Précarité des salariés AVS et destruction sociale en marche pour la rentrée scolaire 2011-2012 dans l’éducation nationale

 
 
De la désolante platitude d’une réponse d’un ministre
 
 
 
 à ….des plates explications d’un préfet
 
 
 
….pour finir par faire encore plus compliqué pour ne pas faire simple
 
(courrier DGESCO en date du 2706/11 de notre aimable délicious informator ).
A l’attention des IEN ASH
« Chers collègues,
La problématique de la qualité de l’accompagnement des élèves handicapés et de la rotation rapide des personnels, relayée par les associations et les professionnels du handicap, est au cœur des préoccupations du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative. C’est la raison pour laquelle le président de la République a souhaité prendre en compte cette demande en proposant un changement de paradigme, dans le cadre de la conférence nationale du handicap.
Une réunion a permis de faire le point sur la mise en oeuvre des mesures annoncées lors de cette conférence. Une circulaire de mise en oeuvre de l’accompagnement des élèves est en préparation et devrait parvenir dans les académies en début de semaine prochaine.
Afin de vous y préparer et vue l’urgence, voici quelques éléments sur ce qu’elle devrait contenir et sur les actions qui seront à mener.
Les années à venir verront progressivement, dans le champ de l’accompagnement des élèves handicapés, les contrats aidés disparaître au profit d’auxiliaires de scolarisation (dénomination actuellement retenue ). Ces personnels seront recrutés sous statut d’assistant d’éducation (AED), avec des contrats de 3 ans renouvelables une fois.
Sur les deux rentrées à venir, ce glissement s’effectuera au rythme suivant : 2 000 assistants d’éducation seront recrutés dès la rentrée 2011, 2 300 supplémentaires à la rentrée 2012.
Ces nouveaux auxiliaires de scolarisation seront rémunérés sur le hors titre 2 du programme 230, ce qui signifie pour vous concrètement que les signataires des contrats seront les EPLE, quel que soit le niveau de l’élève suivi.
Il s’ensuit qu’à la rentrée 2011, quatre types de personnels vont cohabiter sur les mêmes missions:
Les AVSi, sous statut AED, recrutés par les inspections académiques ;
Les contrats aidés, CUI ou EVS, recrutés par les EPLE ;
Les personnels recrutés par les associations par le biais de conventions;
Les nouveaux auxiliaires de scolarisation, AED, recrutés par les EPLE.
Les diverses modalités de signature de contrats n’obèrent en rien les modalités de recrutement habituelles, qui sont locales mais dont la très large majorité s’appuie sur les IEN ASH et les enseignants référents.
Aussi, pour préparer dans les meilleures conditions la rentrée et afin que les nouveaux auxiliaires de scolarisation soient recrutés pour le 1/09, il vous est demandé de mobiliser très rapidement vos équipes pour deux actions conjointes :
Vérifier avec les chefs d’établissements des EPLE mutualisateurs si certains CUI peuvent bénéficier des nouveaux contrats, afin de ne pas perdre des compétences acquises et de permettre la poursuite de l’accompagnement des élèves.
Procéder avant les congés (à réception de la notification par les académies et après ventilation dans les départements) et dès la reprise de vos services aux recrutements des auxiliaires de scolarisation en priorité, avant de poursuivre vos modalités habituelles de recrutement en direction des contrats aidés, si tous les besoins ne sont pas couverts.
Je suis parfaitement consciente que le calendrier oblige les acteurs de terrain à une grande réactivité, durant une période qui n’y est pas favorable. Je sais les enseignants référents et vos collaborateurs des circonscriptions ASH très sensibles à la qualité et à la continuité de l’accompagnement des élèves handicapés, je ne doute pas que vous saurez les mobiliser, d’autant que les effets de cette mesure devraient avoir pour conséquence à compter de l’an prochain et pour les années à venir d’alléger le travail de recrutement.
Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.
 
XXXXXX (coordonnées correspondant masquées intentionnellement)
Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Précarité des salariés AVS et destruction sociale en marche pour la rentrée scolaire 2011-2012 dans l’éducation nationale

  1. Mon parcours : 2004/2005 : EVS en contrat CES (aide vie scolaire en collège )
    2005/2006 EVS en contrat CAE (aide vie scolaire en collège )
    2006/2007 AVS en contrat CAE (aide auprès d’enfants handicapés)
    2007/2008 AVSi en contrat signé avec l’EN contrat de 6 ans renouvelable tous les ans, mais si je refuse de signer un renouvellement c’est considéré comme une démission !
    j’ai démarré avec un salaire de 659 € / mois actuellement je gagne 844€ !!! dans deux je n’ai plus d’emploi et on m’a bien fait comprendre que je devais trouver autre chose et me mettre des coups de pieds aux fesses pour ne pas me retrouver sans rien car j’avais cumulé tous mes contrats !!! et que l’EN ne me signera plus aucun emploi …
    J’ai 52 ans je vis seule avec mes deux fils …………………………………………..
    Aujourd’hui nous sommes le 27 août et je ne sais encore pas où je vais à la rentrée !

  2. Nordine dit :

    pffff ! J’ai rien compris !!!! 🙂

    • briand0493 dit :

      Pour suivre ce dossier accompagnement scolaires des enfants porteurs de handicap dans le cadre de la loi 2005 sur le handicap depuis 5 longues années, je peux te confirmer ton impression:
      D’une manière globale, c’est devenu une situation inextricable faute de représentants politiques, institutionnels (education nationale, ministère du travail, de la famille, conseil généraux, régionaux), du monde syndical, du monde associatif secteur médico-social, handicap, parents d’élèves, n’ayant jamais su accepter que leur représentation « mentale » des salariés EVS-AVS, à leurs yeux, simples exécutants passifs et dominés, ne cadraient pas du tout avec des salariés EVS-AVS, se revendiquant d’une « parole »digne et d’une « pensée’ citoyenne libre et responsable.
      Et pour élargir la réflexion, c’est toute la terrible simplification de bien de ces responsables acteurs que d’imaginer que des millions de précaires salariés ou non seraient « enfermés » dans une logique de pensée « tous des pourris ». Pour de simples histoires de récupération d’emprises absolues de pouvoir, d’images positives d’ego « nous savons faire du social, nous sommes pour la justice sociale, mais non, nous ne sommes pas pour la discrimination entre salariés EVS et AVS« , cette terrible simplification leur amène à vouloir « corriger, « accepter », « valider » des systèmes mis en place trop décriants de maltraitance sociale dans un secteur donné pour en « créer »ou accentuer d’autres mises en place de secteurs « maltraitance sociale ».
      Certains de ces responsables acteurs ont tout simplement « peur » d’eux-mêmes, celle du dévoilement non assumée d’un statut, d’une fonction, d’une citoyenneté, maladivement jouissives, qui s’imposent « élitistes » avant d’être représentatifs, « représentatif » avant d’être humble, « humble » avant d’être ordinaire ….comme toi ou moi. Ces responsables acteurs sont légions et aiment apparaître au grand jour.Ils ont raison que de se plaire à eux mêmes.
      D’autres de ces responsables acteurs s’affranchissent de leur « peur » et par souci d’honnêteté morale avec eux-mêmes tentent malgré tout de « résister », « d’apporter » ce qui manque certainement le plus dans le traitement du dossier d’accompagnement scolaire des enfants porteurs de handicap, le respect de l’autre, le respect de son humanité.Ces responsables acteurs sont rares et sont purement délaissés. Ils ont ce tort de s’estimer humain comme toi et moi à ne pas toujours comprendre des agissements volontairement fait pour brouiller l’esprit.

Les commentaires sont fermés.