Accès au CDI

Ce que dit la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH.

« A l’issue de six années d’exercice effectif des fonctions, les AESH ne peuvent être reconduits que par contrat à durée indéterminée (CDI). Ce contrat est passé par le recteur d’académie ou par le directeur académique des services de l’éducation nationale agissant par délégation du recteur d’académie.

La seule condition posée par la loi pour l’obtention d’un CDI étant la durée d’exercice des fonctions, la possession du diplôme professionnel, ou l’engagement dans une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue de son obtention, ne sont pas obligatoires.

Par ailleurs il est rappelé que, si l’administration peut décider de ne pas renouveler en CDI un AESH parvenu au terme de six années en CDD, en cas de contentieux tout non renouvellement qui reposerait sur un motif étranger à l’intérêt du service serait considéré par le juge administratif comme entaché d’une erreur de droit. 

Plusieurs règles sont applicables au calcul des six années permettant de bénéficier d’un CDI :

  •  les services accomplis à temps incomplet ou à temps partiel sont comptabilisés comme des services à temps complet ;
  •  les services accomplis de manière discontinue sont pris en compte comme des services continus dès lors que la durée des interruptions entre deux contrats est inférieure ou égale à quatre mois ;
  • les services accomplis en qualité d’AED-AVS comptent comme des services d’AESH pour le passage en CDI. A ce propos, il convient de rappeler que seuls les services d’AVS peuvent être comptabilisés, et non les services accomplis en qualité d’AED pour exercer d’autres fonctions (surveillance, accompagnement pédagogique, sécurité et prévention, …) ;
  • en cas de changement d’académie, de département ou d’établissement d’enseignement, la durée du ou des CDD antérieurs est comptabilisée dans les six années ;
  • seuls les services accomplis en qualité d’AED-AVS ou d’AESH sont pris en compte, par conséquent les services accomplis sous le régime du CUI-CAE ne sont pas comptabilisés dans le calcul des six années.

Enfin, un AESH en CDI qui change d’académie, de département ou d’établissement d’enseignement, s’il est réemployé, peut l’être directement en CDI. » 

A savoir

Prise en compte du congé parental dans le calcul de l’ancienneté de service exigée pour l’obtention d’un contrat à durée indéterminée d’accompagnant d’élèves en situation de handicap

Note DAJ A4 du 22 février 2016

La direction des affaires juridiques a été interrogée sur la possibilité de comptabiliser la période pendant laquelle une personne recrutée en qualité d’accompagnant d’élèves en situation de handicap (A.E.S.H.) bénéficie d’un congé parental dans le calcul des six années de services exigées par le sixième alinéa de l’article L. 917-1 du code de l’éducation pour l’obtention d’un contrat à durée indéterminée d’A.E.S.H.

La direction des affaires juridiques a indiqué que le congé parental dont bénéficie une personne recrutée en qualité d’A.E.S.H. (ou d’assistant d’éducation chargé des fonctions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap dès lors que les services accomplis en cette qualité sont assimilés à ceux effectués en qualité d’A.E.S.H. en vertu du septième alinéa de l’article L. 917-1) ne doit pas être comptabilisé dans le calcul des six années de services exigées par le sixième alinéa de l’article L. 917-1 pour l’obtention d’un contrat à durée indéterminée (C.D.I.) d’A.E.S.H.

En effet, aucune disposition législative ou réglementaire ne prévoit que la période pendant laquelle une personne recrutée en qualité d’A.E.S.H. bénéficie d’un congé parental (position de l’agent qui est placé hors de son administration ou service d’origine pour élever son enfant) doit être comptabilisée dans le calcul des six années de services prévues à l’article L. 917-1 pour l’obtention d’un C.D.I. d’A.E.S.H.

Il y a donc lieu de se référer aux dispositions réglementaires prévues par le décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l’État qui, en vertu du huitième alinéa de l’article L. 917-1 du code de l’éducation, régit la situation des accompagnants des élèves en situation de handicap.

Or, les articles 19-III et 31-1 de ce décret ne prévoient une prise en compte de la durée du congé parental – dans sa totalité la première année, puis pour moitié les années suivantes – pour le calcul de l’ancienneté ou de la durée de services effectifs que pour des cas limitativement énumérés qui sont : le réexamen et l’évolution des conditions de rémunération, l’ouverture des droits à congés et des droits liés à la formation, le recrutement par la voie des concours prévus au 2° de l’article 19 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’État et la détermination du classement d’échelon des lauréats de ces concours dans les corps de fonctionnaires de l’État.

Il résulte de ces dispositions que le congé parental des personnes recrutées en qualité d’A.E.S.H. ne peut pas être comptabilisé dans le calcul des six années de services exigées pour bénéficier d’un C.D.I. d’A.E.S.H. en application de l’article L. 917-1 du code de l’éducation


 

A savoir

Document

Modèle de CDI « AESH »/état téléchargeable en cliquant ICI

60 commentaires pour Accès au CDI

  1. mumlou dit :

    Bonjour
    Aesh dans sa 5e année dans le 59. Je souhaiterai prendre un congé parental suite a mon congé maternité mais j ai entendu dire que si nous le prenions nous perdons toutes nos années cumulées pour l accès au cdi !
    Est ce vrai et surtout légal ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce vrai et surtout légal ? »
      oui et non.
      la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH précise « A l’issue de six années d’exercice effectif des fonctions, les AESH ne peuvent être reconduits que par contrat à durée indéterminée (CDI). »
      .Plusieurs règles sont applicables au calcul des six années permettant de bénéficier d’un CDI :…
      …les services accomplis de manière discontinue sont pris en compte comme des services continus dès lors que la durée des interruptions entre deux contrats est inférieure ou égale à quatre mois ;…

      Un congé maternité n’est pas comptabilisé le calcul d’interruption entre 2 contrats. En revanche, un congé parental sera comptablisé dans le calcul d’interruption entre 2 contrats sur la moitié de sa durée effectivement réalisée (6 mois de congé parental = 3 mois d’interruption retenue, 12 mois de congé parental = 6 mois d’interruption retenue…etc…)
      Conséquence:si l’interruption de plus de 4 mois entre 2 CDD AESH est constaté par l’administration, l’accès au CDI AESH n’est pas possible et il faut attendre 6 années de CDD AESH sans interruption de plus de 4 mois pour accéder de nouveau au CDI AESH.
      C’est lamentablement légal.

  2. Michèle Combes dit :

    Michèle, Montpellier, 34000

    Bonjour,

    Ai effectué 4 ans de contrat aed/avs co et deux ans d’aesh, sur le même poste d’avs co en Ulis.
    J’effectue ma 6 ème année. J’aimerais continuer avec un CDI. J’ai 61 ans.
    Est-ce que l’on va me proposer automatiquement un CDI, au terme de mes 6 années?
    Ou faut-il faire une demande ( si oui auprès de qui ?)
    Je précise que je suis à Montpellier.
    Merci beaucoup pour vos réponses, qui nous sont précieuses!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce que l’on va me proposer automatiquement un CDI, au terme de mes 6 années? » et suivante « Ou faut-il faire une demande ( si oui auprès de qui ?) »
      t la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH précise:
      « A l’issue de six années d’exercice effectif des fonctions, les AESH ne peuvent être reconduits que par contrat à durée indéterminée (CDI). Ce contrat est passé par le recteur d’académie ou par le directeur académique des services de l’éducation nationale agissant par délégation du recteur d’académie.
      vous êtes dans ce cas de figure et il appartient à votre employeur de vous faire la proposition de sa propre intiative
      Le passage au CDI est conditionnée par la tenue préalable d’un entretien professionnelle. Pour connaitre les conditions de cet entretien, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « condition d’emploi (Appréciation de la valeur professionnelle)’ en cliquant ICI.

      • candicdix 10 dit :

        Champagne Ardennes grand est, n ayant pas le deavs et aucune formation ds ce domaine, j ai ete aesh en ulis pendant 2 mois en 2016 à midi.
        Pour cette nouvelle année scolaire, j ai signe un cdd à mi temps d aesh ulis de septembre 2016 à fin aout 2017.
        Serai je payée pdt les vacances scolaires ?
        Suis je forcée d etre affilée à la sécurité sociale de la mgen, zlors q je suis à la cpam dans que faut il faire pour que je passe en cdi temps complet ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Serai je payée pdt les vacances scolaires ? »
          Oui.

          En réponse à votre interrogation, « Suis je forcée d etre affilée à la sécurité sociale de la mgen ? »
          Absolument pas dans votre situation présente. nous vous invitons à rester à la CPAM.

          En réponse à votre interrogation, « que faut il faire pour que je passe en cdi temps complet ? »
          il faut attendre que votre employeur actuel vous en fasse la proposition.

  3. Virginie 01 dit :

    Virginie 01
    Bonjour
    Un Aed simple qui a fait ses 6 ans (sans fonction avs) peut il être embaucher en cdi aesh ?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Un Aed simple qui a fait ses 6 ans (sans fonction avs) peut il être embaucher en cdi aesh ? »
      Non. la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH st sans ambiguité à ce sujet
      « les services accomplis en qualité d’AED-AVS comptent comme des services d’AESH pour le passage en CDI. A ce propos, il convient de rappeler que seuls les services d’AVS peuvent être comptabilisés, et non les services accomplis en qualité d’AED pour exercer d’autres fonctions (surveillance, accompagnement pédagogique, sécurité et prévention, …) »

      • ba dit :

        bonjour à tous,
        je suis aesh dans le 01 et viens de recevoir une lettre m’informant que je serai en cdi à partir de sept !! (après 6 années de cdd ! ! )
        Est-ce que je serai fonctionnaire ? est-ce que je vais avoir enfin une augmentation de salaire ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Est-ce que je serai fonctionnaire ? »
          Nous sommes heureux de vous faire savoir que vous étiez (et que que vous resterez) fonctionnaire de l’éducation nationale depuis 6 années au titre d’agent contractuel non titulaire. Nous partageons votre avis : cela se fête !

          En réponse à votre interrogation,  » est-ce que je vais avoir enfin une augmentation de salaire ? »
          Nous sommes heureux de vous faire savoir qu’au au titre d’agent contractuel non titulaire AESH passant en CDI, vous gravirez d’un échelon sur la grille indiciaire AESH, ce qui se traduira sur votre rémunération mensuelle par une augmentation d’une dizaine d’euros.

  4. Benosman dit :

    Myriam 66
    Bonjour
    Je suis AVS CUI depuis septembre 2014. Âgée de plus de 50 ans mon contrat est renouvellé jusqu’au 30 juin 2016. J’aurai donc effectué plus de 24 mois. Ma question est la suivante puis au terme de mon contrat demander un CDI ? Vaut il mieux effectuer deux autres années pour arriver à 5 ans en CUI ? Merci et bravo pour votre site

  5. Aicha dit :

    Bonjour
    J’ai été AED ét Avs co de 2004 à 2010 pouvez vous me dire si je peux à nouveau postuler pour ce type de contrat et si ces 6 ans d’expérience pourraient me valoir une demande de cdi auprès de lA merci infiniment

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pouvez vous me dire si je peux à nouveau postuler pour ce type de contrat et si ces 6 ans d’expérience pourraient me valoir une demande de cdi auprès de lA ? »
      Vous pouvez toujours présenter votre candidature pour un poste AESH. Au cas où votre candidature est retenue, la proposition de contrat restera un CDD AESH. Vos 6 ans d’expérience d’expérience passé au titre AED-AVS de 2014 à 2010 ne peuvent pas vous être comptabilisé pour prétendre à un CDI AESH.

  6. sheena13 dit :

    Bonjour,

    Ayant lu avec grand intérêt tous vos articles concernant l’emploi précaire des AVS, je me permets de vous contacter. AVS dans le 13, âgée de 54 ans et possédant le statut de travailleur handicapé, j’arrive au bout de mes 5 ans en contrat CUI/CAE (date fin contrat 29/02/2016) n’ayant jamais obtenu un contrat AED malgré mes diverses demandes. J’ai donc contacté L’IA (dès l’obtention du courrier me signifiant le non renouvellement de mon contrat dû au fait d’être arrivée au bout des 5 ans max) pour leur demander de nouveau un contrat AED. La réponse : il n’y a pas de place de libre…alors qu’on m’a changé d’école à la rentrée en 09/15 ceci pour faire passer une AVS CUI en place depuis seulement 2 ans sous contrat AED ( et oui…le piston fonctionne toujours aussi bien dans le midi..). Il a été dit également que j’ai un statut spécial (mon âge et RQTH) et c’est pourquoi il me fallait aller jusqu’au bout des 5 ans du CUI contrairement à tous les autres AVS/CUI.
    Question: Que puis-je faire pour garder mon travail?? (Réponse de l’IA: leur envoyer mon CV, lettre de motivation et lettres de recommandations…sic!) Les mettre aux Prud’Hommes? Car je fais également partie des AVS lesquelles ont travaillé 24 heures mais payées 20 heures et ceci pendant plus de 3 ans. Pourriez vous svp me conseiller??? Car si je contacte de suite les Prud’hommes je me ferme la porte de l’IA pour toujours…de l’autre coté non seulement j’aime ce travail mais je vois à quel point on ne tient pas compte des enfants!!! ni des seniors handicapés!!!
    Je vous remercie en tout cas pour tout le travail que vous faites!
    Cordialement,
    Sheena

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que puis-je faire pour garder mon travail?? » et suivante « Pourriez vous svp me conseiller??? »
      Et bien, tout simplement, nous vous suggérons de suivre la démarche proposée par l’IA: leur envoyer mon CV, lettre de motivation et lettres de recommandations (direction d’école, enseignant référent, équipe enseignante…)
      En effet, compte tenu de vos 5 années d’expériences professionnelles acquises au titre d’AVS en CUI-CAE, vous avez la possibilité de postuler pour un poste AESH en CCD (Droit public). (pour en savoir plus, cliquer ICI)
      Il faut avoir à l’esprit que le contrat AED mission AVS n’existe plus. Il a été remplacé par le contrat AESH. En étant recruté sous CDD AESH, vous continuerez vos fonctions AVS et vous aurez ainsi la possibilité au bout de 6 années d’accéder au CDI AESH.

      • Francesca63 dit :

        Bonjour, je suis un peu dans le même cas que Sheena13. J’ai 54 ans, je suis actuellement en contrat CUI jusqu’au 31 août 2016 et renouvelable jusqu’au 28 février 2017 date à laquelle il prendra définitivement fin. Cela fera exactement à cette date 5 ans que je travaille comme AVS en CUI dans un collège.Je voudrais savoir svp si je peux refaire un CUI à la rentrée prochaine dans un autre établissement au lieu de continuer encore 6 mois au même endroit? Mon souhait était d’avoir un contrat AESH à la rentrée prochaine mais quand je vois le montant des salaires, cela m’inquiète un peu, la plupart du temps, on travaille 24 heures et on est payé 20 heures! Je me demande s’il ne vaut mieux pas rester en CUI? Merci pour votre réponse.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « savoir svp si je peux refaire un CUI à la rentrée prochaine dans un autre établissement au lieu de continuer encore 6 mois au même endroit? »
          Vous pouvez exprimer d’e^tre affetcté dans un autre établissement scolaire mais ce dernier auprès du coordonnateur AVS du service ASH mais ce dernier reste libre de répondre favorablement ou non à votre souhait sans avoir à se justifier.

          En réponse à votre interrogation, « on travaille 24 heures et on est payé 20 heures! Je me demande s’il ne vaut mieux pas rester en CUI? » Nous ne pouvons pas vous répondre en fait. Le principe de la modulation temps de travail demeure la règle pour tous les AESH quelque soit leur type de de contrat (CDD ou CDI, CUI-CAE) et la rémunération mensuelle s’effectue sur la même base.

  7. Helene dit :

    Bonjour, j’ai été avs pendant 6 ans de 2005 à 2011. Jai pu ensuite reprendre mes fonctions qu’en novembre 2014 par l’intermédiaire des contrats cae que j’ai pu interrompre en avril 2015 pour accéder au contrat aesh. Je suis toujours aesh à ce jour et souhaiterai bénéficier d’une cédeisation avant les 6 années faites. Faut il 14 ans d’expérience pour prouver à l’inspection académique que nous sommes compétents dans notre métier?
    Est ce vraiment normal de ne pas comptabiliser nos 6 années d’expériences antérieures?
    L’expérience est bien là ! La circulaire dit qu’il ne faut pas plus de 4 mois d’interruption entre 2 contrats mais nous n’avons pas eu le choix puisqu’en 2011 il nous était interdit de re-postuler a un contrat d’avs ! De plus la circulaire stipule bien que les avs parvenus au terme des 6 années d’exercice des fonctions, y compris ceux qui ont interrompu leur activité du fait de cette limite , seront recrutés en cdi directement . Puis je donc avoir accès à ce cdi ?
    Merci pour vos réponses.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Faut il 14 ans d’expérience pour prouver à l’inspection académique que nous sommes compétents dans notre métier? » et suivante « Est ce vraiment normal de ne pas comptabiliser nos 6 années d’expériences antérieures? » et suivante « Puis je donc avoir accès à ce cdi ? »
      Ce qui n’est déjà pas en soi normal, c’est que l’expérience acquise au titre AESH sous contrat CUI-CAE n’est nullement comptabilisée pour l’accès au CDI. De fait, vous pouvez avoir été avs sous contrat AED pendant 6 ans entre 2005 et 2011, puis les années suivantes AVS/AESH sous contrat CUI-CAE et puis actuellement AESH en CDD (droit public), les règles fixées par la circulaire relative au recrutement des AESH font qu’il vous faudra attendre comme bien d’autres collègues vivant la même situation 6 années sous contrat CDD AESH droit public pour accéder à un CDI.

  8. Marie 3872 dit :

    Bonjour, Briand0493
    Quand je vois tout ces commentaires, ça me deprime ! On aime tous notre travail et ça c’est pas donner à tout le monde. Mais l’état s’en moque.on est de la main d’oeuvre au rabais!!et on profite bien de nous.
    Mon contrat s’arrêtera le 30.06.16 après 2 ans d ULIS école en tant qu avs mutualisée. Je travaille dans un établissement privé catholique et suis payée par l ogec.je pourrais prétendre à un poste d aesh. Quand j aborde le sujet de mon avenir avec ma directrice , la reponse est : on ne peut pas.
    J attends encore un peu avant de rencontrer le directeur de l établissement qui tient la bourse.si ça ne marche pas, à quel organisme pourrais je envoyer mon cv? Pour le privé? et pour le public?
    Merci.
    Merci pour tout le temps que tu passes à nous aider
    Isère

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Préalable: Vous êtes AVS en CUI-CAE dans une ULIS dépendant de l’enseignement privé. Votre recrutement pour affectation à ce poste a reçu obligatoirement l’aval de l’Inspection académique (éducation nationale) de votre département. Ce dernier assure à votre employeur OGEC la totalité de la prise en charge de votre rémunération actuelle. S’agissant l’accès à un poste AESH (type CDD droit public), la réponse de votre directrice et logique et pour cause: seule l’inspection académique peut décider cet accès et financer ce poste.

      En réponse à votre interrogation, « à quel organisme pourrais je envoyer mon cv? Pour le privé? et pour le public? »
      Votre candidature à un poste AESH (CDD droit public) doit donc être adressée exclusivement auprès de l’inspection académique du département via service IA ASH (secteur public).
      La rencontre avec le directeur de l’établissement privé a surtout uniquement d’intérêt que d’obtenir une belle lettre certifiant la grande qualité professionnelle de vos services, de vos compétences hautement avérées, de votre présence professionnelle indispensable pour le fonctionnement de l’ULIS de l’école en appui de votre lettre de candidature à un poste AESH.
      Votre chef d’établissement privé omettra de vous informer que l’OGEC de l’établissement s’abstient toujours de financer un poste AVS en CUI-CAE ou AESH quand elle sait que par une démarche réussie de votre part auprès de l’IA, elle obtiendra le poste sans bourse déliée.

      • Marie 3872 dit :

        Bonjour,
        Sur vos conseils, j’ai envoyé un courrier à Mme le recteur de l académie de grenoble ainsi qu’au responsable du service ASH 38. Courriers contenant des lettres de recommandation de ma directrice, de l enseignante spécialisée et de parent d’élève ainsi qu’une lettre de motivation pour rester à l ulis. Aucune réponse du rectorat!!
        Réponse de l ash: il existe une faible probabilité que le poste d avs change pour devenir aesh. Il note mon acte de candidature éventuellement, dans le public. 18h/semaine! !!on fait quoi avec 18 h/ semaine? On ne vit pas.
        Plus mes recherches et démarches avancent et plus je me demande s’il n y aurait pas une querelle de clocher entre le public et le privé!!! Le public a le droit d avoir des aesh mais pas le privé ??d après les dernières informations que je viens d’avoir, tous les rectorats ne fonctionnent pas de la même manière: il y a ceux qui accordent une importance aux avs dans le privé. Dautres où il est hors de question d attribuer des avs aux établissements privés. Les directives viennent de qui???chacun fait sa sauce? En tout cas il semble fort peu probable que l IA finance mon poste aesh dans l établissement où je travaille. Et malheureusement, les textes ne donnent pas la possibilité à l établissement de me garder car ce sont des contrats de droit public.
        Est ce que les responsables de rectorat et d ash doivent elles être neutres?
        et penser aux enfants en priorité? La loi sur le handicap existe depuis 2005, et aucune évolution n’a été faite pour nous. Pensez vous qu un jour on aura les mêmes droits que les asem?merci
        Cordialement

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « méli-mémlo privé/public ? »
          En matière d’obligation d’accompagnement d’élève en situation de handicap, il ne peut exister de querelles entre l’enseignement publique et l’enseignement privé. La situation est simple. Dès qu’une notification MDPH impose un accompagnement d’un élève en situation de handicap par AESH, l’établissement scolaire d’accueil (privé et publique) se doit pourvoir à cette obligation.
          Dans l’enseignement publique, c’est le rectorat (via IA ASH) qui assure les affectations de personnel AESH dans les établissements scolaires publiques (maternelle, primaire, collège, lycée) selon les besoins de service. Les IA ASH disposent pour cela d’un personnel AESH en CDD/CDI et d’un personnel AESH en CUI-CAE. Ces 2 types de personnel AESH sont réciproquement inclus dans un quota limité en poste attribué par le rectorat d’académie aux IA ASH. Les affectations en poste AESH auprès des établissements scolaires sont donc effectuées par l’IA ASH, là où les besoins en accompagnement doit exister par notification MDPH et non au bon vouloir du chef d’établissement scolaire publique
          Dans l’enseignement privé, un chef d’établissement, désireux qu’un accompagnement d’élève(s) en situation de handicap suivant sa scolarité soit assuré par un AESH doit en effectuer la demande auprès de l’IA ASH. L’accord de cette dernière pour y affecter un personnel AESH (en CDD/CDI ou CUI-CAE) et rémunéré par ses soins, est conditionné par l’obligation que l’élève en situation de handicap dispose d’une notification MDPH imposant un accompagnement par AESH. Sans cette dernière, un chef d’établissement scolaire privé ne peut exiger qu’un personnel AESH soit mis à disposition par l’IA ASH.
          Concrètement, votre candidature à un poste AESH (en CDD), que ce soit dans l’enseignement publique ou dans l’enseignement privé ne pourra être pris en compte que si le besoin d’un accompagnement par AESH d’un élève en situation de handicap existe dans un établissement scolaire. Le choix d’y affecter un personnel AESH en CDD/CDI ou un personnel AESH en CUI-CAE dépendra de l’enveloppe de personnel AESH que l’IA ASH dispose.

          En réponse à votre interrogation,  » Pensez vous qu un jour on aura les mêmes droits que les asem? »
          le personnel ATSEM appartient à un corps de titulaire de la fonction publique territoriale. Cela reste une revendication forte de l’UNEAVS que le personnel AESH en CDD/CDI soit titularisé comme tel avec des droits bien identifiés.

  9. adeline dit :

    Bonjour. Mi-février 2016, j’arriverai au terme de mes 6années de CDD. Y a-t-il une date pour laquelle ils nous font part de leur intention pour nous proposer ce fameux CDI?
    Car sur Legifrance j’ai trouvé cet article : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006486621&cidTexte=JORFTEXT000000699956&dateTexte=20091011
    Et je lis que ce serait 3 mois avant la fin de notre contrat.
    J’espère que vous pourrez m’éclairer.
    Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Y a-t-il une date pour laquelle ils nous font part de leur intention pour nous proposer ce fameux CDI? » Vous avez bien enregistré la bonne réponse demeurant inscrite dans l’article 45 du décret dont vous avez relevé le lien.

  10. ouadi dit :

    Ward95 Bonjour,
    Je vous contacte car j’ai postuler pour un poste d AESH auprès de l’académie de Versailles, j’ai vraiment insisté, et au bout de 2 mois, je reçois une réponse écrite en 2 phrases me disant que mon dossier ne pouvait être retenu car celui ci ne répondait pas aux critères d’admission. Ne comprenant pas trop, je décide de les contactés, je lui décrit mon parcours, à savoir, niveau bac+2, aide éducatrice pendant 5 ans, et avs en cui pendant 2 années, je suis inscrite au CRPE et sur le site SIAten. Elle hésite un instant, comme si elle ne savait pas trop quoi répondre, et me dit que le fait que j’ai plus de 6 années d’expériences, je ne peux postulée, et c’est la raison du refus. Je ne suis pas sur de sa réponse et ne comprend pas trop, je souhaite vraiment occupé ce poste qui sera également une bonne formation pour mon projet professionnel. Merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Je ne suis pas sur de sa réponse et ne comprend pas trop, » la réponse de votre interlocutrice relève effectivement de l’ignorance.
      Pour l’accès au CDI AESH, seuls les services accomplis en qualité d’AED-AVS ou d’AESH (droit publique) sont pris en compte. Les services accomplis sous le régime du CUI-CAE ne sont pas comptabilisés dans le calcul des six années.
      Pour l’accès au CDD « AESH », les candidats aux fonctions d’AESH doivent être titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne. Actuellement, il s’agit principalement des diplômes suivants : diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale,  diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique ou mention complémentaire aide à domicile. Peuvent être dispensées de la condition de diplôme les personnes ayant exercé pendant au moins deux ans des fonctions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap.
      Cette dispense concerne de personnel AVS en CUI-CAE.
      IL faut plutôt voir le refus de votre candidature par l’impossibilité simplement de vous recruter faute de poste AESH (droit publique) disponible ou libéré.

  11. Soph74 dit :

    Bonsoir,
    Actuellement AED depuis le 1/09 (dans le 74), pour la première fois, je me demande si je pourrai postuler ensuite à un poste d’AESH ?? si oui comment ça se passe, il faut aussi 2 ans d’ancienneté pour postuler ? ou passer d’AED à AESH n’est pas possible ??? merci à vous pour votre réponse future🙂

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » je me demande si je pourrai postuler ensuite à un poste d’AESH ?? » et suivante « …. »
      Comme l’indique la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH, pour accéder à un CDI AESH, il convient de rappeler que seuls les services d’AVS peuvent être comptabilisés, et non les services accomplis en qualité d’AED pour exercer d’autres fonctions (surveillance, accompagnement pédagogique, sécurité et prévention, …) ;

      En revanche, il ne vous est pas interdit de postuler pour un poste AESH en CCD. Voir page consacrée à  » recrutement par CDDAESH  » en cliquant ICI.

  12. Conré Marion dit :

    Bonjour,
    Après près de 6 ans de bons et loyaux services en tant qu’Aesh, je décidais de prendre un congé parental de 3 ans. À mon retour, surprise: je ne peux plus prétendre à un Cdi et je me retrouve avec un compteur d’ancienneté à 0. J’obtiens tout de même une réaffectation (quotité horaire faible évidemment). Ma question est la suivante : le congé parental est-il réellement apparenté à un « service discontinu », une « interruption »? Dans le code du travail, il s’agit pourtant d’une « suspension » et non d’une « rupture » de contrat…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « le congé parental est-il réellement apparenté à un « service discontinu », une « interruption »? » Oui. Nous sommes dans la fonction publique et non un cadre privé où le code du travail s’applique.
      Dans le cas présent, pour un passage du CDD au CDI, une interruption de plus de 4 mois entre 2 contrats ne doit pas être enregistré. Le congé parental est pris en compte comme interruption pour moitié de sa durée. C’est sans doute ce qui s’est passé pour vous, votre congé parental a eu une durée supérieure au moins à 8 mois.
      Nous sommes désolés.

  13. xanthonyxx dit :

    Bonjour, (57)

    Je suis dans ma 2ème année d’AVS en CUI. J’aime vraiment ce métier, cependant j’ai beaucoup de questions qui me tourmentent.

    -Arrivé à la fin de ma 2ème année je dois postuler pour devenir AESH:
    *A qui dois-je m’adresser pour ma demande, je n’ai jamais d’informations claires à ce sujet.
    *Est-il possible de suivre le(s) mêmes élève(s) en passant AESH (j’entend par là qu’ils me replacent dans la même école, ou s’il est obligé de changer en devenant AESH)
    *En relation avec ma 2eme question si je suis le même élève pendant 3ans (CE2, CM1, CM2) est-il envisageable d’être placé avec lui au collège?
    *Me confirmer que les 2 années de CUI ne comptent pas dans les 6 années pour avoir un CDI (donc un total de 8ans)
    *Les 6 années pour obtenir un CDI sont elles toujours d’actualité? (peut être les réformes ont-elles changées avec le temps, car 8ans au total pour un CDI me semble excessif)
    *Y’a t’il des « assurances » ou des « protections » durant les CDD, je m’explique, je me dit que je vais me lancer car j’aime ce que je fais, donc prend mon mal en patience et effectue « 5 » années AESH en CDD, mais eux se disant que bientôt je serais obligé d’être en CDI, décident de me « jeter » pour éviter d’embaucher, et que je me retrouve sans rien après « 7ans », donc je me demandais si peut être il y avait des assurances pour ne pas être jeté que par le bon vouloir de l’administration (exemple : faute grave, ponctualité etc..) mais qu’en cas contraire le renouvellement est assuré.

    Je n’ai pas d’autres questions pour le moment et j’espère avoir des réponses constructives cela m’aiderai beaucoup.

    Je vous remercie d’avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A qui dois-je m’adresser pour ma demande, »
      Vous devez adresser votre demande (lettre de candidature -motivation + CV + lettre de recommandation direction école ) auprès de la DASEN (service IA ASH)

      En réponse à votre interrogation, » Est-il possible de suivre le(s) mêmes élève(s) en passant AESH ? »
      C’est une possibilité existante du domaine de décision propre à l’IA ASH mais ne constitue pas un droit pour le salarié.

      En réponse à votre interrogation, « si je suis le même élève pendant 3ans (CE2, CM1, CM2) est-il envisageable d’être placé avec lui au collège? »
      C’est une possibilité existante du domaine de décision propre à l’IA ASH qui demeure très réticente à ce type de suivi en continu.

      En réponse à votre interrogation, « Me confirmer que les 2 années de CUI ne comptent pas dans les 6 années pour avoir un CDI « 
      Oui. Nous confirmons que les 2 années de CUI ne comptent pas dans les 6 années pour avoir un CDI

      En réponse à votre interrogation, « Les 6 années pour obtenir un CDI sont elles toujours d’actualité? »
      Oui. et heureusement.

      En réponse à votre interrogation, « Y’a t’il des « assurances » ou des « protections » durant les CDD ? »
      Tout poste AESH en CDD et en CDI comporte sa part de risque dans un projet de vie professionnel, à commencer celui de « perdre » son poste en CDD par fin de contrat, non reconduction, démission ou par licenciement, et une proposition concrète de CDI « AESH » en fin de parcours de 6ème année CDD AESH comporte également sa part d’incertitude. Dans tous les cas de figure, à notre sens, la seule assurance que vous disposez pour être défendue dans vos droits viendra des organisations syndicales apportant soutien, aide et représentativité des salariés AESH dans les commissions officielles de l’éducation nationale.

      • xanthonyxx dit :

        bonjour, (57)

        Merci pour toutes ces réponses, j’ai enfin un meilleur aperçu de ma situation.

        Ceci dit en ce qui concerne ma question, ainsi que votre réponse pour :

        En réponse à votre interrogation, « si je suis le même élève pendant 3ans (CE2, CM1, CM2) est-il envisageable d’être placé avec lui au collège? »
        C’est une possibilité existante du domaine de décision propre à l’IA ASH qui demeure très réticente à ce type de suivi en continu.

        Je n’avais pas précisé que je suis dans un secteur où ils trouvent que difficilement des AVS, certains élèves n’ont toujours pas leur AVS à l’heure actuelle de ce fait.
        C’est pourquoi je me demandais du fait que le collège sera toujours dans le même secteur, si cela était possible, bien que ma question aurait plutôt du être « Est-ce que cela accentuera les chances d’être placé avec le même élève à son arrivé au collège? », car tout est toujours possible.

        Néanmoins, je pense qu’un suivis continu n’est pas forcément mal, si l’on pense avant à l’élève, de changer d’AVS d’année en année impose de se réadapter et perdre toutes les habitudes prises avec l’ancien, qui pour un enfant n’est pas forcément évident, et surement encore moins selon le handicape.

        Voilà, je vous remercie encore pour ces réponses et le temps que vous m’avez consacré.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, » Est-ce que cela accentuera les chances d’être placé avec le même élève à son arrivé au collège? » ce qui reste déterminant dans l’accompagnement d’un élève dans un cursus scolaire demeure toujours ce qui doit être mis en place pour la réussite de son inclusion scolaire. C’est à partir de l’analyse de ses besoins définie par une équipe de suivi de scolarisation que cette dernière peut formuler la nécessité d’un suivi en continu de l’aide humaine de l’école au collège, du collège au lycée. l’IA ASH en prendra acte et décidera d’elle même de sa pertinence et de sa nécessité. Vous êtes membre de l’équipe de scolarisation et c’est donc d’abord au sein de cette équipe, sur invitation seulement, que vous pouvez développer votre argumentaire pour un suivi en continu. Il ne serait pas pertinent de développer un argumentaire basé uniquement sur le recrutement d’AESH supposé « difficile à trouver ».
          Il existe des difficultés pour recruter des AVS, mais pas seulement. Il existe aussi des difficultés pour affecter en poste des AVS recrutés sur des établissements scolaires du fait de retard constaté dans la réception de la notification MDPH fixant légalement la nécessité d’un accompagnement.

          • xanthonyxx dit :

            Bonjour,

            Je vois et cela me permet donc de savoir comment ça va se dérouler pour la « décision ».
            Je vous remercie encore pour ces réponses plus que détaillées qui répondent exactement à ce que je demandais.

  14. Jamila dit :

    Bonjour je vous contacte aujourd’hui car je ne comprends pas ma situation actuelle ,je vous explique : mon 6 eme contrat avs prends fin le 31/08/2015 mais comme je suis en congé maternité jusqu’au 07/11/2015 l inspection m envoi vers les assedic au lieu de signer mon cdi ,que dois-je faire ? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « que dois-je faire ? « 
      Contactez immédiatement une organisation syndicale de votre département pour une aide et un soutien. Cette situation vécue s’apparente à de la discrimination à l’embauche de la part du rectorat (via Inspection académique),
      Discriminations à l’embauche, malgré la volonté du gouvernement dont Manuel Valls a rappelé lors du comité interministériel du 6 mars 2015 : l’égalité, c’est les mêmes opportunités données à chacun. Le Gouvernement s’est engagé depuis 2012 à lutter contre toutes les discriminations. De nouvelles mesures vont notamment être mises en place pour lutter contre les discriminations à l’embauche.

      • Jamila dit :

        Merci beaucoup ,moi aussi je trouvais ça étrange,donc dès demain je contacterai le snuiip Oise pour trouver une solution merci encore

  15. SABOT dit :

    Bonjour chers collègues,
    Je découvre ce site et me rends compte bien tristement que je ne suis pas la seule à être révoltée..
    Je suis AESH depuis 2 ans, à ce jour je suis à la rue, parce que mon salaire ne me permet ni de louer, ni d’emprunter. J’aime beaucoup mon métier, je m’investis énormément, surement bien plus que je ne le devrais vu la reconnaissance que nous avons. Je suis vraiment écoeurée par tout ça. Comme j’ai l’habitude de le dire, nous sommes des petits pions dans un grand échiquier, mon rêve serait d’y mettre un grand coup de pied sur ce plateau de jeu déplorable ! A quand une révolution ? Est ce que nous méritons pas nous aussi de descendre dans la rue pour gueuler un bon coup ! A défaut de faire réagir, cela nous fera probablement du bien.
    Quelqu’un m’a dit il n’y a pas très longtemps « pour te sortir de tes problèmes d’argent, il faudrait déjà te trouver un vrai métier. » Vous voyez quelque chose de plus représentatif que cette réflexion ?
    Aujourd’hui j’ai écrit une lettre, à je ne sais pas encore qui, pour expliquer ma situation, mon désarroi, je demande la mesure exceptionnelle d’être titularisée avant terme, pensez vous que je me lance à corps perdu dans un bol de semoule, ou bien cela peut solliciter de l’attention ?
    Bien AESHement
    Emilie

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pensez vous que je me lance à corps perdu dans un bol de semoule, ou bien cela peut solliciter de l’attention ? »
      Nous vous invitons à rester prudente lors de l’envoi d’une lettre au cabinet d’un ministre, au responsables académiques. Le contenu de cette lettre ne soit pas faire apparaitre des remises en cause personnalisées de membres de la communauté enseignante ou administrative de l’académie. Nous avons malheureusement des collègues qui, pour avoir oublié de prendre du recul entre expression de courroux personnel et expression de courroux professionnel à l’égard de collègues enseignants ou membres de l’administration éducation nationale, se sont retrouvés en situation délicate par la suite.
      Le devoir de réserve professionnel étant respecté, savoir exprimer par écrit ses doutes, ses espoirs, ses constats de vie demeurent toujours une saine réaction et rien ne vous l’interdit de le faire savoir auprès de la ministre de l’éducation nationale, par exemple.

  16. nb dit :

    aesh ! après deux ans en cui, – merci pour les informations transmises avant l’apparition du décret. Ma question, ne devions-nous pas être embauchés à l’indice 347 , …

  17. sophie dit :

    Bonjour,

    La circulaire évoque la reprise du personnel des anciens AVS – AED en CDI. En effet, si ces derniers « souhaitent exercer de nouveau ces fonctions », ils « peuvent être réengagées pour répondre aux besoins du service et, dans ce cas, directement en CDI. » (voir le texte ci-dessous)

    Le verbe « pouvoir » indique bien une possibilité de CDI…et ce « pour répondre aux besoins du service ».
    Il semble que les « besoins » en accompagnement existent. Or, pour l’instant, c’est silence radio lors de la demande d’un nouveau contrat d’AESH.
    Qui décide ? Qui décide de la réembauche ou non des AVS ayant fait 6 ans ? Qui estime les « besoins du service ? » Comment faire entendre ces droits ?

    Extrait de la Circulaire

    II – Reprise en qualité d’accompagnement des élèves en situation de handicap des personnes exerçant ou ayant exercé les fonctions d’auxiliaire de vie scolaire

    Pour chacun des cas évoqués ci-après, le passage en CDI est soumis à la règle de continuité des services : les six années d’exercice effectif des fonctions doivent avoir été accomplies de manière continue, ou discontinue si les interruptions entre deux contrats sont inférieures ou égales à quatre mois.

    1. Assistants d’éducation – auxiliaires de vie scolaire

    Il est rappelé tout d’abord que les dispositions de l’article 124 de la loi du 28 décembre 2013 ne concernent que les AED exerçant les fonctions d’AVS.

    a. AED-AVS parvenus au terme de six années d’exercice des fonctions

    Vous veillerez à proposer un CDI aux AED arrivés au terme de six années d’exercice effectif des fonctions d’AED-AVS et qui souhaitent continuer à exercer ces fonctions. Comme indiqué au point I. 3. B. ci-dessus, une quotité de temps de travail au moins équivalente à celle du CDD précédent doit leur être proposée, sauf situation particulière.

    Par ailleurs, les personnes dont les contrats n’avaient pas pu être renouvelés du fait de cette limite et qui souhaitent exercer de nouveau ces fonctions, peuvent être réengagées pour répondre aux besoins du service et, dans ce cas, directement en CDI.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Qui décide ? » et suivante  » Qui décide de la réembauche ou non des AVS ayant fait 6 ans ?  » et suivante « Qui estime les « besoins du service ? » et suivante « Comment faire entendre ces droits ? »
      Nous pouvons vous répondre car vous basez vos questions sur une lecture suivante de la circulaire :La circulaire évoque la reprise du personnel des anciens AVS – AED en CDI. »
      or la circulaire n’évoque pas le cas du personnel des anciens AVS – AED en CDI. » .
      Il évoque
      le Cas du personnel AVS sous contrat AED (c’est à dire ceux étant en poste à date du 28 décembre 2013- article 124)
      le Cas du personnel AVS sous contrat type CUI-CAE

      • sophie dit :

        Bonjour,

        La circulaire parle des « AED-AVS parvenus au terme de six années d’exercice des fonctions », donc ça concerne tous les AVS qui ont fait six ans. Il n’est pas précisé qu’il s’agit uniquement de ceux en poste au 28 décembre 2013.

        La circulaire précise que les « personnes dont les contrats n’avaient pas pu être renouvelés du fait de cette limite »,[à savoir 6 ans de CDD], et qui souhaitent exercer de nouveau ces fonctions, peuvent être réengagées pour répondre aux besoins du service et, dans ce cas, directement en CDI.

        Je ne vois pas de date butoir dans cet alinéa concernant la réembauche des AVS.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Cette circulaire vient en application du Décret n° 2014-724 du 27 juin  2014 relatif aux conditions de recrutement et d’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap, lequel est conditionné par les dispositions de l’article 124 de la loi du 28 décembre 2013.
          Le paragraphe II de l’ article 124 de la loi de finance 2014 précise : « L’Etat peut proposer un contrat à durée indéterminée aux assistants d’éducation parvenus,à compter du 1er janvier 2013, au terme de six années d’engagement pour exercer des missions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap. Cette proposition est faite au plus tard au terme du contrat en cours des personnels concernés, qu’ils soient en fonction ou en congé prévu par les dispositions réglementaires qui leur sont applicables à la date d’entrée en vigueur de la présente loi »
          Cet article 124 fixe bien une date butoir, (début de prise en compte d’AED-AVS: le 1er janvier 2013)

          • sophie dit :

            Bonjour,
            A quoi sert une circulaire ? Il me semblait qu’elle apportait des précisions sur une loi.
            De fait, comme la circulaire au sujet des AESH n’évoquait pas de date butoir pour l’accès au CDI, j’ai cru que cette circulaire réparait l’injustice que constitue cette date pour les AVS.
            C’est ambigu. Il faut être juriste pour tout démêler.

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « C’est ambigu. Il faut être juriste pour tout démêler. »
            Nous partageons votre avis. Cette circulaire comporte des passages très alambiqués.
            Il n’est pas forcément nécessaire d’être juriste pour s’y retrouver mais plutôt garder un solide sens logique dans sa lecture en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’une simple note de service écrite par des hauts fonctionnaires expliquant la loi mais ne la faisant pas.

          • sophie dit :

            La date indique que « L’Etat peut proposer un contrat à durée indéterminée aux assistants d’éducation parvenus, à compter du 1er janvier 2013, au terme de six années d’engagement pour exercer des missions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap ».

            Les AVS, qui ne sont plus en fonction, peuvent aussi bénéficier de cette mesure. Rien n’indique qu’ils en sont exclus. C’est, juste, qu’à partir du « 1er janvier 2013 », après avoir fait 6 ans, s’ils sont réembauchés, c’est en CDI.

            Cordialement

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            Nous vous réitérons notre réponse
            Cette circulaire vient en application du Décret n° 2014-724 du 27 juin 2014 relatif aux conditions de recrutement et d’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap, lequel est conditionné par les dispositions de l’article 124 de la loi du 28 décembre 2013.
            Le paragraphe II de l’ article 124 de la loi de finance 2014 précise : « L’Etat peut proposer un contrat à durée indéterminée aux assistants d’éducation parvenus,à compter du 1er janvier 2013, au terme de six années d’engagement pour exercer des missions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap. Cette proposition est faite au plus tard au terme du contrat en cours des personnels concernés, qu’ils soient en fonction ou en congé prévu par les dispositions réglementaires qui leur sont applicables à la date d’entrée en vigueur de la présente loi »
            Cet article 124 fixe bien une date butoir, (début de prise en compte d’AED-AVS: le 1er janvier 2013)

        • bea dit :

          bea 77
          bonjour Sophie
          Je suis dans le même cas que vous.
          Ancienne Avs sur la touche.

  18. magali dit :

    Bonjour,
    je viens de commencer un cdd en tant qu’ ASEH 20 h par semaine, pour un contrat d’ un an dans un premier temps, jusqu’ a 6 années m’a-t-on dit, et ensuite on m’a parlé de cdi au bout de 6 ans..est ce bien vrai et est ce que je vais rester à 20h ?? Car j ‘ ai une ex collègue qui a été embaucher à 24 h…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce bien vrai ? » et suivante « est ce que je vais rester à 20h ?? »
      Oui. Au bout de 6 années sous contrat CDD « AESH », une proposition de CDI « AESH » pourra vous être formulée. Votre quotité de temps de travail (20h/hebdomadaire) stipulée dans votre 1er contrat AESH peut être revue à la hausse comme à la baisse lors du renouvellement du contrat « AESH ».

  19. b dit :

    Pourquoi non? Dans les textes il est bien stipulé que la principale condition d’obtention d’un CDI d’aesh est l’expérience de 6 ans. Rien n’indique que cette expérience doit être très récente ou en cours. Vous ne croyez pas ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Vous ne croyez pas ? »
      Non. Dans la partie « Reprise en qualité AESH du personnel AVS », la circulaire évoque toutes les situations de reprises de personnel en poste depuis le 1er janvier 2013. Elle n’évoque pas la reprise de personnel ayant quitté leur fonction AVS avant le 1er janvier 2013, même s’il en dispose une expérience professionnelle acquise sous Contrat AED ou sous CUI-CAE.

  20. b dit :

    Dpt 60: bonjour, j’ai exercé l’emploi d’avs durant 6ans de 2003 à 2009. Je possède également un diplôme sanitaire et social. Puis prétendre à un CDI d’aesh ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Puis prétendre à un CDI d’aesh ? »
      Non sur le principe mais vous pouvez présenter votre candidature à un poste AESH en CDD. Vous verrez bien la réponse apportée par l’IA de votre département.

Pour tous commentaires, Le n° de département ou votre région académique doit être fourni pour sa prise en compte.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s