A la CFDT, on ne défend pas d’abord des statuts mais avant tout des individus, hommes et femmes, quelle que soit leur situation !

image4                     congrès tourscfdt1

                     congres tours cfdt 2  

 Entendu au Congrès Confédéral CFDT 2010 à Tours
lors de la présentation de la résolution finale par Laurent Berger 

————————————————————————————-

(…) la CFDT s’oppose fermement à toute gestion purement comptable des services publics et de l’emploi public. Car une réforme doit avoir du sens, elle doit être juste et doit respecter les agents concernés. S’opposer à la RGPP, à la logique comptable, c’est les contester bien sûr. C’est aussi réfléchir ensemble aux services publics que nous voulons.
(…) la CFDT veut comprendre les salariés dans ce qu’ils sont, dans leur rapport intime au travail. Mais nous devons montrer qu’ils ne sont pas seuls! Que leurs problèmes s’inscrivent dans une tendance lourde du système. Que ce malaise, qui fait la une des médias, n’est pas une constellation aléatoire de souffrance éparpillées. Que la réponse à cette tendance de fond ne peut être recherchée, chacun dans son coin (…).
(…) nous voulons ouvrir des espaces de paroles pour rompre l’isolement des salariés, pour qu’ils expriment leurs difficultés, les dénoncent, en comprennent les enjeux et construisent avec nous, mais aussi entre eux, leurs réponses.
(…)je veux parler des chômeurs, des jeunes, des salariés en contrat précaire, des minorités discriminées, des moins diplômés. Pour tous ces salariés, et pour tous ceux qui sont menacés dans leur emploi, nous devons impérativement maintenir et amplifier notre mobilisation.
(…)Nous revendiquons que les outils de la formation professionnelle,la VAE, la GPEC, le bilan d’étape professionnel soient utilisés au maximum. Nous voulons que tout salarié qui ne possède pas le socle de base de connaissances et de compétence ait accès à un crédit d’heure de formation pour l’acquérir.
(…)Quel que soit leur âge, la CFDT veut être aux côtés de tous les salariés aux contrats courts qui travaillent souvent au sein d’une même équipe, effectuent le même travail que leurs collègues qui pourtant n’ont pas les mêmes contrats, pas les mêmes droits.
(…) Pour eux, la CFDT veut continuer de créer des nouveaux droits et de nouvelles protections à travers les négociations nationales que nous avons initiées lors de la mandature précédentes et celles que nous entendons mener.

(…) A la CFDT, on ne défend pas d’abord des statuts mais avant tout des individus, hommes et femmes, quelle que soit leur situation !

Publicités
Cet article a été publié dans Informations syndicales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.