Le métier AESH désormais reconnu suite à la sortie du décret instaurant le diplôme “accompagnant éducatif et Social” avec sa spécialité version scolaire.

imageUn décret du 29 janvier 2016 instaure officiellement le métier AESH dans le paysage médico-social et tout particulièrement dans le monde de l’Education.

En fusionnant, deux diplômes d’Etat préexistants : celui d’auxiliaire de vie sociale (AVS) – et celui d’aide médico-psychologique (AMP), Le décret du 29 janvier 2016 précise que le nouveau diplôme  d’accompagnant éducatif et social – de niveau V dans la classification des emplois et des formations – comprend un socle commun de compétences et trois spécialités : « Accompagnement de la vie à domicile », « Accompagnement de la vie en structure collective », « Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire« .

Cette dernière spécialité « atteste des compétences nécessaires pour faciliter, favoriser et participer à l’autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les activités d’apprentissage, et les activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs ». Il s’agit donc  bien de la mise en œuvre de la reconnaissance et de la professionnalisation des AESH .

Ci-après le décret (version PDF téléchargeable en cliquant ICI)

image

image

L’arrêté du 29 janvier 2016 (téléchargeable en cliquant ICI) détaille les modalités d’accès à la formation conduisant à ce diplôme, le contenu et l’organisation de cette formation, les modalités de certification et la validation des acquis de l’expérience (VAE). Les annexes de l’arrêté proposent notamment le référentiel professionnel du  métier AESH.

Informations à nos lecteurs

Le décret et l’arrêté font l’objet d’étude et d’analyse intense par l’équipe UNEAVS. Il ne sera donc pas fait de commentaires dans l’immédiat.

Advertisements
Cet article, publié dans AESH, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Le métier AESH désormais reconnu suite à la sortie du décret instaurant le diplôme “accompagnant éducatif et Social” avec sa spécialité version scolaire.

  1. FREUZE dit :

    Bonjour, je me suis renseignée pour la VAE ils disent qu’il faut trois ans d’expérience et un emploi à temps plein. J’ai 22 mois en tant qu’aseh et depuis octobre en aesh mais le premier contrat à 24 heures et le deuxième à 21h. Donc comment faire dans mon cas je ne pourrais jamais validé mes acquis, je ne sais pas si mes dix années d’assistante maternelle pourront compenser. Pouvez vous m’aider, merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « comment faire dans mon cas je ne pourrais jamais validé mes acquis, je ne sais pas si mes dix années d’assistante maternelle pourront compenser. Pouvez vous m’aider, « 
      En matière de VAE, vous aurez à justifier de compétences acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole (en dehors des activités familiales privées) en rapport direct avec le diplôme AES. Votre expérience professionnelle acquise comme AESH + comme assistante maternelle couvrira largement les 3 ans d’activité cumulée à temps plein exigée
      Donc, pas de panique, patientez un peu avant de vous lancer dans une VAE. Nous publierons prochainement la démarche à suivre.

  2. chris35 dit :

    Chris35
    Bonjour Briando493 et à vous toutes & tous AVS-EVS,
    Depuis le mois de septembre, après 5 ans EVS en école primaire (+50ans & reconnue MDPH), je suis au chômage (562€/ mois!!!). Dossier bien ficelé pour l’Académie: négatif par 2 fois et Pôle Emploi qui reste toujours vague à mes questions, je vais me faire suivre par CAP Emploi (Organismes de Placement Spécialisés pour insérer personnes handicapées). Le nouveau décret propose de validé nos acquis à temps complet alors qu’à 26h ce n’est que du temps partiel ! Est-ce que 5 ans suffisent ? Ou peut-on se procurer ce dossier ? Et n’est-ce pas trop tard de le faire vu que je ne suis plus en poste ?
    Merci beaucoup. Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce que 5 ans suffisent ? » et suivante  » Ou peut-on se procurer ce dossier ? » et suivante  » Et n’est-ce pas trop tard de le faire vu que je ne suis plus en poste ? »
      Pour répondre à votre attente et vos interrogations, nous préparons un dossier spécial « accès au diplôme AES par la voie de la VAE » à paraître sur ce site (date prévue: semaine du 22-28 février).

      Dans l’immédiat( et cela s’adresse à tous nos collègues AESH et EVS en poste ou non).

      Du fait de la création de ce nouveau diplôme AES, les organismes de formation secteur médico-social sont en pleine ébullition et battent la campagne avec des propositions d’offre de formation à ce diplôme à tout va.

      Nous serons direct.

      Nous constatons désormais que, sans scrupules d’aucune sorte, des organismes de formation n’hésitent pas à promettre l’accès à un diplôme AES spécialité AESH (y compris via VAE) sans fournir le moindre du monde les indications nécessaires et obligatoires (contenu de formation, n° d’agrément ministériel,types d’intervenants, qualité professionnelle et compétences des intervenants formateurs,coût de formation….). certaines n’hésitent pas à exiger des coûts d’inscription à des potentiels candidats sans se donner la peine de fournir un devis de formation, ni même donner l’assurance qu’elle dispose du N° d’agrément du ministère de la santé pour faire passer ce diplôme. En aucun cas, des coûts préalables d’inscription ne doivent être réglés sans qu’il soit transmis au préalable ces indications obligatoires et avant de s’engager un délai de rétraction doit être clairement indiqué.

      Aussi, Nous demandons à nos collègues AESH en poste (et tout particulièrement ceux ou celles disposant d’un CUI-CAE) en poste de ne pas se précipiter inconsidérément actuellement sur les offres de formation d’accès au diplôme AES (via VAE).
      ATTENDEZ SIMPLEMENT QUE, SUR CE SITE, NOUS VOUS INDIQUONS PROCHAINEMENT LA DEMARCHE PERTINENTE A SUIVRE et LES PIEGES A EVITER, LA PREMIERE LISTE DES ORGANISMES DE FORMATION AGREES PRESENTANT DES GAGES DE QUALITE ET DE SERIEUX dans l’offre de formation du DE AES spécialite AESH.

  3. Sab dit :

    Je pense que le diplôme nous apportera simplement la possibilité d’étendre notre champs d’action, nous pourrons travailler en école la journée et dans d’autres collectivités le soir, week end et durant les vacances.. Tout ça pour avoir un smic normal. Je suis heureuse de pouvoir me former ms je n’ai pas envie de le faire pour 600€ /mois même si cela permet de passer un échelon ça fait une augmentation de salaire 4€!!!! Alors on a encore bcp de choses à faire bouger !

  4. Dominique dit :

    Dominique du 84
    Merci beaucoup pour toutes ces infos. Sans vous, nous serions dans l’ignorance la plus totale !
    Après le CDI, le diplôme, on avance à pas de fourmi mais on va dans le bon sens. En attendant on gagne la misère ( 600€ pour 21h hebdo) je n’imagine même pas le montant de ma retraite avec tout ça… L’idéal serait des temps pleins. On peut rêver !

  5. Anonyme dit :

    merci pour ces infos
    Nous le voyions venir ce diplôme niveau V…c’est fait.
    Nous avons tous au minimum un bac, nous serons donc tous des professionnels avec un niveau V officiel , et IV ou III officieux, ce qui arrange bien l’éducation nationale, et permettra de justifier les salaires ridiculement bas… Mais dans quelques années, cela va conduire à mon avis à former des personnes qui avec un niveau cap brevet, auront des difficultés à travailler par exemple dans le secondaire…au passage, ces futurs professionnels n’auront pas le droit d’être scripteur pour des élèves passant un diplôme supérieur au leur au lycée..c’est du grand n’importe quoi.
    C’est faire bien peu de cas des jeunes porteurs de handicap et de leurs parents ! eux aussi auraient le droit d’être en colère !

    • Del-la dit :

      Je suis d’accord avec vous ! j’ai bac + 3 et j’accompagne un élève en seconde générale puis un autre qui est en terminale…même avec ce niveau d’études je galère avec l’élève qui est en terminale ! et je ne parle pas de mon emploi du temps morcelé ! j’ai un cdi 27 h par semaine mais je passe 33h au lycée.. chaque année je demande à avoir davantage d’heures d’accompagnement.. 820 euros par mois c’est dur ; ils se moquent bien de nous en créant un diplôme catégorie 5 (on est bcp à travailler dans le secondaire et pour cela on nous à imposer d’avoir le bac !!!) ; bref on se décourage…mais que faire ?

  6. jocelyne dit :

    Jocelyne (85)

    Tout ça pour ça !!! Niveau V !!! Ministère des affaires sociales qui devient le ministère référent de ce nouveau diplôme. Qu’est ce que cela signifie ? Va t-on quitter celui de l’Education Nationale ? Va t-on devenir employés d’associations ou de sociétés de services à la personne ? Franchement je ne comprends plus la logique de nos décideurs. C’est désespérant …

    En tout cas merci pour les informations

    Cordialement

  7. cc dit :

    bonjour
    qu’en est il pour les assistants de profs handicapés ? nous sommes « apparentés » aux AESH mais est cetoujours le cas , nous ne sommes pas même mentionnés … ? ( dans le 30)
    merci encore

    • briand0493 dit :

      La réponse à votre interrogation est reportée ultérieurement après analyse en cours par l’équipe UNEAVS du décret et arrêté et demande d’informations complémentaires adressée par courrier en cours au ministère concerné par ce diplôme.

  8. moi moi 94 dit :

    Bonjour
    je suis aesh I en cdi et me concernant je n’ai aucune envie de passer ce diplôme qui ne va rien me rapporter de plus (ni salaire en plus ni prime ni titularisation ) alors à quoi bon!! D autant plus que je suis déjà en possession d un bac++. Les aesh en cdi sont ils obliger d obtenir ce diplôme pour pouvoir exercer ?

    • briand0493 dit :

      La réponse à votre interrogation est reportée ultérieurement après analyse en cours par l’équipe UNEAVS du décret et arrêté

      • Béatrice 38 dit :

        Bonjour,
        Il me semble, si les nouveaux « textes » n’annulent pas la circulaire du 8/7/2014, que : « Peuvent être dispensées de la condition de diplôme les personnes ayant exercé pendant au moins deux ans des fonctions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap ». Tous les AESH déjà en CDI ont au moins exercé 6 ans si ce n’est 8 ans comme moi. Je pense qu’une VAE ou l’obtention du diplôme est applicable pour les AESH recrutés depuis juillet 2014.
        Merci encore à votre équipe pour son travail, en espérant que vous allez pouvoir confirmer ce que j’ai cité plus haut.

        • briand0493 dit :

          L’analyse du décret et arrêté est toujours en cours par l’équipe UNEAVS avec quelques divergences d’appréciation sur certains passages des textes que nous tentons d’éclaircir au mieux.

  9. Dupont dit :

    Bonsoir comment faire pour pouvoir obtenir la qualification de ce diplôme a qui s adresser?comment faire les démarches d inscriptions?je suis aesh en CDI…pouvez vous me donnez les directives afin que je suis cette formation? Le temps de formation est il sur le temps de travail?est elle financé par nous même? Merci

    • briand0493 dit :

      La réponse à votre interrogation est reportée ultérieurement après analyse en cours par l’équipe UNEAVS du décret et arrêté

  10. claire dit :

    Rien est dit sur les AESHi en CDI en contrat de droit public .
    Aurons nous, de droit, le diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social, spécialité “accompagnement de la vie à domicile”? Ou sommes nous les grand(e)s oublié(e)s?
    AESHi dans l’Isère 38.

    • briand0493 dit :

      La réponse à votre interrogation est reportée ultérieurement après analyse en cours par l’équipe UNEAVS du décret et arrêté

  11. Bea Albertini dit :

    Merci

  12. Léa Mayouf dit :

    Bravo et merci à vous toutes et tous qui vous demenez pour nous défendre. Ce nouveau diplôme est une reconnaissance de notre métier, certes, mais cela va-t-il changer les termes de nos contrats?(:titularisation, échelon, droit aux prîmes dans les rep zep ++ …) . Une reconnaissance du métier c’est déjà bien, mais avec les mêmes  » non-acquis  » ça reste très précaire ?! Merci à vous et merci aussi de bien vouloir me renseigner sur ces points. Lea, AESH en collège ulis classé rep zep++.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Ce nouveau diplôme est une reconnaissance de notre métier, certes, mais cela va-t-il changer les termes de nos contrats? »
      Le décret et arrêté évoque la création d’un diplôme qui n’a pas pour objet de changer les termes de nos contrats, ni d’améliorer le traitement mensuel de misère des AESH et EVS.
      Les questions sur titularisation, échelon, droit aux prîmes dans les rep zep ++…restent toujours des questions d’actualité

Les commentaires sont fermés.