salarié EVS ou AVS sous contrat CUI-CAE, qu’en sera-t-il d’ici la rentrée 2013-2014 ?

Les travaux interministériels sur la professionnalisation des accompagnants jeunes handicapés touchant à leur fin (il reste 2 réunions d’ici fin février), une des questions récurrentes posées par les représentants de l’UNEAVS aura été : “salarié EVS ou AVS sous contrat CUI-CAE, qu’en sera-t-il d’ici la rentrée 2013-2014 ?”.

Cette question n’est pas anodine car les représentants UNEAVS, à tour de rôle de leur présence, se sont très vite aperçus que des interlocuteurs du groupe de travail se référaient systématiquement au personnel AVS disposant d’un statut assistant éducation (AED) au détour de réflexions émises sur le personnel AVS en poste. Cette attitude de “pensée” ne nous a guère étonné. Elle était une règle bien établie dans des travaux de même type avec ces mêmes interlocuteurs sous le gouvernement de droite précédent.

La question posée n’ a jamais obtenu de réponse, sans doute parce que trop dérangeante pour le “mental” du groupe de travail interministériel. A défaut, nous en sommes réduits à nous référer à cet avis d’une parlementaire du  Sénat, émis lors du débat du projet de loi Finance 2013 le 22 novembre 2012.

image

image

Ce n’est pas l’avis en soi qui nous dérange mais bel et bien dans le passage surligné en jaune, la” persistance” d’un maintien ou d’un recrutement de personnel EVS et AVS en contrat CAE-CUI en 2013 dans des conditions “inchangées” depuis 2006, comme constatées sur le terrain par de nombreux collègues.

About these ads
Cette entrée, publiée dans Actualités et politique, la précarité au quotidien, professionnalisation des AVS, UNEAVS, est taguée , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

243 réponses à salarié EVS ou AVS sous contrat CUI-CAE, qu’en sera-t-il d’ici la rentrée 2013-2014 ?

  1. bb mathilde dit :

    Je suis avs en contrat cae-cui. Je viens d’être admise au crpe. Quel est le délai de démission? JE commence le 1er septembre… mais comme en ce moment c’est les vacances j’ai peur qu’il n’ai pas la lettre de démission dans les temps…

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Quel est le délai de démission? "
      Le délai légal de préavis du à un employeur suite à une démission est de 15 jours. Dans la situation présente, nous vous invitons simplement à envoyer un courrier avec A/R à votre employeur lui informant de votre volonté de démissionner (donner le justificatif admission au CRPE + la date d’effet de votre démission) soit le 31 août 2014 au soir. Le courrier avec A/R doit lui parvenir avant le 15 août 2014.

  2. Dana dit :

    Bonjour, j’habite le département du Calvados, je viens d’être contacté par téléphone de l’académie pour m’annoncer un avis favorable pour un poste d’AVS au Pres d’un élève handicapé , je serais contacter fin août par un lycée X pour signer mon contrat 20 heure travailler 24/semaine,
    Ma question est: pourquoi signer mon contrat par le lycée alors que g passer l’entretien à l’académie? La répartition des horaires serait elle en fonction de l’élève que j’aurais en charge?
    Enfin lors de mon entretien on m’a parler de formation, ces heures de formation sont ils inclus dans les 24h que je vais travailler ou en dehors?
    Merci de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "pourquoi signer mon contrat par le lycée alors que g passer l’entretien à l’académie?" et suivante "La répartition des horaires serait elle en fonction de l’élève que j’aurais en charge?"
      Si les entretiens de recrutement d’AVS en contrat CUI-CAE sont conduits sous responsabilité d’un service académique, la signature effective d’un contrat de travail type CUI-CAE doit s’effectuer par l’intermédiaire d’un Lycée ou d’un collège désignée à cet effet et qui demeura votre employeur. Il s’agit purement d’une question juridique qui n’a pas d’effet sur votre affectation future d’AVS auprès d’un élève en situation de handicap.
      L’organisation de votre planning horaire hebdomadaire sera négociée dès votre prise de fonction avec le chef d’établissement scolaire où vous serez affecté. Bien évidemment, ce planning horaire hebdomadaire est organisée en fonction des besoins d’accompagnement scolaire de l’élève. Une fois, ce planning horaire hebdomadaire fixé, il doit faire l’objet d’un avenant au contrat de travail signé par les 2 parties (employeur et salarié).

      En réponse à votre interrogation, "ces heures de formation sont ils inclus dans les 24h que je vais travailler ou en dehors?"
      un accompagnement et des actions de formation à hauteur de 80h. doivent être obligatoirement mis en place par votre employeur. C’est la contrepartie de l’aide financière d’Etat qu’il reçoit pour recruter en CUI-CAE. (Art. L. 5134-22 du code travail relatif au CUI-CAE).
      Si cet article L.5134-22 précise bien (…) Les actions de formation peuvent être menées pendant le temps de travail ou en dehors de celui-ci. l’employeur se doit respecter certaines règles notamment sur des actions de formation proposées hors temps de travail effectif. A toute fin utile, nous vous invitons à prendre connaissance de l’article consacré à ce sujet en cliquant ICI.

    • vievie dit :

      Je suis avs cae depuis 3 et renouvelable pour une 4 année on me propose un poste mais se sera sous quel contrat car j’ai postuler aussi pour un poste aesh pour l’instant je n’ai rien signé cesera fin aout merci.

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, "se sera sous quel contrat ?"
        Vous serez AESH probablement sous contrat CUI-CAE (renouvellement 4ème année car limite légale de 60 mois non atteinte)

  3. Elisa dit :

    Bonjour,
    Je suis EVS en contrat CUI 20h/semaine assistante auprès du directeur primaire dans la région PACA mon contrat a été renouvelé deux fois et prendra fin le 15 octobre 2014.
    concernant la rentrée de septembre j’ai demandé à mon employeur quelle était ma date de rentrée ???
    En ce qui concerne mon contrat de travail il n’est pas stipulé que je travaille le mercredi qu’en sera t il avec la nouvelle réforme …
    Réponse de mon employeur : Concernant la rentrée scolaire, il faut voir en fonction du besoin du directeur (ou de la directrice). Étant donné que vous êtes rémunérée, le directeur de l’établissement peut demander que vous soyez présente le lundi 1er septembre. Si cela n’est pas nécessaire vous pouvez alors commencer le 2.

    Pour ce qui est des nouveaux horaires, il faudra établir un nouvel emploi du temps avec votre directeur d’un commun accord! Il faudra bien évidemment me transmettre votre nouvel emploi du temps à la rentrée prochaine.

    Pouvez vous me dire si tout cela est légal ???

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Pouvez vous me dire si tout cela est légal ???" Oui pour l’instant. Votre employeur vous a répondu en toute clarté. Ce n’est effectivement qu’après avoir pris connaissance de votre planning horaire hebdomadaire négocié avec votre directeur d’école à la rentrée scolaire que pourra se poser la question de leur légalité et conformité vis à vis du code du travail.

  4. munier dit :

    Bonjour, je viens de passer un test d’egibilité via Pole emploi ( M.R.S) pour un poste d’AVS en primaire sur le 66. Combien de temps faut il pour avoir la réponse pour l’entretien individuel et la réunion collective ??

  5. Anne-Lise dit :

    Bonsoir,
    Je suis actuellement en contrat CUI/CAE en tant qu’ assistante administrative, dans une école primaire, depuis le 01 Octobre 2013. Le contrat pouvant être renouvelé pour l’année scolaire 2014-2015 pas de soucis, mais dans un an (Juillet 2015) pourrais-je re-postulé pour le même poste, dans la même école ???

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous sommes dans l’impossibilité de répondre à votre interrogation. Il faudrait pour cela que nous trépanions le cerveau du ministre du travail pour connaitre ses intentions en matière de politique de mise en oeuvre des contrats CUI-CAE courant 2015. Le ministre du travail s’oppose actuellement farouchement à ce que l’équipe Uneavs le trépane.

  6. Caillaud Nicole dit :

    J’ai été EVS dans une école durant cinq années. Après une interruption obligée de un an , le pôle emploi m’a fait une dérogation pour un nouveau contrat d’AVS cette fois et je travaille donc depuis deux ans auprès des enfants handicapés. Il se trouve que je ne suis pas éligible à la cdisation celle-ci ne concernant que les AED, ayant été recrutée en me présentant à l’éducation nationale j’ai été envoyé à pôle emploi pour un contrat CUI. Celui-ci prend fin le 31 juillet et je ne trouve pas de solution pour obtenir un nouveau contrat. Y-en-a-t-il une et comment se fait-il qu’au bout de sept années de bons et loyaux services auprès des enfants je ne sois pas cdéisable alors que je travaille avec des AED qui font la même chose que moi. Donnez moi une réponse car j’ai frappé à toutes les portes pour me faire éjecter et savoir que l’on va recruter des personnes sans expérience à ma place. Ceci dit tant mieux pour elles mais moi je suis fumasse, et je m’en vais au pôle emploi pouR des allocations chômage dérisoires calculées sur un salaire de 670 euros.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Y-en-a-t-il une ?" et suivante "comment se fait-il qu’au bout de sept années de bons et loyaux services auprès des enfants je ne sois pas cdéisable alors que je travaille avec des AED qui font la même chose que moi ?"
      Oui, vous avez bien une possibilité d’accéder à un contrat AESH mais l’équipe Uneavs ne saurait faire prendre des vessies pour des lanternes. Il est formulé à travers la circulaire relatif à la cédéisation ceci: Cas des personnes parvenant au terme de deux années d’engagement en CUI-CAE (implicitement plus de 2 ans) Ces personnes, qui ont acquis une expérience professionnelle dans le domaine de l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap, peuvent bénéficier d’un recrutement en qualité d’AESH. Elles sont alors engagées en CDD d’AESH en bénéficiant, le cas échéant, de la dispense de diplôme, et peuvent accéder au CDI au terme de six années en CDD.
      Ce qui relève d’une des contradictions relevées par l’UNeavs dans cette cédéisation, c’est que d’un côté, il est affirmé que le personnel AVS en contrat CUI-CAE (quelque soit la durée de son contrat 24 mois et plus) peut accéder au contrat AESH mais uniquement en CDD, d’un autre côté, le salarié AVS justifiant de 6 années de contrat AEd-AVS antérieurement à son contrat CUI-CAE actuel peut accéder automatiquement au CDI.
      La finalité de cette circulaire demeure bien d’inviter, par non-dit implicite maintes fois réitérés d’acteurs syndicaux et associatifs ayant défendu cette option, les services déconcentrés académiques (rectorat, DASEN) à mettre en œuvre la discrimination professionnelle entre salariés AVS en privilégiant essentiellement le recrutement sous contrat AESH en direction du personnel AVS ayant ou ayant eu un parcours professionnel sous contrat AED au détriment du personnel AVS disposant d’un parcours professionnel uniquement sous contrat CUI-CAE.

  7. administrative dit :

    bonjour,
    je suis aide administrative en contrat CUI depuis le 01/05/2014 dans une école maternelle,
    à la rentrée de septembre 2014, je souhaite changer la circonscription pour aller dans une école
    élémentaire proche à mon domicile. Est-ce possible? et quels sont les démarche à suivre?
    S’il faudra envoyé une lettre à l’éducation nationale , serait-il possible d’avoir un modèle de lettre
    qu’on doit envoyer?
    D’avance merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Est-ce possible?" et suivante "quels sont les démarche à suivre?" et suivante S’il faudra envoyé une lettre à l’éducation nationale , serait-il possible d’avoir un modèle de lettre qu’on doit envoyer?"
      Si vous souhaitez être affecté dans une école plus proche de votre domicile actuel, il faut en exprimer la demande auprès de votre employeur (celui qui est indiqué sur votre contrat de travail). Nous ne disposons pas de modèle de lettre pour ce type de demande.

  8. gilberte dit :

    Bonsoir, mon contrat CUI de 10 mois en tant qu’ evs (avs) se termine le 5 juillet , à la rentrée prochaine il y aura de nouveau un besoin dans cet établissement pour le même poste mais sur un autre élève..puis je prétendre à un autre CUI malgré que je sois au chômage juillet et août 2014
    Merci d’avance pour votre réponse …

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "puis je prétendre à un autre CUI malgré que je sois au chômage juillet et août 2014 ?" La réponse à cette question ne peut être apportée que par Pôle emploi auquel vous êtes inscrit. En effet, c’est l’examen de votre situation personnelle et professionnelle qui déterminera si vous rentrez à nouveau dans les critères d’éligibilité à un contrat CUi-CAE. A noter qu’une décision de renouvellement de votre contrat CUI-CAE est indépendante d’une décision d’un service IA ASH d’affecter un personnel AVS auprès d’un élève en situation de handicap sur un lycée ou collège ou école.

  9. mousse dit :

    Bonjour,

    Je travaille en moselle 57 en tant qu’auxiliaire de vie scolaire cui cae ,je veux entreprendre une formation de moniteur educateur qui figure bien dans le rncp cependant cette formation dure deux ans et mon contrat d’une durée de 22 mois se termine en juillet 2015,un syndicat m’a dit que je pouvais demander une formation présente dans ce registre et que mon employeur était obligé par la loi de me fournir une formation qualifiante d’ici la fin de mon contrat .
    Serais-je contraint d’établir une fin de contrat avec mon employeur afin de faire cette formation?
    Ou puis-je conserver mon salaire jusqu’à la fin de mon contrat tout en faisant cette formation qui commence en septembre?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Serais-je contraint d’établir une fin de contrat avec mon employeur afin de faire cette formation?" Votre employeur est tenu de vous permettre de pouvoir suivre, à votre initiative, pendant ou en dehors du temps de travail, une formation d’une durée minimale de 80 heures (art. L. 5134-22 du code du travail relatif au CUI-CAE).
      Autrement dit, pour pouvoir suivre votre formation en tant que stagiaire de l’organisme de formation délivrant le diplôme de moniteur-éducateur, vous serez amené à faire part de votre projet de formation à votre employeur qui donnera son accord ou non, en justifier sa durée, date de début et de fin, nature du diplôme délivré.
      Nous savons d’expérience que votre employeur ne vous laissera guère le choix de mettre fin effectivement à votre contrat de travail si le volume de cette formation est supérieur à 80h.

      En réponse à votre interrogation, "puis-je conserver mon salaire jusqu’à la fin de mon contrat tout en faisant cette formation qui commence en septembre?" vous conservez votre rémunération tant que votre contrat de travail (CUI-CAE) est en cours.Toute absence de votre lieu de travail est conditionnée par l’autorisation de votre employeur. Vous ne disposez aucune garantie à ce que votre rémunération sera maintenue pendant ces jours d’absence pour cause de formation.

  10. Jess dit :

    Bonsoir,

    Je suis AVS au sein d une ecole primaire depuis ce 1er juin 2014…
    (Date de debut de mon contrat)
    Aujourd hui de repos pour le pont, j ai appris vendredi qu il y avait ecole ce mercredi 11 juin pour rattraper une journee de pont du mois de novembre 2013…
    Est ce que je dois quand meme travailler???
    J ai un contrat de 20h et je sais qu il ne me paieront pas plus…
    Mais la journee d aujourd hui qui est ferié m est payée il me semble…
    Qu en pensez vous s il vous plait?
    Et ou dois je m adresser pour le savoir..?
    J en parlerai demain au directeur de l ecole…
    Merci d avance
    Jess

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Nous supposons que vous êtes AVS en contrat CUI-CAE. Vous relevez de fait du droit privé du travail. le code du travail s’applique à vous comme à votre employeur.
      En réponse à votre interrogation, "Est ce que je dois quand meme travailler???".
      NON. Le pont correspond au chômage de 1 ou de 2 jours ouvrables situés entre un jour férié et un jour de repos habituel (samedi/dimanche).
      On parle généralement de "pont" lorsque celui-ci est « offert » par l’employeur, c’est-à-dire lorsque l’employeur permet aux salariés de ne pas venir travailler entre le jour de repos hebdomadaire et le jour férié, sans réduction de salaire.
      1-Nous avons cherché la possibilité d’un "pont" "offert par votre employeur dans le calendrier scolaire du mois de novembre 2013. Il n’en existe pas cette possibilité.
      2-L’ article L. 3122-27 du Code du travail précise " Seules peuvent être récupérées, selon des modalités déterminées par décret, les heures perdues par suite d’interruption collective du travail résultant : 1° De causes accidentelles, d’intempéries ou de cas de force majeure ; 2° D’inventaire ;3° Du chômage d’un jour ou de deux jours ouvrables compris entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ou d’un jour précédant les congés annuels.". De surcroit, l’article Article R3122-4 précise "…. L’inspecteur du travail est préalablement informé par l’employeur des interruptions collectives de travail et des modalités de la récupération." lesquelles modalités de récupération doivent être l’objet d’une information au salarié.

      en réponse à votre interrogation, "la journee d aujourd hui qui est ferié m est payée il me semble……Qu en pensez vous s il vous plait?" le lundi 9 juin est une journée fériée mais non chômé. Ce jour férié vous a été imposé de fait.l ne peut vous être demandé d’être récupéré et si rémunération effectuée, elle doit l’être au titre de jour de congé légal.

  11. sonyspoon13 dit :

    bonjour,

    je travaille en tant que cui vie scolaire dans un college et pour la semaine administrative du 07 juillet 2014 au 10 juillet 2014 on me demande de travailler 4 jours comme un assistant d’éducation a temps plein sauf que je travaille 24H pour avoir les autres vacances scolaires. personne ne sait quoi répondre sur le nombre de jours ou d’heures…
    cela dépend-il du cpe? de la principale?
    merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "cela dépend-il du cpe? de la principale ?"
      Vous avez une activité principale EVS sous contrat CUI-CAE ayant une date de début et une date de fin. Si votre contrat CUI-CAE est en cours dans la période du 07 juillet au 10 juillet 2014, vous pouvez cumuler avec une activité dite accessoire (AED) à hauteur de 10 heures de travail par jour et 44 heures de travail en moyenne hebdomadaire.
      Pour un travail accessoire sous contrat AED, les dates d’exercice (7/07/2014 au 10/07/2014) rendent l’exercice de calcul de votre temps de travail singulièrement délicat. Mais il est possible de tenir l’argumentation simple ci-après sachant que le droits à congés légaux dans ce calcul demeure marginal.
      Argumentation:
      Effectuant 24H/hebdo. sous contrat CUI-CAE (base rémunération 20h/hebdo), cela implique que la modulation temps de travail vous est appliquée entre période haute (temps scolaire) et période basse (temps non scolaire). En période haute, vous avez effectuez 2OH+4h/hebdo. Les 4 h sont issues des périodes basses.
      Dès lors, considérant que la période basse débute le 07/07/2014 en collège, votre temps de travail effectif sous contrat CAE-CUI a déjà été accompli. Un proposition provisoire de contrat AED au titre d’activité complémentaire rémunérée pourrait s’effectuer à hauteur maximum de 10h/jour sans dépasser 44 heures entre le 07 juillet et le 11 juillet.
      La signature d’un contrat de travail d’un salarié (AED) s’effectue sous seule responsabilité de la principale, même si la CPE en effectue les formalités.

  12. nat dit :

    44
    Bonjour je suis actuellement evs en contrat cui cae.Mon contrat s ‘arrête le 30 juin 2014 avec possibilité de prolongation,mais voila je n’ai plus de droit pole emploi ,si j accepte la prolongation je ne recevrai pas l ‘attestation employeur pour pouvoir recalculer mes droits et ainsi pouvoir cumuler mon 20 h par semaine evs et un complément pole emploi.Est ce possible de faire un new contrat qui commencerait le 1er juillet( même date que le renouvellement) et ainsi avoir mon attestation?Avez vous une solution a mon problème?merci d avance de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Est ce possible de faire un new contrat qui commencerait le 1er juillet( même date que le renouvellement) et ainsi avoir mon attestation?" et suivante "Avez vous une solution a mon problème ?"
      Renouvellement ou pas de votre contrat CAE-CUI à compter du 1er juillet, votre employeur doit vous remettre obligatoirement un certificat de travail qui atteste de l’emploi occupé; un reçu pour solde de tout compte; une attestation pour Pôle Emploi indispensable pour faire valoir éventuellement les droits à l’allocation chômage. la solution de ce problème est dans l’article L. 6323-17 du code du travail.

  13. phil51 dit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement avs dans un collège privé en contrat cae-cui, mon contrat prend fin le 3 septembre. A compter du 24 juin, les élèves ne seront plus présent dans l’établissement en raison du brevet des collèges, le principal nous demande (4 avs) durant la semaine de faire de l’administratif, de préparer la rentrée prochaine, de faire l’inventaire du CDI. Or il n’est fait référence à aucune de ces tâches sur mon contrat de travail. Pensez-vous que ce soit légal ?
    Merci.
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Pensez-vous que ce soit légal ?"
      Non au regard strict des textes s’appliquant:
      Vous êtes AVS en contrat de doit privé (CAE-CUI). Vous relevez de l’enseignement privé et votre employeur est probablement l’organisme gestionnaire dit OGEC. Pour ce dernier, il existe l’accord de branche 1990 qui stipule que chaque salarié en contrat de droit privé dispose d’une fiche de poste, sa fiche de classification correspondante et son planning annuel. Si vous constatez dans votre contrat de travail l’inexistence d’être amenée à accomplir, l’employeur ne peut vous contraindre à accomplir des tâches administratives non confirmées par une fiche de poste correspondante.

      Maintenant, hors périodes scolaires, vous restez soumis à l’obligation d’être présent dans l’établissement scolaire et de rester à disposition de votre employeur pour accomplir les tâches en lien avec ce qui vous est fixées par votre contrat de travail. Il peut être estimé que votre employeur dans le souci de ne pas vous laisser à ‘rien faire" vous sollicite pour une aide à des tâches administratives. Vous pouvez raisonnablement penser qu’il n’y a rien de déshonorant professionnellement d’accepter d’aider des collègues administratif à préparer la rentrée scolaire. Il y a là une forme de "rendu de service" appartenant au champ du renforcement des liens d’une équipe éducative au sein d’un établissement scolaire tant que ce dit "rendu de service" ne fasse pas parti d’une obligation systématique ou d’un transfert de tâches ordinaires volontairement non assumées et/ou délaissées par vos collègues administratifs.

  14. Jessica dit :

    Bonjour, j’ai une question. Alors, je voulais savoir si par exemple mon contrat d’avs n’est pas renouvellé dans l’ecole à laquelle je suis. Es ce que l’IA me trouvera une place dans une autre ecole ou sa sera finis . Retour a la case pole emploi pour chercher un autre boulot?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "savoir si par exemple mon contrat d’avs n’est pas renouvellé dans l’ecole à laquelle je suis. Es ce que l’IA me trouvera une place dans une autre ecole ou sa sera finis . Retour a la case pole emploi pour chercher un autre boulot?"
      Votre affectation comme AVS auprès d’un élève handicapé dans un établissement scolaire est indépendante de la décision ou non de reconduction de votre contrat de travail par votre employeur. L’attribution d’un AVS auprès d’un élève handicapé s’effectue sur notification de la MDPH après demande effectuée par la famille de l’élève handicapé. C’est cette notification MDPH qui permet au coordonnateur IA ASH de maintenir l’affectation de l’AVS auprès d’un élève dans l’établissement scolaire. En l’absence de cette notification, l’affectation de l’AVS sur un autre établissement scolaire auprès d’un élève handicapé ayant une notification positive MDPH reste possible.

  15. ZABOUA dit :

    Bonjour,

    Je voudrais savoir s’il était possible de demander de changer d’académie pour terminer son contrat.
    Actuellement, je suis EVS en Bourgogne, c’est la première fois que je fais un contrat cui-cae, mon contrat se termine en aout, j’ai le statut TH, je voudrais repartir sur Paris et j’aimerais continuer les 1 an qui me reste mais à Paris.
    Puis-je demander à être "mutée" (en quelques sortes) à Paris ?
    Si ce n’est pas le cas, aurais-je le droit au chomage?

    Merci pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Puis-je demander à être "mutée" (en quelques sortes) à Paris ?" et suivante "Si ce n’est pas le cas, aurais-je le droit au chomage?" Si au sein d’un même département, le transfert d’un contrat CUI-CAE d’un établissement scolaire vers un autre établissement scolaire, demeure du domaine des possibilités, entre département et/ou académie en revanche, ce n’est pas possible.
      Pour pouvoir bénéficier de l’indemnisation Assedic (ARE), après inscription auprès de pôle emploi, il faut justifier que vous avez perdu involontairement votre emploi. Autrement dit, un motif légitime de perte involontaire d’emploi pourrait s’expliquer par votre départ sur la région parisienne mais encore faut-il que ce départ aussi résulte d’une décision privée opportune (suivi d’un conjoint, rapprochement familial…).Installé en région Parisienne, rein ne vous interdit de postuler à nouveau à un emploi EVS auprès des services académiques.

  16. dominique dit :

    Bonsoir Briando493. Je suis AVS en CUI depuis septembre 2012. La première année, j’ai travaillé dans une école élémentaire auprès de trois enfants dont deux petits garçons en CP et une petite fille en grande section de maternelle mais réunis dans la même classe. En juillet 2013, j’apprends que je suis renouvelée pour une année supplémentaire. Je suis ravie. En septembre de la même année, je signe un contrat qui stipule que je continuerais à m’occuper tous les après-midis d’un des petits garçons, autiste, qui est entré en CE1 mais que le second sera géré par une autre AVS ainsi que la petite fille !!! Du coup, faisant moins d’heures dans cette école, on me demande d’assister une gamine de CE1 également mais dans une autre école où je me rends chaque matin. Soit, je m’adapte ! mais après les congés de la Toussaint, on m’apprend du jour au lendemain que l’inspection académique a décidé de me changer d’école dès le lendemain car 2 AVS dans le même établissement ce n’est pas normal !!! Je n’ai pas eu le temps de préparer ce petit garçon autiste à mon départ alors que depuis plus d’un an une relation de confiance s’était installée ! Et une semaine plus tard, on me fait la même chose dans l’école du matin car là aussi, il y a une seconde AVS qui s’occupe d’un petit garçon en maternelle. Comme elle est embauchée depuis un an, la directrice préfère la garder elle plutôt que moi et demande que j’aille ailleurs !!! On me confie alors en novembre 2013, un jeune homme en classe de troisième au collège. Le contraste !!! mais encore une fois, non sans avoir dit ce que je pensais à l’inspection académique, je m’adapte. Finalement, le contact est bon avec lui, avec les professeurs et avec le principal. Je me sens intégrée dans l’établissement et je me sens utile auprès de cet élève. On me fait même des compliments sur mon travail et sur le fait que celui-ci ait de meilleurs notes dans certaines matières !!! Mais mon contrat arrive à échéance le 5 juillet 2014. Je suis reconnue travailleur handicapé depuis de nombreuses années et ce, jusqu’en 2017 mais je sais que ce sera reconduit à chaque fois car mon handicap est à vie. J’ai donc envoyé un courrier au Directeur académique de l’Education Nationale dans le but d’être renouvelée en contrat AED en qualité d’AVS ou d’aide à la scolarisation (j’ai même tenté l’aide à la direction car j’ai été secrétaire pendant 20 ans) avec la copie de ma reconnaissance TH, mon CV et la lettre d’appui du principal du collège qui est satisfait de mon intervention. Une copie a été remise également à la coordinatrice AVS de l’inspection académique puis à mon employeur car le collège où je travaille n’est pas mon patron. Dans vos commentaires, vous conseillez aux personnes d’écrire aussi au Pôle Emploi car c’est eux qui décident. Est ce que vous pensez qu’il faut que j’envoie une copie également à cet organisme même si j’étais gérée par Cap Emploi et non Pôle emploi avant de travailler comme AVS ? Merci de me répondre et désolée pour la longueur de mon message.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Est ce que vous pensez qu’il faut que j’envoie une copie également à cet organisme même si j’étais gérée par Cap Emploi et non Pôle emploi avant de travailler comme AVS ? "
      Vous êtes salarié AVS en contrat CUI-CAE depuis septembre 2012. Vous bénéficiez de la reconnaissance de travailleur handicapé. Le contrat CUI-CAE étant de nature jurdique de droit privé, Vous relevez donc du droit du code du travail.
      L’Art. L. 5134-25-1. relatif au contrat CUI-CAE précise: Le contrat de travail, associé à une convention individuelle de contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 24 mois, ou de 5 ans pour les salariés âgés de 50 ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.….
      Pour que votre contrat de travail CUI-CAE soit renouvelé à date d’échéance le 5 juillet 2014, votre employeur doit en adresser une demande auprès de l’agence Pôle emploi ou Cap emploi, l’organisme dont vous dépendiez avant d’être embauché. Vous pouvez prendre connaissance de cet organisme dans la convention préalable à votre contrat de travail. Votre démarche en vue d’être reconduit sur votre contrat actuel n’est nullement inopportune et traduit plutôt une super belle "gnac" à rester en poste AVS. Mais elle doit cibler prioritairement votre employeur (celui qui est indiqué sur votre contrat de travail). Il n’est pas inopportun également d’en adresser une copie à l’organisme CAP Emploi (si ce dernier est à le signataire de la convention préalable au contrat de travail). En effet, c’est au regard de l’examen de votre situation personnelle, professionnelle, de votre motivation à poursuivre votre insertion professionnelle (la copie en sera la preuve) que CAP emploi pourra accorder à votre employeur le soin de reconduire votre contrat à échéance.

  17. Gigi dit :

    J’ai un contrat CAE-CUI dans une école maternelle.
    Il y aura école le 11 juin 2014 c’est un mercredi.J e ne travaille pas le mercredi.
    J’ai demandé au directeur de l’école pourquoi , il m’a répondu pour rattraper 1 jour d’école. Je n’ai
    Jamais manqué 1 jour. Peut-être ont t’il fait un pont , celui du 11 novembre 2013 ?
    Je ne veut pas faire 5 heures de plus non payés.
    Qu’en pensez vous ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Qu’en pensez vous ?"
      Préalable: Il n’appartient pas à un directeur d’école d’imposer des modifications d’horaires de travail ou des suppléments d’horaire de travail. C’est une décision qui relève de la compétence de votre employeur.
      Dans le cas présent,à défaut de connaitre le motif exacte de ce rattrapage de 1 jour d’école, vous avez au choix les réponses suivantes à formuler à votre directeur d’école et employeur
      1-Ce n’est pas prévu dans mon contrat de travail que je travaille le mercredi.

      2- Une modification de la répartition de la durée du travail non prévue au contrat de travail ne peut être imposée au salarié sans son accord. Le refus de ce dernier ne constitue ni une faute ni une cause de licenciement : article L3123-24 du code du travail .Un délai de prévenance minimum est imposé par le code du travail article L3123-24 : il est de sept jours. Un salarié est en droit de refuser une modification inopinée de ses horaires qui ne respecterait pas ce délai de prévenance légal.

      3-Article L222-1-1 :Les heures de travail perdues par suite de chômage des jours fériés, ne peuvent donner lieu à récupération.

      4-Le salarié certes ne peut pas, en principe ,  refuser une augmentation de la durée du travail dans les limites définies par son contrat de travail, ni un changement de ses horaires dans le cadre défini par la répartition des jours de travail  SAUF SI la modification envisagée par l’employeur "n’est pas compatible avec des obligations familiales impérieuses, avec le suivi d’un enseignement scolaire ou supérieur, avec une période d’activité fixée chez un autre employeur ou avec une activité professionnelle non salariée" et le refus du salarié ne constitue ni une faute , ni une cause de licenciement .Article L3123-24 du code du travail.

    • mamy85 dit :

      bonjour, j’ai eu ce cas l’année dernière, j’ai travaillé un mercredi pour récupérer un pont et vos heures seront payées, c’est simplement pour remplacer le jour que vous n’avez pas effectué lors de ce pont.

  18. MICELI SOPO dit :

    Bonjour, je suis actuellement aide administrative à la direction en CUI CAE 5 h dans 1 école maternelle et 15 h dans une école primaire. J’ai commencé en novembre 2013 et mon contrat va jusqu’au 30 juin 2014. Etant âgée de plus de 50 ans je peux prétendre au renouvellement du contrat jusqu’à 5 ans (60 mois) maximum. Je ne sais pas s’il sera reconduit puisque celà dépend des enveloppes budgetaires. Si mon nouveau contrat ne recommence qu’en septembre j’ai peur que Pôle Emploi mette son Véto en disant qu’ayant travaillé 8 mois je ne suis plus chômeur longue durée et donc non éligible à ce type de contrat.
    D’autre part je me rends compte que je préfèrerais un poste d’AVS c’est à dire m’occuper plutôt des enfants que des papiers… Comment faire pour passer d’un poste à un autre ? Je précise que l’employeur (un lycée qui centralise tous les contrats aidés EN du département) est le même dans les 2 cas, le salaire est le même, et le contrat est de 20h dans les 2 cas. Est-ce possible de le faire et comment procéder ? Je suis dans l’Hérault à Béziers (au cas où il y ait des différences d’une académie à l’autre, ou d’un département à l’autre). Merci beaucoup pour vos réponses

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à vos inquiétudes concernant vos possibilités de renouvellement de contrat CUI-CAE
      L’Art. L. 5134-25-1. relatif au CUI-CAE précise: Le contrat de travail, associé à une convention individuelle de contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 24 mois, ou de 5 ans pour les salariés âgés de 50 ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.
      Si vous rentrez dans ce cadre spécifié par le code du travail, la possibilité de renouvellement de contrat existe. Votre employeur s’il le souhaite peut effectuer auprès de Pôle emploi en ce sens. Il appartiendra effectivement à Pôle emploi de prendre la décision de renouvellement de contrat ou non après examen de votre situation personnelle et/professionnelle. Il n’est pas inutile (et même fortement conseillé) de contacter votre référent pôle emploi pour faire le point de votre situation actuelle.

      En réponse à votre interrogation, "Comment faire pour passer d’un poste à un autre ?" et suivante "Est-ce possible de le faire et comment procéder ?" Il suffit d’adresser votre demande de changement de mission (aide administrative vers AVS) à votre employeur. Pour cela, une lettre d’explication, de motivation pour un changement de mission est nécessaire. Votre demande sera transmise ou non par votre employeur vers le service IA ASH. Ce dernier examinera votre candidature à une mission AVS et décidera, après un probable entretien avec vous, de retenir ou non votre candidature.

  19. Jessica dit :

    Bonsoir, en principe je devrais commencer le 15avril en tant que avs (CUI) dans une ecole maternelle . J’ai déja été convoqué par l’inspection académique donc je sais le lieu dans lequel jeffectuerais le poste etc.. Mais avant de commencer le travail je dois allé signer avec le lycée employeur. Le problème c’est qu’il m’ont toujours pas appeler alors que je dois commencer mardi. Du coup j’ai décidé de les appeler moi même et il ont vérifié et ils m’ont dit que c’etait normal car j’étais en attente. Et qu’il me rappelerais sois avant les vacances , sois à la rentrer. Du coup je voulais savoir si malgrès l’attente j’aurais toujours ma place et aussi si il compte me rénumérer étant donner que je devrais commencer le 15avril.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "savoir si malgrès l’attente j’aurais toujours ma place et aussi si il compte me rénumérer étant donner que je devrais commencer le 15 avril ?"
      Nous ne pouvons pas vous affirmer que vous aurez toujours votre place. Ce qu’il faut savoir, en revanche, c’est que le délai entre le moment où vous avez été informé par l’IA que votre candidature à un poste AVS (sous contrat CUI-CAE) et la signature du contrat de travail auprès du lycée employeur est sujet à variation importante (entre 1 mois et 2 mois). ceci est principalment du à un organisme financier (ASP) et Pôle emploi qui doivent donner accord défintif pour le financement de votre poste d’affectation.
      S’agissant votre rémunération, elle ne démarre qu’à compter de la date de prise de fonction de poste, nécessairement inscrite sur un contrat de travail.C’est donc lors de la signature de votre contrat de travail (lisez le bien) que vous découvrirez cette date initiale de prise de fonction en poste. Donc, si l’on vous a indiqué initialement oralement que vous débutez le 15 avril, ne soyez pas tout de même pas surprise qu’en l’absence de signature de contrat de travail, le lycée employeur différe cette date de prise de fonction.
      Au passage, bienvenu au club enchanteur de l’incertitude des précaires AVS de l’éducation nationale !

  20. severine dit :

    bonjour mon contrat cui se termine le 5 juillet 2014 je ne serais donc pas payer juillet et aout ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "mon contrat cui se termine le 5 juillet 2014 je ne serais donc pas payer juillet et aout ?"
      Oui. Dès la fin de votre contrat, nous vous invitons à vous inscrire au pôle emploi et de déposer une demande en indemnisation assedics.

      • stefff dit :

        bonjour je suis dans le meme cas et j’ai eu une notification de fin de contrat cui au 5 juillet 2014 . Est ce que je dois deja m’inscrire au pole emploi ou dois attendre le 7 juillet merci

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, " Est ce que je dois deja m’inscrire au pole emploi ou dois attendre le 7 juillet ?"
          Votre fin de contrat CUI-CAE intervenant le 5 juillet, il faudra envisager de s’inscrire comme demandeur d’emploi dès lundi 7 juillet pour ne perdre de temps à obtenir l’ouverture de vos droits à ARE.
          Bon courage, collègue.

  21. nathalie rieu dit :

    Juste pour savoir si le fait d’avoir eu 50 avant le fin de mon premier contrat avs me donne droit a une prolongation de contrat dans la limite de 60 mois, je termine le 19.09.2014 mes 24 mois de contrat cui avs merci de me répondre car j’aime vraiment mon travail.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "savoir si le fait d’avoir eu 50 avant le fin de mon premier contrat avs me donne droit a une prolongation de contrat dans la limite de 60 mois"
      Vous êtes actuellement AVS en contrat de travail type CUI-CAE et vous aurez 50 ans révolus le 19.09.2014
      Le CUI-CAE relève du droit privé et il faut donc s’appuyer sur le code du travail pour déterminer vos possibilités de reconduction de contrat actuel
      L’Art. L. 5134-25-1. relatif au CAE-CUI précise :Le contrat de travail, associé à une convention individuelle de contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 24 mois, ou de 5 ans pour les salariés âgés de 50 ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.
      A titre dérogatoire, ce contrat de travail peut être prolongé au-delà de la durée maximale prévue, en vue de permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation à l’échéance du contrat et définie dans la convention initiale. La durée de cette prolongation ne peut excéder le terme de l’action concernée.”

  22. Claire dit :

    Bonjour,
    AVSi en C.U.I, mon contrat se terminera le 28/02/2014 (je suis T.H.). Selon toute vraisemblance, je ne serai pas cédéisée à l’issue des 5 ans. Pus-je prétendre à un contrat A.E.D ? Je vous remercie .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Puis-je prétendre à un contrat A.E.D ?"
      Pour une réponse plus opportune, nous vous invitons à reposer cette question courant juin 2014.

  23. nancyt dit :

    Bonjour un renseignement pour la date de versement du salaire. Employé comme avs en cui au 1 avril 2014 lors de la reunion d’information on m explique que le traitement du salaire se font ainsi : à la fin du mois chaque directe
    ur envoi une feuille de présence , celle çi est traité entre le 1 au 10 par le service avs et les versement sont faits le 25 du mois. Donc sa me ferais pour moi un versement que le 25 mai car je n’ai pas droit au rsa et je m’inquiète de savoir comment payé mais factures du mois de mai merci pour la réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation sur votre rémunération
      Votre contrat de travail démarre le 1 avril 2014. Votre rémunération démarre à cette date. Vous serez rémunérée normalement à compter du 25 avril. Pour le mois de mai, votre rémunération de fin mai tiendra compte tout simplement des jours d’absence ou non effectués durant le mois d’avril et récapitulés entre le 1er et 10 mai.

  24. laurent vanessa dit :

    bonjour,
    je suis en CAE depuis le 28 novembre 2012 dans un collège privée en tant que surveillante.
    Ma fin de contrat s’arrête le 21aout 2013.
    j’aurais voulu savoir combien de fois peut être renouveller en CAE.
    normalement il n’y a pas de souci pour que je soit renouvellée car ils aimeraient me garder mais pas assez d’argent pour me faire un CDI
    peut on rester toute sa vie avec un CAE
    merci d’avance pour votre réponse

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "j’aurais voulu savoir combien de fois peut être renouveller en CAE."
      Art. L. 5134-25-1. – (Loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008) Le contrat de travail, associé à une convention individuelle de contrat d’accompagnement dans l’emploi, conclu pour une durée déterminée, peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 24 mois, ou de 5 ans pour les salariés âgés de 50 ans et plus bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique, de l’allocation temporaire d’attente ou de l’allocation aux adultes handicapés, ainsi que pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.
      A titre dérogatoire, ce contrat de travail peut être prolongé au-delà de la durée maximale prévue, en vue de permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation à l’échéance du contrat et définie dans la convention initiale. La durée de cette prolongation ne peut excéder le terme de l’action concernée.

      En réponse à votre interrogation, "peut on rester toute sa vie avec un CAE ?"
      Non. Et ce serait pas normal d’imposer à des salariés de rester en CAE, c’est à dire taillable et corvéable à merci toute leur vie.

  25. Audrey dit :

    Bonjour,

    Je vais commencer un poste d’AVS dans une école maternelle le 14 avril, je suis censée être en cdd de 6 mois renouvelable 4 fois (à moins que je trouve un travail fixe entre temps). Mais là problème on m’annonce que le contrat débute le 14 avril et se termine le 13 mai! Y a-t-il des périodes d’essai pour les contrats CUI CAE d’AVS? Car j’ai déjà eu ce type de contrat dans un collège et je n’avais pas eu de période d’essai.

    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Y a-t-il des périodes d’essai pour les contrats CUI CAE d’AVS?"
      Nous ne sommes pas sûr de bien vous comprendre. Pour les postes EVS ou AVS en contrat CUI-CAE, il a toujours existé des périodes d’essai indiquées sur le contrat de travail. Cette période d’essai est de 15 jours pour les contrat CUI-CAE inférieurs ou égale à 6 mois, 1 mois pour ceux supérieurs à 6 mois.
      Dans votre cas, votre contrat de travail CUI-CAE étant de 6 mois, votre période d’essai démarre le 14 avril et doit se terminer le 27 avril au soir. lors de votre 2ème renouvellement de contrat CUI-CAE sans rupture sur l’école maternelle,il n’y aura pas de période d’essai.
      Suite à votre engagement au collège comme personnel CUi-CAE, il est probable que vous avez connu une interruption d’inactivité s’étant traduit par une inscription au pôle emploi. Dans ce cas, votre compteur durée maximale de réengagement comme personnel CUI-CAE de l’éducation nationale est remis à zéro.

  26. Ricou 16 dit :

    Bonjour,
    Je suis an contrat CUI-CAE depuis 1 octobre 2013, j’ai débuté dans une école et le 14 février j’ai reçu un avenant pour un changement de d’école à partir du 10 mars sans que l’on me demande si cela me convenait. Est-ce normal d’agir de cette manière ? Je me demande réellement si nous sommes des personnes ou des pions avec lesquels on joue !
    Je me suis sentie dans l’obligation de signer sans rien dire car le nouveau lieu me rapproche de mon domicile.
    Pouvez-vous me transmettre un lien ou l’information directe sur le rôle exacte des EVS-ASEH pour un élève en difficulté ? Car dans cette nouvelle école, on me demande d’animer l’activité arts visuels, seul dans une pièce avec 12 élèves pendant que le reste de la classe est en informatique dans une autre pièce avec l’enseignant, de même pour la bibliothèque. Suis-je en mesure de refuser cette responsabilité et comment ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Pouvez-vous me transmettre un lien ou l’information directe sur le rôle exacte des EVS-ASEH pour un élève en difficulté ?"
      Nous vous suggérons la lecture du document "pour un référentiel actif de fonction-activités et des compétences ‘auxilaire de vie scolaire" établi par l’UNEAVS. Il fait autorité auprès des acteurs institutionnels MEN et personnel AVS en lien avec l’accompagnement scolaire des élèves handicapés.

    • trempont dit :

      pendant la formation, on nous a bien fait comprendre que l’on ne devait jamais être seul avec le ou les élèves dont on avait la charge et de ne s’occuper que de cet ou ces élèves uniquement. Mais voilà la réalité est tout autre chose !!!!

      • briand0493 dit :

        et oui !!!…pour cela, si vous retrouvez seul avec des élèves dans une classe, toujours laisser la porte de la classe ouverte et/ou s’assurer de la présence d’un collègue enseignant à proximité immédiate…ensuite se croiser les doigts mentalement…

  27. MARTIN dit :

    Bonjour, Je suis A.V.S.i en C.U.I. depuis 4 ans (T.H.).Mon contrat s’arrête le 28/02 et je n’ai toujours ma reçu le contrat suivant car ils sont en attente de recevoir la notification d’attribution de l’agence de paiement. J’ai renvoyé il y a 2 semaines les deux exemplaires de mon nouveau contrat. Je suis inquiète d’autant que je n’ai pas le droit d’aller travailler si je ne l’ai pas. Qu’en pensez-vous ? D’avance, merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation "Qu’en pensez-vous ?"
      Vous ne pouvez pas rester effectivement en poste à compter du 29 février si vous ne disposez pas d’un nouveau contrat de travail. Le renouvellement de votre contrat CUI-CAE est effectivement conditionné par la reception de la notification d’aide CUI-CAE de l’agence de paiement (ASP) demandée par votre employeur. Tant que votre employeur n’a pas reçu cette notification qui vaut accord pour renouvellement, il ne peut procéder à la conclusion du contrat de travail. Les retards administratifs au traitement de votre dossier ne sont pas à écarter. Il faut accepter de vivre une période d’incertitude, d’angoisse jusquà demain AM avant d’être fixer sur votre renouvellement de contrat qui ne doit pas connaitre de rupture.
      Bon courage

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation,"Qu’en pensez-vous ? "
      Il faut effectivement que votre employeur attende la notification d’attribution d’aide financière de l’agence de paiement pour pouvoir vous confirmer votre renouvellement de contrat de travail CUi-CAE. Des retards administratifs dans le traitement de votre dossier peuvent expliquer cette situation inconforatble d’attente que vous subissez. Sans contrat de travai renouvelé, vous ne pouvez pas reprendre votre poste après le 28 février si votre employeurl’exige.
      Courage et patience (brrrrrrr) jusqu’à demain AM

  28. MAUD dit :

    Bonsoir! je m excuse de vous deranger mais j ai un gros coup de peur donc je viens vous demander de l aide pour une question qui peut etre simple…. en fait le 6 fervrier 2014 je suis partie en urgence pour des problemes de reins a l hopital et mon arret pour la reprise du travail se termine le 28 fevrier 2014, je n ai donc travaillé que 6 jours complet pour ce mois de fevrier, je touche actuellement le super salaire de 675euros net ou 850 e brut pour 24h annualisées en tant que AVS en CUI CAE…. svp pouvez me dire mon salaire de ce mois ci??? car quand je le calcule je trouve 266 euros mais c est impossible de s en sortir avec si peu, je n ai pas eu de chance ….. merci beaucoup , cdlmt

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "pouvez me dire mon salaire de ce mois ci???"
      Tout d’abord, nos voeux de plus prompt rétablissement après une période physique et morale difficile. Maintenant, sans rentrer dans le détails des calculs sur votre rémunération du mois car cela reste une estimation rapide:
      De la part de votre employeur, votre rémunération pour le mois de février serait environ de 230 euros brut. A cela se rajoutera les indemnités journalières de la CPAM (=50% de votre salaire journalier brut à compter du 4 ème jour d’arrêt maladie):270 euros brut. Ceci ferait un total de 500 euros brut soit environ 430 euros net sur le mois de février. Si vous disposez d’une ancienneté > à un an en tant qu’AVS sous contrat CAE-CUI, votre employeur devrait ultérieurement compenser la perte de salaire (50%) sur la période où vous êtes sous indemnités journalières.
      Nous partageons votre avis: avec si peu, on se rend compte qu’un salarié EVS ou AVS en contrat CUI-CAE n’a vraiment pas le choix de se soigner autrement que forcé et contraint dans l’urgence.

    • huynh dit :

      bonjour

      je suis en contrat EVS depuis le 20 janvier 2014 on m’a dit que je dois toucher mon salaire fin février ma collègue dit qu’elle touche le 26 dois je m’inquiéter je suis a la c épargne

      • briand0493 dit :

        Bonjour,
        En réponse à votre interrogation, "je dois toucher mon salaire fin février ma collègue dit qu’elle touche le 26 dois je m’inquiéter je suis a la c épargne ?"
        il n’ y a pas d’inquiétude particulière à avoir si le gestionnaire de service paie de votre employeur a bien fait son travail. La date de mise en paiement des rémunérations dans l’éducation nationale est fixée pour ce mois au 26 février. Il faut compter entre 2 à 3 jours de délai selon votre banque pour que cette rémunération soit disponible sur compte.

  29. Marjorie dit :

    Bonjour, voilà j’aurais besoin d’un renseignement. Depuis mon entrée au poste de evs en novembre, j’ai reçu aucune convocation aux formations (sois disant obligatoire). Aucun courrier, aucun mail, m’ont-ils oubliée? Quel recour puis-je avoir? Merci de votre écoute !

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Aucun courrier, aucun mail, m’ont-ils oubliée?" et suivante "Quel recour puis-je avoir?" Dans quelques départements, il est de pratique courante que le personnel EVS ne soit pas informé personnellement par courrier ou mail des actions de formation mises en place par un employeur EPLE. Ce dernier a coutume, à ce sujet, de diffuser ces informations par le biais de la liste mail des établissements scolaires. A charge aux directeurs d’établissement de diffuser l’information auprès du personnel EVS. problème: il arrive que ces mêmes directeurs d’établissement n’en saississent pas bien son importance, omettent de transmettre, y pensent le faire mais l’oublient, zappent l’information pour x, y, z raisons…..
      Dans d’autres départements, l’employeur du personnel EVS adopte l’attitude qu’il appartient au salariés EVS de se manifester auprès de lui pour prendre connaisssance des actions de formation mises en place.
      Nous vous suggérons de vous manifester par courrier avec A/R auprès de votre employeur en demandant au titre de l’article L.5134-22 du code du travail qu’elles sont les actions obligatoires d’accompagnement et de formation qu’il entend mettre en oeuvre en conformité de votre projet professionnel.
      Vous serez très surprise par sa célérité à vous répondre personnellement.

  30. Aline03 dit :

    Bonjour, je suis EVS dans un lycée en CUI CAE et je souhaiterai demander en guise de formation à suivre celle du BAFA., pensez-vous que cela soit possible?

  31. armoncel dit :

    Bonjour,

    Je suis AVS dans un collège du Finistère et mon contrat se finit en octobre 2014. Je viens de remplir avec la principale une fiche d’évaluation de mon travail. Elle a indiqué qu’elle souhaitait reconduire mon contrat car elle est satisfaite et veut garder ses AVS. Elle a joint ma RQTH à ce document.
    Je me suis donc renseigné auprès de Pôle-Emploi. Au départ, j’ai été recruté comme travailleur handicapé bénéficiaire de l’obligation d’emploi (courrier prouvant ce fait de Pôle Emploi en plus) J’ai posé la question à ma conseillère Pôle emploi qui me dit qu’en fait j’ai été recruté comme étant bénéficiaire du RSA socle par le Conseil Général et donc mon contrat ne pourra être renouvelé. Je trouve cela dur car J’ai effectué des démarches au vu de mon handicap pour accéder à cet emploi et je me plais dans ce travail donc j’aimerai continuer auprès des élèves dont j’ai la charge. De plus J’ai appris que les travailleurs handicapés pouvaient avoir une dérogation pour renouveler un contrat CUI-CAE d’un an tous les ans pour un maximum de 5 ans. J’en ai fait part à ma conseillère qui est restée sur ses positions. Hors la référente AVS de l’académie m’a bien expliqué qu’aucun travailleur handicapé ne s’est vu refusé un renouvellement et cela quelque soit le contrat initial.
    L’arrêté préféctoral de février 2014 stipule bien que les personnes reconnues Travailleur handicapée peuvent bénéficier d’une reconduction de poste.
    Je suis un peu perdu la je dois dire. Qu’en est-il vraiment ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, " Qu’en est-il vraiment ?"
      Vous êtes AVS sous contrat CUI-CAE, bénéficiaire à l’origine du RSA-socle attribué par le conseil général du Finistère. C’est ce dernier qui finance à hauteur de 70% votre poste AVS dans le collège.
      Ce qu’il faut savoir: Le conseil général du Finistère accepte de financer les postes AVS attribués à des personnes bénéficaires du RSA-Socle sous condition préalable que l’employeur Education nationale (par corollaire, votre collège) accomplit le volet obligatoire de 80h d’accompagnement et de formation qualifiante en vue d’un emploi durable pendant une durée de contrat CUI-CAE de 12 mois. A l’issu de ces 12 mois, un bilan de ce volet des 80h. accompagnement et de formation doit être soumis par l’employeur collège, désireux de renouveler le contrat CUI-CAE d’un salarié AVS. L’examen de ce bilan est effectué par Pôle emploi qui, en fonction des résultats valide le renouvellement ou non.
      Il s’avère en effet que la position actuelle du Conseil général du Finistère depuis 2010 est de refuser de financer à hauteur de 70% tout renouvellement de contrat CUI-CAE (dans la limite de 24 mois ou de 6à mois) dont l’employeur n’aurait pas rempli ses obligations contractuelles d’assurer 80H d’accompagnement et d’action de formation qualifiante vis à vis d’un salarié AVS.
      Effectivement, L’arrêté préféctoral de février 2014 stipule bien que les personnes reconnues Travailleur handicapée peuvent bénéficier d’une reconduction de poste.. Il stipule bien également " les renouvellements sont subordonnés aux actions mises en oeuvre par les employeurs permettant des parcours qualifiants ou de professionnalisation.".
      Il ne peut pas être donné tort à Pôle emploi de se conformer à un Arrêté préfectoral pour décider d’un renouvellement ou non de contrat CAE-CUI. Il ne peut pas être donné tort au conseil général de fonder sa décision de ne pas financer la poste AVS d’un salarié en contrat CUI-CAE dont l’employeur ne respecterait pas les engagements contractuels obligatoires sur le volet accompagnement et formation qualifiante.
      Il ne peut pas vous être donné tort d’avoir rempli avec succès durant le cadre de vos fonctions AVS vos engagements professionnels et reconnus par une fiche d’évaluation de travail établie par votre employeur.
      A l’instar de ces collègues d’autres collèges ou lycées, Votre employeur collège aurait certainement à s’interroger sur son attitude systématique depuis 2007 à ne pas informer une personne recruté pour un poste AVS, avant tout signature d’un contrat de travail CUI-CAE, sa volonté de ne pas respecter ses engagements contractuels obligatoire en matière d’accompagnement et d’action de formation qualifiante.

      Nous donnerons tort aux décideurs élus, gouvernementaux, institutionnels de Pôle emploi, du conseil général, des services éducation nationale….de faire peu de cas des sentiments de désespoir, colère, d’amertume de salariés AVS et EVS en contrat CUI-CAE qui se voient ainsi, encore et toujours, balottés entre des lois, des circulaires, des décrets, des arrêtés,des décisions, des attitudes où "l’Humain" n’a jamais eu sa place.

  32. Julien dit :

    Bonjour mon contrat s’est terminé le 30 novembre 2013 j’ai passé 2 ans dans lycée en contrat cui cae aurais je droit au chômage? Merci de votre réponse

  33. shine dit :

    Bonsoir,
    Je suis "AVS" en CUI 20h/semaine pour 2013-2014, j’ai été recrutée par le proviseur de l’établissement pour accompagner une élèves handicapée. jusque là rien de particulier.
    Mais voilà, j’ai une CPE qui cherche à me faire "craquer" pour que je démissionne…
    Car il est question que lorsque l’élève n’est pas là, je dépendrai de la vie scolaire.
    Elle me demande aussi de faire un emploi du temps décousu en administratif de vie scolaire, 1h par-ci, 2h de pause, 2h par là, 1h de pause, etc… répartie sur toute la semaine quand l’élève sera en stage ou en sortie pédagogique…
    Donc mes questions :
    – a t’elle le droit de me faire un emploi du temps décousu pour de l’administratif ?
    – dois je dépendre de la CPE ?
    – lors des sorties pédagogique, ne dois je pas suivre l’élève ?
    Merci pour vos réponses

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "a t’elle le droit de me faire un emploi du temps décousu pour de l’administratif ?"
      NON. La loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi impose Les horaires de travail ne peuvent être organisés à la seule convenance de l’employeur Le principe réaffirmé par cette loi est celui de permettre au salarié d’avoir des horaires compatibles avec un second emploi s’il le souhaite, que le temps de travail soit légal.
      Ainsi, il s’impose à l’employeur
      L’obligation d’un écrit
      l’absence d’écrit est sanctionnée : le contrat de travail à temps partiel non écrit est présumé conclu pour un temps plein,sauf à l’employeur d’apporter la preuve de la possibilité pour le salarié d’avoir un second emploi (il doit donc prouver non seulement la durée exacte du travail convenu mais également sa répartition sur les jours de la semaine ou les semaines du mois) . L’employeur ne peut pas se prévaloir de l’existence d’un contrat à temps partiel si le contrat de travail ne mentionne pas expressément :
      1. la durée exacte du travail : (Articles L3123-14 -1°du code du travail)
      2. la répartition exacte de cette durée du travail au choix de l’employeur entre les jours de la semaine ou les semaines du mois (Articles L3123-14 -1°du code du travail)
      les horaires de travail des salariés à temps partiel ne peuvent comporter au cours d’une même journée plus d’une interruption d’activité.Cette interruption ne peut être supérieure à deux heures

      En réponse à votre interrogation, "dois je dépendre de la CPE ?"
      Votre employeur, chef d’établissement scolaire dispose de l’autorité hiérarchique et peut légalement désigner la CPE comme autorité fonctionnelle. Ceci n’implique pas que la CPE a lattitude pour vous établir des plannings horaires hebdomadaires "décousus" en toute illégalité. Nous vous invitons à contacter une organisation syndicale pour un soutien et une aide dans une démarche à entreprendre auprès de votre employeur pour un rétablissement de vos droits à disposer d’un planning horaire de travail conforme au code du travail.

      En réponse à votre interrogation, "lors des sorties pédagogique, ne dois je pas suivre l’élève ?"
      Pas nécessairement. Sauf si elle participe de dispositions de la notification MDPH,L’accompagnement par UN AVS d’un élève handicapé en sortie scolaire relève des nécessités "pédagogiques" ou non définies par vos collègues enseignants.

  34. SAHNER dit :

    Bonjour,

    J’ai 56 ans et suis AVS contrat décret 2003-484 du 6 juin recruté par l’IA mais contrat qui passe par un lycée professionnel et signé par le proviseur. J’ai exercé pendant 3 ans en tant qu’AED dans une école primaire ( de 2008 à 2011). Ces contrats étant supprimés, on m’ a reconduit ce même contrat pour 3 ans en tant qu’AVS. Je termine mon contrat en aout 2014. On me dit que je n’ai pas droit à un CDI !
    J’aimerai poursuivre mon expérience d’AVS et rester dans le circuit, mais comment faire?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, " Je termine mon contrat en aout 2014. On me dit que je n’ai pas droit à un CDI !"
      Sauf erreur de notre part, nous comprenons à vous lire que, indépendamment de vos affectations vous êtes depuis AVS en contrat AED depuis 2008 et se terminant fin août 2014. Pour notre part, vous rentrez dans la catégorie de personnel AVS disposant d’un contratAED et susceptible de se voir proposer à terme de 6 années d’engagement un CDI. référence texte ICI.

    • mimosa dit :

      SAHNER

      Merci pour votre réponse très positive. J’aimerais moi aussi en être aussi sûre mais je
      n ‘ai exercé que 3 ans en tant q’AVS et les 3 ans auparavant j’étais AED dans une école primaire ! Pour l’instant je n’ai as de retour de l’IA ! Dois -je envoyer un courrier ? Je vous remercie infiniment pour votre disponibilité et vos conseils !
      Je ne me vois pas à pôle emploi en train de chercher un travail car ma fonction actuelle me correspond en tous points et répond à mes aspirations. Merci pour votre écoute !

  35. belbecir dit :

    bonjour
    je suis ASEH (24h ) dans un collège et j’ai été absente du 16/12 au 20/12/2013 et sur ma fiche de paie je voie que l’on m’as enlevé 136 euros pour ces 5 jours d’absences justifiées.Est ce normal???

    Quel avenir pour les ASEH? je pense aucun …Je fini le mois qui arrive mon 18éme mois ..ill me reste plus que 6 mois (si on me renouvelle) de contrat.

    MERCI D AVANCE!!!

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Pouvez-vous nous préciser la nature de votre absence entre le 16/12 et le 20/12 ?

      • belbecir dit :

        bonjour,
        oui bien sur c’est un arrêt maladie établi par mon médecin et déposée le jour même à l’ établissement (syndrome dépressif + angine , noté sur l’arrêt maladie).Un arrêt maladie comme j’ai pu le faire une seule fois l’année précédente(et pour le même nombre de jours , et pour laquelle on m’avait fait un retrait de 50 Euros, d’où mon incompréhension .

        Merci de votre réponse!

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          S’agissant votre arrêt maladie, à la place de votre rémunération habituelle, vous percevez en fait les indemnités compensatrices de la sécurité sociale qu’à partir du 4 ème jour de maladie, soit 50 % de votre salaire de base sur 2 jours. Votre employeur lui a retenu 5 jours de salaires de base, soit environ 136 euros brut correspondant à vos 5 jours d’absence pour arrêt maladie.
          Nous ne comprenons pas que lors de votre précédent arrêt maladie de même durée, votre employeur n’a retenu que 50 euros sur votre rémunération habituelle.

      • fifi dit :

        bonsoir,
        je suis ASEH dans un collège et une collègue me dit que j ‘ai reçu un courrier qui dit que je dois être présente lors des portes ouvertes du collège, un jour ou je ne travail pas .Est ce obligatoire?
        L’année précédente dans ce même établissement on ne m’as pas adressé ce courrier. Je n’étais donc pas venue.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, "j ‘ai reçu un courrier qui dit que je dois être présente lors des portes ouvertes du collège, un jour ou je ne travail pas .Est ce obligatoire?"
          Non. Vous n’êtes pas concernée par cette journée porte ouverte mais recevoir un courrier de ce type signifie que vous êtes considérée comme un membre à part entière de l’équipe éducative de l’établissement.

  36. peroux dit :

    bonjour,

    je viens vous exposer mon problème… j ‘ai commencer mon CUI le 1er decembre 2013 en tant qu’agent administratif le 8 janvier j ‘apl mon referent pour lui demander la suspension de mon contrat pour 1 mois car je fais une période d’essai dans ma ville a la mairie a temps plein cela faisait 7 ans que je postulais sans réponse … j’ai son accord elle me dit vous nous prevenez juste le 7 fevrier si vous continuez votre trvail a tempms plein ou si vous revenez … aujourd’hui la Mairie ne peux pas me proposer de cdd de plus 6mois car ils n’ont pas de vacances de postes pour le moment mais il me propose des remplacements ponctuels maladie accident travail….
    j’ai vraiment envie d’accepter car pour moi c’est un tournant dans ma vie sauf que j’ai appris que je n’aurai jamais du accepter cette période d’essai sans etre sur d’un contrat de 6 mois …

    j’ai vraiment envie de partir de CUI pour faire ses remplacements comment faire puis je donner un préavis ? de meme j ‘ai encore 19 mois a toucher le chomage si je démissionne comment cela se passera t’il pour mes indemnités car j’ai declarer pour le mois de janvier que je travaillais a temps plein donc je pense que j’ai été radié faut que je refasse une inscription je suis perdue et je regrette d’avoir accepter se CUI qui va semer la pagaille

    merci de votre aide

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation relative à votre suspension de contrat CUI-CAE
      Il ne pourra pas être reproché d’être de mauvaise foi dans vos démarches professionnelles en vue d’une insertion vers un emploi durable. Vous signalez votre méconnaissance que la suspension de contrat CUI sur période d’essai était conditionnée par une proposition de CDD au minimum de 6 mois. Votre référente Pôle emploi ayant donné son accord pour cette suspension de contrat CUI-CAE n’aurait pas du méconnaitre cet aspect inscrit dans le code du travail.
      En réponse à votre interrogation, " j’ai vraiment envie de partir de CUI pour faire ses remplacements comment faire puis je donner un préavis ? de meme j ‘ai encore 19 mois a toucher le chomage si je démissionne comment cela se passera t’il pour mes indemnités ? "
      Au sein de l’équipe UNEAVS, nous sommes très partagés sur la démarche à suivre. A notre sens, pour l’aide à la décision en faveur d’une solution ou une autre, nous estimerons assez opportun de faire part de votre dilemme auprès de votre référent Pôle emploi et de votre employeur. La clé d’un démission négociée à l’amiable, avec l’accord de la référente pôle emploi considérant cette démission comme légitime pour preserver vos droits aux assedics, se retrouverait là.

  37. Jérôme dit :

    Bonjour,
    J’ai 28 ans et je suis EVS en CUI-CAE depuis le 01/09/2011 et mon contrat se termine le 30/06/2014. Il me semble que pour les personnes de moins de 50 ans, ce type de contrat ne peut dépasser 24 mois. Pensez-vous que je puisse demander la requalification de ce contrat en CDI?
    Jérôme

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Pensez-vous que je puisse demander la requalification de ce contrat en CDI ?"
      La seule possibilité de requalification en CDI de votre contrat peut venir d’une décision de juges de tribunal des prudhommes suite à votre saisie. Pour constituer votre dossier de saisie au tribunal des prudhommes,nous suggérons de contacter un conseiller juridique d’une organisation syndicale le plus proche de votre lieu de résidence qui apportera aide et soutien en pertinence de votre dossier. L’absence d’accompagnement et de formation obligatoire par votre employeur durant la durée de votre contrat CUI-CAE reste un des éléments clé conduisant les juges à requalifier un CUI-CAE en CDI. Rappel: En cas de condamnation, votre employeur ne pourra vous maintenir en poste EVS sous contrat CDI mais sera tenu de verser des indemnités compensatrice pour préjudices subis.

  38. Sabrina dit :

    Bonjour,
    Depuis plus d’un mois j’ai été convoqué avec la directrice d’une école primaire pour un poste d’EVS/ aide administrative auprès de la directrice d’école pour une durée d’un an en CUI CAE. Ayant rempli la fiche qui était destiné à une autre école qui elle s’occupe de faire les contrats et de les signer, je n’ai toujours pas été appelé. Sachant qu’entre temps il y a eu les vacances de noël j’aurai du commencer pour la rentrée le 06.01.14. J’essaye d’appeler l’école qui s’en occupe RIEN pas de réponse, j’en ai parlé avec la directrice pareil on attend toujours. Est-ce normal, que puis-je faire s’il vous plait? On m’avait dit que sa mettait du temps mais la sa commence à devenir long. Merci de votre aide. Bonne journée à toute et à tous.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation," Est-ce normal ? " et suivante "que puis-je faire s’il vous plait?"
      Normal ? Oui et non. Les délais de traitement entre la décision de recrutement et la prise réelle de fonction d’EVS en passant par la signature du contrat de travail sont de l’ordre moyen de 1 mois et demi. Ces délais s’allongent quand des imprévus administratifs apparaissent (2 imprévus majeurs récurrents: Suite à un renvoi de document par Pôle emploi,erreur de traitement administratif par le futur employeur (les cases à remplir ne sont pas les bonnes) et retard consécutifs aux fonds financiers destinés à financer votre poste EVS non parvenus à votre employeur).
      Il faut être patient et attendre. Rien ne vous interdit toutefois de prendre contact régulièrement avec votre réfrent Pôle emploi pour connaitre l’état de votre dossier.

  39. VALERIE dit :

    Bonjour,

    Après avoir lu l’ensemble de ces commentaires /questions posées ici sur le forum , je souhaite vous poser 4 questions
    Je devrais normalement être convoquée Mardi prochain pour la signature de CAE CUI pour une durée d’une année (alors que ma mission devrait commencer dès le 6 Janvier 2014 en Région parisienne)
    Je suis reconnue travailleur handicapé

    1) Existe t’il un projet de titularisation au bout d’une année quand on est détentrice d’une Licence SHS parcours psychologie du travail et qu’on a une expérience de l’accompagnement des personnes en difficulté d’insertion?

    2)Faut-il faire la demande pour passer d’un contrat CAE CUI à celui d’EVS? Si oui quand et à qui?
    Je me souviens lors de l’entretien qu’on m’a évoqué d’une possibilité de renouveler le contrat mais sur la base d’EVS AVS.

    3) Est ce une garantie d’une sortie de précarité plus rapide?

    4) Peux t’on enchainer un nouveau contrat dans une academie en province à l’issue de ce contrat actuel et de ce fait garder l’ancienneté?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Existe t’il un projet de titularisation au bout d’une année quand on est détentrice d’une Licence SHS parcours psychologie du travail et qu’on a une expérience de l’accompagnement des personnes en difficulté d’insertion?"
      Non. Il n’existe pas de projet de titularisation (ni de cédéisation) pour un personnel AVS sous contrat CUI-CAE en poste à ce jour.

      En réponse à votre interrogation, " faut-il faire la demande pour passer d’un contrat CAE CUI à celui d’EVS? Si oui quand et à qui?"
      Pour lever les confusions:
      -Le CAE-CUI est un contrat de travail (CDD) relevant du droit privé (code du travail). C’est une des formes de contrat de travail que l’éducation nationale dispose pour pouvoir recruter du personnel non titulaire.
      -AVS (auxiliaire de vie scolaire) est une mission d’un personnel non titulaire disposant dun contrat de travail type CAE-CUI, soit d’un contrat de travail type "assistant éducation". Petite histoire: jusqu’en 2006, les missions AVS étaient uniquement confiées à du personnel sous contrat assistant éducation (droit public). Dans ce personnel sous contrat assistant éducation, l’usage s’est vite imposée d’appeler AVS ceux qui accompagnaient les élèves handicapées pour les distinguer de leurs collègues surveilllants d’élèves. Après 2006, est apparu du personnel sous contrat CUI-CAE exerçant des missions AVS comme leur collègue sous assistant éducation AVS.
      -EVS (employe de vie scolaire) est réservé à un personnel non titulaire disposant d’un contrat de travail type CAE-CUI.leur mission est l’assistance administrative à la direction d’école. A l’inverse des contrat assistants éducation AVS, la nature juridique (droit privé) du contrat CUI-CAE permet ainsi à l’employeur d’affecter un personnel disposant de ce contrat pour des affectations en poste sur des missions mixtes (AVS/EVS).

      En réponse à votre interrogation, "Est ce une garantie d’une sortie de précarité plus rapide ?"
      Accepter un contrat CUI-CAE et quelque soit la nature de sa mission (AVS, EVS ou mixte) doit être considéré comme un tremplin "provisoire" pour construire, consolider, parfaire son projet de vie professionnelle. En cela, vous disposez d’atout certain (licence SHS, expérience professionnelle du monde de l’insertion) pour les mettre en valeur durant votre période de travail sous contrat CAE-CUI, parfaire votre parcours de formation (master ?), envisager de passer des concours internes, voir de postuler sur des postes de contractuels (greta, par exemple…) N’attendez surtout pas la fin de votre contrat CAE-CUI pour construire ce projet de vie professionnelle. Soyez audacieuse pour "sortir" de la précarité car nous resterons honnête avec vous, être salarié en contrat CUI-CAE, nous le savons d’expérience, c’est toujours rester en situation précaire.

      En réponse à votre interrogation, "Peux t’on enchainer un nouveau contrat dans une academie en province à l’issue de ce contrat actuel et de ce fait garder l’ancienneté ?"
      Pourquoi ne pas commencer de réfléchir d’abord à la première proposition d’emploi sous ce type de contrat avant de songer à une aléatoire qui n’existera peut être pas dans une autre académie ? Notre propos vise ainsi à vous faire comprendre qu’en matière de proposition d’emploi sous contrat CUI-CAE dans l’éducation nationale , nous ne sommes jamais certain de la forme, des conditions de ses applications à chaque rentrée scolaire et dans chaque académie.

  40. Corinne dit :

    Bonjour, étant actuellement EVS en CAE depuis novembre 2012, mon contrat prendra fin à la fin de l’année 2014. Je ne suis titulaire que du BEP carrière sanitaire et social. Or pour être reconnue AVS, il faut être titulaire du Bac (ou équivalent) ou avoir 6ans d’expérience auprès d’enfants en situation d’handicap. Ayant 45ans, je ne me vois pas passer le bac. Existe t-il des formations AVS ou autres solutions qui me permettraient de prolonger ce travail afin de continuer dans ce domaine ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Existe t-il des formations AVS ou autres solutions qui me permettraient de prolonger ce travail afin de continuer dans ce domaine ?"
      Un prélalable: Nous supposons que vous exercez une mission AVS sous contrat CUI-CAE.
      une précision: Il est exact que pour être AVS sous contrat assistant éducation, être titulaire du BAC (ou équivalent) constitue un des critères de recrutement. Un second critère rentre en ligne de compte si vous n’êtes pas titualaire du BAC: disposer de 3 années avérées d’expériences professionnelles auprès d’enfants en situation de handicap. Dans ces 3 années d’expériences professionnelles, sont comptabiisées les périodes professionnelles accomplies dans des services médico-sociaux ou assimilés.
      Votre question sur les possibilités de formation ou autres solutions offertes pour "pérenniser" votre emploi est la question récurrente que l’UNEAVS tente d’obtenir depuis….2006. Jusqu’à ce jour, nous ne nous accommodons pas des réponses obtenues des décideurs "politiques", "institutionnels". Donc, l’UNEAVS persiste à la poser sans discontinuité depuis 2006.

    • abeille dit :

      Bonsoir Corinne
      Passer son BAC à 45 ans n’a rien d’impossible, j’ai fait une validation d’expérience à l’AFPA pour obtenir un équivalent BAC, j’avais 52 ans, j’ai réussi. Je ne connais pas ton cursus professionnel, mais il faut essayer. Bon courage et bonne année.

  41. Michèle dit :

    Bonjour,
    j’aurai 54 ans fin juin 2014, je suis sous contrat cui aide au directeur depuis avril 2012 et mon contrat se termine fin mars 2014, je ne touche aucune allocation, ce peut-il que mon contrat soit renouvellé, car on m’a dit qu’il fallait toucher le rsa ou être reconnu handicapé pour pouvoir être prolongé,
    en vous remerciant.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "ce peut-il que mon contrat soit renouvellé, car on m’a dit qu’il fallait toucher le rsa ou être reconnu handicapé pour pouvoir être prolongé ?"
      Du fait de votre âge, vous rentrez dans une catégorie de personnel en contrat CUI-CAE dont la possibilité d’une prolongation de contrat peut atteindre la limite de 60 mois. La volonté de reconduire votre contrat EVS en mars 2014 appartient à votre employeur, la décision de reconduction sera de la responsablité de votre référent Pôle emploi. Maintenant, il serait plus exact de souligner que Pôle emploi applique des règles de "priorité" (être au RSA, reconnu Travailleur handicapé,…) pour accepter une reconduction de contrat CUI-CAE (le volume des contrats CUI-CAE n’est pas extensible selon les désirata des employeur). Il faut aussi avoir en tête qu’il s’agit de "convaincre" votre référent Pôle emploi de tout l’intérêt professionnel que cela représente pour vous de conserver votre poste EVS (formation en cours, projet de concours, consolidation d’un projet professionnel…..). Vous l’avez compris: il ne vous sera pas offert sur un plateau une reconduction de votre contrat CUI-CAE, il faut "aller" le chercher auprès de votre employeur et de votre référent "pôle emploi", s’appuyer sur des partenaires (équipe éducative de votre établissement, par exemple) pour soutenir votre démarche en maintien sur poste.

  42. mamy85 dit :

    je suis en poste d’avs depuis le 1er mai 2012, mon contrat prendra fin le 30 avril 2014 après 2 ans de bon et loyaux services, j’ai plus de 50 ans et ne prétend à aucune allocation, je souhaiterais savoir si il y a une possibilité de prolonger mon contrat.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "je souhaiterais savoir si il y a une possibilité de prolonger mon contrat."
      Du fait de votre âge (plus de 50 ans), vous faites parti de la catégorie de personnes éligible à une reconduction de votre contrat CAE-CUI à hauteur maximale de 60 mois. nous vous invitons à contacter votre référent Pôle emploi pour une étude de votre situation (leur accord pour une reconduction de contrat sera indispensable). Par aillleurs, vous avez également à formuler auprès de votre employeur une demande de reconduction de votre poste AVS sous contrat CAE-CUI.

      • mamy85 dit :

        merci pour votre réponse, je vais dés lundi prendre rendez-vous avec ma conseillère pôle emploi.

    • SOULARD dit :

      Pour compléter la réponse …. J’étais dans le même cas que vous, le renouvellement m’a été refusé car j’ai eu 50 ans au cours des 2 années. Le collège employeur et Pôle Emploi prennent comme référence le DEBUT du contrat CUI-CAE. J’espère que cela marchera pour vous !
      Fabienne (33)

      • mamy85 dit :

        merci pour vos encouragements, j’avais déjà 51 ans à la signature de mon contrat, j’ai donc un peu espoir !!

  43. C.marjo dit :

    Bonjour et tout d’abord joyeuse fêtes de fin d’année à tous ! Voilas je suis en contrat cui depuis le 15novembre dans deux écoles 20h ce qui fait 10h dans chacune des écoles ! Dans l’une tous ce passe bien mais dans l’autre aucune fonction désigné, on me demande pas grand chose bref je me demande a quoi je sert, si ce n’est que tailler des crayon de couleur ( waouuh mais c’est génial ! ) on m’a même demander pourquoi j’était là le premier jour ! . Je me demmande aussi si quelqu’un se soucit de nous ou pas de savoir si tout se passe bien?? Non enfaite il en on rien a faire comme celui qui s’occupe de mon dossier a l’inspection académique dont j’ai un mauvais souvenir et qui ma semblé pas très réceptif ! Bref sinon j’ai deux questions : est ce que je peut demmander a quittez la 1ere école pour rester dans celle ou j’ai du "vrai travail" en gros travailler 20h dans une école?. Ensuite j’ai reçu mon bulletin de paye la semaine dernière disant que je serais payée le 27 du mois hors je n’ai toujour rien, est ce normal ? On va dire que je l’atend un peu surtout en fin d’année ! Voilà j’espere avoir été claire, en attente de vos réponse! Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "est ce que je peut demmander a quittez la 1ere école pour rester dans celle ou j’ai du "vrai travail" en gros travailler 20h dans une école?"
      Il est toujours possible d’effectuer auprès de votre employeur (celui qui est inscrit dans votre contrat de travail) une demande de maintien en poste unique sur l’établissement scolaire en considération d’un volume horaire imparti de travail effectif insuffisant au regard de la charge d’activité volue ou exigée par vos collègues enseignants de cet établissement scolaire.
      Toutefois, cette demande doit participer d’une démarche professionnelle et non de considération toute personnelle. Vous avez, en effet, à démontrer sa pertinence, son intérêt, sa justification professionnelle sur la base de constats établis en coopération partagée avec vos collègues enseignants des 2 établissements scolaires où vous êtes affectés.
      Auprès de la direction d’école, vous avez le droit d’exprimer ouvertement votre insatisfaction professionnelle face à des tâches confiées sans qu’elles ne soient accompagnées par une explication de leur finalité ou pédagogique ou éducative. Ceci implique que vous avez à "négocier" avec la direction d’école, votre temps de présence, la nature de vos tâches au sein de l’établissement scolaire en acceptant de dévoiler clairement l’ensemble de vos actuels savoirs faire et compétences professionnelles et vos attentes professionnelles à venir. A mieux vous connaitre, vos collègues enseignants seront plus à même de se dévoiler eux-mêmes et d’accepter de coopérer avec vous dans le respect des rôles réciproques.

      En réponse à votre interrogation, " j’ai reçu mon bulletin de paye la semaine dernière disant que je serais payée le 27 du mois hors je n’ai toujour rien, est ce normal ?"
      Nous avons apporté précédemment une réponse à cette interrogation. Souhaitons que cela a été résolue favorablement pour vous.

  44. oumer dit :

    Bonjour,
    J’ai été AVS en CUI durant 2 ans mon contrat s’est terminé le 30 novembre 2013 et j’ai été contrainte de retourner m’inscrire au pole emploi. A ce jour personne n’a pu me répondre quant à mes interrogations. En effet je souhaitais savoir si je pouvais poursuivre ma mission d’aide envers les enfants ayant un handicap soit par une formation complémentaire ou autre afin de pouvoir prétendre à un vrai contrat de travail et non plus un contrat précaire. Or je ne trouve aucune aide même de la part de pole emploi. Aussi si vous pouviez me conseiller je suis prenante car je ne vous cache pas que je suis inquiète quant à mon avenir professionnel. Merci

    Nadia

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "savoir si je pouvais poursuivre ma mission d’aide envers les enfants ayant un handicap soit par une formation complémentaire ou autre afin de pouvoir prétendre à un vrai contrat de travail et non plus un contrat précaire ?"
      Nous pouvons admettre l’impuissance de Pôle emploi à vous face à votre interrogation actuelle. Elle se devait avoir une réponse de la part de votre ex-employeur éducation nationale dès le début de la période de votre engagement de 2 ans comme AVS en contrat CUI-CAE.Le fait que vous soyez "sortie" de l’éducation nationale sans cette réponse nous laisse supposer de très grave défaillance de la part de votre employeur, contraire à ses obligations initiales durant la durée de votre contrat CAE-CUI: un accompagnement et de formation vers une insertion durable. Ce manquement grave à ses devoirs de l’employeur peuvent faire l’objet d’une saisie juridique auprès d’un conseil prud’homme.
      En ce sens, nous vous invitons à contacter une organisation syndicale locale de votre choix susceptible de vous aider à constituer un dossier prudhomme contre votre ancien employeur EPLE.

  45. VALERIE dit :

    PS : je viens tout juste de vous laisser un message.
    Pour etre plus précise, le contrat demarrerait le 6 Janvier 2014. Il s agit donc de signer un contrat avant et de recupérer une attestation ( je viens d obtenir ce message par telephonne)
    Ma question est de savoir si je peux dans le cas où j aurais une réponse definitive de l autre poste de conseiller ( cdd d un an) , d’annoncer sans risque de pénalité mon refus a de l’offre AVS vant le 1er jour de travail

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "savoir si je peux dans le cas où j aurais une réponse definitive de l autre poste de conseiller ( cdd d un an) , d’annoncer sans risque de pénalité mon refus a de l’offre AVS vant le 1er jour de travail ?"
      Préalable à connaitre:La période d’essai est un temps durant lequel l’employeur et le salarié peuvent se séparer librement sans préavis ni indemnité.La période d’essai doit permettre "à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamment au regard de son expérience, et au salarié d’apprécier si les fonctions occupées lui conviennent. L’employeur comme l’employé doivent respecter un délai lorsqu’ils mettent fin à la période d’essai. Pour le salarié, ce délai est de 48 heures ou de 24 heures si sa présence dans l’entreprise est inférieure à 8 jours. L’employeur dispose d’un délai de 24 heures à un mois, en fonction du temps de présence du salarié.
      Mise en pratique
      Nous supposons que l’offre de 1er poste AVS est sous forme de contrat CUI-CAE. La nature du CDD (classique ou CUI-CAE) pour le second poste n’a pas d’importance.
      vous avez 2 solutions possibles
      1ère solution:
      Pour le premier poste AVS, vous avez la possibilité d’accepter la proposition de poste en signant convention, puis contrat de travail (CUI-CAE)
      Si ce dernier contrat est d’une durée inférieure à 6 mois, la période d’essai sera de 15 jours. Si la durée du contrat de travail (CUI-CAE) est supérieure à 6 mois, la période d’essai est de 1 mois.
      Durant cette période d’essai, vous avez donc toute possibilité de mettre fin à vos fonctions d’AVS. le contrat de travail (CUI-CAE) devenant caduque, rien ne vous empêche d’accepter une autre proposition d’emploi d’un autre employeur.

      2ème solution
      Pour le premier poste AVS, vous avez la possibilité d’accepter la proposition de poste en signant convention, puis contrat de travail (CUI-CAE). A confirmation de la 2 ème proposition d’embauche pour un poste chez un autre employeur se traduisant par un CDD de 1 an minimal, vous pouvez demander la suspension de votre contrat CUI-CAE (AVS) aux termes de l’article L. 5134-29 du code du travail. Ce dernier stipule que
      Le CUI, sous sa forme CUI-CIE ou CUI-CAE, peut être suspendu, à la demande du salarié, afin de lui permettre ….d’accomplir une période d’essai afférente à une offre d’emploi visant une embauche en contrat de travail à durée indéterminée ou à durée déterminée au moins égale à 6 mois. En cas d’embauche de cette période d’essai, le contrat est rompu sans préavis.".
      Si pour une raison quelconque, la période d’essai ne se révèle pas probante pour le CDD de 1 an, vous conservez la possibilté de "reprendre" votre poste AVS sous contrat CUI-CAE.
      Attention: une demande de suspension de votre part en période d’essai CUI-CAE ne sera pas forcément du goût de votre employeur. Il peut mettre fin immédiatement à votre contrat CUI-CAE en période d’essai mais après la période d’essai, il ne peut s’opposer à une demande de suspension de contrat CUI-CAE, établie conformémement à l’article L. 5134-29 du code du travail.

      A vous de jouer, maintenant.

      • VALERIE dit :

        Bonjour , je tiens à vous remercier chaleureusement de ces précisions qui mettent fin à mes
        preoccupations…J avais effectivement oublié qu ‘il existe cette opportunité de rupture de contrat pendant la période d’essai…Merci pour votre implication pour répondre aux questions des différents internautes…Bonne journée!

  46. Catherine dit :

    Bonjour,
    J’ai été recrutée comme AVS (contrat CUI-CAE car je venais d’avoir 50 ans) le 28 janvier 2013 et mon contrat a été renouvelé pour l’année scolaire 2013-2014, soit jusqu’au 4 juillet 2014. Comme cela fait moins de deux ans, puis-je espérer sinon renouveler mon contrat pendant une année scolaire supplémentaire, au moins avoir un contrat qui se terminera le 27 janvier, soit 24 mois ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "puis-je espérer sinon renouveler mon contrat pendant une année scolaire supplémentaire, au moins avoir un contrat qui se terminera le 27 janvier, soit 24 mois ?"
      Sur le principe: du fait de votre âge (+ de 50 ans )), vous rentrez dans la catégorie de personnel en contrat CUI-CAE dont la durée maximale peut être portée à 60 mois. Il peut être envisagé que votre contrat CAE-CUI soit prolongé à compter du 5 juillet 2014 jusqu’au 4 juillet 2015 pour couvrir l’ensemble de l’année scolaire 2014-2015.

      Sur la pratique: les conditions de mise en application de reconduction CAE-CUI dépendent de textes réglementaires (circulaires) émanant chaque année du ministère du travail et portés à la connaissance de l’éducation nationale vers mi-juin. Ainsi, fidèle à ses règles de prudence, l’UNEAVS ne peut vous confirmer à cette date d’aujourd’hui que votre reconduction de contrat CAE-CUI est acquise pour une année scolaire supplémentaire, soit 2014-2015.

  47. Setif dit :

    Bonsoir je suis avs à 86% quel est mon salaire avec trois enfants merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votreinterroagation, "je suis avs à 86% quel est mon salaire avec trois enfants ?"
      nous supposons que vous êtes sous contrat assistant éducation
      calcul de votre rémunération
      Salaire brut = indice brut majoré X valeur du point d’indice X Q
      Indice majoré : 309
      Valeur du point au 01/01/2013 : 4, 6303
      Q = quotité de travail attribuée (86%)

      Application de la formule
      Salaire brut = 309 X 4,6303 X 86% = 1230, 45euros
      + 181,56 € ( supplément familial de traitement pour 3 enfants)
      Soi une rémunération de 1312,00 brut ou 1050 euros net environ (Non pris en compte le remboursement éventuellement à 50% de vos frais transport en commun)

  48. julie dit :

    Bonjour, j’ai été embauché entant qu’ AVS en octobre 2012 , avec beaucoup de difficultés mon contrat a été renouvelé en septembre 2013 pour une durée de 12 mois. Je voulais savoir si une formation spécifique pour AVS avait était mis en place ainsi que des contrats à durées indéterminées pour l ‘année prochaine. Pensez -vous que si cela n ‘est pas le cas il y aurait une possibilité d’être renouvelé en septembre 2014??
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "une formation spécifique pour AVS avait était mis en place ?" et suivante" des contrats à durées indéterminées pour l ‘année prochaine ?
      Nous supposons que vous diposez d’un contrat CAE-CUI. Les formations spécifiques AVS sont mises en place par les services IA ASH de votre département et vous spont accessibles. En principe, le volume horaire globale des ces formations sont de 60 heures sur l’année. En pratique, ce volume horaire oscille entre 24 et 48h/an. Pour prendre connaissance de ces formations et s’y inscrire, il faut généralement aller sur le site académique de votre département, puis pointer sur le service IA ASH.
      S’agissant les contrats à durée indéterminée pour les AVS pour la rentrée 2014-2015, sa mise en apllication concerne vos collègues AVS sous contrat Assistant éducation ayant cumulé 6 ans d’expérience en poste. Au titre de salarié AVS sous contrat CUI-CAE, vous ne serez pas concernés par ce dispostif dse cédéisation.

      En réponse à votre interrogation, "Pensez -vous que si cela n ‘est pas le cas il y aurait une possibilité d’être renouvelé en septembre 2014??"
      Il n’est pas possible de répondre à cette question. Les conditions de reconduction des contrats ne seront connus qu’à compter de juin 2014.

  49. RICOU 16 dit :

    Département 16. J’ai signé un contrat CUI-CAE, en tant que EVS-ASEH le 1 octobre 2013 pour 1 an. L’enfant a qui j’apporte un soutien, bénéficie d’un temps d’aide de 12h par semaine et le reste du temps je dois rester à la disposition de la classe.On me demande de travailler 24h alors que je suis payée 20h. Dans la même école une personne AVS, suit un enfant autiste tout au long de la journée avec un contrat de 24h de travail payé 27h en contrat pour 6 ans.
    J’ai du mal à comprendre une telle différence de traitement pour un travail similaire. Quelle est donc la différence entre une AVS et une EVS-ASEH ? à part une plus grande précarité. Doit-on accepter cette différence ? Que faire ?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Quelle est donc la différence entre une AVS et une EVS-ASEH ?"
      le tableau téléchargeable ICI vous permettra de vous rendre compte par vous même d’une différence de traitement imposée qui n’a pas de fondement logique, si ce n’est une volonté systématique d’établir consciemment une discrimination sociale, professionnelle basée sur la nature du contrat du salarié.

      En réponse à votre interrogation, "Doit-on accepter cette différence ?" et suivante "Que faire ?"
      depuis 2006, l’UNEAVS (et ce site en retrace fidlèment son cheminement) n’a jamais estimé acceptable que pour une même mission similaire, il soit établi une distinction de traitement professionnelle entre salarié AVS disposant d’un contrat droit public (assistant éducation) et salarié AVS disposant d’un contrat de droit privé (CUI-CAE). Un point de vue qu’entre 2006 et 2012, seul un petit groupe de partenaire syndical, élus, associatifs, autres (citoyens experts) en lien avec l’accompagnement scolaire des enfants handicapés partageait avec l’UNEAVS. Parmi les partenaires de la première heure, partageant notre volonté de promouvoir des valeurs saines de justice sociale et de solidarité, François Hollande et Jean Marc Ayrault n’ont jamais faibli dans leur soutien sans faille à l’UNEAVS
      Durant cette période de l’ére Sarkozy-UMP, la liste des luttes incessantes contre la discrimination sociales, professionnelles exercée tout particulièrement envers les salariés AVS/EVS-ASEH en contrat CUI-CAE est longue. Nous demeurons pas étonné que cette lutte continue, malgré nos participations aux travaux sur la concertation de l’école (juin-septembre 2012) ou sur la professionnalisation des AVS ayant débouché sur le rapport Komitès (octobre 2012-2013). Il reste en place des acteurs institutionnels/associatifs/élus/autres pour qui la démocratie représentative n’est valable que si elle ne modifie en aucun cas leur position, leurs attitudes, leurs comportements établis.
      Pour anedocte véridique: Lors d’une assemblée réunissant des acteurs institutionnels/associatifs en lien avec le monde du handicap, un des représentants attitrés de l’UNEAVS ayant participé aux travaux sur la professionnalisation des AVS (octobre 2012-Février 2013) s’est vu doctement expliqué par un intervenant, présenté comme expert de la question de l’accompagnement des élèves handicapés, les dits travaux sur la professionnalisation des AVS et sa contribution au rapport Komitès. Il ne faut pas manquer d’air quand l’Uneavs constate que cedit-expert était connu pour sa farouche opposition aux salariés AVS-EVS aseh en contrat CUI-CAE, n’a jamais été convié à ces travaux sur la professionnalisation et de contribution de sa part, il n’y a jamais eu de mention. Il ne faut pas manquer d’air non plus pour reprendre à soi aujourd’hui des propositions défendues par l’UNEAVS et ignorées avant mai 2012.

      • FAFA38 dit :

        Bonjour, j’ai un contrat d’aseh depuis ce septembre 2013. A l’article 4 il est écrit : "en contrepartie de l’accomplissement de ses fonctions, le salarié est rémunéré sur la base du smic horaire et pour une durée hebdomadaire de travail de 20 heures par semaine." Je m’occupe de 2 enfants et à 9 h chacun donc 18h en tout par semaine. Ma référente me dit de rester à l’école pendant 6h et aider les maîtresses ou les atsem ou faire de l’administratif. Est ce normal?
        Merci

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, "Est ce normal ?"
          Oui. Vous disposez d’un contrat CUI-CAE. Votre mission est ASEH (ou AVS).Si votre rémunération mensuelle reste fixe sur la base de 2Oh/hebdomadaire sur toute la durée de votre contrat (périodes scolaires et non scolaires incluses), en revanche,la modulation temps de travail prenant en compte périodes scolaires et périodes non scolaires reste possible. Un planning horaire hebdomadaire de 24h réparti sur 36 semaines reste correcte, dans le cas présent.
          De fait, Ssous ce type de contrat, vous pouvez être amenée à effectuer des missions secondaires (tâches administratives, aide à enseignant…) pour compléter la mission principale AVS dont la quotité globale hebdomadaire (18h) est inférieure à votre quotité horaire hebdomadaire de travail effectif (24h).

          Note: l’Uneavs n’approuve pas l’introduction de la modulation temps de travail dans les contrats CUI-CAE des salariés AVS/EVS. Elle estime en effet que son usage systématique par les employeurs de l’éducation nationale dénaturent l’esprit de ces contrats. Ces deniers doivent rester pour le salarié une mise en situation professionnelle assortie d’une offre de formation et d’accompagnement sur toute la durée de son engagement et non une variable d’ajustement des besoins de personnel d’un établissement employeur, saucissonnée au gré des périodes scolaires et non scolaires.

  50. Juliette dit :

    Bonjour, après avoir répondu à une annonce Pôle Emploi pour un poste "d’agent administratif", j’ai eu un entretien pour un poste d’EVS. Un peu surprise par l’intitulé du poste car ce n’est apparemment pas uniquement des tâches administratives. (mais comme je cherche du boulot depuis un moment…)
    On me propose donc un contrat de 12 mois en tant qu’EVS dans une école maternelle. (je dois aller le signer prochainement)

    Tout d’abord je vois souvent parler de contrats de 6 mois pour les EVS, et 12 pour les AVS. Est-ce normal d’avoir eu une proposition pour un contrat de 12 mois? (parce que je ne souhaite pas un contrat d’AVS)

    Ensuite j’ai vu à plusieurs endroits qu’il était question de "formation" et de "tuteur", mais la personne de l’inspection académique ne m’en a absolument pas parlé?!

    Sinon j’avoue avoir un peu peur d’avoir un poste qui, au final n’est pas du tout dans le domaine que je recherche. Donc concernant ces fameux contrats CAE, est-ce qu’on est en droit de ne pas vouloir renouveler le contrat si le poste ne convient pas du tout à notre projet professionnel?

    Merci d’avance et bonne journée.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Est-ce normal d’avoir eu une proposition pour un contrat de 12 mois?"
      Il est difficile de vous répondre car ne connaissant pas précisément le contenu du poste proposé et l’intitulé "agent administraif" ne veut rien dire. Un salarié sous contrat CUI-CAE dans l’éducation nationale, peut se retrouver avec une fonction principale (celle qui occupera le plus de temps de travail) et une fonction secondaire (celle qui comble le temps de travail). Ainsi, vous pouvez avoir une fonction principale AVS (accompagnement d’enfant handicapé) et une fonction secondaire (aide à la direction d’école, CDI, informatique..) ou vice-versa.
      Dans le cas présent, disposer d’un contrat EVS de 12 mois est normal. C’est devenu la règle ministrielle impérative fixée par une circulaire en Juin 2013. Avant cette date, et tout particulièrement, sous l’ère SarKosy/Chatel, les contrats AVS et EVS d’une durée de 6 mois étaient norme courante pour les employeurs. Nous avons répertorié aussi des contrats de 3 mois, de 8 mois, de 7 jours..le tout depuis 2006. C’était plutôt une anomalie maintes fois dénoncée par les salariés EVS et AVS sous contrat CUI-CAE et sur ce site depuis.

      En réponse à votre interrogation, "il était question de "formation" et de "tuteur", mais la personne de l’inspection académique ne m’en a absolument pas parlé?!"
      Il serait trop long de développer cette partie. Nous ferons bref. A un contrat de travail CUI-CAE proposé par un employeur, ce dernier s’engage obligatoirement à désigner un tuteur de suivi projet professionnel du salarié et à offrir un minimum 80h de formation en cours de contrat.

      En réponse à votre interrogation, "est-ce qu’on est en droit de ne pas vouloir renouveler le contrat si le poste ne convient pas du tout à notre projet professionnel?"
      Il sagit d’un CDD de 10 mois. Donc, à l’issu de ce CDD, vous n’êtes pas tenu d’accepter une proposition de reconduction de votre contrat par votre employeur si cela ne correspond nullement à votre projet professionnel. Par ailleurs, notez qu’à date de prise de fonction, vous disposerez d’une période d’essai de 1 mois où vous pouvez à tout moment renoncer à cet emploi, sans justification auprès de votre employeur et sans préavis.

      • Juliette dit :

        Merci beaucoup pour toutes ces réponses.

        • Juliette dit :

          (re) Bonjour, je vous ai laissé un commentaire il y a quelques jours en vous demandant des renseignements concernant un contrat cui-cae pour un poste d’EVS.

          Aujourd’hui un directeur d’école me propose un autre poste au sein de son établissement.

          J’aurais voulu savoir, si jamais le poste en question me plait davantage, ai-je le droit de ne finalement pas signer avec le premier et de me tourner vers le second?
          La seconde offre est beaucoup plus accessible pour moi au niveau des transports.

          Cela ne va t-il pas posé problème au niveau administratif?

          ps: je suis de Lyon et il s’agit "d’inspection de l’éducation nationale" différentes puisque ce sont dans 2 arrondissement différents

          • briand0493 dit :

            Bonjour,

            En réponse à votre interrogation, "ai-je le droit de ne finalement pas signer avec le premier et de me tourner vers le second?"
            Tant qu’un contrat de travail n’est pas signé, les 2 parties sont libres de renoncer à tout instant à leur engagement initial réciproque. Autrement dit, si il vous a été fait une proposition d’emploi par un autre directeur d’école et qu’elle correspond plus à vos attentes, rien ne vous interdit de signer un contrat de travail en conséquence.

            En réponse à votre interrogation, "Cela ne va t-il pas posé problème au niveau administratif?"
            Non. Par simple politesse, prévenez simplement le directeur d’école du 1er contrat de votre choix d’exercer dans un autre établissement. Votre motif (déplacement plus accessible au niveau des transports) est plein de bon sens et sera admis avec autant de bon sens.

          • Juliette dit :

            Une fois de plus merci pour vos précieux conseils.

  51. uran94 dit :

    depuis le 7 octobre 2013 je suis en contrat cui en tant que assistante administratif au directeur d’école et aussi je suis au rsa . vais je continuer a percevoir le rsa et aussi a quelle date vais je recevoir mon premier salaire sachant que brut 814 euros .

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "vais je continuer a percevoir le rsa ?"
      Le cumul de l’allocation RSA «socle» et de votre salaire au titre d’EVS en contrat CUI-CAE pourra s’effectuer pendant les 3 premiers mois et au 4eme mois et pendant toute la durée d’activité : versement d’une allocation RSA d’activité calculée par la CAF en fonction de la situation familiale et du montant du salaire perçu.
      Prenez contact avec la CAF pour accomplir les formalités nécessaires au maintien de votre RSA "socle", puis passage au RSA "activité"
      En réponse à votre interrogation, "a quelle date vais je recevoir mon premier salaire ?"
      Normalement, à terme échu du mois travaillé. Il est possible que le premier mois, il y est un retard de versement de votre rémunération mais il s’agit généralement d’un retard imputable à l’organisme en charge de "verser" la part de votre rémunération à votre employeur. Soyez patient raisonnablement et en cas de difficulté dans les premiers jours de novembre, il ne faut pas hésiter à prévenir sa Banque de ce retard.

  52. Jaudoin dit :

    Bonjour, je suis actuellement sous contrat cui, en tant que avs.i ,
    Je suis sous un contrat modulable de 20 heures. En se moment je fais 25 heures par semaine a la demande de la maman de l’enfant ainsi que la directrice pour assuré ma semaine complétè, hors l’élève a une notification de 24Heure par la MDPH. Donc combien d’heure je dois effectuer ? 24 ou 25

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, " combien d’heure je dois effectuer ? 24 ou 25 ?"
      Pour un contrat CUI-CAE du 31 septembre 2013 au 31 août 2014 assujét à la modulation temps de travail, la norme communément admise par les employeurs/services IA ASH pour le temps de travail hebdomadaire est fixée entre 24h et 26h15.
      Il ya tout de même une régle fondamentale à respecter vis à vis de ce que vous êtes, à savoir un salarié disposant d’un contrat de travail signé avec votre employeur.
      Ce dernier est votre supèrieur hiérarchique et ce n’est certainement pas à un parent, ni à une direction d’école de fixer votre temps hebdomadaire de travail mais à votre employeur.
      Donc, avant de faire 24h ou 25h sur indication d’un parent ou d’une direction d’école, nous vous invitons à prendre contact avec votre employeur qui lui même fixera ce que doivent être vos horaires hebdomadaires de travail.

      • Jaudoin dit :

        Merci de votre réponse , sera t’il possible de vous poser d’autre question par mail ?
        Effectivement mon contrat est de 20 heure modulables. Pour une période couvrant ( 1/09/2013 au 12/02/2014 donc un peu moins de 6 mois. Le temps de travail que vous avez énoncé est t’il le même avant les dates que vous avez énoncé ?
        J’ai un autre soucie c’est que ne peu joindre mon supérieure hiérarchique, j’ai déjà téléphoner plusieurs fois, ainsi d’essayer le contacte par mail.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, "sera t’il possible de vous poser d’autre question par mail ?"
          Pour des réponses personnalisées à des questions spécifiques, vous avez la possibilité de les soumettre en écrivant auprès de la présidente de l’UNEAVS, Muriel Michelin :uncevs(arobase)yahoo.fr.
          Sachez tout de même que priorité étant accordée aux adhérents de l’Uneavs pour leurs demandes de renseignement nécessitant des recherches approfondies ou des soutiens spécifiques, les délais de réponse personnalisée aux non-adhérents sont nécessairement plus longs.

          En réponse à votre interrogation, "Pour une période couvrant ( 1/09/2013 au 12/02/2014 donc un peu moins de 6 mois. Le temps de travail que vous avez énoncé est t’il le même avant les dates que vous avez énoncé ?"
          Nous vous invitons à télécharger ICI "le guide des horaires EVS et AVS 2013-2014". Ceci vous permettra par calcul de vous rendre compte si vos horaires hebdomadaires de travail actuel sont conformes à vos droits.

          Quelque soit la formule adoptée pour joindre votre employeur, insistez fermement…et au besoin, harcelez le matin, midi, et soir. Au bout de 2 jours à ce régime, il finira par vous répondre.

  53. Julie_1621 dit :

    Bonjour,

    J’ai commencé mon travail d’EVS (contrat CUI CAE de 20h/semaine) le 17 octobre et je n’ai toujours pas ma paie sur mon compte est ce normal? Et je voulais savoir si les vacances scolaires étaient payées?

    Merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "je n’ai toujours pas ma paie sur mon compte est ce normal?"
      Oui. le mois d’octobre n’est pas terminé et la 1ère rémunération est toujours versée avec du retard imputable principalement à la difficulté pour l’employeur de disposer en temps et heures voulus la part de mise en place de financement de votre emploi par un organisme dépendant du ministère du travail/de l’agriculture (ASP). Compter 2-3 jours par la banque de délai avant prise en compte effective de versement de votre salaire.
      En réponse à votre interrogation, "Et je voulais savoir si les vacances scolaires étaient payées?"
      Oui. Si votre contrat de travail stipule que la date d’effet de votre prise de fonction est le 17 octobre, vous serez rémunérés chaque mois à compter de cette date (15 jours pour le mois d’octobre 2013).

  54. Benjamin dit :

    Bonjour !
    J’ai commence un emploi d’evs ( contrat 1 an 20h/s) le 7 octobre 2013 , et je viens de recevoir un bulletin de paie avec une date de virement le 17 octobre soit 10 jours apres ma prise de fonction ! Est ce normal? Nous sommes aujourdhui le 25 octobre et je n’ai toujours rien reçu sur mon compte malgré le virement en date du 17 octobre! Pouvez mous m’éclairer !
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Est ce normal?"
      A notre sens, il s’agirait simplement d’une erreur du service gestionnaire de votre employeur vous ayant transmis d’avance un bulletin de salaire pour une période de travail effectif (mois d’octobre) non terminée. L’ordre de virement de votre rémunération du mois octobre ne pouvait aboutir car probablement, votre banque se devait obligatoirement respecter sa date de prise d’effet pour l’inscrire sur votre compte en banque.
      Une bonne nouvelle quand même pour vous, vous serez rémunéré dans les temps.

  55. MARTIN dit :

    Bonsoir,
    Est ce que l’on peut cumuler 2 cui avec une période de chômage indemnisé dans la même académie en qualité d’A.V.S.i ? Merci d’avance pour la réponse.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      Pouvez-vous reformulez votre question ? L’équipe Uneavsse se chiffonne un peu le mental à en comprendre le sens.
      Merci.

      • MARTIN dit :

        Bonjour, une AVSi en CUI au chômage indemnisé à la fin de ce CUI pourra t-elle à nouveau être AVSi en CUI dans la même académie ? Si oui y a t-il des délais à respecter ?
        Merci pour la réponse

        • briand0493 dit :

          Bonjour,
          En réponse à votre interrogation, "une AVSi en CUI au chômage indemnisé à la fin de ce CUI pourra t-elle à nouveau être AVSi en CUI dans la même académie ?"
          Le contrat CAE-CUI est un contrat de travail de droit privé. Relevant de dispositif contrat aidé mis en oeuvre par le gouvernement,c’est le ministère du travail qui par le biais des pôles emplois autorise ou non aux services académiques (et par extension, les employeurs collèges, lycées) à recruter du personnel AVS sous ce type de contrat. Les employeurs lycées ou collèges formulent leur offre d’emplois AVS auprès de Pôle emploi. C’est ce dernier qui sélectionne les candidatures des demandeurs d’emplois selon des critères dits d’éligibilité spécifique fixés par arrêté préfectoral soit début janvier, soit début juillet. Concrètement, à la fin de votre période d’indemnisation de chômage, vous pouvez être éligible de nouveau à un contrat CUI-CAE.

          En réponse à votre interrogation, "Si oui y a t-il des délais à respecter ?"
          Chaque préfet fixant les propres règles en matière d’éligibilité au contrat aidé selon la situation d’emploi d’un territoire donné d’un département, il est difficile d’indiquer avec certitude les délais à respecter par un demandeur d’emploi pour bénéficier d’un contrat CAE-CUI à la suite d’un autre. Il est au minimum de 2 mois à…..?????. d’autre part, ce qui est appliqué dans une agence de Pôle emploi d’une commune peut très bien ne pas s’appliquer dans une agence Pôle emploi de la commune voisine.

  56. Anne dit :

    Bonsoir briando et toute l’équipe !
    Je vous écris car j’aimerai savoir quelle est la différence entre un contrat CUI et un contrat AS ? car je suis actuellment en contrat CUI qui prendra fin le 31 octobre, et j’ai eu une proposition de renouvellement de contrat, ce qui m’a pas soulagé dans un premier temps puis donner envie de pleurer dans l’autre !!! car ce nouveau contrat est de 21 h par mois, au lieu de 24 h et donc on m’a informé que ca me ferait une différence sur mon salaire de 80 euros ce qui n’est pas rien surtout vu le salaire que l’on touche ! et je suis depuis la rentrée affectée 24 h sur l’enfant dont je m’occupe depuis plusieurs mois. Mais à l’IA on m’a dit que c’était ou ça ou rien et que je ne pouvais pas avoir plus d’heures avec ce type de contrat ! alors comparé à mes collègues qui se retrouvent au chômage au bout de 24 mois je ne voudrais pas me plaindre mais je me dit que finalement je ne gagnerai guère plus que mon indemnité de chômage et tout en restant à la maison ! mais c’est surtout parce que j’aime mon travail et ces gosses, si je reste mais je suis dégoutée de voir qu’on nous prend vraiment pour des moins que rien ! et pourquoi surtout me lève t’on des heures ? si vous pouvez m’éclairer un peu ça serait bien aimable de votre part et je vous en remercie par avance ! et merci au site d’exister et de nous tenir informer nous les auxiliaires de vie scolaires qui ne sommes pas prêtes encore d’être pérennisées !!!
    A très bientôt
    Cordialement
    Anne

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre demande, "j’aimerai savoir quelle est la différence entre un contrat CUI et un contrat AS ?"
      Comme il s’agit d’une demande récurrente de collègue AVS et EVS, un membre de l’équipe UNEAVS "travaille" à la présentation d’un tableau descriptif à ce sujet. Il paraïtra prochainement.

      En réponse à question, "et pourquoi surtout me lève t’on des heures ?"
      Votre contrat actuel est un CUI-CAE. Votre rémunération est calculée sur la base de 20H/hebdomadaire et fixe mensuellement (période scolaire ou non scolaire inclus). Pour compenser des jours non travaillés en l’absence des élèves en congé scolaire, l’employeur vous fait rattraper ses heures non travaillées sur les semaines scolaires où les élèves sont présents. Cela s’appelle la modulation du temps de travail. Pour vérifier et controler que votre planning horaire hebdomadaire est conforme, téléchargez le guide suivant "quid de mes horaires de travail 2013-2014 ?"

  57. audrey dit :

    bonjour,
    après avoir lu tout vos témoignages, je ne sais pas trop comment me positionner.J ai un entretient lundi dans un collège pour un poste d avs cui( je ne sais pas si c est pour 1 élève, pour une classe, ni le nombre d heures…).
    en fait ce que je ne comprend pas c est si je suis prise quelle est la nature de ce contrat? est on renouvelé généralement? car sinon cela veut dire que je vais travailler jusqu en juin et après c est fini!
    j ai bcp de mal à comprendre les différents contrats (aed,ash,avsco,avsi…)
    et si ce n est qu un mi-temps, puis je effectuer un complément d’activité en tant qu auto-entreprenneur par exemple?
    je vous remercie d avance pour les information que vous pourrez me donner.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à vos interrogations,"quelle est la nature de ce contrat? est on renouvelé généralement? car sinon cela veut dire que je vais travailler jusqu en juin et après c est fini!"
      La nature de ce contrat de travail que l’on vous propose est un CUI(contrat unique insertion). Le CUI relève du code du travail du droit privé. Comme il est proposé par un employeur public (l’education nationale) il est susnommé CAE (contrat adaptation à l’emploi) pour le distinguer du CIE (contrat insertion à l’emploi) pour les employeurs privés (secteur marchand).
      Dans l’éducation nationale, ce contrat CUI est proposé pour des postes AVS (accompagnement vie scolaire). Il a une durée minimale de 10 mois. il est renouvelable à date de son échéance fin juin à hauteur de 24 mois (contrats cumulés) ou 60 mois si vous avez plus de 50 ans et/ou reconnu travailleur handicapé (TH).

      En réponse à votre interrogation, "j ai bcp de mal à comprendre les différents contrats (aed,ash,avsco,avsi…)"
      Comme c’est un entretien de recrutement, ne vous encombrez pas la tête avec les sigles ( (aed,ash,avsco,avsi… et tsoin-tsoin..). Vous avez bien le temps de vous familiariser avec le monde enchanteur des sigles de l’éducation nationale. Faites simple devant votre interlocuteur. Si il use d’un sigle qui lui tord la bouche, dites "je ne comprends pas C’est quoi ce trucmuche?". Votre ignorance ne le choquera pas et sa bouche reprendra une forme normale.

      En réponse à votre interrogation, " si ce n est qu un mi-temps, puis je effectuer un complément d’activité en tant qu auto-entreprenneur par exemple?"
      Oui. Vous aurez la possibilité de compléter votre maigre rémunération d’AVS-CUI par une activité complémentaire. Normalement, il faudra l’accord de votre employeur. Nous vous invitons à ne pas évoquer lors de votre entretien de lundi ce souhait d’activité complémentaire. Diplomatiquement, à reporter cette discussion plus tard permettra à votre employeur de "penser" que vous êtes bien là pour lui, disponible, enthousiaste à la perspective brillante d’une carrière d’AVS auprès des élèves handicapés au sein de son établissement et non déjà à penser à votre RV pris dans le cadre de votre emploi d’auto-entrepreneur sitôt sorti de l’entretien.

      Bon allez, pour la réussite de votre entretien, toute l’équipe UNEAVS vous benit "au nom de la précarité, du frigo à remplir et des bordels de factures du mois à régler".

      • herv naj dit :

        bonsoir
        moi je suis un cas à part je recherche un contrat AVS mais cela ne fait que 3 mois que je suis au chomage de ce fait je ne crois pas pouvoir bénéficier de ce contrat que j’ai trouvé suite à une candidature spontanée envoyée dans un groupe scolaire, je dois contacter le pole emploi pour savoir si je suis elligible, j’ai 40 ans et je recherche un emploi à temps partiel avec des enfants.
        je me rends bien compte que ce type de contrat est mal rémunéré c’est bien dommage car c un travail très gratifiant

  58. Hélène dit :

    Bonjour,
    On me refuse des postes d’EVS dans le Lot car j’ai déjà eu deux contrats, (soit 48 mois au total, avec deux ans de chômage entre deux contrats) en Dordogne, alors que je suis au chômage depuis deux ans. Motif : si j’avais un troisième contrat avec l’éducation nationale, ils seraient obligés de m’embaucher, mais je ne trouve pas de textes parlant de cela et au rectorat ils ne répondent pas aux courriers. Est ce légal ? A l’IEN ils n’étaient pas courant de cela.
    Merci d’avance pour vos réponses

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogtion, "si j’avais un troisième contrat avec l’éducation nationale, ils seraient obligés de m’embaucher, mais je ne trouve pas de textes parlant de cela et au rectorat ils ne répondent pas aux courriers. Est ce légal ? "
      Heu…ce n’est pas tout à fait une question de légalité. Tout d’abord, L’IEN n’est pas au courant puisqu’il il n’existe pas de texte de loi contraignant l’éducation nationale à vous embaucher + de 24 mois d’affilée en contrat EVS. Ensuite, si ils restent muets à vos courriers, c’est qu’ils ne savent pas quoi répondre à une demande qui n’a pas de réponse.

  59. Barbey Sylvie dit :

    Bonjour, j’ai été AVS en CAE durant 21 mois, mon contrat s’est terminé le 31/08/2013, 12 h notification MDPH pour l’accompagnement d’un enfant, et 8 h à l’aide à la direction d’école, mon contrat aurait-il pu être renouvelé ? je vous précise que je suis formée au handicap je suis moniteur d’atelier, et j’ai suivi 1 an d’étude et l’obtention d’un CQFMA (certificat qualifiant aux fonctions de moniteur d’atelier) j’ai travaillé en Esat, en IME, mais c’est cette fonction qui m’apporte le plus. Je précise, que j’ai 49 ans et demi. Aurais-je d’autres droits à 50 ans soit dans 6 mois ? merci pour votre réponse. Cordialement. Sylvie

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Aurais-je d’autres droits à 50 ans soit dans 6 mois ?"
      Votre contrat est arrivé à son terme légal le 31/08/2013. A cette date, Vous n’atteignez pas l’âge de 50 ans, la possibilité de reconduire votre votre contrat CUI-CAE au delà de 21 mois ne vous était pas ouverte pour l’employeur. La reconduction d’un contrat CUI-CAE suppose qu’il ne doit pas y avoir d’interruption. En cas d’interruption (c’est votre cas: vous êtes en situation de demandeur d’emploi), vous devez accomplir les formalités inscription au Pôle emploi. c’est au cours d’un RV avec un référent Pôle emploi que votre nouvelle situation sera examinée. En cours d’entretien, sur la base de présentation de votre projet professionnel, le référent pôle emploi pourra tenir compte de votre äge (50 ans) dans 6 mois, de vos difficultés particulières d’insertion professionnelle, pour envisager de vous inclure dans la catégorie éligible au contrat CUI-CAE sur un emploi relevant de vos savoirs faire et compétences. Il n’est pas interdit de "penser" qu’une proposition d’emploi AVS vous soit une nouvelle fois proposée par les services IA, par ce biais Pôle emploi.

  60. DELEZENNE dit :

    Je suis convoquée par pole emploi pour des tests pour être AVS. Pouvez-vous me dire sur quoi portent les tests?

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Pouvez-vous me dire sur quoi portent les tests?"
      Impossible de vous donner un contenu des tests lors des recrutements d’AVS par le biais d’une agence de Pôle emploi. Les procédures de recrutement pour un emploi sont généralement internes au pôle emploi local et de surcroit, peuvent varier d’un département à un autre, voire d’une ville à une autre…voire inexistantes ici, existantes là. Au mieux, pouvons dire qu’elles ont pour objet de "vérifier" que vous n’êtes pas une psychopathe de première prêt à trucider un enseignant à votre portée de hachoir….et s’assurer tout simplement, de votre motivation réelle à effectuer ce travail d’AVS auprès d’élèves handicapés

  61. Ed2000 dit :

    Bonjour,
    La directrice de l’école maternelle de ma fille m’a dit qu’ils recherchent une EVS en primaire. Voilà, je ne suis pas au chômage mais en congé parental qui se termine bientôt. Puis-je postuler?
    Merci

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interrogation, "Puis-je postuler?"
      Bien sûr. Toutefois, il appartiendra au pôle emploi de donner son accord pour occuper cet emploi EVS si vous rentrez dans les critères d’éligibilté d’un CAE-CUI. prenez RV avec un référent pôle emploi à ce sujet. Son appui dans votre démarche vers un retour à un emploi après votre congé parental vous sera utile.

      • Ed2000 dit :

        Merci pour votre réponse. Le directeur de l’école m’a dit que si je n’était pas au chômage, je n’était pas éligible. Je vais quand même aller voir Pôle Emploi pour en discuter.

  62. darques dit :

    bonjour,
    Je suis recrutée dans un collège pour un poste d’AVS en CUI, à hauteur de 20h/semaine. je me pose quelques questions concernant les congés: bénéficie t-on de la totalité des vacances scolaires? (mon contrat sera d’un an). j’ai lu quelques posts qui mentionnaient 4h de plus que leur contrat pour compenser les congés, mais on ne m’a pas parlé de ça lors de mon recrutement.
    j’ai déjà été AVS il a y 3 ans, mais c’était un contrat AED,ya t-il une différence par rapport au CUI en ce qui concerne mes droits?
    merci de votre réponse.

  63. DJAOVORY dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement AVS dans un lycée professionnel en contrat CAE CUI. Mon contrat se termine en Janvier 2014. Je souhaiterai faire une demande pour être EVS, car pendant les 6 premiers mois de mon contrat j’ai été EVS, J’ai 47 ans, J’ai demandé à rencontrer la responsable des contrats aidés et avs à l’IA de mon département pour déposer un CV avec la lettre de motivation pour postuler un poste d’avs dans l’éducation nationnale, mais elle m’a fait comprendre qu’elle n’a plus de poste d’avs, et elle n’a même pas trouvé la nécessite de garder mon cv. Il faut dire qu’elle a une réputation d’embaucher les personnels à la tête du client. Que dois je faire pour tenter ma chance, que pour un poste d’avs ou evs avec l’education nationnale.
    Merci d’avance.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,
      En réponse à votre interroagation, " Que dois je faire pour tenter ma chance, que pour un poste d’avs ou evs avec l’education nationnale.?"

      Nous craignons dans les circonstances actuelles, que les candidatures nouvelles de postes AVS sous contrat AED soient bloquées auprès des services éducation nationale (rectorat- DDEN).
      En revanche, par le biais de pôle emploi, il se peut que des propositions d’emploi AVS sous contrat CAE-CUI ne trouvent pas de postulants. Les critères d’accés au CUI-CAE risquent de vous être défavorable, mais en rencontrant un référent Pôle emploi, votre motivation à "continuer" sur la voie de l’accompagnement des enfants handicapés, votre expérience acquise en la matière, peut faire voleren éclats bien des obstacles….

      Courage et bonne chance,

      • DJAOVORY dit :

        Bonjour,
        Je vous remercie pour votre réponse :-) Je vais voir cela avec pole emploi;
        Par contre est ce que je peux éventuellement postuler sans préciser le poste mais juste pour être AED, après mon contrat ?
        On était déjà dans un état plus ou moins lamentable, "cas sos" comme ils interprètent les autres, avant de signer le CAE CUI, donc on va revenir là ou on était il y a deux ans, En plus je n’ai jamais eu des propositions de formation ni dans le cadre de mon contrat, rien !!! donc je vais avoir des arguments assez solides pour qu’on me consolide mon contrat. Si c’est mon poste d’ AVS tant mieux car j’adore ce travail, je revis, le jeune que je suis en train d’aider a fait des progrès énormes, suit à un accident de moto en 2011, il est resté 3 semaines dans le coma, résultat il était partiellement amnésique, il avait encore oublié son adresse en juin 2012, mais il était volontaire pour reprendre les études en septembre 2012. Il avait des grandes difficultés pour suivre ses études en 1ere STMG. On a travaillé et Il a passé son Bac Fçais avec 12 de moyenne cette année. Il était content. Il passe en Terminale CGRH.
        En plus la responsable que j’ai rencontré à l’IA a menti car ma collègue AVS qui va terminer son contrat le 4 septembre en CAE CUI n’a pas encore été remplacé. Les CPE n’ont aucune nouvelle du remplaçant ou remplaçante pour une jeune fille qui est autiste, alors elle m’a dit que tous les postes d’ AVS sont pris. J’ai peut être une chance si je postule, quand pensez-vous?
        En vous remerciant.

        • briand0493 dit :

          Bonjour,

          Nous pensons qu’Iil faut explorer toutes les pistes qui permettent de retrouver un emploi, plutôt que se morfondre dans son coin seul. Nous n’affirmons pas que c’est simple à réaliser, c’est difficile alors
          En réponse à votre interrogation, " est ce que je peux éventuellement postuler sans préciser le poste mais juste pour être AED, après mon contrat ?"
          Oui, essayez même si il est fort probable que l’on exigera de vous vos préférences de mission

          En réponse à votre interrogation, "J’ai peut être une chance si je postule, quand pensez-vous?"
          Nous disons pas "peut être une chance?", nous disons plutôt "Favoriser sa chance, nom de Zeus" même si on pense que la réponse sera négative. Qui demande rien n’a rien.

          • Fanela dit :

            Je vous remercie pour vos réponses, elles m’ont donné du courage, les CPE m’ont donné les mêmes réponses, donc je vais faire la demande, comme vous avez dit : "qui ne tente à rien n’a rien". Je souhaite bon courage à tous les AVS, et j’espère qu’un jour nos efforts seront récompensé.
            Merci à vous, et je vous tiens au courant la suite de ma démarche.

  64. cathy01 dit :

    Bonjour
    J’ai été AVS Ind. et co en contrat d’AED de 2004 à 2010. Au bout de 6 ans :au revoir et merci!
    Puis 1 an de chômage (classique) ce qui m’a permis d’être de nouveau AVS Ind. (mutualisée en collège) depuis 2011 en CUI pour 2×10 mois et 1x4mois….
    .Mon contrat se termine donc le 31 décembre 2013.

    Puis-je prétendre à une titularisation en fin de contrat CUI? A qui m’adresser?(département 01)
    Ou
    Est-il possible d’avoir de nouveau un contrat d’AED puisque 3 ans sont passés depuis mon dernier contrat AED?

    Merci pour vos réponses qui sont toujours de qualité!
    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      En réponse à votre interrogation," Puis-je prétendre à une titularisation en fin de contrat CUI?"
      Sur la seule base vos années passées d’AVS en contrat CUI-CAE, non.
      Sur la base de vos contrats cumulés AED-AVS et AVS en contrat CUI-CAE, il n’y a pas de réponse connue à ce jour malgré une demande formulée en ce sens lors des travaux sur la professionnalisation des AVS par les représentants attitrés UNEAVS

      En réponse à votre interrogation, "Est-il possible d’avoir de nouveau un contrat d’AED puisque 3 ans sont passés depuis mon dernier contrat AED ?"
      Oui, c’est possible. Qui ne demande rien, n’obtient rien. Posez votre candidature et attendez la réponse à votre candidature sans négliger de prendre contact avec l’IA ASH à intervalle régulière pour la connaitre.

  65. Jujuù dit :

    Quand je regarde sur le site du pôle emploi, et que je tombe sur des offres telles que recherche assistante de vie scolaire, je suis dépité…nous avons été là pour suivre "nos" élèves et sans se préoccuper de leur propre bien ils cherchent de nouvelles personnes, qui en plus devront être former à ce métier alors que nous le sommes déjà.

  66. Lomper dit :

    Bonjour,

    Je suis sous contrat de Novembre 2012 jusqu’a Aout 2013, bien evidement je ne suis pas renouvelé, pire meme c’est moi et mon enseignante, qui avons du aller chercher les informations pour mon "éventuel" renouvellement. Ce n’est pas cela qui m’inquiete meme si je suis fortement decue.
    Ce qui m’inquiete c’est de ne toujours pas avoir recu mon salaire. Nous sommes le 27 Juillet et normalement la salaire tombe vers cette date et j’attend avec impatiente ce salaire savez vous quand à lieu le versement ?, celui du mois de Juin ?Ce qui me préocupe aussi c’est que je suis sous contrat jusqu’a fin aout mais vais je recevoir mon salaire jusqu’à la fin ? On m’a dit lors de ma signature de contrat que je n’avais rien a demander à personne en ce qui concerne le salaire. Es ce que je vais etre payé jusqu’au bout ?

    merci de m’aider je suis inquiète.

    Cordialement

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      En réponse à vos questions

      1-"Nous sommes le 27 Juillet et normalement la salaire tombe vers cette date et j’attend avec impatiente ce salaire savez vous quand à lieu le versement ?"
      la date usuelle du versement des rémunérations s’effectue au plus tard le 29 juillet (compter 2 jours en plus pour crédit effectif sur votre compte bancaire)

      2-"je suis sous contrat jusqu’a fin aout mais vais je recevoir mon salaire jusqu’à la fin ?"
      OUI. Votre contrat de travail se termine à date d’échéance fixée, soit le 31 août. Ceci impose à l’employeur de vous rémunérer jusqu’à cette date.

      3-On m’a dit lors de ma signature de contrat que je n’avais rien a demander à personne en ce qui concerne le salaire. Es ce que je vais etre payé jusqu’au bout ?
      OUI.la date usuelle du versement des rémunérations du mois d’août par votre employeur s’effectue au plus tard le 28 août (compter 2 jours en plus pour crédit effectif sur votre compte bancaire)

      Cordialement,

      • Lomper dit :

        Merci pour cette reponse claire ! vu que les salaires tombent toujours un mois apres, comme là fin Juillet c’est le salaire de Juin, Aout celui de Juillet et Septembre celui de Aout pour moi j’aurai pareil ? je veux dire que je peux vivre encore jusqu’en Septembre avec ce "micro" salaire . ?

        • briand0493 dit :

          Bonjour,

          Entendons nous sur ce à quoi représente un salaire ou une rémunération.
          Théorie
          Soit le mois X suivi du mois Y
          Un salaire ou une rémunération versé par un employeur en fin de mois X est toujours calculé sur le mois X écoulé. Cette rémunération vous sert à survivre tout le long du mois Y jusqu’au versement de la rémunération en fin de mois Y écoulé.
          Votre fiche de rémunération ou de salaire doit indiquer clairement le mois calculé.

          application pratique
          le versement de la rémunération du 29 juillet correspond au mois de juillet écoulé. Cela vous sert à remplir le frigo juqu’au versement de la rémunération du 28 août correspondant au mois d’août écoulé. Votre frigo sera rempli en septembre certes ….mais prévoyez fissa un RV à Pôle emploi pour déposer un dossier assedic assurant le remplissage du frigo en novembre.

          • ciappelloni dit :

            Bonjour, je me permets d’intervenir ici pour poser une question concernant les salaires d’été. Je n’ai pas souhaité renouveler mon contrat qui prendra fin en août. Est ce qu’on me versera mon salaire d’août quand même svp ? merci

          • briand0493 dit :

            En réponse à votre interrogation, Est ce qu’on me versera mon salaire d’août quand même svp ?
            Nous nous sommes battus ici pour vous répondre.OUouououiiiii.

  67. Elisa dit :

    Bonjour
    Pouvez vous me dire si les contrats CUI agent administratif auprès du directeur seront renouvelés à la rentrée de septembre 2013, mon contrat s’arrête en juillet 2013.
    Début de mon contrat cui le 15 Octobre 2012 et fin de celui ci le 14 Juillet 2013.
    La personne qui prend en charge les contrats aidés m’a fait comprendre qu’à la fin de mon contrat je devais m’inscrire à Pole-Emploi, car actuellement aucune nouvelle concernant le renouvellement.
    Mon directeur a essayé d’en savoir plus, mais on lui a répondu qu’on ne savait pas.
    J’ai 56 ans et je suis inquiète car j’ai besoin de savoir si je dois chercher ailleurs du travail ou attendre que mon contrat soit renouvelé….

    • briand0493 dit :

      Bonjour Elisa,

      Bon, je fais un copier/coller de la réponse déjà apportée.
      Supplémentd’info: au cas où votre reconduction n’est pas acquise, il vous faut dans les plus brefs délais vous réinscrire au pôle emploi (en vue de percevoir vos indemnités assedics). Nous ne vous souhaitons pas cette perspective désagréable d’été.

      le copier-coller de la réponse à vos questions

      de manière succincte
      Selon la note MEN, les contrats des EVS assistants administratifs en cours sont maintenus, sous réserve de remplir les droits à durée légale maximum couvrant la période scolaire. (voir article
      Maintenant, le Pôle emploi a son mot à dire en vérifiant que la demande de l’employeur pour obtenir la reconduction de votre contrat soit conforme (sur les offres de formation, en particulier).(voir article:

      Maintenant, circulaire ministère du travail et note MEN étant sortis depuis une dizaine de jours, il y a quelques flottements entre employeurs/IA/pôle emploi pour leur application. rajouter une communication maladroite du MEN évoquant la création nouvelle de 10 000 postes EVS AAD avec des missions renforcées à partir du 1er septembre et tout le monde employeurs/IA/pôle emploi s’emmêler les pinceaux à essayer de comprendre la question: ceux qui sont en postes actuels sont supprimées remplacés par d’autres en septembre ou non ?

      je vous suggère simplement de rappeler votre employeur actuel et votre référent pôle emploi régulièrement dès demain par exemple.

    • sonnic dit :

      OUI je te conseille de chercher ailleurs car toute les affectation ont eu lieu début et mi juillet ! moi non plus sa na pas était renouveler !!! donc faut pas perde de temps à retrouver autre chose ( de mieux ) bon courage à toi aussi …..

    • GILBERT dit :

      Je pense qu’à la date d’aujourd’hui tu as du avoir une réponse de ton directeur, au cas où, je voulais simplement te dire qu’il y a des recrutements en cours puisque j’ai eu plusieurs entretiens et qu’à la date où je t’écris je vais probablement signer mon contrat d’EVS administrative ce soir (j’habite en gironde).

  68. ducret julie dit :

    Bonjour à toutes et à tous !

    Je suis actuellement en contrat CUI jusqu’au 5 juillet, bien évidemmment comme vous le savez tous, celui-ci n’est pas renouvellé. Ceci dit, l’enseignante référente des 2 élèves que je suis actuellement m’a dit de postuler pour un contrat AED/AVS à la rentrée, et d’envoyer un courrier à la Cellule Handicap de la DSDEN. Pourriez-vous m’aider à la rédaction de ma lettre de motivation en sachant qu’il faut que je précise que je veux continuer à suivre les mêmes élèves ? Les parents me soutiennent et ont aussi décidés d’envoyer un courrier à la Cellule Handicap.

    D’avance, merci.

    Bon courage à vous toutes et à vous tous.

    • briand0493 dit :

      Bonjour Julie,

      Toutes nos excuses pour la réponse. Votre demande a été récupérée dans le courrier "indésirable" !!!!!!(sic).

      Nous vous mettons ci-après un modèle basique de lettre de motivation pour un poste d’AVS (contrat ASEN). Il y aura nécessité de l’adapter et de le personnaliser au mieux

      Madame, monsieur,

      Titulaire d’un (précisez le diplôme obtenu: au moins le BAC)ou Dotée d’une expérience professionnelle de + de 3ans dans le secteur médico-social, je souhaite continuer à m’investir au sein d’un établissement scolaire en tant qu’auxilaire de vie scolaire.

      Soucieux d’apporter soutien aux auttes et disposant d’un bon sens du contact, j’ai pu acquérir une première expérience professionnelle dans le cadre de missions AVS sous contrat CUI-CAE (citez les établissements scolaires -date de contrat AVS – type d’élève accompagné). Ces missions enrichissantes d’un point humain, les compétences et savoirs faire mis en pratique, m’ont conforté de continuer dans cette voie d’accompagnement scolaire des enfants handicapés.

      Ma disponibilité, ma patience et mon sens de la coopération partagée avec l’équipe de suivi de scolarisation sont des qualités personnelles que j’espère pouvoir continuer à mettre à profit dans l’intérêt des besoins des enfants, des parents. (dites ici ce qui vous apparait le plus important pour vous dans votre mission AVS)

      Mon contrat actuel AVS (CUI-cAE) s’arrête le 5 juillet 2013. J’aimerai pouvoir vous rencontrer afin d’exposer plus précisément les raisons et les motivations de ma candidature à un poste AVS sous contrat assistant éducation.

      Dans cette attente, veuillez recevoir, madame, monsieur, mes salutations distingées.

      Bon courage à vous et nous croisons les doigts pour vous.

      modératrice Anna

  69. Nina dit :

    Y’en a tout simplement marre!! marre et marrrrrre !!!!

    • sonnic dit :

      oui moi aussi j’en est marre !!! car moi même comme beaucoup d’entre nous j’ai mon contrat qui s’arrête le 29 août 2013! c’est pôle emplois qui n’a pas voulut renouveler mon contrat par apport au décret ! ( loi préfectoral )
      j’ai eu une dérogation la première foi et la il ne veule pas renouveler alors que j’ai encore droit à 1 année .Je voudrait savoir comment faire pour retrouver mon poste d’ EVS / AVS
      merci pour votre aide….

  70. ghislaine dit :

    bonjour ,
    J’ai commencé un poste d’evs au sein d’une classe ULIS en mars 2011, pendant 2 ans j’ai assisté le prof d’enseignement spécialisé , j’ai accompagné les élèves en situation de handicap, j’ai parfois pris le relais seule auprès des élèves pendant les arrets maladie du professeur; ça n’a pas toujours été facile mais ce fut un travail très enrichissant, mon contrat s’est terminé le 13 mars 2013, je n’ai meme pas pu finir l’année scolaire, j’ai tout de suite été remplacé, j’ai meme fait les cours pendant que le prof assistait au recrutement du poste d’evs, voilà ,maintenant je me retrouve au chomage à 48 ans, et je suis un peu amère voire carrémént dégoutée car j’ai l’impression d’avoir été manipulée, mais je vois hélas que je ne suis pas la seule,merci pour vos témoignages, on se sent moins isolés,merci

  71. ducret julie dit :

    Bonjour,
    J’ai reçu aujourd’hui un courrier me signalant la fin de mon contrat au 5 juillet 2013. Inutile de vous dire que je suis attristée par cette nouvelle, d’autant plus que je l’ai apprise par courrier recommandé et que mon contrat aurait pu être prolongé. Je suis AVS sous Contrat CUI depuis mars 2012 et je me suis attachée aux 2 élèves dont je suis chargée de m’occuper, et inversement. Je ne comprends pas qu l’on puisse mettre fin à des contrats de cette manière alors que tellement d’enfants ont besoin de nous. J’ai été très bien accueillie dans l’école, l’ambiance est super, je n’ai pas envie de quitter ces enfants et cet établissement qui m’a ouvert les bras dés les premiers jours. J’ai 26 ans et j’ai fait pas mal de petits boulots, et je peux vous dire que celui-là reste le meilleur, quand je me lève le matin je sais que je n’y vais pas pour rien, je me sens utile. Quels sont les recours pour contester cette décision ? et je n’ai pas 3 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation ni le BAFA, puis-je quand même postuler à un contrat AED ?
    Cordialement.

    • briand0493 dit :

      Bonsoir Julie,

      Nous connaissons bien les sentiments d’amertume qui vous traversent dans votre situation d’aujourd’hui. Ceux sont ce que les membres UNEAVS ont traversé certains depuis 2003, d’autres depuis 2006 ou traversent encore et encore aujourd’hui comme vous. *
      A votre question : Quels sont les recours pour contester cette décision ? Là, maintenant, il est impossible de vous dire à titre individuel si il existe une possibilité de faire modifier l’attitude de votre employeur à votre égard c.a.d. faire reconduire votre contrat et non vous convier à rejoindre le pôle emploi). A notre manière, les représentants de l’UNEAVS, forgés de l’expérience passée, agissent selon leurs possibilités en collaboration avec des partenaires (associations, organisation syndicales, élus…) pour faire modifier ces attitudes dont nous n’hésitons pas à qualifier depuis 2008 comme de la maltraitance institutionnelle.

      Tout ce que nous pouvons dire: au niveau gouvernemental actuel, nous sentons bien qu’il existe une volonté de faire bouger dans un sens plus favorable les conditions de travail du personnel EVS-AVS, mais sa traduction concrète peine visiblement à se mettre en place auprès des services déconcentrés ‘Dirrecte, Pôle emploi, employeurs, Dasen). Demeure aussi des réticences très fortes d’un monde de "pensée" élitiste et dominant acceptant mal qu’il faille accorder plus d’importance aux valeurs de justice et de solidarité sociale à l’égard des plus fragiles citoyens de la société qu’à la satisfaction première de leurs propres désirs égocentriques et au maintien de leurs privilèges.
      Nous l’avons rappelé dès le début, et maintes fois lors des travaux interministériels sur la professionnalisation, l’urgence sociale des salariés EVS-AVS demandait à ce que cela constitue la préoccupation prioritaire de la commission avant tout autre considération. En vous lisant,il est assurément inconvenant à ce que cette préoccupation prioritaire n’aurait été susceptible d’être entendue qu’après les travaux et que quelques membres associatifs, (voire même plus graves et outrageant à votre égard, quelques organisations syndicales), de ces commissions ne s’en préoccupent aujourd’hui que par opportunisme de clientèle, de pouvoir d’influence à conserver à tout prix.

      A votre question: je n’ai pas 3 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation ni le BAFA, puis-je quand même postuler à un contrat AED ? Postulez. Votre lettre de motivation, votre conviction professionnelle, votre expérience professionnelle, l’appui de vos collègues enseignants demeurent vos atouts, vos armes. Osez dignement présenter votre candidature à un poste AED et revendiquez fièrement sur la base de votre expérience professionnelle une mission AVS.

      • ducret julie dit :

        Merci pour la réponse. Je vais tenter de faire une demande d’AED, à qui dois-je l’adresser ?

        • briand0493 dit :

          Bonsoir Julie,

          Il est souhaitable de soumettre votre candidature AED sur le site SIATEN de votre académie, ensuite écrire Lettre de candidature + lettre de motivation + CV auprès des services IA ASH de votre département.

    • sonnic dit :

      bonsoir pour le contrat AED je peut rien te dire car moi même je ne s’ai pas ! mes j’ai était toucher par ton témoignage car moi même j’ai vécu une année comme toi avec une bonne ambiance et une équipe super moi aussi je voudrait bien retrouver mon poste ! ont se fait jeter comme des pions !!!!!! il faut que sa s’arrête !!! bon courage à toi aussi .

  72. l'abeille dit :

    Bonjour
    Je ne comprends plus rien…
    Toutes les villes ne doivent être logée à la même enseigne…
    Numéro de l’offre 005WPNP
    Offre proche de vos critères

    Agent administratif / Agente administrative
    (Code Métier ROME M1602)
    vous ferez l’accueil, les tâches administratives, vous assistez et vous aidez les directeurs des écoles. vous vous occupez de l’entretien du matériel. avoir des connaissances en informatique
    Lieu de travail :
    41 – VENDOME
    Type et Nature du contrat :
    Contrat à durée déterminée de 12 Mois / CUI – CAE
    Expérience :
    Débutant accepté
    Salaire indicatif :
    Mensuel de 820.00 Euros sur 12 mois
    Horaires :
    20h hebdo

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Au Sénat, Vincent Peillon a évoqué le rétablissement des postes d’EVS assistant administratif direction d’école. Sans doute avait-il en tête en toute logique la nécessité de reconduire les contrats des salariés EVS comme la nécessité d’en créer.
      Ensuite, dans la pratique, sur le terrain, les Pôles emplois eux obéissent à la logique découlant des textes ‘circulaire DGEFP du 11 février 2013, arrêté préfectoraux)fixant les conditions d’éligibilité d’un contrat CUI-CAE soit pour un salarié en poste et soumis à reconduction par l’employeur, soit, sur la base d’une offre d’emploi de poste EVS adjoint administratif formulée par un employeur EPLE d’établissement scolaire qui n’en disposent pas pour la rentrée scolaire 2013-2014.

      Ceux sont ces fameuses conditions d’éligibilité à un contrat CUI-CAE qui posent problèmes actuellement.

      • sonnic dit :

        BONSOIR est oui malheureusement je suis dans cette situation !!! c’est dut grand n’importe quoi c’est types de contrat !!!

  73. l'abeille dit :

    Et voilà le style d’offre que je reçois depuis aujourd’hui de la part de pôle emploi, très bien pour les jeunes, mais les seniors ils en font quoi ? J’ai 54 ans je ne suis donc pas concernée.

    DANS LE CADRE D’UN CONTRAT PACTE POU R L’EDUCATION NATIONALE(AVOIR ENTRE 16 ET 25 ANS REVOLUS ET DE NIVEAU IN FERIEUR AU BAC),VOUS SEREZ FORME(E) AU METIER D’ADJOINT(E) ADMINISTRATIF (VE).FORMATION EN ALTERNANCE POUVANT DEBOUCHER SUR UNE TITULARISATION.

    • briand0493 dit :

      Pôle emploi marche sur la tête en vous proposant ce type d’emploi sans consulter au préalable votre dossier.

    • l'abeille dit :

      Il ne marche pas sur la tête, il ne marche pas du tout…….

      • briand0493 dit :

        Il faudra nous excuser mais nous sommes mort de rire entre nous par votre humour bien placé, c’est tout à fait cela Pôle emploi ne marche pas du tout.

        • l'abeille dit :

          J’ai encore de l’humour heureusement, mais fin juin je risque de pleurer (28 juin fête de l’école et fin de mon contrat), je suis en poste depuis 3 ans, les enfants se sont attachés à moi et moi à eux : un élèves de CE1 m’a dit fin juin l’année dernière, je ne veux pas que tu parte, je veux que tu reste jusqu’à mon CM2, avec mon statut cela aurait pu être possible, malheureusement le vent tourne, et dieu sait qu’il y en a du vent en ce moment.
          Merci à vous pour votre soutien.

  74. l'abeille dit :

    Bonjour
    Après les déclarations de M. Peillon au sénat concernant les aides administratives je reprends espoir et catastrophe hier ma Directrice reçoit un mail du Lycée dont je dépends (département du Cher) l’informant que les contrats EVS ne seront pas renouvelés. Nous revoilà au même point que l’année dernière.

  75. WULSTECKE dit :

    Bonjour. EVS depuis septembre 2011 mon contrat se termine le 28/06/2013 et ne sera pas renouvellé. Même pas jusqu’à la fin de l’année scolaire. Contrairement à certaines et certains d’entre vous mon travail à l’école est reconnu et j’y suis bien considérée mais lors de rencontre avec d’autres écoles le planning était fait tel qu’à la place de mon prénom il y avait "AVS de xxx nom du village" Ca m’a choquée quand même. Ils ont bien été contents tous que je m’occupe de tous les groupes d’enfants pendant toute une journée, ils auraient pu téléphoner à l’école ou demander aux instits me connaissant pour connaitre mon prénom au lieu de mettre sur le planning le mot EVS mais on ne referra pas le monde. Y’a des C – – et des intelligents même dans l’éducation nationale !!!! NON On fait partie d’un monde qui n’est pas le leur mais ils sont ben contents qu’on fasse le boulot qu’ils ne veulent pas faire (photocopies, découpage, rangement, etc…)
    Fin juin 2013, retour à POLE EMPLOI ou jamais on ne m’a trouvé un boulot mis à part des ménages !!! ou soins aux personnes âgées. COMME SI A 55 ANS ON NE POUVAIT PLUS FAIRE QUE CA (pas que je dénigre ces travails mais de là à nous proposer que ca !!!!! et en 3 ans)
    Si je suis EVS depuis 2 ans je ne le dois en aucun cas à POLE EMPLOI, j’ai trouvé ce poste toute seule. Je vais aller bosser à POLE EMPLOI moi, ils ne doivent pas avoir ma au dos comme nous ou être fatigués à la fin de la journée ces gens là !!!
    Pauvre FRANCE §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

  76. ANABELLE dit :

    FLEUR, moi aussi je suis du Cher et moi aussi j’ai signé un avenant au contrat initial de 2 mois supplémentaires. 8 personnes étaient dans notre cas (nous avons du nous voir). Et je trouve la situation tout à fait injuste également. Pourquoi un tel arrêté préfectoral concernant les EVS, Et pourquoi seulement 8 sur une quarantaine environ. Les demande de renouvellement sont toutes parties ensemble ?

  77. Fleur dit :

    Bonjour
    Je suis également evs aide administrative à la direction depuis le 1 er janvier 2012 dans le Cher. Et je viens également d’apprendre que mon contrat, devant se terminer fin avril, est prolongé jusque fin juin (donc 2 mois), au lieu de fin décembre, suite à une directive de la direction du travail.
    Ce qui est injuste, c’est que d’autres evs ayant commencé en même temps dans mon département ont été renouvelé jusque fin décembre car leur pôle emploi ont signé leur convention avant la directive,donc ces evs ont signé leur renouvellement rapidement, et que le mien ne la fait qu’après, donc plus possible d’avoir le renouvellement jusque décembre.

    • briand0493 dit :

      Bonsoir Fleur, mais aussi Zair, Anne Marie,
      Suite au constat que vous effectuez tous une mission aide administrative direction ou vie scolaire au sein d’un établissement scolaire, les interrogations que vous posez sont parfaitement légitimes et pertinentes. Elles méritent un ample développement dans la réponse. En outre, alertés par la similitude de votre situation, de vos inquiétudes et en les croisant avec d’autres parvenues par courrier, nous sommes passés en vigilance absolue.
      De fait, un article spécial EVS (mission aide administrative, vie scolaire, médiateurs) est en cours d’écriture. Il est à paraître rapidement.
      cordialement,

    • l'abeille dit :

      Bonjour Fleur
      Nous devons être à la même antenne de pôle emploi, moi aussi je suis du cher et mon contrat n’est pas renouvelé.
      Bon courage à toi et à tous les EVS

    • l'abeille dit :

      Bonjour Fleur
      Es-tu sûr de cette info ? Je suis entrain d’écrire à Mr Hollande et Mr Peillon, puis-je me servir de cette info avec certitude ?

      • l'abeille dit :

        Et de quelle antenne de pôle est-il question ?

        • Fleur dit :

          J’ai signé mon renouvellement jusqu’à juin. Lors de la signature je n’ai pas su avec certitude d’où venait la directive. Ce que l’on m’a dit c’est qu ils veulent supprimer les postes de evs administrative et que ce n’était pas le pôle emploi qui était en question. La directive venant de plus haut

          • l'abeille dit :

            Oui on m’a dit la même chose, mais ce que je voudrais savoir c’est qu’elle antenne à fait signer des contrat jusqu’à fin décembre ?

          • fleurdemaelys dit :

            Je ne sais pas exactement de quelles antennes les 2 evs dépendaient, et n ayant plus le contact car notre formation étant fini je ne pourrais pas le savoir.une chose est sûre, c est qu elles ne dépendaient pas de celle de bourges. Mais a ce qu il m’ont dit, la directive a été annoncée juste après la signature de leur renouvellement, donc cela a été un coup de chance.

  78. ZAIR dit :

    Après la joie d’apprendre que mon contrat cui/cae allait être reconduit au 15 juin 2014, je suis convoquée dans le bureau du Principal qui m’apprend avec tristesse qu’une nouvelle circulaire stipule que le contrat ne peut être prolongé au delà du 30 juin 2013. J’ai 58 ans, je travaille en tant qu’EVS dans un collège depuis le 15 janvier 2012. Qu’adviendra-t-il de mon avenir? Je ne pourrai pas non plus bénéficier de mes congés 13 juillet au 15 août alors que je travaille 24 H par semaine pour un salaire de 20 h puisque cela compense en toute logique, les vacances scolaires… Je tiens à préciser que j’ai travaillé en tant qu’Assistante d’éducation dans un autre collège et, calcul fait, je n’ai pas accompli les six années comme cela été prévu dans le renouvellement des contrats annuels.

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Pour pouvoir vous donner une possible explication à votre situation actuelle et à la position du principal, il nous est nécessaire de disposer des renseignements suivants: la date de signature de votre contrat initial comme salariés EVS, la nature de la mission que vous effectuez et le département de votre lieu de résidence.
      Pour votre information:
      -Votre principal pour motiver sa décision de non renouvellement s’appuie sur une circulaire or 2 circulaires sont sortis: la Circulaire DGEFP n° 2013-01 du 16 janvier 2013 et la circulaire DGEFP n°2013-2 du 22 février 2013. Cette dernière est relative à la prolongation de la durée des contrats initiaux mis en oeuvre entre juin 2012 et décembre 2012. Par ailleurs, c’est un arrêté préfectoral(et non la circulaire) qui fixe les conditions de mise en oeuvre de reconduction des contrats aidés (votre contrat en est un). Nous savons que la condition "accompagnement et formation du salarié vers une insertion durable" effectivement réalisée est impérative pour que l’employeur puisse espérer une reconduction de votre contrat.Si cette condition n’a pas été respectée pendant la durée de votre contrat actuel,sans doute,il vous faudra envisager une autre hypothèse moins agréable sur la position de votre principal à votre sujet.

      -horaires de travail et vacances: La nature spécifique de votre contrat fait que la modulation temps de travail est applicable (répartition temps de travail effectif entre période scolaire et non scolaire à hauteur maximale de 26h15/hebdomadaire).Votre rémunération est fixe mensuellement (base: 20h/hebdomadaire).Vos droits à congé (2,5 jours par mois de contrat) sont à appliqués durant la période de votre contrat et non en fin de contrat.

      -assistant éducation: La durée maximale d’un contrat assistant éducation est certes de 2 fois 3 ans. Ceci n’implique pas une obligation pour l’employeur EPLE de respect de cette durée maximale. Il peut être mis fin à un contrat assistant éducation à chaque période de révision comme il peut être aussi revu à cette occasion le volume horaire de travail accordé.

      Cordialement,

      • ZAIR dit :

        Bonjour Briando,
        Mes remerciements pour votre réponse. Je me permets à mon tour de vous fournir les informations demandées.
        La date initiale de mon contrat CUI/CAE/AVS est le 15 janvier 2012 au 15 juillet 2012, reconduit du 15 juillet 2012 au 15 mai 2013 au xxxxxxxxx Région Centre. (J’habite à xxxxx) Une reconduction jusqu’à janvier 2014 m’avait été offerte puis rétractation au vu de la circulaire ou décret préfectoral. Je travaillais 24 h par semaine en tant que surveillante de collège (mêmes obligations que les assistants d’éducation). J’ai eu 58 ans le 26 mars dernier. Les propositions de pôle emploi pour un travail en tant qu’auxilliaire ou accompagnement d’un élève handicapé exige en général un véhicule. Je ne conduis plus depuis plus de vingt ans suite à un accident. Les collèges qui, éventuellement offriraient une opportunité se situent à des lieux où le train ne s’arrête pas. Mon salaire suffit à régler à peine mon loyer de 522 euros sans compter la taxe d’habitation, EDF/ EAU, CHARGES etc..
        Cordialement.
        Hayatte…

        note administrateur: en respect confidentialité d’information, des identités ont été masquées.

      • Anne-Marie dit :

        Bonjour,
        Je pense que le problème de Zair est peut-être plus simple. Tout comme moi qui vient malheureusement de resigner pour un contrat EVS (aide à la direction) pour 3 mois uniquement (de avril à juillet), l’éducation nationale ne veut plus payer les vacances d’été aux AVS, EVS (quel que soit le type de contrat), et donc bloque tous les contrats sur la période d’été. Et après… on verra à la rentrée. Et ça ne gène personne de faire établir des contrats en totale irrégularité avec les dispositions légales sur les contrats aidés (qui ne peuvent être inférieurs à 6 mois, sauf cas très particulier).
        En plus, sauf erreur, la circulaire dont vous faites état ne concerne que les contrats du 1er semestre 2013, ce qui veut dire, selon moi, que tous les contrats qui vont arriver à terme bientôt et qui porteraient sur le 2ème semestre 2013, doivent être dans une espèce de nébubeuse administrative/politique/budgétaire (comme pour chaque fin d’année scolaire) qui fait que rien n’est anticipé et que personne ne veut bouger.
        J’avoue ne plus comprendre comment fonctionne nos administrations. On préfère remettre les gens au chômage sur les périodes d’été plutôt que de leur laisser prendre des congés d’été pour lesquels ils ont majoritairement cotisé. Peut-être que ça coûte moins cher (sûrement) et certes ce n’est pas le même budget. Mais quelle perte d’énergie, quelle perte de temps administrative, quelle démotivation pour toutes ces personnes, quel bazar cela va encore être à la rentrée, quel(le) …. dommage que tout cela ne soit pas quantifié !
        Cordialement

  79. nathalie dit :

    Bonjour

    Je suis avs en contrat cui depuis septembre 2012 pour 1 an. A qui dois je madresser pour savoir si je suis renouveller? Merci

    • briand0493 dit :

      Bonsoir Nathalie,
      En principe, c’est Pôle emploi qui donne accord à votre employeur pour une reconduction éventuelle de votre contrat. C’est donc à ce dernier que vous devez exprimer le souhait d’être reconduit. je dis bien "exprimer le souhait" C.A.D. il ne peut être certain que cela soit pris en compte. D’autres facteurs jouent compte tenu de la nature particulière de ces contrats. Une circulaire du ministère du travailayant la main mise sur ces contrats dit aidés devrait préciser d’ici fin juin 2013 les règles de reconduction.
      amicalement,

  80. Anne-Marie dit :

    Bonjour,
    Dernière information du jour, dans un département de l’Ile de France, la semaine dernière, lors d’une séance groupée de signature de renouvellement de contrats (AVS et aides à la direction, tous sous contrat EVS bien entendu) : les EVS aides à la direction ont eu l’immense surprise de découvrir que leurs contrats étaient renouvelés, non pas pour 6 mois, comme la loi le prévoit en durée minimum, mais pour 3 mois uniquement. C’est à dire que les renouvellements concernés(généralement débutant en avril) finiront en juillet, ne couvriront pas les vacances d’été (encore des milliers de personnes au chômage en juillet) et ne couvriront pas la rentrée scolaire (tant pis pour les evs, tant pis pour les écoles, tant pis pour les directeurs…). N’ayant pu signer mon contrat (il manquait un document), je n’ai pu que constater le désarroi, l’amertume, et parfois la révolte de toutes ces personnes mises devant cet état de fait. A la question légitime "Mais pourquoi 3 mois seulement ?" posée aux gestionnaires des dossiers (qui ne sont malheureusement que de simples exécutants à qui on ne peut tenir rigueur de ces dispositions et qui ont subi de plein fouet les reproches des signataires), nous avons la réponse "C’est comme ça, on y est pour rien, le ministère de l’éducation nous a donné des consignes, il ne paye que pour 3 mois. On verra peut-être après".
    Comment en est on arrivés là ? Le contrat CUI doit avoir une durée minimum de 6 mois, à moins que le signataire n’ait été condamné par la justice, c’est ce que la loi prévoit. Dans ce cas de figure, nous sommes donc dans l’illégalité la plus totale… mais tant pis. Mes "collègues" ont donc signé la mort dans l’âme.
    Quant à moi, j’adore mon métier d’EVS aide à la Direction, je dis bien j’adore, même si je sais que ce n’est pas pérenne, mais j’avoue que là je m’interroge sur ce que je vais faire. Dois je continuer à accepter d’être ainsi humiliée pour accomplir ce travail qui me plait tant et qui rend tant service.
    Cordialement
    Anne-Marie

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      merci de nous avoir signalé car tel que nous vous nous décrivez la situation, là effectivement il y a un très très gros problème. Des contrats EVS ou AVS renouvelés pour des salariés en poste pour combler leur absence prévisible d’ici fin juin 2013 passent mais des contrats uniquement de 3 mois !!!!Il y a d’évidence un abus de droit qui détermine non plus l’établissement d’un contrat CUI-CAE conditionné par une prise en compte impératives du projet professionnel du salarié engageant pour l’employeur l’obligation d’un accompagnement et d’une offre de formation en conséquence mais par une prise en compte détournée d’un besoin permanent en poste d’un salarié par l’éducation nationale au gré de ses humeurs. Sur ce, reste à savoir si il s’agit d’une mesure provisoire, dérogatoire destinée à couvrir la fin d’année scolaire 2012-2013 en attendant la circulaire Contrat aidé 2ème semestre (sortie d’ici fin juin). Nous espérons que cette dernière permettra de repréciser les règles de reconduction pour les collègues ayant été amené à signer ce type de contrat de 3 mois.

      Nous allons procéder en urgence à une demande d’explication de la part du ministère éducation nationale à ce sujet. Urgence sociale ne signifie pas urgence de faire n’importe quoi sur le dos du salarié.

      cordialement

    • sylvie dit :

      Je viens d’appeler un service du ministere de l’education nationale au n° 08 10 55 55 00 00 j’ai eu une personne bien renseignée qui m’a dit qu’il ne fallait plus le bac pour être aed et que pour la titularisation des avs cela serait en bonne voie je souhaite savoir s’il faut que je demande un changement de contrat aed à la place de mon contrat cui cae car c’est 5 ans merci de me répondre.

      • briand0493 dit :

        Vous avez du tomber sur le service eduscol du ministère de l’éducation nationale. Nous connaissons bien ce responsable effectivement bien renseigné.S’agissant l’info "il ne fallait plus le bac pour être aed", elle n’est pas inexacte.Il est possible de postuler à un poste AED AVS sans le baccalauréat sous réserve de posséder un diplôme sanitaire et social et/ou une expérience professionnelle significative de 3 ans dans le domaine de la petite enfance
        S’agissant l’info " pour la titularisation des avs cela serait en bonne voie", nous mettons des réserves. C’est très prématurée une annonce de ce type, nullement conforme aux débats résultant des travaux sur la professionnalisation des accompagnants jeunes handicapés. Nous ne pensons pas que le responsable d’Eduscol vous ayant répondu trouvera à redire sur nos réserves.
        je souhaite savoir s’il faut que je demande un changement de contrat aed à la place de mon contrat cui cae réponse: tant que votre contrat CUI-CAE n’est pas arrivé au terme de sa durée légale et est susceptible d’être renouvelable,c’est cette formule de contrat très probablement qui sera privilégiée par votre employeur pour vous garder en poste AVS. Si votre contrat CUI-CAE arrive à terme légal, vous pouvez postuler à un poste AED-AVS auprès de services académiques et/ou IA ASH. Votre parcours AVS sous contrat CUI-CAE si il a créé une bonne impression auprès des équipes éducatives constituera l’atout principal de votre lettre de motivation jointe à une candidature AED-AVS.

  81. alex dit :

    bonjour,
    je suis avs depuis 7 ans (2 ans aseh en contrat cae, 5 ans avs contrat aed)
    il y a déjà 6 ans des aseh nettoyaient les toilettes des écoles maternelles. J’en avais parlé avec la directrice de l’ école où j’étais, elle m’a répondu: "certaines ne sont bonnes qu’à ça"
    mépris, quand tu nous tiens
    j’aime ce boulot avec les enfants mais le mépris quotidien, les remarques absurdes(ex: quand tu parles t’as l’air intelligent alors pourquoi tu fais ça) m’ont définitivement dégoûtée de ce travail sans compter les tracasseries administratives et j’en passe et des meilleures
    et perso la professionnalisation je n’y crois absolument pas
    trop besoin de précaires payés au lance- pierre pour faire tenir le système

    • sylvie dit :

      Comment faire pour envoyer un mail au ministere du handicap au sujet de l’avenir des avs cui cae il faut bouger.

      • briand0493 dit :

        1 adresse pour écrire

        Ministère de l’éducation nationale
        110 rue de Grenelle
        75357 Paris SP 07

        2 ministres directement concernés par l’avenir des AVS CUi-CAE

        Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale et George Pau-Langevin, ministre déléguée chargée de la réussite éducative

        Il n’existe pas d’adresse mail public pour ces ministres pour leur adresser un message par ce biais. Par la voie postale, vous êtes à peu près certain que votre demande sera traitée, pas ignorée et vraisemblablement, vous obtiendrez une réponse (compter 1 mois). Si le courrier parvenu de milliers salariés AVS en CUI-CAE est conséquent,il peut très bien en résulter une communication spécifique officielle du ministère dans la foulée.
        cordialement,

        • SAB16 dit :

          Bonjour, merci pour l’adresse je vais envoyer un courrier moi aussi .bonne idée .

          • sylvie dit :

            Je viens d’écrire au ministère de l’éducation nationale pour savoir notre avenir, il faut que tous les avs en fassent autant.Merci

  82. ysatis dit :

    Bonjour,
    je viens de lire le message de Fabienne.
    Moi aussi j’ai plus de 50ans et je ne bénéficie pas des minimas sociaux.
    je pensais que mon contrat serais renouvelé. Il s’est pourtant terminé le 31décembre 2012 au bout de 24 mois. j’ai retrouvé pôle qui ne s’occupe pas beaucoup de moi (heureusement que tu es là Briand).
    j’espère que les travaux sur la professionnalisation nous aiderons à retrouver le métier que l’on aime.

  83. nous dit :

    J ai eu la confirmation les avs en cui de moselle enfin a metz ne pourront pas etre renouveller, ma question pourquoi il y a les avs en cui et d autre avs en contrat assistant education pour 6 ans ? Alors que l one fait exactement les meme choses.

    • briand0493 dit :

      Surprenant et inquiétant cet avis d’annonce de non renouvellemment d’AVS en contrat CUI-CAE. Elle rejoint des informations reçues laissant penser que le ministère de l’éducation nationale n’envisage pas d’amélioration des la situation des salariés précaires AVS et EVS dans les mois à venir. Une attitude en totale contradiction d’une volonté politique gouvernementale affichée de lutter contre la précarité de l’emploi dans ce pays.
      pourquoi il y a les avs en cui et d autre avs en contrat assistant education pour 6 ans ? Alors que l one fait exactement les meme choses.
      réponse très simple avec une comparaison sur leur coût pour l’éducation nationale.

      Un salarié AVS en contrat assistant éducation coûte environ 22 500 euros annuel
      un salarié AVS en contrat CUI-CAE coûte environ 4500 euros annuel (le ministère du travail fournit une aide financière spécifique en échange d’une formation qualifiante inexistante accordée au salarié)

      je pense que cela se passe de commentaire supplémentaire.
      cordialement,

  84. Fabienne dit :

    Bonjour, je suis EVS (AVSi depuis le 1er janvier 2013) en CUI-CAE jusqu’au 30 novembre de cette année. J’aide SARA, une petite fille en situation de handicap moteur, depuis l’année dernière, en maternelle. Lors de la dernière réunion, il m’a été clairement dit que mon contrat ne pourrait pas être renouvelé au-delà des 24 mois même si j’ai 50 ans en mars car je ne bénéficie pas des minimas sociaux ( mon mari travaille et j’ai encore des droites à l’ARE ). Qu’en pensez-vous ?
    Les parents et l’équipe éducative ne comprennent pas …
    Une autre petite question, avec l’arrivée des 4 jours 1/2, comment peut-on accompagner une enfant avec 20 h hebdo ? Déjà que sur 4 jours, ce n’est pas possible !!!
    Vous pouvez nous suivre, sur mon blog.
    Bonne soirée et merci d’avance

    • briand0493 dit :

      Bonsoir,

      Directement à votre question:
      " Lors de la dernière réunion, il m’a été clairement dit que mon contrat ne pourrait pas être renouvelé au-delà des 24 mois même si j’ai 50 ans en mars car je ne bénéficie pas des minimas sociaux ( mon mari travaille et j’ai encore des droites à l’ARE ). Qu’en pensez-vous ?"

      réponse:
      Nous ne connaissons pas l’auteur de cette annonce. Il nous est donc difficile de "mesurer" du sérieux de ces compétences à contredire la Circulaire DGFEP n°2013-01 du 16 janvier 2013 relative à la programmation des contrats uniques insertion au 1er semestre 2013 (voir article sous lien suivant: http://wp.me/p15Dvl-127.

      Cette circulaire est très explicite, simple et claire: Parmi le public prioritaire à cibler pour les CAE-CUI (reconduction de contrat incluse et allant de soi): les personnes âgées de 50 ans.
      Le critère minima social ou non appliquée à une personne ne saurait avoir de valeur d’ajustement technique au détriment de la qualité de soutenir un projet professionnel en cours la conduisant vers un emploi durable.
      Il s’agit, avec l’aide de vos collègues enseignants et équipe éducative de vous mobiliser pour faire appliquer cette circulaire dans son esprit.

      Question
      Avec l’arrivée des 4 jours 1/2, comment peut-on accompagner une enfant avec 20 h hebdo ?

      réponse

      Et bien, nous aussi, on se demande bien comment cela va se passer. Simulations faites, la question sera abordée par l’UNEAVS en concertation avec des élus de la nation lors des débats prochains du projet de loi sur la refondation à l’assemblée nationale et au sénat.

      Vous avez un blog sympa. Tout le monde a craqué sur Sara et vos petites notes. Allez, adopté à l’unanimité, nous mettons le lien sur notre site.

      Bonne soirée et courage,

      • Fabienne dit :

        Bonjour et merci pour votre gentil message. Nous allons donc nous mobiliser pour que je puisse continuer à aider Sara. Je vous tiendrai informé ! Bonne journée

  85. Anne dit :

    Bonjour, j’ai appris aujourd’hui lors d’une réunion pédagogique, que l’on va ‘mutualiser’ à partir de la rentrée prochaine les avs, c’est à dire qu’il va y avoir une avs par école, qui devra s’occuper d’un à trois enfants, et les enseignants devront se répartir son temps de travail en fonction des besoins des enfants. Pour éviter d’avoir plusieurs avs dans une même école, ce qui reviendrait plus cher, là en l ‘occurrence il y en aura une pour trois ! mais pour le même salaire bien sur ! c’est lamentable, d’autre part, je suis sidérée de voir, que dans les réunions pédagogique, l’on ne tient pas assez compte de notre présence, et ce qui a été le cas aujourd’hui, la référente au lieu de m’appeler par mon prénom disait "l’avs" ! ce qui prouve le mépris même de la personne que nous sommes, au sein du système éducatif, face à certains comportement ! je suis énormément déçu de voir, quoique pas étonnée, que nous ne sommes pas reconnues pour le travail que nous faisons, nous sommes seulement des ‘béquilles" dont on se débarrasse quand on en as plus besoin ! désolée c’était mon coup de gueule de la journée !
    A vous toutes et tous BONNES VACANCES

    • briand0493 dit :

      On a aimé le coup de gueule. chaque quinzaine, nous nous organisons entre nous le samedi un RV en convivialité le matin au marché. On est en train de tirer au sort pour savoir quelle est celui ou celle qui aura droit de se lâcher en contant les abominations vécues du boulot d’EVS-AVS. 5eule règle impérative: doit glisser le mot "chiasme et médullosurrénale" dans son coup de gueule. Il faut bien se soulager de temps à autre, nom de zeus ! Bonne vacances en sympathie.

  86. sylvie dit :

    Je suis avs depuis 2 ans au 30.08.13 et j’ai plus de 50 ans benefiaire du rsa je souhaite avoir une réponse est ce que je peux avoir un renouvellement apres car je crois que cela peut aller jusqu’à 60 mois merci.

    • briand0493 dit :

      Oui. En principe, du fait de votre âge et que vous bénéficiez du RSA, vous rentrez dans la catégorie des personnes prioritaires susceptibles d’être reconduites à hauteur maximale de 60 mois cumulés de contrat CUI-CAE.

  87. Anne-Marie dit :

    Bonjour,
    J’aime beaucoup la phrase "En attendant la création…. les contrats aidés agissent comme une soupape de sûreté". Je suis ravie de savoir que grâce à moi (j’ironise bien évidemment) tout ne va pas "exploser" à l’école concernant les tâches administratives. En attendant, je ne suis pas sûre que mon contrat va être renouvelé fin avril… Il semblerait que les soupapes automobiles aient plus de facilité à prouver leur utilité que les soupapes administratives.
    Cordialement
    Anne-Marie

    • briand0493 dit :

      Bonjour,

      Je ne renierai pas le mot ironie. Il est tellement juste. Nous nous battons jusqu’au bout, nous lâchons rien depuis 2006 sur ce site mais parfois, c’est moment crève-coeur quand une collègue s’en va pointer à pôle emploi, terrassée en l’âme et au coeur par l’inhumanité d’institution.
      Courage, on ne laisse tomber personne
      Cordialement

    • magali dit :

      bonjour, un peu hors sujet mais :)
      petite info, juste comme ça au passage… j’ai appris de source sûre (personnel de ce service) que lorsqu’on est inscrit sur le SIATEN ( en vue de proposition et d’affectation de postes par voie contractuelle pour asen ou avs …) eh bien, le site n’est pas ou très peu utilisé comme source d’infos pour des candidats et donc postulants… il ne serait utile que pour le suivi et la gestion des candidats déjà en poste ! ?
      ainsi, il m’a été confirmé que la démarche à suivre pour postuler implique obligatoirement des candidatures PERSOS envers les établissements scolaires, en direct, par courrier, par courriel (collèges/lycées).
      je comprends maintenant pourquoi je n’ai JAMAIS reçu de propositions via le SIATEN, heing ! :)
      magali :)

      • briand0493 dit :

        Bonjour,

        C’est exact. Pour postuler à un poste ASEN (tout ype de mission), s’inscrire sur le SIATEN est une démarche conseillée par l’institution Education nationale, ce qui n’exclut pas d’envoyer ses propres candidatures spontanées auprès des collèges ou lycées.Ces derniers, à défaut de postulant, peuvent toujours consultés le SIATEN pour trouver éventuellement "chaussure à leur pied". La consultation de SIATEN par le personnel de service académique ou lycée/collèges est peu usitée pour une raison simple que les postulants ASEN en candidature spontanée ne manquent pas. En outre, les services ASH des DASEN recevant eux-mêmes des candidatures spontanées de postulant à des postes AVS (statut ASEN), cela constitue pour ces services un vivier spécifiques de candidats "motivés" où il puise dès qu’un poste AVS (contrat ASEN) se libère. A noter que des postes AVS (sous contrat ASEN)ne sont guère nombreux à être libre à chaque rentrée scolaire. Il arrive même ainsi qu’il soit proposé à des postulants AVS non un contrat ASEN ..mais un contrat CUI-CAE car l’examen de leur situation permet d’envisager cette voie de recrutement.
        amicalement,

  88. nadia alamy dit :

    lors d’une réunion des Avs au greta de Massy beaucoup des AVS et Evs ne connaissent pas leurs droits ni même l’existence des syndicats qui les défendent !!

    • briand0493 dit :

      Oui, beaucoup de nos collègues restent isolé dans leur école, sans peu d’informations à leur disposition.

    • SAB16 dit :

      Bonjour,
      lors de ma formation ,j’ai rencontrer des avs qui font aussi le ménage dans l’établissement ou elle travaille.et travaille 24h pour un contrat de 20h.

      • briand0493 dit :

        Lors des travaux interministériels sur la professionnalisation, nous avions fait part de cette situation d’AVS amenés à faire du ménage dans l’établissement. Nous n’avons pas eu l’impression que notre témoignage fut pris au sérieux.

Les commentaires sont fermés.