Les précaires AESH du 44 “outrés” par la posture infâmante du rectorat de Nantes à leur égard.

Le SNUipp-FSU 44 a tenu d’urgence à nous transmettre la copie du courrier suivant adressé au rectorat de Nantes

image

image

Commentaire de l’UNEAVS

Il est inadmissible qu’un rectorat d’académie donne l’ordre pour cette rentrée scolaire 2015-2016

  1. de  procéder systématiquement à une baisse de la quotité temps de travail des salariés AESH avec pour conséquence une baisse de leur rémunération mensuelle, en dépit des textes de loi !!!!!!!!
  2. de  supprimer leur droit à congés légaux en les sommant de travailler 365 jours/365 jours, en dépit des textes de loi.!!!!!!!!
  3. de contraindre le salariés AESH à accepter ses conditions infamantes de contrat de travail sous peine d’être considéré comme démissionnaire et de fait, non susceptible de percevoir l’indemnisation Assedic. !!!!!!!
Publicités
Cet article, publié dans Informations syndicales, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Les précaires AESH du 44 “outrés” par la posture infâmante du rectorat de Nantes à leur égard.

  1. Brunet dit :

    Merci pour toutes vos démarches. On se sent moins seul.

  2. Sophie dit :

    Bon, les loulous, c’est pour quand une grève nationale de tous les avs aesh evs …. une journée …… puis une autre si ça ne bouge pas …. moi pour ma part, une journée « grévée » de 6h c’ est 20 euros en moins (c est ce que nous gagnons par jour …. lissage ). Genre tu fais la manche et tu récupères la perte de salaire (je plaisante …. enfin …. presque). Qué misère tout d’même!
    On grève un lundi par exemple , histoire de bien démarrer la semaine …

  3. pitou44 dit :

    bonjour, nico, aesh du 44
    pour information une réunion syndicale,concernant cette situation, doit se tenir à la maison des syndicats de nantes, le mercredi 7 octobre de 9h30 à 12h

  4. vievie dit :

    Je suis avs dans ecole privee depuis premier septembre je viens de recevoir mon salaire que 640 e au lieu de 675 dans le public est ce normal je crois qu’il y a un problème 24 h semaine annualisée orne merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce normal ? »
      Nous ne savons pas. Les employeurs OGEC des établissements privés appliquent une grille de salaire au salarié AAESH en CUI-CAE selon un barême déterminée par une convention de branche. Votre salaire ne peut inférieure à Un Smic. Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale de l’enseignement privé pour avoir connaissance des barêmes applicables vous concernant.

  5. Alloelo dit :

    je découvre votre article, je viens de laisser un commentaire dans une autre rubrique …
    je fais parti de ces gens qui ont vu leur quotité diminuer … je travaille dans le 44. En poste pour la 6ème année, je vois mon salaire passer à 970, sans un mot , sans une explication pour un contrat tombé le 23 septembre … cela fait 23 jours que je suis en poste sans contrat … contrat modifié sans prévenir !!!

    je suis démunie, je ne sais pas quoi faire …

  6. Ramba dit :

    Je suis aesh 44. J’ai fait cette réunion de pré-rentrée et j’ai signé mon contrat (cdd). Si nous ne le signiions pas, nous ne percevions pas notre salaire. Pour la quotité horaire, qqchose m’échappe. C’est effectivement noté sur 52 semaines mais, dans le calcul, si on remet si 39 semaines, cela nous donne le bon nombre d’heures par semaine! Sachant que dans le contrat il est stipulé que nous ne travaillons pas pendant les vacances scolaires, le compte y est.
    Pour les heures en moins, je ne peux pas vraiment l’expliqué. Mais il y a certaines choses qui ont été dites, qui n’étaient pas forcément mauvaises et qui n’ont bizarrement pas été retenue, dommage.

    Une dernière petite info : nos contrats sont désormais gérés directement par le rectorat (et c’est un peu la galère pour la mise en oeuvre) mais il faut savoir que nous sommes département test, tenez-vous prêts!!

    • Anna dit :

      Les heures en moins correspondent à une « nationalisation » des grilles horaires. En gros nous étions privilégiés dans le 44 avec 964h par an au lieu de 948h (pour un 60% par exemple) m’a t-on répondu au rectorat. Ce qui va correspondre (toujours pour un 60%) à une baisse d’environ 12h par mois..(régularisé octobre/novembre) Ce n’est pas tant ça le soucis que nous n’ayons pas été prévenu (bien que le rectorat me dise que sisi nous le savions depuis la réunion du 28 août). Étrange que personne n’est relevé cela. Peut être vous avez vous entendu cette information vous qui y étiez aussi? Il me semble que pour une baisse de rémunération nous devons être prévenu par courrier recommandé et que nous avons droit de refuser. Effectivement si l’on divise par 39 semaine cela colle à peu prêt mais je me méfie quand même que sur le contrat n’apparaissent que les 52 semaines (le rectorat, toujours, m’a dit qu’il s’agissait d’un nouveau logiciel et que c’était comme ça dorénavant..) aucun contrat même annualisé n’est écrit sur 52 semaines même si ce n’est que pour la paie, où sont alors les congés légaux?
      Personnellement je n’ai rien ressenti de positif à cette réunion du 28 août.. Qu’est ce qui est positif entre le fait d’apprendre que l’on ne peut choisir de renouveler ou pas son cdd sans ASSEDIC pendant 4 mois ou que l’on ne peut refuser un cdi.. D’apprendre qu’aucun arrangement ne sera fait si on a un autre travail (ce qui est le cas d’un grand nombre d’entre nous avec cette petite paie) même si cela est ponctuel..De se souvenir qu’on ne peut récupérer aucune heure alors que toutes d’une sont déjà pas payées..D’apprendre que, finalement, nous ne sommes pas grand chose pour le rectorat alors que nous sommes indispensables..
      Je suis écœurée de cette institution, de ce système. Personnellement je n’ai pas encore signé mon contrat. En même temps suite à un soucis (du à la mise en place du service SAE..) je l’ai reçu très tard et je ne suis plus à ça prêt.
      Anna, aesh 44

      • Alloelo dit :

        vous parlez tous d’une réunion… mais je n’ai même pas été convié à cette réunion. Vous avez reçu une convocation par courrier ?? par qui ??
        je suis dégoutée, j’ai signé mon contrat obligée car vivant seule je ne peux me permettre de ne pas être payée .. mais je suis écoueurée !

        • Anna dit :

          Il s’agit de la réunion d’affectation du 28 août.. C’est pour les aesh, peut être avez vous un statut particulier? Si ce n’est pas trop indiscret 970€ au lieu de? Pour combien d’heures?
          Bien sûr beaucoup de monde est dans le même cas que vous (même moi il va bien falloir que je finisse par signer..) tout n’est pas fichu pour autant j’espère..
          Tout cela est bien compliqué, je pense que tant que les parents je sauront pas dans quelles conditions nous nous occupons de leurs enfants cela ne bougera pas beaucoup..

          • Gautier dit :

            Bonjour Anna,
            Je suis dans le même cas que toi et je viens d’avoir le rectorat qui me dit que si je ne signe pas je risque de ne pas être payée au mois d’octobre. Ils vont jouer là-dessus. Faire traîner les choses auprès des syndicats pour que nous soyons dans l’obligation de signer les contrats. Résultat; les syndicats n’auront plus rien à défendre si nous avons tous accepté les nouvelles conditions. Nous pourrions nous unir mais nous sommes chacun dans notre coin. Si les représentants des syndicats étaient présents le jour de notre pré-rentrée ils pourraient prendre nos coordonnées et du coup, nous alerter lorsque ce genre de situation se présente. Combien de nos collègues ont signé? Si nous avions tous été prévenus nous aurions été en position de force.

          • Lucas dit :

            Moi j’ai signé. . c’est ma seule source de revenu et j’ai deux enfants à charge. je n’ai pas le choix.
            Mais j’ai préparé un courrier signé de toutes les professeurs du lycée faisant référence à une jurisprudence donné sur ce site.. on verra bien. . Si il faut faire la grève eh bien on la fera. .. Le problème est que sans contrat signé le 1 octobre on est plus couvert en cas de pépin donc pour ma part le proviseur ne me voulait plus dans l’établissement jeudi si c’était pas signé. .. même si il soutien mes démarches. … nous ne sommes que des pions pour la bonne conscience de la société. ..

          • alloelo dit :

            Le commentaire au nom de lucas c’est moi..
            Bref Anna pour répondre à ta question 970 au lieu du temps plein que j’avais avant. Je suis aesh pour prof non voyant et j’étais depuis 5 ans à 100% ce qui faisait environ 1200 avec le sft.

  7. Pimprenelle Patricia dit :

    Bonjour,
    Moi aussi, je suis tenter par la démission, car cette précarité m’est insupportable. En 2013 j’ai cru en ce cadeau empoisonné mais maintenant je suis déçue, frustrée, la seul solution serait des arrêts à répétition.
    Pensez-vous que les aesh auront droit au 24h hebdo comme dans le privé?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pensez-vous que les aesh auront droit au 24h hebdo comme dans le privé? »
      Nous avons estimé que les contrats AESH se devait être à minima à hauteur de 61% d’un temps complet, soit 24h/hebdomadaire.
      C’était une règle tacite que le MEN avait approuvé , d’évidence, la règle ne tient plus dans les rectorats.

  8. momo dit :

    Il est nécessaire de se mobiliser pour une grève généralisée ! !!!!!!

  9. Anna dit :

    Et oui c’est exactement la situation que nous vivons.. Pour ma part j’ai eu la « chance » de recevoir mon contrat sur le tard, je ne l’ai toujours pas signé. Ce n’est hélas pas le cas de la plupart de mes collègues..

  10. Sophie dit :

    A quand une greve généralisée de tous les contrats précaires cae cui avs aesh et les autres que je ne connais pas. Imaginez que nous refusions tous et toutes de rester auprès des enfants …. ça bougerait les enseignants, les parents …. mais tous ensemble évidemment. Ras le bol de se battre chacun dans son coin et de n ‘arriver à rien … nous sommes de gentils moutons. La servitude volontaire … ça vous dit quelque chose (j’ en fait partie). Allez, une date pour une semaine de grève reprise par tous les syndicats et collectifs … quand ????????
    Avs en cui du 19

    • Anna dit :

      Bravo ! Je suis parfaitement d’accord !!

    • Anna dit :

      Oui en effet une grève générale serait une bonne solution afin de faire bouger les choses.. Hélas je ne sais pas si les aesh sont prêtes à cela. Lorsque nous avons vu nos contrats, moi et des amies aesh avons contacté une cinquantaines de collègues du coin pour quelles vérifient leurs contrats etc.. Une seule réponse..
      Je pense qu’ils ont peur.. Peur que l’an prochain se soit pire, peur de perdre le peu de travail qu’on daigne leur donner.. Alors de là à faire une semaine de grève je ne pense malheureusement pas.. Et puis une semaine de grève cela veut doré une semaine de salaire en moins ce qui est énorme pour nous. Peut être plus un décrochage régulier mais moins long?
      Anna aesh 44

      • Sophie dit :

        Jeudi 8 octobre, il y a grève à l’Education Nationale ! Faudrait en profiter pour se faire entendre !

  11. je suis eash depuis 4 ans .Je viens de commencer ma 5 eme année .
    je viens d’apprendre ue j’étais passée à 20h30 par semaine depuis l’an dernier mais j’ai réalisé 22h25 par semaine toute l’année dernière.Comment se fait -il que nous ne soyons jamais informés des changement dans nos contrats?
    que nos directeurs d’école ne sachent plus se qui se passe à propos du personnel qu’on leur envoie?

  12. Villefranque dit :

    Bonsoir
    Je pense que nos nouveaux contrats sont la porte ouverte à n importe quoi
    On nous demande d être professionnel avec notamment la mutualisation qui vient juste cacher la misère en réduisant les heures de prise en charge des enfants et permet l économie d un contrat
    Toujours plus sans aucune reconnaissance financièrement

  13. wilhm dit :

    dép. 31
    En même temps si on met un terme à un CDI c’est effectivement une démission. Dommage qu’il n’y ait pas d’accord possible, mais bon c’est la réalité du droit du travail. Ce n’est pas parce qu’on a été précaire qu’on peut tout se permettre. Je ne remets pas en cause la colère des victimes, je rationalise c’est tout.

    • Anna dit :

      Je pense que c’est une erreur de leur part. Moi ce que j’ai compris, c’est que nous ne pouvons pas choisir de ne pas renouveler notre cdd d’une année sur l’autre de notre propre chef (le rectorat nous a carrément dit: ce ne sont pas des cdd de un an mais un cdd de 6ans.. Oui oui ils ont osé.. Dans ce cas pourquoi refaire des contrats tous les ans et pas juste des avenants puisque de toute façon on ne peut partir si on le souhaite ou alors sans aucune aide?) bref.. De même,lorsque arrive la fin de nos 6 ans de cdd nous ne pouvons refuser un cdi ( en même temps on serait bien difficile de cracher sur un d’ci que l’on daigne nous offrir!) . Si nous refusons pas d’aide.. Ce n’est donc pas rompre un cdi comme on pourrait le comprendre sur la lettre du snuipp.
      Voilà.
      Anna
      Aesh 44

Les commentaires sont fermés.