les 1ères rencontres parlementaires sur l’Autisme du 12 janvier 2012 : le Compte Rendu par U.N.E.A.V.S.

RENPARLAUTISME1

RENPARLAUTISME2

RENPARLAUTISME3

RENPARLAUTISME4

RENPARLAUTISME5

RENPARLAUTISME6

Téléchargez le compte rendu UNEAVS  en cliquant ici

Autre compte rendu aimablement transmis par lecteur en cliquant ICI

Commentaire provisoire du bureau UNEAVS:
En recevant ce Compte rendu de Muriel Michelin, présidente de l’UNEAVS, nous avons manifesté notre surprise sur le décalage existant entre les prises de paroles des participants de cette journée parlementaire, le contenu attendu du rapport sur l’autisme de Madame Valérie Létard et de ce qu’on pouvait attendre d’une telle journée parlementaire, à savoir autre chose qu’une certaine apologie de l’implication ou de l’action du secteur médico-social en direction des personnes autistes. Où se trouve les acteurs de l’inclusion scolaire des enfants autistes/TED ?
Nous pensons utile de connaitre au préalable l’avis de nos lecteurs avant de publier un commentaire plus précis.
Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, UNEAVS, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour les 1ères rencontres parlementaires sur l’Autisme du 12 janvier 2012 : le Compte Rendu par U.N.E.A.V.S.

  1. jean29 dit :

    Il n’y a pas de Frédéric Lemonnier, chercheur sur l’autisme : il s’agit du Dr Eric Lemonnier, responsable du CRA Bretagne, qui a mené une recherche sur l’utilisation d’un dirutétique.

    http://autisme-info.blogspot.com/2011/09/diuretic-bumetanide-decreases-autistic.html

    • briand0493 dit :

      Nous vous remercions d’apporter cette rectification et nous présentons nos excuses à Dr Eric Lemonnier d’avoir mal retranscrit son état civil.
      Cordialement,

      • jean29 dit :

        Il y aussi le Pr Frédérique Bonnet-Brilhault, du CRA de Tours : je ne peux savoir à coup sûr de qui parlait Thomas Bourgeron. Par contre, dans le compte-rendu, le député G. Rouillard parlait bien du Dr Lemonnier.

        • briand0493 dit :

          Bon,nous allons sortir toute la liste CRA de France et Navarre pour bien être certain que nous respectons l’état civil des « éminents »responsables.
          Il nous faut être honnête. Le compte-rendu de madame Muriel Michelin a été effectué à partir de ses notes écrites prises lors de cette journée parlementaire. Malgré son talent de transcription (remarquable au passage), elle était profondément désolé de ne pas avoir pu, par exemple, traduire le discours en toute fidélité d’une importante représentante d’une association, faute de bien « saisir » son propos. C’est certainement la plus grande difficulté d’un exercice de transcription écrit sur le « vif » d’intervenant pour celui qui écoute et prend des notes: être fidèle à la lettre et l’esprit de l’intervention en acceptant que des erreurs, des imprécisions, des incompréhensions naissent et de l’intervenant et du participant. Cette journée parlementaire n’a pas vu se développer un débat entre intervenant et participant. Cela aurait eu le mérite de lever les incompréhensions, les imprécisions, les erreurs mais…les organisateurs de cette journée, à faire ce choix de ne pas engager de débats, ne voulaient-ils pas simplement imposer un point de vue sans assumer la contradiction éventuelle ?

          • jean29 dit :

            Rassurez-vous, le compte-rendu est tout à fait intéressant.

            Autre compte-rendu : http://dupuiselise.canalblog.com/archives/2012/01/13/23232665.html

            Ce n’était que la 1ère journée parlementaire sur le sujet. Il y aura des débats qui vont suivre. Puisque des députés ont commencé à s’intéresser au sujet, il faut aller les voir, leur expliquer comment çà se passe.

          • briand0493 dit :

            Et bien, je peux vous rassurer aussi sur un point. Le bureau UNEAVS est déjà très actif depuis cette journée parlementaire pour sensibiliser sénateurs,sénatrices, député-e-s et futurs député-e-s à venir sur le sujet si particulier de l’inclusion des enfants autistes et TED en milieu ordinaire et de leur accompagnement par Un AVS.
            bien cordialement et au plaisir de vous rencontrer éventuellement dans le Finistère sur ce sujet.

    • jean29 dit :

      Mea culpa. J’avais oublié Frederic Laumonnier, qui est chercheur à Tours. Dans le contexte de cette conférence, çà ne peut être lui qui est cité par Thomas Bourgeron. Une recherche importante : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14963808

      • briand0493 dit :

        Oui, effectivement. Il semble que Mr Thomas Bourgeron souhaitait évoquer le professeur-chercheur Frederic Laumonnier en référence à des travaux de recherche importante, à juger l’article dont vous avez fourni le lien.
        Au passage, assez troublant que le retard mental lié à l’autisme serait associé à une mutation dans le gène NLGN4, un membre de la famille des neuroligines. Pensant en néophyte, j’aurais quelque peu du mal en cas d’exactitude ou de confirmation de cette découverte datant de 2004 à me convaincre que la méthode « packing » tel qu’elle m’a été décrite actuellement par des « experts en psychiatrie » aurait pour effet de supprimer la mutation d’un gène.

  2. luciolebrune dit :

    Vous soulevez là un problème d’importance. Clairement, la marchandisation des subventions continue… avec le « tarif » de journée d’un placement d’enfant en secteur médical, on en scolarise 5 pourtant… ce qui signifie par ailleurs une inclusion (quand les moyens donnés à la scolarisation sont adéquats), au lieu d’une exclusion en établissement hors école.

    Bien beau aussi qu’on dise que X places « expérimentales » (pour parler des méthodes comportementales » ont été crées, quand on sait que sur 2120 places crées de 2008 à 2011, seulement 175 étaient dévolues à ces « nouvelles » méthodes (nouvelles pour ce pays très en retard qu’est la France, pas pour les autres où elles sont pratiquées depuis des décennies.)

    Enfin, savourons toute la dualité de Mme Montchamp qui, le 21 décembre, signe un accord que ses services ont préalablement rédigés permettant aux psychanalystes français de venir « soigner » en Belgique les petits exilés français de Belgique et le 12 janvier, dit que l’autisme n’a rien à voir avec la psychanalyse. Son discours change selon le public auquel elle s’adresse.

  3. mariekin dit :

    merci Madame Le Loch députée du finistère pour son attention sur les AVS EVS.

Les commentaires sont fermés.