Humour noir du ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, en cette rentrée scolaire 2011

 
Le 4 juillet 2011, le ministère de l’Education nationale décidait la mise à la porte de 11 000 salariés précaires EVS assistant administratif qui se retrouvent au pôle emploi. Le 06 octobre 2011, 4 000 nouveaux  salariés précaires EVS assistants administratifs sont en voie de recrutement. Raisons invoquées: « ils ont démontrés leur utilité » (sic)
 
De septembre 2006 à octobre 2011, aucun plan d’accompagnement et de formation, pourtant obligatoire, n’ a été mis en place en direction des salariés précaires EVS de l’Education. Une omission que le ministre Luc Chatel se promet d’effacer désormais.
 
Notre constat: Nous pensons que ces temps-ci  le ministre de l’Education nationale,  très déprimé, tente de s’en sortir par l’humour noir. Très drôle….

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.