La disparition scandaleuse de 14 000 salariés précaires EVS programmée d’ici fin décembre 2010 en catimini par le ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel

IAMainetloire

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.