Avis décès du dialogue social partagé suite à une mascarade d’un sous groupe de travail interministériel “la professionnalisation des accompagnants des enfants et adolescents en situation de handicap" lors de réunion du 29/11 et 5/12

mascarade1

Nous confirmons à l’ensemble de nos   collègues AVS. Suite à une série de réunions établies le 29/11 et Le 5/12 par un sous-groupe de travail interministériel “la professionnalisation des accompagnants des enfants et adolescents en situation de handicap”, l’avis décès du dialogue social partagé sous la pression d’un lobbying associatif, nostalgique des temps d’une majorité UMP au pouvoir est avéré.

Il apparait en effet que, suite à une   mascarade de réunions dans son déroulement et dans ses objectifs volontairement dissimulateurs,  demander des avis à des participants sur des documents de travail  sans les prendre en compte appartient au champ erroné d’une exigence souhaitée  de consensus global dans un sous groupe de travail.

2 documents de réflexion-propositions (!!!!), effectués par des salariés AVS eux-mêmes (!!!!), et remis par l’UNEAVS à madame Pénélope Komitès pour diffusion et soumission auprès des membres de ce sous- groupe ont été visiblement ignorés, écartés, méprisés au cours et après ces 2 réunions en cause.Ce qui en dit long sur la capacité d’un lobbying d’associations de familles de jeunes  handicapés à l’origine des documents de travail mis à l’étude à ne pas exiger autre chose que plus de formation tout azimuth, plus de savoirs et de compétences aux accompagnants AVS en se souciant comme d’une guigne de leur avis et encore plus, de la précarité  de leur cadre de travail actuel et à venir. En clair, collègues AVS, il vous est et sera  toujours demandé de la fermer.

En matière de  “dialogue social partagée” prônée par le président de la république, François Hollande, nous ne voyons absolument pas de différence dans sa conception appliquée  par les actuels  ministères de l’éducation nationale et le ministère des affaires sociales et de la santé avec l’ère des ministères Sarkosystes précédents.

Nous estimons  fondés de mettre en diffusion publique  le document N° 2 « oser le respect de la dignité des salariés EVS-AVS »  présenté le 13 novembre 2012 à une réunion du groupe de travail

oserlerespectdeladignitedessalariésAVS

Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Avis décès du dialogue social partagé suite à une mascarade d’un sous groupe de travail interministériel “la professionnalisation des accompagnants des enfants et adolescents en situation de handicap" lors de réunion du 29/11 et 5/12

  1. sandra dit :

    Honteux ! je suis indignée par cette mascarade et ce mépris du pouvoir face à une demande des plus importante pour le bien a la fois de parents qui peuvent scolariser leur enfants sans craintes, des enfants qui peuvent venir dans une école et être aidé et accompagné, et pour ces personnes les AVS /EVS qui font un travail remarquable et non reconnus

  2. magali dit :

    ben voui Yves 🙂 « c’est ça la France » comme le dit la chanson …
    Les intérêts ne sont partagés que par ceux qui ont le pouvoir ! le POUVOIR !!
    ce n’est même pas la politique qui s’exerce ici, mais la « nature de l’Esprit  » et la très française attitude consistant à la « considération personnelle et subjective » vis à vis d’autrui de la part de ceux, de celles dits « d’en haut  » … en haut de quoi d’abord ?? le pouvoir de « l’Ego » est et demeure selon mon point de vue , le Pire ennemi de l’union, de la rencontre et de la simple collaboration des hommes à exercer, à créer un meilleur vécu au quotidien pour chacun …
    Et après, ils , elles, on s’étonne des résultats socio – économiques désastreux partout en France!et ailleurs …
    Allez Courage !
    Magali

Les commentaires sont fermés.