LES MOTIFS DE COLERE DE L’UNCEVS OU L’ORGANISATION D’UN « MASSACRE » SOCIAL A LA SUITE DU CIRCULAIRE DU DECRET N 2009-993 DU 20-08-09 –communiqué de presse Uncevs 30 août 2009

 

les motifs de colère de l’Uncevs

Extrait d’un compte rendu d’audience accordée par le ministère de l’éducation nationale à  Agence 22tm le 28 août 2009

                                                                                                 

    Version complète audience téléchargeable en cliquant sur le lien suivant

http://cid-8b1e2090b1321d70.skydrive.live.com/self.aspx/.Documents/communiqu%c3%a9%20de%20presse%20agence22tm%20du%2029ao%c3%bbt2009.pdf 

 

Comprendre le positionnement de l’Uncevs au 30 août 2009

Le 18 Juillet 2009, l’Uncevs a été contactée par des porteurs de projet associatif concernant les modalités de reprise des 5000 EVS/AVS ayant pour mission l’accompagnement scolaire d’enfant handicapé dans leur parcours professionnel, suite au vote de l’amendement N°60 de la loi sur la mobilité dans la fonction publique. .

Comme à son habitude, intriguée et curieuse de cette sollicitation, l’Uncevs a accepté de suivre cette démarche de ces initiateurs : le réseau Agence 22tm. Les référents Uncevs désignés pour le suivi sont Muriel Michelin (présidente) et Yves Briand (trésorier).

Le 25 Août 2009, le réseau Agence 22tm a finalisé et transmis au Ministère de l’Education Nationale son dossier. Suite de quoi, une audience à été proposée à l’Agence 22tm le 27 août 2009 au Ministère de l’Education Nationale.

L’agence 22tm a bien voulu transmettre à l’Uncevs le compte rendu de cette audience du 27 Août 09.

Dans son communiqué en date du 20 août, l’Uncevs n’avait pas manqué d’exprimer ses inquiétudes à la veille de la sortie du décret n° 2009-993 et la circulaire à venir. Ses inquiétudes nous sont désormais confirmées.

Stoïque, et le mot est faible, l’Uncevs ne peut que dénoncer par anticipation les contenus attendus de la circulaire d’application. Elle y voit avec quelle éloquence, le gouvernement condamne des enfants handicapés à rester chez eux, plutôt que de les intégrer dans un établissement scolaire ordinaire comme le prévoit la

Loi du 11 Février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Le gouvernement condamne le métier dédié aux AVS /EVS (sous mission AVS-I).

En sélectionnant et retenant 4 fonctions de handicap (Braille, Langue des signes, Autisme et Déficiences respiratoires), le gouvernement applique une politique féroce avec une ferme intention de réaliser des économies drastiques sur le dos de 175 000 petits citoyens handicapés. Le gouvernement ignore donc que la notion de handicap est très large à savoir qu’elle peut être d’origine moteur ou psychique ou intellectuelle. Se prévalant au grand jour d’une conduite morale basée sur la bonne conscience et d’une action politique de lutte contre toutes formes de discriminations », dans la pénombre des coulisses, il anéantit l’espoir des parents d’intégrer leurs enfants différents en milieu scolaire ordinaire, quelque que soit la nature de leurs handicaps, faute d’accompagnants AVS-EVS prévus initialement pour être repris lors du vote de l’amendement N° 60 de la loi sur la mobilité dans la fonction publique. .

Cette dénégation est inacceptable. Il en va de la vie de l’enfant handicapé, de sa construction de vie d’adolescent et d’adulte. Sans compter , ce désespoir déraisonnable des parents qui sont dans l’attente à la veille de la rentrée scolaire d’un accompagnant de vie scolaire et s’entendront dire dans quelques jours , que la continuité de la prise en charge de leurs enfants n’est pas possible , faute de personnels hautement qualifiés en rapport avec les 4 natures de handicap exigées et sélectionnées par l’institution .

Cette discrimination évidente entre les diverses formes de handicap ne respecte pas la Loi du 11 Février 2005 de Madame Marianne Montchamp, loi pourtant généreuse et pleine de bonté, mais appauvrie et « sournoisement détournée » qu’elle en perdra indiscutablement tout son sens.

Cette restriction abusive ( de 5000 à 500 , donc 10 % de reprise ) de postes faisant disparaître la continuité prévue de la prise en charge des enfants porteurs de tous handicaps , est une aberration totale , qui va générer des conséquences gravissimes dans le projet de vie de l’enfant lui-même , de ses parents et des personnels éconduits misérablement .

De fait, fidèle à ses engagements, sa ligne de conduite et son combat depuis 3 ans, l’Uncevs retient le compte rendu et le communiqué de presse de l’Agence 22tm comme un de ses supports à titre d’informations publiques voire médiatiques.

En attendant la parution effective de la circulaire d’application, l’Uncevs est prête depuis la lecture de ce compte rendu à envisager des formes d’actions combatives dures envers un gouvernement dès la rentrée 2009 s’il n’entend pas revenir très vite sur des mesures intolérables et ce, dans l’intérêt des parents, des enfants différents et des 5000 EVS/AVS « éligibles » au titre de l’amendement N°60.

L’Uncevs entend bien se souvenir que sur 30 000 EVS/AVS sortis en Juin 2009, il reste 25 000 collègues non concernés par cet amendement et actuellement demandeurs d’emplois.

En leur nom, l’Uncevs avec l’ensemble de ses partenaires, saura leur communiquer des directives préparatoires sur leurs projets de recours qui sont en attente pour la plupart.

Comme à l’accoutumée , l’Uncevs diffuse dès aujourd’hui , ce communiqué + copie du compte rendu audience de l’agence 22tm à tout son réseau de soutien , ( professionnels de l’éducation, syndicats , politique , associatif) et amplifie ses diffusions, ses appels pour atteindre le plus grand nombre de citoyens afin d’expliquer pourquoi un amendement se voulant être certainement pour le gouvernement un « non évènement », se transforme aujourd’hui par   « le scandale social » de la rentrée scolaire 2009/2010.

Que cette « fiction » ne devienne réalité, il n’y a qu’un pas ….l’Union est prête à le franchir.

Pour l’UNCEVS

Muriel Michelin, Présidente

Régis Dévoile, Vice Présidente

Yves Briand, Trésorier

 
Lire aussi sur le même sujet:
 
  • 28/08/2009  Un communiqué de presse des PEP et FNASEPH concernant le décret…et son application

    Communiqué de presse de la FGPEP sur la reprise des AVS : décret n°2009-993 du 20 août 2009
    Publiée le 28/08/2009   
    http://www.pupilles.org/ewb_pages/a/actualites-3745.php

    "Suite à la parution du Décret n° 2009-993 du 20-08-09 fixant les conditions d’emplois d’accompagnants d’élèves handicapés pour des AVS en fin de contrats avec l’EN, le ministère a préparé de façon unilatérale une note d’application à destination des Inspecteurs d’Académie. "
>> Pour en savoir plus, télécharger le communiqué de presse
http://www.pupilles.org/e_upload/pdf/communique_presse_decret_des_avs_20-08-09_modif.pdf

>> Pour prendre connaissance du courrier adressé au MEN,
http://www.pupilles.org/e_upload/pdf/courrier-avs_fgpep_fnaseph_26-08-09_modif.pdf

 
  • 28/08/09 un communique de presse de l’Unaisse

http://cid-8b1e2090b1321d70.skydrive.live.com/self.aspx/.Documents/Communiqu%c3%a9%20UNA%c3%8fSSE%7C_%20suite%20%c3%a0%20la%20parution%20du%20D%c3%a9cret%20260809-1.pdf

 

Advertisements
Cet article a été publié dans UNCEVS (union nationale des collectifs EVS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.