Ô, EVS-AVS, suspends ton envol !

A la suite du Comité Technique du Ministère de l’Education Nationale réuni le 13 mai, un décret se devait  ouvrir la CDIsation aux actuels AVS-AED qui ont effectué 6 ans de CDD. Il se  devait acter, également, le recrutement sous la dénomination AESH (accompagnant des élèves en situation de handicap) de tous ceux qui justifient d’une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans le domaine de l’aide à l’inclusion scolaire des élèves, quel que soit le statut sous lequel ils l’ont acquise (AVS-assistant éducation ou AVS Cui-cae). Une circulaire d’application envoyée aux services déconcentrés académiques se devait préciser les modalités de recrutement et de passage sur des contrats d’AESH, en CDD, puis en CDI.

Nous sommes le 16 juin 2014. Décret et circulaire se font attendre. Ils déterminent pourtant la rentrée scolaire 2014-2015 dont les préparatifs ont débuté dès mai 2014 dans les services IA.

Force est constater que “l’urgence sociale” n’est pas une notion bien ancrée dans “le mental” des décideurs ministériels de l’éducation nationale. En effet, à 3 semaines de la fin d’année scolaire, on assiste à ce spectacle navrant de services IA en charge de la gestion  du personnel AVS dans les établissements scolaires se retrouvant en situation de “blocage”, dans l’impossibilité technique d’assurer le renouvellement en poste d’environ 16 500 salariés AVS-AED dont le terme du contrat arrive à compter du 15 juin 2014.

Force aussi de constater que ces mêmes décideurs ministériels  (éducation nationale comme ministère du travail) n’ont pas intégré dans leur logiciel de fonctionnement la valeur priorité au traitement humain de la précarité des salariés en CUI-CAE, puisqu’à date du 16 juin, 62 500 salariés EVS et AVS méconnaissent toujours les conditions de reconduction de leur contrat dont l’échéance arrive le 30 juin 2014.

La désespérance des salariés EVS et AVS en attente de connaitre leur situation fin juin n’est pas un vain mot. Elle trouve son expression dans les commentaires, les réflexions, les interpellations qui nous parviennent sans cesse sur ce site, par mail ou phone au siège de l’association. 

Aussi, l’équipe UNEAVS est tombée d’accord. Les décideurs ministériels sont atteints aujourd’hui  d’une forme de handicap rare: Trouble asocial du comportement politique. Nous constatons que cette forme de  handicap s’est singulièrement aggravée après les élections Municipales (avril) et Européennes (Mai) au sein du gouvernement du premier ministre Valls.

Publicités
Cet article, publié dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

56 commentaires pour Ô, EVS-AVS, suspends ton envol !

  1. foutel dit :

    Bsr,
    Mon contrat avsi se finissait le 31aout 2013,on ma rappeller pour me proposer un cdd de 10mois (1er oct =1er juillet 14) je peux quand mm aller dans mes ecoles pour les 2derniers jours de l annee scolaire? Je me vois pas partir 2jours avant les grandes vacances…Je veux etre avec eux jusqu au 4juillet 14.;) est ce possible ou dois je arreter lundi 30juin14?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » est ce possible ou dois je arreter lundi 30 juin 14? »
      Si le terme de votre contrat de travail est le 30 juin, légalement, vous ne pouvez plus exercer vos fonctions AVS-I après cette date au sein de l’établissement.
      Maintenant, nous vous dénoncerons pas si tacitement, l’équipe enseignante de l’école tolère votre présence loin des yeux de la hiérarchie académique. Il faudra simplement prendre conscience que vous n’y serez qu’à titre bénévole pour ces 2 derniers jours.

  2. masson dit :

    87 mariep, hier je vous ai fait part de la fin de mon CUI en tant qu’EVS pour le 5 juillet. Au tél. la responsable des contrats aidés à l’IA 87, profondément désolée des décisions pour notre région m’a dit, que par contre les AVS étaient reconduits, et qu’il y aurait des embauches pour la rentrée prochaine. Je suis alors éventuellement prête à changer de casquette et devenir AVS; Alors voici ma question : Avant la fin de mon contrat (10jours), y aurait il possibilité de reconduire mon contrat en devenant AVS (ce qui ne pose aucun problème personnellement si ce n’est toujours la précarité), mais j’ai 58 ans, j’ai exercé le métier d’assistante comptable pendant 30 ans, mais notre région économiquement bien sinistré, je me suis rabattue sur les CUI/CAE, et je suis EVS depuis 6 ans, mais pas en continu bien sûr ! Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Avant la fin de mon contrat (10jours), y aurait il possibilité de reconduire mon contrat en devenant AVS » S’agissant votre contrat actuel (EVS), il faut lucidement envisager la non reconduction de votre contrat le 5 juillet. Il s’ensuivra la nécessité de s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi et dépôt de demande en indemnisation assedics (ARE).
      Maintenant, cette inscription au Pôle emploi inclut un entretien auprès d’un conseiller. Ce dernier, en fonction d’un examen de votre situation personnelle et professionnelle, peut être amené à estimer que vous remplissez à nouveau les critères d’éligibilité à un contrat CUI-CAE au bout de 2 mois d’inscription comme demandeur d’emploi. C’est cette obligation de remplir les critères d’éligibilité à un contrat CUI-CAE qui vous permettra de postuler pour un emploi AVS, généralement présenté sur les panneaux offres d’emploi de Pôle emploi. Il est probable que la responsable des contrats aidés IA 87 avait en tête cette possibilité mais il faut admettre sa réserve : cela reste une possibilité pas une certitude.
      Vous l’avez déjà compris. ce sera durant juillet-août auprès de Pôle emploi d’abord qu’il vous faudra convaincre la nécessité d’être éligible au contrat CUI-CAE

  3. Giselle75015 dit :

    Essonne (91)

    Bonsoir,

    Le Contrat « Unique » d’ »Insertion » ne devrait-il pas être accompagné d’une formation permettant de sortir de la précarité comme c’est indiqué sur le contrat ?

    J’ai eu 3 contrats « Unique » d’ »Insertion » du 1er février 2011 au 31 août 2013 sans AUCUNE PROPOSITION DE FORMATION DE LA PART DE L’EMPLOYEUR NI AUCUN SUIVI.

    Dans le cadre de mes 3 « CUI », je n’ai pas été suivie par une personne particulière chez mon employeur (par exemple : tuteur).

    Peut-on parler d’abus de contrats CUI quand l’employeur n’a proposé aucune formation pendant 3 contrats CUI alors que je lui signalais ce manque de formation à chaque renouvellement de contrat ?

    Depuis le 1er septembre 2013, j’ai un contrat « CUI » avec un nouvel établissement payeur (lycée) alors que j’exerce toujours dans LA MEME ECOLE.
    Ce nouvel établissement payeur m’a dit que j’aurais des formations quand j’ai signé mon contrat. Quand j’ai exprimé mon scepticisme sur la formation en contrat CUI en leur expliquant le manque de formation chez l’établissement payeur précédent (collège), la personne qui m’a reçue m’a dit que j’aurais des formations.
    A ce jour, je n’ai bénéficié d’AUCUNE FORMATION avec ce second établissement payeur.

    Suis-je la seule à subir cette situation en Essonne ?
    Peut-on demander la requalification de ces contrats pseudo « CUI » SANS FORMATION en CDD avec la prime de précarité qui est dûe ?
    Y a-t-il des actions collectives dans le département pour demander une requalification des contrats CUI n’ayant bénéficié d’aucune formation ?

    Je vous remercie de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous avons déjà formuler la réponse sur un commentaire similaire. Nous la reproduisons ci-après
      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Peut-on parler d’abus de contrats CUI quand l’employeur n’a proposé aucune formation pendant 3 contrats CUI alors que je lui signalais ce manque de formation à chaque renouvellement de contrat ? » On ne pas parler d’abus d’usage de contrat CUI car autorisé par le préfet du département. En revanche, lors d’un jugement prudhomme à Rennes ayant acté que l’employeur n’avait pas rempli ses obligations de formation et d’accompagnement, 20 salariés EVS et AVS en contrat CUI-CAE ont obtenu des indemnités réparatrices pour droits bafoués mais aussi, une indemnité pour résistance abusive. en effet, les juges ont estimé que l’employeur lycée ne pouvait ignorer des jugements précédents ayant entrainé pour des faits similaires des condamnations de lycée.

      En réponse à votre interrogation, « Suis-je la seule à subir cette situation en Essonne ? » et suivante « Peut-on demander la requalification de ces contrats pseudo « CUI » SANS FORMATION en CDD avec la prime de précarité qui est dûe ? » et suivante « Y a-t-il des actions collectives dans le département pour demander une requalification des contrats CUI n’ayant bénéficié d’aucune formation ? » nous ne pensons pas que vous soyez la seule à subir cette situation sur le département de l’Essonne. Pour connaitre l’existence d’action collective en vue d’une action en justice prudhomme, la démarche la plus appropriée serait de contacter une ou des organisations syndicales locales de votre choix à même de vous renseigner, de vous conseiller, de vous soutenir dans votre démarche.
      Vous pouvez éventuellement contacter les collègues du collectif EVS/AVS 49. Ils sont plutôt de bons conseils à ce sujet également.

      • Morel MJ dit :

        Marie, EVS dans le Vaucluse depuis 6 ans en Cui, j’ai reçu comme 111 de mes collègues du Vaucluse, ma « lettre de remerciement »… notre contrat se termine le 30 juin.
        Depuis 3 ans, il nous est proposé des « simulacres » de formation (30 heures au GRETA pour devenir opérationnel en Comptabilité, gestion des payes ou encore bureautique…) Laissez moi rire! L’employeur se couvre et si on refuse, c’est nous qui sommes en tord. Mais honnêtement, est ce que ces formations nous ouvrent des portes pour se retrouver sur le marché du travail???
        Pour information, je fais demain et après demain une formation en 2 journées sur la préparation au concours de professeur des écoles : C’est vraiment nous prendre pour des c.., et cela, à 3 jours de notre fin de contrat… On ne finit même pas l’année scolaire… et j’ai vraiment l’impression d’être traitée comme un papier kleenex…
        Pétitions, implication des enseignants et des parents d’élèves, lettres recommandées à notre chez Président (même pas la politesse d’une réponse!!!!)… Réponse des autorités compétentes : « Vous avez eu un contrat pour vous aider à remettre le pied dans le monde du travail, maintenant c’est au tour de quelqu’un d’autre!!! »…. Et à 48 ans, retour à la case départ… Pour l’info : les postes EVS dans les écoles ne sont pas sûr d’être reconduits… Je suis écoeurée…

  4. MASSON Marie Pascale dit :

    87 LIMOGES Le couperet est tombé : suppression de 30 postes EVS sur la Haute-Vienne dont je fait partie…. Attente interminable pour s’entendre dire qu’aucun contrat ne sera renouvelé. Terminus au 5juillet………

  5. Tetele dit :

    Et voila encore un lundi oú il ne se passe rien pour nous…..
    Soeur Anne bous tu qq chose venir?

  6. Malo dit :

    Bonjour,
    AVSi depuis 7 ans, j’ai signé en août dernier un contrat de 10 mois qui arrive à son terme le 30 juin, date à laquelle un CDI était envisagé. A ce jour, aucune nouvelle si ce n’est que des rumeurs, bonnes ou mauvaises… Ma question, parmi tant d’autres, et de savoir (au niveau législatif) si l’IA a le droit de me laisser sans nouvelle au-delà de cette date décisive et donc sans contrat et donc sans salaire jusqu’à une éventuelle cdisation initialement prévue ?
    Je vous remercie de votre réponse et de votre précieux soutien.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Nous ne sommes pas en mesure de répondre à vos interrogations. Nous vous invitons à prendre contact rapidement avec le service IA qui vous gère..

  7. vievie dit :

    Je suis avs cui cae depuis 3 ans comment faire pour postuler un poste aesh

    • briand0493 dit :

      nous ne sommes pas en mesure de répondre à cette demande dans l’immédiat.

      • Porlier Nathalie dit :

        Bonjour,
        j’ai vécu avec bonheur et grandes satisfactions l’expérience AVS pendant deux années, en contrat aidé qui s’est terminé le 21/02 /2014. Très impliquée dans le suivi pédagogique et éducatif de l’enfant que j’accompagnais (comme beaucoup d’entre nous j’imagine), j’ai eu l’occasion de participer aux réunions et ainsi de rencontrer les acteurs territoriaux majeurs en matière d’accompagnement scolaire. On m’avait « assurée » à l’époque qu’avec l’expérience que j’avais et la qualité de mon travail, je pourrais postuler pour la rentrée prochaine à un emploi d’assistant d’éducation (faisant fonction d’AVS) et que mon recrutement devrait être une « formalité ». Comme convenu, j’ai donc repris contact avec l’inspection académique et envoyé CV et lettre de motivation. Mais aujourd’hui, on me dit qu’il n’y aura finalement pas de recrutement, au prétexte que les AVS arrivant au terme de leurs 6 ans s’étant vu proposer des CDI, le contingent disponible pour la rentrée est donc suffisant pour faire face aux demandes de prise en charge. Au pire (au mieux ?) en manquera-t-il un ou deux mais on piochera alors chez les personnes ayant fait des remplacements (j’ignorais qu’il y avait un contingent d’AVS remplaçants !!!).
        Je me retrouve aujourd’hui sans possibilité de poursuivre cette activité qui me plaît pourtant au plus haut point, pour laquelle j’ai l’impression d’être faite et de pouvoir apporter beaucoup, dont j’ai réclamé (les parents des enfants et l’équipe enseignante à mes côtés) la poursuite haut et fort maintes et maintes fois. Je me sens épuisée, découragée et trahie.
        Voilà…mon témoignage ressemble sans doute à tous les autres mais j’ai eu envie de le partager et je vous remercie de cet espace que vous mettez à notre disposition pour déposer un peu de cette détresse insidieuse et pesante que génère un système qui donne envie de hurler.

  8. Fanny dit :

    Voilà,après 24 mois de bons et loyaux services au sein d une clis en contrat cui,je viens de recevoir ma lettre de fin de contrat en recommandé.pfff…J espérait être reconduite,après tout j avais gardé un petit espoir….

    • briand0493 dit :

      Nous sommes désolés et tristes autant que nous le sommes pour un membre de l’équipe UNEAVS vivant cette même situation de fin de contrat à venir.

    • didiervi dit :

      cela ne veut pas dire que tu n’auras pas un contrat AESH. A la fin de mon CUI, j’ai aussi reçu par lettre recommandé en juin ma fin de contrat, mais autour du 10 juillet, je recevais un courrier m’annonçant que j’étais pris en contrat AED (j’avais fait un courrier dans ce sens en mai). Alors, si tu as fait savoir que tu voulais continuer, rien n’est encore perdu pour toi :)….
      Bonne chance et bon courage dans l’attente

  9. Dominique Della Vedova dit :

    Dominique du 84
    Bonjour, fin août j’arrive au terme de 6 ans en tant qu ‘ AVSI. J’ai répondu « oui » à la signature d’un contrat de 1 mois (1er au 30 septembre ) car je n’ai pas trop le choix. Petit CDD en attendant ce fameux CDI. On devrait aussi me faire signer des contrats provisoires par la suite m’a t on dit. La galère continue…

  10. Marianne dit :

    Bonjour à toutes et tous

    Voilà ce que j’ai trouvé sur le site SE-UNSA 30 : ce n’est qu’à titre indicatif, donc non officiel mais ça donne un peu d’espoir.

    NB : tant que le décret n’est pas publié au B.O., pas de réjouissance, seulement des indications rassurantes et un peu de visibilité.

    Pour l’heure, les seules informations que nous ayons dépendent de 3 cas car les AED-AVS peuvent être dans 3 situations [qu’elles ou qu’ils soient I, Co., ou mutualisé(e)] :

    1. En CDI car dans leur 7ème année de contrat de droit public

    2. En CDD mais arrivant au terme de leurs 6 ans de leur contrat de droit public

    3. En CDD entre 1 et 6 ans de contrat de droit public

    Dans le 1er cas, elles/ils sont déjà en CDI (7 ans d’ancienneté) et basculeront dans la fonction d’AESH.

    Dans le 2ème cas, ils/elles basculeront dans la fonction d’AESH à la fin de leur contrat avec reprise de leur ancienneté.

    Dans le 3ème cas, elles/ils suivront leur CDD jusqu’au terme des 6 ans et seront CDIsés pour la 7ème année.

    4 à 5000 AVS en CUI seraient concerné(e)s au niveau national pour basculer dans l’AESH mais répétons-le une dernière fois, ces informations sont indicatives pour donner un peu de visibilité aux personnels qui s’inquiètent de voir arriver la fin de l’année. Nous attendrons la publication du décret et de la circulaire d’application avant de considérer ces avancées comme acquises…

    Marianne. (18000)

  11. Delord Carole dit :

    Carole dans le 31. D’abord EVS pendant 3 ans je suis passée AVS depuis 5 ans. Comme vous tous je ne me pose qu’une question en boucle. Où en est-on ? Jusqu’à présent mes contrats se sont renouvelés chaque année. Aujourd’hui pouvez vous me dire s’il y a des démarches à faire ? Des courriers à adresser quelque part ? Je ne sais rien. Je n’ai aucune nouvelle aucune information rien, le néant ! Je ne sais même pas si je fais ma 6 ème année en tant qu’AVS… Je ne sais même pas à qui m’adresser ??? Courage à tous…

  12. margo1211 dit :

    bonjour. moi je constate quelque chose! les cheminots font grève et obtiennent quelque chose! idem pour les intermittents! moi je le dit autour de moi depuis x temps, il faut que nous les AVS allons devant le ministère de l’éducation national manifester!!! même avec notre petite paie, on peut trouver des solutions pour se déplacer depuis paris. covoiturage, location bus,… je vois les futurs commentaires: « tu rêves! », mais je dis toujours, « qui tente rien à rien! » et faut dire qu’il faut les secouer dans ce gouvernement! et montrer notre désarroi devant les médias!!! car là, ça presse et il faut montrer à la France entière comment on est traité!!! tout les corps de métiers font des manifestations, pourquoi pas nous?!

    • didiervi dit :

      Les médias ont fait une série de reportages lors des grandes annonces du ministre en août 2013, je pense qu’il faut trouver très rapidement un moyen que ceux ci soient sensibilisés par l’immobilisme actuel de notre ministère.
      Un pique nique géant devant le ministère, même si cela est un samedi. Bon, monter à Paris avec la grève des cheminots, ça va pas être facile…..
      Mais oui, je crois qu’il faut que nous bougions, et vite. Peut être que des syndicats sensibles à notre cause peuvent nous aider…..
      Il faut un mouvement massif et d’ampleur, il faut que le bruit monte vite, que la colère des AVS se sache…..
      Réveillons nous, chers et chères collègues, ne restons pas là sur internet à crier notre désarroi, sortons de notre école………….Crions ensemble

      • Anonyme dit :

        En effet , quand les choses avancent dans le bon sens, on en entend parler, et là, rien … tout à fait d’accord, il faut trouver un moyen de se faire entendre par les médias …
        une grève ? difficile en cette fin d’année scolaire , quand nous attendons tous pour signer un nouveau contrat, une action tel qu’un regroupement devant le ministère est une bonne idée

    • cappelié nicolas dit :

      Bjr…

      J ai déjà proposé sur ce site d aller planter une tente à paris !! Et j y suis toujours prêt. ..

      Est ce que le syndicat soutiendrait ce mouvement ?

      • briand0493 dit :

        bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « Est ce que le syndicat soutiendrait ce mouvement ? »
        L’UNEAVS n’est pas une organisation syndicale mais une association comprenant des adhérents libres ou non à titre individuel d’adhérer à l’organisation syndicale de leur choix qui, sur leur demande, soutiendrait des formes d’action conformes à leur attente.

  13. Giselle75015 dit :

    Bonsoir,

    Le Contrat « Unique » d' »Insertion » ne devrait-il pas être accompagné d’une formation permettant de sortir de la précarité comme c’est indiqué sur le contrat ?

    J’ai eu 3 contrats « Unique » d' »Insertion » du 1er février 2011 au 31 août 2013 sans AUCUNE PROPOSITION DE FORMATION DE LA PART DE L’EMPLOYEUR NI AUCUN SUIVI.

    Dans le cadre de mes 3 « CUI », je n’ai pas été suivie par une personne particulière chez mon employeur (par exemple : tuteur).

    Peut-on parler d’abus de contrats CUI quand l’employeur n’a proposé aucune formation pendant 3 contrats CUI alors que je lui signalais ce manque de formation à chaque renouvellement de contrat ?

    Depuis le 1er septembre 2013, j’ai un contrat « CUI » avec un nouvel établissement payeur (lycée) alors que j’exerce toujours dans LA MEME ECOLE.
    Quand j’ai exprimé mon scepticisme sur la formation en contrat CUI en leur expliquant le manque de formation chez l’établissement payeur précédent (collège), la personne qui m’a fait signer mon contrat m’a dit que j’aurais des formations avec ce nouvel établissement payeur.
    A ce jour, je n’ai bénéficié d’AUCUNE FORMATION avec ce second établissement payeur.

    Suis-je la seule à subir cette situation en Essonne ?
    Peut-on demander la requalification de ces contrats pseudo « CUI » SANS FORMATION en CDD avec la prime de précarité qui est dûe ?
    Y a-t-il des actions collectives dans le département pour demander une requalification des contrats CUI n’ayant bénéficié d’aucune formation ?

    Je vous remercie de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Peut-on parler d’abus de contrats CUI quand l’employeur n’a proposé aucune formation pendant 3 contrats CUI alors que je lui signalais ce manque de formation à chaque renouvellement de contrat ? » On ne pas parler d’abus d’usage de contrat CUI car autorisé par le préfet du département. En revanche, lors d’un jugement prudhomme à Rennes ayant acté que l’employeur n’avait pas rempli ses obligations de formation et d’accompagnement, 20 salariés EVS et AVS en contrat CUI-CAE ont obtenu des indemnités réparatrices pour droits bafoués mais aussi, une indemnité pour résistance abusive. en effet, les juges ont estimé que l’employeur lycée ne pouvait ignorer des jugements précédents ayant entrainé pour des faits similaires des condamnations de lycée.

      En réponse à votre interrogation, « Suis-je la seule à subir cette situation en Essonne ? » et suivante « Peut-on demander la requalification de ces contrats pseudo « CUI » SANS FORMATION en CDD avec la prime de précarité qui est dûe ? » et suivante « Y a-t-il des actions collectives dans le département pour demander une requalification des contrats CUI n’ayant bénéficié d’aucune formation ? » nous ne pensons pas que vous soyez la seule à subir cette situation sur le département de l’Essonne. Pour connaitre l’existence d’action collective en vue d’une action en justice prudhomme, la démarche la plus appropriée serait de contacter une ou des organisations syndicales locales de votre choix à même de vous renseigner, de vous conseiller, de vous soutenir dans votre démarche.
      Vous pouvez éventuellement contacter les collègues du collectif EVS/AVS 49. Ils sont plutôt de bons conseils à ce sujet également.

  14. Marie-Ange dit :

    Bonjour, l’avant projet prévoyait la possibilité aux Avs ayant déjà fait leurs 6 années avant 2013 de postuler à nouveau? Où en est-on? Qu’entend-on par « sous réserve de n’avoir pas connu d’interruption de plus de 4 mois, pourra candidater »? Où puis je trouver ce décret dans son intégralité? Merci par avance et merci de votre attention!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Où en est-on? » et suivante « Qu’entend-on par « sous réserve de n’avoir pas connu d’interruption de plus de 4 mois, pourra candidater? »
      On en est qu’on ne sait pas où on en est.
      En réponse à votre interrogation,  » Où puis je trouver ce décret dans son intégralité? »
      Prêt à la signature, sur le bureau du ministre de l’éducation nationale, Benoît Hamon. Nous vous livrons le scoop: ce dernier ne peut pas signer. Il a égaré son stylo plume à l’assemblée nationale où il était présent ce jour lors des questions au gouvernement.

      • Marie-Ange dit :

        Écœurée, sans voix, je finis par croire que c’est encore et toujours de la poudre aux yeux…Merci malgré tout!

  15. Joseph dit :

    Bonjour,
    J’arrive bientôt à terme de mes 6 années de contrat AED à plein temps( décembre 2014).je souhaiterai savoir si il y a une possibilité de reconduire un contrat en sachant que je suis travailleur handicapé et que j’ai 51 ans. Si oui quels type de contrat? Est ce que je serai élligible à un contrat CAE ?
    Merci pour vos reponse.
    Cordialement.
    joseph. Dept 67

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si il y a une possibilité de reconduire un contrat en sachant que je suis travailleur handicapé et que j’ai 51 ans. » et suivante « Si oui quels type de contrat? » et suivante  » Est ce que je serai élligible à un contrat CAE ? »
      Votre période d’engagement de 6 années sous contrat AED arrivant à son terme, une reconduction sous ce type de contrat AED n’est pas possible. En revanche, dès votre inscription au Pôle emploi, l’entretien avec le conseiller Pôle emploi permet de faire le point de votre situation personnelle et professionnelle. C’est au cours de cet entretien à pôle emploi que sera examiné la possibilité de votre éligibilité à un contrat CAE-CUI ou CAE-CIE selon les décisions arrêtés par le préfet du département. L’éligibilité à un contrat CAE-CUI ou CAE-CIE est indépendante de la nécessité de présenter votre candidature à des emplois EVs ou AVS relevant de l’éducation nationale ou enseignement privé. Autrement dit, votre éligibilité éventuelle à un contrat CAE-CUI ou CAE-CIE n’aura pas pour effet de vous maintenir ou retrouver votre emploi actuel d’AED dans l’établissement scolaire d’affectation.

  16. mamax dit :

    Bonjour,
    Puisqu’on en est à témoigner, moi aussi je suis en colère ! 12 ans de précarité (5 ans emploi jeune, 6 ans aed et cdd dérogatoire jusqu’au 30 juin 2014). Comme vous tous et toutes, quand j’appelle l’IA 72 on me répond qu’il faut attendre les directives ministérielles, on est le 17 juin, mon contrat prend fin le 30 juin plus que 13 jours ! Continuons à témoigner…

  17. kidouille dit :

    Bonjour,
    et oui effectivement je confirme, on est vraiment pas grand chose, mon contrat se termine le 4 juillet 2014 et toujours aucune information, de mon employeur, on attend les directives, oui mais et moi??? Surtout que travaillant dans une école et payée par un lycée qui bien sur ne se trouve pas là où je travaille….. comment je vais faire, sachant que 4 juillet date de la fin de mon contrat est aussi le dernier jour d’école, ce qui veux dire établissement fermé à compter du 5… Et mon dossier pole emploi alors??? Enfin bref, je suis un peu blasée, et je réagis donc bien évidemment à l’article « Ô, EVS-AVS, suspends ton envol ! by briand0493 ». Aucune considération de l’employeur pour qui je ne suis qu’un numéro…..

    • hamard dit :

      Vous pouvez contacter votre lycée qui vous rémunère car il doit travailler jusqu’au 11 juillet par rapport à nous qui arrêtons le 4.Il faut aussi se renseigner auprès de la circonscription de votre école c’est à dire,l’ Inspection de l’Education Nationnale dont elle dépend.

      • kidouille dit :

        c’est déjà fait et personne ni le lycée ni l’inspection ne sait ce qui va se passer, « on attend les consignes du ministère…. » bon ouais cela ne me rassure pas vraiment ce genre de réponse…

  18. meyer dit :

    Bonjour,
    nous sommes 2 AVS Co dans le Haut Rhin (68) l’un en CLIS et l’autre en ULIS.
    Depuis la rentrée, nous sommes en contrat transitoire jusqu’au 30 juin 2014 car nous étions arrivés au terme des 6 ans d’ancienneté.
    Qu’en est-il de cette situation, sans doute marginale, des AVS-co CDI-sables qui ont été informés qu’ils ne pourront malheureusement plus exercer en CLIS ULIS à la rentrée 2014 ?
    En effet, si le décret sort, (ce que nous espérons, car nous attendons ce CDI avec impatience) nous seront obligés de changer de statut et de passer AVS I, il nous a également été dit que nous ne pourrons plus exercer dans notre établissement d’origine.
    – est-ce un cas de figure qui fait débat? Que vous dénoncez?

    Merci !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est-ce un cas de figure qui fait débat? » et suivante « Que vous dénoncez? »
      Oui. et nous avons toujours dénoncé au sein de l’Uneavs depuis 2008 que personnel AVS-co sous contrat AED affecté dans des CLIS, des ULIS se voit contraint de passer sur des postes AVS-I.

  19. didiervi dit :

    Bonjour,
    Dans le Lot (46), rien n’est encore fait.
    J’ai fait 2 ans en CUI, et un an en AED comme AVSi en école primaire, j’ai reçu le 28 mai une lettre du 23 posté le 26 me demandant si je voulais un renouvellement, mais qu’aucune dotation n’était connu à ce jour. Je devais donner une réponse sous 8 jours par écrit. J’ai immédiatement envoyé un mail de confirmation, puis une lettre le 30 mai (le 29 était férié).
    Maintenant, c’est l’attente, intolérable…

  20. ak59 dit :

    Bonjour à tous,

    Contrairement à beaucoup, je refuse le cdi et je voudrais, à la suite de nombreux déboires, changer de voie.
    J’ ai appelé mon gestionnaire pour avoir des renseignements quant à mon attestation de fin de contrat et on me répond que je serai considérée comme démissionnaire et que je n’aurai droit à rien.
    J’ai commencé mon contrat d’avsi un 11 septembre, mon dernier contrat de la 6ème année se termine le 31 août. On me dit que je serai considérée comme démissionnaire dans tous les cas de figure:
    – si je refuse le cdi
    – si je refuse le renouvellement de 11 jours pour atteindre 6 ans effectifs
    – si je signe le cdd de 11 jours et que je refuse le cdi
    Je suis désespérée. Ca fait 8 ans que je fais ce travail le plus consciencieusement possible dans des conditions difficiles et je suis à bout mais jusqu’ à la fin, ils m’en font voir. Je ne sais plus quoi faire…

  21. Morel MJ dit :

    Marie du 84 : AVS depuis 6 ans. J’ai commencé en contrat CAE de 28 heures / semaine, puis ces contrats se sont transformés en CUI… Ensuite on nous a diminué nos heures à20 h/ semaine… des signatures de contrats de 6 mois en 6 mois. puis l’an dernier : 1 an…
    Mais de qui se moque-t’on? Pourtant suis-je la seule a avoir entendu Hollande lors de son élection clamant haut et fort qu’il allait pérenniser tous les contrats précaires dans l’éducation nationale, que ces postes étaient nécessaires au bon fonctionnement des écoles????…
    Depuis 4 ans c’est le même sketch : L’échéance arrive et on est dans le flou, avec le stress et le questionnement que cela implique sur notre devenir, car quand on est seule à élever une enfant de 6 ans on a besoin de réponse.
    Nous faisons les frais d’un système où tout le monde se renvoie la balle.
    Et les formations qu’on nous propose? Ont elles servies à quelqu’un? Chaque année, on se voit obligé de faire des heures de formation bidon (peu de choix et un contenu à discuter) et résultat, on résignait un contrat : Que de fric perdu quand on sait combien ces formations coutent!
    CUI :contrat tremplin pour se relancer dans la vie professionnelle? Ok, mais qu’on nous propose des formations dignes de ce nom et qui débouchent sur quelque chose de concret derrière!!!
    Et je ne parle pas des compétences et des énergie perdues…
    Pétitions, lettres à notre cher président, mobilisation des parents, des élus locaux…Sourde oreille et politique de l’autruche, c’est la seule réponse qui nous est donnée!!!
    Je suis ecoeurée…

    • kidouille dit :

      kidouille du 60, bravo à té réponse marie tu as su trouver les mots juste, de toute façon nos « cas » n’interessent personne, à part nous. Les décideurs dont ce qu’ils veulent, en ce qui me concerne un CUI de 9 MOIS ET 4 JOURS, complétement fou, c’est du CUI à la carte, voir du CUI interimaire (sans prime de rien du tout).

  22. stef dit :

    Bonjour, chez nous dans le 59 (nord), le lot d’ordre pour la rentrée est 3h de plus/semaine, hors temps scolaire non rémunéré. C’est officiel, j’ai téléphoné au bureau de gestion, ils n’ont pas plus d’info que nous…
    Mais qu’est-ce qui se passe??? On croit rêvé!!!
    Quelqu’un aurait plus d’info???
    Merci

  23. Dame dit :

    Bonjour!
    Même problème en région centre, evs depuis plus de 4 ans j’attends le verdict on me reprend
    ou on me jette? A 54 ans et travailleuse handicapée que va-t-on faire de moi après à pôle emploi? C’est tout simplement inadmissible et inhumain, un gouvernement socialiste en plus…
    Je reste dubitative pour la suite des événements…
    Carole

  24. nb dit :

    Je suis dans le 29. deux ans en cui, efficacité confirmée par l’équipe enseignante, lettre des parents aux intéressés pour que je reste auprès de leur enfant une année supplémentaire, lettre à l’inspection académique faite par l’équipe,… j’ai reçu ma lettre de « remerciement » de l’employeur, mais d’après PE, je suis eligible sur un poste dans le privé. Quelle invraisemblance!

  25. hélène dit :

    dep : 47 Je suis dans ce cas d’attente , après 6 ans de cdd renouvellés et un cdd de 8 mois et 15 jours,rajouté pour soi-disant attendre la cédéisation !!!! , personne n’est capable à ce jour de me dire ce que je deviens le 1 er juillet ,et en plus on est désagréable avec moi … je suis à bouts de nerfs !!!!que vais-je devenir à 55 ans !!!!!IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE… IL FAUT AGIR …ON NE PEUT PLUS ACCEPTER CETTE NON-CONSIDERATION ET CE MANQUE DE RESPECT !!!!

  26. Hervieux Valérie dit :

    bonjour, Valérie, AVSi dans le 84.
    J’ai reçu le 2 juin un courrier de l’IA daté du 30 avril me proposant un avenant à mon contrat (fin ds 6 ans au 31 août) du 1er septembre 2014 au 8 octobre 2014! Le coupon réponse était à renvoyer pour le lendemain, 3 juin. Voici comment dans le Vaucluse, on essaie de gérer la précarité et palier à l’irresponsabilité de nos élus!
    Quelle rentrée allons-nous avoir quand on sait qu’il faudra aussi gérer des heures et des jours de classe différents selon les communes où nous travaillerons. Quid des plages horaires de 3h (demi-journée) que nous avions dans le primaire…Devra t-on découper nos interventions au quart d’heures, à la demi-heure? J’ouvre le débat…(en l’absence de la moindre réunion d’information ou formation depuis 2 ans de la part mon service bien trop occupé à embaucher et former des AVS « CUI » pour des périodes de 2 ans seulement! Quelle perte d’énergie et de compétence!)
    Merci à tous les bénévoles de UNEAVS.
    Cordialement, Valérie

    • briand0493 dit :

      Allez, les collègues, le débat est ouvert !

    • didiervi dit :

      Il est sûr que nous nous retrouvons face à une situation aberrante. Les personnes en contrat CUI ont une formation, alors que si elles n’ont pas le BAC, elles ne peuvent continuer sous contrat AED. Quand j’étais sous contrat CUI, on m’a rien demandé, pour passer en AED, il m’a fallu le BAC et un extrait de casier (durant les 2 ans de CUI, même si j’avais été le pire des méchants, je pouvais bosser)
      De plus, j’ai fortement l’impression qu’il va y avoir de moins en moins de contrat AED, (futur AESH) ainsi, cette future loi ne servira à rien car il n’y aura presque personne qui atteindra les fameux 6 ans de CDD pour un CDI.
      Par contre, une fois en CDI, les AESH pourront refuser avec moins de peur les coupures illégales (+ de 2h) et les fractionnements trop nombreux, qui ne sont pas permis pour un contrat à temps partiel.
      Les nouveaux rythmes scolaires augmentent nos frais de déplacement de 25 % (5 jours au lieu de 4), et les AVS voient régulièrement leur nombre d’heures diminuer au fil des années …..
      A quoi va servir le nouveau diplôme prévu, vu la tournure que prend les choses…
      Cordialement
      Didier

  27. Sylvie dit :

    Rien à ajouter, au bout de 8 et demi de contrats divers ( contrat aidé puis AED) c’est la première fois que je me retrouve autant dans le flou à 15 jours de la fin d’un CDD. Aucune certitude sur les mois de Juillet et Août ( pôle emploi ou pas ?) et bien sur rien pour l’année prochaine, mes collègues qui ont beaucoup moins d’ancienneté on déjà eu leur affectation. Je ne sais toujours pas si je vais pouvoir continuer.
    C’est complètement invraisemblable et surtout incompréhensible . Il m’avait pourtant semblé que notre nouveau Ministre était attaché à cette professionnalisation . Mais là, je me rends compte qu’au delà des effets d’annonce la machine se grippe . Je suis dans le 95, les services de l’IA font effectivement le maximum, mais sans le précieux décret, ils ne peuvent pas grand chose.

  28. Zorh Abdelkrim dit :

    Bonjour,
    J’ai été en contrat AED à mi temps depuis 2010 et passée en 80% (33h) depuis janvier 2012. Auparavant j’étais en contrat CUI durant deux ans.
    Je viens de recevoir une lettre recommandée m’informant que mon contrat ne sera pas reconduit à la rentrée 2014 – 2015. le motif: le recrutement se fait avec comme condition le bac, et je n’ai qu’un niveau bac. Je suis aller au collège en 2012 – 2013 accompagner un élève de 3ème et maintenant ce n’est plus possible.
    J’ai entendu dire que j’étais le dernier contrat de 33 heures et que j’étais passée entre les mailles du filet (on les a tous remercier ces contrats). J’ai tellement donné que j’en suis écoeurée. Je ne dors plus, aucune reconnaissance c’est dégradant.
    Je dois me défendre, mais comment m’y prendre, je ne peux pas laisser passer que ce soit pour moi mais aussi toutes celles et ceux qui subissent ce manque de respect.
    Le Val D’Oise

  29. magny dit :

    Dans le 85 (les sables d’Olonne), les contrats CUI ont été reconduit en CUI , nous avons eu une convocation au pole emploi pour signature collective et un délégué de l’IA qui nous a expliqué que pour le moment les contrats CUI ne dépasserait pas 24 mois ( sauf pour les travailleur handicapé et les plus de 50 ans) et qu’il ne fallait pas espérer autre choses.

  30. vigier dit :

    Si nos décideurs ministériels sont atteints de trouble du comportement politique, et bien je veux bien les accueillir en CLIS pour les aider à comprendre et à évoluer, mais qu’ils se dépêchent car mon contrat CUI-CAE se termine le 30 juin et je ne pourrais plus rien pour eux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Hier je pleurais, aujourd’hui je ris et demain ?????????????????
    Bises , Catherine.

  31. MONLOUP dit :

    Bonjour, Je suis AVS dans une école primaire depuis septembre 2010 (travailleur handicapé et âgée de 55 ans). Jeudi EPLE dont je dépends m’envoie la fiche bilan suite à CUI. C’est le première fois que j’ai entre les mains un tel document. Je l’ai rempli, mais je constate que, nulle par, la directrice de l’école et les enseignants avec qui je travaille ne peuvent donner leur avis quant au travail effectué…. Vu mon handicap, toutes les recherches d’emploi ne me conviennent pas, ce que j’ai marqué dans cette fiche. J’attends donc avec impatience le référentiel du diplôme qui devrait voir le jour bientôt !!! car je suis titulaire de 2 diplômes de service à la personne qui risquent de m’aider à poursuivre l’accompagnement auprès d’enfants en situation de handicap. Par contre, j’ai demandé un rendez-vous avec le référent Education Nationale à POLE EMPLOI (pour le renouvellement de mon CUI )et on me répond (par écrit) que c’est le lycée employeur qui prend la décision du renouvellement…. je croyais pourtant que c’était POLE EMPLOI qui décidait …
    Je trouve quand même dommage que l’on me refuse en rendez-vous afin de discuter de mon avenir… Qui va donc décider du renouvellement, et que vont devenir les AVS CUI qui ont plus de 2 ans d’emploi avec le nouveau diplôme : vont ils être embauchés par les lycées en CDD 1 AN ou de retour sous contrat POLE EMPLOI ?
    Yvette ( AVS reconnu travailleur handicapé MDPH depuis 09/2010 – 55 ans) département 01

  32. cassin dit :

    Bonjour, je termine ma cinquième année comme AVSI statut AED et on me dit que le renouvellement effecif de mon contrat dépend des moyens qui seront alloués, j’espère ne pas être remercié à 1 an d’une possible CDIsation, pouvez vous me dire si l’ancienneté est prise en compte en cas de baisse des effectifs. Merci par avance pour votre réponse et merci d’être là car nous nous sentons bien seul.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » pouvez vous me dire si l’ancienneté est prise en compte en cas de baisse des effectifs? « 
      Nous le savons pas en l’absence de textes officiels à ce sujet.

Les commentaires sont fermés.