L’association UNCEVS reçue officiellement et entendue par le Ministère de l’Education nationale le 3 novembre 2010

Depuis septembre 2006, date de création des Employés de vie scolaire (EVS) au sein de l’Education nationale, pour des salariés précaires EVS-AVS regroupés au sein de l’association Uncevs, la liste des revendications, des problèmes, des insuffisances, soulevée à travers leur situation de travail est innombrable. Il ressortait un sentiment aigu d’absence d’écoute, de prise en compte de la parole, du vécu de salariés de la part d’une institution publique.
Ce déni de dialogue social, accentué par un constat, maintes fois vérifié, d’une représentation mentale négative du personnel EVS-AVS allant jusqu’au déni d’existence professionnelle, constituait pour l’Uncevs un cadre flagrant de maltraitance institutionnelle avérée et dénoncé vigoureusement.
Au bout de 4 ans, le Ministère de l’Education Nationale accepte de rencontrer et d’entendre officiellement l’UNCEVS. Pour tous les adhérents ou non adhérents salariés précaires EVS-AVS, indifféremment de leur statut publique ou privé, se reconnaissant à travers les objectifs, le mode de fonctionnement de l’association UNCEVS depuis 2006, il s’agit là, enfin, d’une forme de respect institutionnel, appréciée et appréciable à sa juste valeur.
Le compte rendu de cette audience est disponible en format PDF  téléchargeable en cliquant sur lien ci-contre
https://briand0493.files.wordpress.com/2010/11/cpte-rendu-audience-au-ministere-e-n-du-03-11-2010v1.pdf
Publicités
Cet article, publié dans UNCEVS (union nationale des collectifs EVS, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.