Les représentants UNEAVS en audience au MEN le 16 février 2017

UNEAVSaudienceMEN16022017La délégation UNEAVS composée de Muriel Michelin, présidente de l’association, et Yves Briand, trésorier, ont été reçus en audience jeudi 16 février 2017 au ministère de l’éducation de l’éducation nationale. Les représentants UNEAVS, fidèles à leur ligne de conduite, ont souhaité soumettre méthodiquement les attentes des collègues AESH, adhérents et non adhérents de l’association, pour l’année 2017, et tout particulièrement pour la rentrée scolaire 2017-2018. Le compte rendu d’audience ci-après transcrit les échanges et les réponses obtenues.

image

image

image

image

Compte rendu téléchargeable en format PDF en cliquant ICI

Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, AESH, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Les représentants UNEAVS en audience au MEN le 16 février 2017

  1. Florianne dit :

    Bonjour! Je suis actuellement AESH depuis 3 ans mais je suis également diplômée Aide Medico-Psychologique. Je viens de lire avec beaucoup d’attention votre compte-rendu de votre entrevue avec le MEN mais j’ai quand même des questions par rapport à ce nouveau diplôme AES. Ayant lu la circulaire le concernant, j’ai cru comprendre qu’étant déjà diplômée et en poste aesh je suis censée être reconnue aussi par ce diplôme. Je me demande si dans 3 ans quand on me proposera le CDI mon diplôme sera bien reconnu en tant que tel et si cela aura un impact sur mon nombre d’heures de travail et ma rémuneration? Actuellement j’ai un contrat de 24h et on est bien d’accord que pour vivre au quotidien ce n’est pas évident donc de là à signer un CDI si pauvre en heures… est-ce que l’inspection académique doit me proposer la VAE? Merci pour votre réponse. L’ inspection académique de Pau n’est pas très généreuse en informations ni réponses…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Je me demande si dans 3 ans quand on me proposera le CDI mon diplôme sera bien reconnu en tant que tel et si cela aura un impact sur mon nombre d’heures de travail et ma rémuneration? »
      la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions de recrutement des AESH précise:
      « A l’issue de six années d’exercice effectif des fonctions, les AESH ne peuvent être reconduits que par contrat à durée indéterminée (CDI). (…)La seule condition posée par la loi pour l’obtention d’un CDI étant la durée d’exercice des fonctions, la possession du diplôme professionnel, ou l’engagement dans une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue de son obtention, ne sont pas obligatoires.
      Et la la circulaire du 20 octobre 2016 relative à la réforme du décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l’Etat indique bien:
      La fixation de la rémunération conduit ainsi à prendre en considération la responsabilité et/ou la technicité particulière de l’emploi occupé.(…)La notion de qualification permet de moduler la rémunération au vu du niveau des qualifications requises pour l’exercice des fonctions, de celles dont justifie l’agent mais également des difficultés éventuellement rencontrées pour recruter sur des qualifications ou spécialités rares ou très recherchées. L’autorité administrative peut prendre comme référence la grille indiciaire du corps auquel correspondent les
      fonctions exercées, puis opérer des ajustements individuels en fonction du profil des agents, en prenant en compte, notamment des critères mentionnés au premier alinéa de l’article 1-3 tels que le diplôme ou l’expérience professionnelle.

      Cela signifie bien que l’établissement de l’indice AESH de référence pour la rémunération d’un AESH en CDD/CDI ne se doit pas être établi uniformément sur l’ancienneté acquise mais sur ces titres (diplômes) et/ou expériences professionnelles.
      Il est rappelé aux administrations qu’en vertu d’un principe général du droit applicable à tout salarié (CE, 23 avr. 1982, n° 36851), la rémunération d’un agent AESH en CDD/CDI ne peut en tout état de cause être inférieure au SMIC, Le cas échéant, une indemnité différentielle doit être versée à l’agent afin d’assurer le respect de ce principe.

      En réponse à votre interrogation, « est-ce que l’inspection académique doit me proposer la VAE? »
      Comme nous l’indiquons dans le compte rendu,l’offre VAE au DEAES par l’éducation nationale est bien envisagée. A noter que ce DEAES comporte 3 spécialités:
      DEAES spécialité Accompagnement de la vie à domicile (ex-DEAVS)
      DEAES spécialité Accompagnement de la vie en structure collective (ex DEAMP)
      DEAES spécialité Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire (nouveau équivalent pour AESH)
      L’accès par voie de VAE à une des autres spécialités quand une personne en possède une étant bien évidemment grandement facilité.

  2. nan34 dit :

    Bonjour,
    Aesh Co du 34 dans une ULIS. La fin d’année approche et les examens aussi, l’année dernière le chef d’établissement m’a imposé de faire la secrétaire pour le brevet d’une élève (bras cassé) qui ne dépendait pas de la MDPH. En a-t-il le droit? Peut-il également nous imposer la surveillance au brevet par manque ou simplement refus de certains professeurs?
    Je vous remercie, votre site est une valeur sure.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » En a-t-il le droit? « 
      Dans le cas présent, ce n’est plus une question de droit à appliquer ou non mais une question de bon sens « peux-t’on laisser un élève passer un examen écrit sachant qu’il ne peut écrire avec un bras cassé et par là ne pas lui permettre d’obtenir son brevet? ». Ce n’est pas faire injure à votre fonction AESH de faire appel à vos compétences professionnelles pour assister cet élève lors d’un examen écrit. S’il vous a demandé d’effectuer cette tâche de secrétariat, c’est que sans doute, il sait que vous l’effectuerez en toute connaissance professionnelle et en respect des exigences propres à un examen.

      En réponse à votre interrogation, « Peut-il également nous imposer la surveillance au brevet par manque ou simplement refus de certains professeurs? »
      Imposer, non mais soyez assuré que s’il le fait, c’est généralement qu’il accorde plus de confiance et de respect pour votre disponibilité professionnelle que pour celle d’enseignants qui refusent d’accomplir cette tâche pour x, y, z raisons pas toujours glorieuses ou une administration académique ne lui donnant pas les moyens et le temps d’effectuer correctement cette surveillance d’examen.

  3. lolo dit :

    lolo 57,
    L’enfant que je suis est plus difficile à gérer cette année cela fait 3 ans que je le suis, c’est un autiste asperger il est en primaire, il est de plus en plus souvent insolent, jusqu’ici j’ai toujours pris du recul face à ses crises d’angoisse c’est normal je suis là pour cela, mais l’insolence j’ai dû mal à la supporter et j’avoue que parfois je stresse à l’idée de devoir gérer son attitude. Les parents ainsi que la maîtresse sont très compréhensifs et me soutiennent mais je me dis que je dois faire attention car au final c’est à moi de le gérer donc en gros de ne pas trop me plaindre.
    L’enfant m’apprécie nous avons établi une très bonne relation depuis le début mais je crains que maintenant il me connaît trop bien.
    Qu’en pensez-vous ?
    Dois-je demander à la rentrée un changement d’affection ?
    Je suis en contrat aesh.
    MERCI.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Qu’en pensez-vous ? » et suivante « Dois-je demander à la rentrée un changement d’affection ? »
      A notre sens, vous avez à apporter un autre regard sur l’élève dont vous assurez l’accompagnement.
      Pour comprendre succinctement:
      un enfant de 3 ans diagnostiqué autiste asperger, le plus simple serait de le comparer à quelqu’un venant d’une autre culture et ayant une autre façon de percevoir, de « penser » le monde. C’est un A-typique.
      Ainsi, actuellement, il tente de comprendre tant bien que mal les coutumes de ces multitudes soi-disant camarades de classe, des adultes franchement incohérents dans « fait ceci et maintenant cela alors qu’il n’a pas terminé ceci …et pourquoi allez faire cela nom de zeus ! » et le fonctionnement de la classe, de l’école, à peu près, comme un petit expatrié d’un autre monde au contact d’une tribu de typiques étrange auxquels vous appartenez, franchement bizarre par leur comportement, effroyablement bruyant, avec des odeurs que je dis pas, et à peu près cinglé à imposer des règles de vie dont qu’il n’a que faire et décidément casse pompon quand il souhaite se retirer dans sa bulle pour souffler un moment. A 3 ans, pour un Atypique venant d’un monde où tout est bien ordonnée, rangé, sans surprise, affronter un monde classe où tout est étrange, bordélique, inattendu, il faut admettre qu’il a un besoin de gérer calmement toutes les émotions violentes qu’il ressent en se retirant dans sa bulle. Evidemment si à ce moment là, vous venez l’importuner, il réagira de la seule façon qu’il sait faire : vous envoyez paître. C’est sa manière sans chichi de vous signifier que ce n’est pas le moment de le solliciter.
      Il faut le savoir: matière politesse et respect, ce n’est jamais très top pour un atypique. En fait, il lui faudra toute sa vie pour comprendre les interactions sociales qui se déroulent dans ce monde, ce qui relève d’un comportement amical ou inamical, ce qui relève du possible comme de l’impossible, ce qui est autorisé de ce qui n’est pas autorisé.
      Il semble bien que vous avez noué avec cet enfant atypique une relation de confiance et que vous ayant accepté, il s’en remet quand même en toute confiance à vous pour le guider dans ce monde école si étrange. C’est leur qualité extraordinaire : leur honnéteté et leur loyauté. Vous ayant admis comme interlocuteur typique ce n’est pas parce qu’il vous connait mais parce que vous êtes devenu son rempart indispensable contre les agressions d’un monde terriblement inconstant.
      Nous sommes d’accord avec vous : être guide d’un petit anthropologue en devenir, c’est quand même pfffff…parfois mais toujours attachant au final.

    • lolo dit :

      lolo 57
      Merci pour votre réponse, de me rappeler que tout le monde n’est pas apte pour ce métier, j’en suis fière, et je continuerai à le tirer vers le haut et à faire de mon mieux tout au long de sa scolarité.

  4. martin dit :

    Bonsoir pour avoir la possibilite de changer d’etablissement scolaire en fin d’année et se rapprocher de son domicile il existe une feuille de voeux mais comment se passe la decision? Y a t il une commission avec differents parties (syndicats,etc..) et quel sont les criteres.? Je suis AESH dans le 57. Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » comment se passe la decision? » et suivante  » Y a t il une commission avec differents parties (syndicats,etc..) et quel sont les criteres.? »
      cela se passe en interne au sein du service IA ASH qui prend en compte votre demande ou non. Il n’existe pas de commission spécifique (syndicats, autres) pour cela et les critères d’appréciation de votre demande relèvent de prérogatives hiérarchiques propres au service IA ASH.

  5. Christophe Dxxxxx dit :

    Un AESH EN CDI a t’il droit à l’ancienneté pour le traitement de son
    salaire ? De façon plus générale quels sont ses droits qui change par rapport à un CDD ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Un AESH EN CDI a t’il droit à l’ancienneté pour le traitement de son salaire ? » et suivante  » De façon plus générale quels sont ses droits qui change par rapport à un CDD ?
      La réévaluation de la rémunération des AESH en CDD/CDI n’implique pas la mise en oeuvre d’un déroulement automatique de carrière à l’instar de celle existant pour les fonctionnaires titulaires. Autrement dit, ce n’est pas l’ancienneté en poste qui détermine un droit automatique à réévaluation de la rémunération.
      Aucune disposition législative ou réglementaire n’impose que la rémunération d’un AESH en CDD ou en CDI soit limitée à celle correspondant au premier échelon de référence. L’employeur peut prendre en compte des éléments tels que les diplômes ou l’expérience d’un agent contractuel remplaçant pour le rémunérer par référence à un indice (niveau plancher, niveau 2, niveau 3,…)
      Seule contrainte: lors du passage en CDI, la rémunération d’un AESH doit se voir attribuer un indice supérieur au CDD précédent (à 2 niveaux d’écart maximum).

  6. gaumy dit :

    Académie de Limoges haute vienne département 87
    Mon numéro département 19
    Bonjour, je ai’une question que deviennent les aesh dasen à mi temps comme moi sommes nous condamné à un mi’temps sommes nous condamné à vivre avec 609 euros par mois ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » que deviennent les aesh dasen à mi temps comme moi sommes nous condamné à un mi’temps? » et suivante «  sommes nous condamné à vivre avec 609 euros par mois ? »
      Nous avons exprimé à nos interlocuteurs l’immense lassitude de la majorité des AESH d’être condamnés à vivre avec moins de 750 euros par mois. Nos interlocuteurs ont simplement souligné qu’il appartenait à l’autorité académique d’être attentive pas seulement à l’offre en qualité de l’accompagnement des élèves en situation de handicap mais aussi à l’offre en qualité de travail pour les accompagnants.

  7. Sylvie B dit :

    Une VAE pour avoir le diplôme? pour obtenir « quoi » exactement? une hausse de salaire?je ne crois pas..des compétences? nous les cdi nous les avons…par contre des formations ponctuelles comme les enseignants..ok

  8. Florence dit :

    Voilà quelques éléments qu’il faudra garder en mémoire. Je vous remercie pour votre implication active qui nous permet d’avoir des réponses à nos interrogations mais aussi pour votre investissement concernant nos droits, notre avenir, notre profession au quotidien. MERCI.

Pour tous commentaires, Le n° de département ou votre région académique doit être fourni pour sa prise en compte.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s