Réponse à Marianne (29)

 

Marianne nous écrit :

Bonjour,

Je souhaiterais savoir que faire car j’ai reçu un mail d’une personne sur le site actifforum que je devais contacter les Assedic pour changer de catégorie (passer de 6 en 5) et repartir en ASS. Je ne comprends pas car nous avons cotisé pour le chômage et il me semblait qu’on retournait en ARE à la fin de nos contrats. Et autre chose, sur ce même site, j’ai vu que des personnes ont la crainte de ne pas recevoir l’attestation Assedic si nous ne renvoyons pas le courrier du Lycée Thépot. Qu’en est-il réellement ?

Je vous remercie par avance pour les réponses car, pour le moment, j’ai envoyé un mail aux syndicats mais personne n’a répondu.

 

Réponse

Tout d’abord, toutes nos excuses d’avoir tardé à vous répondre. La raison en est simple : nous avons été pris à dépourvu par vos questions des plus pragmatiques. Il faut l’admettre pour nous tous. L’éventualité désagréable de nous présenter dès la fin du contrat aux Assedic sera un acte administratif nécessaire à accomplir et à assumer même avec le moral dans les chaussettes.

  1. L’employeur le lycée Thépot et le collège Mescoat dans le Finistère ont cotisé à l’assurance chômage Unedic pour les bénéficiaires CAV/CAE. De fait, nous aurons la possibilité de percevoir l’allocation Retour à l’Emploi (ARE). La durée de versement de l’ARE dépend de votre âge et de la durée d’affiliation acquise durant votre contrat CAV/CAE (reconduction incluse). Plutôt qu’un long descriptif dans cette page du montant et de la durée de l’ARE de vos droits, nous vous invitons à visiter le site Assedic « www.assedic.fr ». Ce site vous proposera à la page adéquate tout bonnement une simulation des droits à prestation auxquelles vous pouvez prétendre. C’est simple et terriblement efficace pour savoir à quoi vous attendre à la fin de votre contrat.  
  2. C’est l’ANPE qui fixe la catégorie à laquelle vous serez affectée à l’issu de l’entretien obligatoire qui suivra votre inscription aux Assedic. Nous vous conseillons de ne pas attendre une convocation de l’ANPE pour ce faire. Dans la foulée de votre inscription à l’Assedic,exigez d’office à l’ANPE un RV personnalisé avec un agent de placement.
  3.  A l’issu de cet entretien, exigez aussi à voir la catégorie où serez catalogué. Sauf si l’envie de ne pas trouver un autre travail vous tenaille, que vous envisagez au final de suivre une formation, ne vous posez pas de question, exigez d’être placée en catégorie 1 ou 3. Ceux sont les seuls catégories à ce jour où il y a une obligation pour l’agent de placement ANPE de suivre prioritairement votre dossier. Le reste, catégorie 2, 4, 5, 6 sont des catégories fourre-tout destinées à dégonfler les chiffres du chômage et comme…les ANPE sont tenues à des obligations de résultat sur leur chiffre de placement des demandeurs d’emploi, cela devient une routine chez eux de "planquer" les dossiers pour plus tard. Le classement dans une catégorie n’a aucune influence sur vos droits au prestation Assedic. Retenez toujours le nom de l’agent ANPE qui vous a recu. Il sera responsable du suivi de votre dossier, et, une fois par semaine, rencontrez le même si vous n’avez rien à lui dire. De guerre lasse et si vos démarches personnelles pour retrouver un emploi n’aboutissent pas, il finira  par remuer ciel et mer pour vous en trouver un. 
  4. Courrier Thépot : Vous avez sans doute reçu 2 types de courrier courant avril et mai si votre contrat se termine fin juin
  • Document attestation de compétences : Nous vous invitons à le remplir avec votre directeur d’école, théoriquement, votre référent durant la durée du contrat. Nous pensons que c’est une excellente occasion de tester l’appréciation de l’équipe éducative de l’école sur la valeur de votre travail, de vos compétences acquises. Etant donné que ce document sera également examiné et validé par l’inspecteur de circonscription dont dépend l’école, profitez en aussi pour joindre éventuellement la lettre de l’équipe éducative, des parents d’élèves, la pétition des parents-grand-parents-amis…, la lettre du Maire qui souhaitent vous garder absolument l’année prochaine. Ne vous faites pas d’illusion, cette attestation de compétence n’a aucune valeur sur le marché du travail.
  • La lettre d’avis de non renouvellement de contrat : Nous divergeons sur la conduite à tenir. Pour l’employeur, c’est une obligation de vous la faire parvenir. Certains prônent de ne pas la réexpédier signée et datée estimant « comme un solde de tout compte, ça ne l’est pas pour nous » (position parfaitement défendable à la lumière des nombreux engagements non tenus durant la durée du contrat par l’employeur). D’autres estiment la nécessité de la renvoyer signée et datée avec ce motif le plus souvent invoqué : être poli. Donc, choisissez l’une ou l’autre attitude.
  • En tout état de cause, pour les attestations ASSEDIC obligatoires à fournir à tous salariés en fin de contrat, nous pensons que l’employeur, le lycée Thépot est suffisamment intelligent pour s’épargner un conflit avec les syndicats, le tollé  du personnel titulaire de l’Education Nationale, y compris dans son propre établissement, pour ne pas le faire quelque soit l’option que vous aurez choisi.

Il est exact que la réponse à un mail envoyé à un syndicat se fait toujours attendre. Les pas assez nombreux militants syndicaux actifs sont des bénévoles devenus débordés par des demandes de renseignement, d’intervention, d’aide de plus en plus nombreuses, pointues et diverses. C’est un signe simplement qu’il y a un vrai malaise social dans la société : un individualisme de plus en plus prégnant et une déliquescence accentuée du droit du travail, de la solidarité et de la justice sociale pour les salariés précaires.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Réponse aux questions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.