Professionnalisation des AVS: communiqué UNEAVS du 29 août 2013

logo1UNEAVS

COMMUNIQUE  DU 29 AOUT 2013

La rentrée scolaire 2013/2014 va bientôt sonner ! Mais les années passent et ne se ressemblent pas, nous semble-t-il.

L’UNEAVS est habituée au capharnaüm de septembre concernant les accompagnants des élèves en situation de handicap. La rentrée scolaire 2013-2014 devrait être, osons nous l’espérer, s’orienter sur une légère sérénité compte tenu des annonces faites par le Premier ministre Jean Marc Ayrault et ses ministres Vincent Peillon, Madame Marie-Arlette Carlotti et Madame Pau-Langevin, jeudi 22 Août 2013.

Selon nos lectures, il semblerait que la « trêve » et la « réflexion » estivales soient à marquer à l’encre rouge. En effet, comme vous toutes et tous, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé la mise en place progressive de CDI  pour les AVS en contrat Assistants d’Education et ce, dès la rentrée de 2014, sous entendant qu’il fallait sortir ces personnels du « monde » de la précarité.

L’UNEAVS, représentée aux travaux de professionnalisation des accompagnants des personnes en situation de handicap, n’a cessé de s’égosiller pendant les séances plénières en expliquant qu’il fallait se préoccuper de l’existant.  L’urgence est donc actée par des CDI à venir pour les AVS en contrat assistant éducation et nous nous réjouissons de cette décision gouvernementale. C’est un pas significatif en avant.  Encore, faut-il y poser le deuxième !

L’UNEAVS se satisfait que l’inconfort et l’instabilité du contrat du salarié soient levés… surtout pour son banquier ! Alors admettons que la reconnaissance de notre existence professionnelle soit ancrée …le métier viendra surement après !

La démarche du gouvernement si diligente qu’elle soit , demeure néanmoins incomplète sur bon nombre de points.

Le quotidien professionnel de l’accompagnant devra soulever des questionnements méthodiques et légitimes :

  • Ce CDI va-t-il le sortir du « monde » de la précarité ?
  • Va-t-on enfin travailler à plein temps pour celles et ceux qui le souhaitent et le demandent ?
  • Pourquoi ce CDI, tant convoité, exclu de fait les collègues AVS en contrats aidés et qui ont des missions identiques que les assistants d’éducation ?
  • La Validation des Acquis par l’Expérience (VAE) va-t-elle être prise en charge par le Ministère de l’Education Nationale ? Qui pourra vraiment en bénéficier ?

L’UNEAVS a bien gardé en mémoire cette phrase lors d’une allocution présidentielle : « on doit aujourd’hui dépasser les différences de statut et/ou de contrats des personnels accompagnants…. »

Alors, dépassons …dépassons, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Ministres concernés, tout ce qui est faisable pour les AVS sous contrat assistant éducation est valable pour les AVS sous contrats aidés, nous vous le rappelons.

Par ailleurs, nous suivrons avec vigilance la mise en place des formations « plus performantes » et « plus intelligentes » de tous les personnels accompagnants. Un nouveau diplôme d’accompagnant en voie de création, accessible à tous les AVS par biais de la VAE, n’a évidemment pas d’intérêt si se résumant à un bout de papier inutile et non reconnue par le marché du travail service à domicile, secteur médico-social, scolaire.

Dans l’impatience de suivre les travaux de négociations avec les organisations syndicales et organisations autres  afin de connaitre les modalités pratiques de ces mesures concernant notre avenir « proche, l’UNEAVS espère être entendue  « justement » sur les questions visées plus haut .

Notre expertise n’étant plus à prouver, l’UNEAVS apprécierait d’être reçue au nom du dialogue social.

Pour l’UNEAVS

Muriel Michelin – Présidente

murielmichelinuneavs(arobase)yahoo.fr

Publicités
Cet article, publié dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour Professionnalisation des AVS: communiqué UNEAVS du 29 août 2013

  1. Casterman dit :

    Bonjour
    J ai été contacté pour un poste aseh. Pouvez me dire quel genre de contrat je vais devoir signer, le nombre d heures et le salaire pour ce type de poste.
    Est ce des contrats renouvelables ?

    Merci

    • briand0493 dit :

      Il nous est impossible de répondre à vos interrogations. En effet, il existe 2 types de contrat AESH : le CDD droit publique AESH et le contrat CUI-CAE « AESH ». Ce sera l’un ou l’autre avec des conditions de travail (planning horaire, salaire, renouvellement) qui différent dans l’un comme dans l’autre.

  2. Myriam dit :

    Bonjour,

    J’ai envoyé une candidature d’AVS auprès de l’inspecteur académique de mon département qui m’a ensuite transmis un dossier à remplir. Je n’ai toujours pas d’entretien à ce jour alors que le dossier est envoyé depuis 2 mois et on approche de la fin de l’année. Quand ont lieu les procédures de recrutement ? Merci

    Myriam 62

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quand ont lieu les procédures de recrutement ? «  Nous sommes désolés de ne pas pouvoir apporter la réponse mais notre boule de cristal (origine : Lourdes) est entre les pattes d’un bambino d’un membre de l’équipe Uneavs. Pour une fois qu’il se tient tranquille …..

  3. Elodie dit :

    Bonjour,
    Après avoir lu chaque temoignage attentivement, je voudrai déposer le mien.
    Depuis septembre 2012, Je suis AVS CO au sein d’une ULIS 4, sous le contrat CUI CAE,qui prendra fin septembre 2014.
    Mais il faut savoir que j’ai occupé cet emploi AVSCO durant six ans de septembre 2005 à août 2011 sous le contrat d’AED. A ce jour, je comptabilise presque 8ans d’expérience dans l’accompagnement à la personne en situation d’handicap.De plus, au cours de mon année de chômage (septembre 2011 à septembre 2012), j’ai profité pour obtenir par le biais de la VAE mon diplôme de Moniteur Educateur que j’ai réussi.
    Ma question est la suivante : Pensez vous que j’aurai l’acces au CDI à la fin de mon CUI CAE, avec 8 ans d’expérience + le diplôme de ME ?
    Depuis un certains nombres d’années, j’espérais que l’on reconnaisse enfin que plus qu’un job c’était un réeli métier et qu’il fallait le professionnaliser. Alors je souhaite enfin pouvoir y accéder.
    Dans l’attente de vous lire

    • briand0493 dit :

      En réponse à votre interrogation,« Pensez vous que j’aurai l’acces au CDI à la fin de mon CUI CAE, avec 8 ans d’expérience + le diplôme de ME ? »
      Ayant déjà répondu à une question similaire, nous la reproduisons ci-après:
      Il faut admettre que, parfois notre honneteté et franchise nous poussent à fournir des réponses décevantes.
      Dans un passage de L’article 124, nous notons « …L’Etat peut proposer un contrat à durée indéterminée aux assistants d’éducation parvenus, à compter du 1er janvier 2013, au terme de six années d’engagement pour exercer des missions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap. Cette proposition est faite au plus tard au terme du contrat en cours des personnels concernés… »
      Constat (glacial, nous en convenons) :Votre contrat assistant éducation sous mission AVSco est parvenu à son terme de 6 années d’engagementavant le le 1er janvier 2013.L’article 124 ne prend pas en compte votre situation actuel de salarié sous contrat CUI-CAE sous mission AVS préalablement assistant éducation-AVS ayant accompli 6 années d’engagement.

      Dès octobre 2012,lors des Premières réunions de travaux interministériels sur la professionnalisation sur les AVS (rapport Komitès), les représentants de l’UNEAVS avaient remis les documents-constats signalant la diversité des situations salariés AVS cumulant des contrats AED puis CUI-CAE ou inversement et notre proposition: quelque soit la nature de son contrat, prendre en compte les compétences et savoirs faire acquises du salarié AVS dans sa durée d’engagement sur mission AVS comme critère prioritaire de sa possible pérennisation en poste.
      Vous allez sans doute être stupéfaite mais une majorité de membres du groupe de travail interministériels sur la professionnalisation a trouvé « incongru » notre proposition sur motif constaté de la part des représentants Uneavs: un salarié AVS sous contrat CUI-CAE est forcément une personne sans formation et sans compétence en début de contrat et en sortie.
      Vous saurez tout aussi stupéfaite d’apprendre que l’Unavs n’a pas été « surprise » par cette de position majoritaire du groupe de travaux interministériels sur la professionnalisation de ne pas se préoccuper de la situation des salariés AVS en contrat CUI-CAE mais uniquement des AED-AVS car l’enjeu de la professionnalisation des AVS était ailleurs pour des représentants d’organisation de ce groupe de travail: acquérir un pouvoir d’influence, décisionnaire et budgétaire d’importance pour la survie de sa propre organisation, la sauvegarde de ses propres intérêts en lien avec l’éducation nationale.

  4. Torvic dit :

    Fin de ma 6ème année d’AVS a temps plein, on me propose un CDD a 80% suis-je en droit de refuser un contrat inférieur et percevoir les allocations de chômage?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Pour répondre à votre interrogation « on me propose un CDD a 80% suis-je en droit de refuser un contrat inférieur et percevoir les allocations de chômage ? »

      L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est versée aux agents involontairement privés d’emploi. Dans le cas présent, il vous est fait une proposition d’emploi .Pour pouvoir prétendre à l’ARE, Il faut pouvoir démonter que votre refus de signer est dicté par des motifs « légitimes » de démission. Or, au regard des textes (voir ICI), le motif « proposition d’emploi à 80% d’un temps complet) ne constitue pas un motif légitime suffisant pour être considéré comme un agent involontairement privés d’emploi.

      En cas où vous maintenir votre décision de « démissionner », après votre inscription au Pôle emploi, votre demande pour percevoir l’ARE peut recevoir un avis défavorable. Il vous faudra dès lors attendre 121 jours sans indemnités pour déposer une nouvelle demande en indemnisation chômage. Pour approfondir votre interrogation, télécharger le document « mes droits au chômage dans la fonction publique  » en cliquant ICI.

  5. EVELYNE QUELIN dit :

    Bonjour,

    Je suis de près tous les articles concernant les questionnements et l’évolution des AVS. J’ai effectué des missions d’AVS sous contrat AED,  de septembre 2003 à janvier 2013. Après 9 ans à temps plein, l’inspection académique décide de me passer à 80% alors que rien ne le justifie. De plus ce 80% ne me permettait pas de dégager du temps libre. J’effectuai le même nombre de trajets, je restais dans l’établissement d’affectation le même nombre d’heures, seul avantage pour l’état j’étais rémunérée moins ! Au bout de quelques mois, ayant analysé que, malgré mes années d’expérience et un diplôme validé, je n’avais pas plus de reconnaissance professionnelle, pas plus de sécurité d’emploi mais PLUS de précarité. J’ai adressé un courrier à Monsieur Vincent Peillon et plus récemment au président de la république pour dénoncer cet abus de pouvoir, et si possible être réintégrer dans mes fonctions. (J’ai démissionné, mais je n’ai jamais reçu le récépissé de ma lettre recommandée !) Je n’ai pas été soutenue ni bien conseillée au moment des faits, c’est à dire lors de la rentrée scolaire 2012.  J’attends impatiemment les réponses des personnes contactées. Bon courage à celles et ceux qui ont repris le chemin de l’école ! 

    ________________________________

  6. CILOU dit :

    Bonjour,
    Demain, je vais débuter ma 4eme année en tant qu’AVS en CUI et je souhaite savoir si ce genre de contrat sera concerné par ce changement. Je suis moi même reconnue travailleur handi et à ma connaissance, il ne me resterait plus qu’une année à exercer avant d’être renvoyée sur le marché de l’emploi. Etant seule pour élever mes quatre enfants, j’aurais grandement besoin de sortir de cette précarité et de pouvoir souffler un peu en signant un CDI……Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation globale
      Vous relevez des collègues AVS disposant d’un contrat CUI-CAE dans une catégorie dont tout l’équipe UNEAVS estime qu’il n’est pas normal qu’au bout de 5 années d’expériences professionnelles, la porte leur soit fermée définitivement suite aux annonces gouvernementales sur la professionnalisation des AVS, dont la possible Cédétisation.
      Nous agissons actuellement actuellement en collaboration de nos partenaires syndiacux pour que cet « oubli » soit réparé rapidement.

      • Marion Santoncini dit :

        Bonjour,

        Je suis AVS CUI-CAE depuis 5 ans , mon contrat s’arrêtera le 5 juillet 2014 , j’ai 55 ans , je touche du RSA actif, le gouvernement ne fait rien pour nous, j’aimerai terminer avec un contrat CDI mes dernières années et souffler un peu. Merci de votre réponse

        • briand0493 dit :

          Bonjour,

          Nous ne restons pas inactif au sein de l’Uneavs.Avec la collaboration de partenaires syndicaux nationaux, élus, citoyens, vous estimons que la situation des AVS en contrat CAE-CUI (et plus pariculièrement le personnel de + 50 ans et/ou reconnu travailleur handicapé) a singulièrement été omise dans les annonces de pérennisation des contrats CCD des AVS en CDI. Nous avons d’ici juillet 2014 à nous battre ferme pour que « l’oubli » soit réparé par le gouvernement. La discrimination professionnelle du personnel par la nature de son contrat ne doit pas être une règle « établie » digne de la pensée extrémiste de droite faisant le déshonneur d’élus et de responsables de gauche soucieux de valeurs de solidarité et de justice sociale à l’égard des plus démunies citoyens de France.

        • FORAY Anne dit :

          Après six années AED débuté en 2003, j’enchaîne les CUI. Je devrai finir fin juin mais entre temps j’aurai 50 ans, j’espère qu’ au moins je resterai éligible au contrat…si NON c’est ignorer au sein de l’éducation nationale toutes ces années « de bons et loyaux services » ce qui est du gâchis pour beaucoup d’entre- nous. Est-ce que mon âge me permettra de continuer sur les CUI ? Merci à vous d’avoir vis à vis de nous la reconnaissance de notre expérience.

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « Est-ce que mon âge me permettra de continuer sur les CUI ? »
            Au su de votre situation exposée, sur le principe, vous devriez rentrer dans les critères d’éligibilité pour une reconduite de votre contrat CUI-CAE à hauteur contrat cumulé maximum de 60 mois. Toutefois, cette éligilibité est conditionnée par l’accord de l’agence pôle emploi dont vous dépendez. Il serait judicieux de prendre RV avec votre référent pôle emploi pour en avoir le coeur net.

  7. Bénédikt dit :

    Bonjour à tous,
    Signature de mon contrat AED/ AVS pour ma 6éme année sur l’Académie Aix Marseille,vendredi matin.
    Pour la 1ere fois, nous avons eu droit à un discours du secrétaire général de l’IA nous remerciant pour notre implication ds notre travail …Il a parlé de l’annonce pour la pérenisation des AVS .J’ai donc posé la question du financement des VAE ,il m’a été répondu que ce serait l’IA qui les financerait …
    Par contre, il a bien dit que nous aurions la même quotité d’heures que nos CDD (j’ai 21h)
    Donc sortir les AVS de la précarité ,c’est pas vraiment ça !!!
    Bonne rentrée !

  8. emilie dit :

    Bonjour,
    Je lis attentivement tous les articles et tous les forums concernant l’annonce de Monsieur le Ministre concernant les CDI pour les AVS à la rentrée 2014.Je fais partie de ceux qui pourraient signer ce CDI, je suis en effet AVS-CO depuis 6 ans et mon contrat prend fin en octobre 2013.
    D’abord à 100% (pendant 4 ans), je suis passée de force à 80% par décision du rectorat il y a 2 ans.Pour joindre les « 2 bouts », j’ai fait 2 jobs pendant 2 ans car rester auprès de ces enfants me tenait à cœur.
    Aujourd’hui, j’accueille cette mesure de CDI en demi-teinte car d’un côté je me dis que c’est une chance, c’est ce que j’ai toujours souhaité mais de l’autre je ne me vois pas continuer à faire 2 jobs pour réussir à gagner péniblement un SMIC;
    Selon vous, les temps partiels continueront-ils à être imposés ou a t-on une chance d’avoir ce « VRAI MÉTIER » rémunéré au moins au SMIC?
    Les disparités entre tous les AVS vont être énormes si les temps partiels sont imposés.
    J’en demande trop? Je continue quand même d’espérer…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      En reponse à votre interrogation, « les temps partiels continueront-ils à être imposés ou a t-on une chance d’avoir ce « VRAI MÉTIER » rémunéré au moins au SMIC? »

      Nous espérons bien que « Non, les temps partiels ne doivent pas être la règle à venir imposée à tout salarié et le temps plein l’exception« . Si jusqu’à présent, le smic est la base minimale d’une rémunération pour un personnel précaire de l’éducation nationale (AED, AVS en contrat aidé, EVS, etc..). Nous n’avons jamais considéré comme acceptable de maintenir cette base de rémunération pour un personnel précaire accumulant des années d’expériences professionnelles au sein de l’éducation nationale.
      Nous l’exprimons très fermement et détermination avec nos partenaires (organisations syndicales, élus, autres..): Entretenir la précarité des contrats de travail comme la pauvreté scandaleuse de salarié « à vie » est indigne des valeurs citoyennes de solidarité et de la justice sociale à leur égard.

  9. dalila dit :

    Bonjour,
    J’arrive dans ma 6ème année AVS dans une ULIS dans un collège, mon principal vient de me dire que je n’étais pas concernée par les mesures prisent en août, en effet il m’affirme que seul les AVS Individuelle seront pérennisée. Pouvez-vous me dire s’il a raison? Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,

      en réponse à vos interrogations, se reporter à la page suivante (cliquer ICI) qui apporte les éclaircissements nécessaires, y compris pour votre employeur.

      • Valentine dit :

        Bonsoir, je découvre votre site et je lis avec intérêt les différents commentaires postés ces derniers jours.
        Je suis enseignante spécialisée dans le Rhône au sein d’un dispositif Clis qui accueille des enfants atteints d’autisme. Je travaille depuis quatre ans avec une AVS Co qui est arrivée le 30 août dernier à la fin de ses six années de contrat. Nous étions toutes deux ravies et soulagées d’apprendre la semaine dernière l’application effective des mesures prises par le gouvernement. Or, notre enthousiasme a été de courte durée car l’Inspection Académique refuse, « pour des raisons réglementaires » que l’AVS de ma classe conserve son statut d’AVS Co. Elle ne pourra signer qu’un contrat en tant qu’AVS individuelle. Visiblement, le statut d’AV Co ne peut, à ce jour, être pérennisé. Je n’arrive pas à comprendre la pertinence d’une telle décision: quoiqu’il arrive, je devrai recruter et former un ou une nouvelle AVS Co (l’accompagnement des enfants autistes demande des compétences spécifiques que mon AVS avait pleinement acquises). Je suis très en colère et sans aucun pouvoir face à cette situation…En attendant, je ferai la rentrée seule dans la classe, les enfants seront privés de l’aide indispensable de leur AVS…
        Ma question est donc la suivante: avez-vous des informations sur les prolongations de contrat des AVS Co ? Merci d’avance!

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Pour répondre à votre interrogation, « avez-vous des informations sur les prolongations de contrat des AVS Co ? »

          Oui, nous avons des informations ou plutôt nous commençons à entrevoir la logique des contradictions des IA s’agissant la prolongation des AVS-Co.
          Si on s’en tient à la seule lecture de la circulaire MEN du 24 août 2013, la prolongation en soi pour une année supplémentaire d’un personnel AED-AVS-Co arrivant à terme cumulé de 6 années de contrat ne pose pas de problèmes particuliers (certaines IA l’ont fait sans poser d’objection).

          Maintenant, cette prolongation poursuit un objectif précis, celui de permettre à ce personnel d’accéder à une pérennisation de leur contrat AED (CDD) en CDI. Il s’avère que des IA estiment qu’une pérennisation par CDI d’un salarié AED-AVSCO pourraient « créer » un trou juridique susceptible d’être « attaquable » devant un tribunal au nom de la consideration qu’il ne peut y avoir entre salarié discrimination à l’accès d’un emploi ou de salarié disposant d’un emploi réservé. Ce « trou » juridique n’est pas à négliger.
          Un autre « trou juridique » possible à ne pas négliger: « créer » la cédéisation future d’un AVS-CO, n’est-ce pas « reconnaitre » en définitive qu’il occupe un emploi sur un poste « permanent » ? Cette seule perspective de longs débats judiciaires sur action d’un seul titulaire de la fonction publique particulièrement soucieux de ses intérêts de fonctionnaire ayant passé un concours pour cela, fait « frémir » les responsables IA.

        • Sylvie dit :

          Je rebondis sur ce témoignage . J’ai travaillé pendant 5 ans comme AVSCO dans une Clis avec des enfants autistes. Mes 6 ans se sont terminés le 31 août . Le 30 août ma remplaçante signait son contrat .(jamais en 5 ans mon contrat n’a été signé aussi vite), il y avait toujours un délai ( même si ce n’est pas légal , je sais ….)généralement une semaine après la rentrée !
          Vous avez raison, je pense que certaines IA ont un problème avec les AVS CO.Et bien sur aucune nouvelle pour mon prolongement de 10 mois.

    • Saya dit :

      Bonjour je termine mon contrat aed avs i demain et toujours pas de nouvelles de l’inspection ( j’ai déposée un courrier + un mail pr demander le prolongement de contrat).
      Savez- vous s’ils vont mettre tout ça en place la semaine prochaine où s’il faut encore attendre? Je suis sur Marseille.
      Merci

    • dalila dit :

      Merci beaucoup pour vos précisions, j’aurai encore une information à vous demander, sur mes contrat il est stipulé assistant d’éducation dans le second degré -aide accueil intégration handicapés, nul part il n’y a d’écrit AVSCO ,par contre j’ai des convocations de la circonscription ASH pour des réunions où là il est écrit AVSCO. Est-ce normal que cela ne soit pas stipulé sur mes contrats? Merci car il n’est pas facile d’avoir des informations sur nos lieux de travail. Et bonne rentrée à tous.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,

        En réponse à votre interrogation,« Est-ce normal que cela ne soit pas stipulé sur mes contrats? »
        Le contrat en lui même est un contrat dit assistant éducation. cela doit être inscrit obligatoirement sur le contrat car vous serez rattaché juridquement à une type spécifique de personnel de l’éducation nationale. La mission de l’assistant éducation est une formulation suffisamment large pour l’employeur qui s’évite ainsi de vous cantonner dans une obligation des service pouvant évoluer durant l’année scolaire. Cette formulation « bateau » de votre mission AVS est courante pour tous les AVS et acceptée juridiquement.
        Maintenant, l’IA ASH a le souci en convoquant la ou les bonnes personnes à une réunion les concernant. Qu’elle cible pour ses convocation à une réunion les concernant le personnel AVSCO signifie qu’elle possède un logiciel de gestion des adresses et des missions précises d’un personnel AVS fonctionnant au poil. Sur ce, vous pourrez vous inquiéter légèrement si vous recevez une convocation AVSCO pour une réunion au sujet de la « culture maraichère en Papouasie polaire » de la part de votre IA ASH.

  10. sylvie dit :

    Il faut faire quelque chose pour les avs en cui cae on va pas quand même pas se retrouver s’en rien je vais commencer ma 3 année mais je veux un cdi aussi pourquoi pas nous.

    • foraya2013 dit :

      c’est certain, voici plus de dix ans que je l’espère après un cumul de toutes sortes de contrats…l’expérience est là mais pas la reconnaissance. Sera-t-on pris en compte sur cette ancienneté ? les échelons de rémunération ? j’espère ne pas être parmi les oubliés du projet futur. C’est très dur de vivre sans l’assurance de lendemain meilleur.

  11. Marzouki dit :

    Bonjour,

    Je pense que le combat est loin d’être terminé pour que les AVS sortent de la précarité.
    En effet, l’histoire de notre pays montre
    qu’il faut des luttes sociales intenses pour
    que la situation des salariés s’améliore.
    Par conséquent, la vigilance est de mise et il
    ne faut surtout pas trop se satisfaire des « annonces » même si elles vont dans la bonne direction.
    Je le répète, nous sommes au tout début du
    combat, le chemin à parcourir est encore très
    long ( combien de promesses non tenues de nos gouvernants ? ).
    Il faut vivre la précarité au quotidien pour comprendre la situation des AVS.

  12. stef62 dit :

    Moi je suis en cae/cui depuis 3 en tant qu’avs. Fin de contrat le 31/08/2013 c’est a dire demain. Je serai au chomage. Je suis dégoutée mais battante.et vu que je ne compte pas me laisser faire j’ai engager une procedure aux prud’homme. Et oui un procès de plus contre l’education nationale. Academie de montpellier j’aimerai biensur une aide et un soutien des organismes qui pourrait mieux m’orienter pour obtenir mon CDI . A bon entendeur merci….

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous partageonsgrandement votre amertume. Nous prendrons contact prochainement avec vous pour vous indiquer les partenaires syndicaux susceptibles de vous soutenir dans votre démarche jutidique.

      • stef62 dit :

        Merci de m’aider rapidement je suis convoquer aux prud’hommes dans 15 jours. Je voudrais avoir un dossier béton et obtenir mon CDI.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Si vous êtes convoqué au prudhomme, vous avez forcément constitué un dossier qui justifie votre convocation. Je regrette nous ne sommes pas en mesure de constituer un dossier juridique de défense béton pour un collègue EVS, AVS en contrat CUI-CAE devant les prudhommes en 15 jours. je vous invite à prendre contact avec une organisation syndicale de votre choix qui saura vous conseiller utilement lors de votre convocation aux prudhommes .

  13. pineau dit :

    bonjour,
    donc moi aussi je vais citer mon cas : j’ai été aseh (aide à la scolarisation des enfants à handicap) sous contrat cae-cui pendant 2 ans, cela s’est terminé le 31 aout 2013 il y a 2 ans.
    Puis le 10 septembre 2013, après avoir envoyé mon dossier vers mars 2011 au rectorat de Poitiers pour faire une demande d’emploi en tant qu’AVS pour prévoir mon avenir après mes 2 ans d’ASEH se terminant en aout 2011, j’ai été reçu en entretien oral (suite à mon courrier de mars j’avais passé plusieurs coups de fils au rectorat pour avoir des nouvelles car aucune réponse), donc entretien oral pour un poste d’avs sur l’année scolaire 2012-2013, le lendemain réponse par téléphone : entretien favorable pour un poste sur 2012-2013, attendre un poste.
    Puis l’année scolaire se passe, aucun poste, moi découragée, je ne retéléphone pas pour venir aux nouvelles mais comme une acharnée demandeur d’emploi, j’enchaine les heures de ménages chez les particuliers et personnes âgées payées à l’heure, non mensualisée, je trouve de plus en plus d’heures de ménage et repassage donc je continue avec une hernie discale qui me procure une sciatique en avril 2012 et qui se redéclenche en mai 2013, merci le ménage.
    Donc, je commence à m’inquiéter pour ma santé et me dis que je ne pourrais plus continuer les ménages. Je téléphone donc au rectorat, tombe sur la personne responsable qui m’a fait passé l’entretien, et lui demande si je dois renouveler ma demande pour avs : non pas nécessaire on a votre dossier, c’est bon vous n’avez rien à faire, on vous recontacte quand on aura un poste.
    Très bien, mais pendant ce temps là, je vois qu’on enchaine les rendez-vous au pole emploi pour recruter des aseh à la rentrée 2013-2014 et ensuite avec des rendez-vous au rectorat pour entretien avec la meme responsable que celle qui m’a fait passer mon entretien.
    Pour cause, ma fille demandeur d’emploi de 25 ans qui enchaine des petits boulots, vient d’etre sollicitée par sa conseillère pole emploi pour passer un entretien écrit au pole emploi pour etre aseh en cae-cui, tests passés et réussis, elle doit aller en réunion au pole emploi pour préparer l’entretien oral du rectorat, elle le passe et le surlendemain reçoit, comme moi un an auparavant, la réponse favorable de son entretien pour un poste sur 2013-2014,mais elle doit attendre la semaine prochaine l’appel d’une autre personne du rectorat pour avoir un poste peut-être pour cette rentrée sinon elle devra attendre un poste.
    Cette comédie de tests et d’entretiens est-elle pour réveiller les esprits et qu’avec le bouche-à-oreilles et les médias, les gens se disent : « y vont embaucher dans les écoles ! », ma fille le sent mal, on a l’impression que les fonds financiers ne sont pas là ! pourtant il y a forcément des postes à pourvoir avec des enfants en attente d’aseh ou d’avs.
    Pour revenir à mon cas, ayant déjà fait 2 ans en ecole publique je n’y ai plus droit, par contre je peux le faire en ecole privée, mais il y a peu d’écoles privées, puis j’ai postulé pour l’école privée de ma commune qui recherchait et passé l’entretien, réponse sous 15 jours, il y a 2 mois, aucune réponse : c’est de l’impolitesse !
    Donc, voyant toutes ces futures embauches de chomeurs et chomeuses dans les écoles arrivées, peut etre ! je me dis que le contrat d’avs n’est pas encore pour moi ! il sera plus bénéfique au rectorat de passer par des cae-cui en aseh, les fonds viennent de l’état, que de prendre des avs en contrat renouvelable 6 fois dont les fonds sortent directement du budget education nationale et peut etre meme sont inscrits dans les dépenses du rectorat.
    Mon envie fut pendant un temps, d’entamer une procédure contre l’education nationale comme certains le font car ce n’est pas normal d’etre laissée sur le carreau après 2 années et en plus sans formation pendant ces 2 ans, je me suis investie, j’y croyais.
    Pour le recours, je n’ai eu aucun bon renseignement pour la démarche à suivre, à poitiers, ça ne doit pas les intéresser, ils m’ont plutot découragée en me disant que c’était très long et qu’il faut un dossier en bêton, maintenant je me fiche que ce soit difficile et long et que je n’obtienne pas gain de cause mais je voudrai le faire pour la forme et leur montrer qu’on est là et qu’on réagit car ce n’est pas normal ce qui se passe et ce qui s’est passé avec ces contrats-là.
    La France a bien de l’argent pour d’autres choses meme parfois et souvent pour des betises, donc pourquoi n’en aurait-elle pas pour ces enfants dans les écoles qui ont besoin d’un soutien dans des classes surchargées, toujours autant surchargées et dont les professeurs ne peuvent pas fournir à tout, c’est trop lourd pour eux ces classes surchargées avec des enfants qui ont besoin de soutien plus que d’autres enfants. Les familles en souffrent de ne pas avoir pour leur enfant une aseh ou une avs assez de temps pendant la classe, car souvent l’aseh ou l’avs doit répartir ces petites 20 heures hebdomadaires avec 3 enfants de classe différente. Bravo !
    Je souhaite de votre part lecteurs et lectrices, des conseils pour entamer cette procédure qui me tient quand même à coeur, meme si pendant un temps je l’avais oublié, on a 5 ans après la fin du contrat, donc j’ai 5 ans après le 31 aout 2011, j’ai encore 3 ans pour le faire. Aussi je ne sais pas à quelle adresse je dois envoyer ma demande sur la Vienne 86.
    Sinon merci parler de votre situation si vous etes dans mon cas (au fait j’ai 51 ans et demie, quand j’ai terminé mon cae-cui j’avais 49 ans et demi, il me manquait 4 mois pour avoir 50 ans, et après 50 ans, je pense qu’on peut avoir du temps supplémentaire pour continuer le cae-cui, donc là encore pas de chance !!!
    Cordialement à tous.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Bonjour,
      Nous partageons grandement votre amertume. Nous prendrons contact prochainement avec vous pour vous indiquer les partenaires syndicaux susceptibles de vous soutenir dans votre démarche juridique.

      On a mal à vous donner une réponse si brève après ce témoignage de votre vécu. L’équipe UNEAVS l’enregistre avec soin (comme les autres) pour les faire remonter au mieux auprès de ses partenaires syndicaux, élus, autres.

  14. cecilia dit :

    j ai de la chance j ai signée ce matin mon contrat AED pour une seconde année. Ce contrat a 22.15 payées 587.50 car seules 19.30 sont payées ne s est pas amélioré. En effet jusqu a présent au bout de 6 heures de travail dans la journeé je pouvais ajouter 20mn a mon compteur temps, cette année je devrais prendre pendant mon travail deux poses de 10mn chacune..Tres simple de prendre des poses quand on s occupe d enfants !!!!

  15. amelie dit :

    Bonjour
    Je ne vois rien sur la reprise des anciens avs. Dans mon cas j ai terminé mon contrat avs le 31 aout 2012 et je suis avs en cae depuis le 31 janvier 2013. Il y aura t il des dérogation possible?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      L’équipe UNEAVS est bien obligée de noter ce jour,
      « les modalités pratiques de cette pérennisation de poste en CDI ne sont pas connues. Cela doit faire l’objet préalable de négociations syndicales, autres, courant année scolaire 2013-2014. Des dispositions législatives modifiant les textes relatifs aux assistants éducation doivent être prises également »

  16. Pellet Martine dit :

    En ce qui me concerne et bien qu’entrant dans ma 6ème année d’AVS ( j’ai signé en novembre 2008 un contrat de 6 ans de date à date, renouvelable chaque année, avec nouvelle mouture à signer chaque fin août), cette année pour la première fois j’ai dû me déplacer ( avant c’était par courrier), FIN JUIN, et ai signé ne connaissant pas le changement à venir, un contrat pour cette 6ème et dernière année, mais écourté de 2 mois et 8 jours. Je ne ferai donc plus partie des effectifs à la rentrée 2014/2015 et ne peux donc prétendre au futur CDI, qui aurait pu me permettre d’aller jusqu’à la retraite! Deux choses à signaler: j’aurai 59 ans en mars prochain; et par ailleurs comme le savent les AVS pas de chômage puisque pas de ligne Assedic sur le bulletin de salaire. Autrement dit, on vire les vieilles et on les laisse sans rien pour embaucher des chômeuses et chômeurs. Merci le gouvernement!

    • exavs dit :

      Bonsoir Martine,
      Je te rassure, en tant qu’AVS, tu as le droit à des allocations chômages.Heureusement ! Pour les AVS, sous contrat assistant d’éducation, c’est le rectorat qui paye. J’avoue que c’est long, au début, pour recevoir ses indemnités. Par exemple, pour un contrat qui se termine le 31 août, tu reçois tes premières allocations fin décembre, à Noël ! En attendant, tu dois piocher dans tes petites économies…quand t’en as.
      Ces allocations, qui s’appellent ARE pour « aide retour à l’emploi », durent deux ans et tu touches environ 70 % de ton salaire.
      Cordialement

  17. laurence dit :

    Bonjour,
    Depuis plusieurs jours le lis les différentes mesures et je me rends compte que les EVS embauchées en CUI (comme moi depuis le 05/09/2011) et qui ont des postes d’AVS sont exclues de ces nouvveles décisions. On nous a fait espérer en nous faisant signer un avenant le 24/06/2013 qui prend fin le 04/09/2013, pensant naïvement que l’on aurai un avenir dans ce métier, et bien non rien sauf retour à Pôle emploi!
    Maintenant à voir si on nous proposera une formation pour passer le dîplome, mais la encore je dois être naïve, je vais encore attendre.
    Bon courage à toutes celles qui sont comme moi.

Les commentaires sont fermés.