news: vers un retour de l’aide administrative aux directeurs ?

« Les der­niers enga­ge­ments du pré­sident de la République et la mobi­li­sa­tion de 500 mil­lions d’euros en faveur de l’emploi me conduisent à pen­ser que mon minis­tère pourra retrou­ver très bien­tôt la capa­cité à main­te­nir à son niveau ini­tial le dis­po­si­tif d’aide admi­nis­tra­tive des direc­teurs d’école ». C’est dans ces termes que Luc Chatel a annoncé, dans un cour­rier daté du 15 février et adressé à plu­sieurs syn­di­cats, son inten­tion de réta­blir l’aide admi­nis­tra­tive, « confor­mé­ment au pro­to­cole de 2006 ».
Cette aide avait été sus­pen­due à la ren­trée der­nière dans de nom­breuses régions pour rai­sons bud­gé­taires. Les rec­teurs avaient alors reçu pour consigne de réduire les contrats aidés et de don­ner prio­rité à l’accompagnement aux élèves en situa­tion de han­di­cap, au détri­ment de l’aide aux direc­teurs d’école.« Depuis, explique le ministre de l’Education dans son cour­rier, le vote à l’unanimité d’un amen­de­ment, à l’occasion de l’examen du pro­jet de loi de finances pour 2011, a per­mis de réaf­fec­ter 20 mil­lions d’euros […] en faveur de ce dispositif ».
S’interrogeant sur la réa­lité de l’engagement, le SNUipp-FSU a décidé d’interpeller par­tout les ins­pec­teurs d’académie sur la concré­ti­sa­tion rapide de ces annonces. Il appelle en outre les direc­trices et les direc­teurs, comme l’ensemble des ensei­gnants, à envoyer la carte péti­tion « direc­tion d’école : halte à la sur­charge ! ». Dans le même esprit, le SE-Unsa sou­haite que cha­cune des écoles rap­pelle sa volonté de béné­fi­cier de l’aide admi­nis­tra­tive et adresse une lettre en ce sens à son ins­pec­teur d’académie
Copier à partir de nousvousils
Advertisements
Cet article, publié dans Actualités et politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.