Employés de Vie Scolaire : l’Inspection Académique dans tous ses états

 

Nous publions ci-avant une copie d’un document de l’Inspection académique de la Sarthe. Elle nous parait en effet révélatrice de l’état d’esprit « confusionnel » des Inspections Académiques de chaque département face à leur attitude vis-à-vis des salariés en contrat aidé sur des postes d’assistant administratif à la direction d’école ou à la scolarisation des enfants handicapés.

Notre analyse

  • Elle fait l’impasse sur les salariés evs occupant actuellement les postes d’assistant à la direction d’école : Ce n’est nullement un hasard. L’objectif principal de Monsieur l’Inspecteur Académique est d’abord de se soucier par confort de tranquillité professionnelle de l’émotion et des réactions des membres de la communauté éducative des écoles (parents, enseignants, élus…).En effet, l’annonce que l’accompagnement scolaire des élèves handicapés par des evs est et sera fortement compromis dans les mois à venir fait allure de scandale qu’il faut bien coûte que coûte étouffer. Un comble que de se soucier de cet accompagnement en cours d’année scolaire (le 5 janvier 2009) et non à la rentrée scolaire (le 3 septembre 2008) !
  • Au paragraphe « Mes services examinent conjointement avec l’ANPE la situation des personnels concernés….la durée des contrats (renouvellement compris) ne peut ne peut excéder 18 mois », nous répondrons à Monsieur l’Inspecteur, quelle belle hypocrisie de se préoccuper le 5 janvier 2009 de l’application d’un plan tripartite (Inspection Académique, ANPE, Région) inappliquée depuis septembre 2006.
  • Au paragraphe « ces contrat d’insertion de droit privé visent à combler des besoins collectifs non satisfait ont pour but de faciliter l’insertion professionnelle de personne sans emploi qui rencontre des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi », nous répondrons à Monsieur l’Inspecteur que depuis septembre 2006, une grande majorité de ces personnes semble-t-il aujourd’hui dans son esprit toujours « à vie asociale » a largement prouvé sa capacité à s’intégrer avec professionnalisme, sérieux et efficacité à leur poste..sauf à considérer, Monsieur l’Inspecteur, que vous avez fait et continuer à faire bénévolement dans l’action sociale dans le cadre de votre fonction à ce jour.
  • Au paragraphe « les conditions attachées à ces contrats ont été explicités aux intéressés et ne peuvent être modifiées par la seule volonté de l’Éducation Nationale » donc, Monsieur l’inspecteur, vous avouez que vous employez du personnel assurément compétent puisque vous souhaitez implicitement pouvoir avoir la capacité de modifier vous-même les conditions attachées à ces contrats.

Notre conclusion

Nous laissons le lecteur le soin de conclure.

Advertisements
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.