Les vœux d’espoir meilleur de vie des précaires assassinés en 2017?

image

En cette fin d’année 2016, l’équipe Uneavs aurait toute satisfaction de se réjouir de la notoriété du site auprès de ses collègues AESH et EVS. Qu’on en juge: 472 433 consultations ont été enregistrés sur la seule année 2016 (402 582 en 2015), soit une moyenne journalière de 1300 visites.

Dans leurs commentaires de l’actualité du site, les mots générant l’ angoisse, la douleur d’un avenir incertain de nos collègues AESH et EVS demeurent toujours  trop prégnants: précarité financière, pauvreté, fatigue, lassitude, non reconnaissance, mépris, déconsidération…Et face à cela, nous le constatons: l’élite médiatique et politique de la lointaine galaxie droite et gauche, empêtrée dans un entre soi confortable et détestable, n’a visiblement plus comme souci schizophrénique à l’approche d’élections en 2017 (présidentielle et législatives) que de se pâmer de sondages de popularité en hausse ou en baisse de prétendants à l’Elysée pour mieux ignorer les sentiments des millions de citoyens pauvres d’un assassinat futur de tout espoir de  justice et solidarité sociale.

Reste qu’en ces périodes de fêtes de  fin d’année 2016, l’UNEAVS se voudrait  accueillir l’année 2017 avec optimisme en osant exprimer quand même le souhait que cet assassinat programmé par l’élite politique de tout espoir de  justice et solidarité sociale ne devienne pas une réalité. Inlassablement, elle se veut continuer d’agir, se faire écho des préoccupations des collègues AESH et EVS

C’est ainsi que la journaliste du lien social, Laetitia Delhon-Noviello, (Auteure également de Pas si fou, Quand un village accueille le handicap psychique -Presses de l’EHESP, mars 2016)  retransmet volontiers nos récentes interrogations sur le  diplôme Accompagnant éducatif et social, version AESH.

image

image

C’est ainsi que, suite à une demande formulée ci-après, Mme Najat VALLAUD-BELKACEM, Ministre de l’éducation nationale, a souhaité par le biais de 2 conseillères de cabinet et une chargée de mission Degesco, pouvoir nous entendre, nous écouter prochainement en une audience fixée 2ème quinzaine  de janvier 2017.

image

En attendant le compte rendu de cette audience future au MEN, à tous et toutes nos collègues AESH et EVS, nous leur souhaitons de passer les fêtes de fin d’année 2016 en joie et bonheur avec leurs amis et amies.

Publicités
Cet article, publié dans Actualités et politique, AESH, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour Les vœux d’espoir meilleur de vie des précaires assassinés en 2017?

  1. jocelyne 85 dit :

    Jocelyne 85

    Bonjour,

    Vous mentionnez une probable rencontre avec des conseillers du MEN courant 2ème quinzaine de janvier.
    A t-elle eu lieu ?
    Qu’ en est t-il ressorti ?
    Avez-vous été reçu en même temps que certaine organisation syndicale qui devait travailler sur le sort des AESH avec le ministère courant dernière semaine de janvier ?

    Merci
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « rencontre avec des conseillers du MEN courant 2ème quinzaine de janvier. A t-elle eu lieu ?
      En accord avec nos interlocuteurs MEN, il a été décidé de reporter l’audience lors de la deuxième quinzaine de Février. A souligner que l’UNEAVS étant une association loi 1901, elle ne peut pas et ne souhaite pas interférer sur des démarches entre le MEN et des organisations syndicales. Toutefois, Certaines de ces dernières savent en intelligence nous consulter en nous faisant part des évolutions de leur démarche d’activité revendicative relative aux AESH et EVS.

  2. sabrina devos dit :

    bonsoir je me présente je suis avsi en contrat cae on nous a dis que pour la région nord pas de calais tous le nouveaux contrat CDD dans le nord été suspendu que la région ne prenait plus c’est contrat que si on voulait il fallait faire lettre motivation et cv puis lettre des enseignants mais que ce n’est pas sur que l’on soit prise comme au mois de septembre où ils ont appelé nos collègues et les ont pris sans aucun problème

    • briand0493 dit :

      Nous avons eu vent que pour le premier semestre 2017 de la suspension des recrutements/renouvellements de contrat cui-cae du fait de la non parution par le ministère du travail d’une circulaire DGEFP relative aux contrats CUI-CAE précisant les quotas d’emploi en CUI-cAE accordée pour le 1er semestre 2017 dans chaque région.

  3. Taylor dit :

    Bonjour, Encore une fois, je vous remercie tous pour vos réponses, commentaires qui m’aident beaucoup. Espérant que cette nouvelle année les choses iront mieux pour les AESH.
    Alors, je suis dans le 971 et ma question concerne le salaire. En faite, j’étais en formation et une collègue m’a dit que le pole emploi complète les 682e pour atteindre le smic sous demande bien sûr. Cette information m’a semblée bizarre, mais je tiens à vous demander s’il y en a qui perçoivent un complément de salaire de la part de pôle-emploi?
    Ensuite, peut-on accepter une fiche de paie nulle (o) même si le salaire a été reporté(rappelé) sur le mois suivant?
    Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » s’il y en a qui perçoivent un complément de salaire de la part de pôle-emploi? »
      Oui mais pour être plus précis. Si vous avez été demandeur d’emploi indemnisé assedic avant d’être recruté comme AESH sous CDD à temps incomplet, il est possible de conserver partiellement le bénéfice de l’ARE jusqu’à extinction de vos droits (se renseigner auprès de Pôle emploi) Par la suite, vous pouvez déposer une demande de prime d’activité auprès de la CAF.

      En réponse à votre interrogation,  » peut-on accepter une fiche de paie nulle (o) même si le salaire a été reporté(rappelé) sur le mois suivant? »
      Oui cela arrive et relève plutôt du bug informatique pas banal et rare.

  4. lolo dit :

    57 Bonsoir,

    Je suis aesh en contrat public depuis novembre, et je sais que j’ai de la chance mais parfois je vis mal le fait d’être en cdd, je m’explique les relations que j’ai avec l’enseignante se passent bien mais parfois j’ai l’impression de faire tapisserie je suis la seule avs en primaire, j’ai cette angoisse en fait et la hantise qu’on ne m’apprécie plus pour x raisons, aujourd’hui elle m’a répondu sèchement en classe, j’ai posé une question je suis restée très interloquée, et j’ai décidé de l’affronter et lui demander des explications. Sommes nous condamnés à toujours avoir les enseignants dans la « poche » pour garder nos emplois ? Je voudrais savoir si d’autres personnes ont parfois ce sentiment. En ce moment, je déprime un peu. J’espère avoir du soutien.
    D’avance merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Sommes nous condamnés à toujours avoir les enseignants dans la « poche » pour garder nos emplois ? » et suivante « savoir si d’autres personnes ont parfois ce sentiment. »
      Non, nous ne sommes pas condamnés à rester des potiches aux yeux de certains de nos collègues enseignants. Oui, des collègues AESH en ressentent la même sentiment d’être considéré comme des potiches. Et de tout cela, il s’agit de prendre son courage à 2 mains, rester ferme auprès de cet enseignant en lui faisant bien comprendre ceci:
      Dans quel cadre, j’interviens comme AESH ?
      Voici pour votre gouverne, les Textes principaux de référence relatif à mon métier d’AESH
       le Décret n° 2014-724 du 27 juin 2014 relatif aux conditions de recrutement et d’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)
       la circulaire MEN n° 2014-083 du 8-7-2014 relative aux conditions de recrutement et d’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)
      Voici pour votre gouverne, les raisons de mes interventions comme AESH
      A titre AESH, je prends en charge un élève en situation de handicap sur prescription de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, (MDPH). Cette dernière a notifié un nombre d’heures/par semaine d’accompagnement, soit X heures auprès de l’élève -nom prénom) et/ou X heures auprès de l’élève (nom préniom).
      Ces notifications MDPH qui s’imposent à votre école ont été transmises à celui qui demeure mon employeur hiérarchique: le rectorat (via la DDSEN), et par délégation le service IA ASH ou employeur EPLE (citez votre employeur). Ce dernier m’ a contractualisé un temps de service d’AESH-M de XXX/hebdo ne se limitant pas à l’accompagnement de l’élève. En effet, je contribue au suivi et à la mise en oeuvre du projet personnalisé de l’élève. Je participe aux réunions de l’ESS, sur votre sollicitation, au rencontre avec le parent et et toutes activités pouvant être décomptées dans mon temps de travail.
      Je rappelle que
      Si vous n’êtes pas satisfait que je respecte scrupuleusement ce que mon autorité hiérarchique attend de moi comme professionnel AESH, je vous invite à lui en faire part.
      Le cadre de mes interventions en attendant
      Je suis affecté dans cette école depuis le (date). Je vous confirme agir que
       sous la responsabilité « fonctionnelle » de la directrice d’école, (madame nom prénom)
       sous votre responsabilité « pédagogique » quand je me trouve dans votre classe.
      Je vous confirme donc que je ne suis ni un enseignant, ni un élève mais pas du tout un meuble, ni une potiche de la classe. En effet, je reste un professionnel AESH qui a toute légitimité et respect à votre égard pour accomplir une tâche d’un accompagnement pour la réussite de l’inclusion de son inclusion dans l’école. Pour autant, si je ne suis pas prêt comme professionnel AESH à accepter des manques de respect de la part des élèves dans l’accomplissement de mes fonctions, je ne suis pas prêt non plus à ce que des manques de respect professionnel à mon égard venant d’un enseignant se manifeste en présence de l’élève que j’accompagne.

      • lolo dit :

        57 Bonsoir,
        Merci pour votre message, ça redonne le moral de savoir qu’on nous comprend et qu’on n’est pas seul. J’adore ce que je fais et je suis fière de cette profession.
        Cordialement
        Lolo

    • annepellegry dit :

      Bonjour,
      je passe par le commentaire pour vous poser une question concernant la précarité de la situation des AESH. je suis AESH depuis 2012 dans un lycée professionnel de l’Hérault, une première année pour un contrat de 20h puis depuis 2013 à 30 heures; J’espère avoir un CDi pour la rentrée 2018/2019. puis je espérer garder un contrat à 30 heures?
      Merci beaucoup

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, » J’espère avoir un CDi pour la rentrée 2018/2019. puis je espérer garder un contrat à 30 heures? »
        Ce que dit la circulaire n°2014-083 du  08/07/2014 relative aux conditions d’emploi des AESH.
        « La durée annuelle de travail des AESH est fixée en référence à la durée légale, soit 1 607 heures pour un temps complet. Comme les AED-AVS, les AESH accomplissent leur service sur la base d’un nombre de semaines compris entre 39 et 45 par an. 
        Les AESH peuvent être engagés à temps complet ou à temps incomplet.
         Enfin, lors du passage en CDI, il convient, sauf situation particulière, de proposer une quotité de travail au moins égale à celle fixée par le CDD précédent. »

  5. lolo dit :

    57 Bonjour,
    Je suis aesh contrat public, afin de percevoir le supplément familial (2 enfants à charge mineurs), j’ai envoyé à plusieurs reprises les documents justificatifs à l’académie, je viens de recevoir mes deux bulletins de salaire novembre et décembre et je lis SF: non.
    Je ne comprends pas.
    Pouvez-vous me dire s’il s’agit d’une erreur ainsi que son montant ?
    D’avance merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pouvez-vous me dire s’il s’agit d’une erreur ainsi que son montant ? »
      Si malgré vos envois à plusieurs reprises des documents justificatifs pour percevoir la SFT (2 enfants à charge), Il est tout de même étonnant qu’une réponse négative apparaisse sur vos bulletins de salaire, sauf à considérer que votre conjoint (travaillant dans la fonction publique, ou territoriale ou hospitalière) perçoit de son côté le SFT.
      Le plus simple pour éclairicr cela serait de prendre contact avec une organisation syndicale et avec le soutien d’un responsable syndicale obtenir les éclaircissements souhaités du service gestionnaire de votre contrat.

      Montant du SFT (2 enfants à charge) : part fixe (10, 67 euros mensuel) + part proportionnel (3% de votre rémunération mensuelle brute)

  6. jocelyne dit :

    Jocelyne 85

    Bonjour,

    Tout d’abord bonne année à vous tous qui oeuvrez pour nous fournir informations et répondre à nos questions tout au long de l’année. Je vous souhaite une bonne santé sans laquelle rien n’est possible et bonheur qui nous rend la vie belle.

    J’ai lu dans le journal d’Ouest France du 13/01/2017 un article concernant le lancement du Compte Personnel d’Activité (CPA). Il est écrit que ce dispositif destiné aux salariés du privé et aux chômeurs  » sera étendu aux fonctionnaires et aux travailleurs indépendants à partir de 2018″ .

    Ma question est :
    Les contractuels de droit public que nous sommes (AESH en CDI) auront-ils aussi accès à ce CPA ? Avez-vous des informations à ce sujet ?

    Merci
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Les contractuels de droit public que nous sommes (AESH en CDI) auront-ils aussi accès à ce CPA ? » et suivante  » Avez-vous des informations à ce sujet ? »
      Tout d’abord, merci pour vos voeux de bonne année. Pour la bonne santé, nous attendrons un peu. Depuis le début de l’année, les membres du site sont lessivées par la grippe du moment.
      S’agissant le CPA, nous pouvons bien affirmer que les contractuels AESH que nous sommes se devraient avoir accès au CPA à partir de 2018, reste que nous ne sommes pas plus renseigné pour autant sur les modalités.

  7. Anquit dit :

    Bonjour,
    Avant tout meilleurs voeux.
    J’ enseigne depuis septembre 2003 en ITEP. J’ai passé deux fois le concours réservé ( recalé avec un 16/20 la première fois. ..), ce lundi 16 janvier je dois le repasser mais sans grande conviction et envie. Effectivement je veux une reconnaissance de mes 13 ans de bons et loyaux service à l’éducation nationale. .mais sans contrepartie c’est-à-dire passer un concours quelque qu’il soit. Merci pour votre travail.

  8. Audrey dit :

    Bonjour audrey du 62 (AESH de droit public)

    Je souhaiterais avoir votre point de vue sur un désaccord avec la direction de mon école primaire. J’ai récemment été convoqué par la Directrice dans son bureau (au même titre que les autres). Parmi les propos tenus, elle a évoqué la question de la surveillance de cours, notamment les enfants en situation de handicap qui posent « problème » à ses yeux. Ma position a été très clair à ce sujet et je l’ai ouvertement dit : la surveillance de la récréation incombe uniquement aux professeurs et je n’irais pas me substituer à eux, tout en lui rappelant par ailleurs que rien n’avait été évoqué sur cette question au PPS et que rien ne figurait non plus dans le dossier MDPH de l’enfant que je suis, et qu’il était à mes yeux indispensable que cette « nécessité » de la présence de l’aesh soit écrite noir sur blanc au PPS.

    Vous pensez que j’ai eu raison de lui répondre ainsi ? Les emplois du temps de surveillance ne mentionne uniquement que les enseignants, nous sommes pour ainsi dire inexistants dans cette école et notre travail n’est jamais de prés ou de loin valorisée. Il me tarde de pouvoir être réaffectée, tant l’indifférence que l’on nous témoigne au quotidien est pesante.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Vous pensez que j’ai eu raison de lui répondre ainsi ? »
      Hum…oui et non. Pour comprendre: une récréation dans un établissement scolaire reste une rupture salutaire et nécessaire de temps scolaire entre 2 activités scolaires pour les élèves. De fait, la récréation n’est pas un temps de pause pour un enseignant au sens où il n’est plus en service et à disposition de son chef d’établissement. Il en est de même pour vous: durant le temps de récréation, vous êtes en service et à disposition du chef d’établissement.
      Ou vous n’avez pas tort: la surveillance de ce temps scolaire ou récréation demeure toujours de la responsabilité des enseignants, à charge du chef d’établissement scolaire d’en établir l’organisation (planning de surveillance). Ce dernier ne peut pas inclure un agent AESH dans ce service.
      Ou vous avez à être prudente dans votre posture professionnelle
      Vous êtes agent AESH et vous avez la charge d’accompagner un ou 2 ou 3 élèves en situation de handicap notifié MDPH. Vous demeurez sous la responsabilité fonctionnelle du chef d’établissement et sous la responsabilité pédagogique de l’enseignant de la classe où vous devez intervenir. Votre intervention fixée par PPS s’effectue toujours sur temps scolaire (à différencier du temps non scolaire comme le temps méridien) Or, une rupture entre 2 activités scolaires qu’elle dure 5 mn ou 15 mn (la récréation) reste un temps scolaire.
      1- Pour ce temps scolaire spécifique de récréation, il peut vous être demander d’assurer la surveillance du seul élève en situation de handicap dont vous assurez l’accompagnement mais pour autant cette tâche de surveillance ne peut se faire que sous la responsabilité de l’enseignant désigné pour la surveillance de la récréation.
      2-En tant que professionnel AESH, vous avez bien un devoir d’assurer la finalité de faciliter au mieux l’autonomie d’un élève en situation de handicap et vous avez également un devoir de vigilance à ce que l’élève en situation de handicap puisse être assuré d’être inclus dans l’établissement scolaire comme tout élève ordinaire. Autrement dit, vous êtes en droit d’objecter à votre chef d’établissement que si l’inclusion de l’ élève en situation de handicap dont vous avez la charge ne pose pas de problèmes pendant les activités scolaires (cours), pourquoi cela devrait poser nécessairement problème pendant une rupture de temps scolaire (la récréation), hors de votre présence.

  9. Nina dit :

    Bonjour,
    Nina avs dans le 69, Bonne Année a tous et merci pour vos articles.Mon contrat CUI de 2 ans se termine le 31/01/2017 et on m’a dit qu’il ne pouvait pas me renouveler car l’Inspection académique n’a pas eu d’info pour cette année 2017 (j’ai 41 ans).Avez vous des nouvelles de votre côté concernant les contrats se terminant ce mois ci ou février 2017.
    Merci pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Avez vous des nouvelles de votre côté concernant les contrats se terminant ce mois ci ou février 2017. »
      Les recrutements ou renouvellement de contrat CUi-CAE dans l’éducation nationale en début d’année sont toujours conditionnés par la sortie d’une circulaire contrat aidé du ministère de l’emploi fixant pour le premier semestre 2017 le quota de postes AESH et EVS en CUI-cAE attribué à l’éducation nationale. Cette circulaire du ministère de l’emploi n’étant pas publié en janvier, les Inspections académiques restent dans la plus totale incertitude quant au possibilité de renouveler ou non les contrats CUI-CAE d’AESH et EVS arrivant à terme en janvier-février 2017.

  10. Nico54 dit :

    Bonjour à toutes et à tous, meilleurs voeux pour cette nouvelle année.Merci pour votre implication
    Pour 2017, j’aimerais une valorisation véritable de notre métier c’est à dire une reconnaissance niveau B minimum, un revalorisation de notre salaire (700euros), qui peut vivre avec ça ? Enfin une titularisation et pas un pseudo CDI qui ne change rien. Il faut maintenant tirer tout ça vers le haut, de l’argent quand il en faut, on en trouve, tout ça n’est que volonté politique.
    Nico 54.

    • lolo dit :

      lolo 57
      Bonjour,
      Je suis à 100 % d’accord avec vous, notre profession doit être reconnue, nous méritons largement la titularisation car nous sommes un pilier dans l’éducation nationale. Sans nous, les enfants en situation de handicap ne pourraient pas évoluer en milieu ordinaire.
      Il ne faut rien lâcher si on veut que ça bouge.
      Unissons nos forces.

  11. Maria Gxxxxxxxxx dit :

    Département 16
    Bonjour,
    je passe par ce commentaire car je n’y arrive pas autrement pour vous expliquer ma situation et avoir un éclairage si possible.
    J’ai 45 ans et j’ai été recrutée comme EVS en CUI en janvier 2017. Mon contrat vient d’être renouvelé pour un an. Je précise que je suis par ailleurs agent territorial en dispo suite à la mutation de mon conjoint et que j’e n’ai pas retrouvé de travail depuis quatre ans ce qui me permet d’obtenir néanmoins un CUI auprès de Pole emploi alors que je ne reçois aucune indemnité.
    Ma question est de savoir si je peux continuer dans cette voie après mon CUI en demandant de devenir AESH ? Si oui, comment faut-il faire et quand ?
    Je me demande enfin si je ne dois pas démissionner de mon poste d’agent territorial au cas où mon contrat s’arrête en janvier 2018 afin de toucher enfin des indemnités de Pole emploi ?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Contexte politique en cours (élections présidentiel et législatives mai-juin 2017), nous ne disposons d’aucunes d’informations fiables nous permettant de répondre à vos interrogations au delà de mai 2017 en matière de contrat CUI-CAE. L’incertitude la plus totale restera la règle à compter de mai 2917 dès que la nouvelle présidence, nouvelle gouvernance seront installées. Ces dernières (de droite ou de gauche ou au milieu) auront à prendre des décisions à l’égard du personnel AESH et EVS en poste (renouvellement ou recrutement ou licenciement) mais elles ne sont pas connues à ce jour, sauf comme belles promesses d’un avenir radieux.

  12. Muriel dit :

    Muriel AESH dans le 76. Je souhaite à toute votre équipe UNE BONNE ANNEE.
    Merci pour les informations et les réponses que vous apportez à nos questions.

  13. lolo dit :

    lolo 57

    Un grand merci pour toutes les réponses que vous apportez à toutes nos interrogations.
    Je souhaite également le meilleur pour tout le monde en 2017. Je pense qu’il faut toujours demander plus pour avoir moins par exemple ce serait bien qu’au lieu de devoir être en cdd pendant 6 ans en aesh ça passerait à 3 ans. Meilleurs voeux à tous.

  14. Jeff dit :

    Et merci pour votre travail et implication.

    • vievie dit :

      Je suis aesh depuis septembre à 40 km je souhaite savoir comment postuler pour un poste plus pres une mutation merci

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « savoir comment postuler pour un poste plus pres une mutation « 
        Il ne peut être évoqué de mutation mais de changement d’affectation. En la matière, vous pouvez exprimer par courrier votre souhait de changement d’affectation auprès de votre employeur en argumentant sur vos très grandes difficultés à assurer un accompagnement professionnel de qualité en un établissement scolaire très éloigné de votre domicile occassionnant fatigue récurrente par les déplacements et lassitude, usure professionnelle anormale.

  15. Jeff dit :

    Très bonne année à tous, en espérant que 2017 soit enfin l’année de RECONNAISSANCE et d’accomplissement des revendications demandées… A l’année prochaine.

  16. Nadia dit :

    Merci brian et toute l’équipe pour le travail que vous faites
    Meilleurs vœux à tous les avs et aesh que l’année 2017 exauce une grande partie de nos souhaits

  17. Txxxxx Brigitte dit :

    VOSGES (88)
    Bonsoir Madame MICHELIN,

    J’ai lu avec attention tous vos articles mais qu’en sera t’il des accompagnants AVS de + de 50 ans T.H. (que je suis) qui sont sous contrat depuis 2 ans auprès de qui demander une dérogation pour être prolongée ? Le chef d’établissement ne semble pas être au courant. Que d’incertitide pour la rentrée 2017. Il faudra poser la question à Madame la Ministre à qui je me suis déjà adressée cet été car il y avait eu (soit disant) un vis de procédure pour mon renouvellement, je suis, cette fois encore plongée dans le doute et dans une situation très précaire puisque dans mon couple (personnes + de 55 ans), je suis la seule à travailler.
    Merci de me tenir informée.

    Bonnes fêtes de fin d’année à vous.

    Cordialement.

    Brigitte Txxxxxxx

  18. valerie dxxxxxx dit :

    Gard.
    Merci pour votre implication pour la défense de nos droits

  19. Aesh13 dit :

    Aesh13. Merci pour le travail accompli! Je consulte regulierement les messages laissés par tous les collègues aesh…j espere que 2017 sera l année de la reconnaissance, une bonne fois pour toute! Peut etre aurons nous droit à des temps pleins, terminés les emplois du temps gruyère…doux rêve. Une vraie formation et un diplôme reconnu…meilleurs voeux à tous…

  20. dxxxxxxxxx maryvonne dit :

    Merci !! votre combat et soutien sont très importants pour nous evs et aesh. On espère tous et toutes, une reconnaissance et une cdisation pour 2017 nos emplois sont très utiles dans l éducation nationale, quoi qu’en pensent certaines personnes, nos salaires sont plus que médiocres et ne reflètent pas le travail accompli. Je vous souhaite également de fêter la fin et début d année entouré des personnes que vous aimez et de bien profiter.

Les commentaires sont fermés.