je travail est il possible de rompre le contrat et est ce que je vais perdre mes allocations de chômage merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est il possible de rompre le contrat et est ce que je vais perdre mes allocations de chômage ? » L’impossibilité de se rendre sur son lieu de travail (déplacement lointain, coûteux) peut constituer une possibilité de rompre le contrat avec votre employeur d’un commun accord.Vous avez donc à formuler par écrit ce souhait de rupture de contrat à votre employeur en la justifiant. En cas d’accord de votre employeur pour cette rupture, après inscription auprès de pôle emploi, vos possibilités d’indemnisation à ARE sont conservées. En cas de refus de votre employeur pour rupture de contrat d’un commun accord, il vous reste la possibilité de « démissionner » et dans ce cas, après inscription auprès de pôle emploi, l’indemnisation à ARE sera compromise sauf si vous démontrez que votre démission était légitime.
      Notre conseil: prendre RV avec votre référent pôle emploi et lui exposer votre dilemme. Nous l’espérons : Le référent pôle emploi saura vous indiquer la solution la plus pertinente.

      • Mxxxxxx Mélinda dit :

        du 63
        Bonjour excusez moi mais je n’ai pas trouvé comment mettre un commentaire en direct sans passer par un autre
        Voilà mon cas j’ai signé hier un CUI CAE pour 12 mois dans un ETS SCOLAIRE pour 20 heures par semaine ! j’ai un mois en période d’essai !
        je vais percevoir mon salaire pour ces 20 heures, cumulé avec mon aide ASS que j’avais auparavant pour une durée de TROIS MOIS et ensuite une aide de 150 euros par mois cumulée avec mon salaire. Le problème est que à la rentrée 2017 je vais être ENCORE avec ce CUI CAE jusqu’au 16 novembre 2017 et il est possible que je puisse travailler en septembre prochain ailleurs !!! en fait j’ai plusieurs questions
        1. Est ce que je peux demander à mon employeur de réduire mon contrat actuel à SIX MOIS, comment celà va t il se passer pour moi concrètement au niveau des allocations ??? notamment est ce que j’aurai droit à nouveau à mon ASS après six mois de CUI CAE et surtout est ce que l’employeur peut réduire ce contrat ?
        2. Est ce que je vais toucher ma prime de NOEL en décembre ?
        3. Ne vaut il pas mieux que je DEMISSIONNE pendant ma durée de période d’essai ???
        Avec tous mes remerciements, Cordialement

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Est ce que je peux demander à mon employeur de réduire mon contrat actuel à SIX MOIS ? »
          Non. Ce n’est pas possible.
          En réponse à votre interrogation,  » comment celà va t il se passer pour moi concrètement au niveau des allocations ??? notamment est ce que j’aurai droit à nouveau à mon ASS après six mois de CUI CAE »
          Durant les 3 premiers mois d’activité, vous continuerez à percevoir, chaque mois, la totalité de votre allocation
          de solidarité spécifique. Ensuite, durant les 9 mois d’activité suivants, vos revenus mensuels seront déduits du montant de votre allocation,
          mais une prime de 150 € vous sera versée chaque mois.En fin de contrat CUI-CAE, si vous n’êtes pas renouvelé, après votre inscription à pôle emploi, une demande en indemnisation ARE pourra être formulée.
          En réponse à votre interrogation, « Est ce que je vais toucher ma prime de NOEL en décembre ? »
          Oui puisque durant le mois de novembre et décembre, vous continuez à percevoir l’ASS.

  150. Piag dit :

    Mon employeur me doit il Le remboursement liées a mes frais kilométriques pour me rendre sur le lieu de formation?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Mon employeur me doit il Le remboursement liées a mes frais kilométriques pour me rendre sur le lieu de formation? »
      Le remboursement liées a vos frais de déplacement avant de se rendre sur le lieu de formation se doit faire l’objet d’un accord écrit préalable de votre employeur.En l’absence d’accord écrit, votre employeur n’est nullement tenu de répondre favorablement à cette demande remboursement des frais de déplacement avancé par vos soins.

  151. Piag dit :

    N’y
    En contrat cae j’effectue 24h/semaine rémunéré 20 car j’ai mes mercredis et presque que toutes les vacances scolaires les horaires sont donc lissé sur l’année.
    mon employeur ma financé une formation mais ce sur 2jours de travail et 8 jours de vacances.
    Il me demande de travailler pour récupérer ces 2jours ou j’était en formation.
    en contrpartie je n’ai rien alors que la formation de 70heures c’est déroulé sur les vacances
    Est ce légal
    merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce légal? »
      Non. Et votre employeur ne manque pas d’air !
      Dans votre situation présente où la modulation temps de travail vous a été appliquée, votre employeur ne peut absolument pas vous contraindre récupérer des heures de formation accomplis sur temps de travail. Par ailleurs, il ne pouvait également pas vous contraindre à effectuer des heures de formation accomplies hors temps de travail (vacances). Ses heures de formation se devaient être réalisées sur temps de travail effectif. En l’absence d’accord préalable de votre employeur, vous ne pouvez en revanche pas réclamer la récupération des ces heures de formation accomplies hors temps de travail.

      • Piag dit :

        Merci de votre réponse.
        Certain de mes collègues ont eu une prise en charge de leur frais kilométrique il y a t’il des obligation a se niveau?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « il y a t’il des obligation a se niveau? »
          Nous ne comprenons pas bien le sens de votre question.

  152. ALLAIN dit :

    Bonjour,
    J’étais AVS en CUI l’année dernière dans une école élémentaire du 35.
    Je n’ai pas reconduit mon contrat pour des raisons de santé ayant une RQTH. Cependant aujourd’hui, allant mieux je souhaiterais reprendre cette activité. La DSDEN me dit que cela n’est pas possible car je ne peux pas prétendre au poste d’AESH n’ayant exercé qu’un an. Et ils me disent également que les recrutements pas voie de CUI ne se font plus. J’ai vu quelques offres passer sur le site de pole emploi et quand j’y postule pole emploi me répond que je ne correspond pas aux critères du poste. Je ne comprends pas. J’ai un master en sciences de l’éducation, j’ai suivi toutes les formations d’AVS l’an passé, et j’ai passé une très bonne année en tant qu’AVS avec appui à la clé de ma tutrice si nécessaire. Je me sens légitime dans cette fonction et en comprend pas qu’on ne me laisse pas la chance d’accéder à nouveau à ce poste. Avez vous des conseils à me donner?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Avez vous des conseils à me donner? »
      Tout d’abord, s’agissant les réponses apportées par vos interlocuteurs sur votre candidature à un poste AVS en CUI-CAE:
      -pour l’IA ASH, il existe effectivement une sérieuse contrainte. Les quotas attribués par pôle emploi pour des postes AVS en CUI-CAE ont été restreints du fait qu’une partie des contrats CUI-CAE d’agent AVS en poste ayant au moins 2 années d’engagement font l’objet d’une transformation en CDD AESH. Ensuite, en cette période scolaire (fin octobre), la majorité des recrutements éventuelles d’agent AVS en CUI-CAE a déjà été programmée entre mi-juin et mi-juillet pour une rentrée effective en poste au 1er septembre.
      – La deuxième contrainte est que le recrutement d’un AVS en CUi-CAE par le biais de pôle emploi obéit à l’obligation à ce que les candidats aux fonctions d’AESH doivent être, outre leur éligibilité pour un CUI-CAE, titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne. Actuellement, il s’agit principalement des diplômes suivants : diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale,  diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique ou mention complémentaire aide à domicile.

      Tous les conseils que nous pouvons vous accorder seraient simplement d’insister auprès de pôle emploi comme l’IA ASH à prendre en compte votre candidature. L’obstination et la motivation à occuper un poste AESH se révèlent toujours payantes.

  153. Lauryne84 dit :

    Bonjour, j’ai bénéficié d’un CUI au sein de l’éducation nationale (84). Étant bientôt à nouveau éligible et surtout n’ayant pas trouvé un meilleur travail, je souhaite postuler à nouveau. J’ai pris contact avec la personne qui se charge des recrutements (direction académique) et elle m’annonce que je n’ai plus droit au cui dans l’éduc car déjà cui. Je prends contact avec le pôle emploi, le ministère du travail et la DIRRECTE. Ils me disent la même chose : pas de loi, d’arrêtés ni autre qui attestent les dires de la personne à la DA.. Que faire svp ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que faire svp ? »
      Vous ne pouvez pas grand chose contre une décision d’un responsable de recrutement (DASEN) de ne pas prendre en compte votre candidature à un poste EVS ou AESH en CUI-CAE même si le motif invoqué nous parait peu probant.

  154. profficehome dit :

    Moselle 57

    Bonsoir!
    J’ai été embauchée en tant qu’aide administrative dans une école primaire. Lors de l’aménagement de mon emploi du temps avec la direction, nous nous sommes posées la question suivante : Puis-je travailler durant la pause de midi si nous respectons les 45mins de pause obligatoire? Par exemple, sachant que la pause de midi est de 11h30 à 13h30 soit 2h. Moins la pause obligatoire de 45mins, il me reste 1h15 avant l’ouverture et l’arrivée des enfants. Est il possible de travailler durant ce temps? La direction n’étant pas contre, et ne rentrant pas chez moi entre midi, c’est une perte de temps non négligeable.
    Aussi est-il possible de modifier les horaires en ajoutant un avenant au contrat? Ne sachant pas si il était possible de travailler entre midi nous avons dû l’aménager différemment.

    Merci d’avance pour vos réponses éclairées.
    Bonne soirée ou bien bonne journée à vous. 🙂

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,« Puis-je travailler durant la pause de midi si nous respectons les 45mins de pause obligatoire? » et suivante  » Est il possible de travailler durant ce temps » et suivante « Aussi est-il possible de modifier les horaires en ajoutant un avenant au contrat? »
      Ce qui importe, c’est avant respecter le cadre légal en matière d’horaires de travail. Dans le cas que vous présentez, une modification d’horaires de travail (interruption sur temps méridien de 45 mn incluant une pause obligatoire de 20mn confondue avec le temps de repas au lieu de 2h prévues) est conforme au code du travail, tant que cette interruption est la seule incluse dans votre horaire quotidien.
      Ensuite, ce simple changement d’horaire de travail ne nécessite pas d’avenant au contrat de travail mais relève toutefois en théorie du pouvoir de direction de votre employeur (celui qui est marqué dans votre contrat de travail).
      Autrement dit, vous pouvez négociez avec la direction d’école d’affectation ce changement d’horaire (son accord de principe joue un rôle essentiel) mais l’accord final est à obtenir de la part de votre employeur (à priori, pour la démarche, il vous suffira de lui envoyer une nouvelle fiche de changement d’horaire signée à la fois par la direction d’école et vous même. Son absence de réponse vaudra accord).

  155. Tiffany dit :

    Bonjour, je suis en CAE depuis le 23 novembre 2015 dans une école dans le 51, avec le Directeur nous avions demandé mon renouvellement en juin, il est très content de mon travail, j’ai encore le droit à un an, mais Pôle Emploi a refusé mon renouvellement il y a une semaine, car un arrêté préfectoral est passé au mois de janvier 2016 disant que pour bénéficier des contrats en CAE il faut avoir été inscrit 12 mois et je n’avais que 9 mois en 2015. Je ne comprends pas pourquoi dans ce cas ils ne m’ont pas cassé mon contrat en janvier 2016, au moment de la parution de l’arrêté, pour moi ils se sont rendus compte de leur erreur récemment. Et quand bien même mon contrat avait été signé en 2015 donc avant que passe cet arrêté ! Mon Directeur veut me renouveler j’ai normalement le droit à 2 ans. Quel recours ai-je svp ? Puis-je demander à ce que mon contrat se transforme en CDI comme il y a eu erreur avec mon CDD de 1 an ? Merci pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quel recours ai-je svp ? »
      le seul recours possible est auprès de la direction de Pôle emploi afin que vous puissiez bénéficier par dérogation une éligibilité pour un renouvellement de contrat CUI-CAE en cours.

      En réponse à votre interrogation, « Puis-je demander à ce que mon contrat se transforme en CDI comme il y a eu erreur avec mon CDD de 1 an ? «  non. Tout d’abord, l’erreur résulte d’une éligibilité à un contrat CUI-CAE, accordée par convention préalable au contrat de travail en dépit des textes existants (arrêté préfectorale) et non d’une illégalité même de votre contrat de travail passé entre vous et votre employeur (celui qui est marque dans votre contrat de travail). Ensuite, ce dernier ne peut pas recruter légalement et ne sera pas autorisé par le rectorat à vous recruter en CDI même s’il exprimait le souhait de répondre positivement à votre demande .

  156. Céline dit :

    Bonjour et merci pour votre travail sur ce site
    Céline académie de Dijon
    J’ai été reçu le lundi 4 avril 2016 par une commission qui a donné un avis favorable à ma candidature pour un poste en CDD en tant que AESH (sur la lettre de l’inspection académique il est écrit : « vous êtes maintenant inscrite sur une liste d’attente, je vous rappelle que cette lettre ne vaut pas embauche mais signifie simplement que vous avez été déclarée apte à exercer les fonctions postulées. Dès que des postes seront à pourvoir, je contacterai les candidats en fonction de leur domicile…. »)
    Je me suis permise d’adresser un mail à la secrétaire des AVS et AESH début septembre réponse : « mes collègues sont en plein recrutement et vous serez contacté si un poste ……. »
    J’ai appris par une collègue AVS ces jours qu’un poste près de mon domicile est à pourvoir et je me permets d’envoyer un mail à la coordinatrice des AVS-AESH :
    Madame,
    Suite à mon recrutement en tant que A.E.S.H, et à ce jour sans nouvelle pour une affectation, je me permets de vous recontacter. J’ai appris aujourd’hui que l’école de….a besoin d’une A.E.S.H et cette commune est située à côté du village……
    Je vous renouvelle toute ma motivation et ma volonté dans l’obtention de ce poste et toute l’implication pour la réussite de cette mission.
    Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame, l’expression de mes salutations respectueuses.
    Et voilà la réponse :
    Bonjour madame,
    Vous êtes sur une liste de personnes susceptibles d’être AESH, mais vous n’êtes pas recrutée comme AESH.
    Cela dépend des postes à pourvoir.
    Il n’y a pas de postes dans votre secteur, le poste de….. est pourvu.
    Cordialement.

    je suis SUSCEPTIBLE d’être AESH.. ma candidature est SUSCEPTIBLE de vous intéresser, MAIS NON je ne suis pas recrutée comme AESH, .MAIS POURTANT je suis la candidate qui correspond aux besoins et compétences pour exercer ce poste…
    SORTEZ-MOI de l’anonymat… sortez-moi d’une liste…. Je vais devenir très SUSCEPTIBLE…
    JE SUIS une femme de 54 ans qui après deux contrats CUI, à la chance de pouvoir continuer à exercer cette PROFESSION car une nouvelle loi me permet de continuer en tant que AESH en contrat CDD de an, une AESH qui aimerait passer en CDI au bout de 6 ans… J’ai vraiment voulu exercer ce métier et c’est vraiment un choix professionnel.
    QUE FAIRE? je vais devoir attendre combien de jours ? de mois ? et je veux sortir de Pôle emploi ou là encore je suis sur une liste dans un fichier quelconque….et dans quelques mois mes indemnités de chômage ne me seront plus versées et là encore je serais SUSCEPTIBLE de devenir QUOI? QUI?
    Merci d’avoir pris le temps de lire « ma colère »
    Pouvez-vous me dire si j’ai une chance d’ être recrutée si je passe le DE AES avec la spécialité accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire , qui seront nos employeurs, les contrats, la législation…La réforme des diplômes d’état DE AMP et DE AVS est actée, le nouveau diplôme DE AES ( Accompagnement Educatif et Social) est constitué d’un socle commun de compétences, plus une spécialité à choisir parmi 3 propositions :
    Accompagnement à la vie à domicile ( ex-Auxiliaire de vie sociale)
    Accompagnement à la vie en structure collective (ex-Aide Médico psychologique)
    Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire (ex-Auxiliaire de vie scolaire)
    Merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « QUE FAIRE? je vais devoir attendre combien de jours ? de mois ? »
      Vous avez franchi une étape d’importance, celle d’avoir été retenu pour un emploi AESH en CDD-CDI. Ce qui déterminera maintenant le choix définitif d’une proposition d’emploi à venir sera que votre profil professionnel (compétences et expériences professionnelles acquises) soit en correspondance avec les nécessités spécifiques d’accompagnement d’un élève en situation de handicap dans un établissement scolaire et non parce qu’il existe un besoin d’AESH dans cet établissement scolaire. Ce n’est pas la même chose professionnellement comme AESH d’accompagner un élève présentant un profil TSA que d’accompagner présentant un profil dys. ou présentant des troubles de comportement. D’évidence, l’IA ASH a le souhait de vous proposer un emploi AESH là où vos compétences professionnelles (qui ne sont pas mises en cause) seront profitables à l’élève notifié MDPH.
      Vous avez donc à patienter pour recevoir cette proposition d’emploi AESH. Nous partageons votre point de vue que c’est une situation d’attente pénible à vivre au quotidien.

      En réponse à votre interrogation, « Pouvez-vous me dire si j’ai une chance d’ être recrutée si je passe le DE AES avec la spécialité accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire « 
      Dans la mesure où vous a été déclarée apte à exercer les fonctions postulées par la commission IA, cela signifie que vous êtes dispensé de la condition diplôme DE AES, conformément à la circulaire n°2014-083 du 08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH et qu’en conséquence, vous pouvez être recruté sans avoir à posséder le DE AES « . spécialité ““Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire” et le fait de le posséder ne constituera pas un droit prioritaire à une proposition d’emploi AESH.

  157. Isyis dit :

    Bonjour, je suis actuellement en contrat aidé dans une école maternelle, avec pour poste auxiliaire de vie scolaire, avant les vacances, l’école avait à sa disposition une personne et une atsem qui s’occupait des TAP (soit 1h, chacune sa salle et son groupe de 15 élèves) et je les accompagnaient en observation le premier mois puis en aide la suite.
    Or depuis la rentrée la personne qui s’occupait des TAP avec l’Atsem à décidé de partir, ils m’ont donc charger de m’occuper des TAP avec l’Atsem.
    Mais n’ayant que peu d’expérience, et manquant de conseil, j’ai du mal.. beaucoup de personne m’ont alors dit que je n’avais en aucun cas le droit d’être seule avec une classe, que je devais constamment être accompagnée d’un tuteur car ce contrat est également une formation.
    Est ce vrai? Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce vrai? »
      OUI. En tant qu’AVS, vous n’avez absolument pas le droit de prendre en charge un groupe d’élève, hors présence d’un enseignant. Par ailleurs, votre fonction consiste prioritairement à l’accompagnement d’élève en situation de handicap, notifié MDPh et non d’effectuer des tâches TAP avec une ATSEM auprès d’un groupe d’élève désigné par l’enseignant.

  158. Laura dit :

    Bonjour , je suis maman solo je recherche activement un emploi en j’ai eu une proposition de cui en 20 h semaine , dc petit salaire est t’il possible que je conserve mon apl avec ce genre de contrat ?

  159. marie dit :

    Bonjour, je suis en cui département 27 pour la ville je comprends pas une chose j’ai été pris en cui pour 1 an en tant que travailleur handicapé et le collège qui et travailleur handicapé aussi lui a un contrat de 5 ans vue qu’il et handicapé pris en charge par la sécurité sociale(,accident du travail ,)alors que moi je suis pris en charge par les anciens combattants( accident militaire) chercher l erreur merci

  160. Landry dit :

    Bonjour,
    Je suis en attente pour savoir si ma demande de CUI va être acceptée.
    Je suis inscrite sur la liste des demandeurs d’emploi depuis mai 2014 et je n’ai aujourd’hui plus d’allocation (ARE).
    Mon doute est sur le fait que j’ai déjà travaillé dans l’éducation nationale en tant qu’assistante d’education pendant 5 ans mais ce n’était pas en contrat CUI.
    La fin de mon contrat d’assistante d’education était en août 2013.
    Pensez vous que ma demande de contrat CUI peut être refusée ayant déjà travaillé dans l’éducation nationale ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pensez vous que ma demande de contrat CUI peut être refusée ayant déjà travaillé dans l’éducation nationale ? »
      Non. Beaucoup de collègues ex-AED partagent ou ont partagé la même expérience d’attente, d’incertitude d’une éligibilité à un contrat CUI-CAE pour un emploi EVS ou AESH dans l’éducation nationale, examinée en fonction de la durée de votre situation comme demandeur d’emploi et non sur la durée de votre expérience professionnelle comme AED. Cette dernière constituerait même plutôt un atout pour vous.

  161. profficehome dit :

    57 moselle

    Bonjour!! Je viens d’être contacté par l’académie de ma région pour un poste d’aide administrative au directeur d’école (primaire).
    Contrat de 20h, probablement en CAE/CUI, contrat que je ne connais pas. Ma question concerne le montant du salaire et, étant au RSA, est-il possible de le cumuler avec le salaire??
    Merci pour votre réponse.
    Bonne fin de journée!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » le montant du salaire ? »
      Un agent AESH en CUI-CAE de l’éducation nationale dispose obligatoirement d’une rémunération mensuelle de 8,10 euros brut (682,38 euros net) au 1 er janvier 2016. Cette rémunération mensuelle est toujours calculée sur la base d’une durée de travail de 20h/hebdomadaire (86,6 h mensuel), soit l’équivalent de 57, 14 % d’un temps complet (35h/hebdomadaire).

      En réponse à votre interrogation, « étant au RSA, est-il possible de le cumuler avec le salaire?? »
      Attention: depuis le 1er janvier 2016, Le RSA activité n’existe plus, il est remplacé par la prime d’activité .Il est possible de cumuler salaire sous contrat CUI-CAE avec prime d’activité. Pour en savoir plus et faire une estimation de vos droits, cliquer ICI.

  162. HELENE LOUE dit :

    Bonjour,
    L’école primaire où je travaille (dans le 29) sera en congés de la Toussaint dès le mardi 18 octobre prochain, l’équipe des enseignants étant en formation informatique.
    L’absence des enfants et des enseignants n’étant pas de notre fait, la direction, est-elle en droit de nous demander de travailler ultérieurement, les trois heures du mercredi ?
    A noter que l’école maternelle restera ouverte, les enseignants n’étant pas concernés par cette formation. Votre réponse concernera 5 EVS et une AESH.
    Merci pour votre réponse. Hélène 29

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En ré^ponse à votre interrogation,  » est-elle en droit de nous demander de travailler ultérieurement, les trois heures du mercredi ? »
      Absolument pas.Un directeur d’école n’a pas autorité hiérarchique pour exiger la récupération d’heures de travail à accomplir pour un jour de fermeture d’école ne relevant pas de votre fait. Vous avez à rester à disposition de votre employeur (celui qui est marqué dans votre contrat de travail) et il appartient à ce dernier, lui seul, soit de vous désigner un autre lieu de travail pour y réaliser des tâches en rapport avec vos fonctions en conformité de votre temps de travail à accomplir et sans en modifier les conditions, soit de vous placer en congé de fait sans exiger la récupération d’heures de travail effectif non accomplies.
      Rappel: seuls, les collègues AESH et EVS exerçant en leur fonction dans l’école primaire sont concernés par la fermeture au 18 octobre. Les collègues AESH et EVS exerçant en école maternelle, ouverte le 18 octobre, sont tenus d’accomplir leur temps de travail effectif.

    • Virginie Collober du 29 dit :

      Coucou Hélène c’est Virginie lol comme de juste je te trouve ici lol encore des complications à ce que je vois. Pour ma part je cherche des infos sur les rémunérations après contrat de CUI mais c’est compliqué à trouver puisqu’il y a plusieurs façons de faire les calculs🙂 pour ta question le mieux serait de demander au lycée thepot je pense. Bise à toi 😉

  163. bourdais dit :

    bonjour je viens du poitou charente. voila je suis en contrat cui d’une période d’un an en tant que distributeur de bulletin communautaire 24 heures hebdo payé 900 euros et je voudrais savoir si par la suite j’aurais le droit à l’are et si oui quel serait le montant.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si par la suite j’aurais le droit à l’are et si oui quel serait le montant. »
      En fin de contrat CUI-CAE, si votre employeur n’a pas souhaité renouveler votre contrat de travail, vous aurez à vous inscrire à pôle emploi et déposer un dossier d’indemnisation assedics, ouvert selon vos droits existants. a priori vos droits sont ouverts, mais Il faut contacter pôle emploi pour en être certain.

  164. maddelein dit :

    Nany30
    Bonjour j habite le gard j ai un contrat cae et ce mois ci j ai fais 40h car j zi commence le 19 j ai eu ma fiche de paye que indique que 34h est ce normal? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce normal? « 
      Oui. Pour tenir compte des périodes scolaires où vous travaillez effectivement et périodes non scolaires où vous ne travaillez pas, la modulation temps de travail vous est applicable durant toute la durée de votre contrat.Votre rémunération mensuelle, quant à elle, reste fixe mensuellement, calculé sur la base de 20h/Hebdo, pendant toute la durée de votre contrat.

  165. Léna62 dit :

    Bonjour,
    Je suis en EVS depuis 10mois. Nous avions convenue d’un emploi du temps avec la directrice de l’école ou je ne travail pas le jeudi après midi mais mes 24h sont respectée. Elle a eu une reunion avec l’inspection et celui ci lui a dit que se n’était pas normal que je devais être présenté de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 15h30 toute la semaine sauf qu’il veulent aussi imposer en raison des vigipirate que je reste à la grille de l’école pour l’accueil des enfants soit de 8h20 à 8h35, de 11h30 à 11h45, de 13h20 à 13h35 et se 15h45 à 16h. Ma prise de poste a donc etait décider avec la directrice que j’arriverai 5 minute avant l’ouberture des grilles se qui me laisser une après midi de libre dans la semaine et nous avons conclus le jeudi la directrice étant décharger au bureau elle me remplace donc pour cette après midi.. l’inspection on donc préciser que je devais être la au horaire que jai indiquer au dessus sauf que on a fait remarquer que dans ce cas je ne pourrais pas etre à la grille au horaire demander et on ma dit de faire du bénévolat se que je n’ai pas acceptée .
    La directrice peut elle demander à augmenter mes horaires hebdomadaires ? Que puis-je faire ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « La directrice peut elle demander à augmenter mes horaires hebdomadaires ? » et suivante  » Que puis-je faire ? »
      Votre directrice peut faire une demander d’une augmentation de vos horaires de travail habdomadaire à votre employeur. Ce dernier répondra par la négative.
      Pour vos horaires de travail, Vous avez à vous référer à la position plus que pertinente de l’inspection (présence de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 15h30 toute la semaine) et à refuser catégoriquement les horaires établis pour une surveillance à la grille de l’école ( 8h20 à 8h35, de 11h30 à 11h45, de 13h20 à 13h35 et se 15h45 à 16h).
      Cette surveillance de grille (entrée et sortie de l’école) est du domaine stricte de responsabilité de la directrice d’école et des enseignants de l’école. Pour en savoir plus, cliquer sur « Surveillance des élèves – Premier degré » ICI.

  166. Martine dit :

    Bonjour,

    J’habite à la reunion (974)
    Je souhaite faire une formation d’animatrice périscolaire et obtenir un Cqp par la suite.
    On me propose un cui- Cae.
    Ma question va vous paraître bête mais je ne connais pas vraiment ce dispositif.
    Je souhaiterais savoir par qui m’a formation sera payé et est ce que je serais payé aussi?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, «  je ne connais pas vraiment ce dispositif CUI-CAE « 
      Vous vaerz le souhait de faire une formation d’animatrice périscolaire et apparemment, il vous est proposé d’être animatrice périscolaire à travers un emploi sous contrat de travail type Cui-CAE.
      Donc, pour commencer, nous vous invitons à consulter la page consacrée à contrat de travail CUi-CAE » en cliquant ICI

      En réponse à votre interrogation, « savoir par qui m’a formation sera payé et est ce que je serais payé aussi? »
      Quand vous serez sous contrat CUi-CAE, vous disposerez d’une rémunération mensuelle fixe. En vous recrutant sous cui-CAE, votre employeur s’engage obligatoirement à mettre en place des actions de formation en vue de faciliter votre insertion professionnelle vers un emploi durable à l’issu de votre contrat. Vous aurez donc à contacter votre employeur pour prendre les actions de formation mises en place en fonction de vos souhaits et votre projet professionnel.

  167. San dos maria dit :

    Bonjour ,
    J’aurai aimer qu’on m’oriente j’étais pendant 2 ans aide administrative actuellement au chômage j’ai eut le droit qu’à 1 ans es normal ?
    Cui 20 h école avec vacance scolaire je vous remercie par avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » actuellement au chômage j’ai eut le droit qu’à 1 ans es normal ? »
      Nous vous invitons à prendre contact avec un conseiller pôle emploi à même de vous fournir des explications sur vos droits à indemnisation chômage et leur durée.

  168. Delpierre dit :

    Bonsoir
    De 2013 a 2015 j’étais aesh je cumuler rda et cui donc un smic…..depuis octobre 2015 a aujourd’hui je suis au chômage mais je reprend un cui en octobre que vais je percevoir avec mon cui?

  169. DOMINIQUE BL. dit :

    Bonjour. Je suis dans le département Corrèze. Je suis en contrat CUI CAE depuis le 5 janvier 2014. J’ai d’abord été EVS jusqu’au 4 septembre 2015. Agée de plus de 50 ans mon contrat a été renouvelé en tant qu’AVS le 5 septembre 2015 jusqu’au 31 août 2016. Ayant droit à 60 mois et n’ayant pas de nouvelles quant au renouvellement de mon contrat pour l’année scolaire 2016-2017 (l’enfant dont je m’occupe toujours scolarisé dans l’école), j’ai donc contacté dans la matinée du 26 août, la cellule EVS qui m’a répondu ne pas être au courant et devoir appelé l’Inspection Académique. Dans l’aprés midi du 26 août j’ai été informé que mon contrat était renouvelé. Le 30 août, Pôle Emploi m’a contacté afin que j’aille signer DE TOUTE URGENCE mon contrat, ce que j’ai fait le 31 août. Alors que d’habitude, lorsque j’allais signer mon contrat, il était déjà signé par le directeur de l’EPLE, cette fois ci il ne l’était pas. Je n’ai donc pas récupéré mon contrat en sortant de Pôle Emploi. J’ai donc repris mes fonctions d’AVS le 1er septembre sans avoir de contrat signé par l’employeur. Le 7 septembre, j’ai été contacté par la cellule EVS car Pôle Emploi avait omis de me faire signer les documents concernant mes horaires. Documents reçus le 8 et réexpédiés signés le 9. A ce jour mardi 13/09/2016, je n’ai toujours pas de contrat.
    Or d’après la loi un contrat de travail en CDD doit être transmis au salarié, au plus tard dans les deux jours ouvrables suivant l’embauche et dans la négative le CDD doit être transformé en CDI. Ma question est donc : que suis je en droit de demander ?
    Merci pour votre réponse.
    Dominique

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « que suis je en droit de demander ? »
      En l’absence de CUI-CAE signé des 2 parties alors que vous êtes en poste sur demande de votre employeur EPLE, vous êtes de facto en CDI. Seul hic, un employeur EPLE ne peut procéder légalement à un recrutement d’un agent en CDI. Donc, si vous estimez devoir réclamer le maintien en CDI, Il peut être amené vraisemblablement à procéder à votre licenciement en respectant le paiement des indemnités correspondant au CDI. A défaut, L’engagement d’un procédure devant un conseil des prud’hommes vous permettra d’obtenir gain de cause pour une indemnisation pour licenciement abusif, non respect éventuellement de la procédure d’indemnisation en CDI mais …il ne faut pas espérer de revenir en poste.
      D’un autre côté, en se montrant plus conciliante envers votre employeur, vous pouvez faire l’objet d’une proposition de CDD AESH qui a cette particularité justement de vous faire passer en CDI ultérieurement.
      Aidé dans votre démarche par une organisation syndicale, vous pouvez en souplesse contraindre votre employeur à adopter la dernière solution.

  170. L. dit :

    Elisabeth, departement 43. Bonjour, je suis actuellement en contrat evs (cui-cae) sur une école. Cependant, je cherche du travail parallèlement. Je viens de passer un entretien d’embauche pour un emploi futur. Si les employeurs sont intéressés, je devrai faire une formation/essai avant l’embauche ou non. Puis-je alors « suspendre » mon contrat d’evs durant cette formation et reprendre mon poste ensuite, si je ne suis pas recrutée dans cette entreprise ? Merci d’avance.

  171. anne laure dit :

    je suis en fin contras avs en cui et je voudrait savoir comment faire pour trouver un emploi dans même métier pour un contrats 6 ans ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir comment faire pour trouver un emploi dans même métier pour un contrats 6 ans ? »
      Vous pouvez transmettre votre candidature à un emploi AESH en CDD auprès de la DSDEN ‘service IA ASH) -lettre de motivation + CV + lettre de recommandation professionnelle, éventuellement.
      L’accès en CDI AESH ne sera possible qu’au bout de 6 années passées en CDD AESH.

  172. Ruelle dit :

    J ai laisser un message il y a quelque jour et j ai eu aucune reponse

    • briand0493 dit :

      Il faut patienter. Nous sommes à 66 messages en attente de traitement. A noter que, sur décision unanime de l’équipe UNEAV, il a été estimé non prioritaire les demandes n’indiquant pas le N° du département ou l’académie.

  173. HUGOO dit :

    MARIE dans le 89

    bonjour

    est il possible de postuler sur un cui dans un autre département que le mien, puisque je ne peux bénéficier d’un cui dans l’yonne car j’ai déjà eu un contrat de 20 mois comme evs, en 2014 et 2015 ,

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est il possible de postuler sur un cui dans un autre département que le mien »
      Non.

      • X dit :

        La réponse est « bien sûr ». Peut-être faudrait-il que les gens qui répondent soient qualifiés pour le faire. Pour ma part, je suis conseiller en insertion.
        Renseignez-vous simplement sur les critères applicables dans le département visé.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Nous maintenons la réponse « non » et la personne ressource consultée pour cette réponse est responsable régional de service pôle emploi en charge des contrats aidés dans l’éducation nationale.

        • catherine dit :

          Bonjour la réponse est oui puisque moi même(46) j’ai postulé sur un autre département limitrophe(12) et j’ai été admise .Actuellement en formation d’autres collègues sont dans le même cas

  174. Daniel dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement au rsa socle,je vais surement signé un contrat cui de 26h/semaine.
    Ai je le droit a la prime d’activité avec un contrat cui?
    Sachant que je Percoit actuellement 379€ d’apl,vais je perdre ce droit ou de combien va t-il diminuer?
    Merci d’avance pour la reponse!!

  175. Ruelle dit :

    Académie de Versailles
    Bonjour j ai lu quelque part que suite à de nouvelle directives du ministère de l éducation il n’y aurait plus de contrats de24 h payer20h a partir du 1 septembre 2016 est ce que ça concerne tous les cui et toutes les académie.J’ai signé un avenant de24 h payer 20h ,je suis âgée de 53 ans et je voudrais avoir votre avis ,a la réunion de l école j ai appris que je devais m’occuper de 2 enfants ,un qui est la tous les jours et toute la journée. L autre n est la que 1hpar jour ,est ce normal que je doive m occuper des 2 ,on me répète que je n aie pas le choix,cet enfant demande beaucoup d attention et vu mon âge ce n est pas facile. Est ce que je peut refuser?même si il n est la qu’ une heure par jour je m épuise et a ce rytme je ne sais pas si je vais tenir le coup.On peut pas l intégrer dans la classe et je passe l heure a le promener. Merci de m eclairer

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, » ça concerne tous les cui et toutes les académie. »
      Vous faites référence à une DSDEN (DSDEN de Nice) ayant demandé par circulaire interne à tous les chefs d’établissement scolaire de ne pas faire appliquer la modulation temps de travail au agents en CUI-CAE. Cette circulaire est propre à cette DSDEN de NICE, s’appuyant sur une directive officielle du ministère de l’éducation nationale qui n’existe pas et donc, n’a pas été reprise par d’autres DSDEN.

      En réponse à votre interrogation, «  ,est ce normal que je doive m occuper des 2″ et suivante « Est ce que je peut refuser? »
      Oui. Vous pouvez être amené dans le cadre de vos fonctions à être désigné pour un accompagnement de un ou plusieurs élèves dans un établissement scolaire.
      Non, vous ne pouvez pas refuser cette directive d’accompagnement de 2 élèves fixée par votre employeur (via service IA ASH). Elle s’impose à vous. Nous sommes désolés que sur le plan de votre santé, cela puisse vous créer un préjudice physique futur.

  176. Fifi dit :

    Bonjour j’ai postulé pour un poste avs et j’ai été accepter mais pour valider mon cui j’ai pas mes 12 mois d’inscription au pole croyez vous que ma conseillère peut faire un geste et me le valider sachant que j’ai que quatre mois d’inscription

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « croyez vous que ma conseillère peut faire un geste et me le valider sachant que j’ai que quatre mois d’inscription ? »
      Oui, c’est possible. C’est d’abord, au regard de votre situation personnelle, de vos difficultés particulières à trouver un emploi qu’elle prendra la décision que vous soyez éligible à un CUI-CAE pour occuper ce poste AVS et pas forcément en fonction de vos 4 mois d’inscription comme demandeur d’emploi.

  177. Natacha.a dit :

    Bonjour j’ai 20 ans je suis avs depuis novembre 2015 dans le CALVADOS (14) . A la la rentree 2016 , comme les enfants de 5&7 ans que je m’occuper on quitter l’ecole , ils mon proposer d’allez dans un college , college ou j’ai moi meme etudier il y a 4 ans. Donc pour des raison personel je ne veut pas allez travailler labas et a mon entretiens d’embauche j’avais bien signalez que je ne voulais pas de colegiens ni lyceens vu mon age . Donc depuis jeudi 4septembre je ne travail pas alors que je devrais. Mais on ma dit qu’ils non pas d’autres poste a me proposer. Que va il se passer si je continue a ne pas me rendre au travail ? C’est considerer comme demission? Vai-je subir un lisenciment ? Aurai-je le droit au chomage ? Merci

  178. Violaine dit :

    31 Académie de Toulouse.
    Monsieur, bonjour,
    Je m’interroge sur l’alternative suivante : est-il préférable de demander un renouvellement de mon CUI-CAE d’AVS-I ou bien un CDD (mon deuxième contrat d’un an s’achève fin novembre) ? Est-il judicieux de demander l’un et l’autre ? Je précise que je suis âgée de 58 ans et que j’ai très peu travaillé jusqu’à présent : j’ai donc besoin de valider le plus de trimestres possibles avant mes 67 ans. Merci pour l’attention que vous porterez à mon message. Merci également pour les éclaircissements et le soutien que vous nous offrez à tous.
    Violaine

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est-il préférable de demander un renouvellement de mon CUI-CAE d’AVS-I ou bien un CDD (mon deuxième contrat d’un an s’achève fin novembre) ? » et suivante « Est-il judicieux de demander l’un et l’autre ? « 
      Ce qui serait judicieux et pertinent serait d’exprimer auprès de votre employeur le souhait d’être renouvelé en CUI-CAE en fin de votre contrat CUI-CAE actuel. Il est fort probable que votre employeur accédera à votre demande.

  179. Lago dit :

    Bonjour,
    je postule à un cae/cui à Bordeaux dans une association culturelle et ce pour 30 h
    hebdomadaire.
    Étant donné que j’ai de grandes chances que ce contrat se conclus aux vus de mes compétences, je voulais savoir si mon future employeur peut s’opposer à ce que mes heures de formations qui se déroulent à Paris 1 semaine sur 2 avec congés pendant les périodes scolaires?
    Ce diplôme est reconnus par l’État.
    Pour information, je suis allocataire du rsa.
    En bref, est-il possible d’être éligible au cae dans une région et suivre des heures de formations dans une autre région?

    Je vous remercie par avance de votre réponse!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous regrettons de pouvoir répondre à votre interrogation. En effet, le site s’adresse prioritairement aux agents en CUI-CAE exerçant dans l’éducation nationale.
      Nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale de votre choix pour y trouver information en réponse à vos attentes, conseils et aides en pertinence.

  180. Roche dit :

    Bonjour j’ai signé un contrat avs cui le 2 novembre 2016, jusqu’au mois de juin, j’étais dans une école primaire où je m’occuper de 2 enfant de 5-7ans . À la rentrée 2016 gros surprise on m’appelle en me disant que je dois partir au collège pour gérer un enfant de sixième. J’ai 20 ans et pour des raisons personnelles je n’ai pas envie d’aller au collège.j’ai appelé la responssable en lui expliquant que je ne pouvais pas allez au colege et elle me force la main en me disant qu’elle n’a pas d’autres postes à me donner. Que va-t-il se passer si je ne me présente pas à mon poste de travail? Si je perds mon emploi aurais-je droit au chômage? Merci!!!

  181. tidou931 dit :

    Bonjour,

    Je vous contacte car je suis un peu perdue. Je suis âgée de 22 ans et inscrite sur le site de pôle emploi depuis le 4 juillet 2015. Je totalise à ce jour plus d’un an en tant que demandeur d’emploi.
    Or j’ai un bts en commerce.

    Il y’a peu j’ai vu une annonce sur le site de pôle emploi pour un poste d’employée vie scolaire en contrat CUI dans un lycée. Étant donné que j’ai effectué un service civique de janvier à juin 2016 la bas je possède déjà un pied dans l’établissement.

    J’ai contacté pôle emploi pour savoir si j’étais éligible aux contrats aidés. On me répond que non à cause de mon bac + 2

    Je suis donc partie à la mission locale et je suis tombée sur une conseillère qui elle me dit qu’il faut au moins posséder 2 critères pour être éligible à ces contrats. Je précise que j’habite dans une zone rurale.

    J’aimerai savoir si avec mes 14 mois en tant que demandeur d’emploi et habitant en zone reconnue rurale mais possédant un bac + 2 je peux être éligible au contrats CUI.

    Merci d’avance de me répondre. Je suis en stress. La prise de poste débute le premier octobre.

    Bonne journée

  182. Elise dit :

    Bonsoir, je viens d’être acceptée pour un emploi commençant le 12 septembre… Un CDD de 6 mois pouvant déboucher sur un CDI. Lundi j’en parle à ma responsable pour mettre en place une procédure de rupture de contrat. Néanmoins un truc me chiffonne … Sachant que mon contrat de cette année à commencé le 1 Juillet (le premier contrat s’étant arrêté le 30 Juin), vais je devoir rembourser mes salaires de cet été et/ou la formation que du coup je vais interrompre? Je n’ai pas travaillé cet été, j’ai repris le 31 Août (je suis Assistante de Direction dans une école.) Je me pose cette question car ma belle sœur qui était en CDD en grande surface a du prendre un arrêt maladie, rompre son contrat avant la fin et rembourser près de 400 euros de salaire, je m’inquiète et sur Internet, mal gré mes recherches acharnées, je ne trouve rien sur un quelconque remboursement venant du salarié, juste les aides que l’employeur doit rembourser si la rupture est de son initiative … Merci d’avance !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « vais je devoir rembourser mes salaires de cet été et/ou la formation que du coup je vais interrompre? »
      Non. Vous n’aurez pas à le faire.
      L’Article L5134-28 du code du travail indique :
      « Par dérogation aux dispositions relatives à la rupture avant terme du contrat de travail à durée déterminée prévues à l’article L. 1243-2, le contrat d’accompagnement dans l’emploi peut être rompu avant son terme, à l’initiative du salarié, lorsque la rupture a pour objet de lui permettre : 1° D’être embauché par un contrat de travail à durée indéterminée ; 2° D’être embauché par un contrat de travail à durée déterminée d’au moins six mois ; 3° De suivre une formation conduisant à une qualification prévue à l’article L. 6314-1. »
      A savoir :
      En cas de rupture dans le cadre de l’article L5134-28 du code du travail, vous n’êtes pas pas tenu à respecter de préavis mais nous invitons le faire, au moins 15 jours avant la date envisagée d’effet de la rupture en prévenant l’employeur EPLE par lettre recommandé avec A/R. Ce dernier est en droit d’exiger de votre part de justifier la réalité de l’embauche (copie lettre de promesse d’embauche ou du contrat de travail futur).

  183. Safwen Ch dit :

    bonjour,
    Voila je suis actuellement en CUI depuis presque 1 an et demi , mon contrat initial était de 6 mois ensuite j’ai été prolongé 6 mois et encore une fois 6 mois , actuellement j’arrive au terme de ma 2eme prolongation et ma question est la suivante,
    sachant que l’on bénéficie d’une priorité d’embauche à terme du CDD pdt 1 an, est-ce que la priorité d’embauche prend effet à partir de la fin du premier CDD ou à la fin du contrat c’est à dire dans 2 mois?
    Car actuellement il y a des créations. de poste en CDI et j’aimerai forcer ma candidature en mettant en avant ce droit.
    merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est-ce que la priorité d’embauche prend effet à partir de la fin du premier CDD ou à la fin du contrat c’est à dire dans 2 mois? »
      une priorité d’embauche s’exerce toujours à la fin du contrat en cours.

  184. Chabout dit :

    Bonjour,

    Voila je suis actuellement en cui depuis presque 1 ans et demi , j’ai ete reprolongé 2 fois car c’etais des contrats de 6 mois.
    Je sais qu’à terme du contrat je beneficie d’une priorité de réembauche.
    Il ya bcp de creation de poste actuellement dans l’entreprise et je voudrais savoir si ma priorité de réembauche prend effet a terme du contrat initial (c’est à dire les 6 premiers mois) ou a terme du cui ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si ma priorité de réembauche prend effet a terme du contrat initial (c’est à dire les 6 premiers mois) ou a terme du cui ? »
      Une priorité d’embauche s’exerce toujours au terme du contrat en cours.

  185. Madadi dit :

    Bonjour.
    J suis en cui 20semains heure semaine dans un club de char a voile .
    Je souhaite m orienter vers le transport routier et j ai fait une semaine d immersion dans une société afin de validé mon projet professionnel. .
    Mon employeur ma forcer à déposé un semaine de vacance pour cette immersion professionnelle. .et il dans son droit? Peut il m empêcher d accéder à la formation malgres la fin de mon contrat mars2017 ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Désolé, mais nous ne sommes pas en mesure de répondre à votre demande. Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour obtenir des éclaircissements utiles.

  186. JOSIANE BENOIST dit :

    bonjour

    j’ai 61 ans et en attendant ma retraire à 62 ans, j’ai été embauchée dans la mairie de chez moi pour un CUI de 30 heures pendant 1 an
    comme il y a bcp d’absentes on va me faire faire de temps en temps 2h00 de ménage dans les salles de sport le samedi matin
    on ne m’a pas fait faire un nouveau contrat et on m’a dit que les heures seraient payées au taux horaire normal et non pas en heures supplémentaires

    je n’ai rien contre le fait de travailler 2h00 de plus le samedi matin de 6h00 à 8h00, je voudrais juste savoir si on peut me les faire faire sans changer mon contrat et ne pas me les payer comme heures supplémentaires

    merci pour votre réponse

    cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si on peut me les faire faire sans changer mon contrat et ne pas me les payer comme heures supplémentaires ? »
      A priori ce n’est pas normal. Toute modification de temps de travail et rattrapage d’heures de travail font l’aobjet d’un encadrement par le code du travail très strict. Un Examen de visu de votre contrat + avenant + planning horaire de travail (conditions de mise en oeuvre successives serait nécessaire pour vous répondre avec fiabilité.
      De fait, nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale pour ce faire qui, par la suite saura vous indiquer (et éventuellement soutenir ) la démarche à effectuer si vos droits en la matière sont bafoués par votre employeur.

  187. Michelle M. dit :

    Bonjour,
    J’ habite en Corrèze à Brive la Gaillarde. J’ai fait une demande de cui-cae avs pour la rentrée 2016-2017 en juin au rectorat, dasen, etc…
    J’avais déjà fait un cui (evs administrative) qui s’est terminé le 1er Juillet 2015. Je suis rééligible au cui depuis le 1er juillet 2016. Le rectorat m’avait répondu de m’adresser au dasen.(ce qui avait été fait simultanément….)
    Ma conseillère Pole Emploi a fait une demande pour moi au service IA.
    Je n’ai aucune nouvelle, ni reçu courriers négatifs.
    J’ai plus de 50 ans mais déjà deux cui evs dans l’éducation nationale.
    Q’en pensez-vous ? Dois-je continuer a espérer un cui comme avs dans l’année ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      B>onjour,
      En réponse à votre interrogation, « Q’en pensez-vous ? » et suivante « Dois-je continuer a espérer un cui comme avs dans l’année ? »
      Tout d’abord, il faut savoir que les services académiques ont été prévenus depuis le 23 août 2016 (soit à la rentrée administrative académique) des nouvelles dispositions ministérielles (ministère du travail et éducation nationale) pour le recrutement/renouvellement de personnel EVS/AESH en CUI-CAE pour la rentrée 2016-2017.
      Ce retard d’instruction officielle explique que le services IA de votre département tarde à vous fournir une réponse. Toutefois, ce qui nous incline à l’optimisme est que votre conseillère pôle emploi appuie votre démarche actuelle pour obtenir un emploi AVS en CUI-CAE. A notre sens, cela devrait susciter une réponse positive à venir des services IA.

  188. Aud dit :

    Bonjour,
    Actuellement en cui-cae, je vais démarrer mon BAFA, la première session se trouve sur le temps de vacances scolaire (temps/salaire annualisé) le BAFA m’étant financé l’employeur me dis que je ne récupérais pas mes heures. L’employeur est il dans ses droits?

    Merci

  189. emilie dit :

    bonjour du 62,
    j’ai deja etais avs il y a 2 ans…. j’ai repostulé pour un cui/cae pour etre avs a la rentrée 2016-2017 via pole emploi…. j’ai passé les tests ok et l’entretien ok voici la reponse du dsden : « La commission de recrutement a émis un avis favorable à votre éventuel recrutement. » et depuis plus rien? vais-je avoir un poste a la rentrée? comment cela ce passe? j’aurais des nouvelles quand?juillet aout ou septembre ou jamais? merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « vais-je avoir un poste a la rentrée? » et suivante  » comment cela ce passe? » et suivante « j’aurais des nouvelles quand? » et suivante « juillet aout ou septembre ou jamais? »
      Nous pouvons vous répondre du fait d’une panne inopinée de notre boule de cristal.

  190. sev dit :

    Bonjour
    Je suis du nord
    Après un cui de 2 ans comme evs rémunérée par un lycée mutualisateur y a t il possibilité d avoir un nouveau cui juste derrière si l employeur est différent (poste d atsem )
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » y a t il possibilité d avoir un nouveau cui juste derrière si l employeur est différent (poste d atsem ) » C’est une question à poser à votre conseiller pôle emploi, seul en mesure de vous répondre.

  191. Lilo dit :

    Bonjour,

    J’ai été salariée dans une association via 3 contrat CUI-CAE successifs, d’une durée respectives de 12 mois, puis à nouveau 12 mois et enfin 6 mois.

    Le 3e et dernier CUI-CAE s’est achevé le 25 mai 2016.

    Mon employeur vient de me recontacter pour me demander de remplacer un salarié absent a partir du 1er juillet. Il s’agirait d’un CDD de remplacement à terme précis (3 semaines) sur le même poste de travail que j’occupais précédément.

    Est ce que mon employeur a le droit de me proposer ce cdd de remplacement, alors que j’ai déjà été 3 fois en CDD dans cette même association, sur une durée totale de 30 mois ?

    En vous remerciant par avance pour votre aide !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce que mon employeur a le droit de me proposer ce cdd de remplacement ? »
      Oui. cela veut dire aussi que cet employeur garde un très bon souvenir de vos compétences et savoirs faire professionnelles, au point de penser à vous pour des remplacements en CDD.

    • sandrine M dit :

      Bonjour, je me permets de vous solliciter pour mon conjoint car nous sommes un peu perdus. Il a signé un contrat en CUI en septembre 2015 en tant qu’informaticien dans un collège du Gard (30). Malheureusement en décembre, il a été victime d’un accident grave avec hospitalisations à plusieurs reprises et opérations diverses, il est donc en arrêt maladie et son accident vient d’être enfin reconnu en accident de trajet après une bataille de 6 mois avec la CPAM. Il se remet du mieux qu’il peut avec l’intention de reprendre son emploi.
      Hier, son employeur l’a contacté pour lui apprendre que son poste va être supprimé (décision de la Région).
      – Peut on licencier quelqu’un qui est en arrêt de travail en accident de trajet-travail ?
      – Peut on supprimer un poste en CUI aussi facilement ?
      – Devra t’il se réinscrire directement à Pôle Emploi dès que son état le permettra ?

      Je vous remercie par avance

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        Tout d’abord, toute notre sympathie confraternelle pour votre conjoint, souhaitant que cet accident de travail soit au plus vite un très lointain souvenir douloureux.
        En réponse à votre interrogation,  » Peut on licencier quelqu’un qui est en arrêt de travail en accident de trajet-travail ? »
        Situation générale
        le salarié victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle bénéficie d’une protection particulière contre le licenciement.
        Cette protection contre le licenciement est limitée. En effet, durant l’arrêt de travail, le salarié peut être licencié, mais les cas prévus par le Code du travail sont limités.
        Dans la situation présente de votre conjoint, L’employeur ne peut rompre le contrat de travail que s’il justifie son impossibilité de maintenir le contrat pour un motif étranger à l’accident ou à la maladie (Code du travail, art. L. 1226-9). C’est le cas : poste supprimé sur décision de la région.
        Situation particulière (et c’est ce qu’il en est pour votre conjoint)
        Votre conjoint est en Contrat CUI-CAE comportant un date de début et une date de fin. L’employeur collège informe implicitement que s’il ne peut s’opposer à sa reprise de travail à son poste, ce dernier faisant l’objet d’une décision de suppression par la région, son maintien par reconduction de son contrat CUI-CAE ne sera pas possible. Il ne s’agit pas dans ce cas là d’un licenciement mais d’un contrat CUI-CAE qui ne pourra pas être reconduit.

        En réponse à votre interrogation, « – Peut on supprimer un poste en CUI aussi facilement ? »
        Mettre fin à un contrat CUI-CAE par un employeur étant une prérogative lui appartenant en propre, il n’st pas tenu de s’en justifier. Toutefois, dans le cas présent, c’est un poste (informaticien en charge de la maintenance et aide à l’informatique au collège). Ce type de poste est généralement financé par la région (le matériel informatique appartient à la région, comme la pérennité de la maintenance doit être assurée par la région). la suppression à venir du poste n’est déjà pas une bonne nouvelle pour votre conjoint, elle ne l’est sans doute pas pour le collège également. cette décision de suppression de poste par la région est purement politique.

        En réponse à votre interrogation, « Devra t’il se réinscrire directement à Pôle Emploi dès que son état le permettra ? »
        Oui. Dès la fin de son contrat CUi-CAE, et s’il n’est pas reconduit, votre conjoint se devra se réinscrire à Pôle emploi et déposer une demande en indemnisation chômage (ARE) s’il n’est plus en arrêt de travail.

        Bon courage

        • sandrine M dit :

          Merci beaucoup pour votre message réconfortant et votre réponse si explicite.
          J’avais lu également que les contrats CUI/CAE pouvaient s’arrêter dès la date de fin de contrat et il arrive malheureusement à terme aujourd’hui. Une demande de reconduction avait été faite au début du mois mais elle a dû être refusée par la Région.
          De plus, Mon conjoint a été remplacé ce qui est normal pour le collège et nous pensons qu’il souhaite garder la personne en poste et ne pas reconduire mon conjoint qui hélas est en arrêt maladie, ce qui est logique aussi quelque part.
          C’est dommage pour mon conjoint mais le principal c’est qu’il soit parmi-nous et qu’il se remette de tout ça.
          Merci encore.

  192. audrey réa-ryczke dit :

    j’a passé les test avs le 8 juin ; je les ai réussi mais je n’ai toujours pas de retour de éducation nationale !! est ce normal?? (91)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » est ce normal? »
      Oui. L’administration est toujours longuette à répondre dans cette période de recrutement. C’est qu’il faut être certain au vu de votre dossier que vous soyez la bonne personne à recruter parmi d’autres ayant réussi également le test.

  193. Anna dit :

    Bonjour,
    Je travaille dans un petit atelier dans le 69, et j’ai signé un cdd à 24h/semaine au mois de janvier, et ce pour 6 mois. Mon contrat se finissant en début du mois de juillet, je pensais pouvoir toucher ma prime de précarité. Mais mon employeur m’a annoncé que je ne pourrai pas toucher cette prime puisque je suis en contrat aidé ciu/cie. Sauf que je n’ai jamais rien signé par rapport à ça ! Je ne le savais même pas. Il n’y strictement rien d’écrit sur mon contrat de travail quand à ce fameux contrat aidé. Que dois-je en conclure ? Est-ce que je suis en cdd « normal » ou en contrait aidé ?
    D’avance merci beaucoup pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « . Que dois-je en conclure ? » et suivante « Est-ce que je suis en cdd « normal » ou en contrait aidé ? » Si votre contrat de travail ne comporte aucune mention type (dans le cadre d’un Contrat unique insertion-CIE) et n’est pas précédé d’une convention tripartite signé (employeur-pôle emploi-salarié), alors vous êtes en CDD normal. La prime de précarité vous est due en fin de CDD.
      Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour une vérification de votre contrat de travail et s’informer de vos droits qui y sont rattachés.

  194. Aurélie Gbs dit :

    86- Bonjour, actuellement en congé parental à temps plein je souhaite travailler comme AVS à mi temps en septembre. Mon recruteur me demande de me renseigner si je suis éligible au contrat CAE-CUI ? si oui quelles sont les démarches à effectuer ? merci de votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Mon recruteur me demande de me renseigner si je suis éligible au contrat CAE-CUI ? » et suivante  » si oui quelles sont les démarches à effectuer ? »
      Vous devez être inscrit à Pôle emploi pour connaitre auprès d’un référent pôle emploi vos possibilités de bénéficier d’une éligibilité à un contrat CUi-CAE. Selon la réponse apportée par le conseiller pôle emploi, vous pourrez la transmettre vous même à votre recruteur qui en demande confirmation ou pas.

      • Bounina dit :

        Departement du 13——-Bonjour j’ai signer un cae en CDD de 1ans de 20h par semaine en tant qu’aide ménagère je travaille depuis le 2mai2016 je voulais savoir si mon employeur a le droit de me payer mon salaire que le 20 juin pour la periode du mois de mai alors que sur ma fiche de paye que je vien de recevoir il y est marquer salaire verse le 31/05/2016 alors que sur mon contrat de travail il y est notée paiement au dernier jour du mois ou a date fixe

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « savoir si mon employeur a le droit de me payer mon salaire que le 20 juin pour la periode du mois de mai « 
          le retard dans le paiement du salaire est considéré comme une faute grave de l’employeur et ce, «peu important que ce manquement soit justifié ou non par des raisons légitimes» (Cour de cassation, chambre sociale, 27 mars 2008).
          Avec l’aide et le soutien d’une organisation syndicale, vous pourrez déposer un recours devant le conseil des prudhommes en référé. Le Conseil de prud’hommes pourra alors ordonner à l’employeur, éventuellement sous astreinte, de procéder au versement des sommes dues au salarié, assorties d’ intérêts pour le retard. Il pourra également le condamner à verser des dommages et intérêts en cas de préjudice subi par le salarié.
          Donc, n’hésitez pas à contacter une organisation syndicale à ce sujet.

  195. Charlotte dit :

    Bonjour,
    (département 84000)

    J’ai signé pour un contrat CUI CAE de 20h pour 1 an qui doit débuter le 1er Juillet 2016.
    Cependant, un autre employeur a retenue ma candidature pour un emploi d’avenir d’une durée de 3 ans, à temps complet et qui doit débuter également le 1er Juillet 2016.
    Evidemment, cette offre est beaucoup plus avantageuse pour moi, c’est pourquoi, je souhaite annuler mon contrat CUI CAE.
    Que dois-je faire ? Ai-je le droit de faire une annulation du contrat sachant qu’il n’a pas encore débuté… ?

    Merci de vos conseils !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que dois-je faire ? » et suivante « Ai-je le droit de faire une annulation du contrat sachant qu’il n’a pas encore débuté… ? »
      Vous avez signé un contrat CUI-CAE avec un employeur. Ce contrat comporte toujours une clause: la durée de la période d’essai.
      La période d’essai s’analyse comme la phase initiale du contrat pendant laquelle ce dernier peut être unilatéralement rompu par l’une ou l’autre des parties, sans préavis ni indemnités, à l’exception de l’indemnité compensatrice de congés payés qui est due au prorata du travail effectivement accompli, sauf faute lourde du salarié.
      Pendant la période d’essai, le contrat de travail peut être librement rompu par le salarié ou par l’employeur sans formalités.
      Ce que vous pouvez faire:
      Normalement, l’employeur ou vous même doivent respecter un délai de prévenance (art. L. 1221-25 du code du travail) .-24 heures en deçà de huit jours de présence. Avertissez simplement votre employeur du CUI-cAE au moins 24h avant le 1er juillet que vous renoncez à cet emploi sans chercher à justifier votre décision.

  196. Celinedu69 dit :

    Bjr, je suis secrétaire dans un collège, je viens de réussir mon entrée dans la fonction publique via recrutement sans concours travailleur handicapé. J’ai un contrat d’un an avant d’être titularisée. Je commence mon contrat le 1er septembre, du coup je vais terminer mon cui le 31 août.
    1/ vu que je fais 24h/semaine pour compenser les vacances scolaires est ce que je devrais rendre un trop perçu du coup? Mon contrat à commencer le 17 mars 2016. Avec 86h payées par moi.
    2/ pour pouvoir recruter un autre cui ,mon employeur peut il le faire maintenant? Ou doit il attendre que ma periode d’essai se termine? (Je pense ne pas en avoir)
    3/ ai je un préavis?
    Merci bcp

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que je devrais rendre un trop perçu du coup? »
      Non. Votre rémunération se doit être maintenu légalement jusqu’au 31 août, sous réserve, que dans votre courrier de prévenance envoyée à votre employeur, vous avez bien précisé la date effective de votre départ au 31 août 2016 et en justifier la rupture ou la suspension de votre contrat CUI-CAE par l’obtention d’un emploi en CDD > 6 mois ou en CDI ou entrée dans la fonction publique comme futur titulaire.

      En réponse à votre interrogation, « pour pouvoir recruter un autre cui ,mon employeur peut il le faire maintenant? «  et suivante « Ou doit il attendre que ma periode d’essai se termine? »
      En vue de votre départ prévisible, votre employeur peut envisager un recrutement d’un agent en CUI-CAE mais la prudence s’impose pour lui. En effet, tant que la rupture de travail n’est pas effective de votre part , vous gardez la possibilité de changer d’avis pour rester en poste CUI-CAE ou de revenir en poste suite période d’essai non convaincante.

      En réponse à votre interrogation, « ai je un préavis? »
      Non. Vous n’avez pas de préavis à effectuer. Vous avez simplement à prévenir votre employeur dans un délai raisonnable de la rupture ou de la suspension de votre contrat CUI-CAE à compter du 1er septembre. En fin de période d’essai sur votre nouvel emploi, vous avez à prévenir le chef d’établissement soit la rupture effective du contrat CUI-CAE, soit de votre reprise du contrat CUI-CAE en poste de secrétaire au collège.

  197. Stéphanie ( TourXXXXXX ) dit :

    Bonsoir,
    mon contrat CUI n’est pas renouvellé dans mon école car on veut reprendre une ancienne secrétaire donc j’ai fait 9 mois au total, de décembre et il va jusque juillet.
    Comment faire pour aller dans une autre école, j’ai peur de ne pas trouver…….. ai je droit au chomage? à un nouveau CUI?si je ne trouve pas en aout mes un an renouvellables sont perdus? merci je suis perdue et dégoutée

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Comment faire pour aller dans une autre école, j’ai peur de ne pas trouver…….. » et suivante  » ai je droit au chomage? à un nouveau CUI? » et suivante « si je ne trouve pas en aout mes un an renouvellables sont perdus »
      Tout d’abord, ce n’est nullement à votre directeur (rice) d’école qu’il appartient la décision de renouveler contre contrat CUI-CAE. C’est votre employeur (celui qui est marqué dans votre contrat de travail) qui vous notifiera son intention ou non de renouvellement de contrat et certainement pas en se basant sur le souhait de votre directeur (rice) d’école de reprendre l’ancienne secrétaire.
      Si votre employeur vous notifie son intention de renouveler votre contrat CUI-CAE, vous pouvez tout aussi bien être maintenu en poste actuel qu’affecter dans une autre école.
      Si votre employeur vous notifie son intention de ne pas renouveler votre contrat CUI-CAE, vous pourrez prétendre aux allocations chômage (ARE) après inscription au Pôle emploi. Cette dernière, après examen de votre situation personnelle, pourra décider votre maintien en éligibilité en contrat CUI-CAE pour pouvoir postuler sur un autre emploi en contraT CUI-CAE.

  198. Laurent dit :

    Bonsoir,
    recruté en octobre 2015, aujourd’hui on invoque une insulte que j’aurais proféré sur le portable d’une collègue à propos du directeur. on me prend à part et me dis qu on ne veut pas me reprendre l’an prochain plus plainte.puis je prétendre encore à un an de cui?j’ai fais dix mois et les accusations non fondées m’ont mis an arret de travail.
    comment faire si je ne trouve pas de cui en aout je perds tout mon droit à encore un an? aidez moi merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « .puis je prétendre encore à un an de cui? » et suivante « comment faire si je ne trouve pas de cui en aout je perds tout mon droit à encore un an? »
      Indépendamment des accusations non fondées qui vous seraient reprochés,Le renouvellement d’un contrat CUI à durée déterminée n’est pas un droit pour le salarié mais une possibilité offerte à l’employeur souhaitant une prolongation de contrat CUI-CAE en cours.
      En effet,
      l’Article L. 5134-25.du code travail relatif au CUI-CAE dispose – La durée du contrat d’accompagnement dans l’emploi ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine.
      et
      l’Article L. 5134-25-1 du code du travail dispose:Le contrat de travail, associé à l’attribution d’une aide à l’insertion professionnelle au titre d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de vingt-quatre mois, ou de cinq ans pour les salariés âgés de cinquante ans et plus rencontrant des difficultés particulières qui font obstacle à leur insertion durable dans l’emploi, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.

      A titre dérogatoire, ce contrat de travail peut être prolongé au-delà de la durée maximale prévue, en vue de permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation à l’échéance du contrat et prévue au titre de l’aide attribuée, sans que cette prolongation puisse excéder le terme de l’action concernée ou, pour les salariés âgés de cinquante-huit ans ou plus, jusqu’à la date à laquelle ils sont autorisés à faire valoir leurs droits à la retraite.
      Votre recours contre une décision de votre employeur désireux de ne pas renouveler un contrat CUI-CAE à durée déterminé arrivant à son terme restera très limité, ce dont nous regrettons fort.
      En revanche, au cas où votre contrat CUI-CAE n’est pas reconduit, après inscription au Pôle emploi, vous gardez la possibilité de prétendre à l’indemnisation ARE par les Assedics. Par ailleurs, en fonction de l’examen de votre situation personnelle, Pôle emploi peut parfaitement décidé de conserver votre éligibilité à un contrat CUI-CAE.

      • Laurent dit :

        merci donc à 53 ans je peut prétendre à plus que deux ans de cui?ou je peux postuler et merci pour vos renseignements

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « je peut prétendre à plus que deux ans de cui?ou je peux postuler »
          Il nous semble que vous n’avez pas bien lu la réponse que nous avons donné précédemment.

          En réponse à votre interrogation, « .puis je prétendre encore à un an de cui? » et suivante « comment faire si je ne trouve pas de cui en aout je perds tout mon droit à encore un an? »
          Indépendamment des accusations non fondées qui vous seraient reprochés,Le renouvellement d’un contrat CUI à durée déterminée n’est pas un droit pour le salarié mais une possibilité offerte à l’employeur souhaitant une prolongation de contrat CUI-CAE en cours.
          En effet,
          l’Article L. 5134-25.du code travail relatif au CUI-CAE dispose – La durée du contrat d’accompagnement dans l’emploi ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine.
          et
          l’Article L. 5134-25-1 du code du travail dispose:Le contrat de travail, associé à l’attribution d’une aide à l’insertion professionnelle au titre d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de vingt-quatre mois, ou de cinq ans pour les salariés âgés de cinquante ans et plus rencontrant des difficultés particulières qui font obstacle à leur insertion durable dans l’emploi, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.

          A titre dérogatoire, ce contrat de travail peut être prolongé au-delà de la durée maximale prévue, en vue de permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation à l’échéance du contrat et prévue au titre de l’aide attribuée, sans que cette prolongation puisse excéder le terme de l’action concernée ou, pour les salariés âgés de cinquante-huit ans ou plus, jusqu’à la date à laquelle ils sont autorisés à faire valoir leurs droits à la retraite.
          Votre recours contre une décision de votre employeur désireux de ne pas renouveler un contrat CUI-CAE à durée déterminé arrivant à son terme restera très limité, ce dont nous regrettons fort.
          En revanche, au cas où votre contrat CUI-CAE n’est pas reconduit, après inscription au Pôle emploi, vous gardez la possibilité de prétendre à l’indemnisation ARE par les Assedics. Par ailleurs, en fonction de l’examen de votre situation personnelle, Pôle emploi peut parfaitement décidé de conserver votre éligibilité à un contrat CUI-CAE.

  199. Gwenolster dit :

    département 56,
    Bonsoir,
    Je suis AVS depuis janvier 2015 et mon contrat arrive à terme le 31 aout prochain 😦
    Bon, je ne me fais pas d’illusion sur un éventuel nouveau contrat en septembre. J’ai néanmoins fait un courrier « officiel » pour émettre le souhait de continuer… en plus d’avoir rempli leur formulaire renouvellement et souhaits.
    Bref ma question est la suivante : Puis-je postuler pendant les vacances scolaires pour un autre emploi temporaire (juillet/aout) dans une autre administration (et oui histoire de mettre un peu de beurre dans les épinards) ?
    Merci pour votre prochaine réponse.
    Gwen.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis-je postuler pendant les vacances scolaires pour un autre emploi temporaire (juillet/aout) dans une autre administration ? » Oui sous 2 conditions
      – que vous ne soyez pas actuellement à temps complet
      – Que le nombre d’heures de travail effectué durant cette période + le total des heures de travail effectués en CDD AESH entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016 n’ont pas pour effet de vous faire dépasser un total de 1607h.

  200. maria(61) dit :

    Bonjour
    Je m’adresse à vous pour avoir des renseignements sur mon contrat actuel AVS en CAE
    Je suis AVS en CAE depuis le 04/01/2016, j’ai le statut de salariée handicapée que j’ai signalé depuis le début et la convention a été signé avec CAP EMPLOI .
    Le soucis est que lors de l’entretien d’embauche on m’a parlé de poste de surveillance dans le lieu de vie du lycée où je travaille,
    Arrivée sur place je fais effectivement de la surveillance mais ce lieu de vie est aussi une sorte de cafétéria pour les élèves, je dois donc assurer , en parallèle de la surveillance, la vente et la préparation de boissons( j’ai déjà été déclarée inapte à des taches similaires par la médecine de travail en 2012 suite à deux accident de travail dans la restauration) ,
    et je me suis donc retrouvée face au port de charge lourde par moment et à accomplir des mouvements répétitives (chose interdite par rapport à mon handicap moteur au niveau des poignets),en effet tous les jours à mon arrivée je dois mettre en place les boissons et denrées, et les ranger dans un placard se trouvant dans l’arrière salle à la fin du service et aussi préparer des boissons simples (café, chocolat, cappuccino..)
    J’ai accepté d’accomplir ces tâches en attendant de voir le médecin du travail pour lui parler de mes difficultés liées à mon handicap et voir avec lui s’il y a possibilité d’aménagement de poste pour pouvoir continuer mon travail au sein du lycée .
    Sauf que cela fait 6 mois que je suis en poste et je n’ai jamais eu le plaisir de voir le médecin du travail , je n’ai même pas eu le droit à la visite médicale d’embauche.le résultat est que mes poignets se fatiguent de plus en plus.
    J’ai contacté la comptable du lycée concernant cette visite médicale d’embauche, mais toujours pas de réponses à ma question.
    Le résultat de tout ceci est que j’ai eu un accident du travail la semaine dernière sur mon lieu du travail( traumatisme au poignet doit) actuellement je suis arrêtée jusqu’à mi-juin mais je pense que vais avoir le droit à d’autres prolongations par la suite.
    Ma question est quels sont mes recours face à cet employeur ,qui semble t-il, n’a jamais organisé de visite médicale même pour le salarié en CAE qui m’a précédé sur ce poste ?
    Et que dois je faire si je dois reprendre après ce poste?
    Merci .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « quels sont mes recours face à cet employeur? » et suivante « que dois je faire si je dois reprendre après ce poste? »
      Tout d’abord, il faut savoir qu’un médecin du travail ne peut intervenir auprès d’un employeur lycée pour un agent contractuel même disposant d’un CUI-CAE. Il existe bien un médecin-conseil du personnel éducation national rattaché à une service académique qui aurait pu intervenir auprès de votre employeur pour une adaptation d’urgence de votre poste compte tenu de la nature de votre handicap. Mais il est regrettable que vos interlocuteurs au lycée n’aient pas à songer à vous signaler qu’une visite auprès de ce médecin conseil se devait être à votre initiative.
      Ensuite, il existe déjà une irrégularité lors de votre recrutement:
      Vous deviez bien bénéficier d’un examen médical avant l’embauche (ou au plus tard, avant l’expiration de la période d’essai) afin de vérifier, d’une part, votre aptitude physique à vos futures fonctions et l’absence de maladies ou infirmités incompatibles avec celles-ci et, d’autre part, l’absence d’affection susceptible de mettre en danger ses collègues ou les élèves.
      L’absence de cet examen obligatoire d’embauche va peser désormais lourd en défaveur de votre employeur du fait de votre accident de travail

      Vous êtes en arrêt maladie pour cause d’accident de travail, il s’agit désormais d’obtenir l’imputabilité au service du congé de maladie d’un agent contractuel public. Pour comprendre cette procédure, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « imputabilité au service du congé maladie  » en cliquant ICI.
      Seul votre médecin traitant peut décider si vous êtes apte à reprendre du service et lors de cette décision, il peut émettre un avis médical pour votre employeur l’incitant à procéder au adaptations nécessaires au poste compatible avec votre handicap.

      Par ailleurs, nous vous invitons vivement à prendre contact avec une organisation syndicale pour une aide et conseil pour vos démarches en reconnaissance en imputabilité au service de votre congé maladie dont notamment, l’engagement de la responsabilité de votre employeur dans votre accident de travail par négligence.

  201. Noemie dit :

    Bonjour, je suis en contrat CUI aide ménagère à 20h par semaine. Mon contrat se fini en fin août et mon employeur veut passer mon contrat à un taux horaire plus élevé jusqu’à terme de mon contrat. Son motif « échelonné mon solde tout compte ainsi et heures supplémentaires qui sont trop élevé pour être payé d’un seul coup ». Ma question est savoir si c’est légal et qu’elle sont les risques que je prend ?
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » savoir si c’est légal ? » et suivante « qu’elle sont les risques que je prend ? »
      En fait, c’est plutôt votre employeur qui prend un risque sérieux à ne pas se mettre en conformité du code du travail en rémunérant vos heures supplémentaires de travail effectués et en n’ayant pas appliqué le taux horaire de rémunération connforme toute la durée de votre contrat de travail.
      Dans le cas présent, refusez absolument de signer absolument tout document (y compris votre solde de tout compte) que vous présenterait votre employeur visant à modifier votre contrat actuel même se cela vous apparaît alléchant. Simplement, avec un sourire de bon aloi et regard assassin, signalez à votre employeur que si la régularisation de votre rémunération (et des retards constatés sur le paiement des heures supplémentaires) n’est pas faite dans les plus brefs délais, vous envisagez de régler le différent devant les juges prudhommaux avec le soutien juridique d’une organisation syndicale.

  202. magali (gers) dit :

    Bonjour,
    Comment faire pour avoir un poste d’EVS si on ne rentre pas dans les critères du CUI ou des AESH ?
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Comment faire pour avoir un poste d’EVS si on ne rentre pas dans les critères du CUI ou des AESH ? »
      Pour obtenir un poste EVS (assistant administratif direction d’école), il n’existe pas d’autre alternative que d’être éligible à un CUI-cAE.

      • magali (gers) dit :

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse. Je ne suis pas sure d’avoir bien compris AVS et EVS sont deux appellations pour un même poste ?
        Je cherche un poste à temps partiels en relation avec l’éducation et les enfants.
        Je suis très motivée mais cela semble bouché 😦
        Merci pour votre aide.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « AVS et EVS sont deux appellations pour un même poste ? »
          AVS = auxiliaire de vie scolaire – leur fonction est essentiellement liée à l’accompagnement d’élèves en situation de handicap dans un établissement scolaire
          EVS = employé de vie scolaire -leur fonction est essentiellement liée à l’assistance administrative à la direction d’école.
          Les emplois EVS sont en voie de disparition dans l’éducation nationale et le recrutement est devenu très hasardeux, les emplois AVS demeurent constants dans l’éducation nationale et le recrutement n’est pas près de s’éteindre.

  203. magali (gers) dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre site riche en informations.
    J’ai 31 ans et suis inscrite au pôle emploi depuis 5 mois suite à 4,5 ans de CCD au CNRS.
    Je vais consacrer les prochains mois à la préparation du CRPE et j’envisageais d’avoir un poste d’AVS. Cela m’intéressait particulièrement pour intégrer le milieu scolaire et le temps partiel me permettait d’avoir du temps pour préparer le concours.
    Malheureusement je ne suis pas titulaire au CUI, après 4.5 ans de CDD dans la fonction publique ça fait vraiment gag mais bon…
    Je suis déçue car j’étais très motivée pour un poste d’AVS… Savez-vous s’il y a un quelconque moyen d’avoir un poste ?
    La personne que j’ai eu à l’académie m’a dit qu’il y a aussi les AESH mais je n’ai pas l’impression de mieux rentrer dans les cases pour ce contrat 😦
    Est-ce qu’il y a d’autres postes dans l’éducation (premier degré de préférence) que je ne connais pas et que je pourrais intégrer ?
    Merci
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Savez-vous s’il y a un quelconque moyen d’avoir un poste ? » et suivante « Est-ce qu’il y a d’autres postes dans l’éducation (premier degré de préférence) que je ne connais pas et que je pourrais intégrer ? »
      Pour déposer votre candidature à un poste dans l’éducation nationale se rapprochant à votre souhait. A savoir: qui ne tente rien n’a rien
      1ère possibilité : Poste CDD AESH (équivalent à AVS)
      Envoyer sa candidature à la DASEN (inspection académique du département) : Lettre de motivation + CV
      Pour en savoir plus sur les conditions d’accès : cliquer ICI.
      2ème possibilité : poste AED (assistant éducation – vie scolaire )
      Nous vous invitons à consulter le site du ministère de l’éducation nationale « Les assistants d’éducation » en cliquant ICI. Les infos datent un peu mais il permet un accès pour postuler directement sur l’académie de votre choix.
      « 3ème possibilité : candidature spontanée pour un poste AED auprès de collèges et de lycées dans votre département.

  204. Amandine dit :

    Bonjour,
    Je suis secrétaire dans une école depuis octobre 2015. Nous avons à faire des formations à distance et l année prochaine on me parle de formation physique est ce obligatoire et pdt le temps de travail?

    De plus j’ai eu un accident de travail, une porte métallique s ‘est refermée sur ma main me laissant des séquelles physiques et une algodystrophie .Nous avons déclaré depuis 6 mois mon accident mais le lycée mutualisateur refuse sa responsabilité que faire? Puis je demander un aménagement de mes horaires je ne peux plus taper que d’une main merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce obligatoire et pdt le temps de travail? »
      Nous manquons d’éléments pour vous apporter une réponse fiable aussi nous vous invitons à consulter la page consacrée à « formation sur ou hors temps de travail ? » en cliquant ICI.

      En réponse à votre interrogation, « le lycée mutualisateur refuse sa responsabilité que faire? » et suivante « Puis je demander un aménagement de mes horaires ? »
      Si vous avez bien accompli les démarches de déclaration (employeur , CPAM), c’est toujours la CPAM qui en dernier ressort détermine le caractère professionnel de cet accident. L’employeur n’a pas d’autre choix que de s’incliner.
      En revanche, si vous souhaitez à la suite de votre accident de travail, bénéficier d’une indemnisation CPAM parce que votre capacité de travail est définitivement réduite en raison de cet accident + une indemnisation complémentaire de l’employeur du fait de cette incapacité reconnnue, alors d’une part, la CPAM aura à statuer sur votre taux d’incapacité et d’autre part, il vous faudra démontrer une Faute inexcusable ou une Faute intentionnelle de l’employeur. Pour en savoir plus, cliquer ICI.
      Pour l’aménagement de vos horaires, il faut au préalable qu’un avis d’aptitude avec aménagement de poste soit établi par un médecin du travail;
      Pour en savoir plus, cliquer ICI.

  205. Sonia dit :

    Dpt 22.Bonjour je suis sur le point d avoir un contrat Cae,evs, dans un collège privé 24h semaine sur 1 an pourriez-vous me dire quel serait le montant de mon salaire et est-ce que je pourrais avoir la prime d activités en complément ? Merci beaucoup de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pourriez-vous me dire quel serait le montant de mon salaire ? »
      Votre rémunération mensuelle nette durant toute la durée de votre contrat sera autour de 650 euros (base retenue 2Oh/hebdomadaire)

      En réponse à votre interrogation, « est-ce que je pourrais avoir la prime d activités en complément ? »
      Oui. Renseignez vous et établissez une demande auprès de la CAF.

  206. M. dit :

    Bonsoir,
    je travaille en tant qu’avs dans un collège du 35 et on m’a vivement conseillé de faire un stage la dernière semaine de cours au lieu de faire acte de présence étant donné que les élèves ne seront plus là. J’aimerais savoir si je dois faire ce stage selon les horaires habituels de mon travail ou si je dois respecter les heures d’ouvertures du lieu de stage. Merci de votre aide.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, «  savoir si je dois faire ce stage selon les horaires habituels de mon travail ou si je dois respecter les heures d’ouvertures du lieu de stage. « 
      Préalable :Pour une fois qu’un conseil intelligent est donné à un AESH pour occuper son temps durant la période dite administrative.
      Normalement, vous avez à effectuer ce stage dans le cadre de vos horaires habituels de travail.

  207. Kikou dit :

    Bonjour,
    je viens d’être embauché en tant qu’avs 20h/semaine en cae , sur mon contrat il est écrit que je dois travailler 15h avec l’enfant et 5h d’administration,mais la maitresse ne veut pas que je fasse de l’ administration elle préfère que je m’occupe de l’enfant pendant les 20h .
    A t-elle le droit??
    Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A t-elle le droit?? »
      Non. Elle n’a pas le droit.
      Bon, dans le cadre de vos bonnes dispositions professionnelles à son égard et dans un esprit de compréhension mutuelle partagée, nous vous invitons à suivre son avis, sous réserve tout de même que le directeur (rice) de l’école est donné (e) son accord.

  208. angelmichel64 dit :

    Bonjour je suis en contrat CAE 20h avec une RQTH. je suis salarié depuis septembre 2013 avec un premier contrat signé en septembre 2013 d`une dune duree de 1 an non daté ainsi que le nombre d’horaires par semaines absent.
    Seul la fiche de pole emploi le prouve. Hors lors de l’année 2014 aucun contrat n’a été signé et en septembre 2015, rebelotte,contrat signé sans date ect. Mon employeur s’est rendu compte de son erreur en fevrier 2016 et depuis souhaite que je resigne les 3 contrats réédités.
    que dois je faire?
    J`ai aussi aucune visite medicale depuis octobre 2013 malgre ma RQTH est ce legal?
    ah et depuis mon embauche toutes mes formations proposees sont refusees sous pretexte qu`ils n`ont soit pas l`argent ou que cela n’est pas qualifiant
    Je ne parle pas des refus d’accompte ainsi que des fiches de paie non données tout les mois.
    Que dois je faire je suis perdu et deux autres salariés en contrat aidé sont en burnout a ce jour.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « que dois je faire? »
      Surtout ne rien faire et refuser catégoriquement de resigner des contrat de travail déjà établis et signés par les 2 parties (vous même et votre employeur).
      En fait, depuis 2014, en l’absence de contrat de travail signé , vous êtes de facto en CDI. Votre employeur le sait bien et il ne peut désormais ni mettre fin à votre CDI sans vous licencier dans le respect de vos droits fixés par le code du travail.
      Ce que craint désormais votre employeur, c’est qu’à force de ne pas respecter ses obligations d’employeur à votre égard, il a multiplié des infractions au code du travail.
      Entre absence de visite médicale obligatoire du salarié et absence de proposition de formation ou de prise en charge d’action de formation, contrat de travail à requalifier en CDI à temps plein, vous disposez désormais la possibilité de le poursuivre devant un tribunal des prud’hommes pour obtenir réparations financières pour préjudices subies. Sur votre demande, et après examen des infractions au code du travail oommises par votre employeur au code du travail, un tribunal des prudhommes sera parfaitement fondé à condamner votre employeur et l’obliger à vous accorder des indemnités réparatrices pour préjudice subi sur une fourchette de 15 000 à 25 000 euros.

      Nous ne serons que trop vous conseiller de prendre contact rapidement avec une organisation syndicale disposant d’un service de conseil juridique qui saura avec efficacité vous conseiller, vous soutenir dans votre démarche en rétablissement de vos droits lésés. Votre employeur se sait en tort et vous avez à lui faire comprendre sûrement et dignement qu’au nom de vos droits bafoués, il en aura à répondre devant des juges prudhommaux.

      • angelmichel64 dit :

        merci encore pour votre reponse donc si je comprends malgre le fait de la signature du contrat 2015, qui est non daté soit dit en passant, je peux demander en me rapprochement des prud hommes une requalification de mon contrat vu la non existence de celui ci pendant lannee 2014?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » je peux demander en me rapprochement des prud hommes une requalification de mon contrat vu la non existence de celui ci pendant lannee 2014? »
          vous avez tout compris et vous possédez de surcroit un dossier béton pour exiger requalification en CDI et indemnités finnacières réparatrices pour droits lésées devant des juges prudhommaux. N’hésitez plus à contacter une organisation syndicale à ce sujet.

  209. Val dit :

    Bonjour,

    Avs au chômage après 2 ans en CUI, après une demande d’AESH refusée en janvier faute de poste vacant, je veux passer la formation DEAES à la rentrée. Mais si je ne réussissais pas les sélections pour cette formation, je repostulerais auprès de l’inspection académique mais quand pensez vous qu’il serait judicieux que j’envoie ma candidature ? En septembre ? Ou avant ?

    Quand les annonces de F.Hollande vont-elles se concrétiser concernant la création de nombreux poste ? Quid pour la Vendée ? Nombres de postes ?

    Dép : 85 VENDEE

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, » quand pensez vous qu’il serait judicieux que j’envoie ma candidature ? En septembre ? Ou avant ? » qui n’ose rien n’a rien donc tentez votre chance en juin, en septembre, novembre….Votre motivation et votre gnac pour obtenir un poste AESH finiront par faire craquer vos interlocuteurs.

      En réponse à votre interrogation, «  Quand les annonces de F.Hollande vont-elles se concrétiser concernant la création de nombreux poste ? » et suivante  » Quid pour la Vendée ? » et suivante «  Nombres de postes ? »
      Encore une fois, nous le répétons
      La 1ère étape pour concrétiser cette annonce du président de la république est d’abord de créer budgétairement sur 5 ans 32 000 emplois supplémentaires AESH ETP, soit 6500 AESH ETP par an à répartir dans chaque académie. Cela implique qu’un budget complémentaire doit être accordée chaque année par Bercy au ministère de l’éducation nationale pour créer 6500 emploi AESH ETP.réservés prioritairement au fur à mesure aux collègues AESh en CUI-CAE dont le contrat arrive à terme définitif. Par an et durant 5 années, cela concernerait donc environ 11 200 salariés AESH en CUI-CAE en poste

      Tant que cette 1ère étape n’est pas réalisée, il demeure impossible déjà de savoir si et comment ces emplois AESH ETP seront dispatchés dans les académies, puis au niveau DASEN dès la rentrée scolaire 2016-2017.

  210. Madadi dit :

    Bonjour
    Je suis en CAE 20 heure semaine et répartis sur 6 jour et modulable dans un club de sport ( convention sport ))., et ont me faire faire parfois plus d heure (jusque 34h c est arriver.) non payer ( salaire de base 643 euro net pour 86h40 mensuel. )Au prétexte des réservations et l afflux de la clientèle. .
    Mon employeur à t il le droit? Les heure dépassent les 21h ne doivent t elle pas être payer? Merci de votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Mon employeur à t il le droit? « 
      Si votre contrat de travail fixe un horaire hebdomadaire de 20h, toutes heures accomplies en sus des 20h sont à considérer comme heures supplémentaires et rémunérées en conséquence.
      Maintenant, Il y a nécessité de vérifier convention, contrat de travail, avenant planning horaire, fiches de salaires pour contrôler les anomalies et infraction au code du code de travail. Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec une organisation syndicale, qui par le biais d’un conseiller syndical saura vous indiquer ensuite la démarche à suivre pour un rétablissement de vos droits conforme à votre contrat de travail.

  211. Sandrine ritz dit :

    J ai des collègues qui n ont jamais été inscrite à pôle emploi elles sont juste une rqth est ça suffit .ou alors 55 ans .

  212. Laloue dit :

    Bonjour je suis actuellement au rsa mais pas inscrite à pôle emploi çela depuis 1an maintenant j’ai donc postuler en tant que AVS auprès de directeur de circonscription d’Amiens j’ai 52 ans et demi convoqué ce matin pour mon suivie RSA elle me dit que je dois m’inscrire au pôle emploi mais j’ai vu que pour être exigible cui il faut 1 an de pôle emploi
    J’ai lu que pour être AVS on peut doit être chômeur depuis plus d’un an ou bénéficiaires du RSA donc si je m’inscris pôle emploi je ne suis plus dans ses conditions que me conseillez vous Merçi pour votre reponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « que me conseillez vous ? »
      Cela n’est pas une obligation effectivement si on touche le RSA d’être inscrit à Pôle emploi. Toutefois si vous êtes sans emploi ou si vous souhaitez pouvoir être éligible à CUI-CAE vous avez à vous inscrire à Pôle emploi.Vous continuerez à percevoir le RSA et Pôle emploi dans le cadre d’un accompagnement personnalisé,tiendra compte de votre situation pour décider votre éligibilité à un CUI-CAE.

  213. Quidoz dit :

    Bonjour je suis actuellement en cae et la date de fin de mon contrat et le 7 juin alors que sur l attestation pôle emploi il est dit que je fini le 31 mai qu elle date est la bonne ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « qu elle date est la bonne ? »
      Si le terme de votre contrat est le 7 juin, alors l’attestation Pôle emploi remis par votre employeur doit indiquer cette date de terme.

  214. loupblanc dit :

    Bonjour,
    je suis AVS dans le 34 depuis 1 an en CAE. Vous avez parlé des formations nullement obligatoires hors temps de travail. Mais quid de celles qui sont dispensées sur les mercredis en journée complète, quand vous ne travaillez que le matin ?!
    Ce serait ridicule d’y assister uniquement le matin (vu le temps que cela me prendrait d’y aller) et je ne parle pas des frais engendrés pour la garde de mes enfants l’après midi ! Au vue de notre salaire je trouve cela aberrant de proposer des formations hors temps de travail et de nous rappeler que si elles ne sont pas effectuées, on peut directement pointer à pole emploi et oublier le renouvellement de notre contrat (déjà que les chances sont minces !)

  215. Shirley dit :

    Bonjour, je suis actuellement en contrat CAE-CUI dans une école (département62) en tant qu’aide administrative. C’est ma deuxième année , mon contrat se termine les 30 juin 2016, je suis déclaré travailleur handicapé, le lycée qui m’emploie à envoyé les papiers de renouvellement, et la directrice de l’école tarde à les renvoyer ! En effet cette année dans mon emploi du temps envoyé avec le contrat de travail il était stipulé que je devais travailler 22h/semaine (en étant payé 20h) chose qu’elle n’a pas supporter ! Elle souhaiterais que je travail d’avantage et que je rattrape les congé de vacances scolaire, car les 2 jours et demi de congé par mois, et les 2h en plus chaque semaine ne seraient pas suffisants pour les vacances scolaire. Or je n’ai jamais demandé ces vacances ils me sont imposés dans l’emploi du temps du contrat (en m’imposant mes 5 semaines de congé par an ainsi que mes heures de récupération). Mon employeur pour cette deuxième année de contrat ne c’est pas occupé de la formation, j’ai envoyé le formulaire début avril et je n’ai toujours pas de réponse. La directrice peut elle refuser mon renouvellement car elle n’est pas d’accord avec les horaires ? Ai-je le droit de prendre d’autre congés que ceux imposés ? Mon employeur peut-il me renouveler même si il n’y a pas eu de formation ? Merci de vos réponse je suis complètement perdu.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « La directrice peut elle refuser mon renouvellement car elle n’est pas d’accord avec les horaires ? » Votre directrice d’école n’est pas votre employeur et ce dernier est celui qui est marqué dans votre contrat de travail. Aussi, si votre contrat de travail stipule que vous devez effectuer un planning horaire hebdomadaire de 22H, votre directrice d’école n’a pas à discuter de ce planning horaire avec vous. Il s’impose à vous et à la directrice d’école. Cette dernière n’a aucune autorité hiérarchique pour vous imposer des heures de travail en sus de votre planning horaire hebdomadaire et vous disposez du droit légal de refuser toutes heures de travail effectif supplémentaires exigées.
      Tant que vous respectez votre temps de travail hebdomadaire conforme à votre contrat de travail, votre employeur n’a aucun motif de considérer que votre renouvellement de contrat soit conditionnée par les seuls désiratas d’une directrice de vous faire accomplir des heures de travail illégales.

      En réponse à votre interrogation, « Ai-je le droit de prendre d’autre congés que ceux imposés ? »
      non.
      En réponse à votre interrogation,  » Mon employeur peut-il me renouveler même si il n’y a pas eu de formation ? »
      le seul risque vous concernant est en fait le refus de pôle emploi que l’employeur renouvelle votre contrat par absence de mise en place d’action de formation obligatoire vous concernant. Ce refus de Pôle emploi est une possibilité qu’il ne faut pas écarter en particulier pour les EVS assistant administratif à la direction d’école, tout particulièrement menacés sur leur poste en cette future rentrée scolaire.

      • Shirley dit :

        Merci pour ces réponses.
        Mais en ce qui concerne le contrat, c’est le lycée qui m’emploie mais c’est à la directrice d’école de remplir mes papiers de renouvellement, enfin à ce qu’elle m’a dit ! Elle les gardent donc et je n’ai aucun « pouvoir » là dessus ! on verra bien …
        Une autre petite question.. j’ai un entretien pour un autre travail vendredi après-midi, est ce que je dois rattraper mes heures non effectués ou puis je m’absenter du fait que mon contrat est un contrat d’accompagnement à l’emploi ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « est ce que je dois rattraper mes heures non effectués ou puis je m’absenter du fait que mon contrat est un contrat d’accompagnement à l’emploi ? »
          Pour cet entretien, vous avez à formuler une autorisation d’absence auprès de votre employeur. C’est ce dernier qui décidera de vous accorder l’autorisation d’absence, avec maintien de la rémunération ou non et avec rattrapage d’heures ou non.

  216. Sandrine ritz dit :

    J ai fait grève là semaine dernièredonc on peut le droit de grève s applique à tous.
    Sandrine
    Gironde

  217. Aude dit :

    Bonjour
    Actuellement en cui car dans une ecole publique je souhaite participer à la manifestation de demain soit être en grève toute la journée suis je dans mon droit?
    Merci beaucoup

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « suis je dans mon droit? »
      Oui. A l’appel de l’organisation syndicale ayant lancé le mot d’ordre de grève pour jeudi 26 mai, vous pouvez exprimer votre solidarité en vous abstenant de venir au travail durant la journée considérée.

      • aud dit :

        Sans parler de ne pas vous faire confiance… je veux vraiment m’assurer que je suis dans mon droit…. des personnes m’on dit qu’il n’était pas possible pour moi de faire greve par solidarité que cela était interdit.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre commentaire, « des personnes m’on dit qu’il n’était pas possible pour moi de faire greve par solidarité que cela était interdit. » C’est une stupidité.
          Le droit de grève est un droit constitutionnel, reconnu à tout salarié dans le secteur privé comme le secteur publique.Tout salarié peut utiliser son droit de grève. Cependant, un salarié ne peut pas faire grève tout seul, sauf s’il accompagne une grève nationale décidée par une organisation syndicale.

  218. gwendoline dit :

    Bonjour;
    Voila je suis en CUI dans un lycée a l’intendance et je passe actuellement des formations a Besançon sur 4 jours différent qui durent 6 h sachant que j’ai signée un contrat de 20h par semaines et je ne travail que 4 h par jours au total j’ai fait 8h de plus de formation . Doit t-on enlever 2 jours de travail pour récupérer les heures en trop ? Parse que j’en est parler a mon employeur qui me répond que  » pour les vacances scolaire je ne travail pas » alors sa les rattrapes sur ces horaires que je ne fait pas. Sachant que pourtant je fait des permes pendant les vacances et après le lycée et ferme .

    Merci pour votre réponse