Reconduction des postes EVS-AVS (contrat CUI-CAE) fin juin 2013, le brouillard s’éclaircit….un peu.

La situation de nos collègues EVS-AVS (contrat CUI-CAE) en cette  période de fin d’année scolaire est très tendue. Cette situation, objet de bien de déboires, d’incompréhension, d’incertitudes, est essentiellement due aux conditions “bizarroïdes” entourant la reconduction des contrats se finissant juin 2013-début juillet 2013.

Reprise maladroitement par des organisations syndicales,  l’annonce “politique” par le MEN fin mai 2013 d’un contingent supplémentaire de 12 000 postes EVS-AVS avec un spectaculaire retour des missions assistant administratifs  direction d’école a troublé paradoxalement les esprits.  Sans en exposer les modalités de répartition des moyens et les conditions applicables, un imbroglio invraisemblable auprès de tous les décideurs institutionnels (IA/employeurs EPLE et préfet/Dirrecte/pôle emploi) s’est installé, rythmé par des directives (autorisation de reconduction) et des contre-directives (annulation de reconduction) ou vice-versa , parfois dans la même journée.

Et comme il est d’usage, hélas, coutumier depuis 2006, à même période Logo 2d’année scolaire, interpellés à juste raison par des acteurs de terrain (personnel EVS-AVS, communauté éducative, organisation syndicale, élus….), ces décideurs institutionnels ‘(IA/employeurs EPLE et préfet/Dirrecte/pôle emploi) avaient entamé un remarquable “avant-deux”  pour se dédouaner mutuellement la responsabilité des déboires actuels des reconductions de contrat subis par le personnel EVS-AVS en poste.

Il n’en pouvait être autrement. Dans sa fébrilité de “calmer” un climat de révolte du personnel précaire  EVS-AVS émergeant depuis le 28 et 29 mai 2013, le MEN a “oublié” un impératif de gouvernance simple : s’accorder d’abord avec le ministère du travail pour une sortie d’une circulaire permettant d’éclairer les décideurs locaux  institutionnels (IA/employeurs EPLE/préfet/Dirrecte/pôle emploi) sur leur position à adopter pour une reconduction des contrats des salariés EVS-AVS en poste.

Oubli réparé. Vous trouverez ICI la copie de la circulaire DGEFP 2013-09 relative à la programmation des contrats unique insertion 2èeme semestre  servant désormais de référence à compter du 5 juin 2013 pour tous les acteurs concernés.

Dans l’action revendicative des  EVS-AVS, disposer d’une référence incontestée par tous les acteurs, c’est déjà un premier pas vers une normalité d’un dialogue social “sain”.

Pour aller à l’essentiel de cette circulaire du ministère du travail…

Conditions d’éligibilité à une reconduction de contrat applicable par Pôle Emploi

image

Une obligation impérative à remplir pour l’employeur

image

Des moyens renforcés pour l’éducation nationale

image

Il est à noter que cette circulaire “contrat  aidé’ applicable pour le 2ème semestre par les services déconcentrés du ministère du travail fait bien mention d’un contingent supplémentaire de 12 000 postes EVS-AVS (CUI-CAE) pour l’éducation nationale, en sus des 30 000 préalablement programmés. Elle reste en revanche muette s’agissant la répartition de ses postes par mission accordée (aide administrative  et AVS) et les modalités applicables par académie, puis employeur EPLE ou service IA ASH. Il faudra donc attendre impatiemment que le MEN “éclaire” les acteurs rectorat/IA/employeurs EPLE sur ses intentions à ce sujet. Il est aussi  tout simplement hautement regrettable que l’UNEAVS perde lors de cette attente (y compris l’attente de la sortie du rapport sur la professionnalisation des accompagnants jeunes handicapés) depuis fin avril 2013 une de ses plus vaillantes sentinelles d’informations vitales pour nos collègues précaires EVS-AVS, comme le prouve la photo ci-après.

patienter

Publicités
Cet article, publié dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

320 commentaires pour Reconduction des postes EVS-AVS (contrat CUI-CAE) fin juin 2013, le brouillard s’éclaircit….un peu.

  1. Marine69 dit :

    Bonjour,
    Par le biais de pôle emploi j’ai postulé pour un poste d’evs dans le 69 début septembre. J’ai eu un entretien qui s’est avéré positif puisque j’ai été retenue. J’ai par la suite dû remplir deux fiches et dû faire diverses photocopies que la directrice de l’établissement à envoyé au lycée qui va s’occuper de me faire signer mon contrat et me verser ma paie chaque mois. Or à ce jour ni la directrice de l’établissement ni moi même n’avons de nouvelles…la directrice m’a dit qu’elle n’arrive pas à les joindre au téléphone.
    C’est tout de même inquiétant cela va bientôt faire 2 mois que j’attends de pouvoir commencer mon travail.

    Cordialement

  2. AVSdu34 dit :

    Bonjour,

    j’ai été prise pour exercer le métier d’AVS dans le 34, j’ai passé l’entretien le 8 juin et j’ai reçu la réponse 1 semaine après. Le 17 juin le lycée qui gère mon dossier m’ a envoyé mon contrat avec la mention « demande d’aide » que je devais signer et renvoyer. Il y a 2 semaines j’ai reçu mon lieu d’affectation, les noms des élèves que je vais suivre et tous les papiers administratifs d’absence, les personnes à contacter, le planning à remplir. Mais le problème c’est que je n’ai pas encore reçu mon contrat ce qui m’inquiète beaucoup comme je sais qu’il faut l’accord du pôle emploi pour le financement. je me dis que rien est encore gagné. Cela dit je remplis toutes les conditions pour bénéficier d’un CUI en plus une reconnaissance de travailleur handicapé mais on ne sais jamais.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « contrat or not cOntrat ? »
      l’établissement Lycée, gestionnaire de votre contrat CUI-CAE, est fermée jusqu’au 24 août, vacances obligent. Votre lieu d’affectation et élèves à suivre étant actés, nous estimons vos chances de recevoir votre contrat de travail après le 24 août à 99 %.

      • Le dit :

        Bonjour quand on est avs qu on commene a 8h30 et qu on va a la cantine ave le petit qu on s occupe a ton droit a une pause?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » qu on commene a 8h30 et qu on va a la cantine ave le petit qu on s occupe a ton droit a une pause? »
          Dès que le temps de travail quotidien atteint 6 heures, le salarié doit bénéficie d’un temps de pause d’une durée minimale de vingt minutes (Article L3121-33 du code du travail). si vous faites dans la journée 6 heures de travail, une pause de 20mn doit vous être accordée dans ses 6 heures et non après.
          Rappel: Vous n’êtes pas autorisée légalement à accompagner un élève à la cantine. Cela relève de la responsabilité de la mairie.

          • Le dit :

            Ah bon vous dite je ne peux pas faire la cantine et si je fait la cantine car le gamin y va il faut que j ai un papier entre mon employeur et la mairie?si j vais a la cantine ma pause de dejeuner est autorisé de combien de temps… Ou ja i droit a ma pause apres 6h de travail

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « il faut que j ai un papier entre mon employeur et la mairie? »
            Non. Il faut que la mairie prenne contact avec votre employeur pour obtenir le droit que vous soyez mis à disposition des services de la mairie pour accompagner des élèves à la cantine. C’est à votre employeur ensuite de vous informer par écrit de cette mise à disposition.

            En réponse à votre interrogation, « si j vais a la cantine ma pause de dejeuner est autorisé de combien de temps… »
            Votre interruption de travail sur temps méridien ne doit pas dépasser 2h et une pause déjeuner est au minimum de 30mn.

            En réponse à votre interrogation, « ja i droit a ma pause apres 6h de travail »
            Vous avez droit à 2O mn minimum de pause quand votre temps de travail quotidien atteint 6 heures. Il est peut être confondu avec la pause méridienne.

          • Le dit :

            Bonsoir, en cette nouvelle rentrée et la presence de l enfant a l ecole que je m occupe mon emploi du temps change je vais travailler lundi jeudi vendredi.. Je ne c est pas si mon contrat sera renouvellé mais j ai une question idiote je travaille sur 3 jours si je suis renouveller pensez vous qu on puisse me changer d ecole pour que j aille sur une ecole ou je travaillerai tout les jours?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « pensez vous qu on puisse me changer d ecole pour que j aille sur une ecole ou je travaillerai tout les jours? » Oui. C’est une possibilité de changement d’affectation que l’employeur peut décider d’effectuer.

          • Le dit :

            Bonjour mon contrat ce fini fin octobre j ai recu un mail que je suis convoquer pour un entretien professionnel a l academie..pour parle de formation stage etc ca veux dire quoi ? Les formation stage que je eux faire ou un diplome que je veux passer Cela me stresse cet entretien va definir si je suis renouveller ou pas…?
            Si je fait un stage qui na pas de rapport avec les enfants cela vas me penaliser? C est la periode d immersion..
            Si je parle d envisagee de passer un concours mais pas en rapport ave les enfanf en diffilculté je ne pourrai pas etre renouveller..?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation « convocation à un entretien professionnel aîe…aïe…que va-t-il m’arriver »
            Cela fait d’une pratique professionnelle saine que vous puissiez faire le point avec votre employeur sur le déroulement de votre expérience professionnelle en poste…Vous aurez à aborder la nécessité ou non d’approfondir vos compétences par des formations…suggérer des pistes de formation qui vous intéresse…etc…bref, il n’y a pas lieu de se formaliser d’une convocation qui a pour objet simplement de s’entretenir avec votre employeur où vous aurez l’opportunité d’exprimer de vives voix vos attentes professionnelles, même si ce n’est pas en rapport avec vos fonctions actuelles.

          • Le dit :

            Bonjoir je suis auxiliaire de vie scolaire dans une ecole ca va faire un an j ai du faire une periode d immersion je l ai fait dans une entreprise de comptabilité vais je etre penaliser pour un eventuel renouvelement de mon contrat?vu que je ne l ai pas fait dans le miliu petite enfane j ai peur qu on me renouvelle pas a cause de ca..

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation,  » vais je etre penaliser pour un eventuel renouvelement de mon contrat »
            Non. La période d’immersion effectuée a nécessité l’accord de votre employeur. Ce dernier ne conditionne pas votre reconduction de contrat par une mise en demeure d’obligation de résultat à la suite de votre expérience en période d’immersion.

          • Le dit :

            D accord merci sa me rassure que je ne serai pas penalise vu que je fais dans un autre secteur qui na rien avoir…
            MAIS J ai un entretien professionnel avec l ien et ma periode d immersion je la fait apres mon rendez vous avec l ien donc je ne pourrai pas parler de ce que j ai fait ou quelle vois comment ils mon noté?c est derangeant?
            Vous pensez il aurai fallu que je fasse ma periode d immersion avant ce rendez vous

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « c est derangeant? »
            Non.

          • Le dit :

            Bonjour ca va faire un an que je suis en poste d avs la fin octobre si je suis renouveller ils nous renouvelles pour 12mois ou ils peuvent juste nous renouveller 9 mois jusqu a la fin de l année scolaire en juillet..?sachant si l enfant quitte l ecole et ne sera pas la a la rentrée..?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « si je suis renouveller ils nous renouvelles pour 12mois ou ils peuvent juste nous renouveller 9 mois jusqu a la fin de l année scolaire en juillet..? » il n’y a pas de règle absolu. Tout dépend généralement de la position prise par Pôle emploi qui décide de l’éligibilité en CUI-CAE pour votre reconduction. Elle pourra avoir comme terme fin juin 2016 ou fin Août 2016 ou fin Octobre 2016.

  3. Ingrid dit :

    Bonjour,
    Je suis maman d’un petit garçon autiste de 9ans scolarisé depuis deux ans avec une AVSI (deux ans avec la même AVSI) sous contrat cui-cae (contrat se terminant ce vendredi).
    Aujourd’hui une avs s’est présentée à l’école précisant qu’elle était la nouvelle avs pour l’année 2015/2016.
    J’ai écrit plusieurs courriers (à: la coordinatrice des AVS, au responsable des contrats cui-cae et à la conseillère pédagogique de circonscription) afin que L’AVSI présente actuellement puisse être de nouveau présente pour 2015/2016.
    car mon fils étant autiste supporte très mal les changements et par peur d’une régression dans son travail scolaire.
    J’aimerai savoir si il y a une démarche précise à faire afin que L’AVSI qui accompagne mon fils depuis deux ans soit de nouveau auprès de lui pour l’année à venir.
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Avec ma gratitude
    Sincères salutations

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » savoir si il y a une démarche précise à faire afin que L’AVSI qui accompagne mon fils depuis deux ans soit de nouveau auprès de lui pour l’année à venir. »
      Votre démarche entreprise pour conserver l’AVS-I en poste auprès de votre enfant est pertinente au regard de ses besoins de disposer d’un cadre éducatif et pédagogique constant. Nous ne pensons pas que vos interlocuteurs IA ASH ignorent cette nécessité de cadre constant. Il est plus que probable que l’AVS-I jusqu’ici accompagnatrice de votre enfant ne peut plus être maintenu en poste ayant épuisé légalement ses possibilités de reconduction de contrat CUI-CAE.
      Ce qui demeure une possibilité toutefois, c’est la transformation de son contrat CUI-CAE en contrat CDD AESH, sous condition que l’IA dispose des moyens budgétaires pour ce faire. La démarche serait alors
      1- Que l’AVS-I dépose sa candidature (lettre de motivation = CV) pour un poste CDD AESH auprès de l’IA.
      2- appuyer par un courrier joint sa candidature
      3- signaler auprès de la coordonnatrice IA ASH, référent enseignant IA ASH, voire éventuellement auprès de l’inspecteur/rice IA ASH votre appui sur la candidature de l’AVS-I à un poste CDD AESH.

      La démarche sera sans doute rude car, en recrutant une nouvelle AVS-i s’étant présenté à l’école dès fin juin, l’IA ASH semble bien avoir préjugé des difficultés d’inclusion scolaire de votre enfant pour la rentrée scolaire.
      Par ailleurs, nous voudrions souligner un aspect plus professionnel: Les périodes de régressions dans un travail scolaire d’élève sont toujours prises en compte par une équipe pédagogique. Quand elles sont de courtes durées, elles ne révèlent pas un aspect négatif. Elles peuvent s’avérer nécessaire quand l’élève a besoin de « rassembler » ses forces, son énergie pour franchir une étape pédagogique, éducative plus difficile, plus contraignante. Nous devons l’admettre parce que nous l’oublions parfois, nous adulte « c’est dur de grandir pour un enfant ». Ayez confiance en votre enfant : il saura vous étonner avec plaisir et charme dans ses progressions scolaires, même si de temps en temps, une petite régression scolaire lui est nécessaire pour mieux avancer.

      • Ingrid dit :

        Avec toute ma gratitude pour les informations fournies dans votre réponse.
        Sincères salutations

      • Le dit :

        Bonjour je veux avoir votre avis c est un college qui gere mon contrat cui cae et je dois faire une période d immersion je dois la faire debut aout j ai des convention et j appelle le college et la on me di les convention ont changer on ma pas avertie et en plus. Le college ferme vendredi 10 do je dois demande une convention a pole emploi mais il fau donner ds info de l entreprise? Pour l instant je ne sais rien ja i rdv demain alors j etai pas au couran en attendant puis je faire signer et donner ancienne convention au college car pourquoi pole emploi doit donner convention au college et que eux me la renvoi la nouvel pourquoi le college pour etre assure l ancienne ca peux faire en attendant ils mont pas avertie et je suis dans la galère.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « puis je faire signer et donner ancienne convention au college ? »
          Non. Il faut simplement respecter la démarche souhaitée par votre employeur. ce n’est pas trop grave que vous ne disposez pas de la nouvelle convention avant votre RV avec le responsable d’entreprise où vous effectuerez votre immersion. Vous lui expliquerez que Pôle emploi ne vous l’a pas transmis à temps et dès réception, vous reviendrez la faire remplir après avoir convenu un autre RV pour cela. Bon courage pour demain.

          • Le dit :

            D accord merci mais le soucie ce qui me fait peur c est pour demande a pole emploi il faut donner des infos de l entreprise non?
            Et le soucie c est que on ma dir le pole emploi doit transmettre en premier la convention au collegz qui gere mon contrat et le college ferme vendredi 10juillet et que le college me renvoie la convention et moi j ai peur que en une semaine ben je n ai pas la convention… C est pour ca je voulais faire signer l ancienne…
            Sur la feuille periode d immersion il dise signature prescripteur c est qui le prescripteur?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, » le soucie ce qui me fait peur c est pour demande a pole emploi il faut donner des infos de l entreprise non? » Et bien, commencez par recueillir les infos nécessaires auprès de l’entreprise, suite de quoi, vous les donnerez à pôle emploi s’il en fait la demande.

            En réponse à votre interrogation,  » c est qui le prescripteur? »
            Le prescripteur est Pôle emploi.

  4. bil dit :

    Bonjour, je suis actuellement evs dans une école c’est mon deuxieme contrat d’un an. Mon deuxièeme contrat (d’un an) a bientôt finir.
    Est ce qu’il est possible que je puisse signer un nouveau contrat ou au bout de deux ans c’est fini?
    Je vous remercie par avance de votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est ce qu’il est possible que je puisse signer un nouveau contrat » et suivante « au bout de deux ans c’est fini? »
      Dans le cas général, oui, c’est fini quand la limite de 24 mois de contrat est atteinte. Pour les dérogations au delà de 24 mois,nous vous invitons à consulter la page consacrée à « Renouvellement contrat CUI-CAE par EPLE » en cliquant ICI.

      • Le dit :

        Bonjour j ai une question idiote avs on a un contrat 20h par semaine et sur notre de feuille de paie nombre d heure 86h60 (en un mois)donc concernant declaration de revenue quand ils dzmande le nombre d heures travail remuné dans l année on prend la base de 86h60 fois les mois qu on a travaillé??
        Dc par mois on est remuneré86h60?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation (pertinente), » concernant declaration de revenue quand ils dzmande le nombre d heures travail remuné dans l année on prend la base de 86h60 fois les mois qu on a travaillé?? » et suivante « Dc par mois on est remuneré 86h60? »
          Oui pour les 2 interrogations.

          • Le dit :

            Bonjour quand on nous met en arret de travail pour maladie contagieuse par exemple est t on payer?
            Exemple un salaire de 679 net je suis absente 1 semaine au final combien vais je etre payer en fin de mois?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation sur « arrêt maladie et rémunération « 
            En cas d’arrêt maladie constaté par certificat médical, votre employeur applique sur votre rémunération une déduction de 1/30,4166 à toute journée d’absence non rémunérée.
            Durant votre arrêt maladie, des indemnités journalières égales à 50% du salaire journalier de base (ou à 66,66% si vous avez 3 enfants à charge minimum, et à partir du 31è jour d’arrêt) vous sont versées par votre Caisse d’assurance maladie. les IJ sont versées après un délai de carence de 3 jours. Par exemple, en cas d’arrêt à partir du 1er juin, les IJ sont versées à partir du 4 juin.

          • Le dit :

            Bonjour je suis en premiere anne d evs j ai un contrat de 20h et mon contrat va jusqu en octobre mais a la rentree en septembre l enfant dont je m occupe a besoin de plus de 20h il a besoin de 23h alors est ce que c est possible d augmenter mes heures de travail?? Ou vont t il m envoyer ailleur.?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation,  » est ce que c est possible d augmenter mes heures de travail?? » et suivante  » vont t il m envoyer ailleurs.? »
            Non. Votre contrat de travail est de type CUI-CAE rémunéré 20h/hebdo par votre employeur. ce dernier a la possibilité de faire moduler votre temps de travail à hauteur de 24h pour tenir compte des périodes scolaires (temps où l’élève est présent) et périodes non scolaires (temps où l’élève est absent de l’école, dit aussi vacances).
            Dès lors, couvrant les 23h de l’élève concerné par un accompagnement par AVS, il ne sera pas nécessaire de vous affecter ailleurs.

          • Le dit :

            Mais j ai pas compris vous dite on ne peux pas augmenter mes heures dc ca veux dire je ferai des heures gratuite j ai in contrat de 20h et sil passer a 23h je faos 3h gratuite j ai pas tout compris vous que vous dite qu on ne peux pas augmenter mes heures

          • Le dit :

            Je c est pas si j ai bien compris mais si ol travaille 23h on est payé 20h c est ca?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            Nous vous réinvitons à consulter la page consacrée à « Planning/modulation temps de travail » en cliquant ICI.

  5. Audrey dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement AESH en CDD droit public auprès de l’Inspection académique de Grenoble (38) mon contrat se termine le 31 août 2015. Je souhaiterai continuer l’année prochaine, dois je en faire la demande avant la fin de mon contrat ou le renouvellement se fait automatiquement ?
    Merci de votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « dois je en faire la demande avant la fin de mon contrat ou le renouvellement se fait automatiquement ? »
      En principe, vous n’avez pas de démarche particulière à accomplir.
      Courant avril-mai, l’IA ASH transmet au chef d’établissement où vous êtes affecté et vous même un formulaire dit « compte rendu entretien professionnel », rempli et cosigné par vous même et le chef d’établissement. L’entretien préalable a pour objet d’évaluer votre période d’AESH écoulée au sein de l’établissement, votre valeur professionnelle et manière de servir en tenant compte d’une grille d’évaluation, l’appréciation par le chef d’établissement de la qualité de vos services….. De fait, l’IA ASH restera donc attentive à l’appréciation finale surtout exprimée par le chef d’établissement pour décider par la suite du renouvellement ou non de votre contrat.
      En cas de contestation de votre part sur le compte rendu de cet entretien professionnel, vous aurez toujours la possibilité de formuler un recours devant un tribunal administratif.
      Après envoi de ce formulaire d’entretien, même s’il s’avère positif pour vous, nous vous invitons tout de même à ne pas attendre la confirmation de renouvellement CDD fin août 2015 mais de se manifester régulièrement auprès de l’IA ASH entre mai-juin 2015 pour connaitre l’état d’avancement votre dossier professionnel.

      • Audrey dit :

        Merci de votre réponse. Je parle souvent de votre site à mes collègues AVS qui comme moi sont un peu perdues dans les méandres de la bureaucratie.

        • Christelle dit :

          Bonjour demain j entame mon dernier mois en tant qu avs . mais je suis tellement a bout a cause de la maîtresse qui me prend pr sa bonne a TT faire que je ne souhaite même pas reprendre et me mettre en arrêt maladie jusqu’au 31/03 qui peut. Me dire combien je percevrait en arrêt d un mois merci a vous

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « qui peut. Me dire combien je percevrait en arrêt d un mois ?
            En cas d’arrêt maladie d’un mois, après un délai de carence de 3 jours, vous percevrez Les Indemnités Journalières égales à 50% du salaire journalier de base (ou à 66,66% si vous avez 3 enfants à charge minimum, et à partir du 31è jour d’arrêt).
            A savoir :
            Une indemnité complémentaire maladie ou accident doit être versée par les EPLE employeurs aux salariés en contrat CUI-CAE ayant une année d’ancienneté absents en raison d’une maladie ordinaire, d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle. Pour en savoir plus, cliquer ICI.

          • kristel dit :

            Merci pour votre réponse a la fin du mois de mars cela fera deux ans de poste avs et j ai deux enfants

          • Le dit :

            Bonjour
            Dans mon contrat avs je dois faire une periode d immersion dans quel secteur doit je le faire…
            On me dit jamais la meme chose

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation,  » periode d immersion dans quel secteur doit je le faire ? »
            Cette clause de contrat n’a jamais été mise en oeuvre par un employeur EPLE, malgré que cela reste une obligation contractuelle pour lui.
            Pour en savoir plus sur la période d’immersion, nous vous invitons à cliquer sur « Qu’est-ce qu’une période d’immersion ? » ICI.

          • Le dit :

            Bonsoir je voulais avoir votre avis faire une periode d immersion dans un c.a.m.sp ( centre action medico social pecoce) est ce possible??

            On m avai dit il faut trouver dans secteur non marchand sois disant qui fait des benefices
            Mais bon ..ca un coup on me dit puis non

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse de votre interrogation, «  faire une periode d immersion dans un c.a.m.sp ( centre action medico social pecoce) est ce possible?? »
            La possibilité pour la personne de réaliser des périodes d’immersion auprès d’un ou de plusieurs autres employeurs (articles D. 5134-50-1 et suivants du code du travail) demeure effectivement une obligation que l’employeur doit mettre en oeuvre pour le salarié AVS ou EVS en contrat CUI-CAE.
            Malheureusement, cette obligation de l’employeur dans le cadre d’action de formation n’est jamais ou ne peut être respectée. L’explication tient principalement à ce que sa hiérarchie (le rectorat) ne l’autorise pas à respecter cette obligation contractuelle.

          • Le dit :

            Bonjour je rectifie mon erreur je doit faire une periode d immersion dans le secteur marchand est ce que le c.a.m.p.s Centres d’Action Médico-Sociale Précoce fait partie du. Secteur marchand???
            J aimerai faire ma periode immersion .
            Si non quelle structure du secteur marchand puis je faire une periode immersion exemple de secteur active du qecteur marchand?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « est ce que le c.a.m.p.s Centres d’Action Médico-Sociale Précoce fait partie du. Secteur marchand??? » Non. un CAMPS n’appartient pas au secteur marchand.
            En réponse à votre interrogation, « quelle structure du secteur marchand puis je faire une periode immersion exemple de secteur active du secteur marchand? »
            De manière générale:
            le secteur non marchand regroupe tout employeur de la fonction publique, hospitalière, territoriale, des associations médico-sociales, sociales, culturelles et institutions dits mixtes (exemple: Pôle emploi,…)
            Le secteur marchand regroupe tout employeur du secteur privé (grandes et petites entreprises, commerces, services marchands..)
            Il nous est donc impossible de vous désigner une structure du secteur non marchand en particulier. Le plus simple serait tout simplement de prendre contact avec votre référent pôle emploi qui pourra vous guider en efficacité dans votre recherche et tout en respectant votre attente.

  6. boukhiar dit :

    je suis avs depuis 3 ans et l academie me renouvelle pas mon contrat ai je droit a un solde de tout compte car j ai appeler mo employeur le lycee qui ma dit que les avs on pas droit a un solde de tout compte

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      L’envoi par un employeur d’un reçu de solde de tout compte n’est pas obligatoire. nous vous invitons à ne pas en exiger un. En effet, à signer un tel reçu, vous perdez toute possibilité légale de réclamer des sommes qui vous sont dues et non versées par la suite.

  7. PX dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement AVSi dans une CLIS en contrat AED. Travaillant auprès d’une enfant autiste, je souhaite suivre une formation Makaton, à qui dois-je m’adresser afin que cette dernière soit prise en charge ?
    Bien cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « à qui dois-je m’adresser afin que cette dernière soit prise en charge ? »
      Nous vous invitons à prendre contact avec le service Ressources humaines de votre académie ou auprès du service IA ASH de votre département pour prendre connaissance des possibilités de prise en charge et des formalités à accomplir.

  8. Laura dit :

    Bonjour,

    J’ai la reconnaissance de travailleur handicapé, cela fait 2 ans que j’exerce le métier d’avs, toujours avec des enfants qui ont de gros problèmes de comportement (rapport de force au quotidien..etc) je pense qu’il est temps que je fasse une reconversion professionnelle car je rentre épuisé et stressé le soir, ce qui me cause des vertiges, les journées sont difficiles, je reste calme mais je dois sans arrêt avoir la voix qui porte, c’est la seule façon de tenir tête à l’enfant, même le professeur est épuisé et parfois n’a plus le dessus. Mon employeur souhaite remettre ma reconnaissance handicap au pôle emploi pour demander une prolongation, je suis contre car moralement et psychologiquement je n’ai plus la volonté pour des rapports de force. (je sais que beaucoup de gens diront de quoi se plaint-elle, si elle est prolongé, mais l’enfant dont je m’occupe et un cas difficile) en outre les contrats seront de 24h payé 20h, ce qui me fera dépensé de l’essence en plus pour des allers -retours (je ne travaille pas à coté de mon domicile) ce qui me créée encore plus de difficulté financière. Est-il possible de ne pas avoir de dérogation ? Ma demande sort un peu de l’ordinaire.

    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-il possible de ne pas avoir de dérogation ? »
      Votre demande ne ressort pas de l’ordinaire. Il est sain et vous avez le droit d’exprimer ouvertement votre lassitude physique et morale à ne pas continuer d’exercer un métier AVS. Dans le cas présent, nous vous invitons à contacter rapidement un référent Pôle emploi pour exprimer cette lassitude physique/morale et légitimement parce que c’est votre droit, d’envisager avec lui une reconversion professionnelle plus conforme à vos souhaits. Sur constat de votre lassitude, le référent pôle emploi a toute autorité pour s’opposer à une demande de prolongation de votre CUI-CAE à titre dérogatoire déposée par votre employeur.

  9. paty séverine dit :

    Séverine
    Bonjour,
    mon contrat CUI AVS (je travail dans le Finistère, mais dépend du conseil régional du Morbihan) se termine le 10 février 2015, et celui-ci n’est pas renouvelé pour une deuxième année. Je viens juste d’être mise au courant. Que puis-je faire pour continuer dans ce milieu et garder cet emplois.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Que puis-je faire pour continuer dans ce milieu et garder cet emploi ? »
      Nous vous invitons à transmettre votre candidature (lettre de motivation + cv + lettre de recommandation éventuellement) à un poste AESH en CDD auprès de l’Inspection académique 29 -service IA ASH. Nous vous invitons également à consulter la page consacrée à « recrutement par CDD AESH » en cliquant ICI.

  10. nifa dit :

    Bonjour
    je suis en mission avs depuis décembre 2013 mon contrat ce fini en décembre 2015
    mais à ce jour je n’est tjr pas reçu mon contrat de travail malgré mes relances au lycée employeur et IA .comment faire pour recevoir une copie de mon contrat que je n’est jamais reçu du tout.
    de même je serai affecté à une nouvelle école en septembre jusqu’en décembre mais kel intérêt de suivre des enfants 4 mois c mal fichu leurs système
    merci de votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Il nous est nécessaire de connaitre la nature de votre contrat de travail (CUI-CAE ou AESH CDD droit publique) pour pouvoir vous répondre. merci de nous l’indiquer;

      • nifa dit :

        Bonsoir
        je suis en cui mission avs
        durée 24 mois
        Merci de votre réponse

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Suite à votre réponse, nous vous invitons à prendre contact rapidement avec une organisation syndicale pour un soutien et une aide correspondante à votre situation anormale. Vous devez disposer d’un contrat de travail en bonne et dû forme dès votre prise de fonction. Son absence signifie que vous êtes sur le plan juridique strict en CDI. Ainsi le fait pour votre employeur de mettre fin à votre contrat de travail obéira à des règles très spécifiques dont, par exemple, le versement d’indemnité de licenciement et ce non respect peut le conduire à être condamné par un conseil des prudhommes si vous y ester.

      • Le dit :

        Bonjour une petite question je suis avs et si un jour une aprem je doit m absenter la directrice de l ecole est d accord et que je ratrape mes heures le lendemain. je doit en avertir mon employer?(c est un college?un simple mail suffit?
        Sincerement est ce que toute les avs qui doivent s absenter pour un certain motif le signale toujours a son employer?si on le signale pas quel sont les risques

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « doit en avertir mon employeur? » et suivante « un simple mail suffit? »
          Le simple bon sens doit jouer. Vous vous absentez de votre lieu de travail sans prévenir votre employeur. Que se passera-t-il à votre avis s’il tente de vous joindre, que vous avez un accident pendant cette absence ? Il sera heureux ou pas de votre initiative ?

          En réponse à votre interrogation, « est ce que toute les avs qui doivent s absenter pour un certain motif le signale toujours a son employer? » et suivante « si on le signale pas quel sont les risques ? »
          Vos collègues AVS signalant avec le formulaire ad hoc leur absence de leur lieu de travail (même de courte durée) sont généralement appréciée par leur employeur pour leur qualité de respect de leurs devoirs de salarié. Une appréciation positive de ce type est habituellement retenue par l’employeur pour le renouvellement de leur contrat au titre de la confiance accordée en leur valeur professionnelle.

          • Le dit :

            Oui logique
            Puis je envoyer un mail juste a mon employeur ou obligatoirement envoyer la feuille d absence car ca doit etre signer par ien et le l employeur donc ca peut être long…
            Donc juste un mail possible?
            En mail si je dit que je doit m absenter pour raison personnelle et que je rattrape dans la semaine je ne c est pas si c est acceptable motif personnel
            J ai peur qu il ne comprenne pas et qu il me retienne de la paye

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « Puis je envoyer un mail juste a mon employeur ou obligatoirement envoyer la feuille d absence car ca doit etre signer par ien et le l employeur « 
            La règle est de transmettre la feuille d’absence à l’employeur.
            En réponse à votre interrogation, « si je dit que je doit m absenter pour raison personnelle et que je rattrape dans la semaine je ne c est pas si c est acceptable motif personnel »
            Quelque le soit le motif de l’absence, c’est à l’employeur seul de décider d’accorder le congé avec ou sans récupération d’heures non travaillées, avec rémunération ou non.
            Maintenant, un employeur EPLE est plus « humain » que vous pensez. Tant qu’une demande d’absence pour raison personnelle relève de l’exceptionnel, qu’un accord viable avec votre chef d’établissement d’affectation a été trouvé, il arrive qu’un employeur EPLE « ferme » les yeux sur la raison invoquée et n’exigera pas que vous justifiez votre absence.

          • Le dit :

            Bonjours une amie me demande concernant la feuille d absence elle doit etre signer par l ien!est ce que l ien verifie les motifs que l on met ?en appelant les personnes concerner suivant les motifs???

            Pour ma part le motif que je m absente c est que je fait un changement d horaire j inverse deux jours par rapport a l enfant que je m occcupe (le jour ou je fini plu tot lui va rester plus tard exeptionellement dc je change horaire exeptionnelement pour m en ocuper
            Est ce que l ien va accepter ou il peux refusé?va t il verifie aupres des parent de l enfant si je dit vrai?

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « est ce que l ien verifie les motifs que l on met ? » et suivante « en appelant les personnes concerner suivant les motifs??? »
            Nous supposons que si la responsable IEN réclame une feuille d’absence avec les motifs invoqués, c’est pour vérifier par acquis de conscience professionnelle (elle est « payée » pour ce faire) et éventuellement, appeler la personne en cas d’éclaircissement si nécessaire.

            En réponse à votre interrogation, « Est ce que l ien va accepter ou il peux refusé? » et suivante « va t il verifie aupres des parent de l enfant si je dit vrai? » Bon, d’abord, rassurez vous. La responsable IEN en charge de valider votre absence n’appartient pas au service de renseignement du ministère de l’intérieur. D’autre part, votre demande d’absence est négociée au préalable avec le chef d’établissement. Des aménagements d’horaire effectués exceptionnellement dans l’intérêt de l’enfant trouvent toujours bon accueil quand ils ont été validés au préalable par le chef d’établissement. inutile de parler à la responsable IEN de la promesse de macarons au chef d’établissement et à l’enfant pour obtenir impérativement cet aménagement provisoire d’horaires.

          • Le dit :

            D accord
            Merci l ien ne vas pas jusqu a appeler les parents de l enfant?ou sa arrive?pour voir si c est vrai
            Quand on change horaire exceptionnellement part rapport a l enfant?
            ( de toute maniere y a la signature de la directrice de l ecole mais bon ca arrive parfois qu ils appelent les parents?)

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à l’interrogation, « l ien ne vas pas jusqu a appeler les parents de l enfant?ou sa arrive?pour voir si c est vrai Quand on change horaire exceptionnellement part rapport a l enfant? »
            Non, la responsable IEN en charge de la vérification des autorisations des absences des agents AESH ou EVS ne s’assurent pas de vos motifs d’absence auprès de la maman et du papa de l’enfant, sauf s’il s’agit de sa fille, de son damné gendre et de son petit-fils (ou petite fille). Dans ce dernier cas, prévoyez des macarons supplémentaires.

            En réponse à votre interrogation,« ca arrive parfois qu ils appelent les parents? »
            cela arrive mais pas pour vérifier le motif de vos absences.

  11. béa dit :

    bonjour, j’ai occupé durant 12 mois un poste d’assistante administrative dans une école. j’ai signé un contrat de renouvellement de CAE approuvé par pole emploi. Cependant, le directeur avec qui je travaillais à refuser de me reprendre, mon contrat de renouvellement a donc été suspendu . voila, j’aimerais savoir quels sont mes recours ? ais-je droit à des indemnités pour fin de contrat anticipé ? puis-je demander à etre affecté à un autre poste ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » savoir quels sont mes recours ? » et suivante « ais-je droit à des indemnités pour fin de contrat anticipé ? » et suivante « puis-je demander à etre affecté à un autre poste ? »
      Il est nécessaire de distinguer directeur (du lieu d’affectation) et l’employeur (celui avec qui vous avez signé un contrat de travail renouvelé). Contrat signé et date vaut valeur d’engagement durant toute la durée du contrat. De fait, votre employeur est tenu de vous rémunérer à compter de la date début du contrat et il appartient au seul d’employeur de vous affecter sur un autre établissement. Il est indispensable dans le cas présent de faire acte de présence sur le lieu d’établissement même si le directeur ne souhaite pas votre présence, de le faire constater en appelant votre employeur et en lui signalant que vous restez à sa disposition à domicile.

  12. Karen dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en contrat CUI Employée Vie Scolaire dans une école maternelle, mon contrat se termine le 4/07/2015 après 21 mois en poste.
    Puis -je demandée une prolongation à ce contrat étant donné que je suis bénéficiaire du RSA et à qui faire la demande?
    merci pour vos réponses

    Karen (33)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis -je demandée une prolongation à ce contrat étant donné que je suis bénéficiaire du RSA ? » et suivante  » à qui faire la demande? »
      Pour une prolongation au delà de 21 mois (limite 60 mois), la condition bénéficiaire de RSA n’est pas suffisante, il est nécessaire d’être âgé de plus de 50 ans à date de fin de contrat actuel. Voir page consacrée à « Renouvellement contrat CUI-CAE par EPLE » en cliquant ICI.

      • lou rivet dit :

        Bonsoir,

        Je pose ma question ici car je n arrive pas autrement!!!
        Je suis EVS direction et mon contrat de 2 ans se terminera fin juin (enfin cela fera 18 mois et a été renouvelé 2 fois, peut il être renouvelé pour les 6 mois restants?)
        J’ai demandé à l’inspection si je pouvais postuler en tant qu’AESH, ils m ont répondu assez sèchement que non vu que j avais eu un contrat EVSD et non EVSH, j’ai une licence en Sciences de L’éducation et pas un diplôme dans le domaine d’aide à la personne. Quand est-il exactement? Quelles sont mes possibilités ? Est-ce que pole emploi est en mesure de m’appuyer? Et sinon quel avenir pour les EVSD qui pourtant remplissent eux aussi une vraie fonction?
        Merci beaucoup pour votre réponse et votre engagement, bonne continuation à vous.

        Lou EVS44

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « peut il être renouvelé pour les 6 mois restants? »
          Non. La limite légale de votre CUI-CAE est effectivement de 24 mois mais pour qu’une reconduction de votre contrat soit possible, il faudrait que ce nouveau contrat couvre l’ensemble des périodes scolaires (36 semaines de l’année 2015-2016) et son terme compris entre début juillet et fin août. cela porterait ce contrat CUI-CAE à 12 mois, bien au delà de vos 6 mois auxquels vous pouvez prétendre.

          En réponse à votre interrogation, « Quand est-il exactement? » et suivante  » Quelles sont mes possibilités ? » et suivante « Est-ce que pole emploi est en mesure de m’appuyer? »
          Vous exercez comme EVS assistante à la direction d’école sous CUI-CAE. La nature de vos fonctions ne sont pas celles de vos collègues AESH en CUI-CAE. La réponse négative de l’IA à votre candidature pour un poste AESH, hormis qu’elle soit sèche, obéit avant tout à une logique qui se réfère à des textes existants. Pour découvrir ces textes, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « recrutement par CDD AESH » en cliquant ICI.
          Vous l’avez déjà compris. Vos possibilités de rebondir comme AESH à la suite de votre expérience professionnelle comme EVSD se retrouvent très limitées. Le soutien de Pôle emploi pour ce type de démarche professionnelle ne pourra s’effectuer.

          En réponse à votre question, «  « Et sinon quel avenir pour les EVSD qui pourtant remplissent eux aussi une vraie fonction? »
          Depuis 2006, date de création des postes EVSD a toujours maintenu une ligne de conduite ferme: celle de la reconnaissance du métier assistant à la direction d’école effectué par le personnel EVS en CUI-CAE et qui passe, pour ces derniers par leur pérennisation au sein de l’éducation nationale. Pour être encore plus clair, nous avons toujours estimé et affirmé que cette pérennisation passe par une titularisation du personnel EVS et AESH en CUI-CAE.
          Aussi, votre question est la question récurrente que nous posons systématiquement à l’institution éducation nationale, aux organisations syndicales, politiques, associatives…depuis 2006. Elle sera posée à nouveau par l’UNEAVS lors de l’audience avec,M. Arnaud FLANQUART, conseiller en charge de la santé, du sport et du handicap auprès de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, le 9 février 2015 à 14h30 au MEN, 101 rue de Grenelle 75007 PARIS

          • lou rivet dit :

            merci beaucoup pour vos réponses, espérons que cette audience du 9 février soit productive….

  13. Lauret dit :

    Bonjour,
    je suis EVS depuis le 15/03/14 dans une école dans le 44. Suite à mon congé maternité qui se termine aujourd hui, il m’a été proposé un avenant car la petite fille dont je m’occupais a une nouvelle EVS depuis la rentrée. Mon poste est désormais plus axé sur une aide au directeur d’école (mission principale), mais il est aussi mentionné que je peux être amenée à m’occuper de nouveau d’un ou de pls élèves comme je le faisait avant (mission secondaire).. Je commence donc une nouvelle mission dans un nouvel établissement, je ne connais personne, j’arrive en cours d’année…. Ma question est assez simple: J’allaite encore mon bébé, et je voudrai savoir si je peux disposer de 10 à 15 minutes pour tirer mon lait afin d’éviter tout accident gênant….. ? Je ne demande pas de frigo ou un quelconque dispositif pour conserver mon lait, juste le tirer pour me soulager et éviter d’être trempée en fin de matinée…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « J’allaite encore mon bébé, et je voudrai savoir si je peux disposer de 10 à 15 minutes pour tirer mon lait afin d’éviter tout accident gênant….. ? « 
      Votre question a déchaînée la solidarité féminine au sein des membres Uneavs en déclenchant les réactions suivantes:
      De Barbara
      Allez, je mets mon grain de sel, vu qu’on touche aux droits des femmes, à l’égalité des sexes et tout et tout…. C’est une vraie question de société, l’allaitement ! Les femmes subissent une certaine pression pour allaiter, mais en fait, c’est un vrai challenge ! (pour ne pas dire une vraie galère, dans mon cas…..)
      Et cela peut paraitre drôle vu de l’extérieur, mais c’est en fait une vraie torture, quand ça dure.
      Le temps de pause pour allaiter ou tirer son lait est légal. Et quand on sait comme c’est déjà compliqué d’allaiter, autant faire valoir ce droit….
      http://legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArticle=LEGIARTI000006900911&dateTexte=&categorieLien=cid
      Par contre, que ce soit clair : cette pause n’est pas décomptée du temps de travail. si elle pause 30 min, elle part aussi 30 min plus tard, en gros.

      De Dom.
      ce n’est pas simple d’allaiter, on sait que d’un point de vue nutritionnel c’est plutôt une bonne chose (les femmes médecins allaitent presque toutes), il faut, sans faire de prosélytisme, donner les moyens aux mères de pouvoir le faire. Ce n’est pas très compliqué à mettre en oeuvre ; il faut un endroit à l’abri des regards, 20 mn devant soi au moins, et, un réfrigérateur pour conserver le lait tiré.
      Il y a effectivement le texte cité par Barbara qui le prévoit. C’est donc un droit.
      Entre, donner à choisir à une femme de s’arrêter de travailler si elle veut continuer à allaiter, ou, lui ménager une heure par jour pour se retirer tirer son lait, on comprend que la décision est rapide. Les femmes françaises n’ont pas tant d’enfants que ça pour qu’on ne les ménage pas un peu au début de leur retour au travail. En plus c’est prévu.
      Reste à le faire appliquer.
      De plus en plus de femmes le font sur leur lieu de travail. je me souviens de l’ancienne directrice de l’école à côté qui venait tous les midis le faire dans notre école maternelle. Nous lui avions aménagé un coin dans la salle des maitres et nous la laissions tranquille 20 mn. Ce n’est pas très compliqué à organiser. Je lui conseille de s’adresser à son directeur ou directrice pour lui demander de lui permettre de le faire en précisant que c’est un droit.

      De Véro
      Je mets mon grain de sel aussi, j’ai testé pour vous. Quant à la conservation du lait, je lui recommande quand même la glacière qui se branche parce que c’est déjà assez peu sexy de faire ça, alors si c’est pour le jeter, ça fout vraiment les b…Perso c’était sur ma récré et ma pause méridienne. Si dans son école il ne lui laisse même pas cette possibilité là c’est vraiment des obtus.
      PS : je peux même lui filer des tuyaux sur le bon matériel à louer gratuitement !

      De l’administrateur du site: le droit existe. Il serait simplement judicieux d’évoquer auprès du directeur/directrice d’établissement cette nécessité de pause pour allaitement en un endroit adapté et sur la période pause récré. En cas de difficulté, recontactez nous.

    • Lauret dit :

      Je vous remercie pour vos reponses ! Au jour d’aujourd’hui, aucune solution n’a encore été trouvée pour que je dispose d’un petit tps dans la mâtiné pour tirer mon lait….. Je m’occupe d un élève qui est entièrement dépendant de moi, il m’est donc impossible et impensable « de le poser dans un coin », pour aller tirer mon lait…… (ma demande est toutefois étudiée).. Autre point : A l’arrivée dans cet établissement, le poste devait être essentiellement administratif, avec en mission secondaire un accompagnement auprès d un ou de pls élèves… un avenant à mon contrat à été redigé dans ce sens… la réalité sur le terrain est tout autre: aucune tâche administrative… l’emploi du tps « officiel » que l’on m’a donné n’a rien à voir avec les missions réalisées….. je me sens un peu mal à l’aise face à tout ça… j’ai déjà l’impression d »abuser en demandant l’aménagement d’un moment pour tirer mon lait même si c’est un droit… le personnel encadrant n’est pas désagréable avec moi mais peut être que ça ne va pas durer si je commence à leur faire remarquer que je ne suis pas là pour faire tout et n’importe quoi…. Qu est ce que je risque par exemple, en cas de soucis lorsqu on me demande d’encadrer un groupe d’élèves ?

  14. nap dit :

    Bonjour en contrat avenir aide au directeur d école de 2006 à 2009 je postule ce jour à un emploi similaire mais pôle emploi refuse ma candidature sous prétexte que j’ai déjà travaillé pour l’éducation Nationale. Est-ce un motif pour refuser ma candidature ? Etant maman solo, ayant eut une expérience similaire qui s’est trés bien passée, cet emploi était une aubaine pour moi, vivant en campagne. Merci à ceux qui pourront me dire si oui ou non le conseiller pôle emploi peut refuser de transmettre ma candidature… Merci… Departement 04.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce un motif pour refuser ma candidature ? »
      En matière d’accès à un emploi en CUI-CAE, Pôle emploi dispose légalement du droit de sélection des candidatures des postulants. Il est récurrent de constater que des agences Pôle emploi répugnent à permettre à un demandeur d’emploi de postuler sur un emploi en CUI-CAE dans l’éducation nationale déjà accompli par le passé. Par ailleurs, les employeurs EPLE sont devenus très frileux à ré-emnbaucher du personnel en CUI-CAE ayant déjà accompli ce type d’emploi AAD par le passé. En effet, la jurisprudence des tribunaux prudhommes condamne désormais systématiquement l’employeur qui s’adonne à cette pratique en l’obligeant à verser des indemnités réparatrices conséquentes au salarié EVS l’ayant poursuivi.

      • nap dit :

        Bonjour merci de votre réponse.
        Je suis trés étonnée.
        Sachant qu il ne s agit pas de la même école ni du même département.
        Je suis donc exlut de toute possibilité dans l éducation Nationale.
        J attend une réponse de pôle emploi car j ai contesté et je vais aussi téléphoner…
        Je vous tiens au courant. Sinon puis je candidater en enlevant cette expérience de mon cv ? Je fais partie de ces premiers emploi avenir ayant eu pour formation un case à cocher « adaptation au poste » je me suis démenée avec plaisir pendant trois années
        J ai moi même rédigé le Projet d école avec les notes et post it des enseignants, projet que l académie a félicité. Les enseignants et la direction avaient demandé à ce que je reste mais impossible… J ai participé aux actions et activités de l école en dehors de mes heures, téléthon, vide greniers, fête de l école… Je ne me plains pas car cela me plaisait beaucoup. Mais là ça me met en colère… Merci de votre réponse et attention.

      • vievie dit :

        61 En réponse à NAP je suis dans le même cas j’ai effectué 3 ans avs en cae et quand je postule pour des offres au pole emploi il refuse ma candidature car déjà effectuer 3 ans et j’ai droit jusqu’à 5 ans car plus de 50 ans et rsa il faut peut être faire quelque chose merci

        • nap dit :

          Bon alors pour ma part pas de reponse de l académie.
          Pôle emploi ne sait pas on me conseille une formation plutôt.
          Les cui cae c est pas super…oui sauf qu aprés réflexion d une journée une formation serait loin de chez moi et avec des horaires incompatibles avec ma vie de famille et oui j ai aussi une vie de famille…
          Au final par ce simple coup de telephone changement de mon profil demandeur avec en categorie metier emploi vie scolaire. Ce qui n est pas mon metier initial…
          Et en preparation formation ce qui au final n est pas possible actuellement…
          Pas de réponse à la question initiale et obligée de prendre rdv pour redevenir demandeur dans ma categorie car ils ne peuvent pas revenir en arriere……. Par telephone…
          Bref… Ne demandez rien, c est pire que mieux…

          • Le dit :

            Bonjour c est quoi les conditions pour etre renouveller comme contrat cui?
            J explique ma situation j ai deja fait deux ans de cui puis pendant 1ans et demi j ai fait autre chose et la j ai rataquer un poste avs en contrat cui alors j aimerai savoir les conditions de renouvellement??
            Et si j ai des chances d etre renouvellé
            J ai 24ans

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « c est quoi les conditions pour etre renouveller comme contrat cui? »
            nous vous invitons à consulter la page consacrée à « Renouvellement contrat CUI-CAE par EPLE » en cliquant ICI.

          • patricia sutera dit :

            bonjour, tu peux beneficier d’une dérogation pour un an suplémentaire si pole emplois accepte ou demander a L’IA un poste

  15. nouria dit :

    Bonjour,
    Après 2 ans de contrat CUI auprès d’un enfant à la maternelle, je ne suis plus renouvelée, mon contrat s’est terminé le 31 oct 2014…le problème que pour me réinscrire à pôle emploi et remplir un dossier d’allocation chômage je dois recevoir une attestation de l’employeur,sauf que le lycée Rxxxxxx Dxxxx à Cxxxx Exxxxxx, mon employeur ne m’a pas envoyé d’attestation et lorsque j’appelle, ils me répondent qu’ils sont débordés par le recrutement et la signature des contrats et ils me promettent de me l’envoyer mais à ce jour, le 19/11/14 j’ai rien eu et à la fin de mois je vais rien recevoir puisque je n’ai aucun salaire aucune aide et je vis seule, donc je ne comprends rien et je ne sais pas quoi faire …. , si quelqu’un peut me renseigner je vous remercie et je vous souhaite bonne journée

    Note administrateur:
    identifiant lycée « masqué » par respect de déontologie lié au site.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » je ne comprends rien et je ne sais pas quoi faire …. , si quelqu’un peut me renseigner »

      A l’expiration du contrat de travail, l’employeur doit délivrer obligatoirement:
      • un certificat de travail, quels que soient les motifs de la rupture (Article L. 1234-19 du code du travail) comportant les mentions obligatoires suivantes (Article D. 1234-6 du code du travail) dates d’entrée et de sortie du salarié, nature et période des emplois occupés, le solde du nombre d’heures acquises au titre du droit individuel à la formation et non utilisées,,
      • une attestation Pôle emploi afin que le salarié puisse exercer ses droits aux prestations d’assurance chômage, et transmet cette attestation à Pôle emploi (Article R. 1234-9 du code du travail)
      Dans un premier temps, nous vous conseillons d’envoyer un courrier avec AR à votre employeur rappelant ses obligations texto ci-avant et lui signalant qu’à défaut de ne pas envoyer les documents précités dans les plus brefs délais (7 jours), vous saisissez en référé immédiat le tribunal des prudhommes avec le soutien juridique d’une organisation syndicale.
      Dans un deuxième temps, contactez ddans la foulée d’envoi de votre courrier, une organisation syndicale pour un soutien et une aide dans votre démarche pour récupérer vos documents. Il est probable que vous rencontrerez un conseiller syndical des salariés et selon la célérité à laquelle votre employeur répondra à votre courrier avec A/R, il vous indiquera comment procéder pour un référé immédiat un tribunal des prudhommes.

    • kristel dit :

      J ai eu le mm soucis que toi avec le mm employeur ils m ont bien envoyer promener depuis le 30/09 comme toi aucun papier bah crois moi que j ai saisi les prud homme je passe en refere le 4/12/2014.
      Sauf que moi il m avait dit que mon contrat allait jusqu an mars 2015
      mais mon avenant allait jusqu au 30/09 il m ont dit rester dans cette école on vs appelera pr signer le nouveau contrat.
      dc j ai continuer a travailler au dela de septembre.
      octobre ni paye ni fiche de paye.
      ni fin de contrat.
      bref je sais pas si je suis en contrat ou non.
      je les appele ils disent qu il n on jamais dis ca et que je peux rever pr qu on me paye octobre.
      j ai monter un dossier beton pr les prud hommes et attend le 4 avec impatience ! N hesite pas

      • Le dit :

        Bonjour je suis avs je fais 20h semaines donc dans le mois sa me ferai 80h
        Et quand je regarde une feuille attestation de travail a la case nombre d heure travaillé il y a marqué 86,60 heure travaillées pouvez vous m expliquer d ou sorte ces 6h60 heures en plus??
        Je me demande ce que je vais dire a pole emploi lord de l actualisation car il demande nombre d heure travaillees est ce que je mets 80h ou 86h60??

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » pouvez vous m expliquer d ou sorte ces 6h60 heures en plus?? »
          Votre rémunération mensuelle est calculée sur la base de 20H semaine. 1 mois fait 4 semaines de 7 jours + 2/3 jours environ Les 80 heures correspondent à 4 semaines (4X7 jours+28 jours). Les 6h60 correspondent à ces 2/3 jours environ.

          EZn réponse à votre interrogation, « est ce que je mets 80h ou 86h60?? »
          86h35 (le 60 correspondant 60/100 de 1 heure)

        • vivie59 dit :

          Lors de l’actualisation sur pôle emploi, il faut déclarer le montant brut et 86 H , la case refuse les minutes.
          Pourquoi 86H60 ? Et bien parce que les heures sont mensualisées.
          Bon courage.

  16. Driano dit :

    Bonjour,
    j’ai fait une erreur. J’ai hésité longuement a renouveler mon contrat CUI et finalement j’ai dit non. En reflechissant bien je me suis rendue compte que mon boulot me plaisait. J’appelle une heure apres avoir dit NON pour le renouveler. On me dit c’est trop tard tous les papiers ont été envoyés.
    Alors je vous demande si c’est possible de postuler mi décembre pour le même poste sachant que mon contrat se termine le 1er décembre?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « si c’est possible de postuler mi décembre pour le même poste sachant que mon contrat se termine le 1er décembre? » cela va être compliqué mais ce n’est pas impossible. Osez tenter votre candidature à nouveau et croisez les doigts pour une réponse positive.

      • Driano dit :

        Pourquoi ce serait compliqué ?
        Merci pour votre rapidité !

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Pourquoi ce serait compliqué ? »
          Il faut parfois accepter de « se mettre à la place  » d’un employeur se devant gérer une motivation professionnelle « flottante » d’un salarié.

          • Le dit :

            Bonjour on doit passer une visite medecale et renvoyer le papier de la visite que le docteur a signer 10jours avant la fin de la periode d essai..moi je l ai envoyer y a 2-3semaine en timbre gris hors mon employeur ne la pas recu pourtant je l ai envoyer on est le 20 novembre et fin periode d essai le 30 novembre alors ma question s il non pas recu le papier visite medicale je peux etre virée????

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, » s il non pas recu le papier visite medicale je peux etre virée???? »
            Non. Le défaut de réception de papier de visite médicale par votre employeur ne constitue pas une faute professionnelle. Par simple précaution et pour prouver votre bonne foi, retournez voir le médecin pour demander une simple attestation de votre passage à son cabinet. Son secrétariat a forcément du noter votre horaire de passage et conserver trace de cette visite médicale pour vous en faire une copie. Renvoyez le tout à l’employeur dans les plus brefs délais.

      • Le dit :

        Bonjour au cours de la formation aseh il y a un module analyse de pratique pouvez vous m eclaircir sur ce module en quoi ca consiste?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » pouvez vous m eclaircir sur ce module en quoi ca consiste? » Il s’agit vraisemblablement de comprendre et connaitre les limites de sa posture professionnelle en matière d’accompagnement scolaire d’un élève en situation scolaire s’effectuant en coopération avec un collègue enseignant (ce que je peux faire, ce que je ne peux pas faire, ce que je ne dois pas faire). Il s’agit aussi de réfléchir aux modalités pertinentes d’un accompagnement dans le temps, le lieu, l’espace tenant compte la nature du handicap de l’élève et de ses besoins identifiés (par exemple: où, quand, comment me positionner auprès de l’élève lors du déroulement d’une séquence pédagogique ?).

  17. Lauret dit :

    Bonjour,
    Je suis AVSI depuis le 15 mars 2014. Contrat de 2 ans. J’étais en poste dans une école dans une commune du sud de Nantes jusqu’au vacances d’été. J’ai déménagé en avril dans le nord de Nantes, à une trentaine de km de l’école où j’étais affectée (suite obtention d’un HLM demandé depuis 3 ans). Depuis aout, je suis en congé maternité. Celui ci se termine mi décembre. Avant les congés d’été, le service contrat aidé m’avait annoncé que je serais affectée dans une autre école à mon retour, plus près de mon domicile actuelle. A ce jour, malgré mes multiples demandes pour m’organiser un minimum (solution de garde pour mes 2 enfants car la creche me demande un minimum d’info), on ne sait pas où je serais affectée, on m’a tout de même informée que ça serait probablement de nouveau dans le secteur où je travaillais (donc au minimum à 30 km de mon domicile) car il n’avait pas de poste de libre dans le nord de Nantes et dans les communes avoisinantes. Je devais refaire un courrier pour demander une mutation près de mon nouveau domicile, et que peut être fin mars, on me trouverai un poste…. On me répond la même chose depuis aout (appelez nous en septembre, puis en octobre, puis en novembre…) Est il normal de ne pas savoir où je travaille dans un mois ? Peut on me faire travailler aussi loin ? car entre les frais de garde et les frais de déplacements (60 km aller retour par jour), je vais travailler à perte !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Est il normal de ne pas savoir où je travaille dans un mois ? » et suivante  » Peut on me faire travailler aussi loin ? » <Les besoins d'accompagnement d'un élève handicapé dans un établissement scolaire demeurent toujours la priorité d'un service IA ASH. Pour un coordonnateur IA ASH, il s'agit de s'assurer de cette obligation de service avec un personnel AVS en attente d'affectation. ou d'en recruter si nécessaire. En principe, ce coordonnateur tente d'affecter un AVS en un établissement scolaire dans un rayon moyen de 15Km de son domicile. Parfois, cela se révèle impossible. Dans ce rayon de 15km autour de votre domicile, il peut très bien ne pas exister de besoin d'accompagnement d'un élève handicapé dans un établissement scolaire.
      Il se peut effectivement qu'une affectation en poste AVS dans un établissement scolaire situé au delà de cette limite de 15km vous soit proposée. Elle nécessite obligatoirement votre accord. A défaut de votre accord, votre employeur peut être amener à procéder à votre licenciement.
      seule possibilité: patienter jusqu'à la fin de votre congé de maternité pour connaitre votre affectation exacte et décider en connaissance de cause votre accord ou non pour cette affectation.

  18. christelle dit :

    Bonsoir
    je suis avs en contrat cui
    j ai signer mon avant dernier avenant mi septembre 2014 qui allais jusqu’à fin septembre 2014.
    L employeur m a dit vous etes dans tel ecole jusqua jusqu’à mars 2015 vous inquiétez pas on vous appeleras pr signer le contrat .Les jours sont passés arriver fin octobre pas de paye ni fiche de paie.
    j appel l employeur qui me dit ah non on ne vous a pas dit ca . On vs appelez vs n etes pas venu
    vous n etes plus en contrat on vs paieras pas octobre et debut novembre non plus
    grosse surprise.
    que faire svp vraiment besoin d aide

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « que faire svp vraiment besoin d aide ? »
      Il serait de nécessaire de vous mettre en relation rapidement avec une organisation syndicale proche de votre leu de résidence pour un soutien et une démarche d’aide à retrouver vos droits. Pour cela, nous aurions besoin de votre N° de département pour vous fournir les coordonnées d’un partenaire syndical.
      Dans l’immédiat, vous allez devoir rassembler toutes preuves (écrits, témoignages,….) sur votre lieu démontrant que vous étiez bien en poste depuis septembre 2014.
      A description de la réaction de votre employeur, tout tend à démontrer qu’il vous a « oublié » et mise sur votre méconnaissance du code du travail pour tenter de faire « oublier » que vous avez des droits.Et parmi ces droits existent qu’à démontrer que vous étiez en poste en octobre, vous êtes en CDI. Comme démarche à effectuer : il sera utile de lui rappeler l’existence des articles du code du travail et de l’existence des tribunaux prudhommeaux en cas de conflit de cette nature.

      Il faut avoir en tête que l’Article L5134-28-1 du code du travail précise : « Une attestation d’expérience professionnelle est établie par l’employeur et remise au salarié à sa demande ou au plus tard un mois avant la fin du contrat d’accompagnement dans l’emploi ». Si votre employeur n’a pas procédé à la remise de cette attestation d’expérience professionnelle, il est déjà en infraction.

      Ensuite, à l’expiration du contrat de travail, l’employeur se devait délivrer :
      • un certificat de travail, quels que soient les motifs de la rupture (Article L. 1234-19 du code du travail) comportant les mentions obligatoires suivantes (Article D. 1234-6 du code du travail) dates d’entrée et de sortie du salarié, nature et période des emplois occupés, le solde du nombre d’heures acquises au titre du droit individuel à la formation et non utilisées,,

      • une attestation Pôle emploi afin que le salarié puisse exercer ses droits aux prestations d’assurance chômage, et transmet cette attestation à Pôle emploi (Article R. 1234-9 du code du travail)
      Autrement dit, si fin septembre, vous n’avez pas reçu ces documents, il est en infraction. il tentera sans doute pour rattraper en vous envoyant ces documents obligatoires + un reçu pour solde de tout compte (document facultatif). Ne signez pas et ne renvoyez pas ce reçu pour solde de tout compte, même sous la contrainte.

  19. hakima ghouti dit :

    Bonjour,
    A qui dois-je m’adresser pour demander un renouvellement.Merci beaucoup à tous ceux qui répondent sur ce site et surtout à M.Briand0493

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « A qui dois-je m’adresser pour demander un renouvellement? »
      Il faut adresser votre demande à votre employeur actuel (celui qui est indiqué sur votre contrat de travail). Merci en retour pour vos encouragement.

  20. Nouria dit :

    bonjour
    est ce que pour quelqu’un qui touche le rsa active pourra faire une demande de dérogation pour une reconduction du contrat avoir effectué 24 mois de travail AESH ou il faut avoir 50 ans ..
    merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que pour quelqu’un qui touche le rsa active pourra faire une demande de dérogation pour une reconduction du contrat avoir effectué 24 mois de travail AESH ou il faut avoir 50 ans .. »
      Pour obtenir la dérogation à la limite 24 mois d’un CUI-CAE, il faudra être âgé de + de 50 ans et bénéficiaire du RSA « active »

  21. patricia fourtier dit :

    trop de complications autours de ces contrats, trop de lois, trop de décrets , trop de circulaires.On n’a pas d’interlocuteur, personne ne n’écoute, personne ne soucie de notre situation « nous somme le maillon faible dans ce circuit… » nous sommes comme un ballon à lancer tantôt vers pole emploi tantôt vers IA tantôt vers la préfecture vers les lycées et les collèges qui gèrent nos contrats..
    personnellement après deux ans au sein d’une école maternelle et j’ai frappé à toutes les portes pour une reconduction de mon contrat au moins jusqu’à la fin de cette année scolaire et je suis bénéficiaire de RSA active mais pole emploi m’a dit ce n’est pas nous.. ia m’a dit ce n’est pas possible une reconduction après 24 mois…
    les enseignants et les parents des enfants en situation d’handicap restent perplexes parce qu’on est 2 avs dans la même école et nos contrats ont pris fin ce mois-ci et aucune proposition pour nous remplacer pour l’instant , un de ces parents se tourne vers le privé pour embaucher une AVS pour leur enfant….
    en tous les cas, je jette l’éponge… le combat des avs n’a pas d’issue et je quitte la France vers l’Angleterre avec l’espoir de changer ma situation

  22. Le dit :

    Bonjour logiquement pole emploi mette combien de temps normalement pour donné leur accord pour une eligibilité a un contrat cui cae pour emploi evs avs a un recruteur?
    Avs c est avec bac donc si on la pas pole emploi refusera même si on est eligible au contrat cui cae?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « pole emploi mette combien de temps normalement pour donné leur accord pour une eligibilité a un contrat cui cae pour emploi evs avs a un recruteur? » pour vérifier votre éligibilité à un contrat CUI-CAE, Pôle emploi le fait en 5 mn en consultant votre dossier dans leur base de données. En revanche, pour être recruté sur un poste AVS en contrat CUI-CAE, il faut s’armer de patience. il faut compter 1 mois et demi avant son effectivité. Voir page consacrée à « Un circuit complexe de recrutement et de renouvellement de salarié en CUI-CAE  » en cliquant ICI.

      En réponse à votre interrogation, « Avs c est avec bac donc si on la pas pole emploi refusera même si on est eligible au contrat cui cae ? »
      la condition principale pour pouvoir être recruté comme AVS (on dit maintenant AESH) est : être titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne. Actuellement, il s’agit principalement des diplômes suivants : diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale,  diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique ou mention complémentaire aide à domicile.

      • Le dit :

        Emplpi evs avs
        Visite medicale obligatoire??
        Qu est qu on y fait precisement?
        On ne peux pas la faire avec medecin genraliste?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Visite medicale obligatoire?? » et suivante « Qu est qu on y fait precisement? » et suivante « On ne peux pas la faire avec medecin genéraliste? »

          Le candidat à un emploi en C.U.I.-C.A.E. bénéficie d’un examen médical avant l’embauche (ou au plus tard, avant l’expiration de la période d’essai) afin de vérifier, d’une part, son aptitude physique à ses futures fonctions et l’absence de maladies ou infirmités incompatibles avec celles-ci et, d’autre part, l’absence d’affection susceptible de mettre en danger ses collègues ou les élèves.
          Le coût de cette visite médicale d’embauche est à la charge de l’E.P.L.E. employeur. Ce dernier fournit la liste des médecins habilités par l’Education nationale à faire passer cet examen médical.
          Voir page aussi consacrée à « Recrutement par un EPLE (collège ou lycée)-Les formalités avant une décision définitive d’embauche » en cliquant ICI.

      • Bance dit :

        Je ne possède aucuns de ces diplômes. Je possède en revanche un Bac. J’ai obtenu un contrat AVS dun02/09/13 au 10/07/2015. J’ai plus de 50 ans. Suis-je potentiellement « prioritaire » pour une prolongement de contrat ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Suis-je potentiellement « prioritaire » pour une prolongement de contrat ? »
          Nous ne retrouvons pas trace des commentaires précédents de votre part comme de réponses apportées, aussi nous supposons que vous faites référence à la prolongation de votre contrat CUI-CAE au delà de la limite de 24 mois, soit dans un cadre dérogatoire. Pour bénéficier de ce cadre dérogatoire (prolongation contrat CUI-CAE jusqu’à 60 mois) la condition « possession du diplôme BAC » n’est pas nécessaire et à la condition « être âgé de + 50 ans » est associée la condition « être bénéficiaire de l’ASS ou de l’ATA ou du RSA ou de l’AAH »
          (voir page consacrée à « Renouvellement contrat CUI-CAE par EPLE » en cliquant ICI)

  23. MARESCHAL dit :

    Bonjour,
    J’ai 26 ans et mon contrat CUI-CAE se termine mi-décembre 2014. Lors de mon embauche, en février 2014, on m’a dit que mon contrat était reconductible une fois. Pouvez-vous me l’assurer ou de nouvelles mesures ont-elles été mises en place ?
    Cordialement,

  24. ghouti dit :

    Bonjour,
    J’ai travaillé 3 ans assistante administrative dans le cadre de contrat d’avenir 2007-2010
    puis AESH en contrat CUI de 2012 à 2014
    (mon contrat se termine fin octobre )
    est ce que j’ai le droit de demander une reconduction de mon contrat? ou se sont des contrats qui ne sont pas renouvelables au bout de 2 ans?
    j’ai un bac+4 j’ai passé mon capes 2 fois mais je ne l’ai pas eu.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « est ce que j’ai le droit de demander une reconduction de mon contrat? » et suivante « se sont des contrats qui ne sont pas renouvelables au bout de 2 ans? »
      La reconduction d’un contrat CUI-CAE obéit à des contraintes dont la principale demeure l’Article L5134-25-1 du code du travail
      « Le contrat de travail, associé à l’attribution d’une aide à l’insertion professionnelle au titre d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de vingt-quatre mois,
      ou de cinq ans pour les salariés âgés de cinquante ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.

      A titre dérogatoire, ce contrat de travail peut être prolongé au-delà de la durée maximale prévue, en vue de permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation à l’échéance du contrat et prévue au titre de l’aide attribuée. La durée de cette prolongation ne peut excéder le terme de l’action concernée. »

      La règle de 24 mois de contrat de travail cumulé est donc une limite maximale s’appliquant dans un cas général. La règle de 60 mois de contrat cumulé ou prolongation au delà de 24 mois sans dépasser 60 mois est une exception.
      Vous pouvez toujours exprimer par courrierr le souhait d’être reconduit en contrat CUI-CAE à votre employeur. Pour répondre à votre demande, ce dernier devra se conformer à d’autres contraintes exposées dans la page consacrée sur le site à « Renouvellement contrat CUI-CAE par EPLE » (cliquer ICI pour en prendre connaissance).

      • ghouti dit :

        Merci Pour la réponse.

        • ghouti dit :

          J’ai appelé aujourd’hui l’IA pour voir si il y a une possibilité de reconduite de mon contrat qui se termine le 31 octobre 2014
          la réponse était : « après 24 mois ce n’est pas possible »
          malgré que je travaille avec 3 enfants en situation de handicap.
          Bref retour au case de départ « chômage »

    • patricia dit :

      il faut voire avec pole emplois pour une dérogation pour pouvoir finir l’année scolaire ou demander a l’ia de vous faire un contrat,l’enseignant référent peu se renseigner.

  25. halbrecq dit :

    Alors voilà,dernier journée en tant qu avsi,j’ai fait 2 ans.je suis allée à pôle emploi,qui me dit que je suis illigible pour un autre contrat cui,mais pas en tant qu avsi et pas dans la même école,54 ans c’est vraiment n’importe quoi,ils pensent pas aux enfants.aujourd’hui ils étaient en pleurs,ils n’ont pas de coeur,je suis écoeuré du système.

    • briand0493 dit :

      L’équipe UNEAVS, pour avoir vécu à différents degrés cette situation dans leurs parcours professionnels, a mal pour vous.

      • vievie dit :

        61 Je suis avs cae depuis 3 ans dans primaire et maternelle que des bonnes appréciations pour ces années. Je viens d’intégrer un collège à la rentrée avec deux élèves à m’occuper en 6 et 5 et au bout de huit jours on me dit que je ne fais pas le travail comme l’autre avs alors que l’on m’a rien expliquer ni sur la maladie des enfants ni sur la façon de fonctionner du collège on m’a dit au bout de huit jours que j’avais du mal à m’adapter est normal alors qu’avant je me suis occuper d’enfants autistes et troubles du comportement cas lourd et que je m’en suis bien sorti je pense complètement décourager j’ai demandé un changement de poste en primaire merci de me répondre.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation sous jacente, « puis-te demander un changement d’affectation plus conforme à mes souhaits ? »
          Oui. Vous transmettez simplement une demande de changement d’affectation auprès de votre employeur, avec copie à l’Inspection du service IA ASH en soulignant les difficultés professionnelles que vous éprouvez actuellement au sein du collège.
          Vous pouvez également faire appel au référent ASH de circonscription pour une aide et un soutien dans votre travail AESH dans le collège.Il n’est jamais simple d’arriver dans un nouvel établissement scolaire, auprès d’une nouvelle équipe pédagogique se devant s’adapter aussi à votre façon de travailler à la suite d’un collègue AESH parti sur d’autres horizons.

    • patricia dit :

      pole emplois na pas voulut faire une dérogation pour faire une année suplémentaire?Bizzar
      regarder avec l’ia pour qu’ils vous font un vrai contrat,c’est le seul recourt.

  26. Nissen dit :

    Bonjour,
    J’ai signé un contrat CUI le 1er octobre 2013 dans un collège public des Alpes Maritimes (06) où j’ai été embauché en qualité de secrétaire. Je gagnais un salaire de 675 euros pour 23h/26 semaine. La vie scolaire m’ont proposé un contrat supplémentaire AED de 10h/semaine afin de me permettre de m’en sortir mieux financièrement. Donc jusqu’à mi Avril j’ai commencé à travailler à la vie scolaire tous les lundis (10h par jour) en poursuivant mon travaille au secrétariat. Par la suite, mi avril j’ai été « récuperé » par la vie scolaire à temps plein sous les 2 contrats CUI et AED (33 heures/semaine). Debut octobre mes contrats ne seront pas renouvelés et la vie scolaire a effectué des nouveaux embauches sous contrat CUI de personnes plus jeunes (j’ai 54 ans dans qqs jours). Je me sens un peu biaisé car la CPE m’a informé qu’initialement mon embauche initiale était établi pour de l’aide administrative et ne pouvait pas renouveler et de voir avec la principale pour une réconduction… C’est un petit collège et au secrétariat ils n’ont pas besoin de renfort. Pourriez-vous me dire si je peux prétendre à des allocations de chômage ? Aussi s’il y a légalité dans tout ca, car je reste perplexe! Merci pour votre aide précieuse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pourriez-vous me dire si je peux prétendre à des allocations de chômage ? « 
      Oui. Dès cessation de vos fonctions au sein de l’établissement, l’employeur doit vous remettre distinctement:
      Pour Les fonctions exercées en CUI-CAE: l’employeur doit délivrer au salarié :un certificat de travail, une attestation destinée à Pôle emploi pour faire valoir vos droits éventuels aux allocations de chômage, un solde de tout compte,

      pour les fonctions exercées en AED: un certificat de travail, une attestation destinée à Pôle emploi pour faire valoir vos droits éventuels aux allocations de chômage, un solde de tout compte.
      Vous n’êtes pas tenu de renvoyer signé et daté les 2 documents soldes de tout compte et nous vous invitons à ne pas le faire. En effet, en signant ce type de document vous abandonnez votre droit sur un délai de 2 ans d’exiger auprès de votre employeur le remboursement de sommes légales non versées après constat ultérieur établi.
      Vos droits à ARE seront calculés sur la base de l’ensemble des rémunérations perçues sous contrat CUI-CAE et AED.

      En réponse à votre interrogation, « s’il y a légalité dans tout ca, car je reste perplexe! » Oui s’agissant la possibilité légale de votre employeur de vous avoir proposé en sus d’un emploi principal sous contrat CUI-CAE de cumuler avec un emploi secondaire sous contrat AED. le plancher autorisé cumul des horaires hebdomadaire (41H) n’a pas été franchi.
      Nous pouvons simplement souligner notre regret que cet employeur EPLE s’est plus attaché à trouver des solutions pour pallier ses propres difficultés d’organisation de service qu’à chercher avec célérité des solutions autres pour vous éviter de rejoindre Pôle emploi.

  27. Le dit :

    Ya til une condition d age pour etre eligible au contrat cui cae?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Ya til une condition d age pour etre eligible au contrat cui cae? »
      un arrêté préfectoral fixe les conditions d’éligibilités d’un demandeur d’emploi à un emploi AESH ou EVS sous contrat CUI-CAE ou les conditions de renouvellement du contrat CUI-CAE d’un salarié en poste.
      pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la page consacrée à « Qui pilote et prescrit le CUI-CAE dans l’éducation nationale? » en cliquant ICI.

      • najimi dit :

        Bonjour
        Mon contrat CUI aide administrative a été renouvelé le 1er mai 2014 pour une durée de 6 mois car j’avais demandé une dérogation d’une année supplémentaire car je suis TH, au Préfet de ma région Languedoc Roussillon (Perpignan). Mais le Préfet n’a pas tenu compte de la demande pour une année supplémentaire, il a seulement accordé les 6 mois qui me manquaient à faire pour terminer les 5 ans auxquels j’avais effectivement droit en tant que Travailleur Handicapé reconnu par le MDPH de Perpignan.
        Maintenant mon contrat se termine le 31 octobre 2014 et je voulais savoir si je pouvais demander une prolongation au moins pour finir l’année scolaire en cours, à mon poste d’aide administrative ou bien pour un poste AVS dans la même école.
        Merci pour votre réponse et merci de m’indiquer comment procéder pour demander cette prolongation.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « savoir si je pouvais demander une prolongation au moins pour finir l’année scolaire en cours, à mon poste d’aide administrative ou bien pour un poste AVS dans la même école » et suivante « comment procéder pour demander cette prolongation. »
          Nous risquons fort de vous décevoir. Vous pouvez demander à nouveau une prolongation de contrat CUi-CAE pour finir l’année scolaire en cours mais il est probable que votre demande ne sera pas retenue. il faut envisager sérieusement que vos fonctions d’EVS aide administrative prendront fin le 31 octobre 2014, sauf si des décisions ministérielles interviennent entre temps pour permettre au préfet d’aller dans votre sens.

    • dulac dit :

      Bonjour, j’aimerai savoir si j’ai le droit de postuler pour un poste avs contrat CUI CAE.
      J’ai 43 ans je suis restée 2 ans inscrite au chomage et 2 autres années ou je n’arrive pas à remettre les pieds dans le monde du travail(dépression)… Je ne touche pas le RSA (mon mari travaille). Mon département 77.
      merci pour votre réponse.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « savoir si j’ai le droit de postuler pour un poste avs contrat CUI CAE. »
        Oui. rien ne vous interdit de postuler sur ce type de poste. Nous vous invitons à vous adresser à Pôle emploi qui reçoit les offres d’emploi AVS sous CUI-CAE des établissements scolaires. Osez !

  28. audrey dit :

    Bonjour,

    on peut dire que je suis une « spécialiste » des contrats aidés de l’Éducation Nationale : 5 ans emploi jeune dans un lycée + 34 mois (24+10 avec entre les 2 contrats une interruption de 12 mois) dans un collège.

    Pôle Emploi m’informe que je suis éligible au contrat aidé à partir du 1er juillet 2014 (après 1 an d’inscription comme demandeuse d’emploi). Je participe à 3 entretiens d’embauche avec des directeurs d’écoles primaires pour être leur assistante.
    C’est l’Inspection Académique qui m’informe que je suis retenue par une des écoles, et me demande d’apporter les pièces justificatives ce matin pour monter le dossier. L’IA me rappelle pour m’informer que Pôle Emploi refuse que je sois éligible aux contrats aidés de l’Éducation Nationale car j’y ai déjà trop travaillé… Je me rend immédiatement à l’agence Pôle Emploi qui cherche un document, un arrêté préfectoral qui pourrait le confirmer. Après un coup de téléphone passé à l’IA, elle me redis ce que j’y ai entendu, mais sans pouvoir me le confirmer par écrit et me propose de me rendre à la Direction Départementale du Travail (DDTEFP 74). Impossible de les joindre ce jour, ni physiquement, ni téléphoniquement.
    J’ai fait perdre du temps à 3 directeurs d’école, j’y ai également perdu le mien, mes déplacements, le stress des entretiens, le soulagement , la joie d’être sélectionnée (fin de droits aux allocations dans quelques jours) puis la grande déception!
    Ni moi ni ces directeurs d’école n’avons été respectés! Ni l’IA ni Pôle Emploi ne peut me fournir un écrit justifiant une loi interdisant la signature d’un nouveau contrat aidé dans l’Éducation Nationale. J’ai déjà effectué 24 mois + 10 mois dans le même collège. En quoi est-ce différent aujourd’hui?
    D’avance merci de m’éclairer.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » En quoi est-ce différent aujourd’hui ? »
      Il faut chercher la réponse dans le code du travail et votre commentaire même.

      Art. L. 5134-20. relatif au CUI-CAE précise  » Le contrat d’accompagnement dans l’emploi a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi. A cette fin, il comporte des actions d’accompagnement professionnel (…)

      Nous relevons dans votre commentaire, ce passage suivant  » je suis une « spécialiste » des contrats aidés de l’Éducation Nationale : 5 ans emploi jeune dans un lycée + 34 mois (24+10 avec entre les 2 contrats une interruption de 12 mois) dans un collège. »

      il existe en fait une contradiction. D’un côté, une finalité du CUI-CAE qui a pour conséquence une obligation d’un employeur Education nationale de mettre en place un accompagnement et des actions de formation en vue de votre insertion professionnelle et un constat de permanence d’un employeur éducation nationale à favoriser à votre égard une insertion professionnelle instable à souhait. une contradiction de ce type démontre une grave faillite du système « emploi jeune- contrat aidé » et on peut comprendre que les acteurs institutionnels comme Pôle emploi/IA participant gaillardement à cette faillite ne souhaitent guère s’exprimer à ce sujet à l’oral comme à l’écrit. Comme cela les indisposent d’être honnête et que la faillite du système ne les dérange pas, un non final à votre demande d’emploi sans explication règle la question en toute hypocrisie.

      • audrey dit :

        Merci pour votre réponse mais je ne tiens pas à en rester là vue la « grave faillite du système ». Que puis-je faire pour défendre mes droits et dénoncer les irrégularités, les injustices auxquelles j’ai été confrontée? Je réside en Haute-Savoie et souhaiterais être soutenue pour commencer une action aux Prud’hommes. A qui dois-je m’adresser?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « Que puis-je faire pour défendre mes droits et dénoncer les irrégularités, les injustices auxquelles j’ai été confrontée? » et suivante « A qui dois-je m’adresser? » nous vous invitons à contacter une organisation syndicale de votre choix. Période de vacances d’été oblige, il vous faudra attendre fin août pour trouver un conseiller syndical juridique attentif à votre démarche en dignité. Rappel: Pour une procédure juridique prudhommale, il vous faudra accepter d’une solide dose de patience. le temps juridique est très élastique.

  29. BRY dit :

    Bonjour
    Je suis actuellement avs co en clis dans le 85 et mon contrat prend fin le 30 juin 2014. La directrice de l’école ou je suis m’a dit que j’étais renouvellée pour juillet mais je n’ai toujours rien signer attestant de ma reprise. Donc je me pose plusieurs questions à ce jour. Je vais voir la directrice lundi pour savoir ce qu’il en ai et je lui demanderai si mon contrat ou avenant est arrivé. Si à 15h heure à laquelle je quitte l’école rien. Je reviens mardi matin et si toujours rien je file à l’anpe pour faire mon dossier. Car ce qui me fais peur c’est que si au final le contrat est effectivement reconduit mais que pour septembre les heures que je ferais ne me sois pas payées.
    Et je ne suis pas couverte en cas d’accident sur le trajet ou mon lieu de travail. J’aimerais avoir votre aide … Que dois je faire? Je suis dans le privée. Merci d’avance pour m’éclairer.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous avons parcouru votre message avec beaucoup de retard. Nous espérons que votre reconduction de contrat s’est effectuée en temps et en heure voulus, sans difficulté malencontreuse comme indiqué.
      Amicalement;
      L’équipe Uneavs

  30. Le dit :

    Bonjour je voulais savoir un renseignement j ai traivaillé deux ans en tant qu evs et la je suis au chomage depusi 17mois puis je etre a nouveau eligible a un contrat cuicae??

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » puis je etre a nouveau eligible a un contrat cuicae?? »
      Oui. Nous vous suggérons de prendre contact avec votre référent Pôle emploi pour un examen de votre situation en ce sens.

      • vivie59 dit :

        Bonjour, je suis dans le même cas que la personne qui a écrit : »puis je être à nouveau élible… ». J’habite en Vendée, j’ai 54 ans, ma conseillère pôle emploi m’avait bien confirmé que j’étais de nouveau éligible au CUI CAE, sauf que l’Inspection Académique de Vendée,service ASH, m’ont répondu qu’ils ne prenaient plus une personne ayant déjà exercé en tant qu’ AVS dans le public, ayant pour employeur le même lycée, que je devrais chercher dans le privé! (je devrais écrire à toutes les écoles privées de Vendée, sans savoir si à la rentrée ils auraient des élèves porteurs de handicap?? Mais de qui se moque t’on!!). Je leurs ai demandé s’il s’agissait là de nouvelles règles internes à leur service, et ai eu bien du mal à avoir confirmation, d’où mon grand doute quand à la réponse qui m’a été faite. Je demande désespérément un courrier de réponse à ma candidature (avec ce motif à deux balles), ce jour, je n’ai toujours rien reçu. Ce n’est pourtant pas faute de les relancer. J’en ai averti pôle-emploi, silence complet. Je précise aussi que malheureusement, j’ai une reconnaissance de travailleur handicapé et que pôle emploi devrait m’aider dans mes démarches, là aussi, bizarrement, ils restent silencieux, pas d’aide. Je vous laisse méditer sur tout cela. Il ne faut rien attendre de tous ces services. Toutefois, si vous êtes « jeunes », vous aurez peut-être plus de chance que moi.Bon courage.

  31. werny dit :

    J’ai 50 ans et j’aimerai savoir si à ce titre mon contrat cui cae peut être reconduit pour 60 mois ?
    Qu’elles en sont les modalités
    merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « savoir si à ce titre mon contrat cui cae peut être reconduit pour 60 mois ? »
      L’Art. L. 5134-25-1. relatif au contrat CUI-CAE précise: Le contrat de travail, associé à une convention individuelle de contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 24 mois, ou de 5 ans pour les salariés âgés de 50 ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés….
      Comme vous le constatez, la condition simple  » être âgé de 50 ans et plus » n’est pas suffisante pour prétendre à une reconduction de votre contrat. Toutefois, nous vous invitons à contacter votre employeur pour avoir plus précisément des réponses sur votre situation à venir. En effet, les critères de reconduction de contrat CUI-CAE peuvent être élargi sur « dérogation » accordée par le préfet du département.

      • CQCK29 dit :

        Bonjour,
        J’ai aujourd’hui 58 ans et suis EVS (aide-documentaliste dans un collège de xxxxxx) en contrat CUI-CAE depuis le 01/03/2012 avec changement d’EPLE en mai dernier (le collège n’est donc plus mon employeur mais c’est désormais le lycée xxxxxxxx).
        Je viens de recevoir aujourd’hui un courrier simple m’annonçant « avec regret » que mon contrat n’était pas renouvelé au delà du 31/08/2014 et que je recevrai les documents inhérents à la fin de contrat en septembre.
        Je vous laisse imaginer ma surprise à l’ouverture de ce courrier car j’avais bien gardé en tête la notification de Pôle- Emploi en date de juin 2013 : « suivant l’arrêté préfectoral du 12/12/2013 et l’article 5, vous êtes éligible à un renouvellement de CAE dans la limite de 60 mois » , notification qui m’avait été adressée après 24 mois dans le poste.
        Afin de pouvoir réagir dès lundi matin, j’ai donc plusieurs questions à vous soumettre :

        1) qui, du Préfet, de Pôle-Emploi, de l’IA, du lycée ou du collège est à l’origine de cette décision ? (il y a vraiment plusieurs intervenants dans ce type de contrat et ce n’est pas simple …)

        2) peut-on vraiment connaître le motif de cette décision ?

        3) auprès de qui obtenir certaines données ? (nombre de postes EVS sur Quimper par exemple avant le 1er juillet et après, où sont affectées ces EVS sur Quimper (je pourrais peut-être alors en contacter…) ? , est-ce que la politique pour les AVS peut avoir généré une baisse de l’effectif des EVS pour la rentrée prochaine (on ne sait jamais , le lycée Thépot est allé en procès en mars dernier .) ?, est-ce que « mon » collège a bien dit (au lycée ??) qu’il souhaitait me voir reconduite dans mes fonctions ?, est-ce que Pôle-Emploi doit refournir une notification d’éligibilité au renouvellement de mon CUI-CAE à chaque fois (la première fois étant au renouvellement du contrat en cours actuellement et qui se termine au 31/08/2014?).

        4) le courrier d’information pouvait-il réellement être une lettre simple (et pas un recommandé) ?

        5) …. je pense que d’autres questions viendront au cours du week-end !!!

        Merci d’avance à tous ceux et celles qui prendront le temps de me répondre.
        Claudine29

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « 1) qui, du Préfet, de Pôle-Emploi, de l’IA, du lycée ou du collège est à l’origine de cette décision ? » Pôle emploi, sous indication impérative d’un arrêté du préfet. En matière d’autorisation de renouvellement de contrat CUI-CAE, le préfet est tenu de s’appuyer sur l’ Art. L. 5134-25-1. relatif au CUI-CAE qui stipule « Le contrat de travail, associé à une convention individuelle de contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 24 mois, ou de 5 ans pour les salariés âgés de 50 ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.

          A titre dérogatoire, ce contrat de travail peut être prolongé au-delà de la durée maximale prévue, en vue de permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation à l’échéance du contrat et définie dans la convention initiale. La durée de cette prolongation ne peut excéder le terme de l’action concernée…. »

          En réponse à votre interrogation, « peut-on vraiment connaître le motif de cette décision ? » Vous connaissez le motif de la décision à travers l’Art. L. 5134-25-1. pré-cité.

          En réponse à votre interrogation, «  auprès de qui obtenir certaines données ? «  et suivante « est-ce que la politique pour les AVS peut avoir généré une baisse de l’effectif des EVS pour la rentrée prochaine (on ne sait jamais , le lycée Thépot est allé en procès en mars dernier .) ? » et suivante « est-ce que « mon » collège a bien dit (au lycée ??) qu’il souhaitait me voir reconduite dans mes fonctions ? » et suivante « est-ce que Pôle-Emploi doit refournir une notification d’éligibilité au renouvellement de mon CUI-CAE à chaque fois ? » Toutes ces interrogations nécessiteraient dans l’ordre que l’inspection académique, l’employeur, pôle emploi acceptent au préalable de fournir les éléments de réponse après demande de RV.

          En réponse à votre interrogation, « le courrier d’information pouvait-il réellement être une lettre simple (et pas un recommandé) ? » Oui. Votre employeur n’était pas tenu légalement de vous prévenir de l’échéance de votre fin de contrat. Son courrier d’information participe d’une communication saine entre employeur et salariée, même si l’information donnée est douloureuse pour le salarié.

  32. najimi dit :

    bonjour
    je suis ou plutôt j’étais en contrat CUI aide administrative dans la même école maternelle depuis le 01 octobre 2009, mon contrat à été renouvelé plusieurs fois du fait de ma RQTH (reconnaissance travailleur handicapé), et mon dernier contrat s’est terminé le 30 avril 2014.
    J’ai adressé une lettre au Préfet des Pyrénées Orientales pour demander une prolongation de mon contrat. Sa réponse est positive pour que je puisse effectuer les 60 mois auxquels j’ai droit par la législation (car il me manque quelques mois pour faire les 60 en totalité). Le Préfet à envoyé sa réponse positive au Directeur Départemental de pôle emploi. Je suis sur la liste des renouvellement qui a été envoyé à mon Lycée employeur. Depuis, je n’ai aucune nouvelle et je ne sais pas si je vais pouvoir effectivement être renouvelée car nous sommes déjà le 16 juin demain et toujours pas de nouvelles des budgets pour reconduire les contrats en attente.
    Est-ce normal de ne pas signer mon contrat alors que je suis renouvelable et que le Préfet lui même à donner son accord ?
    Si les budgets arrivent en septembre, aurai-je toujours le droit d’être renouvelée ?
    Merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-ce normal de ne pas signer mon contrat alors que je suis renouvelable et que le Préfet lui même à donner son accord ? » Pour comprendre la situation: chaque semestre (début janvier et début juillet), il est attribué par l’intermédiaire du préfet un volume global de contrat CUI-CAE à Pôle emploi. Ce dernier attend toujours au mois de juin de connaitre le quota global de contrat CUI-CAE attribué à l’éducation nationale pour donner le feu vert au reconduction ou recrutement en poste de salarié AVS. Votre attente angoissée de connaitre la reconduction ou non de votre contrat vient bien que pôle emploi privilégie une gestion comptable sans se soucier de l’aspect humain.
      Nous savons qu’à ce jour, le ministère du travail a adressé au préfet des instructions strictes et « sèches » fixant pour Pôle emploi d’accélérer les reconductions de contrat CUI-CAE d’AVS et EVS rentrant dans les critères légaux de maintien en poste sans à avoir à attendre de connaitre le volume global de contrat CUI-CAE accordé pour le second semestre à l’éducation nationale.

      • najimi dit :

        bonjour
        si je comprends votre réponse , cela signifie que je peux dès à présent signer ma reconduction de contrat puisque je suis déjà sur la liste des renouvellements envoyés par pôle emploi à mon Lycée employeur.
        dans ce cas, pourquoi mon lycée employeur ne m’appelle pas pour signer mon renouvellement?
        Merci pour votre réponse

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « pourquoi mon lycée employeur ne m’appelle pas pour signer mon renouvellement? »
          Il faut compter environ 3 semaines entre le moment où Pôle emploi donne son accord pour reconduction du contrat et sa réalisation par signature avec votre employeur. Si vous ressentez trop d’inquiétudes, rien ne vous est interdit de contacter votre employeur pour connaitre l’avancée de votre dossier.

          • Valentine dit :

            Bonjour,
            Je suis en contrat EVS et j’ai une opportunité pour travailler cet été. Ais-je le droit, sachant que je suis payé l’été ? Si oui, jusqu’à combien d’heures ?
            Merci !

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « Ais-je le droit, sachant que je suis payé l’été ? » et suivante « Si oui, jusqu’à combien d’heures ? » Oui, vous pouvez cumulé un emploi rémunéré avec votre emploi actuel EVS. Le calcul du nombre d’heures autorisées de temps de travail effectif dans le cadre d’une activité complémentaire est le suivant:
            Un contrat CUI-CAE correspond à un temps partiel de 86,6h/mois. Sur une année civile (année 2014), le temps de travail pour un contrat CUI-CAE sera de 866h.
            Au titre de plusieurs activités salariés à temps partiel, vous n’êtes pas autorisé à dépasser 1607h sur une année civile.
            Ainsi, si vous êtes en cours de contrat EVS, l’activité complémentaire ne saurait dépasser un volume globale de temps de travail sur une année de 741h. Ce volume d’heure est suffisant pour couvrir une activité complémentaire en juillet et août dans la limite que les horaires hebdomadaires de travail ne peuvent dépasser 41H.

  33. DEGACHE dit :

    Bonjour,

    Je suis en CAE dans une maison de retraite public en tant qu’agent administratif. Je suis travailleur handicapé et touche l’AAH. J’ai un bac+3. J’ai 26 ans au 27 mai 2014. Mon contrat aidé se termine le 15/04/2014. Une de mes collègues m’a parlé d’un possible renouvellement jusqu’à 60 mois pour les travailleurs handicapé. Aurait-je droit à ce renouvellement ? Ne faut(il pas d’autres critères qu’être travailleur handicapé. A noter j’ai un contrat de 24H/semaine et je travaille dans l’Ardèche
    Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » Aurait-je droit à ce renouvellement ? » et suivante  » Ne faut-il pas d’autres critères qu’être travailleur handicapé ? »
      Votre contrat de travail peut être renouvelée dans la limite maximale de 60 mois en référence de l’article L. 5134-23-1 du code du travail qui précise « Il peut être dérogé, selon des modalités fixées par voie réglementaire, à la durée maximale pour laquelle est attribuée une aide à l’insertion professionnelle, soit lorsque celle-ci concerne un salarié âgé de cinquante ans et plus bénéficiaire du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés ou une personne reconnue travailleur handicapé,…. » La décision de renouvellement de contrat étant prise par Pôle emploi, elle est conditionnée par un bilan de réalisation effective des actions d’accompagnement et de formation mises en place obligatoirement par votre employeur « maison de retraite » pendant la durée de votre contrat actuel.

  34. Bomal Jérémy dit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement EVS dans une école primaire et un collège privés à Rennes depuis le 11 mars 2013. Je viens d’apprendre hier que les renouvellements de contrats CUI dont la durée ne dépassant pas 6 mois durant cette année scolaire ne seraient pas renouvelés. Je me trouve dans ce cas précis: mon contrat d’un an se termine le 10 mars 2014 et il me reste donc seulement 5 mois et demi (jusqu’à début septembre donc) à effectuer au sein des établissements scolaires où je travaille. Dans mon cas, si je comprends bien, mon contrat ne sera pas renouvelé pour une histoire de 15 jours!

    Outre le fait que cette annonce met tout le monde dans une situation bien inconfortable (les enfants que je suis seront les premiers a en pâtir), je me questionne sur la légalité d’une telle décision dans mon cas précis. A savoir: a-t-on le droit, en tant qu’employeur, de prévenir son salarié que son contrat ne sera pas renouvelé seulement 3 semaines avant la fin de celui-ci?

    Je suis, comme tous les autres Evs, dans une situation de précarité évidente; je le serai d’autant plus dans quelques semaines! Le but de ces contrats étant d’aider les plus précaires et de les accompagner vers l’emploi, je ne comprends décidément pas ces inepties bureaucratiques.

    Le pôle emploi refuse catégoriquement d’autoriser des dérogations à cette décision. Il semblerait que les services auxquels m’adresser soient la préfecture ou la DDEC.

    Si mon activité cesse dans 3 semaines, il ne me reste qu’une semaine (ensuite ce sont les vacances) pour annoncer aux deux enfants que je suis que je ne serai plus là à la rentrée! Ils présentent de surcroît tous les deux de graves troubles psychiques et je crois bien que cette annonce aura pour effet de les déstabiliser encore plus qu’ils ne le sont déjà.

    J’aimerais donc connaître mes voies de recours face à cette bêtise. Les chefs d’établissement, les enseignants, les parents ainsi que moi-même sont prêt à monter au créneau s’il le faut car nous trouvons tous cette situation surréaliste. J’aurai d’ailleurs du temps pour batailler si ma mission se termine bientôt.

    Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « a-t-on le droit, en tant qu’employeur, de prévenir son salarié que son contrat ne sera pas renouvelé seulement 3 semaines avant la fin de celui-ci? »
      D’un point de vue juridique (droit privé du travail), votre employeur n’était pas tenu de vous prévenir 3 semaines à l’avance de la fin de votre contrat de travail (vous en aviez connaissance dès sa signature de votre contrat de travail de cette date de fin). Par honnéteté morale, il aurait pu tout simplement vous communiquer qu’il vous ne renouvellera pas votre contrat de travail CUI-CAE car il ne ne disposera plus les 70% d aides financières accordées par Pôle emploi + exonération de charges sociales employeur lui permettant de financer jusqu’à présent votre poste. En effet, vous disposez d’un contrat CUI-CAE, et si vous n’avez pas atteint la limite légale de votre contrat (24 mois), Pôle emploi est en droit légal de refuser d’accorder les aides financières (70%) + exonérations charges sociales employeur pour un renouvellement d’un contrat CUI-CAE de 5 mois et demi. Il s’agit non seulement d’un droit légal de refus de la part de Pôle emploi mais une obligation qui s’impose par décret préfectoral.
      A notre sens, si démarche il y avait à effectuer auprès du préfet pour une dérogation à un renouvellement de contrat CUI-CAE sur la base de 5 mois et demi, elle aurait des chances d’être prises en considération si l’organisme OGEC de l’établissement (votre employeur) s’engageait auprès du préfet à vous établir un contrat de travail minimal de 6 mois en échange de 5 mois et demi accordés pour aide financière de l’état + exonération de charges sociales et 15 jours à charge totale de l’employeur OGEC de l’établissement)

      Vous dites « Si mon activité cesse dans 3 semaines, il ne me reste qu’une semaine (ensuite ce sont les vacances) pour annoncer aux deux enfants que je suis que je ne serai plus là à la rentrée! Ils présentent de surcroît tous les deux de graves troubles psychiques et je crois bien que cette annonce aura pour effet de les déstabiliser encore plus qu’ils ne le sont déjà. » et vous rajoutez  » Les chefs d’établissement, les enseignants, les parents ainsi que moi-même sont prêt à monter au créneau s’il le faut car nous trouvons tous cette situation surréaliste. »
      Ce qui est surréaliste pour l’équipe UNEAVS serait de conditionner le devenir scolaire de 2 élèves en situation de handicap nécessitant un accompagnement spécifique jusqu’à la fin de l’année scolaire au refus de l’employeur OGEC de vous maintenir en poste EVS-AVS car ne disposant plus des aides financières + exonération de charges sociales.Il nous semble que la communauté éducative et pédagogique de l’établissement scolaire doit s’interroger sur le sens d’une inclusion ordinaire d’élèves en situation de handicap n’admettant pas légitiment qu’elle peut être remise en cause en cours d’année tout en ne mettant pas en cause les choix opérées par l’employeur OGEC d’y affecter un salarié EVS en contrat CUI-CAE en connaissance de cause de sa précarité certaine liée à la nature dudit contrat dont le terme a été fixé en milieu période scolaire.

      • Bomal Jérémy dit :

        Merci tout d’abord pour la précision et la promptitude de votre réponse.
        J’imaginais (à tort) la reconduction de mon contrat comme quelque chose d’acquis. Je vais soumettre aux chefs d’établissement vos suggestions. Il s’agit donc d’une question de financement, de gestion de budget et, bien évidemment, celui qui gère n’a aucun contact avec celui qui est sur le terrain. J’ai cependant une autre question, à savoir depuis quand cette directive (non renouvellement des contrats la deuxième année pour une durée de moins de 6 mois) est-elle en vigueur? Car c’est surtout l’aspect précipité de la fin de mon activité qui me gêne vis-à-vis des enfants. Le manque d’information et de concertation des différents partenaires semble y être pour beaucoup.
        Je ne lâche pas l’affaire et je continuerai à poster via ce site l’évolution de ma situation, puisque j’imagine bien ne pas être le seul dans cette galère.

        Merci.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation,  » depuis quand cette directive (non renouvellement des contrats la deuxième année pour une durée de moins de 6 mois) est-elle en vigueur? »
          il ne s’agit pas d’une directive mais d’un article du code du travail:
          Art. L. 5134-25. – La durée du contrat d’accompagnement dans l’emploi ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine.
          Le préfet de Bretagne dans son ARRÊTÉ du 11 février 2014 fixant le montant des aides de l’État pour le contrat unique d’insertion –contrat d’accompagnement dans l’emploi et contrat initiative emploi ne fait que reprendre dans l’article 5 (page 11) ce qui lui est imposé par l’article L. 5134-25 du code de travail et qui s’impose également à Pôle emploi. Voici cet article 5: « Les renouvellements sont subordonnés aux actions mises en oeuvre par les employeurs permettant desparcours qualifiants ou de professionnalisation.L’aide de l’État est renouvelée par avenant et ne peut être inférieure à 6 mois dans la limite de la durée totale de 24 mois. Toutefois, un renouvellement du CAE peut être d’une durée inférieure à 6 mois s’il permet de terminer une action de formation en cours, ou si la personne en insertion est recrutée dans les ateliers et chantiers d’insertion (avec pour échéance maximale le 31 décembre 2014).
          Votre employeur OGEC ne pouvait ignorer cet article du code du travail. qui existe depuis…juin 2006.

          Nous vous confirmons que vous n’êtes pas le seul à découvrir cette galère du renouvellement de votre contrat CAE-CUI. Vous devez être environ 18500 collègues EVS ou AVS dans cette situation entre début janvier et fin juin 2014 et 12 500 autres collègues EVS ou AVS n’auront pas d’autres possibilités que de se réinscrire au pôle emploi fin juin 2014. Depuis 2007, l’équipe UNEAVS en fait état à chaque période semestrielle de recrutement ou renouvellement en contrats aidés des collègues EVS et AVS.

          • Bomal Jérémy dit :

            Merci encore pour votre réponse. Je n’ai pas encore eu de retour de la part de la direction de l’école. je retourne au « front » dès demain.

    • vivie dit :

      Bonjour,
      Attendez-vous à ce qu’il n’y ait pas de suite à votre contrat. Je me suis retrouvée dans une situation presque identique à la vôtre en juin 2013, mon contrat s’arrêtait le 30 juin, je n’ai pu effectuer la dernière semaine d’école, j’ai été remplacé par un autre AVS. L’accompagnement était donc assuré!
      Dans ce domaine, pas de sentiments pour les enfants-élèves que nous accompagnons. On ne tient pas non plus compte de vos compétences…
      Pôle-emploi, l’inspection, la préfecture se renvoyaient la balle… J’ai eu bien du mal à savoir si je serais renouvelée. Le préfet, a renvoyé ma demande à l’inspecteur d’académie de ma région, qui m’a lui-même répondu, que je ne pouvais être renouvelée, ne correspondant pas dans aux critères sociaux, à savoir, je ne percevais pas de rsa! Avant cela, on m’avait demandé mon âge, et si je percevais une allocation diverse. Il me restait deux mois pour prétendre à deux ans de CUI, mais on m’a dit qu’on allait tout de même pas payer quelqu’un pendant les vacances scolaires ! On m’a conseillé aussi d’attendre 6 mois au chômage pour postuler de nouveau à un poste d’AVS dans le privé et 1 an dans le public.
      Je me suis inscrite de nouveau au chômage dès le 1er juillet 2013 ; j’ai eu bien du mal à obtenir un rdv avec pôle-emploi qui mettait tout le paquet pour les « jeunes ». Je n’aime pas tenir de tels propos, mais, c’est la stricte vérité, ils avaient un quota de contrat jeunes à faire signer d’ici la fin 2013. Alors, une personne de plus de 50 ans, qu’en a-t’on à faire!
      A ce jour, je suis au chômage, rien ne se pointe à l’horizon. C’est bien regrettable à dire, mais je touche plus en étant au chômage qu’en étant AVS!! Et sans frais!
      Le côté positif des choses, est que désormais, j’ai toujours contact (d’ordre personnel) avec deux des élèves-enfants que j’ai accompagné, et avec leur famille on se voit régulièrement pour diverses occasions (apéro, goûter, sorties, …).
      Sur ce, je vous souhaite bon courage à toutes et à tous.

      • Bomal Jérémy dit :

        Bonjour.

        Il semblerait que vous ayez raison. A titre tout à fait personnel, je vous rejoins sur le fait que nous ne sommes absolument pas considérés, de quelque manière que ce soit. Au niveau des compétences, je suis titulaire d’un master 2 pro de psychopathologie clinique, je suis donc psychologue clinicien, mais, ne trouvant pas de poste et ne supportant pas de ne rien faire, je me suis intéressé à cet emploi, me disant qu’ainsi je garde toujours un lien avec la pratique clinique en attendant de trouver « mieux ». J’ai toujours eu de bons retours vis-à-vis de mon travail avec les enfants mais, comme vous le dites, ceci n’est pas pris en compte. Malheureusement, contrairement à vous, je ne toucherai pas d’indemnités et je me retrouve donc au rsa. Je suis donc toujours éligible pour ce genre de contrat (je crois) mais le temps que cet imbroglio ne se résolve, combien de temps se sera-t-il passé? Il me reste une solution envisagée l’an dernier: m’installer en tant que psy en libéral et dire au revoir à la va-vite à mes deux élèves.

        Cordialement, bon courage!

        • Bomal Jérémy dit :

          Bonjour.
          Je reviens sur ce site pour donner des nouvelles de ma situation. Contre toute attente, mon contrat a été renouvelé jusqu’à la fin de l’année scolaire. Il semblerait, si j’ai bien compris, que la préfecture ait fait marche arrière devant le nombre important de mécontents dans la même situation que moi. Je pense que les chefs d’établissement feront plus attention désormais aux dates d’embauche de leurs salariés CAE/CUI afin d’éviter ce genre de désagrément.
          Après quelques jours de « chômage technique » à la rentrée, j’ai repris mon activité telle que je l’exerçais avant. Je n’ai cependant toujours pas signé mon nouveau contrat de travail à ce jour. Cela « devrait » se faire très bientôt. Ceci dit, j’ai bien touché mon salaire (preuve de ce renouvellement de contrat?).

          Merci encore pour la qualité et la rapidité de vos réponses. Je pense que cela à joué en ma faveur en complément de la réactivité du chef d’établissement de l’école primaire ou je travaille.

          Bonne continuation aux précaires qui, comme moi, souhaitent l’être un peu moins.

          • Christelle evs dit :

            Bonjour, je suis evs est légalement j’ai encore la possibilité de renouveler pour 5 mois mon contrats après la fin de l’actuel !! Quelles démarche avez-vous mis en œuvre afin d’obtenir ce petit miracle ? Merci beaucoup

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « Quelles démarche avez-vous mis en œuvre afin d’obtenir ce petit miracle ? »
            Dans le cas présent, il n’y aura pas de « miracle » et votre employeur ne pourra pas accéder à votre demande de renouvellement même si il souhaite. En effet, l’Article L. 5134-25 du code du travail relatif au contrat unique insertion dit ceci: « La durée du contrat d’accompagnement dans l’emploi ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine. ». Nous sommes désolés.

          • Fabienne dit :

            Bonsoir, en réponse à Christelle (message du 2 avril 2014) mon contrat a aussi été renouvelé de juillet à novembre 2013, soit 5 mois. Quand j’ai posé la question au collège employeur, il m’a été répondu que c’était tout à fait autorisé et légal dans ce cas là ! Et nous avons été nombreux à signer le dernier renouvellement pour une durée de moins de 6 mois dans ce collège.
            Cordialement
            Fabienne

          • briand0493 dit :

            Et bien, voilà une situation inédite de dérogation accordée par pôle emploi à ce collège !!!!!

  35. Enola dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement AVS CAE-CUI. Mon contrat prendra fin le 25 mars 2014 ( après 2 ans ).
    Si toutefois je ne peux pas accéder au contrat AED, je voulais savoir s’il était possible d’effectuer un autre CUI, car j’ai entendu dire qu’on avait droit à un seul CUI dans sa vie !
    Merci d’avance pour votre réponse !!!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Si je ne peux pas accéder au contrat AED, je voulais savoir s’il était possible d’effectuer un autre CUI ? » Oui mais l’obtention d’un autre emploi sous contrat CUI-CAE après avoir occupé un emploi sous cette forme est conditionné par des délais « variables » et des critères fixés par Pôle emploi.Votre situation personnelle et professionnelle sera examinée par un référent Pôle emploi et selon les difficultés d’insertion professionnelle constatée, le marché de l’emploi, vos attentes professionnelles, vos démarches en vue de retrouver un emploi…etc.. cela peut déboucher sur une proposition d’emploi à nouveau sous contrat CAE-CUI. Très sincérement, l’équipe UNEAVS souhaiterait plutôt que vous denichiez un emploi en CDI.

    • Chris dit :

      Bonsoir,
      J’étais dans la même situation que vous en juin 2012, fin de contrat CUI de 2 ans.
      Et en novembre 2013, j’ai eu droit à un nouveau contrat CUI dans une nouvelle école qui se terminera en juin 2015, mais il m’a fallut effectivement attendre +12 mois pour être eligible et avoir droit à un nouveau contrat CUI. Pour avoir ce nouveau contrat, je suis toujours restée en contact avec l’enseignante référente et au moment de mon eligibité, celle-ci a fait la demande à Pôle emploi, de vouloir absolument me reprendre, pour que je puisse obtenir par la suite un contrat AED auquel je n’ai pu accéder car je n’ai pas le Bac et ainsi avec + 3 années passées auprès d’enfants handicapés, je pourrai enfin accéder à celui-ci.
      Bien sûr, c’est Pôle Emploi qui donne le mot de la fin, mais je pense que cela vaut le coup d’essayer, surtout si vous souhaiter absolument continuer dans cette voie.
      Bonne continuation et bonne chance à vous, cordialement.
      Chris

      • enola dit :

        Merci infiniment pour votre réponse ! Cela me redonne espoir !!!!
        J’espère qu’a la fin de votre nouveau CUI vous obtiendrez enfin le contrat AED.
        Bonne continuation !!!

  36. ratibus dit :

    Bonjour,
    Actuellement en CUI et qui va bientôt se terminer d’ici quelque mois, je me demande ce que je peux faire par la suite? Quels sont les débouchés?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je me demande ce que je peux faire par la suite? Quels sont les débouchés? »
      Nous sommes vraiment désolés mais nous n’avons pas de réponses à vos interrogations. Cette réponse aurait du être résolue par votre employeur comme il s’était engagé initialement lors de votre recrutement. Nous constatons une nouvelle fois leur défaillance.

  37. sofi dit :

    bonjour
    je suis en contrat cui cae depuis le 26 janvier 2014 en tant qu’avs en école privée et ce pour 6 mois (remplacement d’une personne malade). Je sais d’ore et déjà que ce contrat ne sera pas renouvelé.
    Puis je au bout de ces 6 mois prétendre à un autre contrat du même type chez un autre employeur du secteur privé ? . Je vise un autre poste mais je sais également qu’il ne prendra que quelqu’un qui a droit à ce type de contrat pour diminuer les frais salariaux.

    Il faut je pense que je reste de toute façon inscrite à pole emploi si non je perds mon arriéré de période « chômeur de longue durée » . J’étais auparavant assistante maternelle et ne gagnait que 100 euros par mois. je ne touchais pas non plus d’indemnisation de pole emploi(catégorie spécifique mais je restais inscrite car je savais qu’au bout de 2 ans je pourrais prétendre à ce type de contrat cui cae) . Ne vont ils pas me radier d’office maintenant? je fais maintenant 20/semaine en tant qu’avs.
    Je ne me fais pas d’illusion à l’heure actuelle les employeurs cherchent le contrat qui leur coutera le moins cher et je n’espère plus non plus un cdi. Même si ce sont des contrats cumulés le principal c’est de pouvoir travailler pour payer les factures .
    Si quelqu’un peut éventuellement me renseigner ce serait gentil.
    merci
    sp

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Puis je au bout de ces 6 mois prétendre à un autre contrat du même type chez un autre employeur du secteur privé ? « 
      OUI. Nous vous invitons à contacter votre référent Pôle emploi à ce sujet.
      En réponse à votre interrogation, « Ne vont ils pas me radier d’office maintenant? « 
      Non. Vous devez simplement tous les mois informer Pôle emploi votre souhait de rester inscrit sur la liste de demandeur d’emploi. Insister beaucoup là dessus. Dès le fin de votre contrat de travail actuel, procéder immédiatement à votre demande d’inscription et déposer une demande d’allocation chômage aux Assedics. cette dernière recalculera vos droits.

  38. delance dit :

    bonjour
    je suis actuellement en contrat CUI pour 1 poste d’AVS, démarré le 1er/11/2013; je souhaiterais vivement reconduire ce contrat, mais comment? vers qui me tourner?
    j’ai peur qu’avec ce contrat CUI je ne puisse pas être reconduite!!!!
    mon projet est d’aboutir à 1 CDI….mais comment? ou à 1 VAE au bout de 3 ans…
    merci de m’éclairer.
    cdlt
    Stéphanie

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je souhaiterais vivement reconduire ce contrat, mais comment? vers qui me tourner ? »
      2 mois avant la fin de votre contrat actuel, vous avez à annoncer par courrier A/R à votre employeur votre souhait d’être reconduit sur votre poste actuel. Votre employeur est indiqué sur votre contrat de travail CUI;
      En réponse à votre interrogation, « mon projet est d’aboutir à 1 CDI….mais comment? »
      Dans le cadre d’un poste AVS sous contrat CUI-CAE, il ne faut pas envisager d’obtenir un CDI à terme de ce contrat.Nous vous invitons à explorer avec votre référente pôle emploi, votre tuteur désigné par votr employeur, les pistes d’emploi autre pendant la durée de votre contrat actuel et en suivant des « formations » éventuellement adaptées à vos attentes. L’employeur est obligatoirement tenu à vous proposer un accompagnement et des actions de formation vers un emploi durable.

      • delance dit :

        merci pour votre réponse…
        j’ai fait d’autres recherches et il me faut absolument passer d’1 contrat CUI à 1 contrat AED, ce dernier reconduit 6 ans avec CDI à la clès…..et/ou possibilité de faire 1 VAE!!!!
        vous avez des pistes pour transformer mon CUI en AED????
        merci d’avance
        cdlt

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, « vous avez des pistes pour transformer mon CUI en AED???? »
          La démarche que nous proposons vous semblera « terriblement banale ». 2 possibilités
          1-s’inscrire sur SIATEN du site du Rectorat de votre académie
          2-transmettre par courrier A/R votre candidature (lettre de motivation + CV) Madame l’inspectrice (ou inspecteur) service IA ASH de votre département.

      • sylvie dit :

        En réponse à briando il faut peut être aide les gens en cui cae c’est scandaleux de dire qu’il y a aucun espoir de cdi je suis avs depuis bientôt 3 ans cette annee en clis et il n’y aurait pas d’espoir alors pourquoi il faut peut faire quelque chose.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          L’équipe UNEAVS, comprenant lui des membres EVS et AVS, admet parfaitement votre courroux. Sur ce, cela n’a jamais été dans la règle de conduite de l’équipe UNEAVS depuis 2007 de déclamer des possibilités de CDI dans l’éducation nationale pour un salarié AVS ou EVS à terme de son contrat CUI-CAE, quelque soit sa durée, quand elles n’existent pas. Au mensonge, nous préferons l’honneteté. Aux belles promesses, nous préférons des actes concrets. Ainsi, l’existence de l’UNEAVS est jalonnée de luttes, de combats incessants vers cet objectif, cette attente, cette exigence exprimés par tous nos collègues. Et nous continuons obstinément ce combat non pas en nous tournant les pouces assis dans un fauteuil mais en sollicitant sans cesse des partenaires syndicaux, associatifs, institutionnels, élus, citoyens sensibles à notre exigence de solidarité et de justice sociale sans concession. Nous vous l’accordons volontiers. Nous n’apportons pas de l’espoir quand ceux qui sont censés le susciter, le rendre réel, tangible, à savoir les décideurs institutionnels, politiques actuels ou passés, se refusent à le faire, agir en ce sens.

    • françoise dit :

      Bonjour

      Je travaille comme auxiliaire de vie scolaire depuis le 7novembre 2013 et mon contrat s’arrrête le 5juillet 2014.J’adore ce que je fais et aimerais tellement pouvoir renouveler mon contrat.
      Mais comment faire?Mon employeur ne m’a pas proposé de renouvellement et m’a envoyé un courrier me disant que mon contrat s’arrête bien le 5juillet.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, « Mais comment faire? »
        En principe, vos droits à reconduction de contrat AVS/CUI-CAE peut s’étendre jusqu’à la limite légale de 24 mois. Il appartient à votre employeur d’en formuler la demande de renouvellement de votre contrat auprès de Pôle emploi qui acte ou non cette demande. Ce qui nous surprend c’est la décision de votre employeur de vous informer par courrier la fin de votre contrat le 5 juillet.Il serait sain et normal que vous puissiez avoir avec votre employeur une explication sur les raisons professionnelles qui ont conduit à cette décision.

  39. Angélique dit :

    Bonjour,
    Actuellement EVS en CUI depuis 4 mois dans une école , je n’ai pas de formation. Les avs dans la même école on une formation, mais comme moi je suis assistante administrative je n’ai pas le droit. c’est normal??
    Merci d’avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « EVS en CUI depuis 4 mois dans une école , je n’ai pas de formation.je suis assistante administrative je n’ai pas le droit. c’est normal?? »
      La mise en place des formations (durée prévue: 80 h.) pour le personnel EVS exercant des missions assistance administratives, sur instruction ministérielle datant de juin 2013, n’a véritablement démarré que début octobre. Il est donc nécessaire de contacter votre employeur (celui qui est marqué sur votre contrat de travail) pour connaitre le dispositif de formation mis en place, les conditions d’accès et d’inscriptions à ces formations.La démarche volontaire du salarié auprès des employeurs à ce sujet demeurent la règle récurrente.

  40. bridot dit :

    Bonsoir,
    Heureuse d’être tomber sur ce site! je cherche depuis plusieurs mois des réponses concernant ma situation pro mais impossible d’avoir un interlocuteur dit professionnel qui me renseigne clairement… Mon contrat d’EVS en CUI à pris fin en août 2013 avec l’académie de Paris. J’ai déménager durant l’été et anticiper ma situation pro en prenant contact avec l’académie de Bordeaux, région ou je suis actuellement. J’ai passé un entretien avec l’Académie de Bordeaux pour un poste à la rentrée de septembre 2013, entretien réussi! 🙂 je suis retenue pour une affectation à la rentrée, confirmer par un courrier. Entre temps, le gouvernement Hérault fait son annonce concernant les Assistants d’Education n’ayant pas de nouvelle de l’Académie de Bordeaux, concernant mon affectation, je les appels et il me dise que suite à la réforme du gouvernement il n’ont plus de budget!… je les relance à plusieurs reprises mais personne n’est capable de me dire si oui ou non je vais être affecté, quand et que dois-je faire en attendant… Inscrite en tant que demandeur d’emploi depuis deux ans, je décide de postuler aux offres EVS/AVS via le site pôle emploi, la plupart des offres précise une éligibilité, je tante ma chance! je reçois confirmation par SMS de pôle emploi me demandant d’envoyer par courriel mon CV et ma lettre de motivation à l’adresse qu’il me communique. Je décroche un entretien dans une école, la directrice de l’établissement me demande si je suis éligible sinon pas d’embauche possible. Je file à Pôle emploi, j’explique mon cas et pose la question « suis-je éligible? » et là mon interlocuteur ne sait pas, « en faite sa dépend, vous pouvez l’être comme vous ne pouvez pas l’être…tout est décider au niveau du Préfet de région et suivant le budget attribuer à la région, super et en attendant je fais quoi ? vous pouvez continuer à postuler peut être que sa passera ».
    N’ayant pas de réponse précise de Pôle Emploi malgré mon entretien réussi, je passe à côté d’une embauche possible.
    Aujourd’hui, je suis en fin de droit avec Pôle emploi donc plus aucune indemnisation mais je continue à postuler dès que je vois une offre avs/assistant d’éducation. Pour certaines, je reçois une validation de pôle emploi, pour d’autres non. Puis-je considérée que le sms de pôle emploi me demandant d’envoyer CV et lettre de motivation, tiens pour validation de mon éligibilité ? quel recours s’offre à moi aujourd’hui, si je veux continuer à exercer mon métier d’auxiliaire de vie scolaire ou assistante d’éducation ?
    J’adore ce métier et souhaite continuer à l’exercer, je me suis former pendant un an, j’ai obtenu mon DEAVS et suivit la formation 60 heures obligatoire)

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à vos interrogations, « Puis-je considérée que le sms de pôle emploi me demandant d’envoyer CV et lettre de motivation, tiens pour validation de mon éligibilité ? » et suivante « quel recours s’offre à moi aujourd’hui, si je veux continuer à exercer mon métier d’auxiliaire de vie scolaire ou assistante d’éducation ? »
      Il faut considérer que le SMS envoyé par votre interlocuteur Pôle emploi relève avant tout de son souci professionnel de trouver un aboutissement favorable à votre candidature d’AVS sous contrat CAE-CUI. Votre candidature se rélève d’autant plus intéressante que votre situation de demandeuse d’emploi a évolué. Être en fin de droit sans indemnisation assedic vous place dans une catégorie « éligible » clairement identifiée pour un contrat CUI-CAE.
      notre suggestion: La procédure administrative pour permettre à un demandeur d’emploi de bénéificier d’un contrat cUI-CAE est complexe et relativement longue (1 mois et demi environ). Nous vous suggérons de reprendre contact régulièrement avec votre interlocuteur Pôle emploi pour connaitre l’avancée de votre dossier. Il ne faut pas se formaliser d’une réponse évasive de votre interlocuteur car sans doute,il ne possède pas les réponses immédiates mais le simple fait de régulièrement prendre contact avec lui, de s’entretenir avce lui sur votre projet professionnel lui permet de « mesurer » utilement votre motivation, votre « gnac »…C’est autant de points positifs sur lesquels il s’appuiera pour soutenir avec efficacité votre dossier, votre éligibilité à un emploi AVS sous contrat CAE-CUI, lors des réunions de référents Pôle emploi où les décisions définitives à ce sujet se prennent.

  41. contant dit :

    Bonjour, je suis AAD en CUI et mon contrat de 2 ans se termine le 14 mars 2014, puis je etre renouvellee? meme si ma directrice le demande?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je suis AAD en CUI et mon contrat de 2 ans se termine le 14 mars 2014, puis je etre renouvellee?
      -La 1ère possibilité de reconduction de contrat CUI-CAE au delà de la limite de 24 mois est réservée au personnel AAD ou AVS âgé de plus 50 ans à date de signature de reconduction et/ou reconnu travailleur handicapé CDAPH de la MDPH. Cette reconduction peut atteindre 60 mois maximum.
      -La 2ème possibilité de reconduction de contrat CUI-CAE au delà de la limite de 24 mois réside en un prolongement du contrat AAD ou AVS pour terminer un parcours de formation qualifiante engagée par le salarié. Ce parcours de formation qualifiante doit être effectuée dans une structure de formation agrée pour la délivrance d’un diplôme, d’une certification professionnelle reconnue sur le marché du travail (ex: DEAMP, DEAVS, CAP petite enfance…, autre….).
      la demande de prolongation de contrat CUI-CAE doit être formulée auprès de l’employeur, Pôle emploi décide au final après entretien avec le salarié de cette prolongation. Sur ce, des témoignages récurrents de collègues AAd ou AVS en contrat CUI nous font part que, même si ne remplissant pas les conditions pour une reconduction légale de leur contraT CUI, ils avaient obtenu satisfaction par dérogation accordée par le préfet du département suite à une action conjointe de la communauté éducative de l’école, élus communaux, départementaux, régionaux…En vertu de l’adage en vigueur au sein de l’équipe Uneavs « qui ne tente rien n’a rien », osez le tam-tam médiatique pour la sauvegarde de votre poste !

  42. Christelle evs dit :

    Bonjour,

    Bonne année 2014 et merci pour toutes les informations présentes sur ce site pour nos contrats. J’ai moi aussi une question : mon premier contrat EVS sa durée 6 mois (janvier 2012 à juin 2012) puis 6 mois de pile emploi puis nouveau contrat de 7 mois (de décembre 2012 à juin 2013) puis renouvellement de 12 mois (juillet 2014 à juin 2014) . Pensez vous que je puisse encore bénéficier d’un renouvellement au delà de juin 2014 ?
    Merci beaucoup
    Cordialement
    Christelle EVS

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Pensez vous que je puisse encore bénéficier d’un renouvellement au delà de juin 2014 ? »
      -La 1ère possibilité de reconduction de contrat EVS au delà de la limite de 24 mois est réservée au personnel EVS âgé de plus 50 ans à date de signature de reconduction et/ou reconnu travailleur handicapé CDAPH de la MDPH. Cette reconduction peut atteindre 60 mois maximum.
      -La 2ème possibilité de reconduction de contrat EVS au delà de la limite de 24 mois réside en fait en un prolongement du contrat EVS pour terminer un parcours de formation qualifiante engagée par le salarié. Ce parcours de formation qualifiante doit être effectuée dans une structure de formation agrée pour la délivrance d’un diplôme, d’une certification professionnelle reconnue sur le marché du travail (ex: DEAMP, DEAVS, CAP petite enfance…). la demande de prolongation de contrat EVS doit être formulée auprès de l’employeur, Pôle emploi décide au final après entretien avec le salarié de cette prolongation.

  43. Audrey dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord je vous souhaite une bonne année 2014.
    Je suis AVS en CUI et je viens de signer mon 2° contrat , entre temps j’ai changé de collège employeur et j’ai eu un 2° enfant.
    Je me demandais si j’avais le droit de prendre un congé parental.
    Merci de votre réponse .
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Je me demandais si j’avais le droit de prendre un congé parental. »
      Oui. Il est possible, sous réserve de justifier d’une ancienneté minimale d’un an à la date de naissance de votre enfant, de transmettre la demande en recommandé un mois avant la fin du congé de maternité. Non rémunéré par l’employeur, le congé est d’un an renouvelable et il prend fin au plus tard au troisième anniversaire de l’enfant. Il peut être demandé normalement à temps partiel (mais dans le cas présent, vous êtes déjà à temps partiel).
      Attention: Le contrat CUI-CAE est certes « suspendu » pendant cette période de congé parental. Pour autant, la durée du contrat n’en est pas prolongée. Autrement dit, le terme final de votre contrat CUI-CAE actuel reste inchangé.

      Pour savoir plus sur le congé parental, cliquer sur lien suivant ICI.

  44. bianca dit :

    Bonjour,
    Je me suis rendu a un rdv à pole emploi il y a 1 mois et on ma dit que je pouvais bénéficier du contrat cae mais par le biais de la mission locale, par la suite je me suis rendu a la mission locale mais il se sont rendu compte que je n’y avais pas droit car j’ai un BAC PRO. Le problème c’est que mon secteur d’activité est le milieu hospitalier hors dans ce milieu là il n’ embauche que en contrat cae. Du coup impossible pour moi de travailler car il n’ embauche pas en cdd. Je trouve sa injuste, je voudrai savoir si en 2014 les critères des contrats cae vont changer? Et est ce qu’il y a un autre moyen pour que je puisse en bénéficier? Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je voudrai savoir si en 2014 les critères des contrats cae vont changer? » et suivante « Et est ce qu’il y a un autre moyen pour que je puisse en bénéficier? »
      La possession d’un diplôme ou non n’a jamais constitué un critère d’éligiblité à un contrat CAE-CUI et la dernière circulaire « programmation 2ème semestre 2013 » n’en fait pas état, même si il accorde pour la première fois le droit au mission locale de gérer auprès d’un public jeune 16-25 ans l’attribution d’un volume de contrat aidé (CAE-CUI ou CIE) mis à leur diposition par le préfet de région.
      Maintenant,la mission locale aurait été mieux inspirer de vous indiquer qu’elle privilégiait d’abord l’attribution de contrat CAE-CUI (elle en a un volume limité) auprès de jeunes ayant des difficultés particulières pour trouver un emploi (l’absence de diplôme d’un candidat à un emploi est une difficulté particulière). C’est donc une décision interne à la structure de cette mission locale de ne pas examiner sainement votre demande tenant compte à la fois du contexte de l’emploi recherché et de vos difficultés propres pour y accéder.
      Par ailleurs, être éligible à un contrat aidé (CUI-CAE, CIE, contrat avenir, etc…) ne signifie pas que vous avez accès à tous les offres d’emploi affichées au pôle emploi ou mission locale présentant ce critère d’éléègibilité. Il est nécessaire au préalable de « vérifier » l’adéquation du profil d’emploi proposé dans un secteur déterminé avec son projet professionnel, ses compétences, ses savoirs faire, ses diplômes ou non, sa motivation pour occuper ce poste.
      Comme il vous sera toujours demandé d’être candidat à une offre emploi d’abord, avant d’être candidat pour un contrat aidé, nous vous suggérons de mettre en avant pour un emploi visé votre forte motivation, votre projet professionnel…Un reférent pôle emploi ou mission locale sera à notre sens plus sensible à votre forte détermination de construire un projet de vie professionnel en cohérence de vos capacités et compétences pour tenter d’apporter un soutien opportun et lucide.

  45. PAWLAK dit :

    Bonsoir,

    Je suis actuellement en CUI (contrat unique d’insertion) chez POLE EMPLOI, depuis 10 mois, j’ai 52 ans, je bénéficie de l’ASS, est-ce-que mon CUI peut être renouvellé ? Etant donné que POLE EMPLOI veut mettre fin à mon CUI le 28/02/14.

    Merci pour votre réponse,

    Cordialement,

    Nadine

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « j’ai 52 ans, je bénéficie de l’ASS, est-ce-que mon CUI peut être renouvellé ? »
      Théoriquement, vous disposez d’un droit à reconduction de contrat CAE-CUI à hauteur maximale de 60 mois.
      En pratique, nous avions évoqué dans un article sur ce site toute la problématique d’une reconduction d’un contrat CAE-CUI. Il n’est donc pas inutile de vous fournir le lien de cet article pour comprendre comment il est procédé à cette reconduction avec les différents acteurs concernés (salariés, employeurs, Pôle emploi). Cliquer ICI pour en prendre connaissance.

  46. Rosalie dit :

    Quel est le montant des indemnités chômage après une année en CUI salaire brut 840 euros?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Quel est le montant des indemnités chômage après une année en CUI salaire brut 840 euros? »
      Le simulateur calcul ARE de Pôle emploi est à votre disposition pour ce faire en cliquant sur le lien suivant ICI

      Résultat pour l’Allocation Retour à l’Emploi (ARE) d’un salarié CUI-CAE fictif
      Votre durée d’indemnisation serait fixée à 367 jour(s)
      Date théorique de votre 1er jour d’indemnisation07/10/2013
      Indemnisation brute18.25 € par jour, soit 18.25 € net
      Soit un montant mensuel brut de547.50 € (18.25 x 30 j), soit 547.50 € net (18.25 x 30 j)
      Sont déduits du montant brut mensuel :
      0.00 € de Cotisation Retraite Complémentaire (CRC)
      0.00 € de Contributions Sociales Généralisées (CSG)
      0.00 € de Contributions au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS)

  47. Rosalie dit :

    je suis revenue vivre à paris après 13 ans d’absences..je n’avais pas travaillé auparavant à l’éducation nationale..ça veut dire quoi AVS et EVS ?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « .je n’avais pas travaillé auparavant à l’éducation nationale..ça veut dire quoi AVS et EVS ? »
      Officiellement selon le Ministère de l’éducation nationale
      depuis fin juillet 2012:
      AVS = Auxilaire de Vie Scolaire (personnel effectuant un mission d’accompagnement d’élèves handicapés au sein d’établissement scolaire)
      EVS = Employés de Vie Scolaire (personnel effectuant une mission d’assistant administratif direction d’école ou autres au sein d’étblissement scolaire)

      Officieusement, pour un tas d’acteurs « bien pensants » de l’éducation nationale ou en lien avec l’éducation nationale, les EVS, c’est ce personnel pêle mêle qui a le tort de disposer d’un contrat aidé à la suite d’une longue période de chômage et qui toujours, selon ces mêmes acteurs, est forcément composé au choix: de psychopathes,d’ivrognes, d’anaphalbètes,des moins que rien, des assistés notoires, des sous sous diplomés, des pas diplomés du tout…des gueux en quelque sorte.

  48. Morgane11 dit :

    Bonjour,
    étant en 2ème année de CUI en tant qu’ AVS, mon contrat prend donc fin le 31 Août 2014. Je compte demander une dérogation pour obtenir une année de plus, soit au final 3 ans en tant si celle-ci est acceptée. Est-il possible que l’on me cédéise par la suite, même si je n’ai pas exercé pendant 6 années? Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Est-il possible que l’on me cédéise par la suite, même si je n’ai pas exercé pendant 6 années? « 
      Au préalable: Qui demande rien n’a rien donc nous approuvons votre démarche de tenter d’obtenir une dérogation pour être reconduit sur une troisième année en contrat CUI-CAE. L’équipe Uneavs reste cependant un peu sceptique sur les chances de succès mais…

      S’agissant vos probabilités de cédéisation au même titre que vos collègues AVS ayant cumulé 6 ans de contrat sous statut asssistant éducation à compter du 1er janvier 2013, elles demeurent nulles à l’heure actuelle. L’équipe Uneavs agit sans cesse auprès de ces partenaires syndicaux, élus, autres pour qque ces probabilités nulles deviennent une possibilté réelle;

      • Morgane11 dit :

        Merci, pour votre réponse. En espérant que les choses bougent encore pour ceux et celles qui sont dans mon cas à qui l’on a vendu du rêve… Surtout que je vais sûrement être remplacée par une personne au chômage et moi prendre sa place. Donc pourquoi parler de CDI avec 6 années d’expérience?! Bon courage à tous.

  49. clecri74 dit :

    Bonjour, j’ai été EVS pendant 2 ans 2010-2012 dans une école primaire et n’ayant pas le bac pour devenir AVS, l’inspection Académique me demande 3 années avec enfant handicapé mais malheureusement les contrats ne sont que de 2 ans. Un agent de pöle emploi m’a expliqué que la seule solution était de refaire un autre CUI CAE pour avoir le nombre d’années. J’ai donc patienté 1 année pour être elligibe, l’enseignante référente m’a contacté récemment pour me donner un nouveau poste dans une autre école mais l’inspection académique qui a monté mon dossier est plutôt pessimiste car la plateforme pôle emploi de ma région, a refusé certains dossiers identiques
    au mien. Alors quelle est la solution ou quel recours, si je ne peux obtenir ce poste, comment valider une 3e année avec des enfants handicapés ? Ce nouveau contrat m’aurait pourtant permis de travailler 2 ans EVS + 6 ans AVS pour éventuellement déboucher sur un poste fixe. Pour le moment, ce n’est pas perdu mais je m’attends au pire..Merci d’avance pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « quelle est la solution ou quel recours, si je ne peux obtenir ce poste, comment valider une 3e année avec des enfants handicapés ? »
      Dans le cas où pôle emploi refuse de retenir votre candidature à un poste AVS sous nouveau contrat CAE-CUI, malgré votre position d’éligibilité, il n’y a pas recours possible. Pour convaincre Pôle emploi à vous suivre dans votre démarche actuelle, il y a nécessité d’abord de s’appuyer sur un projet professionnel bien « argumenté » incluant la motivation de vous engager dans une démarche d’insertion professionnelle vers les métiers de l’accompagnement des personnes handicapés. Cela passe aussi par une volonté d’entamer des démarches en vue d’obtenir une formation qualifiante pour parfaire vos compétences et savoirs faire en matière d’accompagnement de personnes handicapés. Votre choix d’opter pour un poste AVS se doit être le reflet de ce qu’en matière d’accompagnement de personnes handicapés, vous êtes plus à l’aise professionnellement avec un public jeune qu’avec un public adulte.
      En effet, il serait maladroit ainsi d’exprimer que seul, faire une 3 ème année comme AVS sous contrat CUI-CAE pour ensuite être recruté comme assistant éducation-AVS pour un engagement de 6 ans et avec à la clé, un éventuelle CDi, vous intéresse. Nous ne voudrions pas vous « blesser » mais vos interlocuteurs pôle emploi auraient le réflexe de « penser » qu’il s’agit là de faire des plans sur la comète sans franchement réelle certitude que tous les étapes vers le CDI visé soient franchies. C’est sans doute pour cela aussi que l’inspection académique a exprimé son pessimisme pour votre dossier présenté éventuellement ainsi à pôle emploi.
      La 3 ème année d’expérience professionnelle dans le domaine de l’accompagnement de personnes handicapées n’est pas nécessairement à rechercher à tout prix à travers un poste AVS sous contrat CUI-CAE. Il est possible d’explorer d’autres pistes d’emploi tel que le service à la personne, le secteur médico-social (association). C’est la diversité, la richesse de vos compétences, de vos savoirs faire sur 3 années d’expériences professionnelles en matière d’accompagnement de personnes handicapés que retiendra avant tout plus tard le service inspection académique ASH pour une candidature à un poste AVS sous contrat assistant éducation.
      D’expérience, nous savons que ni les interlocuteurs Pôle emploi, ni ceux de l’inspection académique ne se préoccuperont réellement de votre urgence à trouver un emploi pour vivre décemment et sortir au plus vite de la galère de la précarité . Dès lors, il est nécessaire de « jouer » une forme d’hypocrisie en donnant d’abord à ces interlocuteurs ce qui justifiera leur décision de vous accorder un poste AVS: une démonstration de vos compétences et savoirs faire et une volonté d’en donner plus.

    • sutera dit :

      faut ou c’est a la tête du client,parce que je n’ai pas le bac ,j’ai fait mes 2 ans en cui,parce que les contrat evs en cui n’est que de 2 ans a moin d’une dérogation

  50. carole dit :

    Bonsoir, à plusieurs reprises j’ai tenté d’avoir une réponse mais en vain… Voici mon cas : je voudrais passer le concours du CAPES privé en interne. Cependant je ne sais toujours pas si j’ai la possibilité. J’ai réalisé quelques remplacements, en tout, 7mois et demi à temps plein, j’ai aussi été surveillante durant 1 mois à temps partiel et tout ceci en étant rémunéré par l’État dans un collège et lycée privé. Je viens à présent de signer un contrat CUI dans ce même établissement privé pour 1 an rémunéré par l’État. Ma question est la suivante : puis je m’inscrire à la session 2014 du concours interne du capes? Est ce que un contrat CUI compte pour mon ancienneté ou bien, dois-je en informer pôle emploi? j’ai lu chez des syndicats que les contrats CUI valaient pour l’ancienneté mais lorsque je lis les conditions sur le site du MEN il est inscrit que les contrats d’avenir (contrat aidé…) ne sont pas pris en compte pour pouvoir passer les concours internes du 1er ou 2d degré.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      En réponse à votre interrogation,« puis je m’inscrire à la session 2014 du concours interne du capes? « 

      Source information: site MEN -cliquer ICI

      Pour vous inscrire au concours interne du Capes session 2014, vous avez à justifier 1 type de conditions: Les conditions générales au plus tard le jour de l’épreuve d’admissibilité.

      Epreuves passées, vous ne serez inscrit sur la liste d’admissibilité que si avant sa publication, vous justifiez une condition spécifique de titre (la possession d’une licence, par exemple, remplit la condition) et une condition spécifique de qualité (la qualité de salarié en contrat aidé cui-CAE n’étant pas pris en compte, vous devrez donc justifier soit des conditions d’ancienneté d’occupation de postes d’enseignant dans l’enseignement public ou privé, soit des conditions d’ancienneté d’engagement à des postes assistant éducation uniquement au sein d’établissements publics).
      Nous sommes désolés mais vous avez déjà compris que les réponses aux autres interrogations ne s’imposaient plus.

  51. Virginie dit :

    Le monde tourne sur la tête pour ces renouvellements… De mon côté je me bats pour conserver mon poste d’EVS (si bien payé !) parce que je me régale vraiment dans la mission qui m’est confiée en maternelle. C’est mon avant dernier jour dans l’école, au grand désespoir des enfants, des parents, des enseignants et de la directrice d’école qui ont tout tenté pour « me garder ». Alors à Lyon, pas d’AVS en maternelle (on favorise les EVS)… alors qu’en formation on nous a bien vendu les postes d’AVS, et que cet été, toutes les annonces faites sur la titularisation nous ont fait rêver !

    J’ai tout tenté : demande de dérogation à l’IA (l’IEN de secteur à même appelé personnellement le service !), la DSDEN (impuissante pour ce genre de démarches !), le Préfet (qui n’a toujours pas répondu à mon courrier !). Le dernier courrier de l’IA que j’ai reçu stipule effectivement que les dérogations ne peuvent être étudiées que par Pôle Emploi (par le biais du médiateur).

    Donc le dernier courrier est parti ce matin… en LR+AR 🙂 Maintenant y’a plus qu’à croiser les doigts pour voir les nuages se dissiper ! La cerise sur le gâteau indigeste : on m’informe qu’après une période de chômage de 8 mois, je serai prioritaire sur le poste à la rentrée 2014 ! Faut avoir les nerfs solides… et un plan B bien construit !

    • Fabienne dit :

      Bonjour Virginie, je suis exactement, et peut-être comme beaucoup, dans la même situation avec un contrat EVS qui se termine le 30 novembre … Ma conseillère Pôle Emploi me conseille d’attendre septembre 2014 pour postuler à un nouveau CUI-CAE en attendant que cela change ! Bon courage.

      • SB2013 dit :

        Je termine mon contrat le 28 novembre. Un an de CUI et je ne suis pas renouvelée. Le prétexte avancé est que le pôle emploi aurait décrété que je n’étais plus éligible parce que je bénéficie des minimas sociaux. Je trouve ça complètement fou. J’attends de rencontrer un conseiller pour en savoir plus. J’ai un peu la sensation qu’on a profité de moi ces derniers mois :/

        • patricia dit :

          La réponse qui te donne n’est pas juste ,parce que pour ne plus être éligible il faut avoir fait 2 ans en cui et toi tu n’as que 1 an.Donc bat toi avec pôle emploi parce que je me suis retrouvé dans la même situation et en me battant j’ai eu gain de cause 2 jours avant la fin de mon contrat ,n’attend pas que pôle emploi viennes vers toi ,va toi chez eux dans leurs bureau sans rendez vous ,comme j’ai fait .Ne baisse pas les bras .

        • vivie59 dit :

          Bonjour,
          Alors là, c’est à ne plus rien y comprendre.
          Après deux ans de CUI-CAE en tant qu’AVS-EVS, on ne m’a pas reconduite car je ne rentrai pas dans les critères sociaux, à savoir je ne perçois pas de minimas sociaux (RSA), je ne suis pas handicapée, je ne perçois aucune allocation diverse.
          Ce 8 novembre 2013, une conseillère pôle-emploi, m’a confirmé que pour re-postuler en tant qu’AVS en CUI-CAE, il fallait que j’attende 1 an après ma fin de précédent CDD (à savoir le 30 juin 2013).
          Donc, si là, on ne veut pas vous renouveler parce que vous percevez un minima social, c’est à ne plus rien y comprendre.
          Après, je sais que chaque pôle-emploi édicte ses propres règles, et que pour les CUI-CAE entre autre, ils dépendent des arrêtés préfectoraux qui peuvent évoluer à tous moments.
          Regardez sur le site du ministère du travail, vous y trouverez toutes les infos concernant les différents contrats.
          Sachez aussi, qu’au bout d’un an le renouvellement n’est pas systématique, Cela dépend de votre employeur et de pôle-emploi.
          Bon courage.

  52. Valérie dit :

    Bonjour,

    J’ai postulé sur le site SIATEN pour un poste d’AVS ASSED . Mon entretien de recrutement est favorable. Néanmoins, les postes d’AVS sous contrat CUI-CAE sont affectés en priorité.
    Je suppose donc que je suis sur une liste d’attente (au cas où un AVS ASSED quitte ses fonctions).
    Dois je relancer régulièrement l’IA pour savoir s’il y a des opportunités ? le chargé de mission ASH de l’IA me dit que se sera difficile car pratiquement toutes les affectations sont faîtes. Je précise que je ne suis as éligible au contrat CUI-CAE.

    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « Dois je relancer régulièrement l’IA pour savoir s’il y a des opportunités ? « 
      Vous êtes dans la situation de demandeur d’emploi. Qui ne demande rien n’a rien.
      Donc, sauf à essayer la transmission de pensée (au résultat aléatoire), il n’est pas inutile de s’enquérir de temps à autres des opportunités de postes AVS AED auprès du chargé de mission ASH. Cela crée des liens professionnels et si vous avez une voix charmante, la « pêche » pour occuper un poste AVS il finira peut être par craquer et penser à vous en premier lieu si un poste AVS-AED se libère en cours d’année scolaire. A noter qu’à vous exprimer que ce sera difficile à réaliser, ce chargé de mission IA ASH à l’honneteté humaine de vous répondre patiemment et non raccrocher fissa à votre appel sans répondre.

      Maintenant, si le compte en banque vire au rouge ce mois-ci, qu’il faut prévoir de remplir le frigo autre chose qu’avec des boites de cassoulet ou de ravioli, il n’est pas ininterressant d »étudier » cette piste de postuler à un poste AVS sous contrat CUI-CAE. Pour cela, il est nécessaire de passer par Pôle emploi. Quantà votre candidature à un poste AVS AED, il demeurera toujours enregistrée auprès de l’IA ASH.

      • sutera dit :

        Bonjour,

        Il faut les relancer réguliairement,c’est se que j’ai fait pendant 3 semaines ,et à la fin j’ai eu un poste

        • briand0493 dit :

          Et oui! il faut secouer le dattier pour avoir des dattes;
          Pat, modératrice

          Note de l’administrateur du site, Yves
          Tu es prié, Pat, de ne pas mettre tes foutus dattes sur mon siège en partant …nom de zeus! et sur le clavier, en plus!!!…

  53. sandrine dit :

    Bonjour,
    Je commence un poste d’avs co la semaine prochaine pour un contrat aidé de 12 mois, mais j’ai déjà effectué 6 mois dans un autre établissement (aide administrative), puis je espérer un renouvellement pour atteindre les 24 mois de cui?
    et après que puis je espérer?
    Merci de m’éclaircir.

  54. carla dit :

    Bonjour,

    Je suis Evs depuis 18 mois dans une école primaire et maternelle.
    Mon contrat prend fin le 30 septembre 2013, j’ai droit à un renouvellement de 6 mois pour arriver au 24 mois.(jusqu’au 30 mars 2014)
    Pouvez vous me dire s’il existe des dérogations pour aller jusqu’au 5 juillet 2014??

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,
      En réponse à votre interrogation, » Pouvez vous me dire s’il existe des dérogations pour aller jusqu’au 5 juillet 2014?? »
      Des dérogations au contrat CUI-CAE au delà de son terme légal selon la situation de la salarié ne sont pas appliquées par les préfets qui seul peut les accorder si « des circonstances particulières liées à l’emploi » le nécessitent.
      Maintenant, une possibilité de prolongement de votre contrat CUI-CAE par votre employeur existe si elle a pour objet de vous laisser terminer une période de formation qualifiante en cours. Par formation « qualifiante », il faut comprendre une formation débouchant sur un diplôme, une certification reconnue sur le marché du travail.

  55. Cindy dit :

    J’ai été vers EVS pendant 2ans dans la même école j’ai postulée pour passer d evs a AVS avec une lettre recommandée de ma directrice et une lettre de la maman de l’élève que je suivais….et biensur une lettre de motivaton de moi meme mais je n’est toujours pas eu de réponse que dois je faire? Je dois prendre sa comme une réponse négatif ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,  » je n’est toujours pas eu de réponse que dois je faire? » et suivante » Je dois prendre sa comme une réponse négatif ? »
      Hum, honnêtement dans les circonstances actuelles, nous ne sommes pas très optimistes. Pourtant, qui demande rien n’a rien. Donc, il faut relancer l’IA ASH au sujet de votre candidature par mail, courrier, téléphone. On ne peut prendre un silence comme une réponse négative. C’est l’interlocuteur IA ASH sur votre relance qui vous apportera une réponse.
      Bonne chance

  56. patricia dit :

    bonsoir,
    j’étais evs pendant 2 ans dans un lycée,fin de contrat fin juin.Il y a quelques jours j’appelle ia pour demander si ma condidature a tait retenut ou pas pour un poste d’avs,vu que j’avais postuler avec une lettre recommander du proviseur du lycée,on me répond qu’il ne comprennent pas mais que j’ai une dérogation pour faire une année suplémentaire et que je devais déjà être en poste depuis la rentrée,donc je leurs explique que le lycée n’est pas au courant de cette dérogation et cas chaque fois qu’il leurs demande de me prendre on leurs répond que je ne peut plus avoir un contrat cae,quand le lycée a su qu’il y avait dérogation il était trop tard vu que les postes était prit que puis je faire ,puis je me servire de la dérogation pour pouvoir un autre poste ou pas?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, »puis je me servir de la dérogation pour pouvoir un autre poste ou pas? »
      Bien sûr. Elle est même nécessaire pour qu’un nouvel employeur interressé par votre candidature puisse vous recruter.
      Bonne chance et nous croisons fort les doigts pour la réussite au su de vos désagréments subis avec le lycée.

      • patricia dit :

        je vous remercies de votre réponse,je vais voire avec l’ia pour un poste le plus rapidement possible surtout qu’il y a une famille que je connait depuis longtemps qui attend une avs pour leurs fille,merci et je vous dirais très rapidement si il accepte ou pas.

    • beylier dit :

      sylvie comment as tu obtenu cette derogation ? ma fille à fais 2 ans evs elle voudrait continuer et la directrice veut la garder mais pole emploi dit que c’est impossible merci de ta reponse

      • patricia dit :

        bonjour,
        La dérogation c’est le responsable anpe qui la donne ( c se qu’on ma expliquée quand j’ai appelée la plate forme anpe ),mais attention il en délire 5°/ sur une année,alors je te souhaite bonne chance.

        • Magali dit :

          bonjour , moi-même j’ étais evs en fonction d ‘avs pendant 2 ans je suis rester sur la même école et surtout les 2 élèves mon contrat s’ est terminé le 25 juillet , les parents voulaient que je continue alors puis je aller encore demander à l’ anpe de me faire une dérogation pour avoir une année supplémentaire??

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « puis je aller encore demander à l’ anpe de me faire une dérogation pour avoir une année supplémentaire?? »
            Nous pensons qu’il ne faut jamais rester les bras croisés à ne rien faire donc, tentez la démarche au pôle emploi et présentez vos nouveaux atouts pour une reconduction de contrat à titre dérogatoire. Nous croisons les doigts pour le succès de votre démarche, nom de Zeus!

          • Magali dit :

            Bonjour, je me suis rendu vendredi à l’ anpe et ça tombait bien j ‘ai fait le point avec cette personne car du coup c ‘ était mon conseiller, mais quand je lui ai parlé de dérogation de la part de Pôle emploi lui ne savait rien concernant cela, donc il m’a donné l’ adresse e-mail du médiateur pôle emploi afin de lui expliquer mes souhaits pour obtenir une dérogation pour faire une année supplémentaire ou bien écrire aussi au recteur et préfet afin d’ obtenir un poste d’ assistant d’éducation faisant fonction d ‘avs malgré mon absence de bac; car je me rends compte que dans certains commentaire certaines personnes evs on obtenu cela, je garde espoir …….j ‘aimerais tellement reprendre ce travail !!!! je suis triste croyez moi.

        • Magali dit :

          Bonjour, pour la dérogation pole emploi j’y suis allé mais il n’ était pas au courant il m’a dit de voir avec le médiateur…Par contre avez vous le bac?? car vous parlez de poste d ‘avs alors que vous étiez evs et la dérogation est-elle pour le contrat aidé??? Merci de me répondre …

    • beylier dit :

      bonjour pouvez vs me dire si vous rentriez ds les critéres ‘pole emploi’ pour avoir eu une derogation (travailleurs handicapés ou beneficiaires de l’aah, et pour les beneficiaires des minimas sociaux (rsa, ass, ata, ) agés de 50 ans et plus car j’aimerais etre renouveller j’ai deja fais 24 mois d’evs j’ai 20 ans le rsa car j’ai un petit garcon de 3 ans et pour pole emploi c’est impossible d’etre prolongé je ne rentre pas ds les critéres merci

      • patricia dit :

        bonjour,
        Non je n’est pas 50 ans et tous le reste,c’est le lycée qui avait insister au près d’ ia et c’est eu qui on fait le neccéssaire,mais en aillant fait 2 ans comme evs tu peu faire une demande d’un vrai poste avs(contrat),avec une lettre de motivation,cv et l’appuit de la directrice d’école.

        • beylier dit :

          bonjour qu’est ce que l’ia? MERCI

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation,  » qu’est ce que l’ia? »
            Bienvenu dans le club merveilleux des sigles de l’éducation nationale!. celui est facile à retenir : IA = Inspection Académique (du département). Ayant ras le bol d’être considéré comme des bourriques mal embouchés (s’entendre dire à longueur de journée, « elle est à hue et à dia » cela énerve, convenez-en), il a été inventé un plus chaleureux et fun à la place: DDSEN =Direction Départementale des Services de l’Education Nationale. Ce qui donne pour des connaisseurs pas raffinés: Dédé es’ Encore Niq….
            Note supplémentaire du 18/09: il nous est infomé qu’il ne faut pas dire DDSEN mais DSDEN (Direction des services départementaux de l’éducation nationale).

        • beylier dit :

          Bonjour faut il un bac pour faire avs (contrat )apres 2 ans d’evs

          • briand0493 dit :

            Bonjour,
            En réponse à votre interrogation, « faut il un bac pour faire avs (contrat )apres 2 ans d’evs ? »
            L’article 3 du décret du 6 juin 2003 modifié précité prévoit que les candidats aux fonctions assisatnt éducation AVS doivent être titulaires du Baccalauréat ou d’un titre ou diplôme de niveau IV au sens de l’article L335-6 du code de l’éducation ou d’un titre ou d’un diplôme égal ou supérieur.

            En outre, les candidats qui peuvent justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans temps plein dans le domaine de l’aide à l’intégration des élèves handicapés (médico-social) peuvent se voir dispensés de la condition de diplôme précisée ci-dessus.

  57. Audrey dit :

    Bonjour,
    Je suis AVS en CUI mon 1° contrat se termine le 16 octobre 2013 je souhaite son renouvellement mais auprès de qui dois je en faire la demande ?
    Merci par avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, « je souhaite son renouvellement (CUI-CAE) mais auprès de qui dois je en faire la demande ? »
      Vous devez manifester auprès de votre employeur (lettre avec AR) votre souhait d’être renouvelé à votre poste. Vous avez à prendre RV avec votre référent Pôle emploi pour également exprimer votre souhait de renouvellement de votre contrat CUI-CAE.
      Suite de quoi, votre employeur peut accéder ou non à votre souhait. En cas de réponse négative,la collaboration entre vous et lui prend fin au terme de votre contrat actuel. Si la réponse est positive, il appartiendra au référent Pôle emploi de prendre la décision finale de la poursuite de votre contrat CAE-CUI si vous rentrez dans les critères d’éléigibilités pour ce faire.

    • vivie dit :

      Je souhaite que vous correspondiez aux critères sociaux pour un renouvellement. En ce qui me concerne, j’ai 53 ans (donc au regard de pôle emploi pour les CUI, j’avais l’âge pour être reconduite et j’aimais beaucoup ce travail qui me correspondait bien) ; j’ai la chance de ne pas être handicapée, je ne perçois pas de RAS, ni aucune autre allocation spécifique, etc…alors, au 30 juin 2013, l’inspection académique dont je dépend, m’a gentiment remercié en me précisant que je ne pouvais pas être renouvelée, car je ne rentre pas dans le cadre législatif, à savoir : « Vous ne percevez pas de minimas sociaux! ».
      Depuis le 1er juillet, j’ai donc rejoint la longue liste des demandeurs d’emploi « classique », je cherche du boulot, mais toutes les offres correspondent à des CUI-CAE et, je ne suis plus éligible à ce genre de contrat!!! Bref, je tourne en rond. J’ai tout de même tenté le forcing en postulant quand même à ces offres, mais non, pas éligible!!
      Il faut peut-être que je me fasses une raison ; rester à la maison (j’ai de quoi bien m’occuper), percevoir un chômage plus élevé qu’en travaillant, et sans dépense puisque je n’utilise pas mon véhicule.
      Pour finir ma petite histoire, j’ai demandé à pôle emploi un rendez-vous car j’ai des questions à leurs poser, et je voudrais voir entre autre pour mon avenir. Il m’a été répondu : « Pas de rdv disponible pour le moment ! » Je précise que depuis ma réinscription, je n’ai pas été convoqué une seule fois ; par contre, mes ex « jeunes » collègues l’ont été (bon, peut-être pas toutes!!!!???). Cela n’a rien de surprenant, on me considère certainement comme trop vieille quand on sait que nos dirigeants promettent 100 000 contrats d’avenir.d’ici fin 2013 et 150 000 en 2014. Je n’ai rien contre les jeunes de moins de 25 ans (j’en ai un à la maison), mais que fait t’on des et pour les autres individus. Moi, je ne me considère pas comme une vieille, et chose importante, je veux travailler, justement pour aider mon jeune dans ces études.
      Bon courage à vous, et ne vous inquiétez pas, vous saurez en dernière minute si vous correspondez et pourrez être renouvelée en tant qu’AVS.

  58. MONTEIRO dit :

    JE VOUDRAIS SAVOIR SI LA NOUVELLE REFORME DES AVS POUR 2013 CONCERNE AUSSI LES EVS.
    JE VOUS REMERCIE DE ME RENSEIGNER.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Dans l’immédiat, les mesures gouvernementales annoncées jeudi 22 août doivent être considérées comme une 1ère étape visant à renforcer la qualité de l’accompagnement scoalire des élèves handicapés. Ces mesures concernent donc principalement les AVS disposant d’un contrat assistant éducation.
      S’agissant le personnel AVS, EVS, autres disposant d’un contrat aidé (CUI-CAE),des interventions syndicales sont en cours auprès du MEN pour permettre une prise en compte de leurs attentes professionnelles par des mesures spécfiques à venir. C’est la 2ème étape à venir dans les prochains mois.

  59. Catia dit :

    J’ai été evs pendant 2 ans dans la MM. École très bonne expérience ma directrice étais au top! Fin de mon contrat en juillet 2013 et la j’apprends qu’il y a eu des renouvellement mais pôle emploie ne ma pas renouveler car eux ne me voyaient pas dans leur liste de démandeur d’emploi !!!! Ma directrice ma fais une lettre de recomendation mais que dois je faire es ce possible de récupérer mon poste cette année ??? J’ai rdv dans les prochains jours avec mon conseiller pôle emploi mais Je trouve vraiment que c du grand n’importe quoi si quelQun pouvais m’aider ou m’informer sur mes droits…; merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Nous sommes désolés mais nous craignons dans votre situation présnete que seul le conseiller Pôle emploi sera en mesure de vous apporter aide et soutien nécessaire dans votre démarche vers un nouvel emploi.

  60. Moimaman dit :

    Bonjour.
    Je suis nouvelle recrutée AVS depuis le 28 aout 2013,je prends mon poste dans un collège mardi 3 septembre. Le souci est ,que je n’ai encore pas signé mon contrat,il me parviendra dans les prochains jours m’a dit la personne chargée de mon recrutement. Pensez vous que je puisse tout de même prendre mes fonctions mardi?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      En réponse à votre interrogation, » Pensez vous que je puisse tout de même prendre mes fonctions mardi? »
      La règle est: prise de fonction effective le jour où le contrat de travail est signé en bonne et du forme. Maintenant, les us et coutumes « désagréables » des établissements employeurs d’AED est de demander parfois au salarié a prise de fonction même si le contrat de travail n’est pas acté. Nous conseillons dans ce cas présent de ‘faire acte de présence » et de signaler en toute simplicité, que, pour des raisons de responsabilité juridiques (assurances, sécurité), vous êtes dans une situation « d’intrus » dans l’établissement et que bien évidemment, le contrat présenté et signé lève toutes les difficultés et pour vous et pour votre employeur. Négocier avec votre employeur un jour ou une heure pour cet acte décisif.

  61. Hélène dit :

    Bonjour, evs je me demande quand dois-je faire ma rentrée, le jour de la pré-rentrée ou le jour des enfants ? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      En réponse à votre question « quand dois-je faire ma rentrée, le jour de la pré-rentrée ou le jour des enfants ? « 

      le jour des enfants.

      • Hélène dit :

        J’ai demandé au service EVS du rectorat de ma ville, et je reprends le jour de la pré-rentrée.
        Si vous ne savez pas, ne répondez rien !

        • briand0493 dit :

          Bonjour,

          Vérification faite de notre réponse, nous vous présentons nos excuses. Votre courroux est parfaitement justifié. La reprise du travail pour le personnel EVS s’effectue le jour de la pré-rentrée soit le 2 septembre, à l’ouverture de l’établissement scolaire dans le premier degré. Merci de nous avoir signalé notre erreur monumentale sur notre réponse.

          • Fabienne dit :

            Bonjour, cela doit dépendre … Moi, je suis EVS et la directrice m’a été indiqué que ma rentrée ce faisait avec l’élève soit le mardi 3 septembre ! Bon WE

          • briand0493 dit :

            En fait, la règle légale voudrait que tout le monde doit être présent à son poste, lundi 2 septembre, les us et coutumes autorisent le chef d’établissement à vous accorder la prise de fonction, mardi 3 septembre.

        • corinne dit :

          Et si dès le départ vous aviez contacté le service concerné vous auriez eu votre réponse non? au lieu de chercher la facilité et de faire chercher les autres… car je vous trouve agressive dans votre réponse alors que les gens prennent le temps de chercher à votre place…l’erreur est humaine non?!

        • sylvie dit :

          Ce n’est pas très sympa de répondre de la sorte à quelqu’un qui prend la peine de répondre rapidement et avec précision. Surtout que là, les 2 solutions étaient valables. Moi j’ai fait la rentrée avec les élèves.

  62. Spitaleri dit :

    Employée par un EPLE en contrat cae/cui depuis novembre 2011 AVS en ecole maternelle je me suis inscrite au concours d agent territorial des ecole maternelles en interne et là la surprise les contrats cae/cui ne sont pas pris en compte dans l etat de service on me demande une copie de mon contrat pourtant dans mon entourage j ai eu des amies avs qui elles ont passé le concours en interne avec le même contrat mais pour elles pas de copie de contrat à fournir pourtant on est toutes logées à la même enseigne pouvez vous me renseigner merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour Jeannine,

      Pour répondre à votre interrogation

      Au préalable: il existe 2 type de contrat de travail pour les AVS : le contrat assistant éducation (AED) relevant du droit de la fonction publique et le contrat CUI-CAE relevant du droit privé.

      Les états de service sont établis par les services administratifs du rectorat pour chaque agent titulaire ou non titulaire relevant de la fonction publique.
      Les AVS sous contrat AED, agent non titulaire de la fonction publique, disposent ainsi d’un état de service récapitulant l’ensemble de leur carrière professionnelle au sein de l’éducation nationale. Sur demande, un agent AED peut se faire remettre un état de service servant à démontrer la matérialité de leur parcours professionnel au sein de l’éducation nationale et il est consultable par tous responsables éducation nationale désireux de contrôler le parcours professionnel d’un agent AED.

      Les AVS sous contrat CUI-CAE, considérés comme des agents de droit privé, uniquement récrutés par des collèges ou lycées, ne disposent pas d’état de services établi par le service administratif du rectorat. Pour démontrer la matérialité de leur parcours professionnel au sein de l’éducation nationale,la présentation de la copie du ou des contrats de travail obtenus auprès d’un employeur collège ou lycée est nécessaire.

      Pour le concours d’agent territorial des écoles maternelles, le service en charge de ce concours a besoin de contrôler les états de service ou les contrats de droit privé obtenus auprès d’un établisement scolaire de l’agent pour valider son inscription.

      Cordialement,

  63. DOUILLY dit :

    Bonjour,
    AVS depuis le 19 septembre 2011, et remerciée depuis ce 30 juin 2013 (1an et 9 mois et demi de CDD en CUI-CAE). Je suis âgée de 53 ans, et pôle-emploi et le DASEN de Vendée,m’informent que je ne suis plus éligible au CUI-CAE car je ne rentre pas dans le cadre législatif, à savoir, je ne perçois pas de minimas sociaux ou d’autres allocations de solidarité et je ne suis pas handicapée!! Je trouve que c’est une chance de n’être dans aucun de ces critères que je trouve discriminatoires.
    J’ai bien lu la circulaire, mais, ai-je une toute petite chance d’être renovelée grâce à mon âge???Puisque dans les priorités accordées, il y a d’inscrit entre autre : aux demandeurs d’emploi seniors (de plus de 50 ans)???
    Je ne me suis jamais râdiée ; j’étais dans une autre catégorie de demandeurs d’emploi et jamais je n’ai eu de proposition de travail, et malgré mes recherches, je n’ai jamais trouvé de travail. Pourtant, le CUI doit permettre une réinsertion.
    Un des syndicats, avec leurs effets d’annonces, m’avait donné un peu d’espoir quand au renouvellement : « 12 000 contrats d’AVS reconduits pour la rentrée 2013-2014 » !!!! Hors, il semblerait d’après ce syndicat, que ce ne soit pas exemple : Madame M……….. qui sera renouvelée , mais ceux seront les supports financiers qui seront renouvelés!!!!!!???
    En attendant, je me suis manifestée dès le 1er juillet à pôle-emploi, qui m’a transmis un courrier de « Décision de cessation d’inscription », et dans le même temps, ils me remettent sur la liste normale des demandeurs d’emploi et en attente de décision pour une allocation.
    J’ai hâte de lire vos réponses quand à mes diverses questions.
    En attendant,merci d’avoir lu ce long message.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Sylvie,

      Nous éprouvons vraiment beaucoup de peine à vous répondre avec justesse. En fait, nous pensons que vous remplissiez une des conditions d’éligibilité à un contrat CUI-CAE (demadeurs d’emploi de + de 50 ans). Dès lors, plusieurs hypothèses s’offrent à nous et certaines franchement désagréables sachant que la reconduction d’un contrat CUI-CAE n’est pas une obligation pour l’employeur.

      1ère hypothèse: Malgré votre attente, votre employeur n’a pas souhaité reconduire votre contrat AVS et il ne souhaitait pas vous en donner les motifs
      2ème hypothèse: Tenant compte de votre attente, votre employeur a souhaité reconduire votre contrat mais Pole emploi s’y est refusée arguant d’obligations d’accompagnement et de formation non accomplies par l’employeur.
      3ème hypothèse: vous n’avez pas exprimé vos voeux de reconduction de contrat auprès de votre employeur. Ce dernier, en l’absence de voeux formulés, n’a pas soumis de demande de reconduction de contrat au pôle emploi à date d’effet du 1er juillet.

      Nous avons enregistré votre courrier au 3 juillet. Or Vous demandez si vous avez une chance d’être reconduit à votre poste au 30 juin en signalant que vous êtes de nouveau réinscrit sur la liste des demandeurs d’emploi catégorie.A.
      Problème: il ne doit pas y avoir de rupture entre 2 contrats CUI-CAE pour disposer des droits à durée maximale de contrat (60 mois en ce qui vous concerne). Vous n’êtes plus dès lors dans la situation de salarié en droit d’obtenir une reconduction de contrat CUI-CAE mais de demandeur d’emploi, en attente de décision pour les allocations et, plus tard, ayant à définir avec Pôle emploi, un nouveau projet professionnel incluant (qui sait ?) l’éventualité de postuler à nouveau pour un poste d’AVS sous contrat CUI-CAE à compter du 1er septembre 2013.

      Comme vous le constatez, nous sommes très embarrassés pour vous répondre et pour être honnête, plutôt impuissant à vous suggérer des solutions.

      Cordialement,

      • DOUILLY dit :

        Merci pour vos réponses. Pour infos, des voeux ont été émis pour un éventuel renouvellement. Le 17 mai, l’inspection a d’ailleurs fait remplir en urgence des documents (attestation de compétences et l’imprimé renouvellement d’AVSI pour la rentrée 2013-2014) à mon ex Directeur d’école. Ensuite, apparemment pôle-emploi ne fonctionne qu’avec des arrêtés prefectoraux, le dernier en date de janvier 2013, confirme que pour les 50 ans et plus, pour être reconduit, il faut en plus : ou être MDPH ou percevoir le RSA ou une allocation spécifique… Pour l’instant, pas question de circulaire. Suite à un appel que j’ai effectué à l’inspection ce jour pour leur réclamer mon « attestation de compétences », on m’a bien de nouveau précisé, que je n’étais pas éligible, car je ne rentre pas dans de cadre de la législation actuelle, « je ne perçois pas de minimas sociaux », et que même une circulaire ne changera rien au fait d’être éligible.
        Au cours de mes deux contrats CUI (l’un d’1an, l’autre de 9mois1/2), je n’ai pas eu d’interruption.
        J’avais aussi pris les devants, et écrit à l’Inspection pour demander un renouvellement, et bien non, toujours le cadre législatif, donc pas de dérogation possible pour aller jusqu’à 60 mois.
        Par contre, votre 2ème hypothèse semblerait possible, car en effet, cette année scolaire 2012-2013, je n’ai pas suivi de formation et rien ne m’a été proposé dans ce sens.
        Demain, je vais à pôle-emploi avec tous mes documents et diverses attestations d’employeurs ainsi qu’avec la circulaire relative à la programmation des CUI. Je verrais bien!!!!
        Et toutefois, je ne m’étais jamais râdiée de pôle-emploi, tous les mois je m’actualisais, et là, je n’avais pas d’autre choix que de les prévenir de ma perte d’activité au 30 juin, puisque mon contrat expirait ; il me faudra bien un revenu pour vivre!!! Et bien, ce sera l’allocation chômage qui sera plus élevée que le salaire que je percevais et sans autres frais (AVS mensuel 670 euros – 200 euros d’usure voiture, gasole, etc…= 470 euros de salaire net par mois pour 20 H00 d’activité dans deux écoles pour 4 élèves).
        Pour finir, je vais écrire au Premier Ministre ; son cabinet va transférer au Préfet de la Vendée ; là le cabinet de ce dernier va transférer au Directeur Académique, qui me donnera la même réponse ou pas du tout. Parce que quand j’ai écrit la première fois pour demander à être renouveler à l’Inspection, ainsi qu’au Lycée référent (le grand absent), je n’obtenais aucune réponse. Le mail restait aussi sans réponse ; quand j’ai décidé de leur téléphoner en avril, le verdict est tombé, pas de renouvellement, plus éligible.
        Je vais aussi prendre contact avec un avocat d’Angers, qui accompagne des AVS qui demandent réparation. Je ne veux pas de l’argent, je veux un boulot d’AVS.
        Je suis dégoûtée et en colère, car j’ai fait mon travail avec implication, j’ai même cherché au cas où un autre boulot (mais sans succés), j’ai même passé le CAP Petite Enfance (avec succés) car il y a deux ans pour un travail, on trouvait mon parcours professionnel intéressant, mais : « c’est dommage, vous n’avez pas le CAP Petite Enfance »! Et quand on voit que certains sont bon à rien ! C’est le serpent qui se mord la queue!!!
        Merci d’avoir lu ce long message.

        • briand0493 dit :

          Bonjour Sylvie,

          S’agissant les circulaires, il en existe 2 qui constituent désormais la référence au 5 juin 2013

          -pour le préfet (et par extension Pôle emploi) :

          -pour l’education nationale: note MEN 1300303C relative à la programmation des contrats aidés pour la rentrée 2013-2014)

          C’est un fait que Préfet, pôle emploi, employeur EPLE ont fonctionné sur la base de circulaire ou note datant de janvier ou février 2013. Et pour cause, celles que je vous ai cité ne leur sont pas parvenues avant Le 27 juin.

          En fait, après lecture de votre message, vous avez tout le long de votre parcours en contrat CUI-CAE agit en parfaite pertinence et cohérence. Votre employeur, préfet, pôle emploi ont adopté des attitudes administratives en incohérence de mesures fixées et par le ministère du travail et par le ministère de l’éducation nationale. Ils ont obéi à la lettre des textes alors qu’on leur demande d’obéir à l’esprit des textes. Une pratique dû à 17 ans de mise en condition de servilité à l’égard d’une hiérarchie obsédée par le management par les chiffres et non par l’humain.

          Bon courage à vous,

  64. karine dit :

    Bonjour,
    Je suis evs en ecole maternelle. Je viens de lire la circulaire du 21 juin qui affirme que  » les evs actuellement en poste seront maintenus s’ils n’ont pas terminé leur 24 mois légal »(renouvellement des personnes en fonction de la limite de la durée légale de 24 mois autorisé « );;;Donc ma question est la suivante il me reste 6 mois a partir de septembre pour ariver a 24 mois , je serai donc renouvelée?

    • briand0493 dit :

      Bonjour Karine,
      Il ne peut pas y avoir de réponses uniques. Commme c’est le préfet qui arrête au final les mesures d’éligibilités à une reconduction de contrat CUI-CAE applicable par les pôles emplois, dans certains départements, l’application de reconduction pour atteindre la durée légale autorisée de 24 mois s’applique sur accord en dernier recours de Pôle emploi,dans d’autres non.
      cordialement,

  65. lila dit :

    Bonjour, je suis evs dans une ecole maternelle ‘ aide administrative) , mon contrat prend fin 31/08/2013 mais je peux encore être renouvelé 6 mois jusq’a fevrier 2014 car j’ai commencé le 1/03/2012…est ce exact?

    • briand0493 dit :

      Bonjour Lila,

      Nous serons « réservé » pour la réponse.
      Ce qui pourait être négatif
      La durée reconductible de votre contrat (6 mois) peut apparaitre insuffisant car ne couvrant la périsode scolaire 2013-2014. Par ailleurs, il est favorisé des contrats CUI-CAE en établissements scolaire sur des postes AAD d’une durée de 1 an.

      Ce qui pourait être positif
      Si vous n’avez pas reçu de « formation » durant le temps de votre contrat actuel, pour éviter un contentieux au prudhomme avec vous, votre employeur pourrait être amené à souhaiter prolonger votre contrat pour se « mettre » en règle en quelque sorte.
      L’accord d’un prolongement de votre contrat est conditionnée par l’accord de Pôle emploi. Nous vous suggérons de contacter votre agence pôle emploi et avec votre référent examiner cette possibilité.

  66. Nathalie dit :

    Bonjour, et bien moi mon contrat s’arrête le 30 juin. Il pouvait être reconduit jusqu’au 15 décembre 2013. Mais cela n’est pas possible selon le code du travail comme me l’a bien spécifié pôle emploi. Etant donné qu’il ne me reste pas 6 mois complet à effecteur, il ne peut pas être reconduit. Mais il l’a pourtant été pour une durée de 2 mois fin avril. Chercher l’erreur….

    • briand0493 dit :

      Bonjour Nathalie,
      D’abord, un collègue salarié qui voit s’arrêter son parcours professionnel avec à la clé retour case emploi, cela ne passe pas chez nous. D’autant que nous faisons le constat que les attitudes des Pôle emplois dans ces reconductions de contrat varient entre départements, ce qui en rajoute à un désordre social en cours bien désagréable.
      Petite maigre explication : Votre contrat en avril avait été prolongé de 2 mois ou 3 mois pour « finir » la période scolaire sur la base d’une circulaire ministère du travail publié le 15 février 2013, à titre provisoire. L’idée globale du gouvernement est de proposer des contrats CUI-CAE dans l’éducation nationale d’une durée minimale de 12 mois pour les contrats en cours couvrant la totalité de la période scolaire. les contrats CUI-CAE au 1er septembre se feront sur la base minimale de 1 an pour les assistants administratifs ou 24 mois pour les AVS. Tous les contrats CUI-CAE sont assortis de l’obligation impérative pour l’employeur d’assurer des formations conformes à l’esprit des textes du code du travail et non réduit à de la simple adaptation à l’emploi. Sur le papier, cela tient la route, dans la pratique, cela donne des situations de salariés comme vous. Nous sommes vraiment désolés.

  67. véronique dit :

    Bonsoir,
    Je suis en contrat CUI, EVS dans une école, mon contrat prend fin le 30 juin 2013. Le collège employeur a dit à mon Directeur d’école que mon contrat était reconduit jusqu’au 15 octobre 2013, soit pour 3 mois et demi, pour faire les 24 mois. Est-ce légal ? Je croyais que les contrats devaient être d’au minimum 6 mois.
    Merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Paradoxe de la circulaire du ministère du travail: les préfets de departement disposent du pouvoir de demander aux Pôles emploi de déroger aux règles communes d’élégibilité à un contrat CUi-CAE selon les situations difficiles d’emploi d’un territoire, de la catégorie de personnes à lauelle il est nécessaire d’appliquer des mesure exceptionnelles de maintien à l’emploi.
      Un contrat CUI-CAE prolongé de 3 mois et demi demeure exceptionnel, si on excepte les contrats prolongés entre 2 et 3 mois dans la période mars-avril 2013.

  68. Lydie dit :

    Juste pour rire:
    Attention ça va faire mal a vos mâchoires…
    On m’à dit aujourd’hui que le conseiller Pole Emploi aurait répondu ceci à ma demande d’explications sur la circulaire: -Celle-ci ne concerne pas l’Education Nationnale!!! MDR!!!!
    Je crois que je préfère en rire..
    Mais malheureusement c’est pas une blague, on m’a vraiment dit çà!

  69. Lydie ORDENER dit :

    Bonjour
    Je suis evs en moselle ,en fin de contrat définitif ( 24 mois consécutifs) CUI/CAE au 30 juin.
    J’ai une reconnaissance travailleur handicapé et j’ai bien évidemment demandé un dérogation pour un renouvellement au réferent pole emploi de mon secteur,celui-ci me dit qu’aucune reconduction n’est possible car je n’ai pas plus de 50 ans!
    Je pensais que avoir plus de 50 ans était un critère dissosiable de celui de travailleur handicapé?
    On m’a répondu qu’il fallait être travailleur handicapé de plus de 50 ans et je n’en ai que 38!!
    Donc ma reconnaissance TH ne me sert à rien!
    Qu’en pensez-vous?
    Lydie

    • briand0493 dit :

      Bonjour Lydie,

      Pour votre question « Qu’en pensez-vous? », nous pensons que déjà vous avez eu affaire à un illettré et qu’il s’agit de l’accompagner dans la lecture de la circulaire (page 2, il est peut être aussi dyscalculie, donc faites attention qu’il n’aille pas à page 3).
      Au chapitre pour « les CAE, la priorité est accordée », d’un doigt expert, vous lui faites lire les lignes avec un petit tiret. Vous lui rappelez que le petit tiret signifie que c’est différent de la ligne précédente avec un petit tiret. Gentiment, vous lui expliquez que c’est fait pour ne pas confondre un torchon avec une serviette.
      Avec précaution, vous allez au chapitre  » sont également ciblés  » -les demandeurs d’emploi bénéficiant de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés

      faites une pause.

      Sortez votre papier sur lequel vous avez noté les questions/réponses ci-après et expliquez lui.

      Qu’est ce que l’obligation d’emploi ?

      Toutes les entreprises de 20 salariés ou plus, qu’elles soient publiques ou privées, ont obligation d’employer (à temps plein ou à temps partiel) des travailleurs handicapés et autres bénéficiaires de l’obligation d’emploi dans la proportion de 6% de l’effectif total de salariés. (article L.5212-1 à 5 du Code du travail)

      Qui sont les travailleurs handicapés bénéficiaires de l’obligation d’emploi ?

      (article L.5212-13 du Code du travail)
      • Les personne ayant une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) délivrée par la CDAPH.

      Prenez son nom…Donnez le nom de ce site et son lien en lui précisant que l’administrateur attend ses lumières sur sa lecture d’une circulaire émanant de son patron, Michel Sapin, ministre du travail.

      Normalement, il devrait vous être aimable après cela.

      • Lydie dit :

        Bonjour
        Je vous remercie pour votre réponse , je vous tiendrai informé des suites , j’ ai fait parvenir ces précieuses indications à qui de droit , et je suis en attente d’explications!!
        Cordialement
        Lydie

  70. Adeline dit :

    Bonsoir,
    Je suis actuellement EVS dans une école maternelle de Nîmes. Mon contrat prendra fin le 30 juin. J’aurai donc cumulé mes deux années de CUI. Par rapport au collège qui m’emploie, je ne peux prétendre à aucune reconduction. Mon interlocuteur soi-disant référent est borné et fermé à toute discussion. J’ai donc 2 questions qui sont à ce jour sans réponse :

    – je ne connais absolument pas mes droits en tant qu’EVS en CUI notamment en matière de formation (on m’a fait choisir l’an dernier une formation que je n’ai jamais réalisée, je crois que c’était pour m’enfumer !) vers qui puis je me tourner ?

    – Pensez vous que ces postes d’EVS vont être transformés en emplois statutaires un jour car j’en entend parler mais….?

    Un grand merci par avance pour votre réponse car cet emploi me tient tellement à cœur que je ne peux m’empêcher d’espérer.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Adeline,

      Pour votre 1ère question: je ne connais absolument pas mes droits en tant qu’EVS en CUI notamment en matière de formation (on m’a fait choisir l’an dernier une formation que je n’ai jamais réalisée, je crois que c’était pour m’enfumer !) vers qui puis je me tourner ?

      Si vous ressentez un fort doute sur la consistance de l’accompagnement et de la formation que l’employeur se devait obligatoirement vous fournir en cours de contrat, alors, la piste d’un engagement en procédure prudhommale à son encontre est à envisager. Contacter une organisation syndicale de votre choix disposant d’un service juridique ad hoc pour explorer cette piste.

      Pour votre 2ème question- Pensez vous que ces postes d’EVS vont être transformés en emplois statutaires un jour car j’en entend parler mais….?

      Votre question légitime et saine est liée à votre attente des décisions gouvernementales prises à l’issu du rapport des travaux interministériels sur la professionnalisation accompagnants jeunes handicapés. La sortie du rapport nécessitant une évaluation fine des enjeux financiers, une analyse complexe des dispositifs juridiques, est objet d’intenses arbitrages gouvernementaux. iL faut attendre impatiemment ce qui en résultera.

  71. carla dit :

    Bonjour,

    J’ai commencé un contrat EVS en janvier 2012 pour une durée de 6 mois soir jusqu’au 30 juin.
    Je me suis donc inscrite au pole emploi juillet aout et mon contrat a finalement eté reconduit le 1er octobre 2013 pour une année soit jusqu’au 30 septembre 2013.
    Pouvez vous me dire si j’ai droit à un renouvellement, je n’ai que 28ans.??

    • briand0493 dit :

      Bonjour Carla,

      En réponse à votre question « Pouvez vous me dire si j’ai droit à un renouvellement, je n’ai que 28ans.?:

      Si nos calculs sont justes, la durée cumulée de vos contrats EVS de janvier 2012 au 30 septembre 2013 est de 17 mois (rupture en juillet-août-septembre 2012). limite droit légal à reconduction: 24 mois.
      Si nous tenons compte des critères d’éligibilité actuelle pour envisager la possibilité d’une reconduction de votre contact, l’employeur lui même ne sera sans doute pas partant (votre contrat ne couvrirait pas la période scolaire effectif) et pôle emploi ira dans son sens ou ne sera pas favorable.

      Maintenant, il y a un hic. C’est votre rupture de contrat(rupture en juillet-août-septembre 2012). En principe, il ne doit pas y avoir de rupture entre 2 contrat CAE-CUI pour le calcul de la durée maximale des droits à contrat. A partir de quel contrat initial, mes droits à reconduction de mon contrat actuel sont-ils possibles ? C’est la question qui vous faudra poser auprès du référent de pôle emploi gérant votre dossier. Contactez le au plus vite pour connaitre son avis et faire le point avec vous.

  72. sylvie dit :

    On a demandé au directeur de mon école il y a 8 huit jours si je souhaitais rester en poste dans la même école ou si je souhaitais changer et sur quel secteur depuis je n’ai toujours aucune nouvelle de mon renouvellement. Merci de me répondre

    • briand0493 dit :

      Bonjour Sylvie,

      Patientez un peu quand même. Votre dossier et vos souhaits doivent faire l’objet d’un traitement ad hoc. Disons que si d’ici jeudi vous n’avez pas de réponse, un coup de fil Vendredi auprès de votre employeur histoire de se renseigner serait opportun.
      cordialement,

  73. sylvie dit :

    Qu’est ce que le contrôle de qualité formation j’ai effectué les formations que l’on m’a proposé et qui concerné le handicap de l’enfant Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonsoir Sylvie,

      Je ne sais à quoi cela se rapporte exactement votre question, notamment le qui, le quoi, le comment, le pourquoi de ce contrôle de qualité formation.
      Habituellement, Au sein du monde la formation professionnelle et insertion, un contrôle de qualité de formation est effectuée par un commanditaire de prestation de formation (généralement financeur) pour vérifier que le prestataire a bien fourni un ou des modules de formation conforme à un cahier de charge fixé au préalable. Il est normal et même sain que le commanditaire s’assure qu’un stagiaire est reçu une formation de qualité avec des intervenants ad hoc, et non une formation sans intérêt, voire… »bidon », avec des intervenants « incompétents ».

      rajout en date du 18 juin. Toutes mes excuses, Sylvie, de vous avoir quelque peu « rabroué » pour une interrogation parfaitement légitime. Une de mes collègues modératrices me faisaient remarquer après m’avoir assommé avec l’imprimante que c’est moi même qui a évoqué contrôle de qualité de formation par Pôle emploi comme un des critères pour la validation d’une reconduction de contrat.
      Je rectifie le tir. Pôle emploi est acteur commanditaire du monde de la formation professionnelle et de l’insertion. Pour Pôle emploi, attribuer ou reconduire un contrat CAE-CUI doit obéir à une logique d’accompagnement et de formation vers un emploi durable du bénéficiaire que l’employeur doit mettre en place. lors d’une reconduction de contrat CUI-CAE sur proposition de l’employeur EPLE (Lycée, collège),il est effectivement procédé à un contrôle de qualité de formation mis en place par cet employeur. Ce dernier a obligation de fournir à Pôle emploi les documents ad hoc de l’effectivité de l’accompagnement et de la formation à l’égard du salarié en contrat CUI-CAE.
      bon, je vais mettre un glaçon sur ma bosse…pénible mes collègues modératrices quand elles se mettent en colère

  74. Tif dit :

    Tout ça c’est bien beau….. Mais on en oublie les AED dont je fais parti. Je cumule 8 années dont 6 à temps plein et 30 élèves en situation de handicap accompagnés. Accompagnement individuel et collectif, de la maternelle au collège. Qu’est ce qu’on fait de nous, de notre expérience, de nos compétences?! RIEN!!!! On nous laisse sur le carreau!

  75. samuel dit :

    Bonjour,
    Je ne comprend pas très bien la nouvelle énoncé …
    Je suis avs-i pour ma 6ème qui se termine fin août.
    J’ai rempli il y’a quelques jours une fiche de souhait pour l’année prochaine? Normalement mon contrat devait se terminer. quand j’appelle l’inspection on me dit de la remplir mais qu’ils ne savaient pas si je serais reconduis… Je suis du Nord.
    Pensez vous que suite à cette nouvelle je vais avoir la change d’être reconduis? Puis-je espérer un CDI? (on peut toujours rêver!!) je suis un peu perdu avec les nouvelles en ce moment!

    • briand0493 dit :

      Bonsoir Samuel,

      Nous nous sommes tous regardés en lisant votre message. Bon, nous sommes tombés d’accord. C’est une réponse tout à fait étrange de l’IA. remplissez la fiche souhait avec à la clé une demande de reconduction. Puis prévenez nous du résultat, nous aimerions connaitre la suite de l’histoire.

      Je ne comprend pas très bien la nouvelle énoncé.:

      C’est assez normal que vous soyez un peu perdu face à l’article. il concerne avant tout nos collègues AVS et EVS disposant d’un contrat CUI-CAE. Ces collègues relèvent du code de travail droit privé
      Comme vous disposez d’un contrat Assistant éducation, les problèmes de reconduction ne se posent pas de la même façon. Vous relevez de la fonction publique, catégorie non titulaire.

      Nous espérons tout de même que d’ici fin août, d’autres nouvelles plus réjouissante q’une fin définitive à vos fonctions d’AVS vous seront apportées.

      Croisons les doigts,
      cordialement,

  76. rachel marine dit :

    bonjour sur quel site officiel pouvons nous trouver cette circulaire ?
    bien a vous !

  77. emilie dit :

    bonsoir! c’est officiel, je viens de recevoir la lettre ,mon contrat d’AVS ( statut AED) se termine le 23 août. A votre avis est il possible d’enchaîner avec un cui cae, le temps de voir si la professionnalisation que l’on nous promet va vraiment aboutir même si j’en doute!!! a priori quand je regarde les critères d’egibilité ça paraît compromis

    • briand0493 dit :

      Bonjour Emilie,

      Aie..aie…pas franchement agréable comme nouvelle mais nous aimons votre caractère de battante. . A votre question en double  » A votre avis est il possible d’enchaîner avec un cui cae ? » réponse : cela va être effectivement compliqué à faire jouer cette possibilité auprès de Pôle emploi. Les critères d’éligibilité pour un contrat CAE-CUI sont plutôt restrictifs et s’adresse surtout vers un public prioritaire éloigné de l’emploi que l’IA dans sa grande splendeur inhumaine vous demande à peine de quitter.
      « le temps de voir si la professionnalisation que l’on nous promet va vraiment aboutir ? » réponse: Et bien, tentez le coup auprès de pôle emploi. Nous savons que les IA ont des difficultés pour les recrutements d’AVS en CUI-CAE auprès de Pôle emploi, faute de candidats compétents et motivés pour ce faire. Nous croisons les doigts avec vous pour que cela marche et qu’entre temps les décisions issues des travaux sur la professionnalisation aillent dans le sens que vous souhaitez.

      Quoique au sein de l’UNEAVS, nous avons toujours considéré cette voie s’appuyant sur un décret scélérat permettant à des associations de handicap de reprendre uniquement des AVS en fin de 6 années contrat AED, nous vous la proposons tout de même: Explorer cette piste de la reprise AVS par voie associative. Formulez une demande en ce sens auprès de l’IA ASH en demandant à être inscrite sur la liste « réservée » à cet effet.
      cordialement,

  78. liline dit :

    Je suis avs en cui-cae depuis le mois d’octobre 2011. Mon contrat se termine en octobre 2013. Est-ce que je vais être renouvelée sachant que je n’ai que 23 ans? Merci.

    • briand0493 dit :

      BOnjour Liline,
      L’âge n’est pas le seul critère d’éligibilité à une reconduction d’un contrat CAE-CUI. D’autres critères peuvent jouer. Adressez- vous auprès de votre agence de pôle emploi pour vérifier si vous rentrez dans ces critères fixés depuis le 5 juin.

      • liline dit :

        Merci de votre réponse. Mais d’après pôle emploi mon contrat ne peut pas être reconduit car cela fait 2 ans que je suis en contrat CUI/CAE. Je suis totalement perdue…

        • briand0493 dit :

          Bonsoir Liline,

          nous sommes désolés de cette réponse apportée par Pôle emploi. Nous rapportons l’ensemble des témoignages relatifs au condition de mise en place des reconductions de postes auprès de nos partenaires institutionnels, élus, organisations syndicales, autres. Votre témoignage apparaitra, peut être par ce biais, sans garantie, arriverons nous à vous apporter de bonnes nouvelles ?

  79. nouria dit :

    Bonjour,
    ma 1ere contrat cav a pris fin en 2010, après 3 ans dans une école maternelle, je suis rentrée au chômage de 2010 à 2012 et les deux derniers mois de 2012 j’ai été au RSA puis j’ai commencé un contrat CUI en novembre 2012 qui se termine 30 juin 2013, je n’ai aucune nouvelle pour mon renouvellement et la mauvaise nouvelle c’est que j’ai eu un courrier de radiation pole emploi car j’ai oublié d’actualiser ma situation pour le mois d’avril 2013 puisque j’ai eu un petit soucis et je suis partie à l’étranger sachant que j’ai été radiée sans être averti ou avoir une période de recours
    est ce que le fait que je vais me réinscrire comme demandeur d’emploi n’a pas d’effet sur un renouvellement de mon contrat cui?
    je vous remercie de me renseinger

    • briand0493 dit :

      Bonjour Nourria,

      A votre question « est ce que le fait que je vais me réinscrire comme demandeur d’emploi n’a pas d’effet sur un renouvellement de mon contrat cui? ».

      réponse: si nous avons bien compris vos explications sur les raisons de votre précédente radiation, non. Votre radiation est indépendante de votre volonté quand cela s’est produite. Vous étiez en vacances et vous avez droit d’être en vacance à l’étranger. Il faut en revanche demander votre réinscription très rapidement, s’en expliquer auprès du référent pôle emploi de cette réinscription si vous souhaitez pouvoir disposer d’une chance d’être reconduite.

  80. Fabienne dit :

    Bonsoir et merci, effectivement, le brouillard s’éclaircit….un peu.
    Un peu seulement car nous restons toujours en attente de la signature des convention P.E et contrat de travail. ( hors du délai légal … )
    Courage à tous.

  81. sylvie dit :

    Je suis en cui cae avs depuis 2 ans bénéficiaire rsa plus de 50 ans est ce que je vais être renouvellée, je suis dans l’orne.Merci.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Sylvie,

      Si on s’en tient à la seule lecture de la circulaire, oui, vous restez éligible à un CAE dans la continuité de votre contrat actuel. Mais le critère contrôle de qualité de formation effectivement accordée par votre employeur durant votre contrat reste déterminant pour un accord de pôle emploi à reconduction.

      • babp dit :

        bonsoir , je voudrais attaquer un contrat cae dans un centre d’hébergement telle qu ‘une auberge de jeunesse , je me suis renseigner au pole emploi deja inscrite chez eux il m’on répondu que je ni avais pas droit , j ‘ai donc contacter par mail la MLJ est m on répondu que j étais éligible . faut t il y être inscrit obligatoirement pour pouvoir faire les papiers entre employeur et mission locale ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          Nous sommes désolés mais l’équipe UNEAVS n’est pas en mesure de vous répondre. Au sein de l’éducation nationale,tout employeur EPLE désireux de recruter un personnel en contrat CAE-CUI est en relation soit avec Pôle emploi, soit avec les services sociaux du conseil général, ou la CAF. Nous ne maitrisons pas en revanche, les dispositifs d’action mise en place par une mission locale face à un employeur désireux de recruter un personnel en contrat CUI-CAE ou CUI-CIE. Nous vous invitons à vous déplacer à la mission locale pour rencontrer un conseiller à ce sujet.

    • sutera dit :

      bonjour,

      Non je n’ai pas le bac,mis a partir du moment que vous avez fait 2 ans en evs,c’est comme si vous aviez votre bac,c’est se que nous a toujours dit le responsable ia.

Les commentaires sont fermés.