Les Voeux 2009 des précaires CAV-CAE du Finistère

Nous exprimons une pensée particulière de sympathie à nos collègues evs qui dès le 2 janvier 2009, après s’être vu  notifier une fin de non recevoir à leur demande de renouvellement de leur contrat d’avenir ou contrat adaptation à l’emploi, devront reprendre le chemin de l’ANPE.

 L’année 2009 sera, pour ceux et celles qui restent à leur poste, l’année de la détermination à refuser cette inéluctable perspective   du chômage au 2 juillet 2009 imposée avec mépris par le ministre de l’Education Nationale, Xavier Darcos.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

"L’avenir est quelque chose qui se surmonte.
On ne subit pas l’avenir.On le fait"
 
"Faisons" ensemble 2009
(citation et texte reproduits de voeux 2009 exprimée par Patricia Adam, députée du Finistère)

   

Advertisements
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Voeux 2009 des précaires CAV-CAE du Finistère

  1. Marie dit :

    Dans quelques jours, la fête battra son plein. Pour plusieurs d’entre nous, cet événement sera l’occasion de célébrer la nouvelle année dans la joie et l’espérance. Des hommes et des femmes se sentent marginalisés, méprisés, blessés ou parfois même scandalisés par cette politique de l’exclusion parfaite, organisée.C’est pourquoi, notre conscience demeure interpellée, la fête ne peut pas être complète.Pourra-t-on encore longtemps refuser de lire la détresse de ceux qui ont un lourd sentiment d’échec et d’incapacité, avec l’idée qu’ils sont laissés pour compte par un système qui a une dette à leur égard.Je suis de celle qui a un sursis jusqu’aux "grandes vacances"………..Malgré tout, embarquons quand même pour cette nouvelle année avec l’espoir que………..?Mes meilleurs vœux à toutes et tous.Amicalement. Marie JoséCi-joint un extrait du livre de Simone WeilL’enracinement. Gallimard 1949.Prélude à une déclaration des devoirs envers l’être humain. page 63. Le chômage est un déracinement à la deuxième puissance. Les ouvriers ne sont chez eux ni dans les usines, ni dans leurs logements, ni dans les partis ou syndicats soi-disant faits pour eux, ni dans les lieux de plaisir, ni dans la culture intellectuelle s’ils essayent de l’assimiler.

Les commentaires sont fermés.