Baisse déguisée du pouvoir d’achat en janvier 2018 pour les précaires AESH de l’éducation nationale !!

Résultat de recherche d'images pour "ras le bol"

En découvrant leur fiche de salaire  du mois de janvier 2018, les 40 000 agents AESH de l’éducation nationale auront eu la nette impression que le président Macron, le gouvernement Philippe, par entremise du ministre de l’éducation nationale (JM Blanquer) et de la secrétaire d’état aux handicaps (S.Cluzel) se moquaient une nouvelle fois d’eux.

Après une rentrée scolaire 2017 catastrophique se traduisant par des conditions de travail très dégradées, après le gel du point d’indice en 2018  et le retour du jour de carence en cas d’arrêt maladie, après la découverte de l’existence d’un plan de suppression de 8300 emplois AESH en Cui-Cae, la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG + 1,7%), soit disant compensée, se traduit en définitive pour l’ensemble des précaires AESH en CDD/CDI par une baisse  de leur pouvoir d’achat de 0,57 % (rémunération mensuelle nette en diminution de plus ou moins 5 euros).

Une peccadille visiblement pour cette gouvernance politique des riches, au mépris social désormais bien affiché envers l’immense majorité des AESH  de l’éducation nationale,  réduite à ne connaitre que des conditions de rémunération en dessous du seuil de pauvreté comme le relève le tableau ci-dessous:

image

Référence : circulaire rémunération des AESH en date du 29 janvier 2018

Cet article, publié dans Actualités et politique, AESH, la précarité au quotidien, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Baisse déguisée du pouvoir d’achat en janvier 2018 pour les précaires AESH de l’éducation nationale !!

  1. Verbeke dit :

    Vaucluse 84 . Bonjour, une question : à l’heure actuelle, les AESH sont ils payés en dessus du smic, et si oui, est – ce légal ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » les AESH sont ils payés en dessus du smic, et si oui, est – ce légal ? »
      Tout agent titulaire ou non titulaire de la fonction publique (dont les AESH en CDD/CDI) perçoit une rémunération mensuelle qui ne peut être inférieure au Smic.

  2. Julien dit :

    Bonjour,
    On nous annonce la fin de contrat de l’AVS qui travaillait sur notre école (Eure-et-Loir / Académie d’Orléans)… comme ça, juste avant ces vacances scolaires. Son temps était mutualisé sur deux enfants.
    De quel(s) recours peuvent disposer des parents qui refusent cette décision s’il vous plaît ?
    Par avance, je vous remercie de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « De quel(s) recours peuvent disposer des parents qui refusent cette décision s’il vous plaît ? »
      Il faut distinguer 2 situations
      1- le contrat de l’AVS assurant l’accompagnement des 2 élèves devant arrivé à son terme, il appartient à l’IA (via service IA ASH)d’assurer ou le renouvellement de contrat (Cui-CAE ou transformation en CDD AESH) de l’agent en poste actuel ou de recruter un autre agent pour remplacer l’agent absent. Dans ce cas présent, c’est à la communauté éducative dans son ensemble (enseignants, parents, élus locaux…) de se mobiliser pour sauvegarder l’emploi de l’AVS.
      1-le contrat de l’AVS assurant l’accompagnement des 2 élèves devant arrivé à son terme et il n’est pas envisagé par l’IA (via service IA ASH) une continuité d’accompagnement des 2 enfants par l’AVS ou un AVS désigné. Une notification MDPH incluant un accompagnement par AVS s’imposant à l’IA pour toute l’année scolaire, les parents sont en droit d’exiger le respect de cette notification MDPH par l’IA ASH. Si une rupture d’accompagnement se révèle avérée, une mise en demeure (avec A/R) d’assurer ses obligations adressée à l’IA (copie au recteur d’académie) s’avère parfois efficace. Cela n’interdit pas non plus conjointement la mobilisation de la communauté éducative pour sauvegarder l’emploi de l’AVS actuellement en poste.

  3. Bertieaux dit :

    Bonjour je félicite toutes celles et ceux qui après 10 années ont eu un CDI mais quand vous serez près de la retraite et que vous en verrez le montant….et bien ce sera le début d’un vrai problème à moins que vous ne soyez en couple mais souvent ces contrats sont plus pour des personnes seules!!!!

    • Nico dit :

      C’est vrai que la question sur la retraite des Aesh est occultée.et pourrais faire l’objet d’une action collective. Pourquoi ne pas envoyer une copie annonyme de nos fiches de paye à notre employeur, tous en même temps ? Peut-être que cela alertera notre ministre.

  4. nade34 dit :

    Bonjour,
    Je suis en contrat AESH CDD 20heures. J’ai demandé récemment une autorisation d’absence sur un ancien imprimé. La coordination AVSI de mon académie (Montpellier) m’a renvoyée le nouveau document pour les autorisations d’absences et j’ai été interpellée sur une chose.
    Je ne conteste pas le fait de rattraper les heures lorsque la demande d’autorisation d’absence est hors demande de droit ou prévue par la règlementation (cela remplace en fait l’autorisation d’absence pour convenance personnelle). D’ailleurs ai-je le choix? Non, car en cas de non récupération des heures cela est déduit de mon salaire de ministre!
    En revanche, ce qui m’interpelle c’est que dans le privé et dans le public chaque employé a droit à des jours pour enfant malade, or aucune case n’apparaît à ce sujet dans l’imprimé que l’on m’a envoyé hier « Annexe 2a : Demande d’autorisation d’Absence de Droit ou prévue par la règlementation ».
    Merci pour vos réponses.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « droit à des jours pour enfant malade, or aucune case n’apparaît à ce sujet dans l’imprimé que l’on m’a envoyé hier « Annexe 2a : Demande d’autorisation d’Absence de Droit ou prévue par la règlementation ? ».
      le congé garde d’enfant pour soigner un enfant malade,ou en assurer la garde si l’accueil habituel de l’enfant n’est pas possible (fermeture imprévue de l’école par exemple) existe bien (pour en savoir plus, cliquer Ici)
      S’il n’apparaît pas dans l’imprimé, rajouter d’office par vous même la ligne « congé garde d’enfant », cochez là et fournissez les justificatifs ad Hoc.

  5. Nico dit :

    J’attendais mon salaire de Janvier pour constater l’augmentation tant vantée dans les médias et relier par les membres de ce gouvernement.Eh là, je n’ai pas été deçu ! moins un euro soit, 12 euros sur une année. C’est vrai que c’est une petite somme mais comptant mes sous chaque mois pour vivre dignement,je pense que cette activité ne me permettra plus bientot de vivre decemment.Encore une fois l’effort n’est pas recompensé comme il faut. Et pas un mot du ministre dans son passage télévisuel de hier soir.
    .

  6. V dit :

    Aesh13.bonjour à tous. Je n arrive pas toujours à faire mes heures(32/semaine) soit pour absence de prof ou d eleve etc. Devons nous ces heures à l établissement ? Si oui, pouvons nous faire de la surveillance d heures de retenues? D aide aux devoirs? Les chefs d établissements comme le rectorat ne sont pas encore d avis de nous laisser des heures de préparation pour des adaptations par exemple(pourtant il me semble que 2 ou 3 heures semaines serait l idéal) merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Devons nous ces heures à l établissement ? » et suivante  » Si oui, pouvons nous faire de la surveillance d heures de retenues? D aide aux devoirs? « 
      Oui. Votre contrat de travail impliquant que vous avez à effectuer un planning horaire hebdomadaire de 32h, vous avez donc à rester à disposition du chef d’établissement scolaire selon les horaires de travail fixées par ce planning pour accomplir les missions dévolues en tant qu’agent AESH. Vous n’avez pas à effectuer des heures de surveillance qui relève des missions d’un assistant éducation, ni d’aide aux devoirs.
      En cas d’absence momentanée du professeur ou de l’élève, vous restez toujours à disposition de votre chef d’établissement scolaire. A charge pour ce dernier de vous désigner toujours des tâches en rapport avec votre mission. Dans cette situation présente, les constats de la pratique du terrain montrent qu’une majorité de chefs d’établissement scolaire font généralement confiance aux agents AESH pour organiser par eux-mêmes leur disponibilité (temps de préparation d’adaptation, temps de concertation avec professeurs,lecture-recherche d’outils d’adaptation….)

  7. Coco dit :

    Bonjour,
    Je suis AVS depuis 10 ans, première rentrée en 2007, pas d’interruption, d’abord 6 années de CDD, puis un contrat intermédiaire d’un an et un CDI signé en juin 2014.
    Je reçois cette semaine un avenant à ce contrat prévoyant que je change d’indice au 31/01/2018, passant de l’indice 317 à l’indice 320. Sauf que, d’après les dernières informations que vous nous faites parvenir (merci, au passage, vous faites un sacré boulot) l’indice 320 est le nouvel indice plancher !!! 10 années de travail, des entretiens d’évaluation annuels élogieux, et toujours à l’indice plancher !!! A quand le décollage ? Savez vous si nous pouvons, et auprès de quel interlocuteur, faire valoir quelques droits ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A quand le décollage ? » et suivante « Savez vous si nous pouvons, et auprès de quel interlocuteur, faire valoir quelques droits ? »
      La gouvernance politique actuelle restant visiblement fermement décidé à maintenir les agents AESH en CDD/CDI au dessous du seuil de pauvreté, donc, pour le décollage, c’est râpé mais nous restons la nation française.
      A savoir
      Le passage de l’indice 317 à 320 pour les agents AESH placés en échelon plancher s’explique qu’ils ne peuvent être rémunérés moins que le smic. Ce dernier a fait l’objet d’une réévaluation au 1er janvier 2018
      Dès votre passage du CDD AESH au CDI AESH, vous auriez du être placé obligatoirement à minima à l’échelon 1. Votre maintien en échelon plancher constituant un déni de droit à rémunération conforme aux textes existants , nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour une aide, conseil, soutien de démarche en rétablissement de vos droits auprès du rectorat.

  8. lolo dit :

    Lolo 57,

    Que dire de plus sinon que je suis tout à fait d’accord : devoir faire 6 ans de CDD avant d’avoir enfin un CDI c’est ridicule et décourageant, où en sommes-nous avec les promesses du gouvernement actuel de soit disant pérenniser ce métier ???
    J’aimerais avoir des infos, mais je pense qu’on n’en saura pas plus…
    Merci d’avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « où en sommes-nous avec les promesses du gouvernement actuel de soit disant pérenniser ce métier ??? »
      Le 30 août 2017, Sophie Cluzel, secrétaire d’État en charge des personnes handicapée, a bien annoncé qu’au mois d’octobre 2017, il faudrait « se mettre autour de la table avec le ministre de l’Éducation nationale et la ministre de l’Enseignement supérieur pour remettre à plat ce statut des accompagnants ». « On a un chantier magnifique de professionnalisation pour créer des emplois pérennes, de 35 heures par semaine, qui peuvent aller sur le temps scolaire, sur le temps hors scolaire, dans les centres de loisirs, les stages et dans l’insertion professionnelle »

      Nous pouvons simplement confirmer que ce chantier magnifique n’était qu’un miroir aux alouettes et abandonné depuis lors.

  9. Chantal Coilliot dit :

    J’ai exercé l’activité d’AVS puisque c’était comme ça qu’on appelait le métier à ce moment là dans le 62 pendant 2,5 ans je faisais 24 h/semaine j’ai déménagé dans le 52, où je suis devenue AESH j’ai fait 4 ans à 24 h payée 20 puisqu’annualisées. Mais en quittant pas de prime de fin de contrat ! rien ! j’en ai eu marre que l’on abuse de ma gentillesse, lors des sorties les heures supplémentaires faites et jamais rattrapée, cet irrespect de notre métier, comme dit plus haut la cinquième roue du carrosse bien utile quand même. Je touche par pôle emploi 546 euros /mois j’a usé ma santé, mon mental, parce que tout n’est pas simple dans ce poste, ni les enfants, ni parfois les conditions de travail et voilà tout ce que j’y ai gagné …

  10. Evelyne QUELIN dit :

    Bonjour, AESH dans les Yvelines, je perçois un salaire de 626 euros, j’ai dix ans d’expérience dans ces fonctions d’AVS (contrats qui d’ailleurs ont été supprimés) trop de CDI et de titularisation à la clé sans nul doute.
    Oui nous sommes la cinquième roue du carrosse, les conditions de travail se dégradent à la même vitesse que le salaire. A part faire grève que faire ? une pétition ? lettre commune au Ministre de l’Education Nationale et à Notre président des riches ?
    Bientôt à la retraite et c’est tant mieux ! Mais dommage pour les élèves dont le savoir fond comme neige au soleil !

  11. Charlotte Weill dit :

    Bonjour,
    Je suis avs co depuis 10 ans, j’ai signé un cdi il y a 3 ans, j’ai été inspecté par l’Inspecteur d’Académie en juin 2017(rapport d’inspection très positif), je n’ai jamais changé d’échelon et encore moins été augmenté…
    J’adore mon métier mais ras le bol de faire du bénévolat !!!

  12. Mathilde dit :

    Et pourquoi ne nous mettons nous pas en grève ?(nord) MD
    Tant qu’on ne dira rien, ils se serviront de nous, avec des cas, de plus e plus difficiles

  13. marie eve Pxxx dit :

    Bonjour Monsieur XXXXXX, J ai bien reçu vendredi dernier la proposition d aesh de l académie de XXXXX contre toute attente. On ne me laisse d ailleurs que ce week-end pour y réfléchir et ne peux relancer du coup mes autres pistes professionnelles alternatives.. Cependant ma décision est prise de quitter ce cheminement interminable des 6 ans d aesh et de son long parcours de renouvellements successifs pour une incertaine cdisation d ici là. Je me suis découverte une véritable vocation dans le handicap et ai gagné en expérience professionnelle. Si je quitte à contre-coeur les enfants que je suivais c est que cette précarité constante et croissante en aesh sont en parfait déséquilibre par rapport à l’investissement engagé et le travail accomplit. Je vais faire quelque chose de plus juste pour ma progression professionnelle. Je vous remercie d avoir suivi l avancement de mon dossier et veillez à ce que l on me propose un poste d aesh. Je vous souhaite d obtenir gain de cause pour ces combats sociaux si légitimes !

    Bien cordialement.

    PXXXXXXXX Marie Eve.

  14. Hummel dit :

    Quand tu vois à la télé un reportage sur St Moriz avec un ex trader qui s’achete 2 montres à 300000 € …. que dire de plus ?

  15. Bertieaux dit :

    Bonjour Evs dans une école primaire en Isère j’ai eu 57 centimes d’euros d’augmentation !!j’ai écrit aux contrats aidés et elle m’a répondu que mon contrat nentrait pas ds les nouvelles dispositions alors je ne vais pas demander le renouvellement et j’irais augmenter la longue file des demandeurs d’emploi surtout qu’à la retraite ds un an ma future retraite à baissé comme neige au soleil…merci le gouvernement !!!!

Les commentaires sont fermés.