recrutement par CDD

Ce que dit la circulaire n° 2019-090 du 5-6-2019 relative au Cadre de gestion des personnels exerçant des missions d’accompagnement d’élèves en situation de handicap (AESH)

1 Condition de diplôme

Conformément à l’article 2 du décret du 27 juin 2014 précité, peuvent être recrutés en tant qu’AESH :

1- les candidats titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne, tel que le DEAES qui, depuis 2016, remplace les diplômes d’État d’auxiliaire de vie sociale et d’aide médico-psychologique ;(Pour en savoir plus, cliquer ICI.)

2- les personnes ayant exercé pendant au moins neuf mois dans les domaines de l’accompagnement des personnes en situation de handicap, notamment les élèves ou les étudiants ;

3- les candidats justifiant d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplôme.

Les AESH diplômés du baccalauréat ou d’un titre ou diplôme équivalent pourront notamment accompagner les élèves en situation de handicap en classes de seconde, première ou terminale.

Le point 2 concerne plus spécifiquement les personnes recrutées par contrats aidés qui peuvent prendre la forme de parcours emploi compétences contrat unique d’insertion – contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE/PEC), ainsi que les personnes recrutées par une association ou un groupement d’associations ayant conclu une convention avec l’État en application de l’avant-dernier alinéa de l’article L. 351-3 du Code de l’éducation et du décret n° 2009-993 du 20 août 2009 pris pour son application, y compris celles qui ne sont plus en CUI-CAE/PEC ou salariées d’une association au moment où elles présentent leur candidature.

2. Modalités de recrutement en contrat à durée déterminée

Recrutement en CDD

L’article L. 917-1 du Code de l’éducation autorise l’État et les établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) à recruter des AESH en contrat à durée déterminée (CDD).

Les AESH sont recrutés par le recteur ou son délégataire, ou par le chef d’établissement de l’EPLE mutualisateur, sur des contrats d’une durée de trois ans. Ceux – ci peuvent être renouvelés une fois.

À compter de la publication de la présente circulaire, tout renouvellement ou tout nouveau contrat donne lieu à un contrat d’une durée de trois ans.

Lorsque le recrutement est effectué par les EPLE, le chef d’établissement doit recueillir l’accord du directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen), formalisé par un visa figurant sur le contrat, ainsi que l’accord préalable du conseil d’administration. Par ailleurs, dans le cas où l’AESH est recruté par un EPLE pour exercer dans une école publique, le directeur de l’école peut être associé, s’il le souhaite, à la procédure de recrutement.

modèle de CDD téléchargeable en cliquant ICI.

Période d’essai

L’article 9 du décret du 17 janvier 1986 dispose que le contrat peut comporter une période d’essai et fixe les conditions de celle-ci.

(…) lorsqu’il s’agit d’un premier contrat de recrutement, il est préconisé d’avoir recours à la période d’essai, même si elle n’est pas obligatoire. Elle constitue en effet une garantie qui permet à l’administration d’évaluer les capacités professionnelles de l’agent et de permettre à ce dernier d’apprécier si les fonctions occupées lui conviennent ;

Eu égard à la durée des CDD, une durée de période d’essai d’au moins deux mois est préconisée, dans la limite de trois mois. Cette durée peut être modulée à raison d’un jour ouvré (jour effectivement travaillé, soit du lundi au vendredi) par semaine de durée de contrat

Modification d’un élément substantiel du contrat de travail

Conformément à l’article 45-4 du décret du 17 janvier 1986 précité, en cas de transformation du besoin ou de l’emploi qui a justifié le recrutement de l’agent contractuel recruté pour un besoin permanent, l’administration peut proposer la modification d’un élément substantiel du contrat de travail tel que la quotité de temps de travail de l’agent, ou un changement de son lieu de travail.

Lorsqu’une telle modification est envisagée, la proposition est adressée à l’agent par lettre recommandée avec avis de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge. Cette lettre informe l’agent qu’il dispose d’un mois à compter de sa réception pour faire connaître, le cas échéant, son acceptation.

À défaut de réponse dans le délai d’un mois, l’agent est réputé avoir refusé la modification proposée conduisant à la rupture du contrat initial.

76 commentaires pour recrutement par CDD

  1. A... Martine dit :

    Bonjour,
    J’ai signé un contrat d’1 an aesh le 1ier septembre 2019 ! Je reçois un avenant pour un contrat de 3 ans et je dois le dater aussi au 1ier septembre 2019. Si je ne le signe pas , on me dit que se sera considéré comme une démission et que je ne serais pas indemnisé.
    Ma question est : Ais je le droit de ne pas le signer et de faire que 1 an ? Je suis 1ier degré aesh Mutualisé, c’est pareil on t’il le droit de me faire travailler en collège sachant que je n’ai pas le niveau j’ai 60 ans ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement,
    Mme Martine

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Ais je le droit de ne pas le signer et de faire que 1 an ? « 
      Oui. vous disposez d’un CDD AESH en bonne et due forme dont la durée a été fixée sur un an. Signé et daté par les 2 parties (employeurs et salariés), il s’impose. De fait, vous n’êtes nullement tenu d’accepter un avenant à ce CDD AESH le portant sur 3 ans. Votre refus d’acceptation de cet avenant ne constitue nullement une démission. !!!!(Il faut avoir un crâne de sauterelle pour sortir cette stupidité).
      Nous remettaon les pendules a l’heure:
      Modification d’un élément substantiel du contrat de travail
      Conformément à l’article 45-4 du décret du 17 janvier 1986 ,
      « en cas de transformation du besoin ou de l’emploi qui a justifié le recrutement de l’agent contractuel recruté pour un besoin permanent, l’administration peut proposer la modification d’un élément substantiel du contrat de travail tel que la quotité de temps de travail de l’agent, ou un changement de son lieu de travail.
      Lorsqu’une telle modification est envisagée, la proposition est adressée à l’agent par lettre recommandée avec avis de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge. Cette lettre informe l’agent qu’il dispose d’un mois à compter de sa réception pour faire connaître, le cas échéant, son acceptation.
      À défaut de réponse dans le délai d’un mois, l’agent est réputé avoir refusé la modification proposée conduisant à la rupture du contrat initial »

      Il faut simplement savoir que pour vous licencier, votre employeur rectorat, via service IA ASH, va fortement hésiter à cause de la perte de temps fou pour recruter un AESH piou vous remplacer. Il tentera plutôt des manoeuvres de pression, intimidations, menaces pour vous faire accepter l’avenant.

      En réponse à votre interrogation, « Je suis 1ier degré aesh Mutualisé, c’est pareil on t’il le droit de me faire travailler en collège sachant que je n’ai pas le niveau j’ai 60 ans ? »
      En tant qu’AESH, vous pouvez toujours être amené à exercer vos fonctions au sein d’un établissement scolaire premeire degré (maternelle et primaire) et/ou d’un établissement secondaire (collège, lycée). Toutefois, vous avez le droit de signaler à votre employeur qu’une affectation en établissement scolaire de second degré ne vous parait pas pertinent compte tenu que vous reconnaissez les limites de vos interventions dans un cadre d’apprentissage scolaire insuffisamment maitrisé.

  2. christ xxxblanxxxx dit :

    Bonjour,
    Je voudrais savoir de quel texte de loi relève le fait apparemment inscrit dans le « règlement intérieur » des avs, qu’une avs n’a pas le droit de travailler dans l’établissement où sont ses propres enfants. Cela en effet me permet être une grosse injustice étant donné le nombre d’enseignants qui , eux, ont leur enfants dans leur établissement, et de fait, cela est beaucoup plus pratique et aussi beaucoup moins cher (pas de frais de garderie ni de cantine, pas de lever aux aurores ni de retrouvailles tardives etc.) Pour les enseignants c’est extrêmement simple, à chaque fois, l’élève n’est juste pas placé dans la classe de son parent. Il serait encore plus facile de faire cela lorsqu’il s’agit d’une avs donc qui ne s’occupe que d’un ou quelques élèves! La loi n’est-elle donc pas la même pour tout le monde? Cela est d’autant plus énervant que les avs ont un salaire bien moins important que les enseignants donc on a l’impression que c’est toujours aux plus petits qu’on demande le plus d’efforts. De fait, comme beaucoup d’avs sont aussi des parents de famille mono-parentale, dont la tache n’est déjà pas aisée, eh bien cette procédure rend les choses encore plus difficiles. Merci par avance pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « avoir de quel texte de loi relève le fait apparemment inscrit dans le « règlement intérieur » des avs, qu’une avs n’a pas le droit de travailler dans l’établissement où sont ses propres enfants. »
      il n’en existe pas. Quant à un « réglement intérieur » stipulant qu’un contractuel n’aurait pas le droit d’exercer ses missions dans un établissement scolaire où son enfant est inscrit, il serait de facto considéré comme discriminatoire.

      • christèle blanchet dit :

        Comment se défendre alors puisque verbalement, lorsque j’ai été sélectionnée par les coordinateurs du rectorat, la PREMIERE CHOSE que l’on m a demandé c’est l’école de mes enfants et on m’a dit de suite DONC VOUS NE TRAVAILLEREZ PAS DANS CES ECOLES-Là. Comment se battre contre cette discrimination, alors? Rien n’a été écrit mais le « mot d’ordre général » a été appliqué scrupuleusement à tous les avs.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Comment se défendre alors puisque verbalement, lorsque j’ai été sélectionnée par les coordinateurs du rectorat, la PREMIERE CHOSE que l’on m a demandé c’est l’école de mes enfants »
          Le coordonnateur du rectorat n’avait pas à vous interroger sur votre vie privée et familiale, et tout particulièrement sur vos choix personnels de parent d’inscrire vos enfants à tel ou tel école. Vous n’étiez pas tenu de répondre à ce type de questionnement.

          En réponse à votre interrogation, « Comment se battre contre cette discrimination, alors?  »
          Nous allons nous faire passer pour des donneurs de leçon mais nous osons bien dire : C’est par l’expérience qu’on apprend à éviter de répondre dans un cadre professionnel à des questionnements intrusives et indélicats sur des choix de vie personnelle, privée et familiale. Ce que vous citez au sujet des coordinateurs du rectorat relève du questionnement intrusif et indélicat sur des choix de vie personnelle, privée et familiale qui n’a pas sa place dans une sélection de candidats à un emploi AESH.

  3. christèle blanchet dit :

    Bonjour, savez-vous ce que dit exactement la loi sur les « droit de réserve  » et « discrétion professionnelle » des avs? merci par avance pour votre aide

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savez-vous ce que dit exactement la loi sur les « droit de réserve » et « discrétion professionnelle » des avs? »
      Nous vous invitons à consulter la page suivante « Devoir de réserve, discrétion et secret professionnels dans la fonction publique » en cliquant ICI.

      • christèle blanchet dit :

        Merci pour vos documents sur le droit de réserve de l’avs mais en quoi un parent est-il soumis à ce droit? Ce que je ne comprends pas c’est en quoi le parent qui désire exprimer son voeux de continuer avec une avs serait en tort de quoi que ce soit ?? D’autant que les parents voient l’évolution de leur enfant au cours de l’année alors pourquoi ne pas écouter aussi ce qu’ils pourraient avoir à exprimer des difficultés de l’enfant etc? QUI est soumis au droit de réserve et à la confidentialité, pas le parent, si ?? Et comment une avs peut-elle être blâmée parce qu ‘un parent a voulu s’exprimer ?? Cela n’a pas de sens surtout s ‘il s’agit de compliments, là je vois que le droit de réserve est utilisé en cas d’injures etc. je comprends, de la part de l’avs sur le fonctionnement de l’organisme des avs, ce qui n’a rien à voir avec ce que les parents pourraient vouloir exprimer, eux, sur ce qu’ils désireraient, ce qui est vécu comme un plus ou au contraire une difficulté supplémentaire etc. Pouvez-vous préciser car j’avoue que ce point reste très obscur.

        • briand0493 dit :

          Bonour,
          En réponse à votre interrogation,  » en quoi un parent est-il soumis à ce droit? «  et suivante « c’est en quoi le parent qui désire exprimer son voeux de continuer avec une avs serait en tort de quoi que ce soit ??’ et suivante « pourquoi ne pas écouter aussi ce qu’ils pourraient avoir à exprimer des difficultés de l’enfant etc? «  et suivante « QUI est soumis au droit de réserve et à la confidentialité, pas le parent, si ?? » et suivante « comment une avs peut-elle être blâmée parce qu ‘un parent a voulu s’exprimer ?? » et suivante « Pouvez-vous préciser car j’avoue que ce point reste très obscur ? »
          Vous êtes AESH et non parent. Ceci implique qu’en tant AESH, agent contractuel, vous êtes tenu au devoir de discrétion et de réserve professionnel, ce dont un parent n’est pas tenu de s’y conformer.
          Votre cadre d’intervention professionnelle est clairement défini par votre autorité hiérarchique, employeur
          Par décision de l’autorité hiérachique (l’employeur) vous avez été bien chargé de l’accompagnement d’un élève
          Vous ne pouvez agir
          -sous la responsabilité « fonctionnelle » du chef d’établissement scolaire d’affectation
          -sous la responsabilité « pédagogique » globale du professeur principal (si vous êtes en collège ou en école)
          -sous la responsabilité « pédagogique » de l’enseignant assurant les cours

          Quant aux contacts avec le parent de l’élève, il ne vous est possible de l’effectuer que, sur autorisation du chef d’établissement scolaire, et/ou de du professeur principal et/ou du professeur de cours, sur demande formulée. Tout échange établi avec le parent de l’élève ne peut s’effectuer que sous responsabilité de vos collègues. pré-cités.
          Quant au parent,s’il souhaite formuler un jugement, un avis, une observation sur votre activité professionnelle, vos compétences et savoirs faire, rien ne vous interdit de l’entendre sur ce sujet si vous l’estimez nécessaire. Vous avez simplement un devoir professionnel à rediriger le parent vers le chef d’établissement scolaire, et/ou de du professeur principal et/ou du professeur de cours qui apprécieront par eux-mêmes la pertinence du jugement, de l’avis, de l’ observation sur votre activité professionnelle, vos compétences et savoirs faire.

  4. christèle blanchet dit :

    bonjour,

    J’étais cette année (je suis encore) en contrat PEC c est à dire contrat aidé. C’est ma première année; Pour avoir toutes les chances de voir ce contrat renouvelé (transformé en contrat aesh vu que les contrats aidés disparaissent), dois-je (comme les contrats aidés d’une durée de deux ans, d’après ce que j’ai compris) demander un entretien avec mon directeur pour qu’il puisse formuler un avis me permettant éventuellement de voir mon contrat aboutir, ou est-ce que le fait que je n aie travaillé qu’une seule année ne me permet plus aucun espoir de renouvellement? Y-a-t-il une date buttoir pour que mon employeur formule cet avis favorable (ou défavorable!) ?
    Merci par avance pour votre attentione t votre aide,
    Christèle

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » dois-je (…) demander un entretien avec mon directeur pour qu’il puisse formuler un avis me permettant éventuellement de voir mon contrat aboutir, ou est-ce que le fait que je n aie travaillé qu’une seule année ne me permet plus aucun espoir de renouvellement? » et suivante « Y-a-t-il une date buttoir pour que mon employeur formule cet avis favorable (ou défavorable!) ? »

      Ce qu’il vous faut savoir :
      Références : décrets n° 86-83 du 17-1-1986 et n° 2014-724 du 27-6-2014 ;
      peuvent être recrutés en tant qu’AESH :
      1- les candidats titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne, tel que le DEAES qui, depuis 2016, remplace les diplômes d’État d’auxiliaire de vie sociale et d’aide médico-psychologique ;
      2- les personnes ayant exercé pendant au moins neuf mois dans les domaines de l’accompagnement des personnes en situation de handicap, notamment les élèves ou les étudiants ;Ce point 2 concerne plus spécifiquement les personnes recrutées par contrats aidés – contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE/PEC),
      3- les candidats justifiant d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplôme.
      Les AESH diplômés du baccalauréat ou d’un titre ou diplôme équivalent pourront notamment accompagner les élèves en situation de handicap en classes de seconde, première ou terminale.

      Donc, si vous remplissez 1 des 3 conditions requises, vous pouvez présenter votre candidature à un emploi AESH en CDD

      Comment faire ?
      Dans les plus brefs délais, vous avez à adresser votre lettre de candidature à un emploi AESH auprès de la DSDEN de votre département (lettre de motivation + CV + recommandations professionnelles)

      Pour les recommandations professionnelles, il vous appartient de demander un entretien auprès du directeur d’école d’affectation afin qu’il puisse vous fournir les recommandations professionnelles allant dans le sens de votre démarche en candidature à un emploi AESH.

      • christèle blanchet dit :

        merci beaucoup briand0493. En plus de ma demande de lettre de recommandation auprès du directeur, puis-je demander des lettres de recommandation aux enseignants de l’école où j’ai travaillé cette année ainsi qu’aux parents des élèves que j’ai accompagnés?
        Merci par avance pour votre réponse, Christèle.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « puis-je demander des lettres de recommandation aux enseignants de l’école où j’ai travaillé cette année ainsi qu’aux parents des élèves que j’ai accompagnés? »
          Pour solliciter des lettres de recommandation professionnelle aux enseignants de l’école, oui
          Pour solliciter des lettres de recommandation professionnelle aux parents des élèves que vous avez accompagné, surtout pas. Vous plomberez d’avance votre candidature à un emploi AESH par défaut du devoir de réserve et de discrétion professionnelle.

  5. Max dit :

    Bonsoir je ne comprends pas très bien il existe une anomalie de procédure vous dites mais c est moi qui sollicite l entretien pour comprendre les raisons de mon non renouvellement d ailleurs la lettre a été posté le jour de ma demande d entretien comme pour me déstabiliser ce n est pas un entretien de licenciement mais seulement avoir une explication alors en quoi sont il fautifs de me l avoir envoyer avant?merci pour votre patience

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » je ne comprends pas très bien il existe une anomalie de procédure vous dites mais c est moi qui sollicite l entretien pour comprendre les raisons de mon non renouvellement »
      Il serait pertinent de revenir à un examen des faits dans l’ordre sans chercher à tout prix une interprétation des postures de vos interlocuteurs DSDEN et service IA ASH
      1-Vous avez du passer un entretien professionnel avec le directeur d’école (?) dont l’objet restait de porter a minima sur une évaluation sur votre manière de servir durant l’année scolaire. Le directeur d’école se devait établir, signer une fiche écrite de l’entretien comportant une appréciation générale de votre valeur professionnelle ainsi qu’un avis favorable ou défavorable sur votre maintien en poste.
      2-Cette fiche écrite de l’entretien avec votre directeur d’école se devait être porté obligatoirement à votre connaissance afin que vous puissiez établir vos propres observations et éventuellement contester les mentions professionnelles défavorables portées par votre directeur d’école.
      3-Vous nous confirmez pas que vous ayez eu connaissance de cette fiche d’entretien établie par le directeur d’école
      4-Suite à votre demande d’entretien, votre interlocuteur IA ASH a du réaliser que la fiche d’entretien du directeur d’école n’a pas été portée à votre connaissance. Estimant que vous n’avez pas eu de possibilité de vous expliquer ou contester l’avis du directeur d’école, en toute légitimité de votre droit à revision de l’entretien, il a été organisé un second entretien mais cette fois en sa présence, présence d’un inspecteur d’académie et directeur d’école.
      5-le courrier actant un non renouvellement de CDD vous est parvenu, c’est parce qu’il a été constaté une absence de réaction de votre part à la fiche d’entretien établie par le directeur d’école (et pour cause, vous l’avez appris incidemment)

      En fait, vous avez un quasi-allié pour cet entretien : un interlocuteur IA ASH sachant qu’un agent AESH est bien souvent un bouc émissaire commode pour masquer des défaillances d’une équipe enseignante dans l’inclusion d’élèves en situation de handicap.
      Donc, à vous de jouer dans l’entretien, démontrez que vous avez accompli scrupuleusement votre mission AESH durant l’année scolaire conformément à ce que l’IA ASH l’exigeait.

  6. Max dit :

    Bonjour
    Je viens de recevoir en recommandé ma lettre de non renouvellement et j ai un rdv pour un entretien bientôt pour plaider ma cause devant les responsables de l inspection académique est ce bien utile que je me présente puisse que les jeux sont fait ? La lettre recommandée confirmant mon non non renouvellement .ils ne peuvent plus revenir en arrière ? Merci bien

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, » est ce bien utile que je me présente puisse que les jeux sont fait ?  » et suivante « La lettre recommandée confirmant mon non non renouvellement .ils ne peuvent plus revenir en arrière ? »
      Il existe une anomalie de procédure. Il ne peut être formulée un avis de non renouvellement de contrat avant que vous n’ayez entendu en entretien avec le responsable ASH et l’inspecteur d’académie.
      A notre sens, vous auriez tout intérêt à maintenir votre présence à l’entretien projeté. A exprimer d’emblée à vos interlocuteurs que, par respect professionnel à leur égard, vous êtes présent à cet entretien pour être entendu malgré que la décision de non renouvellement de Contrat vous étant parvenu, votre sort a été scellé sans être entendu.
      En y soulignant sans colère ni animosité cette contradiction de posture d’une autorité hiérarchique, vos interlocuteurs seront plus à même d’admettre que si erreurs professionnelles vous étaient reprochées, vous êtes à même d’en relever de leur côté sans décréter pour autant qu’ils n’ont pas compétences et de qualité pour occuper leur fonction.
      Cela peut suffire à leur faire un retour spectaculaire en arrière pour votre non renouvellement.

  7. Max dit :

    Bonsoir
    Aesh depuis 2ans ,j étais avant avs pendant 5 ans je viens d être convoqué pour un entretien avec un inspecteur et faire le point
    L entretien ne s est pas très bien passé l équipe éducative me reprochant de ne pas être ponctuel je m occupe d un enfant autisme profond à surveille également ds la cour il m arrive de m absenter pour aller au toilette quelque instant sachant que l enfant n est jamais il y a obligatoirement des enseignants.l inspecteurs m a fait entendre que mon contrat ne serait peut être pas renouveler comment plaider ma cause?avec mes remerciements

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » comment plaider ma cause? »
      aîe, aîe…l’entretien professionnel s’étant déroulé avec l’inspecteur d’académie, il vous appartenait de profiter de cet entretien pour « contrer » les dits insuffisances professionnelles soulevées par l’équipe éducative à votre encontre.
      De ce entretien avec cet inspecteur d’académie, il vous reste à espérer (en croisant les doigts) à qu’après entendu votre point de vue, il émet un avis somme toute favorable à votre renouvellement de CDD AESH. L’accompagnement d’un élève TSA dans un établissement scolaire demeure toujours un exercice difficile pour un AESH, mal comprise d’équipe d’enseignant peu au fait de la spécificité de l’autisme. Comme l’AESH se doit en permanence ajuster sa posture professionnelle pour un élève qui, bien souvent, ne sait pas établir de distinction entre rythmes hors activités scolaires (récréation) et rythmes activités d’apprentissage scolaire (classe), une équipe éducative doit pouvoir comprendre et admettre que ces ajustements en permanence ne doit pas priver l’AESH de son droit s’octroyer des pauses indispensables pour son propre confort physique et mental.

      • Max dit :

        Si l inspecteur à mis un avis défavorable puis je aller voir la responsable à l inspection académique pour plaider ma cause ou c est peine perdue à savoir que le directeur d ecole ne m a jamais convoqué pour me faire part de problème j ai été mis dvt le fait accompli en sachant que je retourne à l ecole pour 3 semaines encore alors que mon contrat ne sere pas renouveler je ne sais pas quoi faire merci de me répondre

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » puis je aller voir la responsable à l inspection académique pour plaider ma cause ? »
          cela va être compliqué pour plaider sa causede solliciter la responsable à l’inspection académique, compte tenu que c’est cette responsable qui a organisé cette entretien avec l’inspecteur d’académie pour avis, après avoir pris connaissance de l’avis du directeur d’école.

          En réponse à votre interrogation, « savoir que le directeur d ecole ne m a jamais convoqué pour me faire part de problème j ai été mis dvt le fait accompli en sachant que je retourne à l ecole pour 3 semaines encore alors que mon contrat ne sere pas renouveler je ne sais pas quoi faire ? »
          Vous pouvez au moins exiger un entretien avec le directeur d’école et de lui faire part, les yeux dans les yeux, haut et fort pour qu’on vous entende bien, de votre colère de son manque d’honnêteté professionnelle à faire état à l’IA d’un avis défavorable pour votre renouvellement de CDD, sur la base de motifs de soi-disant manquement professionnel dont vous n’étiez même pas au courant. En clair, de retour à l’école, pourrissez l’ambiance d’ici la fin d’année scolaire avec une tête de mauvais jour, en faisant bien comprendre à tous l’équipe enseignante que l’hypocrisie cela ne mérite que dédain de votre part.

        • Max dit :

          Bonjour
          Suite à un avis défavorable j’ai obtenu un rdv que je vais avoir prochainement avec le responsable aesh en présence de l inspecteur d académie qui m a évalué.je sais que c est peine perdue je vais me retrouvé devant 2 pers hostiles
          Pouvez vous me dire quelle attitude je dois adopté face à ces personnes et si d autre aesh ont connu cette situation pour me conseiller?.merci d avance

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Pouvez vous me dire quelle attitude je dois adopté face à ces personnes et si d autre aesh ont connu cette situation pour me conseiller? »
          dites vous bien d’abord que si cet entretien a été organisé avec le responsable AESH en présence de l’Inspecteur d’académie, c’est qu’il s’agit d’entendre un autre son de cloche que celui du chef d’établissement scolaire ayant exprimé un avis défavorable suite à ses supposés incompétences professionnelles.
          Autrement dit, cet entretien n’st pas un tribunal mais un échange entre professionnel (Vous l’êtes) ayant pour but de vous permettre de vous défendre contre la partialité d’un chef d’établissement scolaire et d’exprimer votre point de vue sur vos difficultés professionnelles constatées ou non et réussites ou non en matière d’accompagnement d’un élève en situation de handicap.
          Donc, durant l’entretien, soyez professionnel AESH sachant reconnaître que vous pouvez avoir des défauts mais qu’il ne s’agit pas d’oublier vos qualités.

        • Max dit :

          Suite à un avis défavorable l inspecteur est il déjà revenu sur sa décision ?merci

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,« Suite à un avis défavorable l inspecteur est il déjà revenu sur sa décision ? »
          c’est arrive et cela arrive plus fréquemment que l’on puisse imaginer.

  8. Farah06 dit :

    Bonjour
    Je voudrais savoir si je peux accompagner deux enfants de même famille ( frère et soeur) dans deux classes différents?
    Merci d’avance.
    Bien cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si je peux accompagner deux enfants de même famille ( frère et soeur) dans deux classes différents? »
      Cela peut demeurer une possibilité mais il ne vous appartient pas d’en exiger l’effectivité dans l’établissement scolaire.

  9. HUGUENIN dit :

    Bonjour,
    J ai été AVS en CUI CAE pendant 2 ans mais le collège où je travaillais ne veut embaucher que des AVS en contrat aidé. Donc mon contrat n a pas été transformé en CDD.
    Je suis actuellement assistante d education dans un autre collège.
    Or je souhaiterai postuler à la fin de l année scolaire pour un poste d AESH en CDD.
    Quels sont mes chances de recrutement sachant que je ne suis plus AVS actuellement et que les AVS déjà en poste seront prioritaires ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quels sont mes chances de recrutement sachant que je ne suis plus AVS actuellement et que les AVS déjà en poste seront prioritaires ? »
      Par respect de tous nos collègues AESH en CUI-CAE passées ou présents, nous ne souhaitons pas rentrer dans des pronostics type chance ou pas chance pour obtenir un emploi AESH en CDD. Tout ce que pouvons vous dire: Ce qui peut amener l’IA ASH à retenir votre candidature à un emploi AESH en CDD sera avant tout la qualité de votre expérience et de vos compétences professionnelles développées comme AVS en CUI-CAE puis comme AED et votre motivation à exercer ce métier AESH.

  10. clements dit :

    Bonjour

    Aesh depuis la rentrée 2016 a plein temps en zone REP + ai je le droit de beneficier de la prime mensuelle octroyer aux personnels enseignants et administratifs ? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » a plein temps en zone REP + ai je le droit de beneficier de la prime mensuelle octroyer aux personnels enseignants et administratifs ? « 
      Non. l’octroi de la prime REP+ ne concerne pas les agents non titulaires AESH.

  11. Amélie G dit :

    Bonjour,

    Je suis en train (depuis plusieurs mois) de postuler pour devenir AESH en Ille et Vilaine (35).
    On me dit que ma candidature ne peut être étudiée car je n’ai pas d’attestation de compétences pour certains de mes contrats (via l’inspection académique : 2009-2010 et cui : 2014) effectués dans le 49.
    Ces attestations de compétences sont elles réellement nécessaires à l’étude d’une candidature AESH ?
    Sachant que j’ai 2 autres attestations de compétences correspondant à 2 autres contrats et à une durée de travail de 1 an et demi environ (19 mois).

    Merci !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Ces attestations de compétences sont elles réellement nécessaires à l’étude d’une candidature AESH ? » Comme il s’agit de déterminer l’intérêt de votre candidature à un emploi AESH parmi d’autres candidatures similaires, un service IA ASH est libre de fixer les critères d’appréciation pour apprécier l’une ou l’autre candidature. Il semble bien que remettre des attestations de compétence correspondant aux périodes citées soit devenu déterminant pour retenir votre candidature par rapport à d’autres existantes.

  12. clement dit :

    Bonsoir
    Je viens de signer mon contrat de travail AESH contrat fixé à 900 heures reparties sur 36 semaines soit 56% d’un temps plein.Est ce legal et je travail combien d’heure par semaine ?
    A qui s’adresser en cas d’inégalité? Merci

  13. clement dit :

    Bonjour
    A la fin de l’année scolaire en tant que AESH peut on demander une autre affectation dans une autre ecole sans avoir peur que notre contrat ne soit pas renouvellé et en cours d’année si probleme avec l’enseignante peut on demander aussi de travailler ds un autre etablissement ?
    Je suis ds le 69

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation sur « demande d’affectation dans un autre établissement scolaire »
      Il ne vous est pas interdit de formuler par écrit un souhait d’affectation auprès d’un élève d’un autre établissement scolaire auprès de votre employeur. Ce dernier est libre légalement en retour de répondre favorablement ou non à votre souhait comme il est libre de ne pas répondre du tout.

  14. Lala dit :

    52 haute Marne Bonsoir je suis aesh mutualisé puis je prétendre à un CDD de 3 ans ? Sachant que mon contrat est renouvelé tous les ans

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « puis je prétendre à un CDD de 3 ans ? »
      Votre employeur a la prérogative exclusive de fixer la durée du CDD AESH. A charge pour vous, d’accepter ou de refuser dans les 8 jours qui suit la proposition de CDD dans les termes fixés.

  15. ATTOUT dit :

    je suis AVS en fin de contrat CUI-CAE j’ai déposé ma demande pour devenir AESH
    j’ai pas de réponse jusqu’à maintenant on est le 25/02/2016 et mon contrat prend fin le 29/03/2016
    que faire????????

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « que faire???????? »
      Nous vous invitons à prendre contact avec le service IA ASH (gestionnaire de contrat ASH ou coordonnateur ASH) pour prendre connaissance de l’avancée de votre demande.

  16. Bonjour,
    J’ai effectué un premier contrat CUI CAE de février 2014 au 31 août 2014 puis un deuxième du 1° septembre 2014 au 31 août 2015. J’ai donc 18 mois d’expérience en tant qu’ AVS et reste éligible en contrat CUI CAE pour encore 6 mois. Grâce à mes recherches, j’ai trouvé un contrat remplacement congé maternité de 6 mois de janvier à juin 2016. Mon dossier est passé en commission Pôle Emploi qui a refusé de m’octroyer cet emploi car un remplacement congé maternité ne peut en aucun cas se faire par un contrat CUI CAE et que je ne suis en aucun cas prioritaire alors que je suis sénior !!! Quelles possibilités s’offrent à moi pour ces 6 mois d’éligibilité restants ? Pôle Emploi me dit aussi que je suis éligible pour 5 ans car j’ai 51 ans, qu’en est-il et vers quelles institutions se tourner pour avoir toutes les chances de réussir ?
    Mon département est le 35.
    N.B. : j’adore ce travail auprès des enfants en situation de handicap et le summum serait de continuer dans cette voie jusqu’au jour de ma retraite.
    D’avance merci pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « qu’en est-il et vers quelles institutions se tourner pour avoir toutes les chances de réussir ? »
      Dans la mesure où Pôle emploi vous a indiqué que vous êtes suis éligible pour 5 ans, nous vous invitons à envoyer à nouveau votre candidature à un poste AVS dans l’éducation nationale.
      rappel: La durée d’un contrat de travail est toujours fixée par l’employeur et si pour un CUI-CAE, un employeur ne peut recruter sur une durée inférieure à 6 mois, il est libre de fixer une durée qui ne saurait dépasser la limite de 24 mois. autrement dit, vous pouvez avoir un CUI-CAE allant jusqu’à 24 mois, mais ce n’est nullement un droit pour vous, simplement une possibilité offerte à l’employeur.

  17. LARBI YOUCEF dit :

    BONJOUR
    j ai commencé un contrat en qualité d assistante d éducation en octobre 2011 contrat allant jusqu a 6 ans mon employeur était le lycée xxxxxx dans le 94.
    en septembre 2012 et jusqu a ce jour renouvellement de contrat en qualité d assistante d éducation puis aesh mon employeur est la l inspection académique de créteil.
    je souhaite savoir si pour un cdi on va prendre en compte octobre 2011 ou septembre 2012

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si pour un cdi on va prendre en compte octobre 2011 ou septembre 2012 »
      Nous nous emmêlons un peu dans vos dates comme AED ou AESH.
      Aussi, afin que vous puissiez par vous même contrôler les périodes de contrat retenu pour un accès au CDI AESH, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « accès au CDI AESH » en cliquant ICI.

  18. ncf dit :

    Bonjour,

    Je suis, depuis la rentrée 2015, aed en internat à mi temps (800h).
    On me propose un poste d’avs en cui/cae dans un autre établissement.
    Je souhaiterais cumuler ces 2 activités.

    Sera t’il possible de prétendre au cdd aesh, pendant 6 ans à l’issue du cui/cae, bien que je sois actuellement sur un poste d’assistante d’éducation dans un collège ?

    J’ai déjà exercé les fonctions d’avs pendant 1 an sur un contrat « normal » en 2010-2011.
    Cette année d’exercice dans la fonction pourrais t-elle réduire le temps d’exercice en cdd ( de 6 ans à 5 ans )pour le passage en cdi?

    D’avance, merci

    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « On me propose un poste d’avs en cui/cae dans un autre établissement. Je souhaiterais cumuler ces 2 activités » Le cumul d’un poste AED avec un poste AVS en CUI-CAE n’est pas possible. Un CUi-CAE n’est accordé que pour un demandeur d’emploi de longue durée;

      En répons à votre interrogation,« Sera t’il possible de prétendre au cdd aesh, pendant 6 ans à l’issue du cui/cae, bien que je sois actuellement sur un poste d’assistante d’éducation dans un collège ? »
      C’est possible. Cela suppose tout simplement qu’à l’issu de votre contrat AED, vous soyez inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi, que ce dernier vous est accordé un droit à éligibilité à un contrat CUI-CAE, que vous exerciez durant 2 années comme AESH sous contrat CUI-CAE, suite de quoi, vous pourrez prétendre à postuler pour un poste AESH en CDD.

      En réponse à votre interrogation, « Cette année d’exercice dans la fonction pourrais t-elle réduire le temps d’exercice en cdd ( de 6 ans à 5 ans )pour le passage en cdi? »
      Non. Entre cette année d’exercice AED-AVS et l’année d’exercice comme AESH sous CDD, il ne doit pas y avoir une interruption supérieure à 4 mois.

  19. duclos patricia dit :

    Bonjour je viens de lire vos commentaires je suis dans une situation inquiétante j étais en contrat depuis 4 ans dans un collège dans le 27 en tant que aesh qui s est terminé le 31 août 2015 j ai eu un entretien dans un autre collège le directeur me prend mais il ne peut pas pour le moment car pas de notifications j ai rappelé le collège avant les vacances et toujours rien c est la première année qu il y a des problèmes comme ça j ai encore 2 ans de contrat et là depuis le 1 er septembre chômage je ne sais plus à qui m adresser ….

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je ne sais plus à qui m adresser ? »
      Il serait bon que vous contactiez au plus vite le coordonnateur AVS du service IA ASH afin de signaler votre disponibilité actuelle.Jusqu’à présent, vous étiez en CDD AESH avec comme employeur un EPLE et il est bien évident qu’en l’absence de notification MDPH d’accompagnement par aide humaine d’un élève en situation de handicap, un EPLE ne peut recruter lui même un AESH sans l’accord de l’IA ASH. <il faut donc que vous vous tourniez vers ce service IA ASH pour être affecté dans un établissement EPLE, là où les besoins d'AESH sont nécessaires urgemment.

      • christèle blanchet dit :

        Bonsoir, tout d abord merci car vous avez repondu à mes questions concernant un autre point (recommandations pour pouvoir etre basculé PEC-AESH). je vois ici que l’on traite du sujet des cas où l’élève que l’on accompagnait n’aura pas forcément à nouveau une aesh. C est aussi mon cas puisque, non seulement je fais un dossier pour être basculée de pec à aesh, mais en plus, sur les deux élèves que j’accompagne cette année, il y a un soucis pour l’un d entre eux. Je pensais que , automatiquement, mon emploi (espéré!) à venir se ferait pour l’élève avec qui il y aura des heures à faire et donc avec qui je pourrai établir une continuité l’année prochaine, et que pour le second je serais automatiquement rebasculée vers un autre élève si celui que j’accompagnais n’a plus d’avs pour l’année prochaine. Alors, dois-je, en plus de mon dossier pour tenter d’avoir un poste en aesh l’an prochain, contacter moi aussi l’IA ASH pour dès à présent expliquer… quoi d ailleurs? que peut-être, mon deuxième élève ne se verra pas attribué d’avs l’année prochaine? il faut savoir que ce problème étant en suspend, il est possible que le directeur de mon collège fasse tout pour que cet élève puisse être considéré autrement par la mdph (puisqu’il nous apparaît à nous ( tous les enseignants + l’avs), que l’élève a besoin d’un accompagnement).Est ce que je dois contacter l’IA ASH et leur dire quoi exactement? merci encore car dans ce dédale, votre aide est très très PRECIEUSE !!!!!

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « dois-je, en plus de mon dossier pour tenter d’avoir un poste en aesh l’an prochain, contacter moi aussi l’IA ASH pour dès à présent expliquer… quoi d ailleurs? » et suivante similaire « Est ce que je dois contacter l’IA ASH et leur dire quoi exactement? « 
          Surtout ne pas contacter l’IA pour « évoquer » la situation des élèves en attente ou non d’accompagnement d’AESH dans votre établissement scolaire d’affectation actuel. Votre initiative à ce sujet serait très mal perçue et par votre chef d’établissement scolaire et par l’enseignant référent, et pour finir le service IA ASH.

          Il vous faut rester impérativement sur votre devoir de réserve et de discrétion, qualité indispensable pour que votre dossier de candidature à un emploi AEH (lettre de motivation + CV + recommandations professionnelles) reçoive un accueil favorable.

  20. martin dit :

    Bojour

    J’ai travaillé 5 ans en contrat CUI dans une école primaire.Apres 1 an de chomage pole emploi m’avais laissé espére pouvoir refaire une demande en cui comme si je repartais a zéro.J’ai passé des preselections a pole emploi et un entretien d’embauche a l’inspection academique courant juin.Pole emploi m’a telephone debut sept pour me dire que que c’etait ok pour un poste et s’est retracté 3 jour apres :motif: j’ai fais 5 ans meme apres 1an de chomage et ne peux etre reconduite…qu’en est -il exactement ?je suis considere comme chomeuse de longue durée et j’ai 56 ans ESt ce que je peux avoir a nouveau un contrat aidé?,jhabite ds le 57. Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « qu’en est -il exactement ? »
      La rétraction de Pôle emploi repose sur un motif erroné. L’éligibilité à un contrat CUi-CAE s’établit bien sur le critère demandeur d’emploi de longue durée (plus d’1 an). Le fait que qu’avant cette période de chômage, vous avez bénéficié de 5 ans en contrat CUI-CAE, n’a pas à être pris en compte. le problème est que, Pôle emploi, même reconnaissant avoir fourni un motif erroné de rétraction, n’est pas tenu de revenir sur sa position à votre égard.
      sans doute, faudrait-il envisager de refaire une demande d’accès à un emploi sous CUI-CAE dans un autre secteur que l’Education nationale. En effet, il ne faut pas écarter l’hypothèse, que malgré la réussite à l’entretien d’embauche, l’inspection académique a informé Pôle emploi de l’impossibilité de vous recruter, faute d’affectation possible.

      • martin dit :

        Merci de votre reponse .Juste une precision l’inspection academique m’a confirmé qu’il ne pouvait pas me reprendre etant donné que j’avais fait 5 ans de contrat et qu’il devrait alors me faire un cdi et que l’education national n’a pas le budget. Mais qu elle et l’institution qui décide concernant l’égibilité des cui ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Mais qu elle et l’institution qui décide concernant l’égibilité des cui ? »
          C’est Pôle emploi. rappel: l’éducation nationale n’est pas autorisé à recruter en CDI un salarié précédemment en CUI-CAE, quelque soit la durée de ces contrats.

        • magalhaes dit :

          Bonsoir pour les contrat AESH n’était il pas justement dans le but d’obtenir un cdi au bout de 6 ans ? Après avoir fait 2 x 3ans ? Merci

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « les contrat AESH n’était il pas justement dans le but d’obtenir un cdi au bout de 6 ans ? » et suivante « Après avoir fait 2 x 3ans ? »
          une proposition de CDI AESH peut être formulé au bout de 6 années (2 fois 3 ans) accomplies en CDD AESH.

    • pasquier dit :

      bonjour mon contrat en qualité d AESH-m s’est terminé le 31 aout 2015 je devais être renouvelé mais pour l’instant aucune nouvelle mon EPLE ne peux me donner de date … Je n’ai reçu aucun courrier me notifiant un renouvellement ou un non renouvellement et a ce jour je n’ai toujours pas non plus reçu d’attestation employeur pour pole emploi pourtant sans attestation je ne peux prétendre aux allocations que puis je faire??? mon EPLE semble aussi perdu que moi

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « que puis je faire??? »
        Il est nécessaire de contacter votre employeur EPLE. votre contrat AESH n’étant plus en cours, Il doit un certificat qui contient exclusivement les mentions suivantes :
        1° La date de recrutement de l’agent et celle de fin de contrat ;
        2° Les fonctions occupées par l’agent, la catégorie hiérarchique dont elles relèvent et la durée pendant laquelle elles ont été effectivement exercées ;
        Par ailleurs, pour que vous puissiez déposer au rectorat une demande d’indemnisation chômage après votre inscription au Pôle emploi, il doit vous transmettre tous les documents obligatoires pour cette demande d’indemnisation chômage.

        Avez- vous signaler votre situation de non-affectation en poste AESH auprès des services IA ASH (le coordonnateur IA ASH en particulier). ?

        • pasquier dit :

          Oui j’ai contactez a plusieurs reprise les services de l’IA de Rouen ils me répondent qu’ils ne gèrent pas les AESH-M et l’EPLE me dit que c’est l’IA qui ne souhaite pas reconduire les contrats pour mettre en place le plus de CAE-CUI possible (histoire de budget) en attendant cela fait 1 mois que j’attend et l’élève que je suivais l’année passé 24h semaine n’a pas d’ AESH. J’attend également depuis octobre 2014 le supplément familial auquel j’ai droit mais encore une fois je ne trouve aucun interlocuteur qui sache me répondre. Pourquoi est ce si difficile d’obtenir des réponses j’ai vraiment l’impression que même dans les services qui gèrent les contrats ils n’en savent pas plus que nous.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Pourquoi est ce si difficile d’obtenir des réponses ? » parce que vos interlocuteurs institutionnels que vous avez contacté ne disposent pas de tous les éléments à disposition pour pouvoir vous répondre (l’attente d’une décision d’une notification MDPH pour un élève, par exemple, suffit à retarder un dossier AESH qui est en attente d’affectation auprès de cet élève.
          Pour la SFT que vous n’obtenez pas, avez-vous contacter le bon interlocuteur, à savoir le gestionnaire de votre contrat ?

  21. Durand élise dit :

    Bonjour, je suis dans le 54, j’ai effectué 3 ans en école primaire en tant qu’AVS sous CUI , ( un contrat de 10mois suivi d’un contrat de 22 mois)j’ai 56ans, puis je prétendre à la rentrée prochaine à un renouvellement ,suis je toujours éligible à ce type de poste, le pôle emploi me dit que les recrutements ont été fait le 22 juillet dernier, je n’en ai rien su. Que puis je faire? Merci, bien cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que puis je faire? « 
      A priori, il nous semble que vous êtes éligible à une reconduction de votre contrat CUI-CAE (vous en avez effectué 3 ans). Il serait judicieux de contacter au plus vite votre employeur (celui qui est marqué sur votre contrat de travail) pour connaitre votre situation à terme de votre contrat actuel. Les établissements EPLE ouvrent à compter du 24 août 2015. n’hésitez pas à contacter le gestionnaire de votre contrat.

  22. Aurélie dit :

    Bonjour je suis en contrat AESH depuis 3 ans dans le 84. J’envisage de déménager dans le 06 cependant sur le site de l’ASH06 ils disent ne faire que des contrats CUI (contrat de droit privé) pensez vous qu’ils puissent malgré tout me proposer un poste d’AESH (contrat public) vu que j’aurai déjà 3 ans d’ancienneté…et que je ne suis pas éligible à un contrat en CUI. Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pensez vous qu’ils puissent malgré tout me proposer un poste d’AESH (contrat public) vu que j’aurai déjà 3 ans d’ancienneté…et que je ne suis pas éligible à un contrat en CUI. »
      C’est une possibilité qu’il ne faut pas écarter, notamment pour un CCD AESH type remplacement de collègues en congé pour diverses raison. Rien ne vous interdit de déposer votre candidature (CV + lettre de motivationà un poste AESH (droit public). Sur place, vous pouvez toujours démander un RV auprès de l’IA ASH pour plaider de vives voix votre cause.

  23. daghri dit :

    Bonjour
    Auxiliaire de vie scolaire en cui pendant 2 années .Mon contrat a pris fin le 28/02/2015 j ai fais une demande de contrat AESH a l insepection académique 13 qui ne pouvait pas me faire un contrat aesh car leur enveloppe budgétaire est vide.J ai su il y a quelques jours que beaucoup d avs on été rappeler pour signer un contrat AESH.Je ne comprends plus rien pour tant l équipe pédagogique a bien appui ma demande avec des lettres de recommandations .Pourtant je rentre bien dans les critères de recrutement sur quel critères se base t il alors?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « sur quel critères se base t il alors? »
      Nous pensons que vous interprétez de façon erronée l’attitude actuelle de l’Inspection académique 13.
      La réponse « impossibilité de faire un contrat aesh car leur enveloppe budgétaire est vide  » peut être correcte. L’IA dispose d’un quota de poste AESH (CDD/CDI) sur un budget spécifique qu’elle ne peut dépasser. Quand la limite de ce budget qui finance les postes AESH actuels est atteint, il faut attendre qu’un poste AVS sous contrat AESH (CDD/CDI) se libère pour pouvoir répondre éventuellement à votre demande.
      Vos collègues AESH (CDD/CDI) en poste AVS ont reçu un formulaire où leur chef d’établissement et eux mêmes doivent exprimer leurs voeux de rester ou non en poste pour la rentrée prochaine. A partir de l’ensemble des voeux recueillis, l’IA sera en mesure de connaitre le nombre de poste AVS sous contrat AESH (CDD/CDI) libéré ou non pour la rentrée prochaine. Ce n’est qu’après cette période nécessaire de recueillement des voeux par l’IA que vous êtes susceptible ou non d’être recontacté pour une proposition de contrat AESH (CDD) libre.

  24. bouguerr dit :

    bonjour, je finirai mes six ans de contrat d’avs-i le 31/10/2015 et je souhaiterai savoir que me conseillerais vous en cas de renouvellement en cdi et que pourrais-je demander comme futur poste car je voulais savoir quelle est la difference l entre avs -co et avs -m et est ce que leurs statuts sont évolutifs? merci d me répondre

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir que me conseillerais vous en cas de renouvellement en cdi » et suivante « que pourrais-je demander comme futur poste »
      En cas de proposition de renouvellement en CDI, nous pensons qu’il vous faudra tout simplement décider sur un choix de vie professionnelle :
      -exercer un métier en continuant à mettre en oeuvre des savoirs faire et compétences professionnelles reconnus par votre employeur et la communauté enseignante
      ou
      – explorer une autre piste professionnelle plus en concordance avec vos aspirations de vie.
      Lors de cette proposition de renouvellement en CDI, il est sain d’exprimer ouvertement ses souhaits d’occuper un poste qui respecte à la fois vos savoirs faire et compétences professionnelles et vos choix de vie personnelle et familiale. Cela fait partie de la négociation saine entre un employeur et un salarié d’avoir toutes informations professionnelles ( nature, durée, temps complet ou incomplet, conditions de travail, rémunération…) utiles pour prendre décision d’accepter ou non un CDI.

      En réponse à votre interrogation,  » savoir quelle est la difference l entre avs -co et avs -m » et suivante  » est ce que leurs statuts sont évolutifs?
      Nous restons réservés sur un statut AESH (ex-AVS) dans le contexte actuel (voir article consacré à ce sujet en cliquant ICI).
      Pour la différence entre AVS-CO et AVS-M, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « AESH: qui fait quoi ? » en cliquant ICI.

  25. sylvie dit :

    Sylvie 95 (53 ANS)
    Bonjour,

    Je viens de recevoir (envoyé le 18 février) une proposition de CDI pour le 1 er avril après 8 ans en tant qu’avs (2 ans en cae plus 6 ans en contrat AED, et aesh depuis septembre 2014) le dernier CDD se terminant le 31 mars. Ce CDI est sur une base de 803,5 heures réparti sur 39 semaines avec une rémunération afférente à l’indice majoré 316 (le montant du salaire n’est pas précisé), joint au contrat le procès verbal d’installation.
    Je n’ai pas eu d’entretien préalable pour ce CDI et aucune explication quand aux modalités en cas de refus, ni le délai que j »avais pour prendre ma décision.
    Comment cela se passe t il si je ne renvois pas cette proposition ou si je refuse ce CDI ?
    Quels sont mes droits en matière de chômage et à qui m’adresser ?
    Comment sera valorisé ces 8 années , quelle reconnaissance au niveau des compétences acquises,?
    Peut on prétendre à un diplôme, même si on refuse le CDI ( conditions tout aussi précaires que le cdd) ?
    Merci pour votre aide

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Comment cela se passe t il si je ne renvois pas cette proposition ou si je refuse ce CDI ? » et suivante « Quels sont mes droits en matière de chômage et à qui m’adresser ? »
      article 45
      Lorsqu’il est proposé de renouveler le contrat, l’agent non titulaire dispose d’un délai de huit jours pour faire connaître, le cas échéant, son acceptation. En cas de non-réponse dans ce délai, l’intéressé est présumé renoncer à l’emploi.
      Article 44 :
      A l’expiration du contrat, l’administration délivre à l’agent un certificat qui contient exclusivement les mentions suivantes :
      1° La date de recrutement de l’agent et celle de fin de contrat ;
      2° Les fonctions occupées par l’agent, la catégorie hiérarchique dont elles relèvent et la durée pendant laquelle elles ont été effectivement exercées ;
      3° Le cas échéant, les périodes de congés non assimilées à des périodes de travail effectif.
      référence: Décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l’Etat.

      Après votre inscription à Pôle emploi, vous pourrez solliciter auprès des assedics l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) qui est versée aux agents involontairement privés d’emploi. Une fin de contrat à durée déterminée constitue en principe une perte involontaire d’emploi, indépendamment de la nature du contrat ou de sa qualification. Toutefois, il appartiendra à l’employeur d’examiner les motifs de votre refus de proposition de CDI préalablement à la prise de décision d’attribution ou de rejet de l’allocation chômage. Un tel motif peut être lié notamment à des considérations d’ordre personnel ou au fait que le contrat a été modifié de façon substantielle sans
      justification de l’employeur.L’employeur peut préciser sur l’attestation employeur, le cas échéant, que la personne a refusé le renouvellement de son CDI sans motif légitime, ce qui constituerait une difficulté pour l’obtention de l’ARE.

      En réponse à votre interrogation, « Comment sera valorisé ces 8 années » et suivante  » quelle reconnaissance au niveau des compétences acquises,?
      La seule condition posée par la loi pour l’obtention d’un CDI étant la durée d’exercice des fonctions, la possession du diplôme professionnel de service à la personne (vous en êtes dispensé de cette possession), ou l’engagement dans une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue de son obtention, ne sont pas obligatoires. C’est la proposition de CDI formulée par l’employeur IA qui constitue pour cette dernière une reconnaissance de vos compétences professionnelles. Vous pouvez considérer que c’est un peu court comme forme de reconnaissance.
      A votre interrogation, « Peut on prétendre à un diplôme, même si on refuse le CDI ( conditions tout aussi précaires que le cdd) ? », nous ne sommes pas en mesure d’y répondre en l’état. le MEN est muet à ce sujet et/ou ne semble pas s’en préoccuper.

    • normand sylvie dit :

      sylvie 95
      Bonjour, merci pour votre réponse
      Mais sur ce contrat il est écrit « Vu la candidature présentée par Madame ……Il a été convenu ce qui suit » Mais je n’ai jamais présentée ma candidature car je n’ai jamais pu obtenir de renseignements sur les conditions de ce CDI (temps de travail, formation, reconnaissance, évolution de carrière, etc…),Et je n’ai eu aucune proposition d’entretien professionnel pour en discuter malgré les mails envoyés pour avoir des renseignements à propos de ce CDI Je ne sais même pas qui aurait dû le proposer
      Je l’ai reçu le 20 février pendant les vacances scolaires (fin de cdd 31 mars) J’ai demandé à voir la directrice de l’école dans laquelle je travaille depuis 8 ans, la semaine suivant la rentrée,mais qui n’en savait pas plus. J’ai décidé de ne pas le renvoyer en informant par mail mon enseignante référente de mon intention de ne pas donner de suite à ce contrat pour raison personnelle vu sa précarité (aussi précaire que les cdd successifs) Cette possibilité de refus n’était pas mentionné sur le CDI.
      Elle m’a reprochée par personne interposée d’avoir donné ma réponse tardivement en me disant que j’aurai du prendre ma décision avant l’envoi du CDI par correction pour l’enfant dont je m’occupe depuis 3 ans, alors que depuis la rentrée de septembre au cours des 3 ESS. j’avais dit que c’était une possibilité si le CDI proposé restait aussi précaire et sans garanti de formations adaptées pour la prise en charge (cas difficile).
      Je pensais que ce CDI devait être proposé 3 mois avant la fin du dernier CDD et qu’il devait être aussi précédé d’un entretien professionnel pour nous informer de ses modalités et de nos droits, Est ce exact ?. Et qu’implique le fait qu’il est mentionné sur le CDI que c’est moi qui en ai fait la demande alors que c’est faux. ?
      Merci pour votre réponse,

      (désolée s’il y a doublon, mais mon ordi à couper au moment de vous envoyer ce message hier et je sais pas s’il est parti)

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        Préalable: à lecture de votre témoignage, nous pourrions dire que la méthode utilisée pour vous proposer ressemble fort à un jeu « pervers » institutionnel que nous intitulons « prends la corde et pends toi, toi même »
        1-En réponse à votre interrogation, « ce CDI devait être proposé 3 mois avant la fin du dernier CDD et qu’il devait être aussi précédé d’un entretien professionnel pour nous informer de ses modalités et de nos droits, Est ce exact ?. « 
        Oui. C’est exact.
        L’Article 45 relatif au Décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l’Etat précise :
        « Lorsque l’agent non titulaire est recruté par un contrat à durée déterminée susceptible d’être renouvelé en application des dispositions législatives ou réglementaires qui lui sont applicables, l’administration lui notifie son intention de renouveler ou non l’engagement au plus tard (…)
        – trois mois avant le terme de l’engagement pour l’agent dont le contrat est susceptible d’être renouvelé pour une durée indéterminée en application des dispositions législatives ou réglementaires applicables. Dans ce cas, la notification de la décision doit être précédée d’un entretien. (…)

        Où on vous tend la corde
        L’article 45 reprécise « Lorsqu’il est proposé de renouveler le contrat, l’agent non titulaire dispose d’un délai de huit jours pour faire connaître, le cas échéant, son acceptation. En cas de non-réponse dans ce délai, l’intéressé est présumé renoncer à l’emploi. »

        En réponse à votre interrogation, « qu’implique le fait qu’il est mentionné sur le CDI que c’est moi qui en ai fait la demande alors que c’est faux. ? »
        Renoncer à un emploi sous CDI est synonyme en principe pour l’administration de démission.

        « Où il vous sera demandé de vous pendre avec la corde »
        Après votre inscription à Pôle emploi, vous serez amenée à déposer une demande en indemnisation assedic (ARE). Cette demande en indemnisation ARE ne pourra être prise en compte que si vous justifier avoir été « privée involontairement d’emploi. Or, l’administration éducation nationale pourrait se targuer de votre renoncement (considéré comme démission de fait) pour s’abstenir légalement de verser l’indemnisation Assedic (ARE) durant une période indéterminée.
        Il va falloir se croiser les doigts pour que dans le document remis en fin de votre contrat CDD AESH actuel n’apparaisse pas la mention (démission) ou si elle apparait: « convaincre votre interlocuteur ASSEDIC que votre renoncement à l’emploi était dictée par une impossibilité personnelle ou familiale ou professionnelle d’occuper cet emploi en CDI proposé.

        Notre remarque au passage:
        Comme nous estimons qu’il n’appartient pas à une tierce personne de juger des choix de vie personnelle et professionnelle que vous êtes amenée à effectuer comme adulte responsable et saine d’esprit, nous considérons les propos de votre enseignante reférente ASH comme déplacée donc nulle et non avenue.

  26. DRANGUET dit :

    Bonsoir
    Après 5 ans en tant qu’AVS -contrat CUI- dans la même école, où je donnais toute satisfaction , l’inspection académique met fin à mon contrat et refuse de me donner un contrat AESH. Je les harcèle de candidatures mais aucune réponse.Que puis-je faire ?Mon enseignante et les enfants de la CLIS sont désolés, les parents ont protesté, rien n’y a fait.Quels sont mes recours?
    Merci de me répondre.
    Inspection académique du 13- MARSEILLE

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que puis-je faire ? » et suivante « Quels sont mes recours? »
      Pour un agent sous contrat CDD « AESH » (droit public), la règle fixée par instruction Degesco est qu’ une affectation en poste CLIS ne peut avoir lieu, sauf, éventuellement, dans la situation d’un élève Clis disposant d’une notification d’accompagnement individulisée MDPH. Le refus de votre IA de vous accorder un CDD « AESH » n’est pas donc pas nécessairement lié à un refus de reconnaissance de vos compétence et expériences professionnelles acquises dans le cadre de la CLIS de l’école. Ce refus peut aussi s’expliquer par des contraintes budgétaires ne permettant pas à l’IA d’aller au delà d’un quota de postes AESH en CDD/CDI.
      Votre candidature pour un CDD « AESH » en l’espèce étant déposée, l’appui de la communauté éducative/pédagogique de l’école demeure toujours un atout indéniable pour votre candidature à un emploi AESH. Il vous faut simplement démontrer auprès de l’IA que cet appui intègre la volonté forte que vous disposiez d’une proposition de CDD « AESH » avec une affectation sur un poste autre que la CLIS, si nécessaire.

commentaires ouverts: Pour toutes demandes de renseignement, le N° de département est obligatoire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.