L’UNEAVS a lu pour vous en cette fin mois de Mars 2015 ….

image

A l’affût de toutes informations utiles, l’équipe UNEAVS enregistre tous les documents lui parvenant, découverts lors de recherches  et susceptibles d’intéresser les collègues AESH et EVS.

Nous livrons ci-après nos différentes découvertes (cliquer sur le lien en bleu), agrémentées d’un commentaire si nécessaire.

Textes de loi – circulaires – note de service

Notre commentaire: Suppression  des postes EVS “adjoint administratifs’’” envisagés ?

Cette circulaire du ministère de l’emploi intègre la dotation globale contrat CUI-CAE attribuée à l’Education Nationale. Or, le volume total des CUI-CAE envisagé par le ministère de l’emploi subit une nette diminution par rapport aux semestres passées. De fait, conjointement, le MEN publie chaque semestre  une circulaire ayant pour objet de répartir par Académie la dotation globale CUI-CAE. Mais surprise, cette circulaire MEN demeure obstinément inconnue, rendant ainsi impossible la connaissance du nombre de renouvellements envisagé des salariés EVS et AESH d’ici fin juin 2015.  Tout particulièrement, pour les 10 000 salariés EVS “assistant administratifs à la direction d’école”, recrutés depuis septembre 2013, nous sommes fondés à exprimer quelques inquiétudes sur la volonté des rectorats  de les maintenir en poste à compter de fin juin 2015.

Notre commentaire:  possibilités d’activités complémentaires rémunérées pour les salariés AESH ?

Pour faciliter la participation des enfants en situation de handicap aux activités périscolaires, les communes et intercommunalités pourront solliciter une aide financière des caisses d’allocations familiales (CAF)  dans le cadre du fonds « publics et territoires ». Si l’ aide financière sert bien à rémunérer un salarié AESH, recruté par convention avec la commune pour accompagner un élève en situation de handicap, l’UNEAVS ne dira pas non.

Notre commentaire:  Une note de service académique ayant le mérite de fixer clairement pour tous les acteurs éducatifs et pédagogiques d’un établissement scolaire, la possibilité d’un salarié AESH de participer à une sortie scolaire (avec ou sans nuitées).

Les organisations syndicales en action…

Pour rappel:

Le comité technique ministériel de l’éducation nationale (CT-MEN) est composé uniquement: du ministre (ou de son représentant), du directeur général des ressources humaines, de 15 représentants titulaires d’organisation syndicales  censés représenter et défendre les intérêts du personnel de l’Education nationale.

Depuis les dernières élections professionnelles en novembre 2014, les organisations syndicales présentes au CT-MEN sont : FSU -8 représentants, UNSA Education-4 représentants – force ouvrière (FNEC-FP FO) -2 représentants, CGT Éduc’action 1 représentant, Sgen-CFDT-1 représentant, Snalc-Sne / CSEN-FGAF- 1 représentant.

Ainsi, le 11 mars 2015 avait lieu le CT-MEN ,ayant pour ordre du jour d’évoquer la situation du personnel  AESH. A cette  occasion, le ministère a présenté son bilan social de la cédéisation “AESH” depuis la rentrée 2014.

Chaque organisation syndicale a été priée ensuite d’exprimer son point de vue et ses interrogations. Nous établissons ci-après les liens utiles faisant état de leurs déclaration ou compte rendu de leurs interventions

Sgen-CFDT: 

Compte rendu du  Bilan AESH présenté au CTMEN du 11 mars 2015 

CGT Éduc’action :

Compte rendu d’intervention sur bilan AESH.

FSU :      

?

UNSA Education:     

?

force ouvrière (FNEC-FP FO):     

?

Snalc-Sne / CSEN-FGAF:         

?

Notre commentaire:  L’ efficacité syndicale en action ?

L’UNEAVS ne pourra s’empêcher d’ironiser sur un tel empressement d’organisation syndicale présente à faire état de leurs interventions remarquables et remarquées dans la défense du personnel AESH auprès du ministère. De fait, nous “réservons” nos analyses sur ce CT-MEN afin d’éclaircir les raisons de cet assourdissant silence syndical.

En vrac, sympa…

 

clip_image002 Un compte rendu d’une réunion AESH du 11 mars 2015, écrit par un collègue AESH, Amar Fahri, suppléant Sgen-CFDT Nord-Pas-de Calais., à la CCP des AED/ AESH.

Notre commentaire: Nous l’aimons bien ce compte rendu évoquant avec justesse nos diverses préoccupations professionnelles de chaque instant.

En vrac, pffffffff…

  • Salaire: « Bonne nouvelle » pour les AESH (en CDD) et les personnels AVS-EVS ?

Il n’y a pas  de quoi sauter au plafond mais au 1er janvier 2015, la revalorisation du SMIC aura eu  un impact sur vos salaires…

· Pour les personnels AESH (en CDD), cette revalorisation vous permet de passer de l’indice 313 à 315 soit environ 111 euros brut par an… soit environ 8 euros par mois en net…

· Les personnels sous contrat CUI (AVS-EVS) sont aussi concernés par la revalorisation du SMIC (de 0.08 euro de l’heure) soit une augmentation d’un peu plus de 5 euros/mois.

· Pour les AESH en CDI, vous n’êtes pas concernés par cette augmentation puisque vous êtes juste au dessus du taux minimum du SMIC… Actuellement, vous êtes à l’échelon 316 soit 1 seul point de différence avec les AESH en CDD.

Mais en contrepartie, tous les salariés de la Fonction Publique ont eu une augmentation d’un prélèvement obligatoire au 1er janvier 2015 (pension civile); au final, les AESH ne verront leur salaire augmenter « seulement » d’environ 3 euros par mois.

Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, AESH, Informations syndicales, la précarité au quotidien, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

56 commentaires pour L’UNEAVS a lu pour vous en cette fin mois de Mars 2015 ….

  1. momo dit :

    Bonjour,
    Cela fait maintenant plusieurs annees que je suis aesh et comme chaque fin d annee je suis convoquee pour etre de surveillance aux examens. Bien evidemment je ne suis pas payee en plus car il n y a pas d enveloppe pour les aesh. Est ce legale?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce legale ? »
      Non, ce n’est pas légal et vous ne devriez pas être convoqué pour effectuer cette surveillance qui n’est nullement de votre domaine de compétences professionnelles. De surcroit, en cas d’incident en cours d’examen, vous ne disposez d’aucune couverture juridique si votre responsabilité personnelle est mis en cause dans l’ incident lui même ou ses conséquences.

  2. François dit :

    Bonjour,

    Des EVS direction ont-ils été en formation cette année ?

    Sinon y a-t-il des chiffres sur les futurs chômeurs dans l’ensemble de la France ? Il semble y en avoir 600 en Bretagne pour le 30 juin.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Des EVS direction ont-ils été en formation cette année ? »
      Nous disposons de données fiables pour apprécier globalement la quantité et la qualité de l’offre de formation institutionnel pour le personnel EVS direction. En revanche, les témoignages que nous recevons de la part de nos collègues EVS font état de leur déception à ce sujet Nous constatons que les demandes de renseignement pour entreprendre une action en justice prud’hommales à l’encontre leur employeur EPLE pour insuffisance à leurs obligations d’accompagnement et de formation sont récurentes.

      En réponse à votre interrogation, « y a-t-il des chiffres sur les futurs chômeurs dans l’ensemble de la France ? » et suivante  » Il semble y en avoir 600 en Bretagne pour le 30 juin. »
      Au niveau national, nous estimons entre 12 000 et 15 000 salariés AVS et EVS en CUI-CAE ayant épuisé définitivement leur possibilité de maintien en poste par reconduction de leur contrat CUI-CAE.
      Sur l’académie de Rennes, la problématique se pose différemment
      S’agissant les salariés EVS et AVS en CUI-CAE, il a été confirmé suite à un recensement début mai effectué auprès des IA, que le rectorat avaient largement dépassé son quota de contrat aidé attribué par le MEN sur l’année scolaire 2014-2015 : 4470 contrats réalisés au lieu de 3579 attribués.
      Sur ce quota de 4470 contrats aidés, 3769 correspondent à des agents AVS , 701 correspond à des agents EVS (assistant administratifs à la direction d’école) en poste.
      La stratégie mise en place par le rectorat face à une action intersyndicale en cours dans l’Ile et Vilaine
      Le rectorat ayant bien noté que 600 de ces agents EVS ont épuisé leur droit à renouvellement définitif de contrat. Priorité étant accordée à couvrir les besoins de poste AVS en CUI-CAE, sa position actuelle développée reste de “courber” les épaules jusqu’à fin juin: et manier à tout va la langue de bois, histoire de faire passer la pilule ci-dessous:
      – 600 agents EVS ne peuvent pas prétendre à un maintien en poste quoique il arrive
      – imposer au directeurs d’école l’impossibilité de disposer des EVS en CUI-CAE pour la rentrée scolaire 2015-2016 par arrêt forcé des recrutements.
      Les positions en cours
      si le maintien en poste d’ EVS assistant direction d’école est souhaité par tous les acteurs (institutionnels, syndicaux, éducatifs, salariés EVS…), il ne peut l’être que par une décision MEN en concertation avec le ministère du travail d’augmenter de manière conséquente le quota actuel contrat aidé (3579) pour l’académie de Rennes.
      Ce qui modifie la donne

      Les acteurs institutionnels locaux (Le préfet, rectorat, pôle emploi…) sauvé par le gong ?
      Lundi 1er juin après la publication des chiffres du chômage, François Rebsamen a promis 100.000 emplois aidés supplémentaires. Le MEN devrait pouvoir en disposer de 10 000.
      Il est donc désormais plus que probable que le MEN sera attentif dans les jours à venir aux demandes d’augmentation de quota contrat aidé du rectorat de Rennes.
      Mais ce dernier veut-il réellement « sauver » les postes EVS assistant direction d’école ?

  3. Sandrine cuper dit :

    Bonjour
    J’ai effectué 5 années et 2 mois d’aed-avsi, mais 10 mois auparavant d’aed qui ont été omptabilisé dans le total des 6 ans, condition requise pour cdeiser.
    Malgré ma volonté de poursuivrez ce métier, ne peux prétendre continuer à exercer. Par contre, ceux qui ont commencé bien plus tard peuvent être cdeiser à la fin de leurs 6 ans.
    Quelle justice pour ceux qui comme moi ont commencé à aider et accompagner ces élèves en besoins quelques années plus tôt, alors qu’il y avait une forte demande d’avs et nous étions peu nombreuses ? Plus anciennes et plus formées, devrions nous pas continuer à apporter nos compétences et acquis auprès d’élèves en besoins au lieu de recruter des nouvelles personnes n’ayant aucune expérience et avec la possibilité de les cdeiser ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous comprenons parfaitement votre amertume et ce sentiment que l’accès au CDI AESH, au su de situation de collègues, relève parfois plus d’un loto gagnant que du strict respect des textes qui vous a été appliqué. Nous le constatons aussi au sein de l’UNEAVS. Les témoignages de collègues nous signalant des IA « s’asseyant » sur des règles d’accès au CDD/CDI AESH conforme aux textes s’accumulent. Ainsi, par exemple, la dernière en date vient de l’IA 35 ayant accordé un CDI AESH à un collègue sur la base d’une expérience professionnelle (4 ans AED-AVS et 1 an AED vie scolaire). C’est parfait pour la collègue. Mais, s’agissant la posture de l’IA35, cela relève au final de l’imposture.

  4. BEAL JOCELYNE dit :

    Jocelyne Dép 85
    Objet : indice318 pour AESH Cdéisé

    Bonjour,
    Je viens aux nouvelles concernant l’indice 318. Dans mon département toujours rien à l’horizon. Avez-vous des nouvelles ?

    Merci
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous n’avons toujours pas d’éléments fiables concernant une grille indiciaire AESH faisant état du passage à 318 (indice majroré) de l’échelon 2. Notre courrier envoyé au MEN est sans réponse.

  5. MARTIN dit :

    Bonjour,
    Après 5 ans comme AVS en CUI, je vais signer pour un an mon deuxième CDD comme AESH. Il est possible étant donné que les 5 ans d’ancienneté en CUI ne comptent pas, que je signe 6 CDD avant d’être cédéisée. Est-ce légal ? Je pensais que le nombre de CDD consécutifs pour un même emploi était plafonné…
    D’avance merci pour la réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce légal ? »
      Oui. Et pour vous éclairer de ce qui existe légalement depuis le 29 juin 2014, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « Accès au CDI AESH » en cliquant ICI.

      • MARTIN dit :

        Bonjour et merci pour la réponse,
        Je pensais que le rectorat ne pouvait proposer que 2 CDD maximum pour le même emploi et donc en l’espèce 1 CDD de 3 ans renouvelable une fois avant de proposer une cédéisation…
        Cordialement

    • AURILLA dit :

      Dans le 93 actuellement ça gronde au sujet du budget rep+ mais pas de profs supplémentaire etc…..Il faut également parler de nous les assistantes de direction nous faisons partie de l’équipe pour que l’on soit reconnue à notre juste valeur et que la ministre nous écoutent avec des postes pérenisés et reconnus y’en a marre on est avec les profs et les directions mais il faut que ça se passe dans les deux sens et que les syndicats parlent de nous et portent nos voix.

  6. sylvie dit :

    J ai une expérience de 3 ans comme avs auprès d enfants autiste que des bonnes lettres de recommandations des instituteurs je suis au chômage depuis octobre je viens de repasser les tests du pôle emploi il me manque 5 point pour être reçu par l inspection académique alors que je l ai réussi il y a quatre ans je l ai fait car on sélectionne comme cela que faire aider moi car j aime ce métier merci

  7. BEAL JOCELYNE dit :

    Jocelyne dép 85

    Bonjour,

    Sur le site 31.snuipp.fr rubrique AESH-AVS-EVS, rubrique compte-rendu, article CR Audience rectorat du 1 er avril, il est stipulé en page 3 :
    « Salaire des AESH CDIsés :
    Au 1er janvier 2015, les AESH CDisés ont vu leur salaire à la baisse. Par conséquent, suite à la hausse du SMIC au 1er janvier, l’indice majoré plancher des AESH passe de 313 à 315, le niveau 2 de 316 à 318 et le niveau 3 de 322 à 323. Une régularisation devrait être faite. »

    Comme d’habitude je n’arrive pas à vous joindre ce document PDF. Je ne suis décidément pas douée.

    Après la Réunion, les départements 84 et 95 voici que le département 31 confirme cette information.
    J’ai regardé différents compte-rendu de CTA. Cette information n’ y est pratiquement pas évoquée.

    D’autre part j’ai appris que l’application de la loi n° 2012-347 relative à l’accès à l’emploi titulaire devrait être prolongée jusqu’en mars 2018.
    Ce qui m’amène aux réflexions suivantes :
    Les AESH CDisés ne sont plus sous statuts AED faisant fonction d’AVS
    Elles occupent un emploi qui ne peut pas être immédiatement pourvu par un fonctionnaire ; la catégorie AESH fonctionnaire n’existant pas.
    Les AESH CDisés occupent leur emploi depuis 6 ans minimum

    Ma question est la suivante :
    Pensez-vous que l’on pourra bénéficier de cette prolongation ?
    Si oui à qui faudra t-il s’adresser ?

    Merci
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Tout d’abord, merci sur l’information de la nouvelle application « grille indiciaire AESH » sur le 31. Malgré un récent courrier officiel de l’UNEAVS envoyé au MEN, nous ne disposons pas encore de réponse fiable sur une extension de cette nouvelle grille sur toutes les académies.

      En réponse à votre interrogation, « Pensez-vous que l’on pourra bénéficier de cette prolongation ? » et suivante « Si oui à qui faudra t-il s’adresser ? »
      Non. Les AESH, de par leur statut juridique en cours,sont exclus de l’application de la loi n° 2012-347 relative à l’accès à l’emploi titulaire qui doit être prolongé jusqu’en mars 2018.

      • Sab dit :

        Bonjour à tous! Je suis sur l’académie d’Aix- Marseille et j’ai moi aussi reçu un avenant au contrat pour passer à l’indice 318. Avez- vous une nouvelle grille de salaire à faire paraître ?
        Merci d’avance

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Avez- vous une nouvelle grille de salaire à faire paraître ? »
          Non car nous avons oublié d’en faire la mise à jour. promis. Un membre de l’équipe Uneavs s’y met dessus.

          • Marie 38 dit :

            Bonsoir,
            Alors il y a bien une nouvelle grille avec l’indice 318 ? Je n’en ai trouvé aucune trace si ce n’est par les emails des AESH qui en ont bénéficié et le réctorat de Grenoble n’est toujours pas au courant !
            Comme je l’ai déjà dit dans un ancien mail, à Grenoble les AESH en CDI sont toujours à l’indice 315, même pas à 316. Nous sommes impatients d’avoir vos sources !
            Merci beaucoup par avance.

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « Alors il y a bien une nouvelle grille avec l’indice 318 ? »
            A vrai dire, nous n’avons pas toujours de source officielle de grille indiciaire AESH prenant en compte un passage de l’indice majoré 316 à 318 (échelon 02). L’échelon 01 AESH est bien passé pour l’indice majoré de 313 à 315.
            Nous constatons simplement que, dans certaines académies, l’échelon 02 AESH est passé de 316 à 318, dans d’autres, non. Un brouillard que les rectorats n’arrivent pas à dissiper !!!

    • momo dit :

      Bonjour, je suis aesh i en cdi, les élèves du collège ou je travaille finissent les cours le 22 juin,que sont sensés faire les aesh jusqu’au 4 juillet étant donné qu’il n’y a plus d’élèves?. Devons nous rester sur notre lieu de travail?
      Les aesh sont ils obligés d’effectuer des taches administratifs comme les assistants d’éducation?
      D’autre part peut on nous demander de surveiller les épreuves du brevet ou tout autre examen?
      Merci par avance.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation globale  » Après le 22 juin, se tourner les pouces ou pas ? »
        Nous restons délibérément évasif car au sein de l’équipe UNEAVS, les avis divergent fortement sur les réponses à vous apporter sauf sur ce point: Durant l’accomplissement de son temps de travail effectif, en l’absence de l’élève accompagné, le salarié AESH est sous la responsabilité hiérarchique fonctionnelle du chef d’établissement.

        • momo dit :

          Merci pour votre reponse. Sur le referentiel des missions des aesh il est ecrit qu’aucune autre mission hormis l’accompagnement de l’eleve ne peut etre confie a l aesh. C est pour cela que je me pose la question si les aesh sont obliges de faire des taches administratives qui n’ont rien a voir avec l’eleve accompagne. Je considere que nous ne sommes pas des pions que l’on peut utiliser a sa guise. Merci beaucoup pour ce site qui m a beaucoup aide lors de mes interrogations.

          • briand0493 dit :

            Vous avez à peu près résumé la question qui fait rage parmi les membres de l’équipe UNEAVS:
            Par rapport à des tâches administratives à effectuer à la demande d’un chef d’établissement, un AESH peut-il déterminer seul ce qui relève ou pas de l’accompagnement de l’élève en situation de handicap pour accepter ou non de la demande ?

  8. VG dit :

    VG 86
    Bonjour ,

    A Poitiers ,mon dossier prud’hommes pour défaut de formation sur un contrat se terminant en juin 2011 , vient de passer en audience pour aboutir à un renvoi au départage dans 2 mois .
    Etes vous en mesure de me dire si ces dossiers donnent maintenant toujours autant raison aux salariés qu’il y a quelques années ?Quel est votre sentiment général au sujet de tout cela ?
    Merci pour votre réponse .
    Cordialement .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Etes vous en mesure de me dire si ces dossiers donnent maintenant toujours autant raison aux salariés qu’il y a quelques années ? » et suivante « Quel est votre sentiment général au sujet de tout cela ? »
      Ce qui caractérise l’évolution des saisines prudhommales est qu’entre 2008 et 2011, il s’agissait avant tout des saisines « individuelles » (une cinquantaine environ) ayant ouvert la voie à succès, ensuite entre 2011 et 2013 sont apparues des saisines « collectives » (environ 1300) ayant engendrée une jurisprudence foisonnante (CDP, appel et cassation).
      Le nombre aidant, il est assez normal que des saisines effectuées par des collègues EVS et AVS n’aient pas rencontré parfois le succès escompté de la première période. Ceci est dû principalement à une méconnaissance des subtilités d’une législation (code du travail et circulaires) très mouvante entre 2009 et 2011. Il faut savoir qu’entre 2006 et 2012, il a eu par exemple près de 15 circulaires relatives au Contrat aidé, 4 réécritures (modification, ajout, suppression du code du travail sur le sujet. Un défenseur de salarié doit désormais avoir une connaissance parfaite de ces subtilités de la législation pour déjouer les pièges d’une défense adverse devenu experte à jeter la confusion.

      Enfin, en Octobre 2012, une décision du conseil constitutionnel a donné un sérieux coup de frein. Pour une saisine prudhommale par un collègue EVS ou AVS, ce qui est apparaissait comme un autoroute à 4 voies vers le succès s’est transformé brutalement en ruelle heureusement élargie en rue à 2 voies avec une décision de cour de cassation en Mai 2014.
      Dans le Finistère, 14 salariés EVS ayant déposé leur saisine en 2012 ont été confronté à cette situation d’audience CDP en départage fin 2013. Ils ont obtenu satisfaction sur toute la ligne et l’employeur EPLE en cause n’a pas souhaité faire appel. Notre sentiment général est qu’une saisine prudhommale par des collègues EVS et AVS en CUI-CAE a désormais le plus de chance d’aboutir quand leur défenseur juridique a du talent, un savoir faire indéniable devant des juges et surtout une connaissance pointue associée à une maitrise parfaite de la jurisprudence en matière de CUI-CAE.

      Par ailleurs,entre 2006 et 2012, il était patent que les obligations d’accompagnement et de formation par l’employeur n’existaient pas, ce qui conduisaient immanquablement à des requalification de contrats aidés de salariés en CDI ouvrant la voie à des indemnités réparatrices pour préjudices subis. Depuis 2012, ce type de condamnation est plus difficile à obtenir. Et pour cause, sur l’impulsion du gouvernement Ayrault, puis Valls, le ministère de l’Education nationale ayant affecté un budget spécifique plus conséquent, les académies développent (via les Greta) une politique plus consistante et plus conforme d’offre de formation en direction du personnel en CUI-CAE. Les juges tiennent compte désormais des efforts déployés par les employeurs EPLE pour se conformer à leurs obligations contractuelles.

  9. AURILLA dit :

    Je suis contrat aide administrative,contrat renouvellé en mars,et après?Nos postes sont importants,nous aidons la directrice mais également les profs.Je fais du décloisonnement,des sorties scolaires je participe aux classes vertes etc….Refondation de l’école rep+ pour le 93 plus de moyens pour que nos enfants y arrivent égalité des chances.Rien que du bla bla. Nous sortir de la précarité etre reconnue à notre juste valeur .Nous faisons partie de l’équipe pédagogique et nous avançons pas à pas ensemble avec les moyens du bord mais jusqu’à quand mars 2016 c’est fini jetée à la poubelle à 52 ans.Pourquoi ce gachis?.la fureur monte les dotations promises pour le 93 ne sont pas là Les projets pour la rentrée prochaines ne passent pas mais il ne faut pas nous oublier on doit parler de nous de notre action au quotidien pour que l’on nous garde définitivement avec un statut et que l’on puisse continuer à travailler sans avoir une épee de Damocles au dessus de nous

    • Nor Fatima dit :

      il faut organiser une manifestation nationale ….sinon rien ne changera .C est en proclamant ses droits qu’on pourra changer les choses
      Se contenter de se plaindre chacun de son cotés n est pas la solution et tous nous le savons

      • Marie 38 dit :

        Il faut effectivement se mobiliser ! Pour la dernière manifestation nationale du 9 avril nous avons appelé les collègues autour de Grenoble à manifester. Malheureusement nous nous sommes retrouvées à « 2 » avec notre banderole. Je suis d’accord qu’il faut agir plutôt que de larmoyer.
        Marie 38

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          L’UNEAVS agit d’abord en fournissant les réponses justes et nécessaires aux interrogations des collègues EVS et AESH (tout type de contrat), Ensuite, il estime qu’il appartient aux collègues EVS et AESH eux-mêmes de fixer libre choix de participer à des actions autres dont l’association UNEAVS n’en serait pas actrice partenaire pleinement reconnue et non « mouton béat », ni participante quand elle n’en reçoit pas l’invitation d’organisateurs clairement identifiés.
          Pour finir, la politique d’action et d’intervention étant fixée par le bureau de l’UNEAVS avec des partenaires associés, cela ne fait pas partie de sa stratégie actuelle sa participation à une mobilisation nationale d’un jour. Les membres UNEAVS se mobilisent chaque jour et sans larmoyer.

          • Béatrice dit :

            Je suis désolée pour les termes utilisés trop « forts », votre travail est excellent, et l’UNEAVS n’était absolument pas visée par mes propos. C’est juste pour exprimer un certain découragement car peu de monde se mobilise autour de Grenoble. Je suis très attentivement toutes vos infos et les relaie autour de moi, alors merci encore pour tout ce que vous faites pour aider les EVS et AESH.

          • briand0493 dit :

            Bonjour Béatrice,
            Nous n’avons pas été outrés par vos termes. Simplement à lecture de votre témoignage, notre réponse « sèche » se voulait aussi à destination de ses acteurs consultant le site et vous ayant entrainé dans une mobilisation nationale intersyndicale (!!!!) le 9 avril où vous vous êtes retrouvés tout simplement à 2 sur Grenoble !!!!!!. Nous estimons que la posture de ces organisations syndicales nationales ayant invité des salariés EVS et AESH à se mobiliser le 9 avril est parfaitement indécente au regard de leurs absences constatées d’interventions lors d’un CT-MEN du 11 avril consacré à leurs situations et conditions de travail.

      • AURILLA dit :

        On attend quoi pour organiser cette grève nationale il faut que les syndicats nous aident

  10. Marie 38 dit :

    Marie 38
    Bonjour,
    Aucune nouvelle dans l’académie de Grenoble pour ce nouvel indice 318 pour les AESH en CDI. Nous ne sommes même pas passés à 316 !!!!!
    Cependant j’ai trouvé des comptes rendus de syndicats présents lors de Comités Académiques ou d’audience dans leur rectorat qui annoncent les nouveaux indices niveau 2 : 318 et niveau 3 323. Il s’agit du SNALC-REUNION.com l’article s’intitule « nouveauté sur la gestion des AESH » et sur le site du SNUipp-FSU 31 « CR audience Rectorat du 1er avril 2015 ».
    Il existe quelques académies « compétentes et réactives », tant pis pour les autres, dont nous à Grenoble !!!!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous n’avons pas non plus à ce jour de confirmations officielles d’un changement d’indice de 316 à 318.

      • dg dit :

        Dans l’académie de Dijon, le nouveaux indices(318 AESH CDI) ont été officialisés par avenants que j’ai signé voilà quelques semaines.

        • lola dit :

          dans le Vaucluse idem, j’ai également signé un avenant ,il y a quelques semaines (318 Aesh CDI)

  11. Nicolas dit :

    Bonjour à toute l équipe!!! J ai une question à vous poser. Je suis aed en contrat aesh. La directrice m a demander d accompagné les élèves à la piscine. Or je ne sais pas nager. Puis je refuser? Merci pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis je refuser? »
      S’il vous est demandé d’accompagner l’élève en en situation de handicap dans le grand bassin, le plus simple est quand même de signaler à votre directrice et le maitre Nageur que vous ne savez pas nager, qu’en revanche, vous coulez très bien sans pouvoir refaire surface. Cela doit à notre avis les inciter à trouver un autre accompagnateur sachant flotter.

  12. Nor Fatima dit :

    JE SUIS entièrement d’accord avec TAT on est de pures pantins qui contribueont simplement à faire baisser les chiffres du chomage

    On est juste une compensation ne l’oubliez pas …pas un métier donc aucune reconnaissance d’ailleurs cela se voit au salaire

    Il faudrait s’unir et manifester notre mécontentement dans la rue tout simplement …sinon les choses n’évolueront pas

    La cédéisation c’est une façon de déguiser la réalité et de calmer les mécontents en leur faisant miroiter le meilleur en leur offrant le moins

    • TAT dit :

      merci nor 😉 en espérant que la cédéisation n’endorme pas tous le monde!!!

  13. BEAL JOCELYNE dit :

    JOCELYNE Dép 85 AESH en CDI

    Bonsoir,
    Suite aux différentes informations concernant l’indice 318 j’ai téléphoné à l’inspection pour avoir plus de précisions. A ce jour aucun changement de prévu. Ils n’en n’ont pas entendu parlé et aucun document officiel ne leur est parvenu. Vrai, pas vrai je ne sais pas.

    Par ailleurs j’ai trouvé 2 documents sur les sites suivants :
    http://www.cgtr-education.com AESH propositiongrilleavancement aesh
    snalc-reunion.com Nouveauté sur la Gestion des AESH

    Je n’arrive pas à vous les envoyer en pièces jointes. Désolée.
    Peut-être les connaissez-vous déjà ?
    Il est difficile de trouver des infos. Heureusement vous êtes là.
    Merci.
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Peut-être les connaissez-vous déjà ? »
      Oui. nous les connaissons et vous faites parti de ces agréables adhérents à l’affût de leurs propres découvertes et n’hésitant pas à le faire partager. A force de croiser les sources avec votre particpation, l’équipe Uneavs arrive généralement à pouvoir donner une information fiable. Dans le cas présent qui nous intéresse (indice 318 ou non ?), la confirmation officielle nous est effectivement introuvable au même titre que les IA.

  14. val 84 dit :

    Val du 84,
    Bonjour,
    Je reçois aujourd’hui un petit courrier de mon service me proposant un avenant à mon contrat en CDI (contrat que je n’ai d’ailleurs jamais reçu signé malgré mes multiples demandes depuis septembre). Je suis passé à l’indice majoré 318 depuis le 1er janvier!
    Hors, mon bulletin de salaire de février reçu dans le même envoi indique « Indice 316 » et le montant de mon salaire a baissé (hausse des cotisations!).
    Après 7 bulletins de salaire pour octobre et novembre, des trop perçus à rembourser, la chasse aux bulletins de salaire (rien encore pour le mois de janvier) et au contrat de travail, c’est reparti pour un tour!
    Avez-vous connaissance de cet indice 318 ? Au vu de mon emploi du temps, je ne pourrai appeler mon service avant lundi.
    Merci pour votre investissement, Val

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Avez-vous connaissance de cet indice 318 ? « 
      Oui et très récemment. (Sous réserve car nous attendons la confirmation officielle): La grille indiciaire AESH aurait fait l’objet de modification par le MEN courant Mars : l’échelon de base demeure 315 et l’échelon 2 serait passée de 316 à 318.
      Maintenant, nous n’en connaissons pas les règles d’application, si effet rétroactif (à compter du 1er janvier ?) ou non.
      Or, à lecture de votre témoignage, il semble bien que les services déconcentrées académiques sont en train de se mélanger les pinceaux sur l’application de cette grille indiciaire AESH, partagée entre celle existante depuis septembre 2014, celle modifiée depuis le 1er janvier 2015 (l’échelon de base est passé à 315) et celle remodifiée (?) officieusement courant mars intégrant l’échelon 2 passant de 316 à 318.

      Nous partageons votre avis « nom de Zeus ! mais c’est d’un bordel »

    • Sylvie dit :

      J’ai également reçu aujourd’hui un avenant, je passe à l’indice 318, avec effet rétroactif à partir de Janvier. Bon, au bout de huit ans de ce métier , on ne peut pas dire que l’ancienneté soit réellement reconnue !!! Mais c’est toujours bon à prendre.
      (Dépt 95)

  15. BEAL dit :

    Jocelyne 85
    Bonjour,
    Une petite interrogation concernant la rémunération des AESH en CDI
    Les indices majorés d’une grille indiciaire doivent-ils avoir un minimum d’écart entre les échelons ? SI oui lequel ? Aujourd’hui entre l’indice plancher majoré 315, et l’indice niveau 2, 316, différence de 1 point.
    Si l’année prochaine la revalorisation du SMIC aboutit aux mêmes conséquences (soit + 2 points de l’indice majoré plancher) que se passera-t-il pour les AESH cdisés (actuellement indice majoré 316) qui doivent attendre 3 ans pour un éventuel changement d’indice ? La grille indiciaire va-t-elle évoluée ?
    Merci
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, » que se passera-t-il pour les AESH cdisés (actuellement indice majoré 316) qui doivent attendre 3 ans pour un éventuel changement d’indice ? » et suivante  » La grille indiciaire va-t-elle évoluée ? »
      Si elle n’évolue pas dans le bon sens que vous pointez, nous pensons qu’il faudra convier les décideurs ministériels en charge de la grille indiciaire AESH à envisager d’urgence un séjour longue durée en hôpital psychiatrique.

  16. anonyme dit :

    Merci pour toutes ces informations
    Je viens de lire la publication de mars de (nom organisation syndicale) qu’a reçu le collège où je travaille, une page entière est consacrée aux AVS , EVS et AESH, avec en guise de conclusion l’appel qui est lancé aux AVS de faire la grève et venir manifester le 9 avril prochain à Paris.
    On nous demande donc une solidarité dans cette action de grève , quitte à être noyés dans la masse des grévistes enseignants….je reste songeuse, quand on voit le peu d’empressement que manifestent les syndicats pour établir leur compte rendu de la réunion AESH…
    A quand une grève et une manifestation pour l’avancée du métier d’AESH avec le soutien des enseignants ? ( avec qui du reste je m’entends globalement très bien )
    christine du 28

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Une majorité de membres de l’équipe UNEAVS partage votre interrogation. Toutefois, pour la parution de votre commentaire, il a été souhaité de ne pas faire apparaître en clair l’organisation syndicale citée (passage en italique) ce, en respect des règles du droit de réponse ne pouvant pas être mises en application.

  17. Cassin dit :

    Encore merci à toute l’équipe pour ces infos, j’ai une question. Est-il possible de connaître le nombre de contrats AED fonction AESH qui vont être créés dans chaque département pour l’année scolaire 2015/2016, c’est très difficile d’obtenir cette info sur mon département le (19). Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-il possible de connaître le nombre de contrats AED fonction AESH qui vont être créés dans chaque département pour l’année scolaire 2015/2016 ? »
      La transparence des académies sur ce sujet n’étant pas la qualité principale, nous rencontrons les mêmes difficultés pour connaitre les statistiques AESH en l’état du jour (tout contrat confondu-répartition, création, suppression par académie, par département….) auprès des instances officielles.

  18. Sophie dit :

    Diantre , cinq euros par mois …. c’est Byzance ! Nous frolons le vertige de la richesse.

    • Tat dit :

      Ça devient vraiment épuisant tout ça on attend des actions tous les ans et rien ne se passe rien ne bouge. Aucune organisation de grève manif.. Pas de vrai soutien de la part des enseignants RIEN c’est tout ce qu’on a et je commence à me dire que c’est tout ce qu’on aura, l’école actuelle ne veut pas d’enfants handicapés et ne veut pas non plus d’AVS. Si l’état croyait vraiment en la loi de 2005 nous ne serions sûrement pas dans la misère. Nous payer 630€/mois pas de tps pleins,le message est clair on veut nous épuiser et nous dégager de ces postes. J’adorerais que le gouvernement se trouve au pied du mur et admette enfin que s’occuper des handicapés coûte de l’argent que ce dernier ne veut pas débourser.

      • Mo dit :

        Il y a des comptes facebook qui aident à rassembler les avs. Il y a differents collectifs ex : »avs en colère »

Les commentaires sont fermés.