Au revoir, ami Hessel, comme toujours, tu as toujours su écrire les pages de la vie en beauté

hessel

On t’appelait entre nous  « l’indécrottable indigné », nous aimerions rappeler ici, comme notre ami Bernard Poignant, ton amour de la poésie.

image

Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, Divers, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Au revoir, ami Hessel, comme toujours, tu as toujours su écrire les pages de la vie en beauté

  1. NADIA dit :

    STEPHANE HESSEL UN GRAND HOMME. IL avait la Palestine au cœur, comme il avait au cœur toutes les causes des peuples. Rien d’humain ne lui était étranger, Évitant toute langue de bois, il appelait à s’indigner et à lutter pour des valeurs qui en vaillent la peinE

Les commentaires sont fermés.