Des représentants evs de l’Uncevs en audience à Bercy

 

UNCEVS  Union Nationale des Collectifs EVS        Bercy       sigle snuipp                

 

COMPTE RENDU
 
DE L’AUDIENCE DU MERCREDI 19 NOVEMBRE 2008 à 15h30
 
Au Secrétariat d’État chargé de la Fonction Publique
 
139 Rue de Bercy – PARIS

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Etaient présents :

Monsieur Jean-Luc Lhemanne, Conseiller

Madame Catherine Kuklick, Conseiller Technique,

Madame Muriel Michelin, Evs et Présidente de l’UNCEVS

Monsieur Yves Briand, Evs et Trésorier de l’UNCEVS

Monsieur Régis Meztger, SNUIPP/FSU

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une présentation commune a été faite. Nous expliquons la chronologie des démarches EVS, de collectif en collectif, d’Union officieuse et du nouveau statut associatif de l’Union

Monsieur Lhemanne et Madame Kuklick nous expriment qu’ils ont été chargés de nous recevoir, mais que la maîtrise du dossier reste ambiguë pour eux par manque d’informations.

Ils nous posent l’un et l’autre des séries de questions liées au sujet des contrats aidés.

Ils se positionnent comme deux personnes qui souhaitent nous diriger vers le meilleur interlocuteur pour nous EVS.

A notre tour, nous faisons part que nous ne comprenons pas d’avoir des interlocuteurs d’une part du Cabinet Santini, alors que c’est au nom de Monsieur Woerth qu’un courrier d’accord d’audience nous a été envoyés, et d’autre part, sur les contenus que nous allons pouvoir échangés.

Des précisions sont apportées, le Cabinet de Monsieur Santini étant sous tutelle de Mr Woerth, les informations seront donc reportées, puisque les deux cabinets sont sur place.

Même s’il ne sont l’un et l’autre le bon interlocuteur, Mr Lhemanne et Mme Kuklick sont disposés à nous orienter vers la ou les bonnes personnes pour une prochaine audience. Ils nous demandent précisément que nous leurs apportions ce crédit d’audience, car comme, ils nous le précisent, ils se sont donnés la peine de nous recevoir

Après une quinzaine de minutes d’entretien, Mme Kuklick pose une question très directe :

«  Mais qu’est ce que vous voulez ? »

Nous lui répondons :

« un plan de titularisation ». Elle rétorque : « et bien voila, on y arrive !, Elle précise qu’il lui est impossible de répondre, nous explique les difficultés économiques actuelles, et que cela va même à contre sens des objectifs gouvernementaux.

Nous lui rétorquons que nous sommes parfaitement au courant de la situation actuelle, que 42500 EVS en Juin 2009 allaient retrouvés l’ANPE, faute de ne se voir offrir aucunes perspectives de valorisation de leur expérience ni même de pouvoir se faire renouveler leurs contrats, car ils en atteignent les durées légales (36 mois).

Ils répondent, que la loi prévoyait une durée limitée, et que c’était bien prévu comme cela. Des emplois tremplins. Nous n’avons donc aucune réponse n’a cette question.

Concernant les formations, l’Union exprime que depuis la mise en place des contrats aidés, aucune formation significative n’est mise en œuvre (qualifiante et/ou qualifiante) et que souvent les propositions frisent le ridicule (premier secours, maîtrise de Word ou répondre au téléphone)

Nous précisons à ce sujet que les EVS ont un vécu professionnel, qu’ils sont dotés en moyenne d’un Bac +2 et que la tranche d’âge de ces personnes est 30 /55 ans.

Concernant les accompagnements et / ou les tutorats, aucune justification n’est apportée. Nous présentons tout de même des documents assez stupéfiants.

Les lois qui régissent les contrats aidés, contrat de travail, convention régionale signée avec l’ANPE, ou nous signifions que si tout est marqué explicitement sur ces documents, aucune application n’est faite, et de surcroît proposée.

Mme Kuklik , vérifie l’exactitude de la convention régionale (ANPE) , et constate d’elle même les cases cochées NON dans les paragraphes formation et accompagnement.

Elle précise que ce n’est pas normal.

Nous rappelons qu’un certain nombre d’irrégularités nous sont parvenues des départements concernant une mauvaise application du droit du travail (la modulation des horaires, l’illégalité de certains avenants ….) depuis 2 ans.

Mr Lhemanne amène donc le sujet d’ordre juridique. Que les EVS vont finir par saisir la justice, et notamment aux prud’hommes et qui viserait les différents employeurs.

Nous répondons de fait, que des procédures étaient déjà en cours et que probablement le nombre allait accroître. Mr Lhemanne n’a pas été surpris, Mme Kuklick, n’est pas intervenu sur ce sujet.

A plusieurs reprises dans la discussion, Mr Lhemanne et Mme Kuklick nous demande d’apporter du crédit à leur démarche.

Nous avons interrogé sur l’existence des cadres légaux relatifs à la résorption de l’emploi précaire et avons rappelé la possibilité de déroger à la loi du 11 Janvier 1984 comme cela à été déjà fait ( Sapin, concours troisième voie …).

Mme Kuklick répond en connaissance de cause, puisqu’elle est une conseillère technique du Cabinet Santini, et spécialisée entre autre sur les statuts de la fonction publique.

La réponse que nous entendons est que cette loi existe toujours, mais qu’il n’est pas ou plus possible de l’appliquer.

Nous rappelons que les possibilités existent toujours et précisont que si elles n’étaient pas utilisées, cela n’interdisait pas à tout jamais de s’en inspirer et de les pratiquer.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Nous avons fait donc une synthèse de fin de séance d’audience, et en partant, l’Union demande à Mr Lhemanne de prendre contact avec Mlle Emmanuelle Wargon, Directrice de Cabinet de Martin Hirsh, pour qu’il prenne contact avec elle.

Il précise que le contact se fera par email. Il l’a connaît bien.

Mr Lhemanne et Mme Kuklick nous réitèrent leurs engagements à nous aider à ouvrir des portes meilleures pour avancer dans nos audiences.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

Carquefou, le 25 Novembre 2008

Pour l’UNCEVS

La Présidente

Muriel Michelin

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans UNCEVS (union nationale des collectifs EVS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Des représentants evs de l’Uncevs en audience à Bercy

  1. muriel dit :

    Bonsoir amis BretonsUn petit coucou du soir espoir ! Merci à mon trésorier de diffuser si largement les nouvelles de l’Union Nationale . En plus il nous met de jolies photos . Les dernières de Bercy de l’extérieur sont formidables, l’architecture est intéressante , mais ce n’est rien vu de l’extérieur . Qu’est ce que c’est beau dedans et qu’est ce qu’est ce que l’on pourrait en payer des précaires avec des sols en marbres rosés, des tableaux gigantesques , des canapés en cuir et des fleurs naturelles ! Au moins pendant 10 années ……….Nous attendons avec impatience une autre visite à Bercy ! et je demanderai à mon photographe attitré de faire quelques photos , histoire de vous montrer à quoi ressemble la sphère planétaire financière française. Bonne nuit Muriel Michelin

Les commentaires sont fermés.