L’Union Nationale Des Collectifs d’EVS (uncevs) fait entendre sa voix….

 

 

Le collectif précaires CAV/CAE 29 est en lien permanent avec l’Union Nationale des Collectifs d’EVS (UNCEVS) soutenu par le syndicat enseignant SNUIPP-FSU.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Par des échanges réciproques, les représentants des collectifs EVS départementaux ont convenu unanimement la nécessité et l’urgence de dénoncer une situation sociale scandaleuse réservée à l’ensemble des EVS CAV/CAE au niveau national soient 15000 personnes concernées.  

Par ailleurs, l’UNCEVS dénonce l’attitude méprisante du ministre de l’Education Nationale, Xavier Darkos, du ministre du travail, Xavier Bertrand n’hésitant à multiplier médiatiquement ou en public des discours rassurants sur le devenir des précaires evs pour la rentrée 2008-2009, tout en exigeant auprès de leurs services du ministère la liquidation de tous les evs assistants administratifs et assistants à la scolarisation d’ enfants handicapés de l’Education Nationale d’ici fin juin 2008.  

En outre, comme l’UNCEVS, le collectif précaires CAV/CAE 29 dénonce tout particulièrement le ministre de l’Education Nationale, Xavier Darkos, pour sa remise en cause insidieuse de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées exigeant de nombreux ajustements réglementaires dans le domaine de la scolarisation des élèves handicapés.

Notre conviction de cette remise en cause par le ministre Xavier Darckos de l’accueil dans les écoles ( notamment maternelles) d’enfant handicapés est renforçée par sa décision récente prise devant les parents d’élèves regroupés au sein de la PEEP de renforcer le service minimum publique à compter du 15 mai, journée nationale de grève dans l’Education Nationale.

En souhaitant renforcer ce service minimum publique à cette date, il vise en réalité:

  • à soumettre les municipalités du Finistère à "casser" l’éventualité d’ un mouvement de protestation sociale unanime des parents d’élèves handicapées découvrant ses objectifs dévoyés.
  • à tenter "d’étouffer" le mouvement de protestation des evs assistants administratifs et assistants à la scolarisation d’enfants handicapés tenu en grande majorité au sein de l’école  d’assurer ce service minimum.

  

         LA  PAROLE  EST  MAINTENANT  A L’UNCEVS 

 

 

 

L’Union Nationale Des Collectifs d’EVS (Uncevs) est représentée par son porte-parole Madame Muriel Michelin. Dans l’éventualité où une audience (demandée) auprès des instances présidentielles et/ou ministérielles était accordée, le représentant du collectif précaires CAV/CAE 29 sera parti prenante de la délégation Uncevs.

 

 

UNION NATIONALE DES COLLECTIFS D’EVS

CO : Madame Muriel Michelin

14 Rue du Maréchal Leclerc

44470 CARQUEFOU

Courriel : uncevs@yahoo.fr

Tél mobile : 06 18 99 50 43 Nantes,

Le 4 Mai 2008 

 

COMMUNIQUE

U .N.C.E.V.S.

L’Union Nationale des Collectifs des EVS

 

Saisit

Monsieur le Président de la République

Et diffuse à tous les contacts possible

Médiatique et Presse écrite

le sort dramatique des Personnels EVS

à l’EDUCATION NATIONALE

 

UNION NATIONALE DES COLLECTIFS D’EVS

Co : Madame Muriel Michelin

14 Rue du Maréchal Leclerc

44470 CARQUEFOU

Courriel : uncevs@yahoo.fr

Tél mobile : 06 18 99 50 63 Nantes, le 3 Mai 2008 

Objet : Renouvellement des contrats aidés 

 

A Monsieur le Président de la République

 Palais de l’Elysée

55 Rue du Faubourg Saint Honoré

75008 PARIS

Avec accusé de réception

 

 

Monsieur le Président de la République,

Permettez moi de me présenter : je me nomme Madame Muriel Michelin , je travaille dans une école en tant qu’employée de vie scolaire (EVS) , et je suis aujourd’hui porte parole de l’UNION NATIONALE DES COLLECTIFS D’EVS.

Nous voudrions vous interpeller sur la situation actuelle des contrats aidés, mis en place par Monsieur Jean- Louis Borloo , Ministre du Travail , à l’époque , et précurseur de la loi de cohésion sociale , ayant pour objectif de réinsérer les demandeurs d’emploi de longue durée .

Vous n’ignorez pas que ces contrats aidés et particulièrement les contrats d’avenir (CAV) ont été signés pour une durée d’un an (2006/2007) renouvelés une première fois (2007/2008) , et nous sommes en attente aujourd’hui de décisions pour un deuxième renouvellement après le 30 Juin 2008.

Nous sommes donc à moins de deux mois de l’échéance finale des contrats aidés .

De fait, Monsieur le Président, les réponses arrivent massivement des Inspections Académiques, et malheureusement , ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour tout le monde et surtout différentes d’un département à l’autre.

Que d’interrogation Monsieur le Président ? Quelles directives appliquent vos Ministres respectifs ? Quels sont ces choix aléatoires qui ne sont à priori pas conformes aux textes législatifs et réglementaires et qui mettent , toute la profession d’EVS en émoi .

La communication dont notre collectif fait preuve envers toutes ces personnes (30.000 EVS) est à l’image de l’élan de désolation et d’amertume dont nous sommes destinataires.

Avez-vous idée de l’état d’esprit des EVS, depuis quelques jours ?

Laissez-moi vous en compter quelques mots : désarroi, découragement, déconsidération, déception, échec, désillusion,… et bien d’autres encore.

De fait, la fin de ces contrats est lourde de conséquences pour les uns voire totalement dramatique pour d’autres. Mais qui s’en soucie ? A notre connaissance, personne.

 Nos fonctions sont unanimement reconnues par tous, directeurs/trices d’école, enseignants, élèves, parents d’élèves, association de personnes handicapées et plus encore. Ni Vous, ni vos ministres ne pouvez plus l’ignorer.

J’ai regardé attentivement vos interventions médiatiques et vous dites, très facilement d’ailleurs que vous aimez la transparence, la communication avec autrui, et les échanges avec les citoyens. Ces démarches semblent même vous séduire.

Que doit penser L’Union Nationale, lorsque le Ministre du Travail nous refuse une audience sous prétexte que le sujet ne le regarde pas !

Que devons nous penser encore, lorsque le Ministre de l’Education Nationale après deux courriers par voie recommandée, nous ignore toujours !

Il est fort ennuyeux et très regrettable que ces derniers agissent de la sorte, et heureusement que nous accueillons les enfants que nous accompagnons dans nos écoles ainsi que leurs parents avec bien plus de considération que celle dont vos ministres font preuve à notre égard.

L’Union que je représente pourrais bien évidemment vous retranscrire les ressentis très précis de chaque EVS. L’ampleur des témoignages nous amène à solliciter votre intervention pour lever l’indifférence de vos ministres voire nous accorder une audience pour nous écouter et nous apporter les réponses que nous méritons bien.

Nous n’osons croire que ce courrier ne vous fera pas réagir. Il en va de la situation de milliers de salariés précaires mais aussi de l’accompagnement de nombreux élèves en situation de handicap.

Dans cette perspective ,

Veuillez recevoir , Monsieur le Président de la République, l’expression de notre respectueuse considération.

Pour L’UNCEVS

Co : Muriel Michelin

 

 

UNION NATIONALE DES COLLECTIFS D’EVS

Co : Madame Muriel Michelin

14 Rue du Maréchal Leclerc

44470 CARQUEFOU

Courriel : uncevs@yahoo.fr

Tél mobile : 06 18 99 50 43 Nantes,

Le 1èr Mai 2008

 

Objet :Hécatombe sur les contrats aidés et

les contrats d’avenir qui sont non-renouvellés UN VRAI DRAME SOCIAL…….. ignoré

 

LETTRE OUVERTE A TOUS LES MEDIAS

 

France 2, France 3 , France 4 , France 5 , Canal Plus, i Télé, BFM TV, LCP chaîne parlementaire, LCI , M6 , TV Breiz, TV8

 

 

LETTRE OUVERTE A TOUTE LA PRESSE ECRITE

 

Marianne, le Canard Enchaîné, le Monde, L’express, la Tribune, le Figaro, Ouest France, Presse-Océan, Le Nouvel Observateur, Libération , le Parisien , L’humanité

 

 

Nous vous remercions par avance de votre aide et soutien éventuel.

 

Nous publions la lettre ouverte à toute la presse écrite dans un billet spécifique.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Union Nationale Des Collectifs d’EVS (uncevs) fait entendre sa voix….

  1. franck dit :

    En tant que parents et ayant un personne handicapée dans notre famille nous sommes certain du bien fait que ces personnes intégre un cursus "normal" pour faciliter leur intégration tant pour les personnes handicapé mais aussi pour que les enfants intégrent ces personnes dans leur environnement

Les commentaires sont fermés.