Tuteur d’employés de vie scolaire (EVS-AVS): « Au nom du droit du travail, des us et coutumes et du bon sens»

Qui possède l’autorité hiérarchique de faire établir un bilan d’action d’accompagnement et de formation d’un salarié EVS –AVS ? , un tuteur d’un EVS-AVS, pourquoi faire ?, ce qui en est du salarié EVS-AVS ?. Telles sont les questions que salariés EVS-AVS, directeurs-rices, collègues enseignants d’établissement scolaire, responsables syndicaux sont en droit légitime de se poser. Le document ci-après, proposé à lecture (et également télécharge en format PDF), donne un éclairage de ce que dit le code du travail, de ce qu’impose les us et coutumes de l’institution scolaire, de ce que dicte le bon sens.

Il est tout simplement regrettable que, sous la pression des procédures prudhommales ”gagnantes” engagées par des milliers de salariés EVS-AVS envers contre leur employeur pour défaut d’accompagnement et de formation vers un emploi durable, les services d’Inspection académiques sous ordre de recteurs académique soucieux avant tout de “conserver” leur poste ne se préoccupent que depuis peu à vouloir mettre en valeur (mal) le rôle des tuteurs de salariés EVS-AVS, à défaut de ne pas s’en être préoccupés durant 6 ans.

image

image

image

téléchargez le document ICI

Advertisements
Cet article, publié dans Informations syndicales, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.