Question de CAE/CAV : A quoi cela rime ces subites formations « fantômes » obligatoires à l’ANPE ?

Depuis le 30 Mars 2008, tous les agents CAV/CAE ont reçu une convocation individuelle à se rendre à une journée de formation présentée comme obligatoire dans les locaux des ANPE du département. Certains se sont présentés pendant leur temps de travail, d’autres hors travail.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Tous ont fait le même constat : une réunion de formation« fantôme » consistant à remplir un questionnaire d’analyse des besoins individuels.

Tous ont eu ce même sentiment : d’être simplement déconsidérés professionnellement et socialement par la DDTE 29, l’Inspection Académique 29 et le Préfet du Finistère.

 

  Obligatoire ou pas ce type de réunion ?

 

Pour les agents CAE (ASEH) de l’Education Nationale, la formation professionnelle, l’accompagnement ou la Validation des Acquis d’Expérience (VAE) sont recommandés mais pas obligatoires.

 

Ils incombent en premier lieu à l’employeur, en l’occurrence le Lycée Thépot ou le Collège de Mescoat.

Il leur appartenait, si ce n’est pas fait, d’établir un plan de formation devant intégrer des actions de formation, d’accompagnement et de VAE en direction des agents en CAE. Ces agents ont également droits aux prestations de l’ANPE comme à l’accompagnement renforcé dans l’emploi (PADE), l’aide à la définition du projet professionnel (OPI, OPG), l’accompagnement renforcé vers l’emploi (OEI, OEG), les bilans de compétences approfondies (BCA) et à l’ensemble des ateliers ANPE.

Malheureusement, les agents CAE (ASEH) ont souvent été invités à signer une convention où seules les cases « formation-adaptation au poste » et « interne » sont cochées !!! Ainsi l’administration de l’Inspection Académique 29 estime avoir fait le nécessaire en termes de formation et l’administration de l’ANPE a estimé qu’elle n’avait pas à accompagner ces agents durant la durée de leur contrat !!!.

La DDTE(ANPE) et l’Inspection Académique 29 l ont, dans la précipitation, organisé depuis le 30 mars 2008, soit 3 mois avant la fin des contrats aidés le 6 juillet 2008 ces fameuses réunions fantômes à l’ANPE histoire de faire oublier leur attitude administrative Ponce Pilate à l’égard des agents CAE bernés par des belles promesses d’accompagnement individualisé ou d’adaptation au poste, non réalisées depuis septembre 2006.

 

Pour les agents en Contrat Avenir (CAV), la formation et l’accompagnement sont obligatoires 

 

Là aussi, la signature d’une convention avec les cases « formation – adaptation au poste » et « interne » cochées font office de formation !!!! Mais, les textes sont nettement plus précis que pour les CA. Avec la signature du CAV, un référent ANPE chargé de suivre l’agent tous les 6 mois se doit être désigné. A l’issue du contrat, une attestation de compétences se doit être remise à l’agent CAV. Les CAV se devaient bénéficier de toutes les prestations de formation et d’accompagnement destinées aux agents CAE ;

Les actions de formation et d’accompagnement pouvaient être accomplies sur le temps de travail ou en dehors du temps de travail (à condition que le temps de travail et le temps pris en dehors pour la formation ne dépassent pas 35 heures par semaine).

Là aussi, l’administration DDTE (ANPE) et l’Inspection Académique 29 ont, semble-t-il, délibérément joué sur cette dissociation de contrat aidé CAE/CAV, formation et accompagnement obligatoire pour l’un, pas pour l’autre, pour entretenir dans ces fameuses réunions fantômes de l’ANPE, auprès des agents CAV et des agents CAE, une confusion mentale dans les droits des uns et des autres qui est vite apparue pour beaucoup intolérable.

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Us et coutumes du CAV et CAE ( ou de la loi et de la réalité). Ajoutez ce permalien à vos favoris.