L’État condamné aux Prud’hommes du Mans :10 000 à 15 000€ d’indemnités pour 43 employés de vie scolaire


EVSwecan

En contrat précaire dans les écoles, ils n’ont pas eu la formation promise. Soixante EVS (employé de vie scolaire) de Mayenne et de Sarthe demandaient devant les prud’hommes du Mans, des indemnités et un emploi véritable. Le jugement a été rendu en début d’après-midi. L’Éducation nationale est condamnée à verser entre 10 000 et 15 000 euros à 43 plaignants. Dix-sept dossiers ont été jugés irrecevables.

C’est l’histoire d’une salle d’audience des Prud’hommes du Mans pleine comme un œuf, le 7 novembre dernier. La détermination se lisait alors sur le visage de la soixantaine d’EVS venues de Sarthe et Mayenne réclamer « réparation ». Ces 60 EVS (dont 38 Mayennais) avaient été embauchés par l’Éducation nationale en « contrat d’avenir », une forme de contrat aidé, de droit privé. Leurs missions ? Des tâches administratives dans les écoles ou l’aide à l’intégration d’enfants handicapés. Le tout pour une durée hebdomadaire de 26 heures et un salaire qui tournait autour de 800 €. Le principe était le suivant : on vous paye peu, mais en compensation, on vous donne une formation qualifiante et cet emploi doit vous servir de tremplin. « En fait, l’État a pris le beurre et l’argent du beurre, avait alors résumé lors de l’audience Bernard Lebrun de la FSU sarthoise. Il s’est exonéré de cotisations sociales. Il n’a pas donné de formation. Quant à l’insertion… Elles se sont retrouvées dehors, du jour au lendemain. »

Le conseil des prud’hommes de la Sarthe vient de rendre son verdict. Il condamne l’Éducation nationale. 17 dossiers ont été jugés irrecevables car déposés au-delà de la date où la procédure était encore gratuite. Les plaignants devront acquitter la somme de 35 € pour que la procédure puisse être activée

Lire Article sur OUEST-FRANCE (pays de Loire)

Pour découvrir aussi le témoignage des EVS par Vidéo
(Note: nous attirons nos lecteurs sur l’attitude bassement mercantile de la société lmtsarthe-wizdeo qui monnaye pour 9 EUR 90 (!!!!) un témoignage  de salariés précaires EVS) 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xom7wb
Education: 43 EVS et AVS gagnent aux Prud’hommes… par lmtvsarthe-wizdeo

Advertisements
Cet article, publié dans action prudhommale, Actualités et politique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’État condamné aux Prud’hommes du Mans :10 000 à 15 000€ d’indemnités pour 43 employés de vie scolaire

  1. hh dit :

    moi je suis avs on a deposé un dossier avec celles de mon departement et les synthicats on veut des sous

  2. REYMOND V dit :

    Exactement pareil pour moi ! C’était un contrat d’avenir de 2008 à 2010 et puis ça s’arrête comme ça, en cours d’année scolaire… J’ai attendu 1 an (chômage) avant de retrouver du boulot
    (comme AVSi). Quel tremplin !
    De quoi être révolté ; on aimerait c’est sûr un peu plus d’équité !

    • briand0493 dit :

      Vous disposez d’un délai de 5 ans à partir de la date de fin de votre contrat 2010 pour poursuivre votre ancien employeur si vous vous estimez lésé. Oser lever la Tête et obtenir devant un tribunal respect et dignité permet pafois de mieux se sentir après avoir connu beaucoup de sentiment de révolte.
      cordialement,

      • REYMOND V dit :

        Je me dis  » A quoi bon ? » et puis contre qui me retourner ? (dans le contrat d’avenir, l’employeur est tripartite : l’Ecole, le Collège recruteur, et Pôle Emploi.) je me sens si petite, impuissante…
        Je n’ai pas envie de me battre, c’est la faute au système !
        Mais c’est sûr, j’ai encore de l’amertume.

        Par contre, je resterai solidaire : si d’autres ont connu le même sort, je me joindrai
        volontiers à eux pour une procédure au prudhomme ; ensemble, on se décourage moins et en tout cas, on se sent plus fort !

        Maintenant AVSi – j’aime ce boulot- j’espère encore un dénouement heureux !

Les commentaires sont fermés.