Guerre contre le coronavirus : la conception lamentable de la solidarité du recteur Bernard Beignier de l’académie Aix-Marseille à l’égard des AESH et AVS

Alors que l’état d’urgence sanitaire est désormais décrété, les mesures destinées à protéger la santé des Français et notamment celle des plus vulnérables prises par le gouvernement n’en n’ont plus que l’approbation, le soutien de l’UNEAVS. Oui, en échange, il convient de faire preuve de solidarité citoyenne en acceptants les mesures de « confinement strict » permettant aux personnels de santé de faire face à cette crise sanitaire en leur donnant tous les moyens d’agir.

Il apparait que dans l’académie d’Aix- Marseilles, le recteur Monsieur Bernard Beignier dispose quant à lui, visiblement, d’une conception très limitée de la solidarité à l’égard des agents AESH, personnel le plus fragile au niveau financier, économique, matériel dans l’éducation nationale. Les agents AESH en poste dans l’académie pouvaient légitimement s’attendre à ce qu’il active tous les leviers leur permettant d’affronter matériellement et financièrement l’épreuve de cette crise sanitaire. Il en en aura décidé autrement et lamentablement.

En effet, dès le 13 mars 2020, à l’annonce du MEN  de la « fermeture » des établissements scolaires , le recteur Monsieur Bernard Beignier a tout bonnement exigé (via DDEN) auprès des lycées employeurs EPLE qu’il soit confirmé d’office au non -renouvellement des contrats Pec-Cui-Cae des agents AESH en poste, sans se soucier de leur devenir en pleine urgence sanitaire nationale. La justification donnée : des directives nationales !!!! L’art hypocrite de faire porter le chapeau à d’autre sans nommer.

Ci-joint document à l’appui

L’UNEAVS est révoltée par cette posture de mépris, de considération, par cette absence d’énergie à assurer la protection de personnel AESH fragile qui, plus que tout autre, a besoin de réponses sécurisantes pour leur devenir matériel, financier et économique.

L’UNEAVS est en droit d’exiger des explications du Ministre de l’éducation nationale, Monsieur  Blanquer, sur ces directives nationales citées et nous attendons ces explications

L’UNEAVS est en droit d’exiger des explications du recteur d’académie, Monsieur Bernard Beignier, sur sa conception lamentable de la solidarité à l’égard des agents AESH en poste. Et nous attendons ces explications.

Mise à jour en date du 22 mars 2020

De la part du collectif AESH05

Bonjour, dans les hautes alpes, 4 collègues en CUI (mais cela pourrait en concerner une 10aine) n’ont pas été renouvelées dès le mercredi 11 mars. Deux d’entre elles l’ont appris le matin pour la fin de matinée et l’autre pour le lendemain matin. Le collectif aesh05, révolté par cette façon de faire, a mis une pétition en ligne pour dénoncer ces décisions et demander la réintégration de nos collègues. Votre article donne une nouvelle ampleur à ces pratiques (les mêmes dans les Vosges également selon facebook). Pourriez-vous mettre notre pétition à la suite de votre article ?

Je vous remercie
Cordialement

agnès pour le collectif aesh05

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Guerre contre le coronavirus : la conception lamentable de la solidarité du recteur Bernard Beignier de l’académie Aix-Marseille à l’égard des AESH et AVS

  1. Roseline V-L dit :

    Comme le montre la date du 13 mars ,sur le courrier, le non renouvellement des contrats a été décidé avant la crise -même si on commençait à en parler , et chez nous dans les Hautes-Alpes (aca d’Aix-Marseille) les avs- aesh n’ont pas même reçu de courrier ; il sont appris du jour au lendemain par leur directeur ou chef d’établissement ,qu’ils pouvaient aller pointer à Pôle Emploi et que les élèves qu’ils accompagnaient jusqu’alors se retrouveraient sans AESH .
    Une pétition est en ligne :suivre le lien

    http://chng.it/RZp6Wjg8j4

  2. Corinne dit :

    Bonjour
    Que veut dire pec cui en.poste aesh ?
    Je croyais que tout le monde avait des CDD de 3 ans non ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Que veut dire pec cui en.poste aesh ? »
      Il s’agit des quelques emplois AESH en contrat aidé (droit privé) restant en vigueur jusu’à fin août. Au terme de leur contrat type Pec-Cui-cae, une proposition de transformation en CDD AESH de 3 ans (droit publique) est envisagé pour l’agent AESH. Le recteur de l’académie Aix-Marseilles, Monsieur Bernard Beignier, n’a envisagé en définitive que retour à pôle emploi.

  3. Hervieux dit :

    Val 84
    Bonjour,
    Je ne suis même plus étonnée! Ce n’est que la suite logique de la dégradation sans précédent de nos conditions de travail, le mépris total de notre service aesh du Vaucluse depuis la rentrée qui ne répond à aucun de nos messages que ce soient courriers, courriels ou téléphone…Il m’a mené au burn out cet automne avec pourtant 12 ans de bons et loyaux services et une implication à toute épreuve, et je dois reprendre lundi…Par contre, je reste persuadée que la responsable avs du lycée Philippe De Girard doit être très affectée par ces directives scandaleuses car aux dires de mes collègues, elle a toujours été très à l’écoute des avs dépendant de ce lycée.
    Encore une fois, quel gâchis!
    Bon courage à notre collègue et aux élèves qu’elle accompagnait .

    • briand0493 dit :

      Nous pensons bien que la décision de ne pas renouveler les contrats PEc-CUi-Cae en état d’urgence sanitaire nationale vient du recteur Monsieur Bernard Beignier de l’académie d’Aix- Marseilles. le proviseur du lycée comme la responsable AVS du lycée Philippe De Girad ont du se plier aux injonctions scandaleuses du recteur.

Les commentaires sont fermés.