Congrès Uncevs 2010-NOS CRAINTES POUR L’AVENIR DE TOUS LES AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE (AVS) POUR LA RENTREE SCOLAIRE 2010/2011-communiqué de presse Uncevs du 05 mai 2010

 

1e r Congrès national annuel de l’UNCEVS – Orvault 2010

NOS CRAINTES POUR L’AVENIR DE TOUS LES AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE (AVS) POUR LA RENTREE SCOLAIRE 2010/2011

« INFOS OU INTOX ? »

 

Dans notre communiqué de presse du 29 Avril 2010, nous nous interrogions sur l’avenir de tous les Employés de Vie Scolaire (EVS) et les Assistants d’Éducation (AED) en mission d’Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS).

En effet, il n’est pas dans nos habitudes de vouloir passer pour des « rabats joie », ce que nous ne somme pas ( !), mais l’UNCEVS, ne pourrait se satisfaire de voir les salariés accompagnants les élèves porteurs de handicap travailler sous contrat pour des entreprises de services à la personne du secteur marchand lucratif, à la prochaine rentrée scolaire ! C’est ainsi, qu’a plusieurs reprises, la rumeur d’un « projet catimini » d’un éventuel transfert de plusieurs milliers d’Assistants d’Éducation (AED) vers le secteur privé lucratif des Services à la Personne (SAP) s’est faite particulièrement insistante .

Comme toute rumeur , elle comporte sa part de vérité comme de mensonge, mais si projet il y avait, nous devrions tous en être interpellés : notre association estime que la persistance de cette rumeur, créant une situation « malsaine » et « mal venue », conditionne une pratique de communication contraire aux valeurs démocratiques et citoyennes .Soucieuse de vérifier et croiser ses sources d’informations qu’on lui révèle , l’UNCEVS demande des éclaircissements rapides sur les perspectives à venir à moins que les « dés » soient déjà lancés pour des milliers de collègues !

Nous avons toutes et tous entendu les déclarations de janvier 2010 de Nicolas SARKOZY sur une titularisation des contractuels, puis celles d’Éric WOERTH le 26 Mars 2010 : elles ont remis au premier plan la situation des personnels non-titulaires dans l’Éducation nationale. Est-ce que la sortie des milliers d’Assistants d’Éducation du budget de l’Éducation Nationale vers un budget privé du secteur lucratif marchand va améliorer la gestion de l’État ? La question est : à qui profite la manoeuvre ?

L’UNCEVS souhaite, comme elle l’a exprimé le 29 avril 2010 , dissocier les négociations sur la défense de l’emploi et l’avenir des précaires de l’Éducation Nationale d’une part, et sur les spécificités du métier d’accompagnant des enfants handicapés d’autre part.

En alerte , notre association sera très attentive et vigilante des éventuelles directives mises en place à la prochaine rentrée scolaire.

Carquefou , le 05 Mai 2010
Pour l’UNCEVS , la Présidente
Muriel Michelin
 

Pétition en ligne 

 http://jesigne/nonaprécaritédansleducationnationale/

 
Contact presse : Muriel Michelin, Présidente de l’UNCEVS – 06 18 99 50 43

RNA : 044.203.38.61 – Siren: 518.010.749 – Siret 518.010.749.00019- Code APE 9499Z

 

Advertisements
Cet article a été publié dans UNCEVS (union nationale des collectifs EVS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Congrès Uncevs 2010-NOS CRAINTES POUR L’AVENIR DE TOUS LES AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE (AVS) POUR LA RENTREE SCOLAIRE 2010/2011-communiqué de presse Uncevs du 05 mai 2010

  1. Je suis Assistant d’éducation accompagnant 10 élèves en situations de handicaps (T.E.D, troubles envahissants du développement) au sein d’une ULIS en collège, cette troisième année scolaire me convainc tous les jours de mon utilité (tant rédactionnelle que psychologique, pédagogique et organisationnelle auprès des élèves ou de leurs parents, des professeurs ou des CPE, des éducateurs ou du référent MDPH, etc…) et de mes compétences pour ce métier (car c’est un vrai métier), je suis titulaire d’une maîtrise de psychologie et d’une maîtrise de philosophie – sans jamais cependant avoir réussi aux concours du CRPE, du CAPES ou de l’Agrégation de philosophie auxquels le peu de postes restant offerts est pourvu par des étudiants normaliens et/ou ne se trouvant pas dans l’obligation de travailler pendant leurs études pour les financer… Une titularisation de ma fonction représenterait pour moi comme pour tous les AED, AVS-co ou AVS-i, une réelle reconnaissance de notre utilité et de nos compétences au sein de l’équipe éducative dont nous faisons intégralement partie, à part entière, laquelle reconnaissance devrait évidemment s’accompagner d’une revalorisation salariale qu’il n’est pas trop gourmand de demander : je perçois actuellement un salaire net mensuel de 853,34 euros pour un temps de travail de 113,75 heures/mois, ce qui correspond à 7,50 euros de l’heure, vous pouvez vérifier…
    Je pourrais encore préciser qu’en réalité je travaille toujours plus que 113,75 heures par mois en donnant chaque semaine une à deux heures supplémentaires de mon temps au collège (par « conscience professionnelle ») et que mon salaire net perçu est très exactement 819,76 euros/mois après déduction de 33,58 euros pour ma cotisation mensuelle MGEN, ce qui porte ou plutôt descend mon salaire horaire à 7,20 euros… Si vous pouviez m’informer des décisions ministérielles concernant notre fonction ou des évolutions de notre statut proposées et annoncées par les deux candidats attendus au second tour des prochaines présidentielles, je vous serais reconnaissant de contribuer à réduire l’incertitude et l’inquiètude quant à notre situation contractuelle qui, pour ma part, arrivera à échéance dans 3 ans, au bout desquels je serai définitivement « remercié » sans suite…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Votre courrier-témoignage évoquant une situation « parlante » d’un vécu professionnel fait d’incertitudes et d’espoirs vous touchant (et touchant l’ensemble des collègues AED, ASCo, EVs effectuant des missions AVS-i ou AVS-sco) sera transmis à François Hollande, candidat aux élections présidentielles 2012.
      Jusqu’à présent, c’est le seul homme politique, candidat à ces élections présidentielles qui depuis 2008 a clairement affirmé et nous a réaffirmé à ce jour son souhait de réexaminer cette situation scandaleuse de précarité.Les autres candidats sont aux abonnés absent sur le sujet depuis belle lurette, voire ne savent pas que des précaires AVS, cela existe dans l’éducation nationale, mais, en période de Noël 2011, il peut être imaginé que leur hotte cadeau comprendra la pérennisation subite des AVS avec à la clé un voeu 2012 de réalisation d’un vrai métier AVS à venir.

      Nous vous tiendrons au courant de tout cela à venir,

      amicalement,

Les commentaires sont fermés.