Dans ce monde là, une rentrée scolaire 2011-2012 pas du tout sereine pour les précaires EVS-AVS……

Comme le démontre la copie ci-après du lettre en date du 7 juillet 2011 du recteur de Lilles aux chefs d’établissement scolaire, dixit pour la rentrée scolaire 2011-2012, les EVS affectés à des missions 100 % « assistance administrative à la direction d’école », place aux EVS-AVS affectés essentiellement aux missions « accompagnement scolaire des enfants handicapés ».Si dans l’académie de Rennes, ce mouvement de suppression de salariés EVS sous mission « assistance administrative à la direction d’école » avait été enclenché (et dénoncé largement sur ce site) depuis septembre 2009, il est fort à parier que pour cette rentrée scolaire 2011-2012, cette suppression d’acteurs salariés EVS,  considérés à juste titre utiles au bon fonctionnement d’un établissement scolaire du 1er degré (école essentiellement), suscitera une nouvelle fois colères, déceptions, désapprobations auprès des directeurs(rices) d’école, de la communauté éducative toute entière.
Dans ce monde là, la rentrée scolaire 2011-2012 ne sera pas sereine.
La rentrée scolaire 2011-2012 verra aussi la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des enfants en situation de handicap dont nous avons déjà noté sa stupéfiante complexité. Ci-après, nous publions la circulaire de « création » d’un nouveau type de salarié AVS : les assistants de scolarisation. Pour tous les acteurs éducatifs en lien avec l’accompagnement scolaire des enfants en situation de handicap, le dispositif salariés AVS prend simplement une dimension capharnaüm imbuvable.
Dans ce monde là, la rentrée scolaire 2011-2012 ne sera pas franchement sereine.

Publicités
Cet article, publié dans Actualités et politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dans ce monde là, une rentrée scolaire 2011-2012 pas du tout sereine pour les précaires EVS-AVS……

  1. meunier dit :

    je suis trop ecoeurée par ce que je viens de lire…je reviendrai +tard

Les commentaires sont fermés.