De paroles en actes concrets en faveur des salariés précaires EVS et AVS de l’éducation nationale pour la rentrée 2013-2014 et bravo les artistes !

actesAprès le temps des annonces “politiques”, voici le temps des actes concrets posés par le gouvernement Ayrault. Attendus avec impatience, ces actes permettent à tous les acteurs de l’Education nationale de disposer de la lisibilité indispensable pour permettre d’apprécier la situation des salariés précaires EVS et AVS de l’Education nationale pour la rentrée 2013-2014.

Le 1er acte concret en cours

Dans un article en date du 21 juin, à travers 2 déclarations récentes du ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, l’UNEAVS,  se faisait écho de sa préoccupation  ainsi: “ l’UNEAVS se reconnait de croire qu’il s’agit là du premier marqueur d’une volonté politique ferme de “renouer” avec des valeurs de solidarité et de justice sociale à l’égard des plus fragiles de la société, en leur redonnant une indispensable reconnaissance de leur rôle au sein des établissements scolaires.”

Essai réussi d’évidence en acte concret pour le ministre, Vincent Peillon. Dans une circulaire en date du 21 juin 2013 (note MEN 1300303C relative à la programmation des contrats aidés pour la rentrée 2013-2014) émerge désormais des directives précises et claires pour les services déconcentrés académique (rectorat, IA, employeurs EPLE) sur la mise en place du personnel EVS et AVS (contrat CUI-CAE)

image1

D’entrée de jeu, la circulaire confirme le maintien de 12 000 postes EVS ou AVS qui se devaient être supprimés au 30 juin 2013 sur décision “politique” du gouvernement de droite précédent. Ce maintien permet aux salariés EVS (mission aide administrative à la direction d’école) et AVS, visés par une suppression de leur poste d’envisager d’être reconduit en fonction de leur droit maximum légal de durée d’un contrat CAE-CUI.

L’annexe 1 de la circulaire confirme la répartition des postes par académie en référence maintenue de celle de la rentrée 2012-2013, soit un total de 39 357 postes EVS et AVS.

image2A compter du 1er septembre 2013, un contingent supplémentaire de 30 000 jeunes diplômés de préférence, recrutés sous contrats CAE-CUI,  sera déployé progressivement sur des postes AVS (8000 environ dès le 1er septembre), des postes EVS assistant administratif (10 000 environ dès le 1er septembre).  Ce personnel EVS et AVS disposera d’emblée de la possibilité d’un contrat CUI-CAE de 24 mois.

L’annexe 3 de la circulaire insiste tout particulièrement sur le rôle renforcé des EVS dont les missions seront en appui d’aide administrative  direction d’établissement et/ou en appui d’aide éducative auprès des élèves.

L’annexe 2 récapitule  la répartition des postes par académie et l’ensemble du contingent du personnel  EVS et AVS  (contrat CUI-CAE) envisagé au 1er septembre au sein de l’éducation nationale. 69 357 postes EVS et AVS !  Nous noterons que les académies disposant d’établissements scolaires en Zone éducatifs prioritaires sont particulièrement bien dotées. En renforçant officiellement les missions des EVS assistants administratifs, le ministère de l’éducation nationale valide les constats de l’’UNEAVS et de ses partenaires sur le terrain depuis 2006. Les EVS, par leur présence d’adultes, participent à l’obtention d’un climat plus serein et propice aux apprentissages au sein des établissements scolaires. Nous pourrions simplement dire qu’il rend là un bel hommage de reconnaissance et de respect  pour le travail accompli par les salariés EVS assistant administratif en poste. et…trop tard, par ces salariés EVS passés à la guillotine “pôle emploi” entre 2006 et 2012, mépris en prime.

Ce spectaculaire retour en nombre de 69 357 salariés EVS ou AVS doit bien évidemment son explication première dans la nécessité “politique” de lutter contre l’aggravation incessante du chômage, dans un contexte socio-économique en crise profonde. A la différence du gouvernement Fillon précédent ayant fait du “contrat aidé” une stricte  “variable botox ” permettant un lifting régulier semestriel des statistiques du chômage, la durée envisagée des propositions d’emploi d’EVS et d’AVS   (24 mois) se double d’une non moindre spectaculaire prise en compte de ce qui fait la nature même des contrats CUI-CAE: l’obligation d’accompagnement et de formation par les employeurs de l’Education nationale et non seulement des adaptations au poste de travail.

image3

Des crédits spécifiques, jusqu’ici inexistants, pour la formation du personnel EVS et AVS s(contrat CUI-CAE) sont mis à disposition des académies. A hauteur de 80 heures de formation pour un EVS, ce crédit est porté à 500 euros. A hauteur de 220 h de formation pour un AVS, ce crédit sera de 1 500 euros.

L’annexe 3 (3 pages consistantes savoureuses) recommande la mise en place systématique dès le 1er septembre de formation visant à faciliter l’insertion du personnel EVS et AVS vers un emploi durable à l’issu de leurs contrats

A lecture détaillée de ce  chapitre consacré  longuement aux actions de formation, nous avons été quelque peu interloqués. D’une certaine manière, nous aurions pu penser sans y prêter attention à son auteur qu’il s’agissait là d’un délibéré de juges d’un conseil prudhommal rappelant les règles du code de travail privé s’imposant pour un employeur EPLE  aux titres de ses obligations de formation et d’accompagnement omises auprès d’un salarié EVS ou AVS (CUI-CAE). Nos pensées se sont immédiatement envolées vers nos innombrables collègues EVS et AVS engagés depuis 2008 dans des actions individuelles ou collectives prudhommes à l’encontre de leurs employeurs EPLE avec le soutien sans faille d’organisations syndicales. Nous ferons ici un bref commentaire car nous en ressentons beaucoup d’émotions. Bravo, les artistes ! Collègues EVS et AVS, vous venez d’obtenir la plus belle des reconnaissances en légitimité de vos droits bafoués durant des années, non plus celle de juges prudhommaux mais celle d’un ministre de l’Education nationale. Pour ce dernier (et en corrolaire le gouvernement Ayrault, le président de la république, François Hollande), cela relève d’un certain panache  d’accepter sans faux fuyant qu’un « petit précaire EVS ou AVS » n’a pas eu tort de revendiquer fermement son droit à la dignité et au respect de citoyen.

Le 2ème acte concret enclenché

Dans un courrier adressé à l’attention de madame la présidente de L’UNEAVS, Muriel Michelin, Madame la ministre  déléguée aux Personnes Handicapées et à la lutte contre les exclusions, Marie-Arlette CARLOTTI, madame la ministre déléguée à la Réussite éducative,  George PAU-LANGEVIN nous informent:

Mesdames, Messieurs, les membres du groupe de travail,
Attachées au renforcement de la qualité de l’accompagnement proposé aux jeunes handicapés, nous avions installé le 16 octobre dernier le groupe de travail sur la professionnalisation des accompagnants. Sous la présidence de Madame Pénélope Komitès, ce groupe s’est régulièrement réuni et un rapport a été rédigé sur la base des travaux et des préconisations du groupe de travail.
Nous avons invité Madame Pénélope Komitès à nous remettre le rapport des travaux du groupe de travail :
Mardi 25 juin 2013 à 11h30
Ecole maternelle – Ecole élémentaire  Paris (coordonnées supprimées par nos soins)
Nous serions heureuses de pouvoir compter sur votre présence lors de cette rencontre avec Madame Pénélope Komitès et les membres du groupe de travail auquel vous avez participé.
Nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer votre présence par retour de courriel à l’adresse suivante : (coordonnées supprimées par nos soins)
En vous remerciant pour votre contribution essentielle à ces travaux, nous vous prions de croire, Madame la Présidente, en l’assurance de nos sentiments les plus cordiaux.

Suite à ce aimable courrier mail, nous avons confirmé la présence de la  présidente UNEAVS, Muriel Michelin, à cette rencontre mardi 25 juin 2013.

note à l’intention des collègues EVS et AVS

Nous avons été informés qu’en exclusivité, la revue TSA dévoile le contenu du rapport du groupe de travail animé par Pénélope Komitès sur l’avenir des AVS sur son site. Nous disposons d’un exemplaire de l’analyse qui en est faite par la revue (ICI). Pour prendre connaissance en revanche de l’intégralité du rapport, vous disposez de 2 possibilités de téléchargement:

  • S’abonner au préalable auprès de la revue TSA pour la modique somme de 192 euros/an
  • Dès sa mise à disposition publique et gratuite sur ce site avec en prime, les modestes impressions et analyses des représentants bénévoles UNEAVS qualifiés pour leur participation au groupe de travail  interministériel présidé par Pénélope Komitès.

AVS-EVS_emploiouchomage

auteur de la photo: Loisemic

Advertisements
Cet article a été publié dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, professionnalisation des AVS, UNEAVS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

58 commentaires pour De paroles en actes concrets en faveur des salariés précaires EVS et AVS de l’éducation nationale pour la rentrée 2013-2014 et bravo les artistes !

  1. pascal dit :

    Bonjour
    et merci pour ce site. Je ne trouve pas cette circulaire sur le site de l’EN ni aucune référence dans les moteurs des sites education.gouv.fr. Serait-ce un document pas encore publié ? L’avez-vous obtenu par voie officielle ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Nous supposons que vous cherchez la circulaire suivante téléchargeable sur lien suivant :.

      En réponse à vos questions, toutes les circulaires MEN ne sont pas forcément sur le site de l’EN et pas forcément objet de référencement dans les moteurs des sites éducation.gouv.fr. Cette circulaire a été tranmise à l’UNEAVS par un de ses partenaires officiels travaillant en lien avec le MEN. Nous nous sommes assurés auprès de responsables du MEN que cette circulaire pouvait bien faire objet de publication publique sur ce site.
      Bonne lecture;

      Cordialement,
      modératrice Anna

      • pascal dit :

        je cherchais la circulaire citée et publiée dans cet article et référencée MENF1300303. Je trouve les avancées tellement spectaculaires, surtout pour les formations, que j’avais du mal à y croire. Merci pour les infos.

  2. Glen A. Gonzales dit :

    Martine xxxxxx, evs 2 ans, puis avs depuis un an à Rennes. J’adore mon travail, je me sens enfin utile. J’aimerai tellement être avs jusqu’à mes 62 ans !

    note modératrice:

    identifiant personnel masqué

  3. Sandy dit :

    Bonjour

    Mon contrat AED droit public CLIS arrive a échéance le 31 aout.
    Aucune nouvelle de renouvellement ou pas (trace ecrite)
    Le 20 septembre, j’aurai fait 6 ans au service des enfants.

    Peuvent-ils proposer un renouvellement de 20 jours (1er au 20 sept) seulement jusqu’a atteindre 6 ans ?

    Dois-je attendre cet hypothétique renouvellement de 20 jours ou puis je faire valoir le droit de non respect du délais de préavis (2 mois dans mon cas) si oui a quoi peut aboutir cette procédure ?

    Merci pour votre avis

    • briand0493 dit :

      Bonjour Sandy,

      En réponse pas très agréable à votre question  » Peuvent-ils proposer un renouvellement de 20 jours (1er au 20 sept) seulement jusqu’a atteindre 6 ans ? » Non. l’IA n’est pas tenu de renouveler votre contrat AED quelque soit sa durée restant à courir à date déchéance de votre contrat actuel. Il n’est pas tenu non plus de motiver sa décision de non renouvellement.

      En réponse à 3 questions
      « Dois-je attendre cet hypothétique renouvellement de 20 jours ? » Compte tenu de la courte durée d’un nouveau contrat (20 jours), oui, cela nous semble très compromis un renouvellement de contrat dans l’intérêt du service mais…nous avons connu des exceptions.

      « puis je faire valoir le droit de non respect du délais de préavis (2 mois dans mon cas) ? «  Oui. si l’employeur ne vous a pas notifié par lettre recommandée avec demande d’avis de réception 2 mois au prélable avant le terme de votre contrat en cours, vous pouvez saisir en référé le tribunal administratif.

      « a quoi peut aboutir cette procédure ? » : Selon des jurisprudences similaires, vous n’obtiendrez pas de requalification en CDI, au mieux 1 à 2 mois de salaire au titre de dédommagement sur la période considérée. A noter :votre employeur s’empressera ensuite de vous reclamer au plus vite les indus consécutifs à l’indemnisation chômage sur cette même période. Vous gagnerez donc au moral mais pas au portefeuille.

  4. Anne-Marie dit :

    Bonjour,
    EVS administrative de janvier 2012 à juillet 2012, puis de mi-octobre 2012 à mi-juillet 2013 (j’ai eu de la chance, j’ai eu 9 mois à la suite en 2 contrats), je viens de recevoir le courrier me confirmant que mon contrat ne pourra pas être renouvelé (j’aime beaucoup « ne pourra pas »). Dommage, il me restait encore au minimum 9 mois. Merci Monsieur Peillon pour vos belles promesses non tenues. Je crois que je n’ai même plus envie de me battre. Au revoir éducation nationale, débrouille toi avec ta gestion humaine calamiteuse. Je tourne la page.
    Cordialement.
    PS : Accessoirement, j’ai reçu le courrier à mon adresse en deux exemplaires, dont un est destiné à une de mes « collègues » (bonjour les services administratifs !), donc je pense que beaucoup d’autres ne « pourront » pas être reconduits.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Anne-Marie,

      Au sein de l’UNEAVS, quelques collègues EVS vivent la même situation que vous décrivez. Cela fait mal, très mal. Nous le savons. Ils existent dans quelques départements des préfets, des IA ne souhaitant pas « jouer » le jeu de la reconduction des contrats de salariés EVS en poste.Des résistances aux instructions ministèrielles pourtant bien précises qui trouvent leur origine dans une non acceptation de la légitimité démocratique républicaine d’exercice de pouvoir du gouvernement actuel.

  5. PAT dit :

    Bonsoir
    Mon contrat AED se termine le 31 août,aprés 6 ans que va-t-il se passer?
    J’ai déjà reçu la lettre de non reconduction
    Merci de me répondre

    • briand0493 dit :

      Bonjour Pat,

      Nous sommes désolés car nous n’avons pas de réponse dans l’immédiat. Au sein de l’UNEAVS, des collègues AVS vivent cette même situation à venir et préventivement signalée depuis 8 mois environ dans nos actions en concertation avec nos partenaires auprès des instances institutionnelles (IA, rectorat, préfecture, ministères, groupe de travail sur la professionnalisation….). Nous continuons simplement à rechercher activement avec nos partenaires des réponses à cette situations d’urgence.

  6. Patitalia dit :

    Bonjour,
    Après avoir commencé comme EVS de 2007 à 2009 pour un contrat de 24 mois, je me suis retrouvée du jour au lendemain au chômage. Puis, devenue chômeur longue durée et sans allocation, j’ai été réembauchée par l’inspection académique de mon département (à nouveau sur un contrat CU)I pour une durée de 24 mois. Ce dernier se terminera fin janvier.
    Pensez-vous qu’en l’état actuel des discussions et propositions, nous, qui travaillons auprès de nos petits bouts de chou depuis deux ans allons être pérennisés dans notre emploi. A t-on une chance d’être embauché en CDI (même si l’on a pas le bac) ? Faudra t-il dès lors, une VAE ?
    Je vous remercie de votre réponse et encore merci de nous apporter un soutien si important pour nous.

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,

      L’ensemble des questions que vous vous posez sont celles que désormais les ministres de l’éducation et sante devront résoudre durant l’été à partir des préconisations dégagées dans le rapport Komitès.
      Ce qui se déroule désormais est un temps de réflexions, d’études techniques au sein des ministères ayant trait à la faisabilité, la cohérence, l’évaluation du coût financier d’option dégagée, la compatibilité juridique de préconisations au regard des textes de loi existants, les modifications juridiques à introduire, leurs incidences éventuelle collatérales sur d’autres statut existant (contractuels par exemple,). Ensuite, des options sont dégagées et des choix devront s’opérer.
      Ce sera alors le temps de l’arbitrage « politique » sous contrôle du 1er ministre Jean Marc Ayrault et l’accord du président de la république, François Hollande.
      Selon la déclaration de madame la ministre Carlotti lors de la remise officielle du rapport par madame Pénélope Komitès, les décisions gouvernementales seront actées coutant septembre 2013.

      Maintenant, ceci est un point de vue qui n’engagent eux-mêmes: les représentants de l’UNEAVS pensent raisonnablement que la création du diplôme AJH est en bonne voie pour l’année 2013-2014, qu’il sera accessible par voie de certification partielle ou totale, VAE facilitée à l’ensemble du personnel AVS existant actuellement (quelque soit leur type de contrat: AED ou CUI-CAE). S’agissant la pérennisation par le biais de CDI (dans l’éducation nationale ou au sein d’un GIP droit publique), ils demeurent réservés tout en faisant confiance au gouvernement actuel de dégager rapidement une solution conforme aux attentes des salariés AVS, à savoir une amélioration satisfaisante de leurx conditions de travail, respectueux de l’humain.
      cordialement,

      • patitalia dit :

        Une nouvelle fois merci pour toutes les informations que vous nous transmettez…
        On croise les doigts en gardant espoir pour notre avenir.
        Bonne continuation et à bientôt…
        Cordialement.

  7. Cartier Marine dit :

    Bonjour
    Je suis avs en contrat cae/cui dans une école privée(avant j’ai fait avs aed pendant 6 ans) j’essaye d’obtenir le financement pour la formation amp, pour 2 modules, j’ai donné une copie de cette circulaire où il est question d’une possibilité de financement de formation à hauteur de 1500€ à mon directeur et à pôle emploi mais personne n’en a entendu parlé !? Ma formation coute chère 2500€ le opca de l’école et l’école peuvent financer environ 1000€ il me manque donc juste 1500€ mais comment obtenir ce financement ? Ce serait l’éducation nationale qui attribuerait cette aide à la formation ? Merci d’avance si vous pouvez m’éclaire…

    • briand0493 dit :

      Bonjour Martine,

      La note MEN fait éffectivement état d’un déblocage de 1500 euros pour du personnel AVS (contrat CUI-CAE) au titre du financement de plan de formation mise en place à la rentrée 2013-2014. En l’état actuel, il est impossible de vous indiquer comment seront mis en place ces plans de formation et comment s’effectuera le déblocage des 1500 euros. Nous savons que c’est à l’étude auprès des Dasen depuis peu et que la réponse à votre question ne parviendra au mieux qu’en début de rentrée de septembre.

      • Cartier Marine dit :

        Merci pour votre réponse. Dommage car l’inscription en formation c’est maintenant…

  8. nathalie dit :

    bonsoir,
    Voici la suite de mon histoire evs sous cui , fin de contrat au 5 juillet,onm a donne une attestation de non reconduction .j appelle ce jour l inspection academique qui confirme et qui m apprend que je peux repostuler enseptembre pour le meme poste , toujours en cui;( deux mois de chomage pour resigner le meme contrat.;;;c est une petite bonne nouvelle mais ces deux mois de chomage moins bien ;(

    • mel62 dit :

      Peux -tu nous dire combien de mois de contrat as -tu eu pour pouvoir prétendre à un renouvellement? Merci. Bon courage.

  9. Emilie dit :

    Bonjour,
    Actuellement AVS-CO dans une ULIS dans le 31, j’arrive au bout de mes 6 années de contrat Aed en octobre, et aujourd’hui je suis informée de façon non officielle de notre baisse de quotité horaire à 50% après une baisse à 80% il y a 2 ans.
    À l’heure de la professionalisation des AVS et de la création d’un futur métier, le rectorat de la haute Garonne ne va pas dans ce sens et nous traite comme des moins que rien, nous enfonçant encore plus dans la précarité!
    Cette annonce intervient(comme il y a 2 ans!) à la veille des grandes vacances pour que nous n’ayons pas d’autres choix que de subir.
    À bon entendeur…
    Une future ex-AVS.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Emilie,

      Nous avons comme principe de défendre farouchement qu’un contrat AED-AVS (qu’il soit AVS-CO, AVS-I ou AVS-M) soit obligatoirement proposé en temps plein, le temps partiel librement choisi par le salarié. D’évidence, le rectorat de la Haute-Garonne s’assoie sur ce principe, au mépris d’ailleurs d’indications ministérielles non favorables à ce type de pratique. Nous allons le signaler immédiatement à la Degesco du ministère.
      Souhaitons un redressage des oreilles au rectorat durant l’été.
      Maintenant, vous nous annoncez votre futur fin de contrat, et bien, nous avons toujours autant de mal à accepter ce gachis de compétences, qui aura été dénoncé, à l’unanimité des personnes invitées lors de la remise officielle du Rapport Komitès en présence de la misistre Carlotti et la ministre Georges Pau-Langevin.

      Solidairement votre et courage,

      • DMul dit :

        Bonjour,
        Je rebondis sur le message d’Emilie et sur votre réponse. Je tiens à signaler que je suis AVS ous contrat AED dans les Bouches du Rhône et que je suis aussi à temps partiel (21h).
        Cordialement
        D.

  10. Michel dit :

    Bonsoir , les avs co sont-ils exclus de ces négociations
    Aucune mention quant à leur devenir.
    6 ans d’expérience en clis , puis ulis auprès d’une classe de 8 à 12 élèves avec troubles divers du comportement (autisme..) vais pouvoir prétendre à la VAE AJH ?
    J’attends demain avec impatience mais comment décrypter les méandres de nos divers statut ?
    Je suis sous contrat AVS CO AED jusqu’à fin Aout.
    Et après

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,

      Nous sommes dans la même impatience des réponses même si les représentants UNEAVS ont su au mieux de nous faire suivre, nous faire participer aux travaux à notre demande à travers nos 9 documents réalisés successivement au fur à mesure des réunions. Pour anedocte, s’agissant l’existant actuel AVS-I, AVS-co, AVS-M (quelque soit leur statut), leurs problèmes, l’urgence à se préoccuper des fins de contrat en juin, juillet, août 2013…. jusqu’au bout, nous avions cru que cela finirait bien par être mis sur le tapis sérieusement un moment donné ou un autre, à force d’insistance et d’obstination. Cela s’est fait à la….dernière réunion, le 27 février….1/2h tout au plus.
      Alors, comme nous avons quand même fourni des documents de réflexion décryptant l’existant actuel, nous croisons les doigts comme vous. Avons nous été entendus, au final ?

      Modératrice Anna

  11. abeille dit :

    Bonjour
    Pour moi c’est ok je suis convoquée mercredi pour signer mon renouvellement d’Evs administrative pour 1 an (académie Orléans-Tours), je souhaite la même chose à toutes et à tous.

  12. Isabelle30 dit :

    AVS en CUI du 01/09/2011 au 31/08/2012, renouvellement CUI du 01/09/2012 au 31/08/2013. J’ai reçu en date du 24 mai 2013 « l’Attestation de compétence » ainsi qu’un courrier m’informant la fin de CUI au 31/08/2013 et m’indiquant que je recevrai mes documents de fin de contrat avec mon dernier bulletin de salaire soit fin Août prochain. Que devrai-je faire à la suite de cette réception de courrier ? Si je ne signe pas le « reçu pour solde de tout compte » serai-je indemnisée par Pôle Emploi ? Ne pas signer certe ! mais avec quelle ressources vais-je payer mes factures ?
    Comment demander à mon employeur « Chef d’établissement du Lycée A. CAMUS » Nîmes de transformer mon CUI (qui est un CDD) en CDI ? comment prétendre à la formation AJH ? Je n’ai reçu aucune proposition de formation qualifiante par mon Lycée employeur, aucun accompagnement par un dit « Tuteur » soit le « Directeur » des écoles où je suis intervenue et interviens (en 2 ans). Une proposition d’Handiscol en AED à 50 % => 12 heures pour suivre l’enfant qui passe en sixième, avec des kilomètres en plus ! J’ai mal au coeur de le laisser dans la jungle du Collège, mais comment m’en sortir avec 400 €. J’espère simplement faire partie des reconductions prochaines. Mais nous restons hélas dans le même état d’incertitude pour un avenir serein pour les familles, les enfants et pour NOUS AVS

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,
      Un employeur ne peut pas vous obliger à signer votre reçu « pour solde de tout compte ». C’est uniquement une pratique courante de gestionnaire désireux de se « couvrir » d’éventuels erreurs dans la rédaction des documents constatés après coup.En signant, vous lui donnez quitus que tout est en règle pour lui. De manière récuurente, l’erreur est souvent constaté…lors de la demande d’indemnisation auprès de pôle emploi. Une erreur de ce gestionnaire peut conduire à la perte de l’indemnisation assedic ou un retard dans la constitution de votre dossier indemnisation.
      Vous renvoyez le reçu pour solde tout compte non signé. Une manière polie d’indiquer au gestionnaire employeur que vous gardez la faculté de faire contrôler vos documents par Pôle emploi et d’en demander rectification immédiat si erreur.

      Pour le reste de vos interrogations légitimes, dès que nous aurons le rapport Komitès sur la professionnalisation, ce qu’il en ressort, ce qui est envisagé concrètement ensuite par le gouvernement, nous pourrons vous répondre avec certitude. Dans l’immédiat, nous voulons rester honnête avec nos collègues EVS, AVS, quelque soit leur statut (CUI-CAE, Assistant éducation) en ne leur donnant pas des faux espoirs parce qu’au sein même de l’UNEAVS, les mêmes interrogations, les mêmes angoisses vécues à l’approche de la fin rapide de son contrat sont présentes.

  13. carrou29 dit :

    Bonjour je suis avs- i pour préciser et l’an dernier j’allais en cours du soir pour passer mon bac que j’ai obtenu. Alors là on me répond que c’est normal de laisser sa chance aux autres, lesquels ? ceux qui n’ont aucun avenir professionnel et qui vont toucher 100 € de plus par mois pour les mettre dans le réservoir tous les mois et pour avoir une vie sociale ce qui est défendable. Ou ceux qui ont raté une fois leur chance qui sont encore jeunes et qui veulent être rayé définitivement de la liste des demandeurs d’emploi.

  14. Les EVS de Moselle... dit :

    Bonjour
    Nous sommes plusieurs EVS/AVS de MOSELLE dans le même établissement, certaines ont plus de 50 ans d’autres la reconnaissance TH et pourtant ce matin encore on nous à confirmé que aucunes ne seraient renouvelées même avec la nouvelle circulaire!! En fait ce serait le Directeur de notre Pole Emploi qui veux faire passer en priorité des nouvelles personnes pour diminuer sont taux de chomeurs! Je peux comprendre.. mais quand même, on fait quoi de notre investissement depuis 2 ans? et à quoi ça sert alors toute cette mobilisation pour nos droits si au final une seule personne peut décider de ne pas appliquer les directives du Gouvernement!!
    Et les enfants dans tout çà…. est ce que quelqu’un à seulement pensé à leur demander à eux ce qu’ils veulent? Quel sera leur équilibre dans tout çà? C’est sensé être pour eux c’est contrats NON??
    Nous sommes toutes disposées à aller plus loin mais on se sent un peu seules , avez-vous des conseils ou des adresses vers qui nous tourner?
    En vous remerciant…
    Quelques EVS de MOSELLE!

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,

      Un courrier personnalisé vous parviendra prochainement. je crois en effet que l’appui d’une organisation syndicale locale serait nécessaire pour « remettre à la raison’ce directeur de Pôle emploi. Nous allons contacter des correspondants syndicaux sur la Moselle à ce sujet.

      • EVS de Moselle dit :

        Bonjour
        Avec grand plaisir et merci pour votre aide et votre site!
        En attente recevez toute notre reconnaissance pour votre soutien.
        Quelques EVS du 57!

  15. Saya dit :

    Bonjour, je suis avs i en contrat AED j’arrive à la fin de mon contrat pr le 31 août. Que va t-il se passer pour les avs AED pouvons-nous espérer la fameuse formation AJH et un renouvellement ?? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonsoir Saya,
      vos interrogations légitimes, dès que nous aurons le rapport Komitès sur la professionnalisation, ce qu’il en ressort, ce qui est envisagé concrètement ensuite par le gouvernement, nous pourrons vous répondre avec certitude. Dans l’immédiat, nous voulons rester honnête avec nos collègues EVS, AVS, quelque soit leur statut (CUI-CAE, Assistant éducation) en ne leur donnant pas des faux espoirs parce qu’au sein même de l’UNEAVS, les mêmes interrogations, les mêmes angoisses vécues à l’approche de la fin rapide de son contrat sont présentes.

      Nous ne laisserons tomber personne. Tant que nous avons la possibilité d’agir, nous le ferons.

  16. Cerisay dit :

    Qu’en est-il des avs-co en contrat AED ? Pour nous aussi la fin de contrat est proche le 31 août pour ma part après 11 ans sur la même clis (5 ans de contrat emploi-jeune et 6 ans de contrat AED) j’espère pouvoir être prolongé ?

    • DMul dit :

      tu ne peux pas essayer d’obtenir un CDI ? contacte les prud’hommes pour demander conseil !!! 11 ans en CLIS, tu mérites largement un CDI !!!

  17. Ludovic93 dit :

    Bonjour,
    Effectivement qu’en est-il des AVS Collectifs AED dont le contrat arrive à terme fin août ??
    J’ai bien peur que des choses soient décidées après la rentrée et comme on ne sera plus en poste … on ne sera plus concerné …

  18. pm-j dit :

    Cui AVS Moselle contrat du 01/10/2012 au 30/06/13, (soit 9 mois sur 24 mois possibles) prise en charge de 2 élèves en difficulté. J’ai reçu courrier m’annonçant fin contrat le 15 mai 2013 du lycée employeur. Juste avant cette date, j’ai postulé AED-AVS. Pas de nouvelles… . Depuis, nouvelle circulaire, renouvellement 12000 contrats, j’ai téléphoné au lycée employeur. Réponse : ne sont pas concernés. D’une part : Pôle Emploi fixe les conditions d’éligibilité au CUI conformément à l’arrêté SGAR N°2013-36 du 08 février 2013. D’autre part : l’IA établira les besoins en AVS en fonction du nombre d’élèves handicapés inscrits à la rentrée de septembre.
    Fin juin, je recevrais l’attestation me permettant mon indemnisation, avec ma dernière fiche de paie.
    Me rappelant de m’inscrire comme demandeur d’emploi à partir du 1er juillet 2013?!…
    Dois-je signer courrier de fin de contrat ??? Ou ai-je encore un petit espoir de reconduction…
    Il me reste encore 5 petits jours pour y croire. Alors, positivons.

    • briand0493 dit :

      ATTENTION • Avis et conseils à toutes/tous les AVS, EVS, AED, vacataires, contractuel-le-s : NE SIGNEZ PAS LE REçU POUR SOLDE DE TOUT COMPTE QUE VA VOUS ENVOYER VOTRE EMPLOYEUR LORS DE LA FIN DE VOTRE CONTRAT AVEC VOTRE DERNIER BULLETIN DE SALAIRE. Explication : l’employeur est obligé de vous envoyer ce document, mais vous, vous n’êtes pas obligé de le signer et de le lui renvoyer. Si vous le signez et lui renvoyez vous ne pourrez plus lui réclamer quoique ce soit : erreurs de calculs des heures travaillées, congés payés non effectués, absence et/ou défaut de formations obligatoires, etc., etc. … Vous ne pourrez plus vous retourner contre votre employeur pour faute et vous perdrez tous les avantages en indemnisations pour préjudices. Vous ne savez pas de quoi est fait l’avenir et les fautes de l’employeurpeuvent être reconnues, notamment, aussi, dans l’usage abusif qu’il fait des contrats aidés et des contrats précaires en CDD… Ne soyez pas inquiets, vous êtes dans votre droit le plus total !
      source originale de cette information pertinente: http://collectifevs49.unblog.fr/

      • pm-j dit :

        Bonjour,
        Je vous remercie pour m’avoir répondu aussi rapidement, mais concernant ma 2ème question, à savoir reconduction possible puisque 9 mois effectués sur 24 possibles…
        D’après circulaire du 21 juin 2013 : « Le gouvernement vient de décider de renouveler pour un an les 12000 contrats arrivant à échéance au 30 juin…. Priorité accordée aux missions d’accompagnement des élèves en situation de handicap ». Puis en Annexe 5 page 10 : « Vous devrez veiller au respect des délais sous peine de ne pas pouvoir renouveler les contrats dans les temps. Cette situation vous exposerait dès lors à un risque de contentieux et de requalification des contrats »????….
        Alors, renouvellement possible au 1er juillet pour moi? Ou comme le signalait un peu plus bas Héla : « même s’il reste du temps à courir par rapport au maximum qu’autorise notre statut, le renouvellement est toujours juste une possibilité et pas une obligation pour l’employeur?!
        A qui dois-je m’adresser pour avoir enfin des réponses à mes questions ?
        (mon lycée employeur n’est pas concerné, alors qui….Pôle Emploi au 3949)
        Merci d’avance et bonne journée à vous.

        • briand0493 dit :

          Bonsoir,

          Votre 2ème question posée était: ai-je un espoir de reconduction ?. Nous n’avons pas, hélas, cette capacité de prédire de manière peremptoire un avenir radieux ou non pour un collègue EVA ou AVS. Dans le cas présent, il vous faut vous adresser à la fois à votre employeur et votre référent d’agence Pôle emploi pour avoir idée de ce qui vous est réservé. Nous vous fournissons les outils indispensables pour vous défendre (circulaire MEN, circulaire ministère du travail). Votre défense peut se faire seule, en collectif, avec le soutien d’organsiation syndicales, associatives, autres…

  19. lolo dit :

    Comme la plupart des collègues, je ne vois pas en quoi tout cela est réjouissant car au final après avoir travailler 2 ans en tant qu’avs on nous « jette » bien gentiment! Cela m’a démoralisée, on effectue un travail formidable auprès de nos enfants, les enseignants sont contents de nous et veulent nous garder….mais au final on nous dit AUREVOIR! A quoi ça sert de créer de nouveau poste CAE CUI si pour 2 ans apres on nous abandonne! « Contrat Aide à l ‘Emploi »= Gros mensonge!!!!!!!

  20. sylvie dit :

    bonjour
    evs depuis janvier 2012, après avoir reçu un courrier le 15 mai m’informant que mon contrat ne serai pas renouvelé, je fais partie de l’accadémie de Bordeaux, très en colère et n’y croyant plus, et surprise, vendredi j’ai reçu un mail de mon collège employeur pour me dire que mon contrat était renouvelé, bien sur je suis super contente, mais je n’ai pas encore signé mon contrat , j’en serai plus lundi, donc il faut y croire

  21. flaux dit :

    Je termine mon contrat cui cae le 30 juin prochain.
    Je ne vois pas comment je pourrai me réjouir des annonces faites par M. V. Peillon. Je ne suis pas concernée par ces emplois.
    Je me serais réjouie si les annonces portaient sur une pérennisation des avs.
    Finalement j’ai acquis des compétences qui ne me serviront peut être jamais et je laisse ma place à des personnes sans expérience.Ou est l’avancée!!!!
    Je suis vraiment très enervée!!!

    • mel62 dit :

      Je suis d’accord avec ton commentaire. Pour ma part j’ai fait 3 ans en contrat d’avenir, et 2 ans en CAE, toujours dans la même école. Maintenant je vois que le ministre s’engage à améliorer les choses, mais ce n’est pas pour ceux qui se sont battus et faits exploités depuis 2006. C’est vraiment énervant, j’ai les boules. On ne peut pas se réjouir de cette situation, ils font passer les chiffres avant l’être humain, c’est une honte! Par contre, ce que je ne comprends pas, c’est que dans certains départements comme le Vaucluse, tous les EVS ont été renouvelés même si ils étaient arrivés au bout des 24 mois de contrat. J’imagine que c’est une décision départementale, moi je suis dans le Pas de Calais, avec un taux de chômage qui explose à vue d’oeil, j’espère qu’ils vont prendre ça en compte et ne pas me renvoyer à Pôle Emploi. Tout ceci est désespérant, je me sens mal. Bon courage à tous.

  22. Héla dit :

    Bonjour Carrou29, même s’il reste du temps à courrir par rapport au maximum qu’autorise votre statut, que vous ne mentionnez pas, le renouvellement est toujours juste une possibilité et pas une obligation pour l’employeur. Si le 29 de votre pseudo représente le Finistère, je sais que dans le Morbihan dans le passé (2009-2010), ils ne renouvelaient pas les contrats au delà d’une durée totale d’un an, car ils estimaient qu’il était mieux de donner sa chance à tout le monde de sortir d’une situation de fin de droits, de RSA etc.

  23. sylvie dit :

    Je suis avs depuis 2 ans rsa plus de 50 ans je vais tout de même pas être remplacée par un jeune diplômé car je n’ai pas le bac mais je fais le travail depuis 2 ans sans soucis

  24. michel dit :

    bjr , quand est il des avs co dont le contrat se termine fin aout 2013 ?
    Vont -ils etre les laisser pour compte ?
    Aucune mention de leur qualification dans le dernier rapport 2013-2014 ?
    Ou s’adresser pour une reconduction éventuelle du contrat ?
    Leur savoir-faire n’est-il pas prioriterre ?
    Plein de questions sans réponse.
    Merci de vos combats en leur faveur.

    • JL dit :

      Je pense qu’on va bien gentiment nous laisser mourir en faisant comme si nous n’existions pas. Je suis allé à une AG syndicale des précaires de l’EN il y a quelques semaines et il n’y en a que pour les CUI vu qu’ils sont plus nombreux. On se fiche de nous et de la qualification des intervenants placés auprès des élèves handicapés, seul le nombre compte.
      AVS contrat AED prenez votre destin en main et faite des VAE pour les métiers d’éduc. C’est possible avec un travail d’AVS sérieux contrairement aux discours largement entendus puisque je l’ai fait. Et les jury de VAE adorent les intervention collectives qui collent bien au référentiel de ME.

  25. cathi dit :

    bonjour;
    pourquoi dans les médias on n’entend rien au sujet des EVS et AVS?
    et concernant les formations, il faut savoir que des enseignants et aussi des chefs d’établissements parfois ils ne sont pas contents lorsque l’AVS s’absente et l’enfant reste seul en classe.c’est pour cela qu’il faut aussi que l’équipe enseignant doit comprendre que nous somme embauchées précairement et temporairement et nous somme toujours des demandeurs d’emploi.MERCI

  26. mel62 dit :

    C’est bien gentil tout ça, ça avait l’air alléchant à lire au premier abord, mais finalement quand on a fait 24 mois on prend la porte, comme d’habitude. Je ne vois pas en quoi « c’est super »… Rester sur le carreau ce n’est pas super du tout. Je me suis battue avec mon organisation syndicale depuis des années pour obtenir une formation, en vain, je suis evs depuis 2006, et ce sont de nouveaux EVS qui vont obtenir le fruit de notre combat. Pendant ce temps -là, les personnes dans mon cas retournent à la case Pôle Emploi, sans avoir obtenu de formation, je vais devoir expliquer à mon fils que je n’ai pas pu garder mon travail, et que maintenant c’est le RSA qui va nous faire vivre, survivre… Merci pour ces nouvelles, mais pensez aux personnes exploitées depuis des années qui ont cru, pendant quelques secondes en voyant le titre, être sauvées… Rendre « un hommage » aux EVS administratifs, ce n’est pas ce qui nous intéressent, on veut garder notre boulot voilà tout.

  27. PAT dit :

    Bonjour
    J’ai huit ans d’expérience AVS.I deux ans en contrat aidé et six ans en contrat AED assistant d’éducation.
    J’ ai reçu ma lettre de mise à la porte, conformément à la loi mon contrat n’est pas renouvellé, sans remerciement.
    Que vont faire les anciennes avec les expériences acquises au fil des années?
    en sachant qu’aucun métier ne correspond à ce travail?
    via Pôle emploi..
    Merci .

  28. SAB16 dit :

    Bonjour,
    je suis en contrat CAE-CUI ,je voudrai savoir si on aura la possibilité de faire la formation d’AJH .
    merci.

  29. carrou29 dit :

    J’ai recu une lettre il y a qq semaines je ne serai pas reconduite pourquoi ? Aux vues des ecrits precedents je ne comprend pas

Les commentaires sont fermés.