Synthèse de la situation des salariés précaires EVS-AVS (et autres salariés contrat aidés)au 11 mai 2011

Publicités
Cet article, publié dans Informations syndicales, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Synthèse de la situation des salariés précaires EVS-AVS (et autres salariés contrat aidés)au 11 mai 2011

  1. lidec dit :

    j’ai reçu moi aussi cette lettre et je ne sais quoi faire, surtout que le délai est court(réponse pour mercredi et j’ai vu ma lettre jeudi soir dernier). je travaille depuis septembre 2010 en qualité d’evs ce qui me convient parfaitement. en effet, je suis reconnue travailleur handicapé et doit me reconvertir vers des postes style administratif, documentaliste accueil, etc pour cause de fragilité physique. je pense donc devoir refuser la reconduction de ce contrat transformé en avs à mon grand désespoir. je suis dans l’hésitation à donner mon accord afin d’avoir dès septembre un nouveau poste en milieu scolaire, même si je ne sais pas si je pourrais l’ honorer physiquement jusqu’à la fin. ou bien si je dois refuser afin d’espérer trouver un nouvel emploi aidé dans un secteur plus en accord avec mes problématiques santé. que dois je faire??? je dois prendre ma décision demain et je stress énormément à refuser le poste d’avs que l’on me propose surtout qu’il est bien indiqué que ce sera un emploi pérenne.
    merci de votre réponse
    cordialement
    madame lidec

  2. florasoleil dit :

    je n’avais pas vu et les recours dans le cas de non renouvellement au bout d’un an c’est quoi?

    • briand0493 dit :

      Il est clair que les IA, les employeurs EPLE et dans son ensemble le ministère de l’Education se refuse à « assumer » ses obligations en matière de formation et d’accompagnement des agents EVS.
      Le seul recours à l’heure actuelle réside dans l’action en justice au tribunal des prudhommes aussi bien pour les EVS en cours de contrat, que les ex-agents EVS .actuellement au pôle emploi et particulièrement lésés dans leur droit. Par ce biais d’action en justice, il s’agit d’obtenir la requalification des contrats aidés en CDI et les indemnités de licenciement, dommages et intérêts correspondant à la spoliation volontaire des droits des agents EVS et/ou ex-EVS.
      L’action « collective, »décidée par le sgen-CFDT avec le soutien juridique de la CFDT. a été choisie pour permettre aux plaignants de préserver jusqu’au bout de la procédure leur anonymat.

  3. Nordine dit :

    Vannes
    Vannes : les Employés de vie scolaire inquiets pour leur avenir
    Éducation mardi 17 mai 2011

    *

    La nouvelle est tombée comme un couperet ! Plusieurs Employés de vie scolaire (EVS) du Morbihan ont reçu, ces derniers jours, des lettres leur indiquant que leur contrat qui consiste à assister les élèves handicapés en classe et les chefs d’établissement dans leurs tâches administratives n’était pas renouvelé.

    L’incompréhension

    Pour les syndicats, c’est l’incompréhension « car ces contractuels n’ont souvent pas épuisé leur droit aux vingt-quatre mois de contrat voire plus pour les personnes de plus de 50 ans ou les handicapés. Une situation d’autant plus inacceptable que ces contrats créés, il y a cinq ans, sont réservés à des personnes en situation de précarité : handicapés, bénéficiaires des minima sociaux… », s’indigne Jacques Brillet, secrétaire du Snuipp-FSU qui a rencontré, hier soir, avec une délégation d’EVS, le secrétaire général de l’Inspection académique. « Nous refusons la précarité et militons pour des emplois pérennes dans les écoles », a-t-il martelé.

    Demain, c’est une délégation de la CGT Educ’Action 56 qui devrait rencontrer un représentant de l’Inspection d’académie.

Les commentaires sont fermés.