L’UNEAVS lance une collecte nationale des bulletins de salaire des AESH de l’Education Nationale.

imageL’UNEAVS lance une collecte nationale des bulletins de salaire des AESH de l’Education Nationale.

Cette collecte s’intitule :

“je travaille…. heures et je suis pauvre

Son Objectif :

Obtenir le plus grand nombre de bulletins de salaire afin de les acheminer vers Mr le Premier Ministre, Édouard Philippe, Mr le Ministre de l’éducation nationale, Jean Michel Blanquer et la secrétaire d’état aux handicaps, Sophie Cluzel.

Le pourquoi de cette action

Pince sans rire, le premier ministre Edouard Philipe a récemment déclaré qu’il faudrait être sourd et  être aveugle pour ne pas prendre acte de la colère de milliers de citoyens français.

1- Nous rappelons au premier ministre que l’expression “être sourd” se révélant être péjorative, il aurait avant tout à se prévaloir de  sérieux problèmes  de malentendance

En effet, avant, pendant et après les travaux inter-ministériels sur la professionnalisation des AVS (aujourd’hui dénommés AESH) en 2012,  l’UNEAVS n’a eu de cesse d’exprimer, de signaler et d’alerter de l’urgence prioritaire à tenir compte de l’exaspération des AESH maintenus systématiquement  à un niveau de rémunération en dessous du seuil de pauvreté. Sophie Cluzel, actuelle secrétaire d’état aux handicaps, a participé à ces travaux inter-ministériels sur la professionnalisation des AVS.  Avant, pendant et après ces travaux, elle ne pouvait pas ne pas entendre l’UNEAVS, ni d’autres acteurs de terrain (organisations syndicales, collectifs, associations autres…)  partageant les mêmes constats. Il faut croire l’UNEAVS bien naïve pour avoir espérer un temps que la secrétaire d’état aux handicaps  aurait su faire bouger les lignes. 

Et bien non,  Sophie Cluzel et Jean Michel Blanquer,  ministre de l’éducation nationale, avec l’appui du premier ministre, Edouard Philippe,  ont fait ce choix d’ ignorer cette exaspération des AESH. Depuis septembre 2017, leur seule posture ministérielle aura consisté à dénier aux AESH leur droit d’expression  pour mieux  “couvrir” un système institutionnel perverti d’aggravation de leur précarité professionnelle et financière. C’est bien en toute responsabilité  politique qu’ils ont acté la suppression illégale de l’indemnité compensatrice CSG accordé en janvier 2018, le non remboursement systématique des frais de leur déplacement professionnel, le non-respect d”évolution de leur rémunération selon l’expérience acquise, l’établissement de CDD AESH illégaux avec diminution de rémunération de 100 euros/mois…

2- Nous rappelons au Premier Ministre, Édouard Philippe que, pour voir, il faut disposer d’un éclairage adapté.

L’UNEAVS n’est nullement dupe. L’effet d’annonce présidentielle du 10 décembre 2018 “le salaire d’un travailleur au Smic augmentera de 100 euros à compter de janvier 2019…” ne la dispense pas d’en calculer sa concrétisation réelle sur les bulletins de salaire de 80 000 AESH, transmis par l’employeur éducation nationale  et non sur un avis de montant de prime d’activité, transmis par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de quelques AESH.

En la matière, il semble que le Premier Ministre, Édouard Philippe,Mr le Ministre de l’éducation nationale, Mr Blanquer et la secrétaire d’état aux handicaps, Sophie Cluzel.  n’aient jamais vu de bulletin de salaire AESH. Ceci constituerait pourtant une nécessité éclairante pour vérifier par eux-mêmes qu’une augmentation de 1,8% sur un salaire à compter de janvier 2019 (soit entre 10 et 15 euros) ne fait pas sortir de la pauvreté 80 000 agents AESH à temps partiel et encore moins de nature à calmer leur exaspération.

Mode d’emploi de notre action collecte “je travaille…. heures et je suis pauvre “

Afin de permettre d’éclairer la lanterne de nos hauts décideurs politique, nous invitons nos collègues AESH à

  • nous transmettre une copie de leur dernier bulletin de paye selon  le modèle présenté ci-après.

Adresse postale d’envoi de votre copie:

UNEAVS  chez Muriel Michelin     14, rue du Maréchal Leclerc       44470 Carquefou 

Adresse mail d’envoi de la copie scanné:

uncevs(arobase)yahoo.fr

La Collecte est effective jusqu’au 15 janvier 2019.  Après vérification en dernier ressort de la validité des copies de bulletins de salaire, ces dernières seront transmises dans les plus brefs délais au  Premier Ministre, Édouard Philippe, Mr le Ministre de l’éducation nationale, Jean Michel Blanquer et la secrétaire d’état aux handicaps, Sophie Cluzel.

 Modèle de copie de bulletin de salaire à transmettre

Attention : Il  importe que  les identifiants administratifs soient soigneusement masqués afin de respecter votre anonymat.Vous pouvez mettre en valeur   le montant de votre rémunération.

image

Cet article, publié dans Actualités et politique, AESH, éducation inclusive, la précarité au quotidien, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour L’UNEAVS lance une collecte nationale des bulletins de salaire des AESH de l’Education Nationale.

  1. Moulin Marylène dit :

    Je suis de Poitiers 86 et AVS en école primaire… Quelle honte ce salaire ! Si ça ne bouge pas plus que ça, j’arrête ce travail qui pourtant me plaît mais me met dans une précarité jamais connue. Je suis épuisée et je n’ai plus envie de me lever à 7 h pour rester à l’école toute la journée…Oui coupure à midi mais finalement j’y suis et nous y sommes toute la journée. Je pensais avoir de l’énergie pour ensuite faire autre chose après mon travail… Mais pas possible, je suis vidée chaque soir. Je vis seule, dans un studio… Plus grand je ne peux pas payer mon loyer. Avec l’enfant ça se passe bien et je vois tout mon travail lorsqu’elle réussi… Je suis contente avec elle.Nous ne sommes que des boniches en fait.Si un instit en a marre d’un gamin on me demande de venir aider… Pas normal.Macron ne tiendra pas sa promesse je le sais.Voilà mon petit mot.Simple.Et je sais aussi que si rien est fait concernant nos contrats et salaires je partirais en septembre voire avant tellement je suis fatiguée.

  2. Michelin dit :

    Bonjour
    À toutes et tous les collègues accompagnants (es), qui me faite parvenir vos documents par voie postale et /ou électronique, merci…
    Votre démarche est remarquable et elle prouve que l’action commune va avoir un socle plus solide puisque l’union fait la force.
    Alors…. Avec un clic ou une enveloppe et un timbre vous allez participer à l’élan que nous avons lancé.
    Bien à vous collègue, faites en sorte d’eppaissir le socle… Je compte sur vous.
    Muriel Michelin

  3. Michelin dit :

    Collègues accompagnants,

    Tout d’abord, je vous souhaite une année 2019 chaleureuse et sereine…
    La démarche « Opération.. Je travaille.. Et je suis pauvre… » a un retour inimaginable.
    Avec le bureau Unaves, nous receptionnons vos innombrables documents, nous les éditons, nous les classons et à partir du 15 janvier 2019, nous analyserons ces bulletins.

    Cette analyse une fois finalisee, sera transparente et vous, les acteurs de ce blog extrêmement fréquenté et à priori très apprécié prendrez acte des situations on ne peut plus disparates sur des situations à l’identique.
    C’est ainsi que je vous demande d’ici le 15 janvier 2019 de continuer l’envoi sans relâche de vos bulletins de salaire afin que l’analyse que nous préssentons soit la plus fine et représentative possible.
    Collègues accompagnants, l’année 2019, ne doit plus ressemblée aux précédentes… Osons dire… Osons faire… Osons s’indigner…
    Merci
    Muriel Michelin

  4. Tara dit :

    Bonjour,
    L’adresse murielmichelinuneavs@yahoo.fr pour envoyer sa fiche de paie ne fonctionne pas merci cordialement bonnes fêtes

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous sommes désolés et nous vous présentons nos excuses. L’adresse mail que nous avions initialement établie est erronée.
      Voici la bonne : uncevs(arobase)yahoo.fr

  5. jocelyne dit :

    Jocelyne 85

    Bonjour,

    Juste ce message pour souhaiter à tous des bonnes fêtes de fin d’année.

    Cordialement

  6. Muriel LEFEBVRE dit :

    Muriel – AESH du 76
    Bonsoir,
    Merci pour vos actions.
    Je vous transmets mon bulletin de salaire par courrier.
    D’autre part, pouvez-vous nous dire si les mesures annoncées par le Président (augmentation de
    100€, prime exceptionnelle,…) nous concernent ?
    Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, «  pouvez-vous nous dire si les mesures annoncées par le Président (augmentation de 100€, prime exceptionnelle,…) nous concernent ? »
      A ce jour (19 décembre 2019), le gouvernement n’a annoncé qu’un revalorisation du SMIG de 1,5% aà compter du 1er janvier 2019. Fin mois de janvier 2019, les 80 000 AESH de l’éducation nationale seront ravis de savoir que leur rémunération mensuelle connaîtra une hausse mirifique comprise entre 6 euros et 12 euros net.

      S’agissant la hausse de la prime d’activité (100 euros de plus) , n’étant versée par la CAF à quelques AESH, il faudra attendre qu’ils attendre leur avis de paiement au mois de Mars 20109 pour connaitre si augmentation ou pas.

      S’agissant la promesse de prime exceptionnelle de 1000 euros, zéro Euro envisagé pour les 80 000 AESH par le MEN.

      Au final: fin janvier 2019, il faut prévoir que 80 000 AESH de l’éducation nationale ne verront de la couleur de 100 euros qu’une pièce jaunie de 10 euros.

  7. chatdow dit :

    Bonsoir,

    Impossible d’envoyer un mail à Muriel. L’adresse mail *murielmichelinuneavs@yahoo.fr * n’est peut-être pas correcte…

    Le ven. 14 déc. 2018 à 06:17, Humeur et fureur des précaires « AESH » et

  8. Michelin Muriel dit :

    Les héros de l’accompagnement , c’est nous !
    Ne pas se résigner … c’est envoyer votre bulletin de salaire anonyme : uncevs(arobase)yahoo.fr

    « La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres. »
    Victor Hugo
    Artiste, écrivain, Poète, Romancier (1802 – 1885)

  9. LOUE dit :

    Suite au commentaire de Laure le 14 décembre, pouvez-vous me confirmer que cette collecte concerne aussi les AVS en contrat aidé (de droit privé) ? Je travaille dans une école primaire du 29, avec 3 collègues AESH et 2 collègues AVS en contrat aidé. Je vous ai déjà envoyé mon BS et souhaite motiver mes collègues à faire de même 🙂

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pouvez-vous me confirmer que cette collecte concerne aussi les AVS en contrat aidé (de droit privé) ? « 
      Nous vous le confirmons en vertu que AESH (en CDD/CDI) et AVS en contrat aidé sommes tous sur le même radeau de la pauvreté.

  10. Michelin dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Chères et chers collègues,
    Les bulletins de salaire continuent d’arriver sur notre boîte mail et je tiens d’ores et déjà à remercier l’ensemble des nombreuses et nombreux posteurs de cette action personnelle.
    Vous m’écrivez des mots très réconfortants et motivants. Je vous en remercie
    Nous savons que cette collecte « tourne à plein régime » sur les réseaux sociaux. . C’est une très bonne chose.
    Vous êtes les acteurs de cette démarche et je ne doute pas de votre envie de vous faire entendre. En un clic ou par voie postale avec votre bulletin de salaire anonyme, l’action est possible et sera plus forte. Je compte sur vous.
    À bientôt
    Muriel Michelin

  11. Coco38 dit :

    Merci pour cette action !
    Essayons d’encourager le maximum de collègues AESH à faire ce geste qui ne nous coûte que quelques minutes et un timbre. Si 80 000 bulletins de salaires arrivaient sur le bureau de notre ministre, peut-être pourrions nous espérer une prise de conscience et, pourquoi pas, une évolution favorable de notre situation.

  12. Anne dit :

    Bonjour,

    Merci de CONCRETISER une action qui pourra peut-être changer nos conditions salariales de travail.

    Hélas, au sein même des aesh ou salariés cui, on constate le peu de mobilisation.

    En ce qui me concerne, je ferai passer le message à toutes mes collègues.

    A ce sujet, existe t-il une liste mentionnant par exemple les adresse mail de collègues que l’on pourrait ainsi informer ?

    Encore merci à vous pour votre travail remarquable.

    Anne

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » existe t-il une liste mentionnant par exemple les adresse mail de collègues que l’on pourrait ainsi informer ? »
      Tout d’abord, Nous vous remercions de votre soutien en grande sympathie. Un peu de tendresse dans ce monde de brute, nous sommes preneur.
      L’UNEAVS dispose de sa propre liste de contacts de collègues AESH et AVS et n’a pas manque de l’utiliser pour diffuser notre action. Maintenant, nous estimons que la meilleure diffusion et la plus estimable reste le collègue AESH qui, dans son coin agit autour de lui en faisant au mieux de ses contacts. Il nous arrive ainsi de nous étonner de voir cette formidable énergie à donner un visage de dignité à cette action et son impérieuse volonté de la concrétiser.

  13. Michelin dit :

    Bonjour à toutes et tous
    Les bulletins de salaire arrivent sur notre boîte mail de collègues du secteur public ou privé.
    C’est une bonne nouvelle.
    Ne pas omettre d’effacer toutes mentions administratives vous concernant. C’est important.
    Par avance. Merci de votre démarche
    Muriel Michelin

  14. Anna dit :

    Bonjour ! Quelle bonne initiative ! Je vais y participer au plus vite. J’espère que cela sera suivi.. En revanche je me pose une question : je travaille moi aussi 24h par semaine, moi aussi dans le 44 mais je ne touche que 718€ (depuis septembre du moins avec la baisse de la compensation CSG..). Pourquoi une différence de presque 20€ à temps de travail égal ? Est-ce une question d’enfants à charge ?
    Au passage il serait intéressant que je joigne également une fiche de paie de 2014 puisque (malgré les hausses du SMIC..) avec ces histoires d’annualisation, de CSG etc j’ai depuis le mois de septembre 2018 exactement la même paie qu’en 2014…
    Oui en plus d’être une travailleuse pauvre je suis de plus en plus pauvre!!
    Anna aesh 44

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Tout d’abord pour votre sympathique message
      En réponse à votre interrogation, «  Pourquoi une différence de presque 20€ à temps de travail égal ? Est-ce une question d’enfants à charge ? »
      Et bien, comme l’UNEAVS commençons à recevoir en nombre des copies de bulletins de salaire, un de nos référents n’a pu s’empêcher de les vérifier une par une et de relever des différences telles que vous avez vous même pu constater. Ainsi, alors que le discours du MEN (via rectorat) était que la suppression de l’indemnité compensatrice CSG était consécutive à un soit-disant bug informatique dans le traitement des rémunérations, nous ne constatons qu’il n’en est rien. Pour certains collègues AESH, l’indemnité compensatrice CSG a été maintenu, pour d’autres non. Ce qui nous incite à « penser » que les services gestionnaires rectorats « s’amusent » pour rester dans les clous d’un budget AESH et AVS académiques contraints à « jouer » sur leur rémunération, à coup de 12, 15, 25 euros en moins par çi, par là, à « oublier » de verser l’indemnité compensatrice CSG ou de résidence ou différentielle SMIC et…de retarder l’envoi des bulletins de salaires jusqu’à 2-3 mois uniquement pour que le salarié AESH s’abstienne de découvrir trop tôt la ponction sur leur dos et proteste.

      Il y a d’évidence une pratique institutionnelle très bien élabore et concertée pour ne pas permettre aux AESH de percevoir la « misérable rémunération qui leur ait du. Pour ces gens là, dites hautes élites très intelligentes en action, les dits gueux AVS et AESH forcément analphabètes et au QI en dessous de 80 se doivent subir la pauvreté contrainte et forcée sans se révolter.

  15. myriam dit :

    J’envoie ce jour la photocopie de mon bulletins aesh. Merci

    Le ven. 14 déc. 2018 à 6:16, Humeur et fureur des précaires « AESH » et « AVS »

  16. Bernard dit :

    Bonjour, actuellement aesh en Indre-et-Loire, je suis tout aussi écoeurée de subir cette pauvreté. Non seulement nos salaires sont misérables mais sur d’aussi petits revenus on se permet de nous enlever 100€ par mois pour les vacances scolaires, les structures étant fermées ce n’est pas de notre volonté. L’Etat se permet également de nous enchaîner 6 cdd, ce qui est interdit dans toutes les entreprises privées et de nous laisser payer en totalité notre mutuelle. Pourquoi et comment l’Etat se permet d’outrepasser les lois qu’il fixe pour tous les autres ?!! Serait -il possible de faire remonter ces doléances en même temps que nos fiches de paie misérables ?
    Ne peut – on pas mettre en demeure l’Etat d’appliquer ses propres lois ? Et en ce qui concerne la prime de fin d’année obtenue par les gilets jaunes, je présume que nous n’en verrons pas la couleur non plus.. !
    En tout cas merci pour tout ce que vous faites pour nous et de nous permettre de nous exprimer

    • laure dit :

      dep. 81
      Bonjour, votre action concerne t-elle les établissements privés et AVS ? Merci

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation,  » votre action concerne t-elle les établissements privés et AVS ? »
        Oui. Nous sommes tous dans la même galère.

    • LABRO dit :

      Bonsoir, Je suis en train de vous lire parce que je cherchais à joindre tous ceux qui sont – comme moi- des travailleurs pauvres. MERCI ( j’arrive trop tard pour transmettre mon bulletin )
      Je rejoins Bernard en ce qui concerne LA MUTUELLE, l’Etat n’applique pas SES propres lois…
      Nous effectuons un TRAVAIL auprès de ces élèves : nous établissons un lien de confiance, nous nous investissons … nous avons des frais de déplacement – perso, je gagnai + au chômage – et tout ça… pour revenir au chômage à la fin de notre CDD.
      Encore MERCI

  17. philippe croce dit :

    Philippe du 47,

    Anciennement AESH pendant trois ans j’ai arrêté il y a peu pour suivre une formation d’aide-soignant (je l’ai déjà expliqué sur votre blog). Je n’en pouvais plus d’être rémunéré en dessous du seuil de pauvreté ! Je faisais en parallèle des compléments d’heures dans l’animation (j’ai un BAFA) pour même pas 1000 euros à la fin du mois.

    Ce que j’apprécie chez les gilets jaune c’est que ce mouvement à enfin permis de crever l’abcès, les langues se délient et on commence enfin à dire tout haut ce que l’on pense de ce régime inégalitaire dénommé « cinquième république ». Tout pour les uns et rien pour les autres, objectivement ça s’appelle la dictature, et non la république.

    Bravo pour cette initiative « collecte nationale des bulletins de salaire des AESH » qui obligera nos élus à cesser de tourner le dos aux problèmes.

    Cessons l’hypocrisie, et redonnons enfin à notre pays ses vraies valeurs: « Liberté, égalité, fraternité » ne sont pas que des mots, ils expriment l’histoire de la France qui s’est toujours battue pour préserver ses libertés. Honte à eux de payer les AESH avec des miettes (payés par les collectivités qui ont de moins en moins de moyens), mais il en va de même pour les animateurs sociaux, les éducateurs, les aide-soignants, et tant de métiers au service des personnes et des enfants si mal rémunérés tant ils sont essentiels et exigent de grandes compétences.

    Continuons à nous battre, les enfants méritent un meilleur monde que ça !

  18. Dominique B dit :

    Encore faudrait il avoir ses fiches de paye…. Je n’ai toujours pas mes bulletins depuis septembre, et étant payée par acomptes, je ne sais même pas quelle est réellement mon salaire mensuel. Impossible de vérifier …

    • briand0493 dit :

      Transmettez quand vous pouvez et la dernière que vous recevrez après votre cri primal de colère.

      • Dominique B dit :

        Ne peut-on obtenir de faire cesser ces paiements par accomptes et cette absence abyssale de fiches de paye ?
        C’est quand même incroyable de ne pas être salarié comme tout-un-chacun, en temps et en heure, en totalité et avec son bulletin tout simplement !!!

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Ne peut-on obtenir de faire cesser ces paiements par accomptes et cette absence abyssale de fiches de paye ? »
          C’est une attente des AESH que l’UNAEVS n’a jamais cessé de porter à connaissance DSDEN, rectorats, MEN et…nous n’obtenons jamais une réponse fiable.

  19. baburek dit :

    bonjour,
    Dois-je transférer votre mail à tous mes contrats CUI transformés en AESH
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Dois-je transférer votre mail à tous mes contacts CUI transformés en AESH ? »
      Ce n’est pas une obligation mais ce serait un acte sympa de votre part.
      A noter une erreur dans l’adresse mail fournie dans l’article (rectifiée depuis parcelle ci:
      uncevs(arobase)yahoo.fr).

Les commentaires sont fermés.