L’UNEAVS enfin entendue !? Vincent Peillon affirmerait au sénat “je rétablirai dans leur intégralité l’assistance à la direction des écoles dès la rentrée à venir….le Président de la république, François Hollande et le 1er ministre, Jean-Marc Ayrault annonceront des mesures importantes pour les AVS”

323vincent_peillon_1

Lors de sa participation aux travaux sur la refondation de l’école (juillet 2012) et des travaux interministériels sur la professionnalisation des accompagnants jeunes handicapés (octobre 2012), les représentants de l’UNEAVS n’avaient pas cessé de rappeler de la nécessité de tenir compte  du personnel AVS (assistant de vie scolaire) certes mais aussi du personnel EVS  dont les missions d’ (assistant administratif direction d’école ou vie scolaire) s’avéraient être  indispensable au fonctionnement des écoles et bénéfique à l’inclusion des enfants porteurs de handicap dans un environnement pédagogique et éducatif.

assistanceadministrativeLes représentants UNEAVS se sont bien souvent sentis découragés du fait d’un sentiment de “parler dans le vide” face à des interlocuteurs ministériels officiels ou autres nous apparaissant guère préoccupés par des valeurs de justice et de solidarité sociale à l’égard des plus précaires personnels de l’éducation nationale. Le site s’est fait l’écho dans  un article du désespoir de 52 500 salariés précaires AVS et EVS, confrontés depuis avril 2013 à des mesures les conduisant inévitablement à rejoindre le Pôle emploi.

Et puis… au Sénat, le 22 mai 2013, dans une discussion du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, lors d’une intervention du ministre de l’éducation nationale,Vincent Peillon, nous avons relevé ceci:

….Madame Dominique Gillot, vous avez évoqué avec émotion la situation de l’accueil des enfants en situation de handicap dans l’école de la République. …Cet accueil est promu à tous les niveaux par le présent projet de loi, comme il ne l’a jamais été auparavant, avec la reconnaissance de la politique inclusive. Ce choix va nous conduire à recruter, à la rentrée prochaine, plusieurs milliers d’assistants de vie scolaire supplémentaires. Je suis prêt à demander à la Nation de faire cet effort, puisqu’elle l’a choisi. Par ailleurs, ce n’est que justice pour les enfants concernés.

Lorsque nous nous rendons dans des établissements accueillant des enfants en situation de handicap – nous l’avons fait ensemble, madame la sénatrice –, les personnels, les parents, les autres élèves reconnaissent tous qu’ils en tirent un enrichissement. Il s’agit non pas simplement de rendre service à ces enfants, mais aussi d’éduquer tous les autres et de les faire grandir. Il faut donc que nous soyons cohérents et que nous y consacrions les moyens nécessaires.

La gauche, parce qu’elle met évidemment en conformité ses actes et ses discours – nous le voyons dans le cas de l’école –, créera dès la rentrée prochaine les milliers de postes nécessaires à l’accueil des enfants en situation de handicap.

FrancoisHollandeetjeanmarcAyraultDès notre arrivée aux responsabilités, 1 500 postes supplémentaires ont été créés. Je laisserai au Président de la République et au Premier ministre le soin d’annoncer ce que nous ferons l’année prochaine, mais l’effort sera sans commune mesure avec ce qui a pu être accompli auparavant dans ce pays ! (Applaudissements sur les travées du groupe socialiste et du groupe écologiste.)

Je profite de ma présence à cette tribune pour rappeler aussi que la situation des directeurs d’école, dans notre pays, est très difficile. Après dix ans pendant lesquels l’ancienne majorité n’a rien fait, si ce n’est supprimer leurs aides administratives, je rétablirai dans leur intégralité ces dernières dès la rentrée à venir.(Applaudissements sur les travées du groupe socialiste, ainsi que sur certaines travées du RDSE.)

Nous n’avons pas eu vraiment le réflexe d’applaudir. Nous sommes engourdis dans le capharnaüm du désespoir de nos collègues EVS et AVS pris par l’angoisse d’un avenir incertain depuis avril 2013, révoltés par l’initiative malheureuse d’un groupement associatif d’exploiter éventuellement ces angoisses à des fins égocentriques de communication le temps d’une journée.

Les représentants de l’UNEAVS ont relevé la tête tout simplement en se disant “ Enfin ! une petite lumière pour les collègues EVS et AVS et un discours de normalité face un univers élitiste de pensée en déraison ? ”

Publicités
Cet article, publié dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour L’UNEAVS enfin entendue !? Vincent Peillon affirmerait au sénat “je rétablirai dans leur intégralité l’assistance à la direction des écoles dès la rentrée à venir….le Président de la république, François Hollande et le 1er ministre, Jean-Marc Ayrault annonceront des mesures importantes pour les AVS”

  1. isabelle daney dit :

    Chers amis,

    Je viens de créer ma propre pétition sur le Site de Pétitions Citoyennes d’Avaaz — elle s’intitule « Un vrai statut pour les auxiliaires de vie avec un salaire décent ! ».

    Cette cause me tient vraiment à cœur et je pense qu’ensemble, nous pouvons agir pour la défendre. Mon objectif est de recueillir 100 signatures et j’ai besoin de votre aide pour y parvenir.

    Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquez ici:
    http://www.avaaz.org/fr/petition/Un_vrai_statut_pour_les_auxiliaires_de_vie_avec_un_salaire_decent//?launch

    Veuillez prendre un instant pour m’aider: faites passer le mot — de telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l’ampleur lorsque des gens comme vous s’impliquent!

    Merci mille fois,
    Isabelle

  2. isabelle daney dit :

    bonjour
    je partage votre écoeurement et suis dans la situation d’ une assistante d éducation mission avs réduite à accepter le salaire q’un CUI à la rentrée ou de prendre la porte. J’aime ce « métier » je suis diplômée et expérimentée et je vais avoir 50 ans…Le fameux rapport Komites à quoi bon, puisque finalement, on précarise encore davantage, au mépris des enfants, des parents et du personnel. que faire? J’ ai fait circuler une pétition sur avaaz.org pétition un vrai statut et un salaire décent pour les auxiliaires de vie. Merci de la signer…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Nous ne connaissons pas le lien de votre pétition.
      Une toute petit piqure de rappel.
      le rapport Komitès ne fait qu’établir les préconisations à partir des attentes majoritaires exprimées par un groupement lobbyiste d’associations de parents d’enfants handicapés soucieuse avant tout d’un accompagnement conforme aux besoins des enfants handicapés sut tous les temps de vie (scolaire, péri-scolaire et extra-scolaire).
      Dès le début des travaux interministériels, les représentants UNEAVS, eux-mêmes salariés AVS, ont constaté la difficulté à faire « émerger » la parole et les attentes des collègues AVS (quelque soit leur statut AED ou CUI-CAE) comme des collègues EVS, AED (vie scolaire). Cette parole, ces attentes n’ont pas été considérées comme « prioritaires » par ce groupement lobbyiste d’associations de parents d’enfants handicapés.
      Il ne peut pas être reproché à madame Komites de ne pas faire émerger dans son rapport ce qui n’ jamais été une préoccupation majeure pour ce groupement lobbyiste des associations de parents d’enfants handicapés, à savoir les conditions de travail et des rémunérations « indignes » imposées à des salariés précaires AVS (quelque soit leur statut).

      Nous savons en revanche que, sur alerte de madame Komitès, les ministres (Peillon, Langevin, Carlotti, Touraine), le 1er ministre Ayrault et le président de la république, François Hollande ont été attentifs à la démarche de l’UNEAVS notamment à ses écrits, analyses produites (et parfois en tapant avec le poing sur la table, relayé en cela par des organisations syndicales, élus, responsables associatifs non rattachés au groupement lobbyiste associatif…) durant ses travaux (9 documents produits).

      il faudra attendre la rentrée pour connaitre les décisions définitives du gouvernement vis à vis des préconisations dégagées par le rapport Komitès….

      • isabelle daney dit :

        merci pour votre réponse! je suis novice sur le net et je ne sais de quel lien vous voulez parler quant à la pétition…je sais juste la transmettre par mail et ne connais pas votre adresse ni celle des avs qu’il serait urgent de fédérer!

        • briand0493 dit :

          Bonjour,

          et bien, il suffit d’effectuer en réponse de ce message un copier/coller de votre mail de transmission pétition. Après modération approuvée, il sera diffusé.

          Anna, modératrice

  3. wawa dit :

    Ils faut arrêter de travailler jusqu’à ce que ils nous donnent ce qu’on veut, c’est tout, une manifestation ne suffit pas , le gouvernement s’en fout.

  4. BERTAUD dit :

    Bonjour,

    Je me disais ah ! avec la gauche au pouvoir ! Peut être une lueur d’espoir !!! Au moins,en terme de diminution du taux de chômage et avec cela peut être moins de contrats précaires !!!! BALIVERNES VA ! Que des promesses ah ! les beaux discours pendant les présidentielles… Pas de soucis… on en entend que des belles promesses « que de la gueule » excusés l’expression » mais j’aimerais les voir eux ministres, président … avec 643 € pour vivre par mois ! y ‘a pas de risques… remarquez par contre, pour nous « piquez notre argent ils savent bien où « taper » mais jusqu’où allons nous accepter de nous laisser mourir à petit feu !!!! Au lieu de blablater Agissez !! y en a marre de ces contrats précaires !! marre de cette politique de m… .menée que ce soit par la droite ou par la gauche depuis toutes ces années. ON ne croit plus en leurs grands discours !!! Il ne faudra pas vous étonnez d’avoir un taux d’abstentions énormes voir même pire aux prochaines présidentielles !!! Ils seraient temps oui à vous tous, les politiques de respecter au moins votre programme et d’agir!!! Ce n’est pas en proposant des contrats précaires et si peu rémunérer que vous allez relancer la machine économique !!! Et pour en revenir aux postes d’EVS / D’ AVS j’espère que vous allez bien faire bouger les choses ! car, sans nous eh bien je peux vous assurez que bons nombres d’enseignants, de parents galéreraient sans compter ces enfants porteurs de handicap dont on se moque bien !!! oui le métier D’EVS et d’AVS doit être reconnu comme un métier à part entière ou bon nombre d’intervenants dans ce domaine se démènent tous les jours afin de faire avancer le système, les choses ; et se dévouent cœurs et âmes pour le bien être de ces personnes, enfants, êtres humains qui doivent être reconnus à part entière et dont on doit respecter toute dignité, et les intégrer au mieux dans cette société pourrie !!! LYDIE AVS / EVS en colère …. J’espère que les choses vont enfin bouger en 2014 il faut rester positif quand même, même sion a du mal à y croire !!!

    • wawa dit :

      J’ai 31 ans , je suis avs , j’aime mes missions et je suis indispensable à l’école , je suis diplômé ( un argument de plus) et j’ai pas d’avenir , on est traité comme des merdes, j’en ai assez de participer à ce système d’exploitation, alors il faut frapper fort maintenant pour que ce soit un vrai métier par concours, diplôme peu importe mais qu’il y ait une issue! il faut être solidaire!

  5. wawa dit :

    pourquoi ne pas organiser une grève nationale des précaires evs et avs pour sensibiliser la population à notre sort et mettre la pression au gouvernement? Mais comment mettre en oeuvre un tel mouvement?

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,

      Une mobilisation nationale EVS-AVS a été effectuée le 28 et le 29 mai 2013 sur incitation du groupement lobbying Fnaseph.Il faudrait peut être attendre les effets et le résultat obtenu de ces 2 journées de mobilisation pour organiser une grève nationale des précaires evs et avs. D’autre part, il y a beaucoup de collègues Evs et AVs qui se sont déplacés à leur frais à Paris le 29 mai pour participer à la journée payante organisée par la Fnaseph. Vu, sans doute , l’état raplapla de leur compte en banque maintenant, il ne faudrait peut être pas leur remettre le couvert avec une grève en prime au mois de juin.

      • wawa dit :

        Faire une grève nationale, pour leur montrer à quel point, on est indispensable et obtenir le respect et la place qu’on mérite, c’est la moindre des choses quand même!

        • briand0493 dit :

          Bonjour wawa,

          Une gréve nationale des EVS et AVS ? Au sein de l’UNEAVS, depuis cette journée de mobilisation du 29 mai, prenant appui sur celle organisée par l’association Fnaseph, l’ambiance n’est franchement pas à se mobiliser pour une grève.

  6. Nelly dit :

    Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance de cet article et je souhaiterai poser une question : lorsqu’il est dit que  » la gauche créera, dès la rentrée prochaine (soit 2013-2014), les milliers de postes nécessaires à l’accueil des enfants en situation de handicap « , est-ce que les anciennes AVS comme moi ? J’ai pris mes fonctions au tout début de la création de cette mission en 2003. J’ai accompagné des élèves pendant 6 ans à temps complet. J’ai eu la possibilité de poursuivre 2 années de plus en CAE mais malheureusement aujourd’hui, je me retrouve en galère à Pôle Emploi…
    Puis-je enfin entrevoir l’espoir qu’une véritable profession va prochainement se dégager de toutes les discussions qui semblent s’interroger sur la question ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour Nelly,

      Et bien, la déclaration de Vincent Peillon au Sénat nous a tout aussi surpris.
      Prudence aidant, nous ne savons pas trop comment « interpréter » cette annonce de création de milliers de postes AVS pour la rentrée prochaine.
      En principe, il était prévu dans la PLF 2013 la création de 350 postes AVS supplémentaire (type contrat assistant éducation)pour la rentrée 2013-2014. Là, il est évoqué des « milliers » !? D’autre part, selon la rumeur bien informée, il est envisagé la reconduction de personnel AVS (contrat CUI-CAE) parmi les 12 000 dont le contrat arrivant à terme fin juin 2013. Autrement dit, difficile de « comprendre » ce que voulait signifier réellement Vincent Peillon.
      On notera simplement qu’il laisse le soin au président de la république, François Hollande et au premier ministre, Jean Marc Ayrault de détailler les mesures assurément d’importance qui seront prises dans les prochains jours. De fait, nous espérons effectivement que toutes les questions qui vous taraudent dans votre situation présente comme d’autres collègues dans le même cas y trouvent motif de satisfaction. Oui, nous l’espérons beaucoup. Nous l’avions énormément souligné, presque martelé, lors des travaux interministériels sur la professionnalisation: l’existant AVS dans son professionnalisme méritant d’être reconnue se devait être pris en compte non seulement pour tout le personnel AVS en poste (tout statut confondu) mais aussi pour ce personnel AVS contraint après 6 années, 7, 8, 9, 10 années… en poste de à galérer au pôle emploi.

    • Chenaud dominique dit :

      stp Nelly …..Comment as-tu fait pour obtenir un CAE ?????
      J’ai aussi fait 6ans en tant qu’AED et je finis en août
      MERCI

  7. Muriel dit :

    J’ai pendant plus de six années accompagné des élèves handicapés, et depuis trois ans je suis en ULIS auprès de douze élèves en déficiences cognitives.J’ai acquis je pense une belle expérience ,sur le tas bien sûr ,car pas de formation.Ces élèves je les quitte avec énormément de tristesse.On nous a rabâché pendant des années que ce n’était pas un métier ,mais moi ce travail c’est le plus beau que j’ai pratiqué jusqu’à présent. Je vais atterrir à Pôle emploi à la rentrée prochaine en laissant derrière moi ,ces douze élèves anéanties de mon non retour .
    J’espère vivement qu’un jour,ce système de poudre aux yeux évolue ,que l’on prenne en considération le bien être de ces enfants handicapés ,pour qui le changement est souvent mal vécu..

    • PAT dit :

      Bonjour Muriel
      Je comprends et partage votre tristesse.
      C’est inhumain,
      J’ai accompagné ces enfants pendant huit ans, dont certains à troubles autistiques, petit à petit avec persévérance je parvenais à établir avec eux une communication, je devenais pour eux un repère, un lien qui les aider à s’intégrer parmis leurs camarades de classe. Puis, progressivement, aprés de longs efforts, venait le temps où l’autonomie s’installait, ils devenaient des élèves comme les autres.
      Voilà que tout notre travail, que tout notre investissement, notre expérience, sont considérés comme un simple contrat qui n’a aucune valeur et qui se termine à Pôle emploi. Pourquoi ce manque de respect pour notre travail?
      Nous sommes des personnes de confiance, les enseignants, les familles, les éducateurs nous l’ont prouvé durant toutes ces années, en nous confiant ces responsabilités. Relevons la tête!
      Il faut que le gouvernement entendent notre voix!
      Pat

    • Isabelle dit :

      J’ai reçu lundi 27 le courrier m’informant que mon CUI d’AVS arriverait à son terme le 31 Août prochain, au cas où je l’aurai oublié ! Je me suis rendue cet après-midi au Pole Emploi pour savoir si j’avais le droit de retravailler si je retrouvais « bien entendu » un job dès le début des vacances d’été tout en recevant mes salaires de ces 2 mois restant de mon contrat CUI (histoire de mettre du beurre dans mes haricots). Pas de réponse, mais un rendez-vous donné pour la semaine prochaine !!! Voilà nous préparons la sortie de fin d’année avec les enfants, le spectacle, avec déjà la boule au ventre de ne pouvoir poursuivre cette merveilleuse et enrichissante aventure. De savoir que ses enfants ont encore besoin de moi mais qu’il n’y a toujours pas une nouvelle attribution pour eux à la rentrée. Que les enseignants référents rencontrés sont plus fatalistes qu’autre chose, moi, une autre …peu importe. Ils ne se mobilisent pas trop à nos coté.
      Comme l’année dernière je partirai en larmes devant celles de ces petits, celles des institutrices, du personnel, en me disant que c’est une pure injustice de ce servir de nous tous, enfants, familles,

      • briand0493 dit :

        Bonjour Isabelle,

        C’est toujours difficile de vous apporter des réponses en sachant que cela risquent de vous apporter des blessures morales supplémentaires à une situation éprouvante.

        Pour votre demande de cumul d’emploi durant l’été, voici la réponse sur la base du applicable du code du travail

        Sous contrat CUI-CAE (20h par semaine, vous êtes à cumuler avec une activité complémentaire rémunérée dans la limite de la durée maximale légale de travail (soit 35h/semaine). Dispositions du code du travail applicable: articles L.3121-24 à L3124-36

        Compte tenu que le CUI-CAE demeure un contrat de travail participant d’un dispositif d’insertion vers un emploi durable, l’activité complémentaire rémunérée (à hauteur maximale de 15/semaine) doit être compatible avec votre projet personnalisé , tel qu’il a été conclu avec votre correspondant (ou référent) Pôle emploi désigné avant signature de votre contrat CAE. C’est ce dernier qui donnera son accord ou non pour ce cumul provisoire d’activité complémentaire.
        De fait, vous avez obtenu un RV avec un référent Pôle emploi pour la semaine prochaine,vous aurez donc à formuler auprès de ce référent votre demande. Par ailleurs, il est vraisemblable que prenant connaissance de la fin de votre contrat actuel fin août, il en profitera pour faire le point avec vous et examiner toutes les pistes d’emploi possibles si vous n’êtes pas repris au sein d’un établissement scolaire à la prochaine rentrée.Elle a été vécue par l’administrateur de ce site.Alors, courage et dignité !

        Oui, une situation morale éprouvante à passer d’ici fin août.

  8. PAT dit :

    Bonjour
    Je suis à l’écoute des dernières informations concernant les AVS.
    Une lueur d’espoir pointe à l’horizon, mais en ce qui concerne les AVS en contrat AED qui ont six ans d’ancienneté vont-ils rejoindre la case Pôle emploi à la rentrée?
    Quel sera leur sort?
    Personne en parle

  9. Carole dit :

    Également en CUI CAE EVS dans une école, mon contrat termine également le 30/06/13 sans aucunes nouvelles concernant la possibilité d’être renouveler car également travailleur handicapé, suis éligible, mais pas obligatoire vis-à-vis de l’employeur de renouveler le contrat.
    J’ai toujours vécu avec des contrats aidés et je vivrais encore avec ces contrats aidés, car ils existeront toujours. Malheureusement, je n’ai pas la chance de pouvoir décrocher un CDI (avec la crise maintenant très rare) malgré que j’accompli mes fonctions
    Il faudrait que ces types de contrat EVS, AVS et autres contrats précaires soient à 35h, formés avec une formation adapté aux poste et une formation concrète afin d’avoir une éventuelle possibilité d’effectuer les concours, les VAE.
    Je souhaiterai que mon contrat soit renouvelé, mais les jours, les semaines et les mois défilent très rapidement et je m’angoisse.
    Heureusement que ce site (blog) existe et que je ne suis pas seule.

    • briand0493 dit :

      Comme tous les autres collègues, nous comprenons parfaitement cette angoisse de l’avenir, cette incertitude d’être reconduite ou non.
      courage,nous ne restons pas les bras croisés au sein de l »Uneavs, avec le soutien de nos partenaires, nous tentons d’obtenir des ministères des réponses urgentes en conformité de vos attentes.

  10. Anne-Marie dit :

    Bonjour,
    Mais quelles mesures magnifiques de Monsieur Peillon !!! J’en suis toute retournée. Mais c’est bizarre, il me semble avoir entendu la même chose l’année dernière…

    Oserais-je lui suggérer de faire un geste de plus, à savoir déjà régulariser tous les CUI (dont notamment tous les agents administratifs) à qui on a fait signer, de manière disons irrégulière, pour ne pas dire en totale contradiction avec la loi, des renouvellements de contrats inférieurs à 6 mois… et qui vont se retrouver au Pôle Emploi dans quelques semaines. Et puis, comme cela, ça éviterait de les réembaucher à la rentrée… ils seraient déjà tous en poste. Matériellement, ça ne devrait pas être très compliqué à faire, juste un petit additif/rectificatif au contrat.

    Zut, j’ai oublié, il faudrait alors les payer durant les congés d’été. Faut pas rêver quand même !! Enfin, peut-être que si …
    Bon courage à tous

    • briand0493 dit :

      aie..aie…c’est pertinent. cela rejoint les analyses des représentants Uneavs qui estimaient dès le début des travaux interministériels sur la professionnalisation qu’à occulter l’existant EVS et AVS, cela fonçait droit dans le mur une nouvelle fois dès le mois d’avril 2013, bricolage de promesses de mesures aidant.

  11. sylvie dit :

    Je souhaite savoir si il y a un espoir de travail définitif.Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour Sylvie,

      Dès le début des travaux interministériels sur la professionnalisation début 2012, les représentants de l’UNEAVS ont posé la question aussi simple et directe que vous même. Nous attendons toujours la réponse vu que les débats du début à la fin des travaux ont toujours été portés sur les besoins des parents et de leurs enfants porteurs de handicap.

  12. bonnet dit :

    Oui comme vous le dites si bien : à voir !! Mon contrat se termine aussi au 30/06 après 21 mois extras…. et un grand attachement à ce formidable métier car s’en est un !!! Ayant une reconnaissance de « travailleur handicapé » (et j’oserai dire par chance…:( ) mon contrat POURRAIT être renouvelé pour la prochaine rentrée… mais à quelle sauce sera t’on mangés???? Car pour beaucoup d’écoles il y aura le mercredi en plus …. Beaucoup, énormément de questions, d’attente, d’incertitudes, serais je au pôle emploi dans un mois, ou renouvelée?? Marre de cette attente, de cette maltraitance, de ce métier qui pourrait être si passionnant (je travaille avec un enfant autiste ) si on nous laissait un peu en paix, et que l’on formait convenablement …. (et non pas 1 mois avant la fin de notre contrat !!) .
    Sylvie

  13. exavs dit :

    Comment se réjouir de l’annonce du recrutement de MILLIERS d’AVS à la rentrée scolaire prochaine, parce que cela sous-entend qu’il s’agira, encore, d’un nouveau personnel non formé ? Sans doute, encore, des contrats précaires payés à la fronde et jetables comme des Kleneex ! Comme toujours !
    C’est trop de mépris : Qu’en sera-t-il des personnes déjà formées, qualifiées et qui pointent à Pôle Emploi ? L’état va-t-il les réembaucher ces personnes qualifiées ? J’en doute.
    Quant aux querelles entre syndicats, qui veulent « tirer la couverture à eux », c’est navrant.

  14. laurent dit :

    Bonjour,

    La petite lumière s’allume tous les ans, à peu près à la même époque, avec la presque même intensité et elle permet de calmer les possibles velléités. Après les moultes promesses faites par tous les gouvernements, dirigeants, associations et j’en passe, il faudrait etre sacrément naif pour croire une enieme déclaration, souvenez vous l’emballement à l’annonce d’une table ronde orchestrée par madame Komites. Je prends cette annonce comme un enieme effet de manche et préfère l’accueillir avec réserve.

    • briand0493 dit :

      bonjour,
      Là d’accord sur cette piqûre de rappel. C’est effectivement à cette période (mai-juin) que le /président/gouvernement précédent (fillon/Sarkozy)avait comme usage de tenir des discours la main gauche sur le coeur, la droite derrière le dos les doigts croisés, en jurant « mais, non nous nous sommes préoccupés par le sort des précaires EVS et AVS » et s’empressant de les mettre fissa au pôle emploi.

      Donc, nous allons évoquer dans l’intervention de Peillon au Senat « petit led scintillant », pour l’instant car le courant de l’annonce ne passe pas bien chez nous

  15. carlier dit :

    Bonjour,
    Heureuse d’apercevoir une avancée mais quelle sera-t-elle en réalité ? Encore un pansement sur une jambe de bois ou une vraie professionnalisation des AVS, que méritent les enfants en situation de handicap ?
    Quand François Hollande et JM Ayraut vont-ils nous faire part de leurs décisions ? A la Saint Glinglin ! Parce que depuis un an, tous les acteurs se concertent et annoncent un rapport à telle ou telle date, sans jamais rien respecter : en Mars, puis en Avril et maintenant fin Mai 2013…! J’avoue que je n’y croie plus.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Très honnêtement, A cette date, nous préférons nettement que ce soit François Hollande et Jean Marc Ayrault annoncent quelles seront les mesures qui seront prises pour le personnel EVS et AVS, plutôt que le groupement lobbying associatif Fnaseph. A entendre et lire la présidente de ce groupement, Les représentants de l’Uneavs ont fini par croire qu’elle se revendiquait de vouloir être en confusion totale représentatifs des intérêts des parents, des employeurs, des syndicats, des salariés EVS et AVS, de la communauté enseignante, des experts du monde du handicap…etc…qui avait en plus à être représentatifs des intérêts du gouvernement, de la Présidence, à décider de la politique générale de la Santé/Education nationale en matière de l’accompagnement des jeunes handicapés.Les choses de la bienséance sont remises dans l’ordre. C’est déjà pas mal.
      Maintenant, c’est vrai. A trop vouloir annoncer la sortie prochaine du rapport tous les mois, on se lasse d’une telle inertie en comparaison de l’urgence sociale se posant à l’égard des collègues EVS-AVS en menace de perdre leur emploi d’ici fin août 2013. Je vous ferai remarquer au passage que pour l’instant, nous sommes les seuls acteurs à dénoncer publiquement cette inertie.

  16. Laurent dit :

    Ouahhh !!! super !!! alors on va traduire vite fait ce discours qui a déclenché une joie incroyable au sein des bancs socialistes de l’assemblée nationale (d’après votre compte rendu) :

    on annoncera en grande pompes pour la rentrée 2013-2014 (valable les années suivantes…) :
    à la rentrée il y aura des avs pour aider les élèves handicapés !!! ouaissss !
    à la rentrée il y aura des evs indispensables au bon fonctionnement des écoles (qui en doute encore ? enfin on les embauchera après la Toussaint faut pas déconner quand même…) ouaisss !!!
    le tout bien sûr sur un contrat précaire payés à la fronde, à mi-temps, sans reconnaissance ni statut, et facilement jetables au 30 juin de l’année suivante…
    en attendant au 30 juin comme CHAQUE ANNÉE 18000 chômeurs de plus rejoindront les bancs du polemploi…

    Le ministre socialiste de L’EN il annonce rien avant le 30 juin ? elle est pourtant là l’urgence sociale…

    Ps : j’ai adoré recevoir le 17 mai le plan de formation 2013-2014 avec des formations prévues pour les contrats aidés, tout en sachant qu’on me jetait comme une merde au 1er juillet…

    Laurent
    Adjoint administratif jetable à durée déterminée.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Laurent,

      Nous avons l’habitude des discours politiques depuis 2007 donc, nous les signalons sans être béats et bétas. Nous préférons nettement la mise en conformité rapide des actes au discours. Dans votre PS, vous signalez avec ironie tout ce que de manière récurrente dans les travaux sur la refondation et au sein du groupe de travail interministériel sur la professionnalisation des accompagnants jeunes handicapés nous a révélé: Le gouffre de méconnaissance des décideurs institutionnels, associatifs sur la réalité des EVS et AVS. Quand nous annoncions « tous le personnel EVS et AVS est pauvre. »,au su de l’absence de réactions, nous n’étions pas certain que nos interlocuteurs connaissaient le mot pauvre.Il a fallu l’épeler pour faire rentrer cela dans le crâne

      bonne journée quand même,

Les commentaires sont fermés.