A propos de la suppression de 14 OOO salariés précaires de l’éducation nationale d’ici fin juin 2011 par Luc Chatel

 

Note pour le lecteur: SEL58 est le surnom d’un référent Uncevs, administrateur du site forum: Uncevs. Avec beaucoup de talents littéraires et d’ironie, ces articles en réaction de l’actualité sont devenus une des références incontournables de l’état d’esprit des adhérents de l’Uncevs.
sel58 

Sans ambigüité… et sans contrefaçon, c’est nous les dindons
C’est officiel, la fin des EVS(contrats aidés) aide à la direction est annoncée.
Seule restera la fonction d’ aide à la scolarisation (des élèves handicapés ).
Parallèlement , la reprise des contrats AVS (contrat public) par des associations traduit bien la volonté (lolfique) de l’ État d’ externaliser le coût de l’ accompagnement .
La conjonction de ces deux "tendances" laisse penser que l’avenir de l’ accompagnement et de l’ aide à l’ intégration en milieu scolaire se fera majoritairement par le biais de contrats [employeurs] aidés .
Déjà la Fnaseph, porteur historique d’ un projet de métier d ‘AVS déclare par la voix de sa présidente que" l ‘heure n’est plus à la professionnalisation "
http://www.lunion.presse.fr/article/sports-region/marie-christine-philbert-%C2%AB-professionnaliser-laccompagnement-%C2%BB-referentes-dans
Ce n’est plus du fignolage de terrassier soignant le nivellement par le bas , c’est un travail de fossoyeur , un enterrement sans grande pompe mais avec un cortège fourni de personnes encore plus précarisées .
Car quelle va être la logique des associations départementales qui vont être amenées à être les prochains employeurs ?
Ne serons-elles pas tentées (et même encouragées) de faire avec le budget transféré d’ un poste AVS le coup de la multiplication des petits gains en signant deux contrats iniques d’accompagnant ?
Je ne parle pas de ce que fait déjà l’ éducation nationale (depuis 2006) en substituant ses AVS trop chers par des AVS bon marché . (les 2/3 des accompagnants EN sont des contrats aidés .)
Les rares AVS "contractuels statutaires AE" de la grande maison ont vu leur quotité horaire se réduire à des 1/3 temps . ça a le triple avantage de gonfler artificiellement le nombre d’ accompagnants , de réduire les frais et surtout de contraindre les AVS à quitter d’ eux même un poste trop peu rémunérateur (12H hebdo = 2x moins que le seuil de pauvreté)
On peut même rajouter un quatrième avantage bonus:
Après une rémunération si faible et malgré un statut plus avantageux, l’ AVS au chômage trouvera providentielle et attractive la proposition de pouvoir continuer son activité en contrat aidé .
c’est y pas de la bonne tambouille ?
http://www.youtube.com/watch?v=PB8jwWWKhRw

sel58

Tout n’est pas perdu, tant qu’on est mécontent de soi.
Emil Michel Cioran
Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour A propos de la suppression de 14 OOO salariés précaires de l’éducation nationale d’ici fin juin 2011 par Luc Chatel

  1. sel dit :

    Hello Yves ,

    Merci pour les encouragements, mais je dois tempérer ton éloge, car comme le chantait Brassens,
    « Sans technique, le talent n’est rien qu’une sale manie. » et il n’ aura échappé à personne que la technique orthographique n’est pas dans mes cordes .
    Reste donc éventuellement la sale manie de l’ ironie d’un mauvais sujet pas repenti .

    cordialement
    seb

Les commentaires sont fermés.